Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

« Faire moins d’enfants : le nouveau geste écolo ? » : un sujet de l’émission Clique du 21 octobre 2018 sur Canal +.

 

La France bobo en 2018, voir sur E&R :

Aller plus loin avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

212 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2066886
    le 21/10/2018 par pleinouest35
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    Délire ?
    On en reparlera quand il y aura 15 milliards d’êtres humains sur la Terre.

     

    • #2067115

      Il n’y aura jamais 15 milliards d’êtres humains sur Terre, au maximum quand la transition démographique de l’Afrique sera achevée la population mondiale se stabilisera à 9-9,5 milliards d’individus.


    • #2067209

      Il n’y aura pas 15 milliards d’humains sur terre car passe un certain seuil, tout le monde se radine là où l’herbe est la plus verte ( ex : l’Ile de France compte 12 millions d’habitants, soit 20% de la population française ! ) et alors le surnombre localisé sur un espace trop petit entraîne la déstabilisation du système tout entier ( voir le film « soleil vert »)


    • #2067832
      le 22/10/2018 par Bayinnaung
      Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

      La terre peut très bien supporter 15 ou 20 milliards d’êtres humains. Mais elle crève de 500 millions de gens qui vivent comme des occidentaux.


    • #2068375

      Les Africains ou les Indiens vivent comme des Occidentaux ?


    • #2068719
      le 23/10/2018 par La fin des haricots
      Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

      Il parle de nous justement, pas d’eux !


  • #2066888

    Complices (involontaires ?) du grand remplacement annoncé !


  • #2066893
    le 21/10/2018 par Identité effacée
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    Je ne suis ni bobo, ni une écolo, mais il est indécent de se réjouir d’être trop nombreux sur cette planète, cela entraine un déclin spirituel, économique et destructeur pour la faune et la flore . La démographie galopante, en particulier de l’Afrique , est un suicide de l’humanité. Une bombe qui va bientôt nous exploser à la gueule. Le salut de notre terre viendra d’une dépopulation. Les onze frères et soeurs à Coulibaly qui touchent le RSA en France, est-ce cela la décence ? Non, la décence fut que ses parent élèvent correctement un, voire deux enfants. Quand je vois des cas sociaux qui trainent derrière eux toute une marmaille hurlante , je me dis que ce n’est pas ça la civilisation. C’est le contraire de la civilisation.

     

    • #2067128
      le 21/10/2018 par Igor Meiev
      Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

      il est indécent de se réjouir d’être trop nombreux sur cette planète




      Trop nombreux ça commence à partir de combien ? Tout est une question de gestion des ressources. Ce n’est pas que l’Homme fasse trop d’enfants le problème, c’est bien plus que la planète est gérée dans une volonté d’argent qui provoque des déséquilibres, gérée de façon à ce que l’humanité ait justement l’air trop nombreuse pour justifier qu’on se débarrasse de certains.

      Demain, ce sera peut-être vous que serez jugée de trop.



      cela entraine un déclin spirituel




      J’estime que c’est de se juger trop nombreux qui est signe de déclin spirituel. Le nombre n’a jamais été un empêchement pour Dieu de multiplier les pains.



      économique et destructeur pour la faune et la flore




      Parce que l’Homme est dans l’Avoir et non dans l’Etre.



      Le salut de notre terre viendra d’une dépopulation




      Les mondialistes sont d’accord avec vous et cette dépopulation ils y travaillent chaque jour. C’est justement par leur organisation du monde par d’un côté le gaspillage, l’amas, le trop et de l’autre le maintient de la misère que nous est présentée cette vision qu’en somme la planète ne peut pas supporter le nombre, mais c’est se laisser aller à ce qu’ils veulent nous faire voir.



      Les onze frères et soeurs à Coulibaly qui touchent le RSA en France, est-ce cela la décence ? Non, la décence fut que ses parent élèvent correctement un, voire deux enfants.




      Rien d’indécent à être une famille nombreuse. Vous le dites vous-même : l’indécence c’est de ne pas correctement élever ses enfants. Profiter d’aides sociales tout en étant de vulgaire racailles inutiles à la société mais néfastes. Un couple n’a pas à se dire "bon, on a fait deux gosses on a atteint notre quota", car pour des gens encore sains un enfant c’est un don, une chose merveilleuse, et le merveilleux dans ce monde pourri n’est-il pas bienvenu ?


    • #2067137

      Pour une fois , je suis d’accord avec vous à 100%.
      La décence devrait commander tous les actes de l’existence.


    • #2067245
      le 21/10/2018 par Identité effacée
      Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

      Igor Meiev,

      Ah bon ? Les mondialistes travaillent à la dépopulation ? J’avais pas remarqué. Ces quinze dernières années on est passé de 6 milliards à presque huit milliards d’êtres humains. Vous imaginez ce que cela donnera dans très peu de temps ? Je dirais plutôt que la surpopulation réjouit le patronat, et les prédateurs de la finance apatride. Une armée de zombies qui consomment ! Ainsi va l’humanité surpeuplée que vous semblez chérir . Parfois , lire et relire ses classiques aident à la compréhension du monde dans lequel nous vivons.Dans Germinal , Zola explique très bien ce phénomène capitaliste désireux de surpopulation , c’est pour cela que son livre regorge de familles pauvres qui pondent marmots sur marmots . Ce n’est pas cela la vision d’un futur décent ! Lessiver la terre , l’épuiser , la baiser et la détruire, est-ce donc cela votre but ?


    • #2067352

      Merci "Identité effacée", je suis totalement d’accord avec vous.
      Reste cependant à convaincre les "gros", car le problème n’est pas français, pas encore, raison pour laquelle certains ici sont totalement dans le déni... réagissant avec une approbation automatique effarante au titre de la page. Car le "délire" serait de nier ce grave problème au niveau mondial. Certains ici, qui se sentent paradoxalement français avant même d’être humain... ont la conscience qui ne dépasse pas le bout de nos frontières. Les autres peuvent bien crever sans doute... Très bien. Continuons comme ça... et la France, aussi réconciliée, égalitaire, et cultivée soit-elle, finira submergée et en crèvera, en même temps que le reste de la planète.


    • #2067442

      @ Identité effacée
      Lire Germinal ça vous aide vraiment à comprendre le monde dans lequel nous vivons ? De la société européenne du XIX°, décrite par Zola, où les révolutions industrielles et l’émigration vers les autres continents permettait à l’Europe d’encaisser le choc de la transition démographique tout en se développant économiquement, à la société européenne du XXI° en profonde crise démographique et économique, il y a juste 150 ans d’écart (cinq à sept générations !). Actuellement l’indice de fécondité oit tourner autour des 2,2 à 2,3 enfants par femme à l’échelle de la planète. Soit tout juste un peu plus que le seuil de renouvellement des générations fixé à 2,1 enfants par femme dans les pays riches (ce seuil s’élève avec la mortalité infantile). Il n’y a guère qu’en Afrique noire où l’on rencontre encore des pays qui ont des indices de fécondité dépassant les cinq enfants par femme se limitent à certaines régions (Afrique sahélienne, Sud-Est africain, et de la région des Grands Lacs à la corne de l’Afrique). Encore faut-il préciser que même en Afrique la natalité ne cesse de diminuer. Quant à nos "maîtres", regardez un peu qui, de Pierre Simon, à Simone Veil en passant par Lucien Neuwirth, s’est ingénié par tous les moyens à diminuer la natalité des Goyims français ? Si vous ne comprenez pas que l’actuelle promotion de l’homosexualité et de l’idéologie du gender va dans le sens du malthusianisme de nos élites "élues", c’est que vous restez encore soumis à l’idéologie dominante. Ouvrez les yeux et libérez vous de leur emprise !


    • #2067618
      le 22/10/2018 par Ja ba combri
      Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

      Bizarre , Ce sont toujours les Autres qui sont de trop .On pourrait instituer un système de suicides collectifs pour ceux et leur famille , que la prétendue "surpopulation " dérange ,ça ferait de la place pour les AUTRES .
      La moitié de la planète est inoccupée, la moitié de l’Amérique du Nord /Alaska , le centre de la France , la moitié de la Russie ,les pays de l’Est ,une immense partie de la Chine/Mongolie ,Afrique et autres territoires sont Désertiques . Les lieux surpeuplés se concentrent dans les métropoles ou les gens s’agglutinent .
      Il n’y a pas de surpopulation , mais une mauvaise gestion des ressources mondiales ,un abus de consommation capitaliste.
      Mais qui est prèt à vivre sans frigo ,machine à laver ,aspirateur , bateau ,et SUV qui continuent à étre vendus alors qu’ils sont inutiles ?
      On nous envoie des Africains pour compenser la dénétalité Française et on nous bassine avec la "surpopulation " ? Hein ?


    • #2067768
      le 22/10/2018 par Igor Meiev
      Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

      Ah bon ? Les mondialistes travaillent à la dépopulation ? J’avais pas remarqué.




      Il suffit d’écouter leurs discours de dépopulation couplé à leur doxa eugéniste. Leur but est de réduire la population à une protion congrue, organisée en strates bien définies.



      Je dirais plutôt que la surpopulation réjouit le patronat, et les prédateurs de la finance apatride. Une armée de zombies qui consomment !




      Les français dits de souche, autochtones, ne font pas assez d’enfants. Le problème est migratoire. Le problème est le niveau de conscience de la population et son homogénéité.



      lire et relire ses classiques aident à la compréhension du monde dans lequel nous vivons.Dans Germinal , Zola explique très bien ce phénomène capitaliste désireux de surpopulation , c’est pour cela que son livre regorge de familles pauvres qui pondent marmots sur marmots.




      Les familles pauvres pondent marmots sur marmots en réaction à la mortalité infantile, et parce qu’il y a besoin de mains pour travailler la terre paysanne, ou ramener du pain de l’usine. Cette fertilité des familles pauvres n’est qu’une réaction de survie lorsque la pauvreté frappe. Ont-ils le droit d’essayer de persister dans l’existence ?
      Ce n’est pas que les pauvres fassent des enfants que les capitalistes cherchent, c’est que la main d’oeuvre soit la moins chère possible, peu importe le moyen !
      Le capitalisme s’en cogne tellement que les pauvres fassent des enfants qu’actuellement leur main d’oeuvre ils l’importent, et demain ils la remplaceront par des robots et automates. La natalité des pauvres est le cadet de leurs soucis ! En Afrique la fertilité est dûe encore à un comportement d’adaptation des populations à la mortalité.




      Ce n’est pas cela la vision d’un futur décent ! Lessiver la terre , l’épuiser , la baiser et la détruire, est-ce donc cela votre but ?




      Il faut faire face à la vérité qui est que parler de dépopulation, c’est dire par avance à certains qu’ils n’ont pas le droit de vivre.


  • #2066895
    le 21/10/2018 par James Fortitude
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    L O L
    c’est vraiment la fin du monde ou bien alors nous allons devoir marcher sur les mains !


  • #2066897

    Satanisme pur.
    Qui, hasard, encore, passe par les femmes.

     

  • #2066899
    le 21/10/2018 par Joe la bougne
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    Bonjour

    De pire en pire cela est déconcertant de voir ça.
    Son compagnon on le sens qu’il porte la culotte et elle le caleçon. Après l’avoir émasculé psychologiquement elle veut se faire la même chose mais physiquement.

     

    • #2067153

      Couple moderne lambda post-#metoo malheureusement...

      Quelque part c’est bien, les hommes accepteront de moins en moins le compromis et la "révolte" éclatera bien vite.


  • #2066900

    Certains mecs "aduslescents" veulent moins d’enfants pour avoir plus de "reste a vivre" a claquer en conneries consumeristes.Mais lundi faudra retourner obeir dans l’usine eco-responsable...
    Certaines nanas pensent que si elles ne font qu’un enfant et plein de sport,elles auront plus de chances de garder "le bon parti" qu’elles ont reussi a alpaguer.En cas de divorce,elles pourront toujours faire leur deuxieme enfant avec le compagnon suivant...

    La vrai question est combien sont ces certains et ces certaines ?
    Faut reinformer pour lutter contre les alienations...

     

    • #2067159

      @calal : et après ? Vaut mieux être conscient de son "égoïsme" et bien élever un gamin que de faire x enfants comme les beaufs, et appeler le "grand frère" en chialant à la télé parce que tu comprends pas pourquoi ton gamin est violent et dépressif. Je veux bien entendre l’argument que d’avoir des enfants nous fait grandir, mais y’a pas besoin d’en avoir 5 pour ça. Un ou deux suffisent.... et la surpopulation est un vrai problème. On peut dire ce qu’on veut.
      Pareil, est-ce qu’on reste complètement bloqué dans le passé et on considère qu’une fois mère, une femme n’a plus le droit de vouloir plaire ? ne serait-ce qu’à son mari ? Qu’elle doit devenir une grosse mama avec un chignon et des jupes longues ? C’est vraiment absurde comme vision. On est passé dans une société de loisirs, et on est pas obligé de choisir entre la famille paysanne catho à l’ancienne ou le couple d’homo qui décide de faire une gpa. Y’a un milieu, qui est de faire moins d’enfants pour que le plus de monde possible puisse à accéder à un meilleur niveau de vie ( et je ne veux pas dire que consumérisme, mais aussi meilleure alimentation, meilleurs soins, meilleur logement, meilleur éducation....). C’est vraiment absurde de penser qu’il est possible d’être 10 milliards et de vivre bien....


    • #2067259
      le 22/10/2018 par Patriarche Père et Fils
      Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

      @ELisa
      Une mère plait à son époux même après 5,6,7,8 accouchements, mon épouse me plait toujours autant ,si ce n’est plus, et 5 accouchement , je prie le ciel pour un 6éme l’année prochaine, quel est le rapport ?


    • #2067341
      le 22/10/2018 par Patriarche Père et Fils
      Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

      @ELisa
      Une mère plait à son époux même après 5,6,7,8 accouchements, mon épouse me plait toujours autant ,si ce n’est plus, et 6 accouchement , je prie le ciel pour un 7éme l’année prochaine, quel est le rapport ?


    • #2067565

      @Patriarche Père et Fils

      "Une mère plait à son époux même après 5,6,7,8 accouchements" Euh non, votre femme vous plait a VOUS apres 5,6,7,8 accouchements. Vous prenez votre cas personnel et expliquez que c’est une regle.


    • #2067635
      le 22/10/2018 par Patriarche Père et Fils
      Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

      @ELisa
      une erreur de frappe dessolé

      @egalite
      Non ce n’est pas juste mon cas, j’ai plein d’amis dans le même état d’esprit que moi
      Allez à Saint Joseph des Carmes (Aude), à l’école d’ Etcharry (FSSPX) Pays Basque, allez à l’école St Jean Bosco Marlieux 01 (FSSPX) à l’école Sainte-Jeanne de France Bourges etc....etc....
      Allez dans les chapelles de la tradition (FSSPX, Résistance FSSPX, etc...) vous y verrez plein de pères, d’ époux comme moi
      Apres si pour vous l’amour, c’est une silhouette , un look, une image, je suis triste pour vous, quand je vois mon épouse, je vois tous mes gosses et je peux vous dire qu’une réflexion comme la votre ne me touche nullement , ça m’attriste pour vous
      J’espère moi avoir encore d’autres enfants de mon épouse
      Je prie pour vous sincèrement
      Salutations !
      http://laportelatine.org/district/e...


  • #2066907

    Pourquoi refuser de constater que la surpopulation humaine est réelle, qu’elle est la cause de presque tous ses problèmes présent et futurs, ainsi que de ceux de tant d’autres espèces vivantes (et innocentes) ainsi que de leur extinction ?

    C’est une telle évidence pour qui accepte de voir, et je peux vous assurer qu’elle est partagée par des personnes qui sont loin des d’être des bobos ou des gauchistes.

    Il est vrai que chaque fois que la notion de surpopulation et de ses conséquences est abordée froidement dans le cinema, c’est dans la bouche des méchants du film.

    Mais les mots sont lachés, ce n’est pas innocent. Et le réchauffement médiatique soudain me laisse perplexe.


  • #2066909

    Faire moins d’enfants veut dire contrôler les naissances, et oui, c’est une idée raisonnable : à quoi bon se retrouver entassés dans des villes surpeuplées, comme au Japon, où les transports en commun sont une épreuve quotidienne ?
    L’Ile de France est déjà surpeuplée (12 millions d’habitants ), s’y déplacer relève déjà du parcours du combattant ; aussi c’est une bonne idée, dut-elle émaner des écolos-bobos...

     

    • #2067215
      le 21/10/2018 par Identité effacée
      Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

      J’ai visité le Japon avec beaucoup d’idees préconçues …je m’attendais à voir une fourmilière surpeuplée et…pas du tout. J’ai trouvé Tokyo beaucoup plus respirable que Paris ! Sans compter que c’est bien plus propre et discipliné. Et puis surtout, à part moi, j’ai pas vu beaucoup d’etrangers . Ça fait tout drôle


    • #2067420

      A identité effacée....
      s’il y a peu d’Etrangers au Japon, c’est parce que les Japonais sont soumis à leur patronat et triment 60 heures/semaine comme des esclaves. De plus, 30% des Japonais vivent à Tokyo, et vous n’avez pas trouvé la ville embouteillée, ni le métro ? Vous faites un drôle d’oiseau...


    • #2067709
      le 22/10/2018 par Identité effacée
      Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

      Quand je prends le métro à Paris, j’ai pas de place assise . C’est ainsi que les choses se passent depuis que la France est devenue la Fronce . La grosse différence entre Paris et Tokyo c’est que Paris donne vraiment l’envie de se barrer. Quand on quitte Tokyo, on pleure


    • #2067812

      Identité effacée....
      la semaine hebdomadaire de travail est de 55h au Japon (sans compter les heures supplémentaires et les trajets en métro...). Visiter le Japon et y travailler sont deux choses diamétralement opposées, à mon avis...
      Ceci dit, la France est devenue un pays invivable, nous sommes d’accord sur ce point.


    • #2068223
      le 22/10/2018 par Bayinnaung
      Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

      @u roitelet

      Ce serait bien de ne pas généraliser : avec le nombre de japonais au chômage, les "végétariens" qui travaillent à temps partiel, la crise des marchés asiatiques des années 90 dont le Japon ne s’est jamais réellement relevé, etc. Le mythe du japonais ultra-bosseur a fait son temps. C’est sûr que dans les Zaibatsu, la cadence de travail est énorme...mais le nombre de japonais qui y travaillent ne saurait représenter la majorité loin de là. De plus, l’immigration est plus importante que l’on pense au Japon (on sous-estime trop l’apport culturel et humain de la Corée voisine que les japonais taisent par fierté mais qui est bien réel depuis des siècles). Je sais que les ultralibéraux-pro-allemagne trépignent à l’idée de voir des français se suicider au travail par dévotion pour la sainte-dette, mais ça reste du fantasme malsain au moins autant que celui du grec voleur. Ce qui interdit une immigration de masse au Japon, ce n’est pas le travail, le coût de la vie ou la xénophobie (pour info, il n’y a pas de skinheads là-bas). Ce qui clos le Japon à l’immigration c’est surtout la cohérence culturel ou pour faire simple : le mode de vie Japonais, les petites habitudes, les rituels dans chaque instant de votre journée qui semblent avoir été faits pour dégoûter aux étrangers de s’installer là-bas et qui, s’ils ne sont pas respectés, vous font passer pour un cas pathologique juste bon à isoler. On peut presque dire que les japonais sont en avance sur nous au niveau de la sauvegarde de leur culture d’au moins un ou deux siècles : développer des codes complexes et surtout nombreux que seuls vos compatriotes peuvent comprendre et manier correctement. Essayer, quand on est pas japonais de naissance, de vivre à la japonaise en respectant tous les us et coutumes conduit à la folie : c’est bien démontré dans le seul livre lisible d’Amélie Nothomb : stupeur et tremblements.


    • #2068608

      A Bayin...

      Il faut toujours commencer par généraliser, mon vieux...pour ensuite assimiler le tout puis le contester...


    • #2069017
      le 23/10/2018 par Bayinnaung
      Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

      @u roitelet



      Il faut toujours commencer par généralise (...) pour ensuite assimiler le tout puis le contester...



      Sauf que ce travail intellectuel, tu ne le fais pas beaucoup (il suffit de lire ce que tu écris sur les grecs). Je serai un paresseux idéologique, ce serait exactement l’argument que je sortirai pour justifier de si nombreux aléas.


  • #2066912
    le 21/10/2018 par Chuchemimb
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    Qu’ils ne fassent pas de gosses, ça leur évitera surtout de grandir avec des parents bobos et chiants (pléonasme). Cet extrait était ignoble en tous points. Le public, les animateurs, le cadre, le sujet, le couple interviewé...Un condensé de toute la merde bobo qui a tué les grandes villes.


  • #2066915

    Faire moins d’enfants pour que les migrants puissent en faire davantage ,comme cela on se trouvera pour le coup minoritaire .
    Ces gens sont complètement stupides voir tarés

     

  • #2066916

    J’en ai déjà entendu parlé.
    Mais je pense que les 2 personnes du reportage devraient commencer par des principes de décroissance, leur canapé et leurs habits on l’air neuf, et si ça se trouve ils prennent l’avion 10 fois dans l’année.
    Sans compter que si c’est pour laisser la place a des migrants qui n’en on rien à faire de l’écologie. Enfin c’est bidon, nul, zéro.
    Enfin, font ce qu’ils veulent, le système se dégradant aussi vite que l’écologie, ils risquent de se retrouver sans retraite, sans enfants pour les aider quand ils seront vieux, ils crèverons comme des chiens dans des mouroirs avec personne pour s’occuper de leur bien être. Et là, devant la décrépitude de leur vie, face à la douleur atroce d’une peau vieillit et meurtrie, il ne pourront même pas compter sur la douceur de leurs proches.
    Si vraiment ils pensent qu’on est trop sur la planète, ils peuvent aussi se jeter d’un pont, c’est encore plus écolo.
    Parce que ce genre de pensée peut aller très loin, pourquoi ces gens ont le droit de passer à la télévision, finalement, ne vont il pas dériver à vouloir exterminer la moitié de la planète pour sauver le monde.
    Ce sont des terroristes en puissance. mais que fait la LICRA, le tribunal de Lahaye et le FBI.
    J’ai vu ce genre de dérive dans un film très sérieux avec des super héros :"Infinity war". Le gros méchant supprime la moitié de l’univers.

    Elle respire pas non plus l’intelligence la gonzesse, et le mec doit être plus ou moins énucléé, cela dit, il n’a pas encore fait de vasectomie. Apparemment, il a pas prévu de rester toute sa vie avec bobonne, mais je crois qu’elle a pas capté.
    Comme ça il s’en donne a cœur joie avec Madame qui veut pas d’enfant et quand il sera un peu plus vieux, avec une carrière et un meilleur statut sociale, il se retrouve une gamine de 25 ans qui veux un gamin, lui à 55 ou 60 a la Libido qui diminue et tout va bien.
    Sauf pour l’autre qui se retrouve toute seule comme une M.....


  • #2066919

    L’écologie au service du Grand Remplacement. Si l’on suit la logique de madame, les Africains sont le peuple le plus égoïste de la planète.

     

    • #2067148

      Le raisonnement de madame tient la route : avant de faire un gosse, il faut prendre un tas d’éléments en compte, être sûr qu’on pourra les élever le mieux possible et ne pas être une charge pour la société etc...


    • #2067212
      le 21/10/2018 par VIVACHAVEZ
      Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

      @le king

      Vous croyez vraiment que les autochtones font tous des enfants sans réfléchir ? Ca, c’est la spécialité des africains. Et tout le monde sait ici que c’est la triste réalité.


  • #2066922
    le 21/10/2018 par Igor Meiev
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    Oui et puis au cas où la dame tombe malgré tout enceinte, faire recycler le foetus en engrais pour le bien de la nature.

    Eventuellement penser à un suicide collectif pour alleger la planète.

    Blague à part l’écologisme n’est qu’une façon de plus de véhiculer la culture de mort, où l’Homme devrait s’effacer au maximum au profit de la planète, s’effacer le plus possible c’est à dire ne pas vivre.

     

    • #2067163

      @Igor Meiev : un peu de modération.... y’a un milieu entre s’effacer complètement et détruire


    • #2067171
      le 21/10/2018 par Identité effacée
      Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

      La surpopulation est un suicide collectif ! La population mondiale a franchi le seuil de 7 milliards et demi. Elle devrait continuer à croître et pourrait atteindre près de 10 milliards très vite ....ce fait vient particulièrement de l’Afrique subsaharienne. C’est une alerte solennelle, la terre ne survivra pas à ce fléau humain


    • #2067716

      A identité effacée...
      la fameuse « surpopulation africaine » est une fiction pondue par le système !
      Rien ne prouve que nous soyons 7 milliards sur terre, loin s’en faut...


    • #2068226
      le 23/10/2018 par Bayinnaung
      Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

      @u roitelet

      Des preuves, s’il vous plaît ? On ne demande qu’à te croire, mais ce serait bien de l’étayer, cette certitude.


    • #2069053

      A Bayin...
      c’est toujours suspect, une vérité maintes fois assénée par les médias ! Après un certain temps, elle devient mensonge ; ou plutôt le mensonge mille fois ressassé devient vérité d’Etat !
      Et comment établir un recensement précis d’une population sur un continent où le cadastre est inexistant ou presque ?

      le mythe de la surpopulation africaine rappelle la terreur du feu nucléaire durant la guerre froide. Dans les deux cas, un même but : sidérer les populations occidentales, les programmer mentalement afin qu’elles acceptent un gouvernement mondial ( puisque l’antique État nation ne saurait plus suffire à régler de tels défis )...


  • #2066924

    Oui, bon, ces gens cherchent à expliquer leur échec personnel comme ils peuvent... Mais ils utiliseront tous la crémation qui est le pire mode energivore d’inhumation...


  • #2066929
    le 21/10/2018 par Mélomane Malin
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    Une société hyper sexualisée où les
    hystériques féministes veillent au grain ne donne
    que des frustrés seuls.
    pour ceux dont le mal (la rencontre) est déjà fait
    ou qui, pire, sont en couple, on va les faire culpabiliser un peu.
    Bien sûr que c’est de ta faute si la planète par en sucette,
    c’est sûrement pas à cause d’exxon mobil ou de nike.......ça se saurait
    Il est prévu 10 milliards d’africains d’ici 2050... C’est sûr que c’est a nous de nous calmer....lol
    On va pas lui dire sépare toi et vie seule...ce serait "réac" forcement.
    Son corps lui appartient et elle a le droit d’en jouir sans entrave...ni contrainte.
    objectif inavoué : augmenter les avortements. Pour nous vendre encore plus de migrants.
    Et puis, elle est encore jeune. Si elle change d’avis vers 55 ans, elle pourra toujours le faire faire et l’acheter...


  • #2066932

    Ça n’a rien de nouveau. Ce type d’arguments a été utilisé dès les années 70, voire avant. J’en sais quelque chose puisque ça déblatérait ce genre de foutaises dans ma famille de sales gauchos tarés C’est cruel de faire des enfants dans le monde cruel dans lequel on vit, les pauvres bla bla bla et la maternité beurk blabla, la surpopulation est le problème numéro un de l’écologie bla bla... mort de rire ! ce niveau de bêtise. Surtout quand le double standard pour les Européens et pour les immigrés est aussi grossièrement visible. À vomir.
    Lee seul truc nouveau dans toute cette idéologie de cas psychiatriques est le nom donné à leur concept dégénéré, qui date.

    Mais c’est sûr que la résistance par la famille forte dérange beaucoup de puissants.


  • #2066936
    le 21/10/2018 par jean vasectomie
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    je vois pas en quoi c’est un délire

    vous pensez pouvoir consommer de la même manière pendant des dizaines d’années encore ?
    c’est à se demander si la crise d’aujourd’hui n’est pas faite pour freiner les envies de conso de tout le monde : si vous aviez un pouvoir d’achat plus grand vous vous raisonneriez vraiment ?

    il y a moyen de se tourner vers des modes de production et de conso plus soutenables, mais force est de constater que rien est fait pour...

    alors oui pondez moins de gosses , en plus ils écoutent de la musique de merde !!!

     

    • #2067186

      C’est un délire dans le sens où la France - et sa population éduquée - est un bon élève de la planète sur le sujet (écologie, natalité...) or c’est chez nous que l’on trouve les plus virulents directeurs de conscience. Idem pour le féminisme, la sécurité routière, etc.
      je vous laisse réfléchir là-dessus !


    • #2067247

      @vasectomie :
      Tu es musicien ? J’espère que oui, alors fais nous en profiter,
      tu as l’air très professionnel selon tes dires, ou alors va falloir te couper les bourses ou vivre sous capote, en homosexualités ou relations sexuelles buccales ou anales exclusivement.
      J’attends la musique...
      Merci.


  • #2066937

    Ces gens-là ne doivent pas beaucoup lire les géographes. Sinon, ils sauraient que l’on en est revenus de la fameuse "bombe P" des années soixante-dix, et que le problème n’est pas la surpopulation -en raison d’un phénomène appelé la transition démographique- mais la destruction de l’environnement.
    Mais bon, après tout qui se soucie de la parole des intellectuels ? Ils ne servent à rien c’est connu, et Armand et Appoline en savent tellement mieux qu’eux.


  • #2066938

    Complètement fous, ces gens ..... Et ceci au moment ou l’Europe est déjà dramatiquement envahie par les clandestins que "nos" politiciens laissent s’installer tranquillement pour procéder au grand remplacement de notre population !!!


  • #2066939

    Un parterre minable à commencer par le gros animateur qui nous a habitué à la démonstration du déclin de ce Pays (bien que l’acteur comique essaie sérieusement de noyer le poisson, par gène).
    Thomas est « tourné », autant de couilles que les floutés de chez Vincent TheStone.
    Ne pondez pas ! D’autres pondront pour vous !
    (Je passe sur l’intervenant has-been débile qui y va de sa diatribe sur les allocations).
    Mon point de vue au final ?
    Cette demeurée a raison ! Si des gens comme ça font des enfants, on va se retrouver avec des générations de tarés complets. Pire que ce qu’on connaît hélas par certains apports. Mais, ne vous méprenez pas sur mon propos. Dans mon voisinage « cosmopolite » beaucoup de gosses issus d’ailleurs ont de bons résultats scolaires.
    Si le but c’est de faire en sorte que nos invités régularisent les naissances, c’est mort. Si le but est de continuer à anéantir la France, c’est bien trouvé.
    Bande de cons !


  • #2066944
    le 21/10/2018 par Phiddipidès
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    A ces deux abrutis, il faudra rappeler que lorsqu’ils auront atteints l’âge de 60, 70 ou 80 ans qu’il ne faudra pas qu’ils comptent sur les miens, d’enfants, pour financer leur train de vie, leurs cancers ou leurs cors aux pieds !
    S’ils veulent sauver les éléphants, qu’ils se suicident ... ça fera de la place !

     

  • #2066946

    C’est génial, et personne sur le plateau ne se demande pourquoi on impose ça aux Européens alors que c’est déjà le seul continent à décroître naturellement ?

     

    • #2067138
      le 21/10/2018 par France occupée
      Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

      La "star" n’est pas forcément une étoile, c’est souvent une merde à paillettes médiatisée qui ne doit pas vraiment être un exemple question hygiène de vie.
      Tout ce monde des médias & VIP c’est du vent, ils ne s’intéressent qu’à leur petit monde, même quand ils disent s’engager pour une cause, ils sont en fait manipulés ou c’est pour la com.
      Y’a pas de quoi devenir fan.

      Effectivement aucune réaction de ces vieux fêtards à la masse.


  • #2066948
    le 21/10/2018 par aladin0248
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    Sur la publication scientifique au départ de cette question
    http://msclx.blogspot.com/2018/10/a...


  • #2066950
    le 21/10/2018 par Emilien Chaussure
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    L’idée que les connasses n’aient pas d’enfant ne me choque pas...

     

  • #2066952

    "Un enfant c’est 60 tonnes de déchets par an", répète la blonde, soit plus de 160 kilos par jour !
    Mais puisque c’est des scientifiques qui le disent !


  • #2066957

    Est-ce pour lutter contre le "dysgénisme" car seul les gens les plus aptes c’est à dire les plus riches auront des enfants ?
    Un moyen de lutter contre la chute du QI moyen.
    Une nouvelle forme de sélection raciale.
    De plus en plus je pense que les écolos sont vraiment d’extrémes droites MAIS peut-être à leur insu !

     

  • #2066962

    J’aime bien comment les invités sont très dubitatifs, voire tournent ça en dérision
    Bien sûr ce sont les Européens qui doivent arrêter de faire des gosses alors que la population est déjà en déclin et qu’ils représentent environ 10% de la population mondiale

    Ces dégénérés pointent du doigt le méchant Blanc alors que c’est en Afrique mais aussi en Asie (Inde, Chine) que tout se jouera... des milliards de personnes en plus rien que pour ces continents en quelques dizaines d’années d’après toutes les estimations qui ont été publiées jusqu’à présent. Mais là, silence radio sinon tu es un conspirationniste adepte du Grand Remplacement


  • #2066963

    Ils ont raison, sauf qu’il faudrait que ce soit généralisé à toute la planète.La prolifération de n’importe quelle espèce vivante fini très souvent par son extinction après avoir détruit son environnement.


  • #2066969

    L’écologie punitive dans toute sa splendeur. Il y a longtemps déjà, Luc FERRY ( ...un ministre s’est fait poisser à marakech avec un petit garçon… ), dénonçait ce genre d’attitude dans "le nouvel ordre écologique". En 1992, le magazine Actuel dénonçait les khmers verts.

    Rien de nouveau malheureusement.

    En France, il y a des indices d’améliorations partielles de l’environnement :
    Le retour des pontes de tortues marines dans l’Hérault en est un exemple récent.

    Je me sens donc le droit de faire plein d’enfants puisque mon pays fait des efforts de protection de l’environnement.

    Yves COCHET serait allé, dans une autre déclaration, encore plus loin en disant que les Européens devaient faire moins d’enfants pour compenser la natalité excessive en Afrique subsaharienne.

    En fait tout cela, illustre bien la dinguerie de l’époque :

    Les couples hétéros ne doivent pas faire d’enfants mais on doit autoriser la PMA aux lesbiennes et la GPA aux couples d’hommes.


  • #2066971

    Le jour où ma femme m’a appris qu’elle attendait notre troisième... ;)


  • #2066973

    ces gens sont dangereux. Les patriotes doivent les considérer comme des ennemis à combattre idéologiquement !


  • #2066976
    le 21/10/2018 par borussia1871
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    Sacrément gonflé de dire ça en Europe qui connait une grave chute de sa natalité (compensée uniquement par une immigration de masse) et qui est la plus active en terme d’écologie. Vas tenir ce discours en Afrique Subsaharienne ou Asie du sud si tu t’en fais autan pour les poissons. Engage toi comme garde-chasse en au Congo pour sauver les gorilles et les éléphants. Ah non, militantisme de canapé.


  • #2066977
    le 21/10/2018 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    La différence entre le bobo et le beauf, c’est que le bobo tente d’"intellectualiser" pour se justifier de ses turpitudes, tandis que le beauf se grattera les couilles, sans plus...

    Mais je hais les 2 également, c’est du troupeau.

     

  • #2066983

    Sympathisant d’E&R, sympathisant d’Alain Soral, de l’Église catholique et fervent monarchiste, je n’en reste pas moins également sympathisant de Malthus.

    Donc pour moi, sur ce coup ils ont 100% raison.

    Moins on y est, mieux on se porte.


  • #2066987

    Christine Angot a fait des émules


  • #2066990

    quand on s’aime pas,et qu’on regarde les problèmes plutôt que les solutions...ça demande moins de volonté de ne pas faire d’enfants que de se suicider.

     

    • #2067724

      @N. Fabre : C’est exactement ça. Avoir un enfant est quand même la suite la plus logique et la plus naturelle pour un couple qui s’aime... Donner la vie à partir de deux corps et prolonger la magie. Retrouver dans son enfant les yeux de son papa ou de sa maman... Après je vois encore plus loin : vivre la grossesse, l’accouchement, l’allaitement... Pour une femme, vivre l’expérience de se sentir vivante, en somme...


  • #2066991

    Un enfant = 60 tonnes de déchets /an
    _ ???????????? !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Comparatif complètement hallucinant.

