Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le Renseignement français sait tout des "passeurs" et des filières migratoires libyennes

Rien du trafic migratoire en Méditerranée n’est ignoré des autorités françaises, militaires et civiles.

Le général de corps d’armée (quatre étoiles) Christophe Gomart [photo, à gauche], patron de la DRM (Direction du renseignement militaire) est chargé de recueillir toutes les informations susceptibles d’aider la France à prendre ses décisions d’ordre militaire. Le général 4 étoiles a expliqué, en ouverture du colloque Geoint, qui s’est tenu à la Société de géographie, à Paris, les 11 et 12 septembre derniers, comment rien du trafic migratoire au Moyen-Orient et en Méditerranée n’échappe au Renseignement français.

La DRM, qui est leader en France sur le renseignement d’origine imagerie (ROIM) fourni par les satellites-espions militaires, a inauguré le 19 janvier dernier un très discret centre d’expertise, le CRGI (Centre de renseignement géospatial interarmées). Pluridisciplinaire, il intègre une trentaine de spécialistes civils, militaires et réservistes de haut niveau dont la principale fonction consiste à fusionner le renseignement recueilli par la DRM à partir d’une multitude de capteurs (interceptions, satellites, sources ouvertes, cybersurveillance, etc.). C’est ainsi que la DRM peut aujourd’hui présenter aux dirigeants français une situation précise de la présence des migrants subsahariens en Libye, ainsi que les identités exactes, les modes opératoires et les stratégies des passeurs de migrants. Ces informations sont transmises par la France à l’état-major de la mission européenne en Méditerranée Eunavfor Med, lancée en mai dernier.

Le général Gomart a ainsi pu confier lors du colloque que les militaires français ont repéré les principaux points d’entrée des filières de trafic humain sur le territoire libyen, notamment à partir de la zone des trois frontières (Libye, Soudan, Égypte). Le renseignement français sait où les passeurs échangent leurs cargaisons humaines, où ils les hébergent. Il les voit également préparer les départs vers l’Europe depuis les plages de Tripolitaine et de Cyrénaïque, imposant aux migrants un processus immuable.

(Source)

Lire la suite de l’article sur medias-presse.info

Voir aussi, sur E&R :

La Libye avant sa destruction par l’OTAN, chez Kontre Kulture :

Sur les guerres provoquées ou instrumentalisées en Afrique,
chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • On pourrait en faire un film : "je sais tout mais je ne ferai rien".

     

  • On connaissait "la grande muette", on nous apprend qu’elle est aussi "la grande aveugle", volontairement .


  • S’ils font rien y sont complices non ?

     

  • Bien sur qu’ils savent tout !Ils font partie de ceux qui organisent le terrorisme international et les mouvement de populations pour laisser le champ libre à leur maitre sioniste au Moyen-Orient !!


  • mais les "passeurs" on les connait tous ; pas besoin du renseignement français ; ce sont BHL et Attali et compagnie les passeurs en chef ! Bref ceux qui ont incités à partir en guerre contre Kadafi qui maintenant incite à accueillir les réfugiés qui fuient la démocratie hahahaha ! Ces gens sont des comploteurs et leur place est clairement en prison. T’as pas le droit de contester le génocide juif mais ta pas le droit de critiquer le génocide européen. Attali est pour que la capitale du nouvel ordre mondial soit à Jérusalem. Mais le nouvel ordre mondial a besoin de supprimer les nations et d’uniformiser les peuples pour exister réellement. Mais comment faire si cela ne se fait pas naturellement ? Alors il faut forcer le passage en jouant les passeurs pour un torrent d’immigration. Incroyable de voir les charlatans intellectuels pseudo-économistes braire que les réfugiés vont générer de la croissance. Il n’y a qu’à voir chez nous à bruxelles le quartier de molenbeek saint jean, pas vraiment la silicon vallée ! La réalité c’est que les tenants du nouvel ordre mondial veulent le chaos pas la croissance, ils le prédisent ! ils faut d’abord le chaos disent-ils. Et nos crétins de dirigeants (probablement drogués) leur donnent raison.

     

  • Mais bien entendu ! Un phénomène d’une telle ampleur ne peut pas rester invisible, clandestin...il est délibérément non contrôlé et même organisé, financé. Je n’affirme pas qu’il est possible de complètement arrêté les phénomènes d’immigration clandestine mais il est en revanche possible de considérablement diminuer leur ampleur. Singapour, Hong-Kong, Taiwan, la Corée du Sud doivent également affronter une forte pression migratoire, or s’ils ne sont pas capables de complètement juguler les trafics humains cela n’atteint pas pour autant les proportions que nous connaissons en Europe alors que la pression est identique...comment font-ils ?


  • " Les passeurs étant israélites vous comprendrez bien que nous ne dévoilerons pas leur identité : il ne faudrait pas que notre "transparence" puisse alimenter l’antisémitisme " .


  • Bien sûr que la DRM sait tout cela, et dans les moindres détails, surtout depuis qu’elle est dotée de cette capacité de renseignement géospatial. Malheureusement les yeux et les oreilles ne font pas tout, si la tête politique déficiente s’en remet à d’autres (États-Unis) pour les décisions stratégiques de la nation - et pour les affaires courantes internes, sa malignité fait le reste.

    Il est vrai aussi, pour rebondir sur quelques commentaires plus haut, qu’indépendamment de l’état de trahison manifeste des "politiciens", l’appareil d’État est très paradoxal. Sa segmentation technique et le règne de l’"expert", qui ne fait que développer les modèles qu’on lui a inculqués, privent l’État d’une pensée cohérente sur le tout. Il en résulte que même ses serviteurs les plus sincèrement dévoués à la France (de plus en plus rares, il faut le dire) seront dans l’incapacité de changer quoi que ce soit.

    La question ne devrait d’ailleurs pas se poser en ces termes si les élites politiques n’étaient pas aussi mauvaises. Seulement, elles le sont et doublement, par leur mépris de la France et par leur ignorance crasse. Celle-ci les rend dépendantes, pour ce que leur idéologie funeste n’entreprendrait pas d’elle-même, des "experts" formés à Sciences-Po, à l’Ena et autres "instituts", autant dire déformés. C’est à travers ce tout petit monde que la pensée anti-France est à l’œuvre de façon diffuse et efficace. On peut dire que le noyautage intellectuel et idéologique des élites françaises par les Américains est un sacré chef-d’œuvre en termes stratégiques...

    Bien que n’étant pas épargnés par le déclin général de la pensée française, les militaires restent malgré tout marqués par leur culture "maison". C’est surtout chez eux que l’on trouvera encore d’intègres serviteurs de la France. En ce qui concerne le général Christophe Gomart, que j’ai connu, cela ne fait guère de doute. Mais outre que la fonction du renseignement qu’il dirige est strictement militaire, son action est dans tous les cas limitée par les contraintes de la soumission atlantique.

    Il l’a évoqué, à mots couverts bien sûr, il y a quelques mois, devant la commission de la défense de l’Assemblée nationale. E&R en avait relayé une partie, mais c’est intéressant de lire ce qu’il dit sur nos "amis", dans ses réponses aux députés et par ailleurs que ses services ne sont désormais plus en mesure de surveiller... les États-Unis.


  • Et pour cause : ce sont sûrement eux qui les ont recrutés en formés !!!


  • Et nous, nous savons qui sont les maîtres de ces militaires "qui savent tout" : les sionistes. Savoir sans agir, c’est de la complicité.


  • Quand on voit que la consule de France s’est faite prendre en train d’aider des migrants, il n’y a plus de doute.

    http://www.20minutes.fr/monde/16866...

     

  • Dans toute histoire de ce type c’est toujours la même chose : qui prend la décision ? un militaire ne prend des décisions que sur une théatre d’opération, ici c’est donc le politique qui est en cause.


  • "L’actualité" telle qu’elle est présentée par les grands médias est tout simplement une pièce de théâtre, écrite quotidiennement par des tâcherons abrahamiques, et qui déroule son cours, paisible ou non, au fil des jours . Le fait que "le renseignement français" sache tout sur les passeurs et les filières migratoires le démontre amplement .


  • Cela porte un nom : complicite et laisser faire ....Haute trahison


Afficher les commentaires suivants