Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le dessinateur Marsault porte plainte après avoir été qualifié de "nazi ami d’Alain Soral"

Yan Lindingre, rédacteur en chef du magazine de bande dessinée Fluide glacial, a annoncé sur Facebook qu’il comparaîtrait à Paris après une plainte déposée par le dessinateur Marsault.

 

Ce dernier l’accuserait de l’avoir « traité de nazi » et « d’avoir déclaré qu’il est l’ami de monsieur [Alain] Soral », figure de la fachosphère.

Il réclame 45 000 euros de dédommagement.

Lire la suite de l’article sur liberation.fr

 

Il y a quelques semaines, Alain Soral réagissait à la « retraite » de Marsault :

Eh oui gamin, tu viens de comprendre la différence entre la BD pour ados et la politique adulte... Avec derrière, le mauvais génie Kersan, la ligne sioniste de RING et ta fragilité narcissique. Tu t’es vu trop beau, trop vite, et au lieu de retenir la leçon de tes aînés en diabolisation, tu as voulu te les payer, jouer les cadors alors que tu es un petit babtou fragile, fils à sa maman de la classe moyenne de gauche, fan de Gotlib (même pas de Villemin et de Reiser, bien supérieurs). Maintenant tu réalises que dans le vrai monde, le grand bain, pas ton petit monde virtuel ado de tatoués bobos, de tatoué tapette (pas de tatoué à l’ancienne), tu n’as plus pied et tu prends peur... Peur de cette violence réelle, abjecte, que je subis depuis des années avec d’autres (Dieudonné, Ryssen, Faurisson, à qui tu aurais dû montrer plus de respect) sans broncher, sans pleurnicher comme tu le fais ici, en petit garçon émouvant, toujours bien mignon et séducteur, qui avoue sa grosse bêtise en espérant que les adultes, les parents lui pardonnent et lui laissent une seconde chance après quelques heures au piquet ! Ta confession – mi stratégique mi fiotte – en validant tout ce que j’avais ressenti, compris et annoncé de toi – qu’il s’agisse de ton travail, prometteur, mais vite gâché par une personnalité à la virilité surjouée car défaillante, ou de ton public de mythos en phase qui t’a tiré vers le bas – ce joli baissage de froc en douceur (à la Raptor, ton pote), me venge – même si je n’en éprouve pas le besoin – de tes injures et de cet irrespect qui auraient mérité fessée... Sans rancune donc, gamin, et à l’avenir fais gaffe : la vie est longue et quand on a une grande gueule – j’en sais quelque chose – il faut le mental qui va avec !
Alain Soral, 60 ans cette année...



Voir aussi, sur E&R :

Le talent et le courage sont chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • 45 000 euros dites donc mon cochon ! C’est pas la petite souris qui risque de te les mettre sous l’oreiller ! C’est vrai qu’une plainte ou un acte d’accusation portant la mention Alain Soral ça a le vent en poupe, c’est la pactole assuré, seulement voilà, il te manque le sceau pour espérer encaisser, sans quoi, toi et tes potes n’êtes que des rats qui se bouffent entre eux, faute de quelque chose de plus consistant.

     

  • On dérange les juges pour tout et n’importe quoi de nos jours... !!!

    Quoique quand on décortique la doxa parisienne des décideurs dans le milieu médiatique,on constate que tout ceux ayant une notoriété quelconque hors de leur circuit familiaux ou associatif se retrouvent fichés dans un vaste organigramme politico philosophique putatif et policier où,par exemple,on peut y trouver une liste dénommé "fachosphère" dénombrant les dissidents à la pensée unique,ceux qui n’ont pas fait allégeance aux princes de ce monde,électrons libres ou anarchistes non encartés...
    Et que la mention "ami de Soral" (ou de Dieudo) peut vous bloquer certains accès quand vous tentez une carrière quelconque...De l’arbitraire pure et simple quand on estimait,jusqu"à présent,que seul le talent en impose.... !!!

    Sous Giscard,l’épithète "gauchiste" vous fermait les portes de la télé d’état...Même si vous laissiez vos idées politiques au vestiaire...La talentueuse Denise Glaser aurait pu en témoigner.. !!

    être l’ami de quelqu’un,c’est pas comme sur facebook...On peut admirer le travail d’Alain Soral sans le connaitre personnellement...Cela suffit même parfois !


  • Pour être "nazi" il fallait d’abord être allemand, les hitlériens eux-même déniaient le titre de "nazi" à celui qui n’était pas allemand . De plus les nazis sont tous morts, même s’il doit y avoir quelques néos en Allemagne - qui se cachent - mais ce sont des nazis d’opérette . Marsault étant "bien de chez nous" et bien de son époque cette accusation est ridicule . Les petits larbins de Fluide Glacial auraient dû dire que Marsault est le diable, mais on ne croit plus au diable, il fait rire !

     

    • Pas tout à fait camarade... Il y avait un courant nationaliste, germano-centré exclusivement mais également un courant internationaliste souhaitant intégrer tout aryen, allemand ou non. Notez l’existence de toutes ces divisions nazies constituées de non-allemands... bref. C’était juste une précision.


  • Autant j’ai trouvé Alain Soral excessif dans ses propos concernant Vincent Lapierre, autant je le trouve quasiment parfait dans le cas Marsault.


  • Bien que ce type a du talent, tout le monde ne peut pas s"appeler ZEON


  • "qualifié de "nazi ami d’Alain Soral" "

    Dans quelques années ce sera un titre de gloire !


  • Vaut mieux être trop ferme que pas assez...

    Quant à Libération qui nous traite de fachosphère grrrr on les emm... !


  • Mais euh l’aut’, c’est très bien Gotlib (petite madeleine de Proust perso), pourquoi lui cogner dessus au passage, si c’est parce qu’il est juif c’est assez bas je trouve !

    Connais pas ce Marsault, je prèfère le Meursault, un très bon bourgogne.

     

    • mais oui c’est bien ... 5 minutes. Ou pour s’inspirer du dessin des mains des persos à la rigueur.
      madeleine de Proust pour moi aussi, mais je peux les relire, trop lourd-dingue


    • @Stormhorse

      Gotlieb avait un style de dessin original et savait écrire des scènes avec beaucoup d’humour, sans se prendre au sérieux. Marsault ne fait qu’imiter Gotlieb, n’a aucun humour, ne sait pas écrire, et se prend au sérieux.


    • Entièrement d’accord avec vous. GOTLIEB faisait mes délices de pré-adolescent, moi qui ai trois ans de plus qu’Alain SORAL, notamment dans "la rubrique à brac" et les "dingodossier" avec son talentueux et subtil complice GOSCINNY (autre Juif, désolé !). Je l’ai beaucoup moins aimé lorsqu’il s’est mis à vouloir "dessiner des bites" dans "l’écho des savanes" selon le mot de Claire BRETECHER.
      A ce propos, je me souvient d’une remarque de GOTLIEB au cours d’une interview à propos de GOSCINNY décédé quelques années auparavant : il faisait en quelque sorte reproche à ce dernier de ne pas mettre en avant sa judéité, même devant lui (fils de parents déportés). J’aurais aimé lui répondre que cela s’appelle simplement de la pudeur, car à cette époque lycéen au lycée français de BUENOS AIRES, il n’avait rien eu à subir du nazisme.
      Cette pudeur, j’aimerais bien la voir partagée de beaucoup de ses semblables qui s’épargneraient ainsi beaucoup de désagréments (sans se renier pour autant).


    • Marcel Gotlib avait une faculté de tracer des dessins impeccables.

      Graphiquement, c’est le meilleur.


    • Toujours bien aimé GOTLIEB, mais il aura fallu m’en défaire lorsque mes propres esquisses ont commencé à s’imprégner de son style de trait : alors ceux de MARSAULT, n’en parlons pas...
      Le lascar devrait dessiner une Marianne attifée en BLANCHE-Neige (arborant tablier blanc bordé de deux rayures bleues) qui verrait des nazis partout pour parodier Zabou (je suis) : avec pour chaque petit nazis rentrant du boulot (Heidi, heido...♩), la tête des personnages que l’on incrimine désormais...


    • Gotlib était malgré tout limité, il n’a jamais dépassé la bd enfantine (- de 16ans) au contraire d’un Girault (Moebius) par exemple. je suis de la génération Pilote mais vers 17 ans on passait vite fait à Métal hurlant, une bd plus adulte, plus inventive, plus sérieuse .
      Gotlib lui partait sur l’écho des savanes dessiner des bites pour assumer sa maturité, (le minimum syndical de rhaa lovely).
      Donc rien à voir avec le fait qu’il soit juif, mais plutôt qu’il soit resté belge ( l’école belge de bd) alors que ses compères ont crée la nouvelle bd française bien plus engagée artistiquement : (les Gir, Casa, Tardi, Mandrika Petillon, F’Murr, Margerin, Reiser, Druillet, Bilal, Forest, Vuillemin etc)


    • Désolé, les gars, de vous décevoir mais Gottlieb a plagié son style de dessin sur un dessinateur américain. Je ne me rappelle plus le nom du type. A rechercher....


    • Bon. Les gars. Pour mettre tout le monde d’accord : en dessin et en scénar, Gotlib n’arrive pas à la cheville de Maester. Et pour le côté trash, ya Edika puis le reste.


    • Non mais ça va les gars pas besoin de monter en pression, ça reste de la BD quand même !
      ... et on peut aussi, comme moi, apprécier Gotlib, Franquin (Gaston forever), Uderzo (Asterix ad vitam aeternam) ET être en pâmoison devant les premiers Bilal (’les énormes, entre autres, Le Vaisseau de Pierre ou La ville qui n’existait pas), Druillet, Moebius ou Caza.
      Pour ma part, j’ai découvert tout ça, gamin (il ne doit y avoir rien d’extraordinaire en plus), à la fin des années 70, par l’entremise de la bibliothèque d’un oncle, dans le désordre avec beaucoup de Tintin au milieu de ce bazar, sans faire le moins du monde une hiérarchie ! Désolé mais j’ai gardé la même attitude en grandissant...


    • Non on n’est pas d’accord , Gotlib est l’inspirateur de Maester dont l’Athanagor est le sosie de l’irresistible Sam Bot de Raoul Buzzelli.........Les marsault et Cie beurk beurk beurk il manque la grace a toute cette bande de ploucs tatoués !


    • Que Gotlib ait inspiré Maester ne veut pas dire que le deuxième n’a pas surclassé le premier.


    • @ smaug
      tu as raison, c’est Will Elder un dessinateur de la revue MAD qui a inspiré fortement le style de Gotlib (il ne s’en cachait pas d’ailleurs)


  • Aie ! la dure réalité fais mal ! , effectivement ils faut avoir des couilles !


  • Fluide glacial, comme Charlie Hebdo, c’est devenu une marque.
    Une coquille vide.

    Par contre, Mad Movies, meilleurs qu’avant, encore plus au coeur du sujet.
    Lorsqu’on a un peu de bouteille, c’est amusant de voir les différents chemins pris.
    Après, ce n’est pas le même contenu à traiter.
    Mais on peut néanmoins constater une fracture entre public neuneu - bétail pris pour des cons, et public cultivé, conscient, qui exige un certain niveau.

     

  • Je serai très curieux de savoir ce qui dérange le plus Marsault : d’avoir été traité de "nazi" ou d’avoir été déclaré "ami d’Alain Soral" ?


  • La vie est une dure lutte.


  • J’ai vu la vidéo où il s’excuse d’être un lâche, il a voulu être Marsault, il sera et restera Camille !


  • On la trouve où cette déclaration de Soral ?
    vous avez oublié la source, dommage.
    bon, Marsault, en dessin, il a une patte... un style, du talent. Tant mieux pour lui. Pour le reste, vouloir associer dessin et virilité à ce point me laisser pour le moins pensif, sinon sceptique.
    perso, je le vois plus, au mieux, comme un exultoire sur papier .

     

    • C’est forcément viril, puisqu’un homme qui fait travailler sa tête et ses mains pour produire quelque chose est dans l’accomplissement de soi : il concrétise lui-même ce qu’il a projeté.
      Le dessin n’étant qu’une étape préalable à une oeuvre, artistique ou artisanale.
      Les belles choses (Art ou constructions) font partie de la civilisation pour la rendre vivable. Et çà passe forcément par le dessin.

      Par contre vous remarquerez que dans cette société totalitaire, froide et technique, où le rendement et le comportement mécanique sont exigés, l’esthétique, la contemplation et le sensible en général sont réprimandés : on n’apprend pas à dessiner, ni à l’école, ni même plus aux Beaux-Arts !
      Le monumental et l’ornement sont remplacés par des baies vitrées et des poutres métalliques... vous trouvez çà "viril" ?
      Quant au dessin il se pratique maintenant sur ordinateur ou palette (même à l’école !), ce qui n’a rien à voir avec la sensation du crayon sur une feuille, ce qui produit donc là aussi une conscience aliénée, et un mental dysfonctionnel (bien que çà soit "cool" puisque c’est le progrès... la majorité baignant dans le relativisme ne se rendent pas compte).

      Le 3ème Reich aussi avait son esthétique figurez-vous. Virilité ne va pas dire absence de sensibilité, ni d’esprit imaginatif - sinon vous suivez la voie de l’hygiénisme mondialiste...


  • La plupart des grands titres de BD, sont un tandem. Bon dessinateur ne veut pas dire bon scénariste.


  • La réaction du patron c’est aussi bon qu’un café le matin, très fort !


  • Tous ces marqueurs sont des sortes de médaillons. Ça vaut quand même mieux que celles du camp d’en face : progressiste, sociétaliste, supranational, mondialiste, philosémite, islamogauchiste, punk à chiens, lgbtiste...


  • Courageuse defense du Raptor pour venir soutenir son pote de toujours... hein quoi ?... ah il préfère faire des videos sur l’argent des Youtubeurs...

    Oh well...


  • Cher Marsault, çà n’est pas courageux ni gentil de renier son amitié avec Alain Soral, surtout en ce moment …..
    En ce qui concerne votre "nazisme" réel ou supposé, là il s’agit d’un problème de liberté d’expression général dans notre pays !!!


Commentaires suivants