Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Jacqueline, 74 ans, a programmé sa mort : "Je me bats pour l’IVV, l’interruption volontaire de vieillesse"

Jacqueline Jencquel est une Française âgée de 74 ans, qui milite pour le droit de mourir dans la dignité. Dans ce cadre, elle a accompagné des dizaines de Français en Suisse pour leur permettre d’ obtenir un suicide assisté. Mais pour elle, elle a décidé d’aller plus loin : Jacqueline Jencquel souhaite tout simplement décider de la date de sa mort.

 

L’effarante interview de Jacqueline la libérale libertaire qui rêve de « sucer toute l’éternité » :

 

C’est ainsi qu’elle annonce dans une vidéo qu’elle mettra fin à ses jours en Suisse, en janvier 2020. « J’ai fait tout ce que j’ai voulu faire, c’est pour ça que je vous dis que maintenant, bon, maintenant quoi ? C’est du rab », estime-t-elle. « J’ai milité toute ma vie pour l’IVG, l’Interruption Volontaire de Grossesse, aujourd’hui, je milite pour l’IVV, l’Interruption Volontaire de vieillesse ».

Sur son blog, elle avait annoncé : « Je ne veux pas vivre au-delà de 75 ou 76 ans. C’est mon choix. Il faut le respecter et ne pas m’obliger à me justifier par des pathologies qui ne regardent que moi et mon médecin. J’ai de la chance. Je connais un médecin qui partage mes idées et m’aidera, le moment venu ».

 

 

Dans la vidéo, elle précise : elle ne veut pas vivre dans la souffrance et la maladie. « Quand on est vieux, on n’est jamais en pleine forme. Jamais. On est plus ou moins bien, mais on a des trucs. J’ai la trouille, parce que j’ai un AVC, j’ai un truc, j’atterris dans un hôpital en France, tout ce qu’on me propose, c’est la sédation profonde et terminale jusqu’à la mort. Ça veut dire que je serai là, comme un légume pendant quatre semaines jusqu’à ce que j’ai le droit de mourir ? Bah non ! »

Depuis dix ans, elle milite pour que la législation française change et autorise le suicide assisté. Elle dit désormais « profiter de chaque instant », « d’autant plus intense » maintenant qu’elle a choisi la date où elle souhaite mettre fin à ses jours : « Si vous ne pensez pas à la mort, alors la vie est monotone. »

 

À réécouter : Alain Soral sur l’euthanasie en 2008

Demain, l’euthanasie pour tous ? Voir sur E&R :

Logique de mort et libéralisme,
lire chez Kontre Kulture :

 






Alerter

176 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2032506

    mais tant mieux, tant mieux !
    (comme on dit en Suisse).

    achète toi un revolver et tu te flingues sans faire tout un fatras.
    sinon, une corde.

     

    Répondre à ce message

  • Et si elle est en bonne santé en 2020, elle change d’avis ? Au lieu de dire que les EPhad laissent vivre dans leurs excréments les personnes âgées, il faudrait mieux les surveiller et donner des moyens et des compétents. Car sinon ça veut dire : comme on ne peut pas s’en occuper, on peut les tuer puisque ce sera légal ! L’euthanasie doit se faire uniquement sur la volonté de l’intéressé, soit avant par écrit, soit pendant qu’il est encore conscient de sa demande. De toute manière, c’est déjà le cas et c’est très bien. Légaliser sera la porte ouverte à tous les abus.

     

    Répondre à ce message

    • En Suisse ça l’est
      Et il n’y a pas d’abus
      Un ami atteint de SLA (Charcot), un vrai fumeur, une bête physique
      Y a bu son dernier verre (il devait lui rester quelques semaines, la paralysie musculaire était quasi totale)
      Dans des conditions d’accueil exceptionnelles et sous des conditions d’admission drastiques
      Niet pour cette hurluberlue de Jacqueline
      Oui pour ceux qui souffrent trop, bien sûr
      Ne serait-ce que pour éviter des TS et des S malheureux
      (Qui vit à côté d’une ligne scnf comprend)

      Amitiés à tous. Je comprends vos arguments, vous craignez que l’encadrement de la loi cède

       
  • #2032875
    Le 29 août à 21:18 par Ça devient chaud !
    Jacqueline, 74 ans, a programmé sa mort : "Je me bats pour l’IVV, (...)

    Tout résumé par Soral dès 2008 mais bon les zombies consuméristes d’aujourd’hui vous balance des merdes du genre ’’cette femme fait ce qu’elle veut, c’est son droit, foutez lui la paix etc... etc... alors que ces idiots utiles ne comprennent pas que cette femme travaille actuellement non pas pour elle même(car sinon elle garderait cela privé) mais pour faire la promotion de l’euthanasie qui au final n’à que pour but de mettre en place ’’la liquidation des vieux’’ dans une société capitaliste où l’humain devient géré comme une marchandise jetable avec date d’expiration et diminution progressive du rendement que ce soit en production ou consommation.
    Comme d’hab ces pauvres gauchistes sociétales aux cerveaux lavés ne vois pas plus loin que le bout de leur nez.

     

    Répondre à ce message

    • Les gauchistes y croient, même quand le système laisse délibérément transparaître les symboles de la manipulation : le journaliste qui tend le micro à cette dame s’appelle Hugo Clement et a été photographié par des paparazzi en compagnie de Asia Argento 2 semaines avant le "suicide" de son ancien compagnon Anthony Bourdain.
      Asia Argento qui aime également se faire photoshooter en exhibant des bébés difformes dans des bocaux de formol.
      Mais les gauchistes n’y verront ici que pure coïncidence, et continueront à trouver "cool" toute cette symbolique sataniste qui ne se cache même plus.
      Jusqu’au jour où un médecin arrivera avec sa piquouze mortelle dans leur chambre d’hosto, parce qu’ils coûteront trop cher à la sécu.

       
  • "But they told me, a man should be faithful, and work when not able, and fight till the end, but I’m only human." Petit hommage à Michael Jackson, qui aurait eu 60ans aujourd’hui. Extrait de la magnifique chanson "Will you be there ?". Ne devrions-nous pas avoir de l’empathie pour ceux qui n’ont plus la force de se battre ? qui doivent faire face à une adversité qu’ils n’arrivent pas à affronter ? Avons-nous le droit de les juger alors que nous ne savons pas ce qu’ils affrontent ?

     

    Répondre à ce message

    • Elisa...Vous le faites exprès ou vous avez un problème de surdité mentale ?

      Le choix de chacun est respectable, intime et totalement personnel. Imposer une loi à tous est de l’ordre du GENOCIDE n’ayons pas peur des mots.

       
    • #2033281

      J’imagine un jour, ses petits fils , dans leur chambre , un cadre de mamie pendu au mur , pianotant sur internet , et tombant sur cette vieille peau , racontant :
      « qu’elle veut sucer des trentenaires et se faire éclater la foufoune....  »
      Et tout ça dans un langage d’une mamie pour ses petits enfants à l’heure du goûter
      On est vraiment dans un monde décadent
      Plus-tard ils diront ,Jacqueline tu sais..... c’est ma douce & gentille mamie
      Avec un peu de chance ,elle leur aura laisser un panel de vidéos de mamie , sur Youporn, PornHub ou sur Jacquie & Michel
      Que c’est beau le progres
      En 2019 tu peux voir ta grand-mère en 3D, se faire défoncer dans un gang-bang dans le salon de tes parents, avec tes copains, en bouffant des chips et en buvant du soda sur internet
      A mon époque , on pouvait juste piquer un vieux « Lui » dans la chambre de nos grands frères, pour le feuilleter en cachette avec nos copains, dans le garage à l’abri de tous (mais je suis devenu un fasciste, père de famille,marié depuis avec la même femme et à l’Eglise en plus et qui échange avec vous sur E&R le site de la HAINNEEEEE)
      Alors que dans cette famille doit régner l’amour (le vrai celui que l’on pratique à plusieurs) le partage (celui de l’autre, celui du migrant) , la charité (avec les autres en votant Brigitte & Emmanuel) la culture (celle de B.Lahaie sur RMC) la liberté (celle d’avoir plusieurs amours et de sexe différent) l’ouverture d’esprit (comme Pipo & Pompo ) bref !
      Le monde est bien Charlie le progrès nous fait avancer à pas de géant
      Qui peut encore penser que c’était mieux sous Saint Louis depuis qu’on a Hollande ou Macron ,qui peut penser que les Eglises de nos petits villages sont plus belles que les maisons clefs en main de Bouygues, que les corporations c’est mieux que Sud Rail ou que la CGT, que les pèlerinages de Chartres c’est mieux que la Gay-Pride, que les fables de la Fontaine c’est plus beau que le guide de la turlutte pour les grosses de Marlène Schiappa, que les troubadours c’est mieux que Jamel Debouze, que les Cantiques c’est plus beau que Kaaris & Bouba, que nos patois local c’est mieux que le wesh-wesh, qui peut penser ça ,heiiin ??
      Je le dis tous les jours, quelle chance on a de vivre cette époque formidable

       
    • @Brut de conne : oh un autre pamphlet anti-libéral bien binaire et hors-sujet. Je partage votre point de vue sur beaucoup de choses, mais il faudrait que la dissidence arrête de radoter la même chose en boucle. Tout ça on le sait.... pas la peine de le répéter à chaque post. Je me considère nationale-socialiste.... juste pour vous rappeler qu’on peut être attaché aux valeurs traditionnelles sans être ultra-religieux, et qu’on peut être eugéniste sans être libéral. Au cas ou vous l’auriez pas remarqué, l’homme combat la nature depuis qu’il est sur Terre. Médecine, chirurgie, vaccin, prothèses, traitement des prématurés, peacemakers, transplantations, transfusions.....Nous ne serions pas 6 milliards sans tout ça. Chosir de mourir ne défie pas plus la nature que de mettre un prématuré sous 10 perfusions et respiration artificielle. Sans le progrès, plus de la moitié d’entre nous ne serions pas là.

       
    • @tatiebaba : génocide.... n’importe quoi. Même s’il y’avait 0,5% d’abus, on est loin du génocide. Il faut que la dissidence arrête avec les scénarios de fin du monde tout le temps, sur tous les sujets. Beaucoup d’anti-IVG sont pour la peine de mort.... il y’a pourtant le même problème d’abus. On sait tous que les erreurs judiciaires existent.

       
    • @Elisa...Si le chiffre choisi de 0,5 % pour rassure tant mieux pour vous , mais je n’y crois pas du tout...
      Si vous pensez que la pensée mortifère promue par cette dame via les médias ou le contraire, est un hasard, tant mieux pour vous...Mais je n’y crois pas du tout...

      Je ne vous ai pas parlé de la peine de mort donc pas de pirouettes merci.

      Je préfère les personnes qui militent pour une vie décente dans une société décente et pas pour la solution finale facile pour palier les problèmes liés au manque d’humanité de notre société.

      Cette idée est mortifère.

       
    • #2034822

      Sauf que c’est l’inverse... Il y a 99,5% d’abus et 0.5% d’IVG légitimes... En Argentine, on a fait tout un plat sur l’interdiction de l’IVG il y a peu, ce que personne ou presque ne sait, c’est que l’avortement est déjà autorisé pour les viols et les problèmes de santé de la mère....

      Quand au "cathos" ils ont bien raison de s’opposer à ce génocide de masse, certainement le pire crime organisé de toute l’histoire de l’humanité. Que certains visionnent la vidéo de De Lesquen à ce sujet, âmes sensibles, ne pas s’abstenir (justement) ;
      https://youtu.be/wDraint-ePs?t=75

       
  • Les génies aux commandes ont porté un coup de maitre, typiquement américain. Ils ont rendu par le système global la fin de vie désagréable pour les vieux (hôpital ou maison de retraite), et impossible à gérer pour leurs enfants coincés dans une vie infernale. De cette manière, nous demandons ce qui nous parait le plus simple, ce que les élites veulent pour profiter des dérives et des avantages économiques : mourir plus tôt. Un esclave vieux ne sert plus à rien. Soit on meurt plus tôt, soit on visite l’enfer avant. Voilà notre dilemme. On pourrait/aurait pu aussi défoncer ce système à la racine, mais j’ai arrêté de rêver depuis un moment.

     

    Répondre à ce message

  • Ben elle peut se suicider si elle le veut, pourquoi demander cette énorme responsabilité à quelqu’un d’autre ou à la société ?
    Je préférerais que mon pognon serve à autre chose, merci madame.

     

    Répondre à ce message

  • Trouvé, ce jour, sur le Salon Beige :

    "Euthanasie et désinformation : la Jacqueline qui veut mourir était vice-présidente de l’ADMD

    Dans une vidéo pour le site Konbini, une femme de 74 ans en pleine santé évoque son souhait de recourir au suicide assisté « parce qu’il faut bien fixer une date », en l’occurrence en janvier 2020. Elle est bien portante, n’a pas de maladie, n’est pas en « fin de vie ». Sur un canapé, elle discute avec Hugo Clément, du Petit journal puis du Quotidien. À la fin de l’entretien, elle dit faire un « geste militant ». En même temps que cet entretien, Jacqueline apparaît aussi sur un autre site (« Brut ») et accorde un entretien au Nouvel Obs. Le Point, RTL, 20 minutes… tous reprennent cette « nouvelle ».

    Or, cette « Jacqueline » fut (ce qui n’est jamais dit) pendant longtemps vice-présidente de l’ADMD (Association pour le droit de mourir dans la dignité), aux côtés de Jean-Luc Romero : le plus actif lobby militant en faveur de l’euthanasie. Il s’agit donc bien d’une opération de lobbying en faveur du suicide assisté relayée par des médias complaisants. Elle a soutenu sans la moindre réserve le docteur Bonnemaison - celui qui, en 2010 et 2011, a donné la mort à sept vieilles personnes à l’hôpital de Bayonne, par injection de curare, sans concertation avec qui que ce soit et sans répondre le moins du monde à une demande des patients. Elle va même jusqu’à considérer qu’il faudrait pratiquer à grande échelle l’euthanasie dans les EPHAD sans demander l’avis des personnes concernées.

    L’ADMD met en scène régulièrement des cas particuliers. L’année dernière, il s’agissait de l’« affaire Anne Bert ». Maintenant c’est l’affaire « Jacqueline Jencquel ». De nombreux journalistes sont à la fois juges et parties. Par exemple, les deux parrains de « l’opération ADMD Tour 2018 » qui a fait la promotion de l’euthanasie cet été, étaient Wendy Bouchard (Europe 1) et Olivier Minne (France Télévision). Quand l’ADMD parle, tous les médias relaient sa propagande. Quand la SFAP (Société française d’accompagnement et de soins palliatifs) qui représente presque toutes les associations et tous les professionnels de la fin de vie en France, se prononce, peu de médias reprennent ce qu’elle dit. Il y a là une situation qui devrait attirer l’attention du CSA."

     

    Répondre à ce message

  • #2033711

    à Le 30 août à 08:43 par Tatiebaba

    Vous avez entièrement raison.
    Mais pas plus sur ce site que sur d’autres moins controversés, vous ne trouverez beaucoup d’écho. Celui qui "passe son temps" sur les sites de réinformation, ne peut trouver celui de lire. Or, il existe des milliers de livres, je dis bien des milliers, d’aujourd’hui, d’hier et d’avant-hier, et même beaucoup, beaucoup plus anciens encore, par exemple la Bible n’en déplaise peut-être à certains, où tout, sinon presque tout est écrit, annoncé, redouté, et dont ces vidéos qui s’enchainent ne sont que la concrétisation.

    Rappelons-nous cette parole : pour savoir où tu vas, apprends d’où tu viens.

     

    Répondre à ce message

    • @Incredule... Ne faisons pas de généralités...Chacun est différent sur ce site y compris, et même si il s’y trouve quelques "Bourins" et "Cervelles maléables" (ils peuvent encore s’améliorer... :) Il y a beaucoup de gens conscients aussi.
      Nul n’est parfait ...Même pas moi ... :) Je plaisante !!

      Enfin comme dirait Coluche : "certains sont plus différents que d’autres..."
      Bonne journée à tous dans la bonne humeur et la bonne volonté, arrêtez d’être à cran pour un mot et acceptez les discussions même très directes sans pour autant vous maudire !! ALLéLOUILLA :)

       
  • après son interview, je peux conseiller à Jacqueline Jencquel de prendre rdv avec jacquie&michel il recrute a tour de bras.

     

    Répondre à ce message

  • #2041919
    Le 13 septembre à 22:46 par Generation sacrifiée.
    Jacqueline, 74 ans, a programmé sa mort : "Je me bats pour l’IVV, (...)

    Si cette dame veut mourir, rien ne s’oppose a cela, un nombre considerable de possibilités, de la falaise au cachets....sauf que madame n’a aucune forme, meme embryonaire, de conscience, et veut que quelqu’un d’autre supporte la responsabilité de sa mort. Elle veut se faire tuer. Sans douleur naturellement. Lacheté puissance 20. Elle veut qu’un pauvre bougre, ou bougresse, qui a preté le serment d’Hyppocrate, soit contraint de le renier et de la mettre a mort. Et vive avec cela. Parce qu’elle est fondamentalement lache. Parce que, et pardonnez moi l’expression mais c’est un fait, elle est une merde. Eh bien, pauvre cloche, va te faire voir. Tu veux mourir ? Eh bien fais le. Jettes toi sous un train et cesses de nous les briser. Tu parles de dignité ? Et bien la dignité commence par la responsabilité. Tout reflechi, toi, et toute ta sale generation de collabos immigrationnistes et boursicoteurs, je vous invite a choisir la falaise. Bon debarras. C’est assez de supporter les consequences de vos votes irresponsables sur des decennies, sans en plus que vous pourrissiez notre quotidien d’avantage en genant les trains des travailleurs que nous sommes.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents