Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le Japon porte ses dépenses militaires à un niveau inégalé depuis 1945

L’année 2015 sera celle du 70e anniversaire des bombardements d’Hiroshima et de Nagazaki. Elle sera aussi celle où les dépenses militaires japonaises auront atteint leur plus haut niveau depuis la fin de Seconde Guerre mondiale, avec un budget alloué aux forces d’autodéfense du pays d’un montant de 4.980 milliards de yen (soit 36 milliards d’euros).

En effet, pour la troisième année consécutive, le gouvernement emmené par le conservateur Shinzo Abe a décidé d’augmenter le budget militaire du pays, sur fond de tensions territoriales avec la Chine, notamment au sujet des îles Senkaku, et de menaces nord-coréennes. « Ce sont les plus gros crédits de tous les temps », a commenté un responsable du ministère japonais de la Défense, qui a précisé que le précédent record remontait à 2002, avec une enveloppe de 4.960 milliards de yen.

Pourtant, les comptes publics japonais accusent de lourds déficits, avec une dette qui représente l’équivalent de 245 % de son PIB. Cela étant, espérant une hausse des recettes fiscales (grâce à la hausse de la TVA et les bons résultats, à l’étranger, des firmes nippones) et comptant sur la baisse du yen ainsi que sur celle des cours du pétrole, Tokyo a adopté un budget record de 96.340 milliards de yen pour l’année fiscale qui débutera le 1er avril prochain. Et les dépenses militaires représentent environ 5 % de ce montant.

« La situation autour du Japon est en train de changer. Les dépenses [ndlr, militaires] sont au niveau nécessaire pour protéger les espaces aérien, naval et terrestre du Japon et pour défendre nos citoyens et leurs biens », a déclaré Gen Nakatani, le ministre japonais de la Défense.

Fin 2013, le gouvernement Abe avait pris la décision d’accorder une enveloppe de 179 milliards d’euros pour moderniser, en 2014 et 2019, les capacités des forces d’autodéfense japonaises. Le dernier budget correspond donc à cet objectif.

Dans le détail, il permettra d’acquérir de nouveaux équipements. Ainsi, il est prévu 20 avions de patrouille maritime Kawasaki P-1, 6 F-35A (sur un total de 42), 1 appareil d’alerte aérienne avancée E-2D Hawkeye, 30 véhicules amphibies AAV-7 , 2 destroyers dotés du système antimissile américain Aegis, 5 V-22 Osprey et le premier des 3 drones HALE (Haute Altitude Longue Endurance) de type RQ-4 Global Hawk.

Par ailleurs, cet effort budgétaire en faveur des forces d’autodéfense s’inscrit dans un changement de posture du Japon. Ainsi, depuis qu’il est au pouvoir, Shinzo Abe s’est attaché à modifier la Constitution pacifiste du pays en faisant adopter le principe d’« autodéfense collective » et à permettre aux industriels de l’armement nippon d’exporter.

Quoi qu’il en soit, cette hausse de 2,8 % du budget japonais de la défense a offusqué la Chine, qui ne manque pas de critiquer le retour « militarisme » nippon, en faisant référence à la Seconde Guerre mondiale. Pourtant, le montant des dépenses militaires chinoises est de, officiellement, 110 milliards d’euros. Soit trois fois plus qu’au Japon.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le militarisme de la Chine au moins est justifié vu que l’Empire le menace, quand au Japon on ne peut pas faire abstraction de l’histoire vu qu’à chaque fois qu’ils se lance dans la militarisation c’est pour s’engager dans une guerre avec un partenaire fasciste et ce dernier a pris l’apparence de l’axe américano sioniste.

    On doit en conclure qu’un plan d’action militaire est en cours, c’est une certitude.

     

    • L’empire essaie d’impressionner le dragon & l’ours : l’ukraine est sommée de couper l’eau & l’electricité à la Crimée, moyennant quoi, les russes coupe à l’ukraine l’arrivée du gaz...qu’importe les souffrances, c’est l’ukraine qui subit, pas les usa. Au printemps l’ukraine repartira à la guerre dans l’est du pays avec ce qui a survécu des dernières opérations + des mercenaires et des blindés usagés.

      Hé ! Bien c’est la même chose pour le Japon : le pays est au 37ème sous-sol en matière d’économie, d’emploi, de perspectives, etc. ... Mais non, il faut qu’en plus ils dépensent pour s’armer en vue de faire peur à la Chine et qu’elle laisse tomber son projet de dédollarisation de l’économie mondiale.

      Idem pour la France, on est tombé bien bas économiquement, on est en train de dégraisser l’armée...et pourtant, c’est nous qui devons continuer à jouer le rôle de fer de lance de l’empire en afrique et au moyen-orient.


  • Bonjour à tous
    dans la constitution imposé par les US après la défaite du japon,celui ci "renonce" à toute forme d’armée .
    Quelques années plus tard devant l’avance inexorable des communistes chinois pour prendre le pouvoir , les ricains ont inventé le terme de force d’autodéfense.
    .


  • Ah revoilà "les dépenses militaires du japon qui augmentent", marronnier journalistique récurrent depuis une bonne cinquantaine d’années, sinon plus . Les nippons filent le train des US, ils ont toujours besoin de leur "parapluie nucléaire" (autre cliché écoeurant à force d’avoir été utilisé...)


  • Le japon le regrettera éternellement d’avoir tourner le dos aux chinois pour se soumettre au final à l’oncle sam .


  • Le budget militaire chinois 3 X supérieur à celui de la Chine...

    - Sa population est 15 X supérieure.
    - La Chine est un Etat souverain, qui se défend contre l ’Empire, dont le Japon est un affidé.
    - Le Japon est ruiné et endetté à 250% du PIB.... et l’ Empire le force à dépenser toujours plus !!!

    Merci à Opex360 d’ être un peu moins Atlantiste et un peu plus Français la prochaine fois !


  • Je ne comprends pas ce pays, héritier de la civilisation chinoise par le bouddhisme, la culture, l’écriture... les nippons sont en déclin...