Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le mégaprojet commercial EuropaCity annulé par la justice

"Pas un coup d’arrêt" selon le directeur du développement

Le tribunal administratif de Cergy-Pontoise a annulé, ce mardi, la création de la ZAC qui devait accueillir le complexe, donnant un coup fatal au projet.

 

L’immense complexe EuropaCity, qui devait accueillir des commerces, des chambres d’hôtel et des installations culturelles, est enterré. La création de la zone d’aménagement concerté (ZAC) dite du « triangle de Gonesse », qui devait l’accueillir dans le nord de Paris, a été annulée dans un jugement rendu ce mardi, la justice administrative estimant l’étude d’impact « insuffisante ».

Dans sa décision, le tribunal administratif de Cergy-Pontoise estime que la population et les autorités auraient dû être mieux informées « eu égard à l’impact potentiel sur l’environnement du projet litigieux, qui se traduit notamment par la suppression de 280 hectares de terres agricoles ».

[...]

Contacté par l’AFP, le directeur du développement d’Europacity David Lebon a déclaré que cette décision ne portait « pas un coup d’arrêt » au projet, dont le calendrier a déjà été rallongé fin février, quand le gouvernement a reporté de trois ans, à 2027, la construction de la gare du Grand Paris Express desservant le triangle de Gonesse.

Europacity est une filiale immobilière du groupe Auchan et du groupe chinois Wanda.

Lire l’intégralité de l’article sur lexpress.fr

Le projet EuropaCity, sur E&R :

Résister à la toute-puissance du Marché, avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • EuropaCity ce sera comme la ferme aux mille vaches, une méga structure où des millions de con-sommateurs, très ordinaires, iront se faire traire avec enthousiasme . Ce sera sans doute aussi tocard qu’Eurodisney .

     

  • #1913849

    C’est l’étude de marché qui a motivé ce refus, mais ça reste un refus. Ne boudons pas notre plaisir et reconnaissons nos ennemis les moins virulents pour ce qu’ils sont. Encore un peu de rééducation et c’est au nom de la morale et du bon sens qu’ils refuseront ce genre de projets. Avanti !


  • #1913864
    le 06/03/2018 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Le mégaprojet commercial EuropaCity annulé par la justice

    "des installations culturelles"

    lol

     

  • Paris Nord + Aéroville c’est déjà suffisant...
    Y’a de quoi se faire tondre le week-end avec ces deux-là...

    M. Claude Bourguignon disait qu’on bétonne un département tous les sept ans en France...

    Faire pousser des légumes serait plus politiquement responsable sur ces terres qui restent... Panier de saisons...

     

    • #1914110

      Sachant que l’on coule 7 milliards de tonnes de béton par an dans le monde, c’est à dire une tonne par habitant et par an, on doit en couler au minimum 70 millions de tonnes en France, par an . Et pas un seul écolo-bobo pour protester . Il est vrai que le béton est le matériau le plus moche et le moins cher, et surtout il permet de super profits .


    • #1914232

      C’est exact, on ne les entend jamais les écolo-gauchistes pour protester contre l’envahissement généralisé du tout béton.


  • ouf 280 hectares pour l’instant épargnés...dites donc on peut en faire pousser des choses la dessus non ? beaucoup plus utiles que de nouvelles zones commerciales...


  • #1913947

    Cela ne sert à rien de construire des centres commerciaux gigantesques, des hôtels luxueux et l’amusement qui va avec, les consommateurs sont rincés... Ils n’ont plus de sous et ceux qui en ont encore un peu vont se faire plumer... Le pouvoir d’achat est plus qu’à la baisse, les chômeurs affluent chez Pôle Emploi, les licenciements continuent et les entreprises qui pourraient encore donner du travail délocalisent à tour de bras... Donc, c’est une décision de bon sens "commercial" car il y a de plus en plus de boutiques vides y compris dans les grands centres. Le revers de la médaille, c’est le patron d’Amazon qui va encore profiter de cette aubaine, moins de commerces traditionnels mais plus d’achats sur Internet...pour compenser le manque...

     

  • #1913954

    Ca m’épate toujours qu’on investisse encore dans des centres commerciaux. Tout les gens que je connais, à quelques exceptions près, sont dans la survie. J’aime bien l’alibi "des installations culturelles".

     

    • ne riez pas il faut bien des endroits culturels pour exposer des plugs anaux des vagins de la reine et des boutiques pour vendre les livres de madame Angot et Moix quand ce ne seront pas les chefs d’œuvres de béchamel joués sur les planches d’un espace dédié à" toutes ses mites " et si il reste de la place ils y casseraient des centaines de cubes en bétons en mémoire des victimes qui ont tant souffert , pour le plus grand plaisir des L G B T X Y Z K qui pourront s’adonner à leur passe temps favoris le taillage de flute car il ne faut pas les oublier non plus ces victimes actuelles victimes des sales fachos d’hommes blanc mariés et père de famille d’enfant conçus le plus naturellement du monde oui des blanc hétéros et patriotes brrrr !! quelles horreur vite vite un centre culturel pour oublier qu’ils vivent entourés de ces français dont certain portent une casquette comme Jean_Marie ou un beret ce qui est pire car c’est culturel et traditionnel pour les bons vieux français de souche


    • #1914036

      Les centres commerciaux ont encore de beaux jours devant eux, surtout en IDF. Dans ce secteur, Aeroville, O’Parinor et Paris Nord 2 sont pleins en semaine et week-ends. Et les Français de branches sont encore plus friands de ces espaces que les Français de souche, la sous culture US les a beaucoup plus marqués. En province, pareil. C’est la sortie du week-end de bon nombre de familles et de couples.


    • #1914059

      @ Chuchemimb

      Je ne me rend pas bien compte. Ca vient du fait que n’ayant pas de voiture (je suis en province) je n’y met jamais les pieds. Ici ce sont toutes les petites boutiques qui ferment comme nous le rappelle Pierre Jovanovic.


  • Qu’est-ce ça cache une décision pareil ? Bizarre ! Il y a sûrement une explication "mondialiste"...

     

    • Le grand projet de RER circulaire inter-banlieues de Paris, prévu pour être achevé vers 2030, lancé sous Sarkozy est très coûteux. Les coûts en ont explosé depuis sa conception. Or il faut choisir ses investissements : le grand express et ses grands travaux (récemment revu à la baisse par le premier ministre) ou d’énièmes centres commerciaux pris sur le territoire agricole, pendant que Carrefour ne fait pas assez de chiffre.
      La Chine s’empare beaucoup de terres agricoles. On n’est plus beaucoup chez nous.


  • #1914003

    Le directeur de développement de ce projet, David Lebon, était le conseiller parlementaire de Montebourg, puis son chef de cabinet. En gros, il se présentait comme un militant de la "vraie gauche"...
    Et maintenanr : employeur chinois et groupe de grande distribution : vive la France, la biodiversité et les paysans !


  • #1914184

    Nouvelles du sud. La grande et large avenue de la Porte de Choisy à Paris, en direction d’Ivry, avant le périphérique gazeux, vient d’être dépouillée de ses grands vieux arbres qui lui donnaient ombre, décor, oxygène, un reste de charme.
    Deux douzaines d’arbres imposants, qui allaient jusqu’au sixième étage, au moins. Le prétexte "écolo" ? Un tramway. Le tramway est coûteux et lent, pas plus utile que des bus au biogaz en quantité suffisante, à intervalles rapprochés.
    Ces arbres ont été coupés pendant les vacances scolaires ; ni vu ni connu.
    Personne ne protestera. Le quartier dit "chinois" est très peu français quant à sa population bigarrée. Ce qui reste de la France est tout bonnement scié.
    C’est un quartier de spéculation, appelé à être particulièrement "développé", bourré d’immeubles neufs ou retapés, où la location d’un deux-pièces atteint les mille euros. Et ce à deux pas du périphérique. Un projet mondialiste utilisant une population abrutie ou brutale et surnuméraire.

     

    • Dans ce pays, il vaut mieux n’être ni un arbre ni un homme, C’est inoui ce qu’on s’ingénie à leur faire sublir. Quand on voit ce que sont les élégages démentiels dont on puni les existences des uns et les branches des autres (quand il ne sont pas effectivement simplement abattus) on ne peut pas trouver d’illustrations plus significatives de ce qu’est devenu vraiment l’endroit où cela se produit.


  • Ce centre commercial ne marchera jamais, c’est une fuite en avant capitaliste. Auchan doit se rendre compte que son modèle d’hypermarché est bientôt mort, comme la classe moyenne style années 70.
    En 2027, on commandera encore plus sur internet, ou bien on aidera les petits artisans du coin. Les boutiques qui subsisteront dans ces zones inhumaines seront celles orientées low cost (kebabs, bazar...)

    Il n’y aura jamais 30 millions de Parisiens (prévisions d’Auchan !) par an pour traverser tout le 93 par la N2, La Courneuve, Le Bourget etc... juste pour pousser un caddie à Auchan.

    Déjà aujourd’hui, dans la même zone, "le Millenaire" à Aubervilliers, ce sont des magasins low cost pour sous-prolétaires du 93, et Aéroville prend le même chemin, vu le nombre d’enseignes qui ont fermé.


  • Superbe vue ’’artistique’’ du projet. Que d’eaux, que d’arbres, que de prairies, que de fleurs, que de bleu, de vert...que de bonheur et de ravissement collectivement partagé. Walt Dysney n’a qu’à bien se tenir, il a désormais un concurent sérieux dans le domaine du conte de fée(compte de fait) et de son illustration. Le mercantis ne se renouvelle guère, qui sert constamment la même gamelle réchauffée et au menu les mêmes vues mirobolantes de ce qu’il prétend envisager. Comme si, depuis le temps, personne ne se doutait de ce qu’in fine serait la réalité. Une réalité qu’après coup (sale coup toujours) on nourrit de discours de déploraison. Dans trente années d’ici une friche hideuse à l’abandon ; une dépollution à la charge du contribuable ; des commanditaires en fuite ; des créanciers ruinés. Merci au tribunal administratif, heureusement qu’il est là pour calmer les ardeurs des affairistes et autres aigrefins qui n’ont vraiment que foutre des impacts de leurs névroses tant qu’ils les peuvent servir.


  • #1914306

    Jeff Bezos ( patron d’Amazon ) est désormais l’homme le plus riche du monde mais en France , pays des lignes Maginot ,on veut encore bétonner massivement pour construire des centres commerciaux géants . Aberration économique , esthétique , écologique que seuls des affairistes et des élus corrompus peuvent encore défendre .
    Vive la décroissance , seule option possible pour sauver la planète .


  • Les centre commerciaux (Mall ou mail) , inventés aux USA fin des années 50, ferment actuellement par dizaines aux États-unis tout comme les Walmart et autres enseignes des géants de la distribution. Idem, les cinés drive-in depuis 20 ans.
    Il y avaient des friches industrielles, il y a maintenant les friches commerciales, d’immenses complexes avec des parkings gigantesque, vides et en ruine.
    Ce modèle disparait au profit de l’Amazon de Bezos et autres magasins virtuels.
    Et ce sera la même chose en Europe.
    Les géants du secteur ont mis du temps à le comprendre, pensant que la réduction des coûts (salariaux surtout) par l’automatisation assurerait leur pérennité.
    Manque de vision évident.
    Qui veut encore passer 2 heures à pousser son Caddie dans un immense Carrefour ou Auchan de plus de 20 000 m2 à côtoyer une faune "populaire" avec leurs mômes braillards ?

    Tous les plus gros HM et CC sont condamnés à l’horizon 2025 max et le saccage social va être épouvantable. Mais on s’y habitue, non ?

    Vont survivre les supermarchés à taille humaine (de - de 1000 m2 à 2000 m2 max.) et encore, il faudra qu’ils s’adaptent au modèle Teuton (Lidl et autres Aldi soit : choix très sélectifs, prix compétitifs, qualité et tendances et promos musclées) et où l’on fait ses courses en moins d’une demi-heure et sans faire 40 minutes de trajet grâce à un maillage territorial intense.
    Les magasins solidaires et/ou coopératifs ont aussi un avenir moins sombre.
    Bref, la "sortie" du samedi après-midi a du plomb dans l’aile et contrairement à ce qu’on veut continuer à nous faire croire, nous les gros naïfs, la tendance de désertification commerciale des centres-villes (petits commerces, marchés...) peut encore s’inverser (hé oui !) sauf si les Hidalgos et autres foldingues écolos maniaques continuent leur guerre inepte contre les moyens de transport individuels.
    Je veux surtout parler des petites villes et gros bourgs (Et pas de PLM, Bordeaux, Toulouse et autres bobos-villes etc).
    Donc, ces mégas projets déjà trop nombreux (et pour cause, ils finançaient les élus par la pression des lobbies BTP) vont se raréfier et disparaître.


Commentaires suivants