Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le jury de l’ENA décrit des candidats moutonniers, incapables de penser par eux-mêmes

En 1967, Jean-Pierre Chevènement pointait dans un essai offensif les membres de « l’énarchie » comme des « mandarins de la société bourgeoise ». Un-demis siècle plus tard, sans aller jusque-là, l’École nationale d’administration – la fameuse ENA - se préoccupe enfin de la question du conformisme de ses étudiants. Ses craintes transpirent du rapport publié par l’école faisant le bilan de son concours d’entrée 2017.

 

Coordonné par la préfète Michèle Kirry, le jury y dresse sans langue de bois un bilan des épreuves écrites et orales sur lesquelles ont planché les 1.368 candidats aux différents concours d’entrée à l’ENA. Et le bilan n’est pas rose, malgré le haut degré d’exigence requis pour intégrer l’institution qui donne accès aux postes les plus prestigieux de la haute fonction publique.

 

Uniformité et références hors-sol

Concernant l’épreuve de droit, le jury pointe ainsi « une certaine unicité de vues entre les candidats », et même une « frilosité » qui empêcherait les aspirants énarques de « proposer une réflexion, une vision personnelle du sujet ». Les correcteurs relèvent l’uniformité des candidats, qui préparent quasiment tous les concours dans les mêmes établissements, utilisent les mêmes références… et régurgitent donc les mêmes connaissances lors des épreuves.

En clair : des clones ânonnant une pensée unique.

« D’une manière générale et très regrettable, les candidats ont fortement tendance à construire leur devoir à partir de fiches toutes préparées par thèmes », regrette le jury, qui se désespère de « traquer l’originalité comme une denrée rare », alors que les candidats ambitionnent de devenir l’élite administrative de la nation.

[...]

Lors de l’épreuve de questions européennes, pas moins de cinq individus ont ainsi utilisé l’interrogation de Henry Kissinger : « L’Europe, quel numéro de téléphone ? ». Sauf que plusieurs se sont montrés « ensuite incapables d’expliquer et de justifier leur affirmation » !

[...]

Lors de l’oral consacré à des questions d’actualité, « la fermeture des voies sur berge a quasi systématiquement donné lieu à une réponse d’adhésion totale, sans prise en compte des inconvénients possibles », regrettent encore les examinateurs. Pas de quoi modifier l’image d’une technocratie hors-sol…

Lire l’article entier sur marianne.net

La trahison progressive de la haute fonction publique française,
à lire absolument sur Kontre Kulture

 

L’ENA, un État dans l’État, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le poisson pourrit par la tête. Mais aussi par la queue, vu que le bon peuple a pu élire un vrp de la finance comme Macron...

     

    • Ne soyez pas plus sévères avec les Français qu’ils ne le méritent. Ils n’ont pas plébiscité Macron, celui-ci a été élu par la grâce d’un système politico-médiatique qui, dès le départ, est conçu pour créer artificiellement des majorités de gouvernement (au nom de la stabilité), le dispositif étant complété par une pseudo-presse chargée alternativement de retourner l’opinion publique quand elle pense "mal", ou d’exécuter les candidats pas assez dans la doxa, dès lors qu’ils sembleraient en position de l’emporter.

      Macron n’est que le produit ultime de ce système, synthèse des rejets de la gauche et de la droite de gouvernement, conçu pour appâter la minorité (qui suffit dans le système décrit ci-dessus à engendrer une majorité d’exercice du pouvoir) politiquement inculte...

      L’opération a marché cette fois, mais on est clairement à la fin de quelque-chose, car après Macron, condamné forcément à décevoir à son tour, maintenant qu’ils ont détruit la pseudo alternance gauche/droite, vers où canaliser le mécontentement croissant ? Je suis curieux de voir ce qu’ils vont bien pouvoir inventer !


    • Il serait intéressant de connaître les pédigrées des membres du jury, où l’on doit sûrement compter autant d’hommes que de femmes . Le filtre sioniste doit bien fonctionner .


  • L’ENA, le sénat, des officines qui riment et qui rament, pour brimer le peuple......
    A l’ENA, on apprend aux candidats à mépriser le peuple. Dans l’armée, les écoles d’officiers apprennent aux candidats à mépriser les sous-officiers, c’est à dire le peuple. Finalement tout se tient et il n’y a pas de hasard.....


  • En même temps c’est ce qu’on leur demande sinon ils feraient des citations de le Pen,
    Seraient antieuropeens et adherents actifs a E et R
    Le confirmisme permet de s’adapter aux besoins de l’empire et vu que c’est l’empire qui crée l’argent ca permet de s’enrichir facilement.
    Les confomistes sont les collabos d’aujourd’hui

     

  • Que le jury de l’ENA cesse donc de faire semblant. Des candidats qui pensent par eux-mêmes ils n’en veulent pas. La preuve, ils ont refusé Zemmour, un esprit brillant et autodidacte.

     

    • Absolument. Les programmes de l’éducation nationale émanent de gens comme eux et de "grands universitaires". Ils récoltent ce qu’ils ont semé, notamment en histoire.
      D’autre part, on vient à l’ena pour faire carrière. Et on fait carrière si on a la bonne idéologie. Laquelle ? Demandez au "Grand Maître du Grand Orient de France".
      En aparté, il faudrait faire un article sur l’absolue grotesquerie des titres que se donnent à eux-mêmes les francs-macs. N’importe quel psy parlerait immédiatement de compensations liées à un sentiment profond d’infériorité. Adolescence mal digérée ? Folie des grandeurs ?
      Pas vrai, Krarsfeld, que c’est une idée intéressante ? Hein ? T’en dis quoi, toi ? Hein ? Il en dit quoi le bébé joufflu ?


  • Parfait, leur formation est terminée !


  • Les candidates sont certainement capables de penser, ils ne font que suivre les règles et faire ce qu’on attend d’eux. Je le sais bien j’ai passé des années à l’université à régurgiter la matière du cours pour une note facile à la place de prendre des risques inutiles.

     

    • http://www.lemonde.fr/m-actu/articl...
      « Cela aurait pu être une autre histoire. Peut-être, d’ailleurs, n’en n’aurions-nous jamais entendu parler. S’il n’avait pas, à plusieurs reprises, raté le concours de l’école normale supérieure, Emmanuel Macron aurait probablement eu un tout autre destin. Adolescent, il ne jurait que par les mots ; les mots lus, les mots écrits, les mots déclamés sur les planches d’un théâtre. Il se rêvait écrivain, s’imaginait une carrière universitaire. L’échec l’a contraint à s’inventer une autre voie, il est devenu président de la République. »


  • 2017 - 1989 = 28 ans

    Le coupable c’est la loi Fabus Gueyssot ,cette loi a pour conséquence de faire règle le conformisme intellectuel.


  • C’est comme ça chez beaucoup de monde aujourd’hui quand vous entendez "conspi" par ci, "complotiste" par là et "fake news" là-bas, tout cela n’étant que le fruit de l’abrutissement généralisé mélangé à la docilité de la masse inculqué dès le plus jeune âge par l’école républicaine ! Voilà pourquoi il ne faut plus perdre son temps à débattre avec ça, c’est une perte de temps et de salive, il vaut mieux passer son chemin et continuer sa route.


  • Comme si c’était une découverte ou une nouveauté !
    Les grandes écoles en général, et l’ENA en particulier, n’ont toujours formé que des singes savants, ou prétendus savants, incapables de la moindre initiative ou originalité. De tous temps, ils ne se sont contentés de d’apporter les mêmes réponses pré-chiées, qu’ils ont appris par cœur, à des problèmes qu’ils ne comprennent pas ! Il n’y a qu’à regarder le résultat de la gestion du pays après 50 ans d’exercice de ces fameuses élites foireuses qui n’en sont pas !
    S’il fallait donner une définition universelle de ce qu’est un vrai crétin, il suffirait de faire le portait de chacun des majors de promo de ces écoles ... ou tout simplement de regarder objectivement qui, aujourd’hui, est la tête de ce qui fut, naguère, la France.
    Historiquement, les seules personnalités qui permirent à la France de vraiment rayonner et progresser n’ont toujours été issues que "du rang" parce que contraintes, pour avancer, de remplacer la formation par l’intelligence et le courage. Je laisse à chacun le soin d’en faire la liste pour s’en convaincre !

     

    • C’est pour cela qu’il faut la supprimer. Ces singes savants, comme vous dites, n’aiment pas la France mais le cosmopolitisme friqué. Ils courent tous après des enveloppes de biftons, un pouvoir pour emmerder leurs compatriotes, tout cela pour complaire à une oligarchie sans foi ni loi sans principe ni morale alors ils appliquent doctement la feuille de route de ces cosmopolites judéo-américo-maçonniques financiers, qui EUX réfléchissent à leur pouvoir, leur civilisation, aux politiques à mener pour une gouvernance mondiale. Les autres, les sans cerveaux donc les énarques et autres grandes écoles, appliquent lesdites directives et directions voulues par cette classe d’élites cosmopolites judéo-américaines.


  • ENA = ANE. C’est de l’antisémitisme (je vous passe les étapes).

     

  • Comment peuvent ils reprocher à ces étudiants de ne pas penser par eux mêmes, ce sont bien eux qui les ont formatés ?
    hypocrisie et populisme.


  • l’Elite d’une Nation Asservie


  • L’Ena est une école crée par De Gaulle mais malheureusement comme il avait prédit avant sa mort, le sionisme allait s’enraciner dans la société française dont l’exemple de cette école prestigieuse. Vivement une révolution !

     

  • L’E.N.A. , une belle cible pour des terroristes fous ; Dieu nous en préserve !


  • C’est des poulets élevés en batterie ou à l’aire libre ?

     

  • L’Etat est une dimension qui n’existera bientôt plus grâce à Macron et sa joyeuse
    clique de mondialistes. Alors pourquoi aurait-on encore besoin d’Enarques ? Le programme est fabriqué par Washington et porte le nom de GOPE. Y a rien a inventer !

     

  • Les malheureux ils sont obligés d’être conformistes et dociles jusqu’à la servilité pour y arriver .

     

    • Et après on leur reproche d’être conformistes .
      En fait le système craint de former des Jean-Foutre
      qui se retourneront à la première occase !


    • C’est exactement ce que je pense, même constat dans mon secteur professionnel ( santé ) qui n’alloue l’entrée à l’école de cadres qu’en fonction de la pré conformité des postulants, j’imagine que cela se produit ailleurs aussi ; tous ces personnels administratifs ont ce profil assez bizarre en somme ( qui est peut-être celui de ce qu’on appelle collabo ), où tout ce qui pourrait distinguer les personnalités les unes des autres ou, simplement par domaines respectifs, se néantise au profit d’attitudes mentales semblables, rationnalisées à l’extrême dans le sens d’une totale obéissance vécue comme une loyauté au meilleur ( au dessus c’est le soleil ) ; ainsi quand j’entends un-e de ces député-es ( veuillez bien excuser l’écriture inclusive mais parfois ça simplifie les choses ) j’y reconnais l’ensemble d’un cadre de santé et inversement ; en fait, bien qu’elle prône le contraire à longueur de temps, l’idéologie ambiante réfute toute réelle différence, diversité, créativité, ses valeurs directives n’exigent que renoncement à soi voire désincarnation malgré l’hyper matérialisation ; en fait, tout un chacun est sommé de vivre ces doubles injonctions pour survivre, un système mortifère.


  • Les candidats apprennent par cœur des dizaines de livres, tous les mêmes, cités dans la bibliographie publiée en début d’année de prépa, ils est normal qu’ils "recrachent" les mêmes choses au concours .


  • Les gouvernants français sont tous ( ou presque) énarques .l’ENA est une école fonée par de GAULLE pour fournir à la France une haute administration . Elle forme des hauts fonctionnaires .Un fonctionnaire n’est pas fait pour GOUVERNER , mais pour OBEIR ! Gouverner c’est la mission des élus .La mission de l’ENA a été complètement dévoyée par le copinage, le pantouflage , les allers -retours public- privé, et les associations : Franc maçonnerie, FAF, BILDERBERG, club du siecle etc... la survie de la France impose la suppression de cette couveuse à cretins fortunés .

     

    • L’ENA a été créé en 1945, sous de Gaulle, et organisée par le "déserteur héroïque" Maurice Thorez, assisté du sioniste "Debré" (Schwartz) . On fait l’ENA comme les sous officiers FFL faisaient un stage de plusieurs mois dans la banlieue de Tel Aviv, en 1941 .


    • C’est facile de taper sur l’ENA, mais ce sont des clown qui ne font rien, ne prennent aucune décision.
      Tout est pris à l’europe, par des lobbyistes et des fonctionnaires. Donc les énarques il n’y en a aucun dans les processus de décision.
      On va encore bientôt manifester contre Macron concernant la SNCF. Mais qu’a fait Macron de sa propre volonté ? Rien. Il a juste été mandaté pour zigzaguer entre les tomates lancées par le peuple français.
      Les vraies décisions sont prises à Bruxelles et Washington et ça vous ne le voyez toujours pas.
      Quand le sage montre la lune...


  • HAHAHA

    S’il y a avait eu quelques candidats affichant une once de réflexion personnelle, ils auraient été bâché, et cela aurait pu mettre en valeur les ânes bien-pensants de la ripoublique.

    Mais comme tout le monde a pigé le truc : auto-censure pour passer à travers les mailles du filet, ils ne peuvent plus faire le tri :
    Ils sont donc bien embêtés !

    Et sinon, se plaindre d’une non-réflexion quand le système fait tout pour fabriquer des poulpes, c’est vraiment l’histoire du pompier pyromane.

     

  • C’est ce que disait Michel Drac dans son entretien pour le projet de Kevin Premier.

    N’empêche qu’ en matière d’uniformité les gens les plus uniforme au monde sont les japonais. D’ailleurs je ne crois pas que cela existe un japonais avec un tant soit peu de personnalité. Paradoxalement cela fait aussi leur force : société incroyablement discipliné, quasi pas de crime, propre,....


  • DeGaulle et son petit Débré(novitch) voulait en fait avec l’ENA "bétonner" la haute administration. C’est une sorte de Tour Montparnasse de cet affreux régime qui n’en finit pas de nous faire gerber..

    Mais le béton a un défaut : il vieillit mal. A la longue, il devient pisseux.


  • « le jury, qui se désespère de « traquer l’originalité comme une denrée rare  » à mourir de rire, si n’était la tragédie que nous vivons !

    Jury et candidats sont les mêmes en réalité !

    « Traquer l’originalité » ça veut dire en clair repérer et traquer l’homme en fuite de votre système, c’est donc un oxymoron celui qui vous conchie depuis 2007 avec son Association, ses quenelleurs et son Fou de Roi, au point d’ébranler votre Conseil d’Etat de votre ripouxclique à laquelle n’appartiennent plus les français dignes de la France. Eux, font preuve d’originalité parce qu’ils n’ont pas oublié leurs ORIGINES voilà dans la gueule.

    Vous vous n’êtes que des dégénérés ... qui se ressemblent, s’assemblent.

    Sauf que là, la mayonnaise ne prend plus pour faire bander la France et vous êtes bien emmerdés. Restez-y dans votre désespérance de ne pouvoir traquer l’originalité areuh, areuh .... .

    Alain Soral, certains des militants d’ E&R ne le sont-ils pas traqués par votre justice à 2P2M ???? ou menacés ???

    Quand un homme se retire, c’est qu’il part au combat. Un dissident, c’est celui qui n’accepte plus de s’asseoir : il reste debout quoi qu’il arrive.

    Me souviens d’une vidéo qui m’avait beaucoup marquée celle de l’altercation entre Alain Soral et Richard Descoing à Science Po le 2 décembre 2006, un grand moment de l’Histoire en mouvement ....

    https://www.dailymotion.com/video/xqmx4

    Messieurs & Mesdames Le Jury de la Ferme des Animauxde coté basse-cour l’originalité n’est pas de votre monde et ne le sera jamais. Vous mourrez sans l’avoir connue au sens biblique .... donc allez vous faire foutre avec vos moutons, ron, ron ... :) :) :) :)


  • Qu’est ce qu’on apprend à l’ENA ? Surtout la langue de bois .

     

  • Tout se joue dans les petites classes. Quand j’étais petit (je suis de 52) on nous apprenait à penser. A partir de 68 (je quitte l’école, enfin le lycée) on nous a appris comment penser, ce qui est déjà grave. Maintenant on leur met directement dans la tête quoi penser.

    Se conformer au groupe est un réflex de survie. Ci après le test de conformité de Asch ;

    https://www.youtube.com/watch?v=I_G...

    La vidéo explique bien tout ça en quatre minutes.

    La traduction (de votre serviteur) est sous la vidéo, dans la description.


  • Ce n’est pas le propre de l’ENA de former des moutons à pensée unique....


  • "Les correcteurs relèvent l’uniformité des candidats, qui préparent quasiment tous les concours dans les mêmes établissements, utilisent les mêmes références… et régurgitent donc les mêmes connaissances lors des épreuves."
    Et qui appliquent donc la même politique de merde depuis 50 ans quand ils accèdent au pouvoir ! CQFD


  • En même temps faire preuve de subversivité c’est pas se que l’état leur demande, sinon sa vas faire belle lurette que des intellectuels tel que Soral ou Dieudonné auraient été acceptés dans cette école, comme d’habitude les merdias abordent le problème sans parler de la cause. Déjà qu’un sportif se fait tabassé en règle pour une quenelle, alors si ils commencent à citer du Sigaut c’est la condamnation directe pour le bûcher sociale, se problème frappant toutes les couches de la population y compris les journalistes de se magazine. Avoir des bonnes notes ne veut pas dire que l’on est intelligent, parce que la ruse elle ne s’apprend pas, c’est quelque chose qui doit être innée.


Commentaires suivants