    Placer l’homme avant Dieu était déjà une folie mais là, placer la nature avant l’Homme, c’est du délire intégral. C’est le stade final de cette civilisation.

    Si elle veut vraiment être "dénataliste" au nom de l’écologie, elle n’a qu’à se suicider. C’est égoïste de sa part de rester profiter de la planète. Une Parisienne pollue sûrement plus qu’un enfant.

    Pour tout ce que cette """ femme """ vient de dire, je suis sûr que Dieu lui réserve un chien de sa chienne. La justice Divine elle va la sentir passer.

     

    • #2067298
      le 22/10/2018 par Inversion des valeurs
      Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

      "Placer l’homme avant Dieu était déjà une folie mais là, placer la nature avant l’Homme, c’est du délire intégral. C’est le stade final de cette civilisation"

      Le délire intégral ou satanisme est de placer l’homme (créature) avant dieu (créateur), le reste n’est que conséquences...


  • #2066998

    I l y a déjà une dénatalité de fait en France ; 300000 bébés sont supprimés avant la naissance chaque année , soit 50%, un assassinat de masse que nous devons à la mère Veil. Ce n’est malheureusement pas une merveille.

    Et le fait d’importer des millions de migrants concoure à une forte renatanalisation en Europe, donc contradiction.

    Il y a une autre conséquence, les migrant représentent la population la plus dynamique des pays du tiers monde, et de ce fait, ces derniers retarderont leur development , et on sait que plus un pays se développe moins il fait d’enfant.

    Ces deux facteurs concomitants vont, au contraire, favoriser une poussée démographique

    Donc, c’est ridicule, une réflexion de 2 min suffit à démonter ce mensonge.
    Je conclue donc, que c’est de l’idéologie sioniste qui se cache derriere cette operation, en vue d’accélérer la destruction des cultures et des nations

     

    • #2067373

      Il y a environ 220 à 250 000 avortements en France pour moins de 750 000 naissances. C’est donc un quart des enfants conçus qui sont éliminés physiquement chaque année. Ce qui est déjà énorme !


  • #2067000
    le 21/10/2018 par argiotalus
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    la pensée de cette greluche c’est que les européens doivent faire moins d’enfants pour en adopté en afrique parce que la bas il y en a trop et c’est pour que les éléphants y disparaissent pas et pour que la demoiselle elle culpabilise pas parce qu’avoir un enfant avec son jule ,c’est post criminel pour les poissons qui auront plus assez d’eau pour nager , et que les oiseaux , ils ont plus assez de place pour voler à cause des navions….. ouah, quelle rhétorique mademoiselle


  • #2067008

    Je propose le suicide. Bien plus efficace que de vivre sans enfants et faire chier ceux qui en ont.


  • #2067017

    Elle parle d’égoïsme à faire des enfants alors que la Terre se meurt...
    L’égoïsme, c’est justement d’accepter cet état et se dire : profitons, jouissons tant que c’est possible... Tout en achetant bio chez biocoop ce qu’on pourrait acheter chez le producteur local, iphone à la main...


  • #2067019
    le 21/10/2018 par le gaulois
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    Voilà,aujourd’hui,s’ajoute à la non envie de faire un enfant parce que "si c’est pour lui offrir un monde de m... et de guerres et ben non merci" et tout ce qui pourrait s’y rapporter comme justification (mise à part l’absence claire et nette d’envie) la vision du faire un enfant comme on ferait un produit garanti grand phagocyte de ressources.
    La logique marchande et le matraquage médiatique sont bien ancrés.(aucun élément sur l’activité solaire au passage en ce qui concerne le réchauffement climatique) et montre bien l étendue des dégâts,ou plutôt de sa réussite avec une telle limitation de la vision du monde et de l’ incarnation d’ un homme ou d’une femme et où tous les aspects de la vie sont inspectés sous l’angle du chiffrable
    Pour moi,choisir délibéremment de ne pas avoir d’enfant c’est se priver d’une formidable aventure ô combien enseignante -avec tous les risques et les peurs que cela comporte et qui,inévitablement ,vous traversent.
    Des exigences,toujours,une responsabilité engagée pour un paquet d’années.
    C’est aussi se priver d’un lien d’amour inédit et incroyable,une belle complicité à développer,un véritable cadeau du Ciel(et je ne vais pas à la messe tous les dimanches matin) pour vous faire grandir sur le chemin de l’amour inconditionnel.

    Voilà pour la vision d’un père qui,à chaud,dirait que ce couple est un couple d’endormis et qui,finalement est bien triste,surtout pour Monsieur qui s’est bien fait bouffé la tête.
    Pour info,Madame,un homme peut se reproduire toute sa vie (il parait que cela se complique à partir de 40 ans pour les femmes…)et les certitudes d’aujourd’hui concernant son propre devenir peuvent être facilement balayées par les épreuves de la vie...
    Salutations


  • #2067028
    le 21/10/2018 par Forian Geyer
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    Dans le fond , ces bobos sont des "néo cathares"...

     

    • #2067102
      le 21/10/2018 par Igor Meiev
      Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

      Voilà, catharisme qui prêchait l’idée qu’il ne fallait pas faire d’enfant car c’est les livrer à la matérialité du monde, et que soi-disant seule l’immatérialité est souhaitable.

      Le diable "recycle" ses poisons sous d’autres formes à différentes époques, mais ses buts restent les même.


  • #2067035
    le 21/10/2018 par De passage
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    Oh putain !
    ils creusent le fond...


  • #2067037
    le 21/10/2018 par Brindavoine
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    L’imbécile Yves Cochet ( le responsable de l’escroquerie des éoliennes) laisse entendre que les Nazis limitaient les naissances : c’est tout le contraire, c’étaient des natalistes fanatiques, et c’est grâce au boom des naissances sous le Reich que l’Allemagne se redressera si vite après 1945 : 15 ans plus tard elle était redevenue la première économie européenne .

     

  • #2067038

    *Sponsorisé par Danone


  • #2067040

    Non seulement les "souchiens" ne renouvellent pas leurs générations, mais encore cette folle veut qu’ils disparaissent encore plus vite . Voilà ce qui arrive quand on donne la parole à ces folles .


  • #2067042

    Petit rappel : les "souchiennes" de France ont en moyenne 1,5 enfant, les juives d’ Israël : 3 . Et leur taux d’avortement est quatre fois moindre .


  • #2067045

    Les français doivent faire moins d’enfants pour laisser la place aux migrants qui font beaucoup d’enfants.


  • #2067049
    le 21/10/2018 par pleinouest35
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    Une critique récurrente à l’encontre du rapport Meadows fut d’adopter le point de vue et les intérêts des seuls pays riches, au détriment donc des pays pauvres. Cependant, constatons qu’il n’existe même plus en France de terres vierges à découvrir et plus de forêts primaires.


  • #2067051

    Après l’invasion migratoire, c’est la suite logique dans l’optique du grand remplacement.


  • #2067053
    le 21/10/2018 par Bernard Lapotre
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    Bon, on est d’accord que faire moins d’enfants au nom du réchauffement climatique, de la pollution et des éléphants persécutés, c’est parfaitement grotesque ; même Philippe Katerine en rigole, l’anar de droite Benoît Poelvoorde a du déteindre sur lui.
    Cela dit la croissance démographique ne peut pas être indéfinie, l’espérance de vie va continuer d’augmenter tandis que les ressources naturelles ne peuvent que diminuer, tout comme le travail en voie de robotisation...


  • #2067054

    Bonne idée de supprimer les inutiles qui prennent de la place pour rien et du temps de cerveau disponible, mais si on fait une liste, a ton avis, feras-tu partie de la première fournée ?


  • #2067059

    Alors là on atteint le sommet.
    Est-ce possible d’être aussi dégénéré ?
    Mon Dieu faites quelque chose !
    Ils nous tendent vraiment des perches pour le coup, difficile de ne pas penser qu’il est en effet préférable pour des gens pareils de ne pas se reproduire, si c’est pour infliger à l’humanité pareil incarnation de stupidité.

     

  • #2067062

    Mais le regard de cette meuf ! Mais ce regard... !


  • #2067064
    le 21/10/2018 par The Médiavengers Zionist War
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    Tiens, c’est marrant, dans ces cas-là fini les paires d’invertis, fini la diversité. Un bon gros couple blanc hétérosexuel.


  • #2067065

    C’est effectivement un solution très simple et peu être à terme la meilleure contre la destruction de l’humanité et des ecosystèmes qui lui permettent d’exister. 10 fois moins d’humains pollueraient grosso modo 10 fois moins. Juste.

    Le touuuuuut petit problème. Le touuuuuut petit hein ! C’est que je sens que ce genre de propagande va cibler principalement les méchantes familles catho blanches qui tournent en moyenne a 2 enfants et demi. Et paaaaaaaas du tout les gens des cités qui font 6 enfants par femme pour toucher les allocs pendant qu’ils brulent des bagnoles. Ni l’Afrique et ses 4 milliards d’habitants en 2050. Non ça il parait que c’est du racisme !

    Ah la la. J’ai l’esprit mal tourné !

     

  • #2067066

    dommage que ces parents n ont pas eu cette brillante idée !


  • #2067072

    C’est une blague !

    C’est pas mal joué ...


  • #2067075

    A quand le suicide remboursé conjointement par le ministère du développement durable et la sécurité sociale ?

    A quand la guerre plus propre que propre pour éviter de polluer ? "Attendes gars, on a rien contre vous, on vous aime bien au contraire, mais on veut juste vous tuer pour éviter que vous ne puissiez polluer !"

     

  • #2067081

    Brigitte et Emmanuel : un couple présidentiel sans enfant.


  • #2067082

    Il n’y aura peut-être plus d’éléphants en 2050 ;mais quelque chose me dit que les cons ont de l’avenir !

     

  • #2067091

    Puisque l’ultra-libéralisme est un système parfait, c’est forcement l’être humain qui est le problème... Logique. Sur-consommer, sur-gaspiller est la seul voie possible.


  • #2067096

    Pourquoi un stérilet ?
    Tu n’as qu’à te faire enculer.
    Et puis ensuite tu pourras adopter...
    C’est quoi cette société ?
    Ils semblent quand même encore un peu gênés sur le plateau ces soumis.
    Même la Katerinette semble choqué...
    Elle est belle La France.

     

  • #2067099
    le 21/10/2018 par Catallaxie.net
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    Dire que ces deux-là vont encore consommer de la nourriture et de l’énergie pendant encore 40 ans, alors qu’en se suicidant tout de suite, ils feraient un beau geste pour la nature ! EGOISTES !!!


  • #2067101
    le 21/10/2018 par Jambier rue de Polivot
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    Tout ça participe au grand remplacement voulu par les satanistes !

    Les ames perdus ne savent plus vers quels Saint se tourner.

    Alors ils sont manipulés sans se rendre compte de leur bétise.

    Ce n’est pas le dénatalisme qu’il faudrait mais plutot le déconnerienisme.

    Le malheur est un marchepied pour le génie, une piscine pour le chrétien,
    un trésor pour l’homme habile, pour les faibles un abîme.
    - Honoré de Balzac.


  • #2067130
    le 21/10/2018 par pleinouest35
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    Jean Baudrillard : “Les grandes épidémies meurtrières ont disparu. Elles ont toutes été remplacées par une seule : la prolifération des êtres humains eux-mêmes.”
    La sagesse politique consisterait à déjà participer activement à stériliser les êtres humains (à leur insu), car cela est préférable aux bombes atomique et à l’avortement. C’est à la fois de la lâcheté, de l’imbécilité, du crétinisme et un crime, de laisser croire à la population qu’elle peut continuer à augmenter indéfiniment ! Pour éviter l’écrasement contre le mur de la réalité, il faut tout faire pour réduire la procréation partout sur Terre, en Europe moins qu’ailleurs. Ceux qui disent le contraire sont, dans les grandes lignes, de parfaits irresponsables. Leur manque d’entendement conduit à un suicide de notre espèce. Il convient donc de choisir les méthodes les plus humaines à défaut de compréhension.

     

    • #2067195

      Calme toi Jacky, on est déjà à moins de 2 enfants par femmes sur quasi tous les continents et pays de la planète, y compris en France. Donc ça sert à rien d’en rajouter une couche.

      Les 2 endroits au monde où ce discours bobo a un intérêt c’est en Inde (car >2 pour une population de 1 milliards 3) et en Afrique.

      Je suis pas sûr que l’Inde et l’Afrique aient accès à cette information bobo.

      Du reste il vaudrait mieux en occident réduire l’espérance de vie en arrêtant de maintenir des légumes en vie en faisant le forçat plutôt que de réduire encore la natalité qui est déjà au plancher.


  • #2067139

    Je les trouve trop timorés, encore trop réactionnaires. Quand on est tant engagé dans le camp du bien et de l’environnement, je pense que le dénatalisme, qui est une idée pertinente, doit être poussé à son terme. Que ses promoteurs en finissent avec leur vie, ça fera encore moins d’être humain sur terre, et plus d’espace pour la nature opprimée ?

    Haut les coeur !


  • #2067141
    le 21/10/2018 par pleinouest35
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    Citons Jean Baudrillard : « Les grandes épidémies meurtrières ont disparu. Elles ont toutes été remplacées par une seule : la prolifération des êtres humains eux-mêmes ».
    La sagesse politique consisterait à déjà participer activement à stériliser les êtres humains (à leur insu), car cela est préférable aux bombes atomique et à l’avortement. C’est à la fois de la lâcheté, de l’imbécillité, du crétinisme et un crime, de laisser croire à la population qu’elle peut continuer à augmenter indéfiniment ! Pour éviter l’écrasement contre le mur de la réalité, il faut tout faire pour réduire la procréation partout sur Terre, en Europe moins qu’ailleurs. Ceux qui disent le contraire sont, dans les grandes lignes, de parfaits irresponsables. Leur manque d’entendement conduit à un suicide de notre espèce. Il convient donc de choisir les méthodes les plus humaines à défaut de compréhension. Avant que ce ne soit le scénario de Soleil vert !!!


  • #2067149
    le 21/10/2018 par liberatefratras
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    Un seul mot : le transhumanisme .
    Tout ceux qu’on vous fait gober, sur le grand remplacement est simplement un leurre , car la disparation de de l’être-humain dans le sens organique est pour bientôt.

    La couleur de peau n’est qu’une modification de la mélamine.

    Mais par votre égoïsme, le projet de diminution de la population humaine est en cours , à votre avis, les guerres à quoi ça sert ?

    Les alcooliques, les drogués, les asociaux ect... seront purement éliminés par la réduction du budget de l’état.

    La couleur de peau n’est pas un critère.


  • #2067150

    Poelvoorde à la fin dont on sent qu’il a compris le traquenard...
    Par chiffres précis, on comprend bien qu’il parle de combien d’enfants font les blancs et combien font les subsahariens et maghrébins.
    C’est bien la question centrale parce que ce genre de délire bobo, il y a peu de chances qu’il touche les populations immigrées...

     

  • #2067161

    Hahaha, il y a une solution écologique pour ces défenseurs de l’environnement : la sodomie ! Rien de viable ne pourra sortir, et ma foi cela pourra même servir d’engrais naturel xD


  • #2067179
    le 21/10/2018 par Torquemada II
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    Mouloud il doit se dire, ils sont vraiment très con ces français, ces blancs !
    Nous on a dix gosses et trois femmes fait le calcul
    Heureusement que les catholiques traditionalistes, sedevacantistes ou Semper Idem, ne pensent pas comme ça (moyenne chez les tradis 5 enfants par famille, mais j’ai des amis 9,10,11 enfants )

     

    • #2067217

      Le pouvoir ne découle plus de la démographie ; nous ne sommes plus sous Louis XIV. Il y aurait demain 40 millions de Maghrébins que le pouvoir véritable ( politique et financier) ne serait toujours pas dans leurs mains...

      De plus, rien ne prouve que l’Afrique serait en surpopulation, vu qu’il n’existe pour ainsi dire pas de cadastre en Afrique. Même pour le Maghreb, impossible de chiffrer la population avec précision, alors imaginez l’Afrique subsaharienne...

      Selon moi, le système utilise la menace de la bombe démographique africaine, comme jadis la peur du conflit nucléaire du temps de la guerre froide, pour manipuler les opinions occidentales...


    • #2067312

      exactement le king

      j’ai jamais cru à l’invasion migratoire africaine pour la simple et bonne raison que si les subsahariens veulent venir en europe, ils sont obligés de passer par le maghreb. Or je vous garantie qu’en terme d’immigration, l’algerie c’est pas la france : aucun clandestin ne reste vivre en algerie, encore moins s’ils sont noirs. Lorsque la lybie sera stabilisé et un pouvoir légitime remettra l’ordre comme au temps de khadaffi, les ritales ne recevront plus de clandestins sur leur territoires.

      En ce qui concerne l’immigration maghrebine clandestine, les politiciens européens n’ont qu’à imiter les algeriens : si l’individu n’est pas en regle, on le met en centre de rétention et on le rapatrie dans le premier vol vueling vers alger, tunis ou rabat.


  • #2067180

    Que ces écolos aillent jusqu’au bout de leur logique et votent pour un parti anti-immigration. Voyez les kilomètres carrés de forêts défoncés pour y construire des quartiers sensibles...


  • #2067190
    le 21/10/2018 par Gaïndé Ndiaye
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    Pourquoi ne pas tuer les Hommes aussi. Un homme en moins égal 40 tonnes de déchets en moins.
    Après les féministes et les végans, assitons-nous à une nouvelle forme d’extrémisme ?


  • #2067193
    le 21/10/2018 par Heisenberg
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    200 000 avortements/an.. Soit presque 9 millions depuis la loi Veil... La dénatalité, ce n’est pas déja ce que l’on fait depuis 43 ans ? Le dénatalisme, c’est l’euphémisation du Malthusianisme.


  • #2067204
    le 21/10/2018 par Matton Myriam
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    C’est dommage que leurs parents n’y aient pas pensé plus tôt.......

    Ce qui est le plus effrayant c’est que le discours est construit, elle a bien appris ...
    La forme y est mais le fond.........
    Comment on peut être aussi lobotomisé ?

    Je ne vois en quoi adopter un enfant serait moins polluant, elle ne va pas lui donner à manger peut-être.
    Ah non, faudrait tous les tuer les gosses, comme ça il y aura encore des éléphants mais plus personne pour les voir...


  • #2067207
    le 21/10/2018 par Sede Vacante
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    Décroissance oui dénatalité non !
    Deo gratias


  • #2067223
    le 21/10/2018 par T’as raison Ginette
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    Il n’y a vraiment qu’une petite bourgeoise pour raisonner ainsi, je n’ai pas de famille, ma femme juste sa mère et un peu de famille éloigné, on a plusieurs enfants (garçons et filles) et on roule pas sur l’or , mais qui s’occupera d’elle pour ses vieux jours, qui la visitera, qui l’aimera, ce discourt il est facile quand on est jeune et riche, dans 10 , 15 ans on en reparle, mais il sera trop tard, et pour le moment le système fonctionne, il y a de l’essence dans les pompes, de l’argent dans les caisses, il y a la police pour te protéger, les rayons de ton supermarché sont plein, TPMP, ONPC animent tes soirées, tu peux écouter de grands et beaux débats chez les GG ,Bourdin, Brunet, Zora Bitan, tu peux regarder des pornos et t’habiller en chienchien la nuit, fouetter ton petit ami, mais quand sera-t-il demain ou après demain, pour toi ???

     

    • #2067752

      "Qui va s’occuper de moi pendant mes vieux jours ?"

      La pire raison de faire des enfants. C’est lâche et faible et égoiste et surtout incroyablement naïf.


    • #2067976
      le 22/10/2018 par T’as raison Ginette
      Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

      @Seb
      Tu as combien de gosses ?
      Comment tu les élèves ?
      Dans quelle école les mets-tu ?
      Ecole à la maison ou hors-contrat ?
      Ou habites-tu ville ou campagne ?
      As-tu la télé ?
      Es-tu dans le tertiaire ?
      Dans l’agricole ?
      Un métier manuel ?
      Es-tu marié ?
      Non je ne suis ni naïf, ni quoi que ce soit, et les gens qui me donnent des conseils , ça me fait souvent rire, je me suis fait seul, propriétaire, à mon compte, producteur indépendant ...
      Celui qui veut m’apprendre la vie il est pas né
      Réponds à mes questions, et on compare notre situation et si tu me démontres que tu fais mieux, je te tire mon chapeau, honnêtement
      Mais si t’es un merdeux, puceau, célibataire, sans gosses et salarié, là on clos la discussion d’accord ?


    • #2068378

      Ici, tout le monde t’apprend la vie, mon coco... t’as pas inventé l’eau chaude.

      Tu es juste un Français moyen qui pense à lui plus qu’aux autres.


    • #2068648
      le 23/10/2018 par T’as raison Ginette
      Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

      @Yankee98
      T’as raison Ginette
      On a essayé de faire bouger des militants , on a monté un projet (3 ans déjà) et qui reste-t-il mon épouse et moi , vous êtes des militants de salon , je mangeais avec un gars d’E&R l’autre jour, qui me disait pareil .Et je suis en contact avec d’autres paysans, qui me disent idem , ça cancane, ça pérore, mais quand il faut se sortir les doigts du cul nada rien
      Contactez vos sections locale et arrêter de faire les experts derrière votre écran
      Je pense plus à moi , tu me fais bien rigoler
      Je me rappelle plus ce que disait Chavez sur les Yankee déjà, et toi ??
      @Laurent71 a bien raison vous parlez beaucoup
      Salutation aux paysans d’ici et d’ailleurs et merci monsieur Soral pour votre sacré bon boulot


  • #2067229

    1ère chose, à l’attention de la conne interviewée : si pour toi le fait de faire, porter, mettre au monde et élever un enfant se résume au fait qu’il ressemble à ton jules ou à ta gueule, c’est que tu n’as rien compris à la vie et que tu es pétrie d’égocentrisme malsain. J’ajoute, sombre conne, qu’il n’y aura bientôt plus d’éléphants à cause de crétins écervelés comme toi qui considèrent la planète comme un zoo géant qu’on visite à coup de baril de kérosène. Donc Johanna, sans parler d’euthanasie prématurée histoire de ne pas t’accabler de trop, saute le pas et fais toi stériliser à vie, tu feras un vrai beau geste écolo pour la planète et l’humanité.
    Pour ce faux-derche de Cochet, j’ai envie de lui dire d’arrêter de nous prendre pour des jambons, s’attaquer aux conséquences en ignorant soigneusement les causes, c’est vieux comme le monde et ça ne prend plus. Je ne résiste pas à la tentation de citer le meilleur comique :"(...) L’autre, elle a quatre mille milliards d’années, nous on est là depuis avant-hier, et c’est nous qui allons la sauver avec un tri séléctif et trois éoliennes ?! T’as pas compris qu’on s’fout d’ta gueule ?!?!?" D’ailleurs à tous les naïfs qui considèrent la "surpopulation" de façon sérieuse, dormez tranquilles, la planète elle s’auto-régule depuis toujours... Derniers exemples ? Les ouragans, les tsunamis, les épidémies...
    Conclusion sur une note positive, les réactions saines de Katerine et Pooelvoerde, le chanteur que j’ai beaucoup apprécié à ses débuts par son sens certain de la poésie (je recommande l’album "8ème ciel", son meilleur de loin) ne cache pas l’aberration ressentie par le propos, et l’acteur génial qui restera "M. Manhattan" pour moi qui patauge un peu tant il est pris au dépourvu sur la question à la fin et ne veut pas passer pour on sait quoi mais n’a pas dissimulé son sourire en coin le long de l’exposé pour autant...

     

  • #2067254

    Alors cette femme chouine car il n’y a presque plus d’éléphants sur cette terre, bientôt plus de poissons....etc ;
    alors elle préconise qu’à l’avenir il y ai de moins en moins d’humains aussi. Ok
    c’est la suite du one man show de Bilgates devant son par terre de club millionnaires ou quoi ?
    Pour rester à son niveau on pourrait lui demander niaisement Et si les animaux décidaient de faire moins d’enfants en voyant qu’il y a moins d’humains ?
    - Ben non les animaux réfléchissent pas à ça !
    - Ben je dis qu’ils réfléchissent mieux que toi


  • #2067274

    Le suicide est encore plus écolo ! Plusieurs décennies de consommation économisées...d’ailleurs refuser de faire des enfants est une forme de suicide, un symptôme d’un état dépressif et un aveu d’échec.


  • #2067276
    le 22/10/2018 par La Boétie
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    Des décennies que j’entends dire qu’il y a trop d’humains... Ça dure depuis Malthus !

    Bizarrement, certains disent qu’il y a trop de gens ailleurs dans le monde, et aucun ne considère que c’est peut-être lui et ses rejetons qui sont de trop.

    Et dans le même temps ces personnes font partie d’une région du monde en plein dépeuplement... et ne font rien pour y remédier, au contraire, comme ce couple et ceux que j’ai croisés en Allemagne.

    Il y a trop d’incohérence pour prendre cela au sérieux... Sans parler de l’ignorance du principe de transition démographique, qu’Emmanuel Todd a utilisé pour expliquer l’évolution récente au Maghreb. Les femmes font des études, sont plus éduquées y compris sur la contraception, travaillent... Et font moins d’enfants !


  • #2067283

    Tous les problèmes - écologie, économie, violence, immigration, transports, société, alimentation - ce sont les symptomes de la surpopulation ! Plus on est d’humains, moins il y a de ressources pour chacun, pas besoin d’avoir fait BAC+5 pour comprendre ça !

    Maintenant, en Europe, on est raisonnable, on fait moins d’enfants, mais ça sert à rien si c’est pour accueillir des populations étrangères pour nous remplacer.

    Diminuer les naissances, pourquoi pas, mais diminuer l’immigration avant tout pour commencer !

    On est comme dans une société mortifère : les hommes forts et les femmes belles ne font presque plus d’enfants, tandis que les cassos stupides au social font plein d’enfants qui seront comme eux hélas !

     

    • #2067364

      Où voyez vous des hommes forts et de belles femmes dans ce reportage ?
      Je ne vois qu’une citadine hystérique paumée avec un sous homme à qui elle dicte sa loi, y compris celle de ne pas lui donner de progéniture. Belle inversion des rôles, et du contrat marital. (Vers la féminisation, Alain Soral)

      Elle est belle l’écolo avec son petit salon moderne et ses chaussures qui viennent du Pakistan. C’est encore une offensive contre le bon sens et la tradition. In fine, ils veulent lutter contre le système technoscientifique et raisonnent en terme de chiffres, de prévisions… Tout comme les végans... et le bio. Ce dernier est une solution à court terme mais très compatible avec le système industriel !
      Commençons par retourner dans les campagnes. Je ne jette pas la pierre, je n’y suis pas encore. Mais je le ferai avant mes 30 ans, car il me faudra tout réapprendre.

      Mordicus.


    • #2067743

      C’est vrai Mordicus, les deux personnes dans ce reportage ont choisi de ne pas avoir d’enfants pour de mauvaises raison. Mais je parlais plus généralement, par exemple dans mon entourage, il y a ce gars, mâle dominant qui a monté son entreprise et qui a réussi en partant de rien, mais qui ne veut pas d’enfants et qui est marié à une bombe qui partage ce choix. Et j’ai souvent fait ce même constat chez beaucoup nanas, plus elles sont belles et intelligentes, moins elles vont faire d’enfants ou retarder à très tard, alors que les gens débiles et sans situation sociale sont tous déjà mariés avec des gamins à 25 ans (et divorcés dépressifs à 35 ans). Dans une société normale, ce serait le plus fort et la plus belle qui font des enfants, mais dans notre monde, c’est juste l’inverse, le fort travail comme un malade et l’état lui prend son fric pour refiler cet argent aux cassos afin qu’ils se reproduisent.


    • #2067963
      le 22/10/2018 par biffleur de catus
      Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

      "On est comme dans une société mortifère : les hommes forts et les femmes belles ne font presque plus d’enfants, tandis que les cassos stupides au social font plein d’enfants qui seront comme eux hélas !"

      savitri devi le disait deja


  • #2067285
    le 22/10/2018 par Sbeb Machine 2000
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    Ce n’est ni nouveau, ni tellement français.
    Ça fait des années que la gauchiasserie mondialisée nous bassine avec ces histoires de surpopulation et l’injonction subséquente qui veut qu’on arrête de faire des chiards.

    Exactement les mêmes qui justifient le grand remplacement parce que "les peuple européens ont une natalité sous le seuil de renouvellement".

    Le serpent schizophrène et imbécile se mord la queue, à défaut de mordre celle d’un Soudanais pour se sentir subversif.

     

  • #2067289

    Cet article est encore la preuve que la femme est le sex faible. Toutes les folies sont relayés par elles. Femens, Vegan, LGBT. Les femmes ne sont pas faites pour le pouvoir car ou si non le monde irai droit dans le mur. Les mondialistes ont très bién cerné la psychologie féminine , c’est pour cela qu’ils les manipulent pour être leurs meilleurs soldats.


  • #2067315

    C’est Attali qui doit être content ! Ces goys sont encore plus cons qu’il ne le pensait. Comme quoi c’est bien par le climat qu’on va se faire avoir. Aujourd’hui, ne faites plus d’enfants pour le climat. Demain, accueillez des millions d’Africains qui n’ont plus d’eau à cause du réchauffement. De toute façon il nous les faut puisque nous n’avons plus d’enfants à nous ! C’est limpide.


  • #2067319

    Ils ont bien été dressés par le système ambiant. Les choupinours ne vont pas faire d’enfants pour ne pas fatiguer la planète... ils vont donc passer à côté de ce pour quoi ils sont basiquement sur la Terre. A côté d’eux par contre, il existe des familles qui ne se posent absolument pas ces questions et qui pondent des tas de gosses qui a leur tour continueront à jeter leurs merdes dans la rue, à consommer les pires des merdes et à polluer sans se faire de noeuds au cerveau. De plus, ces histoires de déchets, c’est comme la vitesse sur la route : plus de gosses, plus de déchets c’est un peu comme plus de vitesse, plus d’accidents. La limitation de la vitesse à 0 empêcherait les accidents, mais alors plus de déplacements, donc zéro gosses, plus de pollutions...mais alors plus d’Humanité. Toute la folie de notre civilisation pervertie de l’intérieur.


  • #2067320

    Dans le même ordre de pensée, j’ai entendu je ne sait plus où, que 15% des jeunes ne veulent pas avoir d’enfant et n’ont pas de projet de vie parce qu’ils pensent qu’ils sont la dernière génération.

    De toute façon d’ici 50-100 ans il y aura l’immortalité physique par manipulation de l’ADN, à mon avis ça sera bien pire que la disparition des enfants : les premiers immortels ou "transhumains" n’auront qu’une obsession : débarasser la planète des humains.

    Et comme dans toutes les grandes saloperies humaines (esclavage, bolchévisme, finance) il y aura une sureprésentation gigantesque de ceux qui ont tous les droits parce qu’ils sont élus (facteur x100), ça se fera certainement.


  • #2067328

    Elle est complètement atteinte. Irrécupérable. Alors que c’est dans les pays pauvres qu’il faudrait diminuer drastiquement le taux de fécondité (qui a explosé avec les progrès de la médecine qu’on apporté les blancs via OMS) eh bien on a l(inverse. C’est chez les blancs qu’il est le plus bas.
    Et l’autre zouave qui tourne le dos à la caméra. Quel symbole !!!!!


  • #2067336

    Beaucoup de commentaires parlent de surpopulation, mais j’aimerai rappeller les faits indiscutables.
    1) 1% de la. Population mondiale contrôle 98%des ressources planétaires.
    2) la France, tout comme le Japon et la plupart des pays occidentaux se meurent.
    Le taux des Naissances est trop bas pour renouvellé la population de souche.
    3) cela s’appelle de l’eugénisme, et c’est déjà en application depuis des décennies via des guerres, des vaccins, de la. Mal bouffe.

    4) on fait parti de la population à exterminer, l’idée est de diminuer la Population de 95%.

     

    • #2067382
      le 22/10/2018 par "culs terreux"
      Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

      Et je rajoute un dernier argument
      643 801 km² pour 65 millions de personnes
      Ou on est en surpopulation ?
      C’est parce-que les gens aiment vivre les uns sur les autres



      Paris 2,2 millions (2016) rajoutons Paris extra-muros
      La Métropole de Lyon compte 1.390.240 habitants
      1 330 950 habitants, Toulouse est la 4e aire urbaine de France
      Marseille en 2018 est de 864 134 habitants
      La métropole bordelaise frôle les 800 000 habitants
      Nice de 343 895 habitants
      Lille, Nantes, Rennes ,Montpellier, Grenoble, Tours, Limoges, la Rochelle, Clermont-Ferrand, etc...




      Les français sont englués dans un faux confort, il leur faut des supermarchés, le métro, les bus, le tramway, des boutiques, le chauffage central, des cinémas, des bistrots, des restaurants, des MacDo, des Quick, des Subway, des écrans plats, la zappette qui va avec, la wifi, la 5G, Uber, Pizza à domicile, des kebbabs, des épiceries de nuit, des boites de nuits, des salles de muscu, des UV, des coiffeurs, des dépanneurs, bref ! ils ont besoin de tout ,on est devenu un peuple d’assisté, qui donne son avis sur tout ,alors que l’on ne sait plus rien faire
      Dans mon village aucun commerce, docteur, dentiste, pas même un bus ou une école (c’est normal que les villages se vident )
      Par-contre si vous vous installez dans ces villages, des commerçants y viendront ,des écoles ouvreront, des docteurs s’y installeront, quand on entend les français des villes qui pleurnichent ça me fout en rage
      Moi ici je touche moins de 800 euros et j’ai femmes et enfants (et toutes mes charges et dépenses) et bien, on est heureux
      C’est pas parce-que vous avez toutes ces boutiques, tout ce faux confort, que vous êtes plus heureux, si ??
      Et ne parlons pas de l’insécurité, des incivilités, des drogués, des racailles dans vos villes
      Alors ou on se réapproprie notre territoire, et une vie réelle, nos traditions ou ça sert à rien de faire les rebelles, les féministes, les vegans, les syndiqués, les dénatalistes, les écolos, les antifas, les LGBT, les suavelistes, ou je ne sais quelle absurdité de citadins et on continue de pleurnicher entre fiottes
      Bonne journée


    • #2067674

      @Mohamedou Il me semble que l’eugenisme c’est lorsque l’on selectionne les humains pour améliorer le code genetique de l’espece entiere. Avec les vaccins, on sauve tout le monde. C’est le contraire de l’eugenisme, on permet aux plus faibles de survivre et propager leurs genes.


  • #2067350

    Avortement, dénatalité par la contrainte financière, euthanasie.
    Tiens, c’est bizarre, ne serait pas systématiquement les plus pauvres qui seront affectés en premier lieu ?
    Il faut avorter parce qu’on a pas les moyens de supporter un enfant.
    Si on en a trop, l’etat réduit vos ressources.
    Si vous êtes trop vieux vous coûtez trop cher a la societe.

    Sauf, sauf , sauf....si vous avez du pognon........

    La question donc,n’est pas la natalité, mais la répartition des richesses....
    La minorité dominante se sentirait elle menacée par la populace ?


  • #2067358

    Son analyse n’est pas exhaustive. L’étape suivante, la plus logique, est de remettre en question sa propre existence, ce qui devrait conduire à la défenestration. J’imagine qu’elle n’a pas pris en compte son impact sur l’environnement. Ce pauvre homme s’est tellement fait couper les couilles qu’il ne veut même pas se montrer à la caméra...


  • #2067362

    Je ne connais pas plus écolo que les Amishs dans le monde protestant ou les vieux croyants russes orthodoxes. Ils sont tous paysans, pratiquant l’agriculture biologique, et ils ont tous une ribambelle de gosses ! Que des crétins urbains névrosés qui croient que ne plus faire d’enfants sur le seul continent au monde où le solde naturel est négatif va sauver les éléphants d’Afrique, je dis tant mieux et j’applaudis des deux mains ! Mort aux c... ! C’est ce qu’on appelle la sélection naturelle. C’est le seul eugénisme que le bon Dieu tolère : la non reproduction des individus dégénérés (LGBT, écolos-bobos, féministes hystériques, etc).
    Signé : un paysan (en AB), père de famille de neuf enfant, et vieux croyant à la sauce catholique (c’est à dire anti-bergoglien)

     

  • #2067365

    Il y a surpopulation d’imbéciles et massacre des intelligents, des doués, des beaux, de toutes les façons.
    Le problème se résoudra violemment ou ne se résoudra pas. Trop de parasites ni doués ni beaux ni intelligents, qui s’accrocheront à mort.
    Et comme les gens conscients (minoritaires) ne veulent pas que leur progéniture souffre les mille morts du maoïsme ou son équivalent, hypothèse réaliste, ils décident d’avoir peu d’enfants, plus rarement zéro enfant.
    Le plus souvent, c’est l’homme qui ne veut pas d’enfant, car ça le lie et il est déjà très ligoté. Jamais sûr de rester avec sa compagne du moment, laquelle craint de se retrouver seule avec un gosse. Cette vidéo tente d’éduquer les filles à la résignation de ne jamais être mères, comme tant d’autres vidéos destinées aux femmes, plus influençables. Les filles veulent être mères, en général ! Un peu tard, c’est vrai. Et pas mèragosses, comme les coucous du tiers-monde.
    Et puis un enfant en ville, c’est cher et il ne respire pas bien.


  • #2067369

    L’explosion démographique humaine est LE PROBLEME mondial numéro un.
    Il n’est certainement pas le fait des Européens qui n’arrivent même plus à renouveler leur population. Inutile de les culpabiliser, ils sont suicidaires.
    L’Afrique qui passe de 300 millions d’individus en 1955 à 2 milliards et demi en 2050 et 4 milliards en 2100 est une bombe biologique destinée à détruire le monde.

     

    • #2067710

      L’explosion démographique africaine reste à prouver ! Comment calculer cette population sachant qu’il n’ya guère de cadastre dans ces pays -là ? Les côtes africaines, elles, sont surpeuplées, mais pas le centre du continent, littéralement déserté !


    • #2067907

      @le king
      Qu’est-ce que le cadastre vient faire dans cette histoire ?
      Le roi, oui... mais de quoi ?
      Et assurément, la population de l’Afrique (depuis les colonisations) a très fortement augmentée...
      Fécondité importante et mortalité en forte baisse depuis plusieurs décennies (malgré les famines, les guerres... c’est dire).


    • #2068224
      le 23/10/2018 par Bayinnaung
      Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

      @u roitelet

      Combien y avait-il de villes de la taille de (par exemple) Brazzaville, de Johannesburg ou de Djibouti en Afrique avant la colonisation ? Allez, on attend une réponse experte.


  • #2067386

    Leur vie doit être à l’image de leur appartement : grise (et pensée par d’autres personnes).

    Je me demandais comment les écolos gauchistes allaient résoudre la contradiction inhérente à leur "pensée" : prôner à la fois l’écologie (donc le local/la proximité et non la mondialisation, le petit producteur/le terroir et non les produits venus d’ailleurs, la préservation des biotopes locaux et non l’invasion par des plantes, animaux et... humains exogènes, le rapport ressources locales/densité de population... bref tout ce qui nous mène vers la France d’antan), tout en continuant à tenir leurs discours gauchiasse (bienvenue les migrants, vive la diversité et le mélange des cultures...).
    L’écologie est par essence conservatrice !

    Et bien nous y voilà ! La petite blanche gauchiste qui adore se flageller pour se sentir aimée et "responsable" est prête à ne pas se reproduire et à disparaître, plutôt que de remettre de l’ordre dans son discours, tout en laissant Fatima avoir ses 5 enfants (elle lui trouvera une bonne excuse, le racisme, la colonisation, et toussa...). Ou comment se soumettre plus bas que terre. A ce stade ce n’est plus le grand remplacement mais le grand renoncement...

    En allant toujours plus loin dans l’ignominie contre-nature, le gauchiste nous prépare donc l’avènement du Meilleur des Mondes, à l’aide d’un vernis d’écologie catastrophiste ; les bonnes âmes de gauche applaudiront à la stérilisation massive (y a trop de gens sur Gaïa ! Enfin surtout chez les blancs !), à la dissociation complète de la sexualité et de la procréation (mon corps, mon choix !), et donc à la reproduction industrielle, à la demande, dans des machines, sous contrôle d’une autorité étatique ou mondiale de surveillance de la démographie et des besoins de population.

    Heureusement nous n’y sommes pas encore, et on peut aussi espérer un scénario plus positif : la disparition totale des gauchistes de leur propre fait, et donc de leur idéologie morbide, tandis que les vrais écologistes et conservateurs referont tourner les campagnes et observeront en ville la politique de rémigration remettre chaque patriote chez soi.


  • #2067536
    le 22/10/2018 par pleinouest35
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    NO FUTUR !
    De toutes les manières que cette question de la surpopulation peut être abordée, il ne faut plus faire naître d’enfants. Personnellement j’aurais préféré crever que d’être responsable comme père. En effet :
    1) libertés qui fondent au soleil
    2) aucun avenir radieux
    3) crise économique qui amènera l’effondrement généralisé
    4) vaccination obligatoire
    5) augmentation des maladies dégénératives
    6) risque de guerre mondiale imminente
    7) monnaie annoncée comme électronique
    8) fichage des individus
    9) chômage structurel pour dominer la masse
    10) société d’esclaves et d’hommes endettés

    Il n’y a aucun futur pour les jeunes, ils sont déjà condamnés.

     

    • #2067648

      Cette liste d’horreurs nous est imposée par ceux qui se sont bien débrouillés pour faire naître LEURS enfants et pour faire de moins en moins naître LES NÔTRES, tout en nous imposant une immigration de peuplement.

      Dont act : ayons des enfants et battons-nous (comprenez-moi bien : battons-nous... par des moyens intelligents). Puis merde, entrons dans le néant s’il le faut… mais DANS l’HONNEUR, pas dans la honte et dans le ridicule.

      Ici, sur le site d’É&R, j’ai rarement vu de commentaires aussi nombreux et aussi stupides qu’au pied de la présente entrée.


  • #2067546

    En langue espagnole, dans la Barcelone des années 1990, le philosophe allemand Michael Steiner soutenait déjà une "éthique endogamique" : la tendance vers l’idéal (assumé en réalité comme non réalisable) d’une humanité qui, refusant de se reproduire, finirait à terme par disparaître. Un doux suicide collectif universel, conçu dans le but de ne plus produire d’êtres voués à la souffrance, à la maladie, à la torture, à la guerre, etc.

    Cette nouvelle thèse (maintenant prétendument écologique) advient elle aussi au sein de l’Occident, Occident qui est la seule partie de l’humanité qui depuis trop longtemps déjà subit une vraie dénatalité, réellement violente et dangereuse pour sa continuité dans le temps.

    Notons aussi que l’Occident subissait déjà, du temps des nationalismes (XIX s.), une tendance à la dénatalité qui était loin d’être voulue. Pour des raisons que certains connaissent bien, les vainqueurs de 1945 ont carrément finit par assumer la dénatalité de l’Occident comme un but plus que souhaitable. Il est loin, maintenant, le rapport Kissinger de 1971. C’est pourquoi, dans le déploiement historique du logos que nous pond régulièrement le capitalisme, ledit capitalisme, en se servant de l’excuse qu’est l’écologie, a fini par faire basculer le non-dit de cette dénatalité en réalité voulue... en un principe désormais sciemment énoncé, en y mettant finalement tous les mots qu’il faut : "n’ayons plus d’enfants ! disparaissons et laissons notre sol hérité de nos ancêtres européens aux migrants venus de toute la planète !" Voilà ce que ça veut dire...

    Je ne mâcherai pas mes mots : en Occident, parmi les vraies Occidentaux, quiconque soutienne ce genre de thèses antinatalistes ne mérite pas de vivre. Venir au monde à la suite d’une lignée humaine à laquelle on ne montre aucune gratitude et à laquelle on ne souhaite aucune continuité dans le temps… mon dieu... il n’y a pas de mots pour décrire le dégoût que cela me produit.

    Nous avons touché le fond...


  • #2067549

    Parfait, ça fera de la sélection naturelle... comme quoi, la Nature trouve toujours un « chemin » pour revenir à ses principes fondamentaux !


  • #2067603
    le 22/10/2018 par L’ami Fritz
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    Entièrement d’accord on est déjà trop nombreux sur la planète, c’est une évidence. Sauf, si on réduit sa consommation... Mais, l’humain est trop cupide donc faut arrêter de faire des gosses à gogo.

     

    • #2067621

      Absurde ! Justement, ce modèle de dénatalité n’est pas proposé aux populations qui font le plus d’enfants (les Africains et les Asiatiques). Il est proposé à ceux qui en font le moins : les Occidentaux, qu’ils soient en Europe ou dans le monde. Il faut être aveugle pour ne pas voir l’éléphant assis sur le canapé dans le salon.

      "Éléphant ? quel éléphant ? ce qu’il y a c’est trop d’enfants et pas assez de migrants !"

      C’est vraiment flippant… pfffff... allez tous vous rhabiller...


    • #2067764

      @Pelagia D’accord pour l’Afrique, mais faut arreter deux secondes avec l’Asie. Le taux de fécondité dégringole dans la majorité des pays. Meme en Inde, il est descendu a 2.48.


    • #2067899

      À egalite : les pays asiatiques exportateurs de population ont beau avoir vu baisser leur taux de natalité ils continuent tout de même à exporter de la population. Ils se le permettent car leur creuset de renouvellement est toujours phénotypiquement homogène et il est toujours actif. Ils fermeront peut-être un jour le robinet en interdisant le départ de ressortissants, et peut-être même bientôt, mais ce n’est pas encore le cas.

      Le gros des Indiens et des Pakistanais immigrés en France et au Royaume-Uni a peut-être atteint son pic dans un passé relativement récent, mais il n’y a pas de cessation d’immigration en provenance de ces pays pour autant.

      Ce en quoi tu as raison c’est que les nouveaux flux d’immigration qui désormais pèsent le plus sur la balance sont essentiellement africains. La guerre de Lybie et les printemps arabes ont d’ailleurs servi à ouvrir les vannes.


    • #2068268

      Si les écolos ne se reproduisent pas, cela sera une bonne nouvelle pour notre environnement.


    • #2068307

      "Si les écolos ne se reproduisent pas, cela sera une bonne nouvelle pour notre environnement."

      Toi, mon pauvre, t’as rien compris aux enjeux de notre époque...

      Notre environnement le plus immédiat c’est la France. Oui, la France... et l’environnement continental qui va avec : l’Europe. La France et l’Europe sont portées à travers le temps par des Français et des Européens, où qu’ils soient et qui ils soient. Si à un instant "t" de l’histoire de France (en l’occurrence, le nôtre) il se trouve malheureusement que les Français traversent une période où ils ne sont que des blaireaux (ou des veaux, pour citer l’autre), cela n’a pas tant d’importance que ça car qu’on le veuille ou pas c’est d’eux, dans l’état où ils sont (écolos ou pas), dont on a besoin pour sauver ce qu’il nous faut sauver à tout prix.

      Un fils d’écolos qui entre en lucidité et qui renie l’idiotie de père et mère (par notre action, pourquoi pas), est un combattant qui rejoint nos rangs. Mais pour cela il faut que les écolos se reproduisent ne t’en déplaise.

      C’est quand même triste de devoir rappeler un tel principe politique de base, un principe si évident, si nécessaire.


    • #2069373
      le 24/10/2018 par Torquemada II
      Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

      @Pelagia
      Il n’y a pas besoin d’être écolo pour nous rejoindre, le fils d’un communiste, le fils d’un gauchiste, le fils d’un toxico, le gars de la DDAS , le jeune de banlieue, le de souche, ou le fils de versaillais, le de branche, le fils de droitard, mais les pères aussi et les mères idem et les grand-parents , jeunes ou vieux, riches ou pauvres , citadins ou ruraux, tertiaires ou manuels, salariés ou patrons, le skin ou le red, le rappeur ou le scout de la FSSPX, le syndiqué, le catho, le chômeur, etc.... c’est le bon sens qu’il faut, c’est tout , l’amour du pays et de son histoire, la clairvoyance n’est pas que d’une catégorie


    • #2071021

      À "Torquemada II" : je n’ai jamais dit qu’il fallait être écolo pour nous rejoindre. La réponse que je donnais à AJAX implique, bien évidemment, la longue énumération que tu as faite toi-même. Ça coule de source.


  • #2067652
    le 22/10/2018 par Starkamanda
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    Les personnes qui ne veulent pas faire d’enfant sont de deux types :
    - l’égoiste
    - le lâche

    Ceux qui ont fondé une famille savent à quel point c’est une chance et un défi d’en avoir une.

    Les puissants eux ne s’en privent pas.


  • #2067739
    le 22/10/2018 par le vrai discours
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    Chacun assume que "Johanna" est européenne, alors qu’elle a été choisie sur son facies de Moyen-Orientale pas trop typée, pour convaincre un maximum de filles incultes parmi celles qui regardent la télé et sont nées en France, donc accoutumées au soutien étatique permanent.
    Le discours résigné (pour les Européens) est délivré par un homme avachi sinon vaincu, dépressif, sans visage, de race blanche, car c’est plus crédible. La non-mère volontaire visée a plutôt le physique de "Johanna" : une fille des cités.
    Le discours réel c’est : "Fillles des cités ! Nous savons que vos bonshommes se sentiront attaqués dans leur virilité et leur soif de conquête par les ventres s’ils ne procréent pas, d’autant plus aisément qu’ils n’ont pas, bien souvent, à payer l’entretien de leurs rejetons, assumer leur paternité.
    Nous comptons sur vous pour les convaincre de rester stériles, mais après tout on s’en fout. C’est vous, les filles, les nourricières, la clé du futur. Et c’est à vous que nous nous adressons. Ne pleurez pas vos bambins potentiels. En réalité, ce sont de petits rats qui rongent tout. Faites un effort, cessez de fabriquer des familles grignoteuses d’environnement. Comme d’habitude, nous arriverons à vous convaincre, avec notre pédagogie. Le fait est qu’il faut accueillir les migrants, et que c’est votre tour de vous effacer. Ils travaillent pour moins que vous, pondront plus que vous un jour, sont plus foncés que vous, pas vraiment exigeants encore, et, en attendant, servent mieux nos intérêts : bossent pour pas cher, mettent le bazar, démoralisent les autochtones. Alors filles des cités qui nous coûtez et avez assez servi, laissez la place ! Restez stériles !"


  • #2067770
    le 22/10/2018 par Enculeur de mouche
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    60 tonnes de déchets par an ,,,
    60 tonnes convertir en kilo ,1 tonne = 1000kl multiplier par 60, puis diviser par jour, donc 365, vous avez fait l’opération ?
    164,3835 kilo jour c’est pas un bébé c’est une usine à merde
    On vous raconte n’importe quoi et vous vous gobez

     

  • #2067784

    Pendant ce temps, les africains font 6 enfants par femme en moyenne. Sans état d’âme.


  • #2067859

    Dès la 1ere minute, ca me gonfle !

    Il y a une différence entre faire moins d’enfants (qui doit ca d’ailleurs ? quels scientifique ? mystère) et ne pas en faire ! Cette époque est vraiment aberrante : d’un coté nous avons l’Afrique, surtout noire, qui pullulent à toute vitesse (la population double tous les 30 ans), et de l’autre, nous avons ces bourgeois qui se prennent la tête avec leur réflexion malthusienne.... Quand ce n’est pas un suicide déguisé ! Notre époque est encore PIRE que le XIXe siècle. En soi c’est une sacré performance.

    Certains lecteurs hausseront les épaules vis à vis de mon commentaire. C’est une erreur, car nous savons tous que les comportements bourgeois auront des répercussions dans toutes les strates de la société. Sans oublier l’hyperclasse mondiale qui aimerait bien voir le nombre de gueux diminuer (de 500M ou réduit à 500M je ne sais pas). Et sans oublier bien sur certains relais ou idiots utiles comme Onfray qui recommande à son auditoire de "faire moins d’enfants" voire "pas du tout".

     

    • #2068667

      Dans un monde sans vérité ni mystère, il serait fou de faire des enfants : nos enfants ainsi mis au monde seraient alors une marchandise comme les autres, avec un prix, une valeur (qui varierait avec l’âge) ainsi qu’une date de péremption,

      Quant aux Africains, libre à eux de se suicider par le surnombre et le chaos généralisé... Dans un monde régi par la décence, les choses iraient d’elles-même.


  • #2067902

    Plutôt qu’un dénatalisme, je propose un eugénisme basé sur le positionnement sociétal... et la disparition programmée de cette classe de dangereux parasites !


  • #2067913

    Cette idée de dénatalité est absurde et caractérise un non sens ou biais logique selon moi.
    Comment fait on pour se projeter dans l’avenir si l’on ne fait plus d’enfant ? Cela engage les géniteurs (futurs ancêtres) à la plus grande des responsabilités à l’instar de ce proverbe amérindien : "Nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres ; nous l’empruntons à nos enfants".
    Quels fruits peut produire un arbre qui se refuse à la vie elle même et ainsi s’inclure dans son cycle ?
    Notre époque ne produit que des pensées nihiliste nous déconnectant irrémédiablement du passé (ancêtre) nous rendant incapable de se projeter dans l’avenir (descendance). Dans un tel marasme il est normal de penser à ne plus procréer et donc de ne plus faire les efforts nécessaires et désintéressés afin de résoudre les problèmes de notre époque.
    Voilà la conclusion d’une jouissance sans entrave tant déclamé par l’homme nouveau du siècle dernier et qui ne s’est pas préoccupé de son avenir : ses enfants !


  • #2067939

    Déjà pour faire moins d’enfants, il faut en avoir prévu au moins 2. Sinon, on renonce à en avoir, ce qui n’est pas la même chose. Sachant que peu de français projettent d’avoir plus de 2 enfants, ça reviendrait à faire beaucoup d’enfants uniques, qui avec l’évolution des mentalités, deviendront pour beaucoup des monstres d’égoïsme...pas sûr que l’on sauve le monde comme ça.
    Après si ces décisions stupides ne concernent que des bobos antifrançais, ça me paraît une excellente idée. Par contre pour les autres blancs, il faudra s’habituer à être en minorité dans son pays, parce que les extraeuropéens ils s’en foutent pas mal de tout ça...
    Voilà, de mon côté je me charge d’en faire plutôt plus. Avoir des gosses (en faisant en sorte qu’ils te ressemblent), c’est une façon d’agir concrètement et à son échelle sur le monde, le contraire du mensonge démocratique.
    C’est comme le droit de vote, sauf que ça oblige à arrêter de se regarder le nombril, et ça n’implique aucune promesse à la con de la part de gens qui nous méprisent.


  • #2067986
    le 22/10/2018 par Jean Terine
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    C’est très bien qu’au moins une partie des bobos fasse moins d’enfants. Perso j’en ferais pas, même si je suis le centre de gravité de la stupidité universelle. La stupidité a une limite. Par contre j’enfonce une porte ouverte en disant que le grand remplacement est désormais une réalité tangible et cimentée par ce type d’idéologie. C’est un mouvement autonome. En définitive les gens ou les pseudos gens n’y sont pour rien. Bien évidemment. Désolé de dire des banalités vous êtes forcément au courant de tout cela. Au courant du fait que tout cela est une illusion. Il n’y a rien ni personne. Ni bobo ni héro.


  • #2068250

    Belle démonstration de la baisse de QI en France !


  • #2068251

    Encore quelqu’un qui ne va pas jusqu’au bout de ses idées. Si elle trouve qu’ on est trop nombreux, elle n’a qu’a se suicider. Et tout ceux qui pensent comme elle aussi. Ca fera de la place pour les autres, et ça nous fera aussi des vacances.


  • #2068281

    La suite logique c’est le suicide.


  • #2068402

    Mais voilà où en sont réduits les français et les françaises. Ils n’en arrivent même plus à réfléchir par eux mêmes. On les incites au suicide collectif et ils y vont sans même réfléchir. Comme dans les sectes.

    Pendant ce temps là en Afrique la moyenne est de 6 enfants par couple. Eux ils ne polluent pas.

    Sinon les comédiens sont bons. Ils jouent bien leur partition.


  • #2068535

    Renoncer à la vie pour ne pas devoir renoncer à l’artifice ("confort moderne"/"progrès").. vachement intéressant !

    Puis en plus, si il n’y a que les très pauvres et les très riches qui font des gosses....
    Bonjour l’eugénisme !

     

    • #2068741
      le 23/10/2018 par ALERTEZ LES BEBES
      Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

      bien dis ! ED / oui depuis plus de dix ans, ceux qui font majoritairement des gosses : ce sont les familles populaire et immigrés et de l’autre coté, les familles catho bourgeois :
      je trouve cela dommagable pour notre société et son équilibre :
      brodel de merde : si je devais jacter vulgos : nous nous plaignons de notre régérssion en matière de natalité et de nous plaindre (a juste titre) de tout ces jeunes de banlieue ou de certains arrondissements de paname(18,19) ou il y a une forte population de gens issu de l’immigration:eux fornique pour faire des gosses, ou alors plus jeune, il font des tournantes ou se paluche sur you porn(je déconne ou caricature a peine) mais apres c’est : toute des putes sauf ma mère(trop entendu)
      messieurs dames Français,francaise, si vous ne voulez pas du grand remplacement (pour faire cour) faites des bébés,donnez naissance (avec amour bien sur) 1 enfant, deux enfants par couple, c’est pas du luxe, juste la normalité : alors qu’il y a 30 40 ans, c’eatit plutôt 3 voir 4 enfants dans les familles francaise....................................................faites des bébés !


    • #2069323

      "faire des bébés", c’est super... mais encore faut-il pouvoir leur transmettre quelque-chose de bon sans nécessairement tomber dans le dogmatisme civilisationnel, lequel, faut-il le rappeler, nous a mené ici en droite ligne grâce à l’académisme sectaire et occulte d’une élite .

      Les seuls peuples qui respectent factuellement la vie ne sont ni juifs, ni chrétiens, ni musulmans, ils ne sont pas dans le prosélytisme et dans la manipulation à temps plein, ils ne croient pas en l’écriture et en ses artifices morbides, mais seulement en la Nature... la Vie donc.


  • #2068913

    Ne pas faire d’enfants... Encore un pis-aller des bobos impuissants pour éviter une critique plus profonde de la société de consommation. Ne faites pas de gosses, mais continuer à rouler en voiture, voyager en avion, envahir votre vie d’écrans inutiles et polluants, acheter de la bouffe importée de l’autre bout du monde par bateau, réaliser un travail qui n’a d’autre finalité que d’engrosser l’économie...Vous verrez, vous aurez fait une bonne action quand même !

    Après, je pense également qu’une croissance démographique est mortifère. C’est elle qui défigure nos belles villes et tous les pays, et fournit la main d’oeuvre nécessaire à la perpétuelle croissance économique, fléau de notre temps.

    La première question à se poser est, selon moi : "Comment faire un enfant sans que ce dernier se fonde dans ce système déshumanisant et mortifère, comment faire en sorte qu’il s’épanouisse et respecte la nature ?"
    Et je n’ai pas vraiment de réponse. A part peut-être la vie d’ermite. (mais une vie d’ermite en famille peut vite tourner court !)


  • #2069010

    Encore une fois, l’injonction du monde s’oppose frontalement à l’injonction de l’Evangile : "croissez et multipliez vous".


  • #2069185

    Le jour où la connerie sera declarer nocive à l’environnement on sera sauvé....


  • #2069372

    Sans avoir les arguments que ces ecolos bobos en plastique, faut bien avouer que faire des enfants dans ce monde de merde c’est pas un cadeau pour le gosse.


  • #2069548

    c’est un gag ?


  • #2069961
    le 25/10/2018 par Anti #MeToo#Charlie#LGBTcompatible
    Le "dénatalisme", nouveau délire écolo-bobo

    Quand on voit son niveau de boboïtude et de connasserie, on se dit.... elle est quand même lucide de vouloir se stériliser, vous imaginez un mioche avec sa pertinence et son intellect, pour sûr, ça finirait ou présentateur chez Ruquier ou intervenant chez les GG de RMCéééé
    Non quand un couple de couillons (#MeToo#Charlie#LGBTcompatible) comme ça a un éclair de lucidité , de grâce, on applaudit tous ensemble, merde ....quand même


  • #2070496

    Il n’y a que les blancs pour être aussi scrupuleux au point de refuser de procréer.
    Aujourd’hui, qui fait des enfants en France ? Les blacks essentiellement... Par portées de 5 ou 6....
    .


Commentaires suivants