Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Afrique n’est pas "Charlie"

Vu d’Afrique, l’« affaire Charlie Hebdo » illustre les limites de l’universalisme européo-centré.

Vendredi 16 janvier, alors que les sociétés de l’hémisphère nord communiaient dans le culte de la liberté d’expression, une partie de l’Afrique s’insurgeait contre la France des « Charlie ». Du Sénégal à la Mauritanie, du Mali au Niger, de l’Algérie à la Tunisie et au Soudan, le drapeau français a été brûlé, des bâtiments français incendiés et en « prime », des églises détruites. Quant aux imprudents chefs d’État africains qui participèrent à la marche des « Charlie », dont Ibrahim Boubacar Keita du Mali, les voilà désormais désignés ennemis de l’islam.

Aveuglés par la légitime émotion et noyés sous l’immédiateté, nos responsables politiques n’ont pas songé à se demander comment l’Afrique percevait les événements. Or, alors que pour nous, il s’agit d’un ignoble attentat contre la liberté d’expression commis contre des journalistes, personnes sacrées dans nos sociétés de la communication, pour une grande partie de l’Afrique, il s’agit tout au contraire de la juste punition de blasphémateurs. Qui plus est ces derniers n’en étaient pas à leur coup d’essai et ils avaient même été solennellement mis en garde. Voilà pourquoi leurs assassins sont considérés comme des héros. Quant aux foules de « Charlie », elles sont vues comme complices des insultes faites au Prophète. De plus, comme le président de la République a marché à leur tête, cela signifie que la France et les Français sont coupables.

Les conséquences géopolitiques qui vont découler de cette situation ne peuvent encore être mesurées, notamment dans les pays du Sahel en raison du jihadisme récurrent contre lequel nos troupes sont engagées. Le plus grave est ce qui s’est passé au Niger où Boko Haram qui, jusqu’à présent ne s’était pas manifesté, a pris le prétexte de la nouvelle livraison de Charlie Hebdo pour lancer les foules contre le centre culturel français de Zinder ; au même moment, nos postes militaires avancés veillent aux frontières du pays...

Personne n’a dit ou vu que l’« affaire Charlie Hebdo » n’est que la goutte d’eau qui a fait déborder le vase des impératifs politiques et moraux que nous imposons à l’Afrique : démocratie, droits de l’homme, avortement, mariage homosexuel, anthropomorphisme, etc. Tous y sont considérés avec dédain ou même comme de diaboliques déviances.

C’est donc dans les larmes et dans le sang que les bonnes âmes et les idéologues vont devoir constater que le « village Terre » n’existait que dans leurs fantasmes universalistes. Ce qui est bon ou juste aux yeux de leur branchitude est en effet une abomination pour une grande partie de l’Afrique et même de la planète. En plus de cela, pour nombre d’Africains, l’Europe est devenue une terre à prendre : ses habitants ne croient plus en Dieu, ses femmes à la vertu volage ne font plus d’enfants, les homosexuels s’y marient et la féminisation y a dévirilisé ses mâles. Paradoxe cruel, ceux qui, depuis des décennies, ont permis cette révolution en tournant systématiquement en dérision les valeurs fondatrices et le socle social (famille, travail, discipline, ordre, effort, armée, police, etc.) ont été odieusement assassinés par les enfants de ceux auxquels ils ont si largement ouvert les portes...

Nous voilà donc au terme du processus. Désormais, la contradiction est telle que seul un « saut qualitatif brusque », comme le disaient les marxistes, permettrait de la surmonter. L’obsolète méthode « soustellienne » de l’intégration ou celle du « radeau de la Méduse » de la laïcité n’y suffiront sans doute pas...

Bernard Lugan, 17 janvier 2015

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1093460
    le 17/01/2015 par fred8
    L’Afrique n’est pas "Charlie"

    "L’Afrique n’est pas "Charlie"
    les tribunaux francais vous avoir du pain sur la planche ?

     

  • #1093469
    le 17/01/2015 par polaire
    L’Afrique n’est pas "Charlie"

    (Désolé modérateur mais mon commentaire serait mieux pour cette article) Beaucoup de pays musulmans(population rural et désinformée ) genre Pakistan , Yémen, Mali, Niger .... pensent que les caricatures sont faites par des chrétiens ,ils pensent que la France est chrétienne et que ces caricatures sont faites par des chrétiens ,j’en ai eu l’exemple pendant mes vacances aux Maroc ,un pêcheur est persuadé qu’on insulte le prophète et il comprenais pas que des chrétiens l’insulte ,bref j’ai du lui expliquer que ce ne sont pas des chrétiens mais des personnes qui sont plutôt athée et que depuis longtemps en France on peut critiquer la religion chrétienne ,musulmane ou autre , alors il me dit mais pourquoi le prêtre américain y’a quelque année a brulé le coran à la télévision, lui il est chrétiens me dit il , la j’ai laissé tomber ,et la je me suis moi même posé une question est ce que l’affaire des caricatures ,l(affaire du pasteur.. n’est pas en fait une propagande pour les pays musulman pour leur faire croire que les chrétiens leurs en voulaient, avec ses caricatures et autre affaire ont leur vendait pas une sorte de choc des civilisations


  • #1093471
    le 17/01/2015 par Yéti_déporté_au_Benêtland
    L’Afrique n’est pas "Charlie"

    Le « saut qualitatif brusque » s’appelle le transhumanisme.

    On ne peut pas faire plus dans la lignée de la pensée dialectique de Engels sur le progrès de l’espèce ... puisqu’on va même en changer, ce que même Nietzsche n’osait espérer pour ses aristocrates !
    Pour Hegel l’Esprit transforme la Marche du Monde, pour Marx, c’est la Marche du Monde qui transforme l’Esprit, en quoi Marx est un matérialiste comme le libéral ....

    « Ma méthode dialectique, dit Marx, non seulement diffère par la base de la méthode hégélienne, mais elle en est même l’exact opposé. Pour Hegel, le mouvement de la pensée, qu’il personnifie sous le nom de l’Idée, est le démiurge de la réalité, laquelle n’est que la forme phénoménale de l’Idée. Pour moi, au contraire, le mouvement de la pensée n’est que la réflexion du mouvement réel, transporté et transposé dans le cerveau de l’homme. »
    Karl Marx, Le Capital.

     

    • #1093527
      le 17/01/2015 par nicolas
      L’Afrique n’est pas "Charlie"

      Quand je lis ce commentaire je souris, et je repense aux médias qui essayent sans arrêt de faire passer ceux qui suivent Soral pour des incultes et des faibles d’esprit .


    • #1093546
      le 17/01/2015 par awrassi
      L’Afrique n’est pas "Charlie"

      Jusqu’à présent, soyons honnêtes, c’est Marx qui a raison ! pour battre Marx, il faudrait un Esprit plus fort que la Matière ou qui en serait le créateur : Dieu ?!!!


    • #1093880
      le 18/01/2015 par océania
      L’Afrique n’est pas "Charlie"

      la réflexion du mouvement réel

      Il peut être ici question de la manière dont les évènements se déroulent et s’enchainent. Il est naturel alors de s’interroger sur les causes réelles qui les produisent selon la plus forte probabilité. Si une suite d’évènements, disons une séquence historique, est initiée par ce qui émanerait d’un cerveau supérieur (ou qui se perçoit comme tel), il pourra la contrôler jusqu’à une certain point. Toutefois et inexorablement cette séquence se complexifie, ce qui conduit à une multiplication des issues possibles. Dés lors il devient illusoire de conserver la main sur l’inflation de données statistiques échappant à nos connaissances technologiques et nos capacités humaines. La réduction des libertés constitue de ce point de vue un aveu d’échec des faux dieux.
      Tout homme de foi sait que le réel finit par échapper aux esprits chagrins persuadés à tord de maitriser le destin de l’homme.


    • #1094252
      le 18/01/2015 par masque de chair
      L’Afrique n’est pas "Charlie"

      Je n’ai pas lu Marx (nul n’est parfait), mais j’ai de la logique : si ce grand penseur a écrit que "le mouvement de la pensée n’est que la réflexion du mouvement réel, transporté et transposé dans le cerveau de l’homme," peut-il alors m’expliquer d’où part le "mouvement réel" ?

      schématiquement :

      ----- ? -------> mouvement réel -----> mouvement de la pensée

      Si Marx met quelque chose comme "Dieu" à la place de mon point d’interrogation, je peux comprendre ; mais s’il n’y met que la matière, je pense que ce n’est pas un grand penseur


  • #1093474
    le 17/01/2015 par diogene
    L’Afrique n’est pas "Charlie"

    Après cette maudite attaque contre "Charlie Hebdo" La plus grande confusion règne dans les esprits des petites gens. Quand aux manipulateurs, ils exploiteront cet événement douloureux pour en tirer le meilleur profit.
    En définitive les petites gens, avec qui on a joué avec les sentiments, ne gagneront rien de leurs attitudes irréfléchies et spontanées.


  • #1093480
    le 17/01/2015 par jfb
    L’Afrique n’est pas "Charlie"

    Il y a 20 ou 25 ans de cela, en tant que blanc j’aimais les articles de Lugan parce que j’’en avais marre de la culpabilisation du blanc. Mais plus ça va et plus je préfère ceux de Kemi Seba. Lugan est un interventionniste qui croit que l’armée française doit jouer le rôle de "gendarme" pour soi-disant sauver la situation et empêcher un afflux de réfugiés...et la pompe aspirante des allocs ? L’intervention soi-disant pour les "intérêts supérieurs" de la France (Lugan) au lieu de "l’intervention humanitaire" de gauche, arnaque dans les 2 cas. Le ton de l’article est dans la même veine ; l’homme noir refuse les mœurs décadents de l’Europe moderne, mais en même temps, ne faudrait-il pas s’en réjouir au lieu de voir ca comme une imperméabilité a la "civilisation" ?

     

    • #1093650
      le 17/01/2015 par le corbeau
      L’Afrique n’est pas "Charlie"

      Lugan défend logiquement les intérêts français car c’est la France dont on parle également sur ce site ,que vous le considérez comme un extrême tant pis ,je préfère beaucoup plus écouter ou lire un Bernard lugan plutôt que la parade ou Serge Zemmour. Lugan est beaucoup plus équilibré,intelligent que ces derniers car il a comprit que la France a besoin de l’ Afrique et l’ Afrique de la France. Les relations diplomatiques sont basés sur la confiance,l’ entraide et la mesure.Le salut de la France ne peut que passer par là.


  • #1093524
    le 17/01/2015 par bishoko
    L’Afrique n’est pas "Charlie"

    Quelle injustice et quel paradoxe que des chrétiens payent pour les caricatures d’un journal athée vomissant sur les catholiques à longueur d’année.


  • #1093543
    le 17/01/2015 par uty
    L’Afrique n’est pas "Charlie"

    ils brulent des églises les attardés , tout compris au film les mecs ...

    les voleurs de matières premières ont encore de belles décennies devant eux !

     

    • #1093731
      le 18/01/2015 par Fleur
      L’Afrique n’est pas "Charlie"

      C’est comme vous quand vous mélangez "terroristes" et "musulmans".


    • #1094247
      le 18/01/2015 par GregM
      L’Afrique n’est pas "Charlie"

      @ Fleur :

      A la différence, que chez nous les musulmans sont en grande majorité des étrangers, à non pardon, des nouveaux Français invités à l’être par ces même élites qui nous montent les uns contre les autres.


  • #1093547
    le 17/01/2015 par mousdi
    L’Afrique n’est pas "Charlie"

    les ricains et les tribalistes doivent se frottés les mains , le plan fonctionne parfaitement .


  • #1093595
    le 17/01/2015 par machin
    L’Afrique n’est pas "Charlie"

    Manifs anti-Charlie au Niger : au moins 7 églises incendiées à Niamey :
    http://www.jeuneafrique.com/Article...


  • #1093616
    le 17/01/2015 par Basile
    L’Afrique n’est pas "Charlie"

    La France des "Charlies" est devenue blasphématoire et scatologique, la honte de l’humanité, dans aucun pays du monde on tolérerait un torchon comme Charlie Hebdo . Ils trouvent sans doute très fort d’avoir représenté en couverture le prophète comme un trou du cul, mais ce sont les Français expatriés ou touristes qui vont payer la note de ces irresponsables dégueulasses . D’ailleurs vous allez voir que les touristes français vont déserter les pays musulmans . Les lâches sionistes de Charlie savent qu’ils peuvent blasphémer, puisque le délit d’ "incitation à la haine RELIGIEUSE" n’existe pas . Par contre le délit d’ "incitation à la haine RACIALE" existe lui : toute critique envers la communauté juive est un délit !


  • #1093621
    le 17/01/2015 par lucide
    L’Afrique n’est pas "Charlie"

    Avant , seulement les drapeaux américains, israéliens et parfois britanniques étaient brulés.
    Nos gouvernants ont réussi à faire que le drapeau français le soit aussi...


  • #1093622
    le 17/01/2015 par Fatou
    L’Afrique n’est pas "Charlie"

    Il est probable que des sionistes aient payé les émeutiers et les incendiaires, car les africains doivent savoir tout de même que "Charlie" insulte au moins autant le Christ que le Prophète .

     

    • #1094059
      le 18/01/2015 par rustik
      L’Afrique n’est pas "Charlie"

      cher Fatou, à mon sens le fond du problème n’est pas de savoir si les émeutier ont été payé et par qui ...
      c’est plus d’avoir conscience de ce que représente Charlie hebdo (blasphème, insulte dégradante des croyants et des symboles religieux, liberté de cracher à la figure du monde musulman et chrétien en toute impunité caché derrière la sacro sainte liberté d’expression, ...) et que le peuple français ou en tout cas une partie savamment mi en avant par les politiques et les médias affiche un soutient inconditionnel à ce torche cul en affirmant un "je suis charlie" aussi stupide (pour celui qui ne connais peut être pas ou mal ce canard) que dangereux.


  • #1093632
    le 17/01/2015 par bobforrester
    L’Afrique n’est pas "Charlie"

    bonjour

    Lugan a un peu raison sauf quand il parle au passé des marxistes. Il prend ses désirs pour la réalité : ni les marxistes ni le marxisme ne sont morts . C est tellement vrai que la TV mainstream ne tarie pas en émissions anti communistes , sur la guerre froide , le goulag, etc . Bizarre non ? L ’oligarchie craindrait elle un cadavre ?


  • #1093907
    le 18/01/2015 par Mojo Risin
    L’Afrique n’est pas "Charlie"

    Tout d’abord quel bonheur que de se lever, prendre son café et pouvoir lire ce genre d’article suivi de ce genre de commentaires de qualité. Hier, de passage chez une amie, je me suis fadé Michel Onfray chez Ruquier... Mon Dieu, heureusement que E et R existe aussi dans ce monde de pseudo philosophes qui ré-ajustent leurs pseudo-points de vue au gré des massacres ou des sursauts citoyens.
    Nos dirigeants rêvent désormais de hussards noirs pour nos enfants, de militaires civilisateurs pour "nos colonies". Dans le même temps des pornographes ont tourné ou projettent de tourner la vie sexuelle du prophète. Et les marchands du temple sont partout.
    J’ai honte à la pensée de la violence et du manque de vergogne de nos politiques.
    Les gens qui se révoltent contre "les blancs et leurs turpitudes" comptent parmi les plus pauvres du monde, parmi ceux qui souffrent de tout. Et le profiteur ne se satisfait pas que du butin matériel, il lui faut obligatoirement humilier dans leur croyance ses assujettis. Le profiteur y prend un plaisir plus grand et plus pervers.

    Il y a très très longtemps, dans Charlie Hebdo, je suis tombé sur le dessin suivant : Juda suçant le Christ en croix. Cela fait donc très très longtemps que j’ai commencé la réflexion sur la liberté d’expression (à l’époque, il y avait de la censure concernant les bouquins de Sade...) Et cela fait très très longtemps que les chrétiens se font humilier...
    Seuls la puissance et l’organisation permettent de fixer des cadres et des limites ou de proposer une nouvelle tolérance.
    Aussi, il ne faut pas oublier que E et R (Kontre Kulture) a été censuré (Le Salut par les Juifs de Léon Bloy).


  • #1093913
    le 18/01/2015 par Nabil
    L’Afrique n’est pas "Charlie"

    Je suis franco-algérien mais j’ai toujours vécu en Algérie, alors je connais bien la mentalité ici, qui est a peu prés la même dans tout le Maghreb et même au delà, ces mouvements de masse c’est de la pure hypocrisie collective , les jeunes et moins jeunes ici au moindre début de bagarre insultent pas le prophète mais dieu carrément en traduisant ça donne ( pardon pour la vulgarité, nique ton dieu, je nique mon dieu , etc ...) tu entends ce genre obscénités pour un oui ou pour un non ici, mais au delà de ça, quand tu vois le nombre de bars, de bordels, de cabarets, le nombre de prostituées qui traînent dans les halls d’hôtels dans les plages privées et j’en passe, les banques Algériennes qui pratiquent l’usure je m’arrête la parce que la liste est longue, et y’a personne pour s’en offusquer, et de voir des milliers de personnes marcher dehors pour une caricature faite dans un journal étranger par des étranger pour les étrangers d’ailleurs qui dit que c’est le prophète Muhammad (salla laho allayhi wa sallama) après tout ce n’est qu’un dessin on l’interprète comme on veut bref ça me débecte, et de voir a Alger ce vendredi les anciens du FIS (parti sois disant islamique d’ailleurs dissous et interdit de toute activité politique) qui ont déclenché bon gré mal gré la guerre civile ici que tous ici on vécu dans leur chaire et leur sang, de les voir se pavaner en scandant les mêmes, putain les mêmes slogans mot pour mot qu’ils scandaient au début des années 90, des gars sapés comme des talibans qui gueulent en demandant l’instauration de l’état islamique (alors qui’ils gorgeaient y’a même pas dix ans des musulmans pour un oui ou pour un non) sans que l’état ne bouge le petit doigt, au point ou ils ont réussi a accrocher un drapeau de Daech sur la façade de l’assemblé, Que dieu nous vienne en aide ou nous ramène a lui. le sceau des prophètes paix sur lui nous a appris ces paroles lourdes de sens ; il y’a deux catégories de gens sur cette terre ; ceux qui seront soulagés de la quitter et ceux que cette terre sera soulagée de les voir partir.

     

    • #1093945
      le 18/01/2015 par Louve de France
      L’Afrique n’est pas "Charlie"

      Merci Nabil pour ce temoignage si vivant. Merci. La derniere phrase est terrible. Selon vous, qui orchestre ces manifestations dans votre pays ? Vous pensez vraiment que c’est une manifestation populaire et spontanee ou alors une manipulation ?


    • #1094526
      le 18/01/2015 par Nabil
      L’Afrique n’est pas "Charlie"

      @ Louve de France .
      A mon humble avis et ça n’engage que moi, il y’a deux lectures possibles, pour bien comprendre la situation il faut savoir que les prêches du vendredi dans toutes les mosquées d’Algérie sont encadrées et le prêche est contrôlé si ce n’est dicté par le ministère des affaires religieuses (donc de l’état) suite aux événements de la décennie noire , la marche du vendredi fait suite a des prêches plus ou moins virulents selon les régions (surtout au niveau de la capitale et ses environs) et on a demander au gens de sortir manifester "pacifiquement" ;) mon œil (Ce n’est pas spontané de facto) , donc soit l’état a démissionné de ses fonctions a ce niveau la (parce qu’il a démissionné depuis belle lurette d’autres domaines qui préoccupent bien plus le citoyen Lambda) et ne contrôle plus les extrémistes pour qui la fin de la guerre civile est juste une trêve, d’ailleurs les anciens du FIS ne s’en cachaient même pas a l’époque et ce qui s’est passé ce vendredi le prouve d’autant plus. la deuxième lecture possible selon moi c’est que l’état a laissé carte blanche (ordonné ?) a ces réseaux de se manifester dans la rue pour éteindre le début de ras le bol général qui couve dans notre pays (car le gouvernement est entrain d’engager des mesures d’austérité pour faire face a la chute brutale du prix du pétrole ), comme pour dire au peuple " tu te calme sinon on lâchera sur toi quelque chose de bien pire que l’austérité", d’ailleurs cette deuxième lecture me parait assez plausible vu que le lendemain de la marche "Daechienne" , ce samedi devait se tenir une manif a Alger contre l’exploitation du gaz de schiste dans le Sahara et la par contre tout le monde a été embarqué fissa ça a pas tenu 15 minutes,
      pour conclure et revenir sur mon premier post le deux poids deux mesures n’est pas l’apanage de la communauté apatride malheureusement c’est en chacun de nous consciemment ou non, car il faut bien savoir et certains l’on noté sur ce forum que ce magazine insulte bien plus gravement le Christ sauveur a maintes reprises, Le Messie que nous musulmans attendons tout autant que les chrétiens car dans l’eschatologie islamique c’est lui qui vaincra l’Antéchrist (Dajjal) et tout musulman qui se réclame de Muhammad se doit de se réclamer tout autant du Christ car muhammad se réclame de lui
      Paix sur nos deux prophètes bien aimés et tout les prophètes que dieu nous a envoyé ici bas pour nous guider vers lui.

      Et Paix sur vous et vos proches .


    • #1095393
      le 19/01/2015 par Louve de France
      L’Afrique n’est pas "Charlie"

      Merci beaucoup Nabil, j’adore vos temoignages sur les manifestations, les manipulations. Je vous ecrivais un commentaire mais malheureusement il passe pas.

      Paix sur vous et sur votre famille aussi


  • #1093955
    le 18/01/2015 par Xavier57
    L’Afrique n’est pas "Charlie"

    Drapeau français brûlé dans les rues d’Alger. La France c’est bien pour les allocs et le chômage hein... La réconciliation va pas être évidente.

     

  • #1093958
    le 18/01/2015 par Ulfberht (Mansur)
    L’Afrique n’est pas "Charlie"

    En plus de cela, pour nombre d’Africains, l’Europe est devenue une terre à prendre : ses habitants ne croient plus en Dieu, ses femmes à la vertu volage ne font plus d’enfants, les homosexuels s’y marient et la féminisation y a dévirilisé ses mâles. Paradoxe cruel, ceux qui, depuis des décennies, ont permis cette révolution en tournant systématiquement en dérision les valeurs fondatrices et le socle social (famille, travail, discipline, ordre, effort, armée, police, etc.) ont été odieusement assassinés par les enfants de ceux auxquels ils ont si largement ouvert les portes...



    Analyse très juste.

     

    • #1094056
      le 18/01/2015 par karimbaud
      L’Afrique n’est pas "Charlie"

      @Ulfbrht...........c’est vrai, Lugan est très pertinent !...il y a un vide spirituel et humain que d’aucuns voudront remplir .


    • #1094325
      le 18/01/2015 par GregM
      L’Afrique n’est pas "Charlie"

      Tout ça ressemble plus à une discours de propagande moyenâgeux qu’autre chose.
      Prendre une terre où il y a moins de richesses dans le sol que dans leur propre pays et y être invités par ceux qui leur ont pris leur richesses.
      Il y a tout à construire en Afrique, leur terre à tellement plus d’avenir qu’on ce demande bien quand est ce qu’ils vont se réveillés.
      La vertu des femmes est la même partout, pour avoir vécu en Afrique plusieurs années, croire l’inverse serait vraiment ce mentir. Tout comme penser que d’avoir 10 enfants pourraient encore être utile à quelque chose.
      L’humanité est la même partout, il y a ceux qui manipulent et ceux qui ceux font manipuler, rien d’autre.


  • #1094060
    le 18/01/2015 par karimbaud
    L’Afrique n’est pas "Charlie"

    une certaine entité maligne a réussi à lier, indéfectiblement, notre pauvre France à son macabre destin .


  • #1094067
    le 18/01/2015 par oudieng
    L’Afrique n’est pas "Charlie"

    Je voudrais rectifier. Même si dans les pays cités l’on ne se considère pas Charlie, l’on dénonce cependant avec vigueur l’acte criminel perpétré par les tueurs qui sont loin d’être pris pour des héros mais plutôt comme des criminels.


  • #1094195
    le 18/01/2015 par Bryan
    L’Afrique n’est pas "Charlie"

    Personnellement, je ne suis pas dupe et je m’en tape.
    Certains hommes, certains clans ont toujours su trouver des raisons, quitte à les inventer, pour saccager, massacrer. Qu’ils règlent leurs propres problèmes au lieu de faire de l’ingérence. J’en ai rien à cirer qu’ils soient Charlie ou pas. Maintenant, si leur désir profond est d’entrer en guerre contre l’occident, qu’ils le disent. Boko Haram a déjà bien commencé le sale boulot avec toutes ses horreurs et massacres commis envers des civils chrétiens et des établissements scolaires...
    Nous n’avons aucune leçon à recevoir de l’Afrique. Va falloir déjà gérer la radicalisation de certaines de nos banlieues, arrêter de jouer avec le feu, apaiser au mieux les esprits.
    Dans un tel contexte, ceux qui veulent rajouter de l’huile sur le feu, franchement on en a rien à foutre...


Afficher les commentaires suivants