Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le couturier Karl Lagerfeld est mort

La diva a régné plus de 30 ans sur la maison Chanel

« Le génie artistique de Karl Lagerfeld, sa générosité et son intuition exceptionnelle qui lui donnaient un temps d’avance ont largement contribué au rayonnement de la Maison Chanel dans le monde. Au-delà du grand créateur auquel j’ai donné carte blanche au début des années 80 pour réinventer la marque, c’est un véritable ami et complice que je perds aujourd’hui. » (Alain Wertheimer, CEO de Chanel)

 

Créateur de génie, personnage énigmatique, couturier rigoureux et passionné, Karl Lagerfeld s’est éteint ce mardi 19 février à l’hôpital américain de Neuilly. Il avait, on le suppose, 85 ans.

 

On le suppose, car sa date de naissance est toujours restée un mystère que personne n’atteste avoir percé, au même titre que celui de sa vie privée. Le directeur artistique à la verve cinglante, au catogan poudré et lunettes de soleil opaques aura bouleversé l’histoire de la mode en général et celle des maisons de couture Chanel et Fendi (pour le prêt-à-porter femme) en particulier, parvenant toujours à capter l’air du temps avec humour.

[...]

Comme une suite logique à la jeunesse aisée qu’il a menée outre-Rhin, Karl Lagerfeld, fils d’un homme d’affaires scandinave, pose ses valises dans un hôtel particulier germanopratin du quai Voltaire, en 1954. À peine débarqué dans la capitale de la mode, les vents lui sont favorables. Ainsi, le jeune Karl remporte le premier prix du concours du « Secrétariat international de la laine », ex æquo avec un autre jeune couturier, Yves Saint Laurent – son futur meilleur ennemi. Le couturier Pierre Balmain, qui fait partie du jury, le remarque et le recrute alors comme assistant.

 

La folie Lagerfeld

Puis tout s’accélère : après avoir fait ses armes chez Balmain, il est nommé directeur artistique chez Jean Patou. Le styliste en herbe a la bougeotte et entame une carrière de designer indépendant. Rapidement, il crée des vêtements pour les marques Chloé et Fendi qui font respectivement appel à ses services en 1963 et 1965. Il dépoussière durablement l’image de marque de Fendi, à l’origine maison de fourrure romaine, en inventant l’idée d’un luxe ludique, loin de la silhouette bourgeoise de l’époque.

En 1983, douze ans après la mort de Coco Chanel, il est nommé directeur artistique de la maison de la rue Cambon. À ce moment, la griffe vit des heures difficiles et l’intervention du celui qu’on surnommera plus tard le « Kaiser de la mode » lui redonne un second souffle. Puis en 1984, il lance sa marque éponyme, et en 1986 le fameux dé d’or – la sacro-sainte distinction à l’époque dans le milieu – vient couronner son travail. Plus rien n’arrête Karl Lagerfeld, qui semble détenir la formule pour réveiller les belles endormies – et les réinscrire dans la modernité.

 

Autodérision et persiflage

À l’aube de l’an 2000, Karl Lagerfeld s’offre une nouvelle image. Il perd 40 kilos pour pouvoir se glisser dans les costumes Dior Homme dessinés par Hedi Slimane.

[...]

Le côté pile de sa verve cinglante ? Son sens poussé de l’autodérision. La preuve : en 2008, il prête son image à la Sécurité routière en vantant les mérites du gilet jaune dans un spot publicitaire : « C’est jaune, c’est moche, ça ne va avec rien, mais ça peut vous sauver la vie. » Autres faits d’armes, en 2010 : il apparaît dans le clip de Jean Roch auprès de Snoop Dogg jouant le rôle de Dieu. Et Karl Lagerfeld de conclure par une pirouette : « La chose la plus importante que vous devriez savoir sur moi, c’est que tout ce que vous ont dit les autres n’est pas nécessairement vrai. »

Lire l’article entier sur lepoint.fr

Voici Le Grand entretien de France Inter (par le bien pâle François Busnel) consacré à Karl Lagerfeld...

Karla, sur E&R :

 






Alerter

52 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2148303
    Le 20 février à 14:23 par cremier
    Le couturier Karl Lagerfeld est mort

    Hier sur RTL(..) j’entendis les louanges du mannequin / actrice Diane Kruger, elle parlait de sa tristesse (on peut la comprendre bien entendu..) à un moment elle raconte une histoire comme quoi cet homme travaillait beaucoup et ne dormait presque jamais (encore une fois cela peut-être vrai !) Son anecdote : il passa 13h d’affilées à parler de sa vie sans se reposer...dans son jet privée.... !

    Pauvre homme...il a vraiment eu une vie difficile c’est sûr !

    Enfin, il lègue sa fortune à sa chatte (!) pourquoi pas.., mais dans un monde ou les être humains souffrent et surtout le contexte actuelle ne trouvez-vous pas cela tellement indécent voire contre nature d’exposer à la radio et sans vergogne une telle attitude !.. Donner des Centaines de Millions de $ à un animal reviens à les jeter à la poubelle alors que tant de gens en aurait besoin !

     

    Répondre à ce message

    • #2148484
      Le 20 février à 18:44 par James
      Le couturier Karl Lagerfeld est mort

      Narcissisme de l’époque... Ce Monsieur était dans l’air du temps ; d’où créateur de mode !
      On ne peut pas lui reprocher les travers de la société ; il vivait dans sa bulle et se permettait quelques prises de conscience envers le bas peuple - A son âge, et eu égard à sa réputation, cela ne mange[ait] plus de pain !
      Effectivement, pour le commun des mortels, la disparation de ce monsieur n’est pas une perte capitale ; on peut tout juste apprécier les quelques critiques qu’il s’est permis de lancer ; le reste n’étant que de l’éphémère !
      Bon vent !

       
    • #2148486
      Le 20 février à 18:49 par clau
      Le couturier Karl Lagerfeld est mort

      Comme si c’était possible de faire hériter un animal . Peut-être aux USA mais en France c’est juridiquement impossible ! C’est juste encore une petite provocation et un dernier pied de nez de Lagerfeld ! L’argent sera surement entre de bon mains d’un proche et choupette avec !

       
  • #2148316
    Le 20 février à 15:13 par La Vérité est rien d’autre
    Le couturier Karl Lagerfeld est mort

    Karl on aime ou on aime pas.

    Moi j’aimais bien ce mec, je lui reconnais un vrai talent dans l’élégance. C’est un perfectionniste dans son travail. Un mec absolument jamais vulgaire, il me fait penser à Jean Claude Brialy toujours extrêmement élégant aussi.

    Il avait une certaine pudeur sur sa vie et une répartie des mots implacable !
    exemple : Karl c’est quoi pour vous le comble du chic ?
    réponse : c’est d’en avoir !!!
    Sa voix est particulière également, on la reconnait immédiatement. Une classe naturelle.

    Karl était cultivé, sensible et attentif aux autres. Il savait se préserver de ce monde de merde derrière ses lunettes noires, il le côtoyait par obligation professionnelle mais ne participait pas au côté destructeur de ce monde. Karl était quelqu’un de très généreux aussi mais ne le criait pas sur les toits, c’est ça le chic absolu !

    Merci l’artiste !

     

    Répondre à ce message

    • #2149106
      Le 21 février à 23:55 par Damn ned
      Le couturier Karl Lagerfeld est mort

      Le mec était doué et bosseur !
      Oui j’aimais bien ce personnage tourné vers son travail.
      La reconnaissance dont il a bénéficié n’était pas usurpée.

       
  • #2148610
    Le 20 février à 21:54 par Nina
    Le couturier Karl Lagerfeld est mort

    Cet homme avait une bonne éducation toujours correct dans ses discours et assez humble.
    Pour autant, il a largement collaboré à la destruction de la représentation féminine dans la mode, je parle ici de la véritable femme née biologiquement femme avec tout ce que cela implique. Il a constamment mis en avant des mannequins transgenres : qui jouent les femmes, des hommes castrés mis en avant, au lieu de sublimer la femme et l’homme biologique. L’inversion constante du naturel, du bon, du bien.
    Pour cela, il sera un jour mis aux oubliettes, les peuples se réveillent petit à petit et la vérité triomphe toujours.

     

    Répondre à ce message

  • #2148632
    Le 20 février à 22:39 par Gloria Lasso
    Le couturier Karl Lagerfeld est mort

    Céline avait "Bébert", Hugo avait "Chanoine",Théophile Gautier et "Gavroche", Twain, Baudelaire, Montaigne, Mérimée, Zola, Dickens, Brassens, Poe, Wilde, Pouchkine, Hoffman, Neruda....Hemingway une bonne centaine, Colette et Léautaud n’en parlons même pas... on a plus vite fait de compter sur les doigts d’une main les écrivains qui ne les aimaient pas... Lagerfeld devait avoir ce talent caché...
    En revanche, je n’arrive pas à mettre l’œil sur le nom du compagnon des Kessel, Druon, Finkielkraut, Veil....Onfray, Levy,... et autres académiciens ou futurs candidats à l’académie... en goguette... autre époque...autre sensibilité...

     

    Répondre à ce message

  • #2148659
    Le 21 février à 00:08 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Le couturier Karl Lagerfeld est mort

    Lagerfeld, c’est le monde du luxe, de l’inutile.

    Il n’a pas dépoussiéré la haute couture (secteur professionnel dans lequel exercent les créateurs de vêtements de luxe), avec ou sans lui, la mode continue ses tours de bonneteau, le fric s’exhibe, c’est tout.
    Y’a aucune création, dans toutes ces conneries.
    Juste du recyclage "au goût du jour".

    Donne-moi du vêtement militaire, du vêtement de travail, utilitaire, taillés pour des hommes, voilà, c’est tout.
    On veut pas faire les minets, briller en société, juste être confortable dans la vie de tous les jours.
    Et pour les femmes, dans le film Des hommes sans loi (Lawless), réalisé par John Hillcoat, sorti en 2012, le personnage de Bertha, habillée traditionnellement, lorsqu’il lui est offert une robe "de la ville", du "progrès", elle s’enlaidit immédiatement : ce n’est pas le propos du film, mais dans le détail de la corruption, ça y est, c’est visible et constatable, autant que le goudron servi chaud avant les plumes.

    La mode n’est qu’une petite lubie facho, capricieuse et inadaptée.

     

    Répondre à ce message

  • #2148661
    Le 21 février à 00:19 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Le couturier Karl Lagerfeld est mort

    Sur les photos publiées Internet à la fin de sa vie, il s’habillait déjà moins selon le régime fasciste capricieux et donc inadapté de la Mode...
    C’était plus ambiance "Décathlon"...
    La petite polaire F1 Quechua

    Dans toutes choses, il y a le juste milieu :
    Entre "j’ai rien à bouffer" et "je me gave jusqu’à vomir", il y a "je suis rassasié, merci."

     

    Répondre à ce message

  • #2148673
    Le 21 février à 00:49 par domus
    Le couturier Karl Lagerfeld est mort

    Cultivé, élégant, bien élevé, dérision, humour et surtout lucide du monde dans lequel il vivait. La mode a perdu un créateur qui prônait l’élégance, quand on voit ce qu’il y a comme monstruosités ridicules dans ce métier. Une ombre : les milliers d’animaux qui ont perdu leur vie pour la fourrure qu’il utilisait vont sûrement l’attendre la-haut et lui expliquer que ça n’est pas utile et surtout cruel ! Quant à l"héritage, il a bien raison.

     

    Répondre à ce message

  • #2148969
    Le 21 février à 19:18 par Socrade
    Le couturier Karl Lagerfeld est mort

    L’interview sur France-Inter est passionnante, on se prend une leçon de vie toutes les 30s, c’était un sacré bonhomme ce type !

     

    Répondre à ce message

  • #2148977
    Le 21 février à 19:24 par Dam Ned
    Le couturier Karl Lagerfeld est mort

    Pour ceux qui sont passés à côté ou pour le revoir...
    KARL LAGERFELD SE DESSINE

    https://www.youtube.com/watch?v=mYF...
    Difficile de dire que l’homme n’avait pas de talent !

     

    Répondre à ce message

  • #2149198
    Le 22 février à 09:30 par Xz
    Le couturier Karl Lagerfeld est mort

    Ce que je vais écrire n’est pas très élégant, non pas pour ce monsieur, mais pour Marlène Schiappa.

    Simplement que cette secrétaire d’État s’habille hélas comme un sac, et pour tout dire je n’avais jamais vu une femme à la tête de l’État avec un aussi mauvais goût vestimentaire ! Certes, on ne va pas reprocher à Marlène Schiappa de s’habiller presque comme tout le monde, au contraire, c’est même tout à son honneur, c’est-à-dire chez Choppy voire Kiabi, mais même lorsque l’on a des vêtements peu coûteux et heureusement, c’est tout à son honneur bravo c’est bien là le seul compliment que l’on puisse lui faire pas de doute elle est une fille du peuple, eh bien, rien n’empêche d’avoir du goût même avec des vêtements achetés dans des magasins de monsieur et de madame tout le monde, hélas nos très grands couturiers s’en vont un à un, et je me rends compte qu’il aurait peut-être pu rendre un grand service à notre grande ministre télévisuelle, celle enfin de cesser de paraître habillée comme un romanichel, grosse boucle d’oreille cheveux lâchés qui lui donne une allure de souillon... un vrai désespoir.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents