Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le gouvernement Macron annonce de nouvelles mesures de démolition sociale

Mercredi, pour sa rentrée, le gouvernement d‘Emmanuel Macron a annoncé toute une série de nouvelles mesures d‘austérité pour étendre et renforcer ses attaques de la première année contre la population travailleuse. Les syndicats ayant empêché les travailleurs de recourir à la lutte des classes contre la privatisation de la SNCF, Macron se sent libre d’intensifier ses attaques et à détruire les droits sociaux acquis à la Libération en 1945.

 

S‘il a affiché sa détermination à « aller jusqu‘au bout », le gouvernement est isolé. Les médias, y compris internationaux se sont ouvertement inquiétés de ce qu’il était fragilisé et qu’il faisait face à une résistance accrue dans le pays, de surcroît dans une situation de croissance en berne.

Selon un sondage Elabe publié mercredi, une infime minorité de 16 pour cent juge que les mesures de Macron ont un effet positif sur la situation du pays et 6 pour cent seulement pensent que l’action du président de la République et du Premier ministre améliorent leur situation personnelle.

Tout en annonçant des mesures s’attaquant aux acquis fondamentaux de la Libération, le gouvernement a déclaré qu‘il allait s‘appuyer encore plus fortement sur les syndicats. « Désireux de montrer qu’il entend les critiques sur son… isolement, l’exécutif entend… soigner sa relation avec les syndicats, que le président s’est engagé… à davantage associer aux réformes sociales », commente Le Monde.

Rien n‘a cependant été révélé de vraiment concret sur le contenu des mesures, dû à la crainte d’une tempête sociale, Le Monde parlant mercredi de « Rentrée sociale à hauts risques ».

Le gouvernement Macron impose une austérité profonde décidée par l’UE. La Cour des Comptes, l‘institution qui veille à la stricte imposition des diktats budgétaires de l‘UE a estimé dans un rapport mercredi que, « en 2017, l’amélioration très limitée du déficit [du budget de l’État atteignant 67,7 milliards d’euros en 2017] résultait d’une forte hausse, tant des dépenses que des recettes », due à une conjoncture favorable. Elle insiste à présent pour plus de coupes dans les dépenses sociales mais dans des conditions de net ralentissement économique en France.

Alors que la dette de l’État reste à un très haut niveau – 96,8 pour cent du PIB, une des plus hautes de l‘UE – une des mesures les plus pressées du gouvernement Macron avait été d‘éliminer l’impôt sur la fortune (ISF) et de démolir l’impôt sur les sociétés, faisant aux super-riches des cadeaux de dizaines de milliards d‘euros.

Le gouvernement compte supprimer, dans un premier temps, selon Le Monde « autour de 10 000 postes de fonctionnaires en 2019 et davantage encore en 2020‚ "au fur et à mesure que les réformes se mettront en place" ». Durant sa campagne électorale, Macron avait annoncé la suppression de 120 000 postes dans la fonction publique.

Outre de nouvelles coupes budgétaires, l‘attaque de deux secteurs clés de la vie sociale impactera massivement la population travailleuse : le système de santé, la soi-disant « réforme de l’hôpital », et les retraites. La réforme des retraites a été préparée avec les syndicats dans la première moitié de l‘année. La Tribune l’appelle une « réforme systémique » et Le Monde « la plus risquée pour l’exécutif ».

Lire la suite de l’article sur mondialisation.ca

Voir aussi, sur E&R :

La réalité du macronisme, chez Kontre Kulture :

 






Alerter

51 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Pour supprimer le chômage Macron finira par supprimer le SMIC . Le Figaro et Polony seront contents .

     

    Répondre à ce message

  • Chaque année la même routine, annonces sociales au printemps, vacances pour tous en été, punition en automne mais Noël vient tout calmer car les gens ont besoin de paix et de réconfort. Et hop, ça passe...

     

    Répondre à ce message

  • Un an d’élection et il s’attaque au Saint des Saints, ce type est barré complet, je kif. Vas-y Macron mets des tours de vis/vice encore et encore. Que tous les gens en face de toi aillent se faire enculer. L’abîme, le fond de l’abîme, dans la lumière la plus noire.

    Tu vas y arriver, tu vas réussir à la mettre à terre cette putain d’économie réelle, il le faut, c’est nécessaire. le grand saut, le grand saut de l’ange dans l’inconnu et à la grâce de Dieu, la France renaîtra. La belle, la grande, la vraie.

    Tu ne le sais pas encore mais tu es entrain de nous délivrer. 1789-2019 : la fin de 230 ans de république. Nous ne t’oublierons jamais Macron. Nous n’oublierons jamais tout ce que tu a fait pour nous. Tu auras été le plus grand président de la république de tous les temps, merci, merci du fond du cœur.

     

    Répondre à ce message

    • Cher ami. Ne vous a t-on jamais dit que l’abus d’alcool est nocif pour la santé ? Hmm ???

       
    • @jalon : Pardon de couper votre joie mais tout reste sous contrôle pour l’oligarchie. Il s’agit avec ces "réformes" de procéder à un nivellement vers le bas pour le plus grand nombre c’est tout. Mais ils ne toucheront pas au rsa qui permettra aux 99% de rester en complète léthargie. Seule la faim peut pousser un peuple à se soulever, n’oubliez pas. Nos maîtres ne sont pas idiots et laisseront au peuple un "nonos" à ronger et tout restera en ordre. Désolé mais l’oligarchie à 10 coups d’avance dans cette partie d’échecs entre eux et nous. La restauration monarchique attendra encore un peu et si tant est qu’elle revienne un jour, elle sera certainement islamique.

       
    • @ Fred

      - Allégresse et tempérance, à nous deux, on est bon, ça tombe bien, je cherchais un vice-Roi (et je suis encore sobre ;)
      - Je vais vous confier un secret : L’oligarchie ne maîtrise rien du coup. C’est le Seigneur qui autorise ou non.
      - Si on doit faire un Nième tour de manège oligarchique c’est que ce n’était pas encore l’heure d’en sortir.
      - Les Musulmans sont des Chrétien-Royalistes donc pas d’inquiétude.
      - L’oligarchie peut avoir 50 coups d’avance dans la partie, je m’en fous, moi je suis pour renverser l’échiquier.
      - Ce système ne fonctionne qu’en exploitant la richesse que nous, nous créons. Or ils ont tellement bridé les Français (réglementation) que plus personne n’a la possibilité de créer (une entreprise). Sauver le RSA, n’y changera rien. La machine économique va s’arrêter et comme c’est une vieille machine qui a 230 ans, pas sûr qu’elle redémarre et moi je me marre :)

       
  • C est une bonne chose, il faut liquidé le système social francais, les migrants ne viendront plus. Supprimer le SMIC et les congés payés. Au plus le filet social se détruira au plus le réel prendra le dessus. C est comme ça qu on a des trump, oban,salvini, etc . En fait Macron prépare la futur réaction de survie des francais de souche, selon les mêmes circonstances dans les autres pays.

     

    Répondre à ce message

    • #2030926

      Ce commentaire, c’est du scd degré ou du 1er brut de coffrage ?

       
    • Du brut de décoffrage, ou une sorte de dépucelage au gravier. C est ce système d état providence qui a amené a cette société de veaux. Le social c est la famille, ce n est pas a l état par la spoliation des entrepreneurs a financer les manquement des devoirs familiaux. Avec moins d états les individus vont automatiquement réapprendre l entraide et la meilleur entraide se trouve dans la famille. Depuis quelques années c est constaté en Espagne, Grèce et Italie. Il faut guérir de l étatisme.

       
    • Au contraire, plus les gens sont précaires et affamés, plus ils sont inquiets, moins ils ont le temps et l’occasion de réfléchir, plus ils supportent d’avanies sans moufter.
      Voyez l’URSS, la Chine de Mao, la Horde d’Or.
      Plus les gens ont d’espace professionnel et de fierté sociale et nationale, une identité, de la cervelle évidemment, et donc une maîtrise de leur destin, moins de couleuvres on leur fait avaler.
      Les revendications ouvrières en France étaient issues d’ouvriers qualifiés, encore relativement protégés, jamais du lumpen ou des lumpenifiés.
      Depuis que le monde est monde, les "oligarks" ont bien compris ce phénomène, qu’ils créent partout où ils passent ou qu’ils utilisent, si tel est déjà le cas, en conjonction avec l’endettement.
      Une partie de la popilation a gardé sa lucidité, ayant connu autre chose que la tiers-mondisation, ou s’étant instruite par volonté propre.
      On ne peut compter que sur cette partie-là, l’élite de la nation. Le reste tremble ou frissonne ou vous met des bâtons dans les roues de la charrette pour que l’oligark puisse vous heurter en passant avec sa grosse cylindrée.

       
    • #2031089
      Le 27 août à 12:28 par envolée-des-incultes
      Le gouvernement Macron annonce de nouvelles mesures de démolition (...)

      @ nope

      Il est temps de se résoudre. Une grande partie sont déjà perdus pour toujours. Il faut lâcher du leste et tailler dans le gras comme la taille d’une haie de thuyas.

      Dieu reconnaîtra les siens. Il a l’habitude. Il sait faire. Il a l’œil.

       
    • Macron : " Nous allons prendre une mesure radicale pour supprimer le chômage : nous allons supprimer le SMIC et ne pas limiter la durée de la journée de travail . Nous allons également rétablir la Proportionnelle en mettant un seuil de 5% d’électeurs pour que les partis soient représentés, afin d’écarter les candidatures fantaisistes . De cette remise à plat, de cette remise à zéro des compteurs ne pourra sortir que du bien pour la démocratie représentative " .

       
  • #2031013

    Le peuple français a l’architecture dans le sang. Espérons qu’il ait aussi de la mémoire. Car voici un an environ, l’engouement général de ce peuple ami, avec la Belgique, était de : FAIRE BARRAGE ! Voilà ! Le barrage est érigé. Z’êtes contents ? Reste juste à le bouffer, maintenant. Allez courage !!! (Ça rime à barrage) LOL

     

    Répondre à ce message

  • Je suis fonctionnaire et je ne peux pas aller au delà de 67 ans.
    Dans le cadre de la nouvelle réforme des retraites je veux que cette limite soit abolie ce qui me permettra d’aller jusqu’à plus soif dans la durée d’un fin d’indice qui coûtera un max plutôt que d’embaucher un jeune qui coûtera deux fois moins cher.
    Je pense que beaucoup de fonctionnaires vont faire le calcul

     

    Répondre à ce message

  • Macron avec sa petite gueule à ne pas y toucher ! le gendre idéal BCBG pour papy et mamie retraités fortunés ! et bien voilà la petite gueule d’ange dissimulait en réalité un démon ! et bien démerdez-vous maintenant avec votre président que vous avez élu bande de vieux cons .

     

    Répondre à ce message

  • Oui, c’est prévu dans les GOPE par l’article 121 TFUE. Rien de nouveau, Macron n’est qu’un exécutant des basses oeuvres de l’oligarchie. Quand est-ce que les Français prendront-ils enfin les fourches pour déloger toute cette racaille ?

     

    Répondre à ce message

    • bonjour ,
      et oui le triste article 121 , mais avec celui ci il faut lire et comprendre les articles 48 et 63 et bien d’autres ( disponibles sur l’internet ) une fois que tous ces articles sont digérés , il reste l’article 50 , encore faut il des lecteurs c’est pas gagné , hélas . mais parait il qu’il n’y a pas assez de souffrance chez les Français !!!
      bonne journée .

       
  • #2031208

    Être un pays libéré tu sais c’est pas si facile...

     

    Répondre à ce message

  • #2031342

    Le kapo est à l’oeuvre , il lui reste 4ans afin de poursuivre l’oeuvre de démolition prescrite par ses maîtres , et compte tenu des réactions sporadiques d’un peuple lobotomisé à souhait par les subalternes médiatiques , trompé par des syndicats " aux ordres ", des partis politiques qui passent à la "gamelle " , une vie sociale "boboîtisée" comme il se doit , des banques passées " maîtres" en esclavagisme moderne , ...je ne vois pas pour l’instant de revirement de situation à l’horizon !
    ( voyez l’état de la Grèce par exemple : depuis des années ,on est en droit d’attendre
    une révolution nationale , au lieu de cela elle devient un " laboratoire" pour les maîtres qui essayent toutes leurs ficelles et arnaques ! ) . au train oû on est parti ,
    la France sera bientôt leur second labo !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents