Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le Monde jouit de la guerre intestine qui ruine Le Média de Gérard Miller

Le Média, avec son Journal télévisé, devait tout casser. Les médias mainstream soumis au pouvoir allaient souffrir. Un mois plus tard, tout se casse la gueule : le fer de lance de La France insoumise s’est changé en caoutchouc. La pique anti-riches des ouvriers et des paysans – plus sûrement des bobos – ne fait plus peur à grand-monde. À vrai dire, dès le départ, cet organe audiovisuel managé par le trotskiste Gérard Miller ne pouvait s’en prendre qu’à la surface des choses, jamais au cœur du pouvoir profond. Puisque Miller en est l’émanation : il est là pour contrôler et construire une gauche d’opposition factice.

 

Après quelques JT mous du genou et une audience qui oscille entre 18 et 30 000 vues (sur YouTube, officiellement [1]), l’équipe dirigeante a décidé d’écarter la présentatrice Aude Rossigneux, qui bénéficiait d’un CDI mais sous réserve de quatre mois d’essai. Avant le terme de ce délai, elle a été convoquée un lundi matin, le 19 février 2018, à 9 heures du matin, nous apprend Ariane Chemin du Monde, dans les nouveaux locaux de la chaîne.

 

JPEG - 353.5 ko
Ariane Chemin, la plume vipérine qui a achevé Le Média

 

L’article du Monde, d’un vice consommé, jouit discrètement de la fin de ce mini-concurrent donneur de leçons. Il est en effet pas si facile de construire une télé, un journal, et surtout une audience. Fidéliser des milliers, des millions de Français ne se fait pas en un jour. Ariane Chemin, qui raconte la politique par l’humain, autrement dit le people, prend son temps pour décortiquer le crustacé condamné. On parle du Journal, pas de Rossigneux.

Son éviction a fait l’effet d’une bombinette dans le milieu très fermé des journalistes de cour, ou disons encartés, de ceux qui ont la Carte, selon l’expression de Philippe Vandel : cette communauté parisienne qui cultive l’entre-soi et une vision commune des choses. Autrement dit, la pensée unique. On déjeune ensemble, on part en vacances ensemble, on couche ensemble, on se cite bref, on est de la même Famille. C’est peut-être pour cela que la Rossigneux n’a pas supporté son licenciement. Elle évoque une méthode « brutale ». L’expérience que des millions de Français ont subie sans avoir la chance de profiter d’un écho médiatique disproportionné.

« Je m’y suis lancée à corps perdu, et pendant la période de pré-lancement, j’ai été envoyée au charbon chez les confrères plus ou moins bien disposés, pour présenter et défendre le projet. Le moins que l’on puisse dire, c’est que je me suis exposée…Tout ce travail, je l’ai fait bénévolement, sans recevoir un sou pendant plusieurs mois. Je ne le regrette pas, je demande seulement qu’on s’en souvienne. » (La lettre d’Aude qui a ému la France entière)

On ne rentre pas dans les détails, Aude se fait exclure du Média, et agite son réseau, ou le réseau de ses parents – Louis-Marie Horeau est un des dirigeants du Canard enchaîné et sa mère est journaliste dans le même canard – qui ont visiblement beaucoup d’influence dans le milieu. Plus que ce que le grand public imagine. Soudain, après le départ d’Aude, des journalistes la suivent : deux consœurs du JT mais surtout Noël Mamère, qui avait une case « magazine ». Il décide lui aussi de lâcher l’affaire. Officiellement, c’est à cause d’une chronique du correspondant maison au Liban à propos de la Syrie... Voici le paragraphe en question, qui montre à quel point Le Média est « indépendant » de la doxa sur le conflit proche-oriental :

« Une autre rébellion, plus discrète, gronde quelques jours plus tard. De retour d’un arrêt maladie, Catherine Kirpach doit présenter le “JT” du 23 février, où intervient un certain Claude El Khal, ex-publicitaire et réalisateur repéré sur Twitter et recruté par Sophia Chikirou pour en faire le “correspondant au Liban” de la chaîne. Il se trouve à Paris cette semaine et hante les locaux, émettant devant la journaliste des doutes sur la véracité des images des massacres perpétrés dans la Ghouta orientale, en banlieue de Damas, jamais “vérifiées de manière indépendante”. Diplomate, Catherine Kirpach explique que la pneumonie dont elle souffre n’est pas encore guérie, et ne s’affiche pas le soir sur le plateau aux côtés du fameux « “correspondant” ». Elle vient de démissionner sans revenir à Montreuil, où trois bureaux ont été ainsi abandonnés en quelques jours, et où le code de la porte a été changé. »

Où l’on saisit en quelle estime la journaliste du Monde, Ariane Chemin, tient le correspondant entre guillemets du Média, ce fantôme qui « hante » les locaux de la chaîne... Il a donc suffi d’une simple chronique de cinq minutes à peine dissidente, juste équilibrée, sur la réalité de la Ghouta pour que les révolutionnaires de l’info poussent des cris de chouette violée. En passant, on notera la perfidie des petits cailloux blancs empolsonnés lâchés sur le chemin par une Ariane qui nous fait bien comprendre une chose : les France insoumise sont des soumis comme les autres. Admirez le morceau qui suit :

« Dès la fin de l’été 2017, Sophia Chikirou prend en main le projet de webtélé chargé de fédérer, autour des “insoumis”, toutes les sensibilités de gauche. Durant l’été, elle contacte Aude Rossigneux, une journaliste passée par Le Point, “Mots croisés” sur France 2, l’émission “Ripostes” sur France 5 ou le journal de Reporters sans frontières, et qui se dit clairement “de gauche”. »

Crucifiée sur l’autel de la bien-pensance, la Rossigneux. Et on n’oublie pas la Chikirou, qui se fait tailler un portrait bien acide sous la sobriété :

« Avant de devenir la communicante des campagnes de Jean-Luc Mélenchon, la jeune femme a commencé à militer à Paris auprès du député socialiste Michel Charzat, son premier mentor, puis passé quelques années aux côtés du libéral Jean-Marie Bockel, le “droitier” du PS (elle déclare alors “soutenir la volonté de réforme de Nicolas Sarkozy)”. Mais, depuis 2011, elle met son énergie et son intelligence au service du projet “révolutionnaire” de Mélenchon. »

Passer allègrement de la droite à la gauche, de Sarkozy à Mélenchon, pour servir un projet révolutionnaire entre guillemets... Au Monde, on règle ses comptes en musique, avec la petite musique de la confraternité. La cruauté des femmes n’est pas une légende.

 

Bonus : la chronique qui a fait fuir les révolutionnaires de l’info

 

 

Et la réaction de l’agent sioniste insubmersible Claude Askolovitch, qui tient le rôle de commissaire politique – officiellement il est en charge de « la revue de presse » – sur la matinale de Nicolas Demorand sur France Inter...

 

Notes

[1] Les vidéos de campagne de Mélenchon en 2017 visionnées de millions de fois avaient pour partie un fort parfum de « vues » achetées...

La souffrance d’Aude Rossigneux, sur E&R :

L’information insoumise est chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "Je ne le regrette pas, je demande seulement qu’on s’en souvienne"

    Pour le moment, après on demande quelques compensations. Tiens c’est exactement ce que font les inuits avec les polonais. Ferait-elle partie de ce même peuple ?


  • Ces gens de gauche croient naïvement qu’ils intéressent. En fait, ils emmerdent. Ils nous emmerdent et en plus, ils sont mauvais. Tout ce qui est de gauche est emmerdant et mauvais. Talmudique et emmerdant ; Tout est à gauche en France alors en rajouter une couche ne sert à rien.

    Un média par contre qui militerait pour restaurer la monarchie mérovingienne aurait probablement un certain succès. Au moins d’estime et stupéfierait les petits cons. Il faut stupéfier les petits cons et c’est alors qu’on voit qu’on est dans le vrai. Un média, c’est fait pour faire rêver. Aux belles dames, aux preux chevaliers, aux moines cinglés, à n’importe quoi mais que se soit rigolo et archaïque. Pas à nous enfoncer dans ce dont on crève. Sortons de l’ambiance banlieue merdique

    Oui, je sais, je sais, les capétiens, les capétiens, "fils de Saint-Louis montez au ciel .". Mais les capétiens sont des usurpateurs ! Les mérovingiens ont été injustement décriés. Chassons les mythes ! Fainéants peut-être, mais subtils et distingués. Et qui respectaient les supériorités sociales, les grands feudataires du royaume..


  • Je comprends enfin qu’elle a été virée pendant sa période d’essai. Et son égo en a pris un coup.
    Du délire du même niveau que le croche-pattes entre mômes devenu une affaire d’État....
    La fifille à sa maman pleurniche et ses CONgénères lui apportent un soutien indéfectible.
    Pathétique.
    Quant au journaliste libanais Claude El Khal, sincèrement s’il veut continuer à travailler en toute indépendance qu’il aille dans un média arabe ou E&R ou panamza (mais je crois qu’il bosse seul, d’ailleurs il lui a consacré un article 28/02 sur le fait qu’il ait été taxé de complotiste toujours par les mêmes ultrasionistes fervents défenseurs de la pensée unique ce dont vous faites également mention).
    Le départ de Mamère ....etc...
    Ça sent le sabotage à plein nez.

     

    • #1912311

      "ses CONgénères lui apportent un soutien indéfectible"

      Ils profitent surtout de l’occasion pour mettre une petite voile, plier les gaules, se sortir de cette galère en misant éventuellement sur le moins mauvais bourrin.
      Ça ne mange pas de pain, préserve quelques miettes, et offre la vitrine d’un comédien "épris de justice", drapé dans une "dignité" toute relative...

      Ce sont tous des tartuffes, mais avec plus ou moins de tartufferie, et de pouvoir pour l’exercer.
      La concurrence est rude, dans la promotion autorisée d’une vision du monde truquée...

      C’est un soap opera, un feuilleton bobo-médiatique qui "intéresse" plus par les petites misères de ses personnages, que par la propagande sans surprise qu’ils diffusent.

      Je préfère Breaking Bad.
      Qui est par ailleurs brodé autour de faits réels.
      Le chimiste talentueux qui choisit le côté obscur, déjà.



  • Tout ce travail, je l’ai fait bénévolement, sans recevoir un sou pendant plusieurs mois.



    Comme j’ai l’habitude de le dire, dans "bénévole" il y a "benêt". Mais le summum de l’indécence, c’est quand-même de venir geindre une fois remercié(e), alors qu’on le savait depuis le début. Pauvre de vous !

     

    • #1912313

      Si c’est vrai, ça montre surtout qu’elle n’était pas dans le besoin financièrement...
      Mais alors, quel était le besoin ?

      Affranchir le bon peuple de la Vérité ?


    • Les parents de cette dame sont millionnaires depuis longtemps grace à leur canard. Des lors quand on a autant d’argent sous le matelas, on ne travaille plus pour payer ces factures, on peut tres bien etre bénévole.
      "Avec 332 millions d’euros de chiffre d’affaires et 56 millions d’euros de bénéfices cumulés depuis 2004 (source société.com) "
      le canard n’est pas sur internet rien n’est gratuit au canard tout se vend et se trouve dans la main de quelques uns..


  • L’hôpital qui se fout de la charité.
    L’imMonde, même les épluchures n’en veulent pas.

     

  • #1912228

    Intéressant, détails croustillants, au moins cela fait un fake alter-média en moins... Cet échec était prévisible, on ne s’improvise pas média d’opposition quand on est issu du centre névralgique de l’oligarchie elle-même ; c’est même arrivé beaucoup plus vite qu’on aurait pu le penser, car au final ils n’ont même pas eu le temps de vraiment démarrer !
    De toute façon ils ne pouvaient pas se faire un large public, en dehors des sphères de l’entre-soi bien-pensant boboïsant, un contenu aussi insipide et orienté qu’un média mainstream totalement sous contrôle, et le coup de grâce venu de la bobocratie elle-même, d’une gué-guerre de réseaux dont à notre niveau on se contre-fiche entre des gens aussi médiocres qu’insignifiants...
    Peut-être qu’un jour les moins cons de chez les Insoumis comprendront et rejoindrons les moins cons du camp national et patriote pour monter une opposition qui tienne la route, nécessairement gauche du travail et droite des valeurs, car tout le reste n’est que fake et imposture ; on sait trop à quelles logiques et quels intérêts servent à la fois l’ultra gauche et l’ultra droite...


  • Claude El Khal : impressionnant d’impartialité .

     

    • Ton message est trop bref pour savoir s’il est ironique ou non...

      Je trouve l’intervention de Claude El Khal très intéressante. Je ne sais pas qui est cet homme, je ne l’ai jamais vu jusque là. J’ai eu un peu peur durant la première minute de son monologue (impression de regarder France Propagande), mais ensuite il a bien pesé ses mots et a effectivement fait preuve de cette distance et hauteur nécessaires quand on parle d’une guerre. Et soulevé plusieurs points importants.

      Les médias occidentaux mentent honteusement. C’est un fait. Est-ce pour autant que les reportages des médias non-alignés ne doivent pas être remis en cause ? Allez faire un tour sur Press TV ou Al Manar, la propagande y est omni-présente.

      Pour répondre à la question de Claude El Khal : Pourquoi les médias ne parlent-ils jamais de Fatah Al Cham, ex Front Al-Nosra ? Certainement parce qu’ils font du bon boulot, donc pourquoi les citer ?


  • Chikirou, Miller...toujours les mêmes commissaires politiques à la manœuvre pour s’assurer de la conformité idéologique de tout mouvement ayant des prétentions de dissidence. Mais dans ce cas particulier on a atteint un tel niveau de visibilité que cela en est grotesque !
    Aujourd’hui la marge de manœuvre pour faire du journalisme indépendant qui ne soit pas catalogué comme facho et conspirationniste est devenu extrêmement étroite ! Vaccination, politique au Moyen-Orient, dossier russe, Corée du Nord, changement climatique...tous les sujets sérieux sont devenus zone interdite. Aucun discours alternatif n’est toléré.

     

  • A l’évidence Gérard Miller (de çi l’air de rien) n’a pas assez bien psychANALysé ses troupes... Sophia Chikirou savait très bien la ligne politique de son protégé Claude El Khal.

    Sacré Gégé, devenu l’enfûmeur enfûmé... car visiblement, il vient de se faire "faire un petit dans le dos" ! (même feu Lulu de l’imMonde n’y aurait pas pensé...).

    A quand l’entarteur cathodique (des masses catholiques) entarté à la crême ? ce serait bien plus marrant !

    Pauvre France talmudo-trotskysto-merdiatisée, jusqu’à tenter de vampiriser le web, pour lequel désormais, contribuables mougeons (mouton / pigeons) nous allons payer la Redevance idiovisuelle étendue.

    Ces saligots, avec leurs mass-media hypersubventionnés, leur DECODEX anti-liberté de pensée, leurs journalistes non chômeuses tarifées à la pig(p)e, leur désinformation structurelle et leur propagande néo-conservatrice, maintenant ils en arrivent à faire fermer des bons sites et en faire ouvrir d’autres, comme celui de Gégé...

    Cherchez l’erreur !

    Ceci dit, des rats quittent le rafiot, dont acte, mais pour autant va t-il sombrer ?

    Hélas, rien n’est moins sûr.


  • Empêtré dans ses contradictions le discours officiel, grâce au Media, essaye de colmater les plâtres ...Comme dans le jeu des Échecs, le joueur qui perd le contrôle du jeu espère en complexifiant la position retrouver une issue favorable ... L’art de l’enfumage pour les faibles d’esprits !


  • Il faut parachuter la courageuse Askolovitch dans la Ghouta, il va nous faire un superbe reportage pinocchio ;)


  • Une période d’essai de 4 mois c’est légal çà ?

     

  • La soi-disante extrême-gauche anti-capitaliste, prolétaire, donneuse de leçon, féministe, anti-licenciement, qui renvoie une de ses présentatrice, y’a pas un non sens ou quand c’est une blanche de plus de 40 ans, ça les dérange pas , puisque c’est un symbole de la femme européenne non-métissée et bourgeoise ?
    Auraient-ils agit de la sorte avec une Rokhaya Diallo, une Léonora Miano ou une Danièle Obono ?
    Non parce-que la question nous parait légitime ? non ?

     

    • #1912362

      "Auraient-ils agit de la sorte avec une Rokhaya Diallo, une Léonora Miano ou une Danièle Obono ?"

      La question se poserait si elles avaient une émission, ou au moins une case (sic) à elles.
      Or, elles ne peuvent être utilisées -j’insiste- que ponctuellement, chirurgicalement.
      Et dans ce cas, même si l’opération foire, ce sera toujours récupéré et recyclé à bon profit.

      Celui, précisément exclusif, des pires suprémacistes aux commandes.
      Les blackettes de service* sont des jouets cosmétiques.
      C’est la condition de leur apparition ou non dans ces médias.

      *quand bien même elles prétendraient représenter la Femme Noire : cause toujours... (avec autorisation préalable) ce dont aucune n’est dupe.

      - Rost n’a pas répondu à la question d’Élisabeth, qu’il a très bien entendue.


  • Ne devient pas E.R qui veut !

     

  • "Tout est pardonnable, excepté le mensonge et la trahison" " Je déteste les mensonges,mais le pire, ce sont les personnes qui pensent que je suis assez Con pour les croire " " Le mensonge est la seule et facile ressource de la faiblesse (S)"


  • Moi aussi je jouis.
    Est-ce une névrose Dr Miller ?

     

    • @sigmund
      Si toi tu jouis , moi je me défonce dans ma campagne au grand air, aux rivières, aux vaches, aux champs , aux lacs, aux brebis
      Avec mes voisins on est devenu des toxicos de la ruralité , on est bourru , franchouillard , un peu con (certains disent beaucoup) , et cerise sur le space cake de Dany le rouge on est populiste
      Est-ce une névrose Dr Miller ?
      Et est-ce possible de ne pas être soigné , on veut rester addict à notre connerie parce-que votre savoir nous emmerde
      Salutation @sigmund


  • Se dire "insoumis et installer à la tête de son "média "des Miller , des Chirikou et des Noël Samère ?? Fallait mieux donner les clés du bazar au patron des médias français l’inénarrable Botul Herr Lévy !


  • Je pinaille, mais Gérard Miller, n’est pas et n’a jamais été trotskyste, quand il était plus jeune, dans les années 70, il était membre de la Gauche Prolétarienne (organisation maoïste, une des deux chapelles du gauchisme contrôlée par une poignet de jeunes intellectuels juifs, l’autre étant la LCR).

    Bon ça ne le rend pas moins nuisible pour autant.


  • Les soumis sont la soupape que n’a pas l’Italie. Que j’aimerai être italien en ce moment.


  • On dirait bien que Coco TV est déjà en train de s’écrouler après un mois seulement d’existence...Peut-être l’occasion pour ER de créer son propre JT ? Imaginez le bordel que ce serait !


  • Beaucoup de chômeurs se sont donnés corps et âme à leur travail, et des fois pour un salaire de misère, sauf que personne ne s’en souvient et ne s’en rappellera jamais.


  • Je me demande si Le Media lit nos commentaires ???
    Si vous vous rappelez bien on étaient unanime à critiquer, pour être poli, le journal Le Media qui se voulait être différent des autres médias mainstream mais qui in fine se retrouvait n’être qu’une pale copie et encore...Sa présentatrice vedette n’était qu’une caricature de journaliste, disgracieuse au demeurant, et bourrée de clichés gochiasse-libertaires à faire pâlir une Fourest.
    Bref ils ont eu raison de la virer d’ailleurs je me demande comment ils ont pu la recruter tant elle est nulle et sans aucun intérêt particulier., Il serait bien inspiré de choisir une vraie journaliste de gauche et plutôt jolie à regarder, au moins on aura l’impression que les idées exposées sont jolies à regarder et peut-être dignes d’être essayées...


Commentaires suivants