Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le ministère de la Défense russe va déclassifier des documents sur la libération du camp d’Auschwitz

Le ministère de la Défense de la Fédération de Russie va, pour la première fois, délivrer des documents uniques sur la libération des prisonniers du camp d’Auschwitz par les soldats de la 1ère Armée Rouge ukrainienne le 27 janvier 1945.

Ces documents seront déclassifiés, selon le ministère de la Défense, afin de « protéger la vérité historique » et affirmer le poids de « la contribution décisive de l’Armée rouge dans la libération d’Auschwitz ».

Il s’agit de 15 documents secrets dont l’accès était auparavant réservé à un cercle étroit d’historiens, contenant des informations sur l’avancée des combats et la libération de la Pologne en janvier 1945, des rapports des commandements militaires, des mémorandums de correspondants de guerre, ainsi que des témoignages de prisonniers des camps de concentration.

Parmi les éléments répertoriés par les troupes de la 60e armée du premier front ukrainien, la composition des unités qui ont libéré le camp de concentration d’Auschwitz, formées de combattants de 39 nationalités : Russe, Ukrainiens, Biélorusses, Arméniens, Ossètes, Géorgiens, etc.

Cette polémique au sujet de qui a libéré Auschwitz a démarré suite aux allégations du président de la commission des Affaires étrangères polonais, Grzegorz Schetyna, que le camp [d’Auschwitz] avait été libéré par les Ukrainiens, et la déclaration du Premier ministre ukrainien Iatseniouk affirmant que l’Union soviétique avait « envahi l’Ukraine et l’Allemagne » pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a qualifié ces déclarations de « blasphème » et affirmé qu’il fallait « cesser de se moquer de l’Histoire ».

Enfin, s’adressant aux invités d’une manifestation commémorative organisée à Moscou à l’occasion de la Journée internationale de l’Holocauste, le président Vladimir Poutine a mis sur un pied d’égalité les tentatives de réécrire l’histoire avec la justification des crimes nazis.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Poutine a tort de ne pas laisser les historiens faire leur travail ... Où est l’esprit scientifique soviétique ? Ah, oui, j’oubliais : il n’est pas communiste ; juste nationaliste !

     

    • Quel rapport ? Quand on déclassifie des archives, on permet justement aux historiens "de faire leur travail". L’article explique que ce sont les ministres polonais et ukrainiens qui se servent de l’Histoire et surtout racontent de la daube au sujet d’Auschwitz et de la ww2
      Ca ne change rien au fait que si l’Armée rouge n’avait pas vaincu l’Allemagne, tous ces Polonais, Ukrainiens et compagnie aurait été anéantis par les nazis et n’existeraient plus aujourd’hui.


  • Allez-y les gars, enervez-nous le Poutine, qu’il lâche l’ensemble des archives qu’on rigole.


  • Enfin...voilà qui va considérablement aider à rétablir la vérité historique chère à Monsieur Faurisson.
    On verra qui sont les véritables négationnistes : Haziza, Elie Wiesel & Cie. vont pouvoir vérifier la conformité de leurs vérités/mensonges à géométrie variable.

     

  • est ce que ces documents historiques seront en contradiction avec la loi gayssot, auquel cas, il faudrait poursuivre en justice poutine pour que jacubowitz ne soit pas contredit


  • Que celui qui me dit que nous ne vivons pas les heures les plus trépidentes de notre histoire mondiale n’a qu’à me traiter de complotiste !


  • En fait, ces documents devraient faire l’objet d’une publication en forme de livre, qui serait alors traduit en plusieurs langues.

     

  • Quelques Ananas et Quenelles en perspective ?


  • Note pour Grzegorz Schetyna : Penser aussi à réécrire les pages de Wikipedia sur les camps

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Camp_d...



    Le personnel du camp compte une trentaine de SS et une centaine de gardes ukrainiens



    http://fr.wikipedia.org/wiki/Camp_d...



    Le personnel du camp est composé d’Allemands et d’Ukrainiens



    J’ai pas le temps de tous les faire...


  • C’est une très bonne nouvelle, les véritables historiens vont avoir accès à une partie de l’histoire, la vraie, pas celle de Fernand Nathan.
    Mr Reynouard et Faurisson (entre autre) vont peut être y trouver des éléments et des témoignages écrasant pour la version officielle.
    Oh mon dieu comme j’aime cet homme, Vladimir Poutine restera à jamais dans les mémoires comme le plus grand homme politique du XXI ème Siècle. Et Sergueï Lavrov comme l’un de ses meilleurs ministres.

     

  • quel beau cadeau d’anniversaire pour Robert !! On se prend à rêver.
    Que vont proposer les autres pour que seuls les documents "soft" ne sortent ?


  • Peut être que la vérité peut éclater au grand jour . Faudrait envoyer les documents au Professeur.


  • Ah le plaisir d’imaginer certains en train de commencer à vraiment s’inquiéter !


  • Je pense que notre cher professeur doit attendre ces documents déclassifiés avec une impatience confinant à la frénésie ! Ainsi que Reynouard. Je me pose la question suivante : pourquoi avoir attendu si longtemps (7 décennies !) pour rendre accessible à tous des documents relatifs à une libération de camp ? Il ne s’agit que d’une libération de camp, pas d’un secret d’état...Où alors, ce que les Libérateurs ukrainiens ont vus lors de cette libération , et même ce qu’ils ont fait par la suite, nécessitait la mise sous le boisseau...

     

    • @katholikos
      La réponse est très simple, cher camarade.
      Les rapports de force se sont inversés au Krémlin.
      Ceux qui ont essayé de bloquer la vérité historique, ne pourront désormais plus arrêter sa déferlante, car malheureusement, la vérité est intrinséquement antisémite.


    • (Mal)heureusement les soviets faisaient partie des vainqueurs de la 2eme guerre mondiale et ont joué le jeu de la responsabilité allemande dans la guerre et sa mise en scene. La déclassification était un atout gardé de côté pour opérer un retournement habile le moment venu...


  • #1104519

    Ce qu’on attend depuis des siècles (façon de parler) c’est qu’ils sortent les « Toten Bücher », les registres de morts.

    Ça, ça serait instructif, le repertoire de tous les décès, avec dates, identités,âges, durée de la détention et causes du décès.
    Ça serait le coup de pied de l’âne dans les roubignoles des guignols otaniens.

    Mais inutile de trop se leurrer, il y a fort peu de chances que ça arrive, les Russes ont trop joués sur toute cette histoire depuis la fin de la guerre. Il serait difficile pour Poutine d’expliquer ensuite pourquoi ils n’ont rien dit depuis toutes ces décennies.


  • Ils ne vont jamais remettre en question la version officielle à propos de vous-savez-quoi, la communauté russe en Israel c’est pas rien.

    Ils vont juste remettre les choses au clair sur qui a libéré les camps.

    Petite chose à savoir ou se rappeler, les camps de concentration sont tous à l’ouest, tous libérés par les alliés, les seuls camps d’extermination ont tous été libéré par les russes à l’est...les mêmes qui avaient menti sur le massacre de Katyn en accusant les nazis, alors qu’ils en étaient eux même les responsables......


  • Yessss !! Si Poutine se met à lâcher des infos sur Auschwitz (au passage, faudrait qu’Alain apprenne à prononcer le mot correctement...), il est bien capable de larguer aussi du lest sur le 11 septembre, et pas 70 ans après si on continue à l’énerver.

    Et mon petit doigt me dit que ça pourrait faire TRES mal.


  • Euuuhhh... je ne sais pas si les autres commentateurs suivent l’actualité russe, mais Vladimir Poutine est à fond dans le Shoah business... il fallait voir ses déclarations hier.

    La déclassification de ses "documents" n’a absolument rien à voir avec le rétablissement de vérités historiques : il s’agit simplement de faire de la surenchère sur QUI a fait le plus pour le peuple juif pendant la seconde guerre mondiale.

    En déclassifiant ces "documents", Poutine veut simplement dire à l’occident, c’est nous qui avons libéré le peuple élu, nananaire...

    D’ailleurs, ce n’est pas pour rien que c’est Poutine qui a supervisé l’implémentation d’une loi qui est encore pire que la loi Gayssot en Russie...

     

    • Ce n’est pas idiot. Après tout, certes il vise par dessus tout sa Russie, grande et puissante. Et alain Soral (oui on le cite encore) avait bien remarqué dans je ne sais plus quelle vidéo en gros que oui il critiquait un peu mais en même temps pas trop car "si les USA vous lâche, on peut envisager quelque chose ensemble"

      Donc en gros," Je vous rappelle en déclassifiant des documents que c’est l’Armée rouge qui est arrivé à Auschwitz, c’est le gage en disant franchement vous nous emmerdez mais n’oubliez pas ça quand même ! Et gaffe il y a d’autres archives en réserve si vous me faites réellement chier ! Je vous rappelle tout de même que potentiellement si vous renoncez aux états unis, nous sommes proches on peut s’allier. Pensez aux BRICS qui se solidifie l’or qu’on rachète etc..." ;)


  • Je ne vois pas pourquoi cette histoire fait sourir tout le monde ici. Il est bien écrit que ;

    "Le président Vladimir Poutine a mis sur un pied d’égalité les tentatives de réécrire l’histoire avec la justification des crimes nazis"

    Je ne sais pas ce que certain ici espèrent trouver dans ces documents, mais la propagande d’après guerre était au moins 10 fois pire du coté russe.

     

    • #1104878

      Ce que tu dis est vrai, malheureusement, mais il vaut mieux éviter d’instruire uniquement à charge.

      La Grande Guerre Patriotique - nom par lequel on désigne la Seconde Guerre Mondiale en Russie - est un évènement et un choc d’une force, d’une ampleur, d’une violence impossible à saisir pour un Européen de l’ouest comme un Français, un Espagnol ou salopard de Rosbif, a fortiori donc pour Nord-Américain, fut-il quebecois.
      En terme de traumatisme général, à l’échelle de tout un peuple, d’une société entière, c’est un cas d’école si on peut dire.

      Pierre Conesta y faisait référence dans une vidéo récente en expliquant la différence dans la perception de la notion de « guerre » qui sépare, sans espoir de réduire l’écart significativement, une Américain (au sens large) d’un Russe, voire d’un autre Européen.
      Rappelle toi bien que la Russie a perdu au bas mot 23 millions de Russes durant cette guerre, sans parler des destructions de villes, des dégâts presque incalculables. En fait, le seul autre pays qui fut victime de telles destructions, ce fut l’Allemagne, grâce encore un coup à ces enflures de Rosbifs avec, entre autres crapules, leur diable de major « Bomber » Harris.
      Par comparaison, combien de Ricains, de Canadiens tombés ? De plus, aucun Américain, P. Conesta le faisait remarquer aussi, ne sait ce que c’est que de voir ses villes bombardées, rasées, sa famille exterminée dans ces destructions, de vivre le rationnement, la disette voire la famine, vivant au milieu de ruines en plein hiver, et crois moi les hivers russes peuvent être pires que ceux du Québec. Je n’ai jamais vu de mauerschnee au Qc, même les jours de grosse poudrerie.

      Alors bon, cette guerre est vécue en Russie comme une sorte « d’acte refondateur » de la nation, le peuple est soudé à travers le souvenir (et les Russes sont un peuple du temps long, à la mémoire longue, comme les Japonais) de cette épreuve titanesque qu’ils ont surmontée.
      Tu n’as qu’à regarder la cérémonie de la parade du 9 Mai qui a lieu chaque année, c’est réglé comme une grand-messe jusqu’au discours du président qui ne change jamais, c’est presque un rite cathartique, ça a à voir pour moi avec une sorte de cérémonie païenne venue du fond des âges.

      Tiens, celle de 2014 : https://www.youtube.com/watch?v=D4x...

      Pas assez de caractères pour finir, je te reviens avec la fin.


    • #1104911

      Pour finir, une chose qu’oublient un peu trop vite ceux qui critiquent V.V.Poutine sur ce sujet, c’est que les lois qu’il a fait passer pour condamner les « réécritures » de l’histoire ne sont pas destinées à s’en prendre à des V.Reynouard ou à un R.Faurisson.

      Ne perdez pas de vue que la réécriture de l’histoire, pour condamnée qu’elle soit dans nos pays dits « de l’ouest »(d’une manière inique en plus), est encouragée au dernier degré (le 33ème sans doute) par les mêmes salopards comme BellecHameLle dans les pays baltes par exemple ou surtout l’Ukraine.

      La réécriture est encouragée dans ces pays pour nuire à la Russie, c’est tout mais c’est essentiel pour eux. C’est la base sur laquelle ils assoient la contestation depuis le début des révolutions de couleur, revoyez les évènements depuis 10/15 ans.
      En Russie il existe plusieurs mouvements de type Pravy Sektor qui se veulent ultra-nationalistes mais sont radicalement anti-Poutine et ouvertement pro-Nazi ? ! Oui, en Russie.
      Je ne me souviens pas de tous, mais il y avait un National Socialist Front entre autres, dirigé je crois par Valery Demuschkin mais je ne suis pas sûr si ce dernier n’était pas le leader d’un autre mouvement du même genre.

      Il y avait aussi le groupe Format18 qui s’est fait remarquer dans les années 2000 par des actions dont les pires skins occidentaux n’osent même pas rêver en terme de brutalité. Le meneur de ce groupe était un type qui ce faisait appeler Teçak.
      Ils tuèrent pas mal de « culs-noirs » dans ces années-là, allant jusqu’à attaquer un père et sa petite fille de 7 ans. Le père survécu malgré de sales blessures, pas la petite.
      Juste parce qu’ils étaient arméniens.

      Suite à toutes ces actions, les autorités réagirent et finirent par coffrer Teçak pour avoir propager ses vidéos sur le net et parce qu’il fut prouvé que ces dernières avaient directement mené au meurtre de la petite de 7 ans.
      Cette grosse ordure en a pris pour des années, qu’il va passer en compagnie de tout plein de ces « culs-noirs » qu’il aime tant. Des Azeris, des Tchetchenes, des Khazaks etc... Tous dans la promiscuité de la prison.
      Je ne sais pas s’ils ont vraiment le cul noir, mais le sien en tout cas sera bien élargi à mon avis en sortant.

      Bref, le gouvernement russe a, à mon avis, adopté ces lois principalement pour lutter contre les mouvements de déstabilisation organisés par l’Occident dans le but de faire tomber Poutine.

      Il y a malheureusement des effets collatéraux pour les révisionistes honnêtes.


    • Moi je dis seulement qu’il n’y aura rien dans ces documents qui pourra être utile au révisionnisme. Peu importe les raisons de Poutine, il ne donnera certainement pas des munitions à ceux qui contredisent la version officielle.

      Je ne critique pas la position de Poutine, il semble faire ce qu’il faut pour les Russes. J’étais seulement étonné de l’enthousiasme de certains commentaires.

      Et puis je ne vois pas ce que le Québec vient faire dans cette histoire. Nous au Québec il a fallu la conscription pour les deux guerres sinon ils nous auraient attendu longtemps les "Rosbifs". Faut pas être un génie pour comprendre que c’est perçu differemment chez les Russes.


  • J’avoue ne pas comprendre ceux qui pensent que cela pourrait changer quoi que ce soit sur l’Histoire de l’ "extermination" et des "chambres à gaz" à Auschwitz, ça va être simplement des documents sur la libération de cet "enfer" d’Auschwitz par la glorieuse Armée Rouge qui a combattu la "barbarie".
    L’URSS a été le fabricant principal de l’Histoire officielle des camps d’ "extermination", et la Russie récente n’a jamais fait d’écart par rapport à cette Histoire officielle dont elle est au centre, Poutine a d’ailleurs durci les lois de persécutions des révisionnistes.


  • Certains vont regretter d’avoir casser les pieds de la Russie et de Poutine...

    Les dossiers vont ressortir et j’espère que cela clouera une bonne fois le bec aux manipulateurs et menteurs institutionnels.


  • Je ne saisis pas très bien votre euphorie : les Russes vont simplement sortir des preuves montrant que l’Armée rouge a libéré Auschwitz. Je ne vois pas où est la quenelle, sachant que même l’Education Nationale le dit dans son programme. Cela semble plutôt s’adresser à Kiev et sa vision erronée de l’Histoire.
    Je ne sais pas si messieurs Faurisson et Reynouard pourront en bénéficier, car au vu de la déclaration de Poutine (" a mis sur un pied d’égalité les tentatives de réécrire l’histoire avec la justification des crimes nazis."), je doûte que ces dossiers aideront le révisionnisme.


  • Vous verrez que tout ce qui soutiendrons Poutine seront taxé d’antisémites , je met 100€ sur la table


  • « Vladimir Poutine a mis sur un pied d’égalité les tentatives de réécrire l’histoire avec la justification des crimes nazis »

    Attention les gars, ne vous enflamez pas.
    Vladimir s’appuie sur le fait que c’est la Russie (l’URSS), qui a débarrassé le monde de l’horreur nazi.
    Sa mère à failli mourrir pendant le siège de stalingrad. Et il chouaille les juifs du quotidien (en plus d’avoir restauré la grandeur de l’église orthodoxe, et d’avoir trouvé des accords avec la Tchétchénie, donc avec les musulmans. La Russie est un pays qui applique la véritable laïcité, pas celle à l’occidentale, luciferienne,...)
    De plus, il travaille avec des oligarques. Il a sélectionné les plus patriotes d’entre eux, certes, mais ils ont comme point commun avec les oligarques pro-occidentaux d’êtres aux 3/4 juifs.

    Les seules "vérités" à attendre de ce debunkage sont la restauration de la grandeur de l’URSS, et de sa part dans dans la victoire contre le mal...
    N’oubliez pas la "loi gayssot" voté par la Russie l’année derniere.

    Quoique pense Poutine des chambres à air, il ne dira rien dessus... En tout cas, pas tant que l’empire continuera de le comparer à Hitler. (Leurs points en commun ? : patriotes, nationalistes, désireux de sortir du système rothschild,...)

    Dernière chose : gardez à l’esprit que certains documents déclassifiés sont des faux.
    En effet, quel meilleur moyen de mentir que de faire semblant de délivrer, enfin, la vérité tant attendue...


  • Ah si seulement ces documents contenaient les trajets des soldats au niveau d’Auschwitz, avec la désignation de chacun des bâtiments rencontrés et pris par l’armée rouge...
    On peut toujours rêver. Les médias vont certainement essayer de jeter le discrédit sur ces documents, sur fond de tensions entre l’OTAN et la Russie.
    Qui a bu boira, qui a menti et rejeté la plus irréfutable des preuves, n’en a que faire de nouvelles.


  • Voilà à faire confiance à ses responsables politiques qui ont déjà menti part le passer à leurs citoyens en tuent dans le tiers monde part simple intérêt financier yen a qui vont être choquer part ce qui va être révéler je le sens a moins que mal encontresement il arrive accident a la Russie je n’espère pas mais ça ne m’étonnerait pas !


  • Voilà à faire confiance à ses responsables politiques qui ont déjà menti part le passer à leurs citoyens en tuent dans le tiers monde part simple intérêt financier yen a qui vont être choquer part ce qui va être révéler je le sens a moins que mal encontresement il arrive accident a la Russie je n’espère pas mais ça ne m’étonnerait pas !


  • Ce sont des rapports de soldats et d’officiers à leur hiérarchie sur les avancées des troupes,ça ne peut pas être bidon comme certains le suggèrent,vous voyez ces soldats et officiers faire de faux rapports au Kremlin !!?Ils seraient fusillés sur place.


  • On va enfin voir les plans ?

     

    • On les a déjà, camarade et nous les devons au Prof’. Pour ce qui est des quinze documents en question, je persiste à penser que Poutine a voulu, en les déclassifiant, donner un signe fort et des vapeurs à l’occident sionisé et shoatique. Un signe fort. Après tout, il ne met au jour que quinze documents...Les autres sont sans doute tenu en réserve : notamment les tötenbuchër, les livres contenant la liste des décès.


  • La première chaîne allemande ARD aurait répandu un interview d’une survivante d’Auschwitz qui témoignait :"C’était la grande joie quand les Américains sont venus nous libérer. De la musique, des chants..." Je viens juste de trouver un extrait de cette émission sur Facebook :

    https://www.facebook.com/video.php?...

    Seuls quelques internautes sont choqués, aucuns téléspectateurs allemands ne se seraient apperçus de cette falsification de l’histoire...


Afficher les commentaires suivants