Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le nouveau président du Conseil européen considère la Russie comme un "problème stratégique"

Le nouveau président du Conseil européen (sommet des chefs d’État ou chefs de gouvernement des vingt-huit États membres de l’Union européenne) Donald Tusk (qui entrera en fonction demain) s’est lancé dans une série de déclarations hostiles à la Russie.

L’ancien Premier ministre polonais (photo ci-dessus) s’est confié au Financial Times :

« L’Union européenne est un problème pour [le président russe] Vladimir Poutine et la Russie. Nous devons comprendre que la Russie n’est pas notre partenaire stratégique. La Russie est notre problème stratégique. Je n’ai jamais douté depuis Bucarest (où en 2008, l’OTAN s’est dit favorable à l’entrée de l’Ukraine dans l’alliance, NDLR) que le jeu géopolitique entre la Russie et l’Europe, la Russie et la Pologne a porté sur l’Ukraine. »

Sur place, Kiev et les médias polonais qui ont relayé l’information se sont à nouveau ridiculisés en affirmant que des chars, de l’artillerie et des camions remplis de soldats russes traversaient la frontière ukrainienne. « Information » démentie par le chef de la mission d’observation de l’OSCE dans la région de Rostov, Paul Picard :

« Dans la région que nous contrôlons, nous n’avons observé rien de semblable (…) Comme vous le savez, notre mandat est valable pour les postes-frontières de Goukovo et de Donetsk. Dans cette région, nous n’avons rien vu de tel. »

Bien que ruiné, l’État ukrainien va se lancer dans la construction d’un mur à la frontière avec la Russie. D’un coût de 570 millions de dollars, il sera agrémenté d’un réseau de fortifications.

Voir aussi, sur E&R :

Sur l’enjeu ukrainien chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le peuple d’Israel veut affaiblir et finalement détruire tous les peuples : le peuple Russe lui résiste, ce qui l’enfurie . Son chien de garde Donald (!)Tusk aboie , c’est son métier .

     

  • pour qui ce mur ,nous ou les russes ,réfléchissez a çà.

    force et honneur

     

    • A l’époque de la guerre froide , les communistes présentaient le MUR comme une protection des "acquis du socialisme", israel présente le MUR comme une protection contre le terrorisme palestinien, poro choko présente le sien comme une protection contre la RUSSIE ....Tous les cons sont dans le béton !


  • C’est là qu’on voit que le système est à bout de souffle, ils n’ont plus que des débiles sans finesse à nous sortir. Ils n’ont plus de cartes à jouer, un système approche de sa fin sans aucun doute.


  • Honnêtement.

    - Je veux bien comprendre et j’ai toujours compris que l’expérience soviétique ait laissé un goût de désespoir dans la bouche de ceux qui avaient fait partie malgré eux de l’empire soviétique, eux, pays riverains de petite envergure territoriale, comparativement ;
    - que la méfiance soit viscérale et le ressentiment, très fort (et les Polonais ont extrêmement souffert des impérialismes riverains, par exemple, pour ceux qui connaissent leur histoire d’Europe).
    - Mais : il faut maintenant constater que ces mêmes pays sont instrumentalisés au détriment à moyen et long terme de leur économie et du bien-être de leur peuple, pour servir les maîtres de l’OTAN.

    La vision unipolaire et démentielle des stratèges US contre la Russie (contre l’Eurasie) prépare notre ruine collective.
    Tout cela n’est que jalons posés pour la future guerre contre la Chine dont rêvent certains white boys isolés sur leur continent WASP.

    L’essentiel, c’est que les armes fabriquées servent. C’est une évidence qui se répète encore et encore.
    Et nous, en France, on essaie de placer notre industrie - notre soi-disant instrument d’autonomie. Pas pour rééquilibrer les visées de l’équipe de dingues Washington-Londres-TelAviv-Bruxelles, non. Mais juste que Serge Dassault soit content (et pas seulement à Corbeil-Essonnes, ensanglantée de meurtres) et Thalès, compétitif.

    Faites-moi un SMS quand vous vendrez un Rafale, les pros de chez pros dans leur catégorie (enfin, sinon, dans la réalité, t’es juste viré avec perte et fracas quand tu fais mal ton boulot).
    (évidemment, la réalité, ça implique que tu y vives un tout petit peu dedans, genre acheter ton pain et parler à des être humains).

     

    • Les polonais sont favorables à l’EUROPE tant que ça leur rapporte....pour le reste , ils sont américanophiles, et n’hésitent pas à gaspiller les subventions destinées à la restructuration de l’agriculture en achetant des F16 US ( merci mme. LAGARDE ) il y a tant de polonais aux USA , qu’ils ont , un peu comme les siciliens, cultivé le mythe de l’oncle d’Amérique, le rève américain .
      Si on se penche sur l’histoire polonaise, ils passent leur temps à etre opprimés et martyrises par leurs puissants voisins , mais , à l’occasion , ils n’hésqitent pas, lorsque l’occasion se présente , à les imiter ( occupation de l’UKRAINE ).
      C’est une nation dont l’unité , et la pérennité repose sur certains pilliers : la LANGUE....LE CATHOLICISME ....Une classe sociale de petite noblesse paysanne, non titrée qui a fourni , au cours des siècles les prêtres, les intellectuels, les artistes et les officiers.
      En Pologne, la monarchie était élective, ce qui fait que régulièrement, depuis le IX ème siècle , ce sont des étrangers qui ont régné : lithuaniens, allemands, hongrois, russes, et meme français (HENRI III).Ilsq ont donc toujours étésoumis aux intérêts étrangers , TUSK a l’air de le découvrir !
      L’interet du continent est de ne pas se laisser embarquer dans les délires de TUSK . Il suffit de se rappeler 1939,


  • rien qu’à son regard encore un qui suinte l’amour, on le ressent au plus profond quand même merde !!!!

     

  • Pas étonnant qu’un polonais ait été désigné à la tête du Conseil européen. Donald Tusk, si ma mémoire est bonne, s’est illustré dans son opposition à la Russie tout au long de sa carrière.

     

  • Il y a une rivalité entre l’Union Européenne d’un coté et l’Union Eurasiatique de l’autre ! Effectivement les deux sont des problèmes stratégiques réciproque car les deux Unions veulent absorber le plus de pays possible dans leurs Unions !
    Leurs intérêts se heurte actuellement en Ukraine !


  • Le problème de l’ EUROPE c’est DONALD TUSK boîte de résonance des "va-t-en guerre" qui nous sont bien connus : quoi dire d’autre puisque la décence et la censure nous empêchent de donner la définition correcte de ce genre de personnage même pas élu mais maître de l’UE par la volonté de nos élites élues par défaut qui méritent pour la plupart le même genre de définition ?


  • Encore un skyzoparanoiaque, et qui plus est, un polonais. C’est la génération des monstres. Cette ’europe’ n’est plus qu’un rassemblement de névropathes et de gangsters complètement illégitime, des marqueurs d’agonie, un dinosaure ignoble vaincu par la gravité, habité par des marionnettistes hystériques. Un échec pour le Bien un succès pour le Mal.

     

    • "Encore un skyzoparanoiaque, et qui plus est, un polonais." Je ne comprend pas la nécessité de préciser la nationalité de ce skyzoparanoiaque, et de faire passer la nationalité polonaise comme un défaut.

      Je suis polonais du côté de mon père, il est issu d’une fier famille de "vrais" polonais, des paysans qui connaissaient les valeurs qui forgent les hommes. Leurs histoire, quand j’écoutais mon père me la raconter durant de longues heures, n’a rien à envier à l’Histoire de France. Ils sont un peuple très pieux (je ne parle pas de ce qu’est en train de devenir la Pologne actuellement bien sûr...), dont mon père me comptais cette belle devise qui est la leur : "Sang, cicatrices et patrie". Ils avaient des ennemis de tous les côtés tout comme les français : suèdois protestant au nord qui les ont souvent envahis, les prussiens à l’est, les russes orthodoxes à l’ouest, sans parler des ottomans. Ils ont même eut à faire aux redoutables Huns. Leur Histoire a bien souvent démontrer que ce peuple a souvent partager la même situation et les même valeurs en des temps difficiles que le peuple français. Ils ont souvent été "le dernier rempart de l’Eglise" quand la France était appelée "Fille aînée de l’Eglise". Ce n’est pas un peuple a méprisé et je suis particulièrement fier d’être français ET polonais pour ça.


    • @ Enreekay vous avez raison mais il y a un nombre minoritaires mais très actifs de Polonais qui pensent comme Zbigniew Kazimierz Brzeziński (avec ses copain Soros & cie qui ont la même croyance comme leurs amis de l’AIPAC )qui rêve de massacrer du Russe, c’est à ceux-la qu’ on pense surtout que d’après ce qui apparait de façon certaine c’est que ce sont les Polonais , les Lituaniens,Estoniens, Letoniens , les Norvégiens (tous nouveaux dans l’ UE) avec leurs amis des USA/UK et les autres qui souhaitent entraîner tout l’occident dans la folie d’ une guerre mondiale contre la Russie ! TUSK "aux ordres" fait partie de ces cinglés copain comme cochon avec les très cher amis cités plus haut ! Je regrette vraiment l’ Europe des six ou des huit face cette grenouille non-démocratique gonflée à 28 composée par des fous pour grande partie absolument incontrôlable par les peuples qui ne les ont même pas élus , c’est tout !


  • D’où sort-il ce nouveau phénomène, d’asile ou de prison ? Voilà des siècles que les Polonais sont en guerre avec les Russes et constamment vaincus. Mettre un Polonais aussi évidemment névrotique, à la tête d’une entité européenne devenue maléfique, nous emmène tout droit au pire, ce qui ne fera qu’accélérer la déliquescence de ce qui est devenue une monstruosité échappant au contrôle de ses créateurs.

     

    • Hmmmm, bien que je partage votre avis sur ce névrosé, je ne partage pas du tout votre sortie sur l’histoire des relations russo-polonaise. Il y avait de nombreux communiste en Allemagne et en France au XXe siècle (les spartakistes pour les allemands) qui n’attendaient que la grande armée rouge pour imposer le communisme dans leurs pays. En 1920 la Pologne était le dernier rempart contre la vague déferlante Bolchevique et... les polonais infligèrent une défaite que les russes ne leurs ont pas pardonner. C’est l’une des raisons pour lesquelles Staline et Hitler se sont "partagés" la Pologne, la Pologne avait souvent été perçu comme un "chien noir" au XIXe siècle par la Prusse (je ne me rappelle plus du nom de la bataille en polonais, mais en polonais elle signifiait "la bataille des chiens" car il y avait eu beaucoup de morts du côté Prusse, trop pour que les Polonais se fatiguent à tous les enterrer et ont laissés les chiens "faire le ménage"). De ce fait Hitler qui voulait tester l’effectivité de son industrie militaire en a profité pour se venger de la Pologne, et de l’autre côté, l’armée rouge en a profité pour se venger de la gifle reçu en 1920.
      L’Histoire de la Pologne m’a été souvent raconté par mon père, un "vrai" polonais, issu d’une fier famille paysanne polonaise, et cette guerre de 1920 contre les soviétique , sans alliés, etc... et les défaites infligés aux prussiens, sont un sentiment fort de leurs fierté nationale, un peu comme notre Fontenoy, Bouvines ou Verdun à nous. C’est pour cela que je vous demande à l’avenir de vous documenter un minimum afin de ne pas purement et égoïstement dénigrer la fierté d’un autre peuple qui au cours de l’histoire, fut tout aussi fier et courageux que le peuple français.


    • "De ce fait Hitler qui voulait tester l’effectivité de son industrie militaire en a profité pour se venger de la Pologne,"

      100% faux. Hitler à tout faire pour garantir une paix durable, il a négocié des solutions equitables puis memes favorables à la Pologne et défavorables à l’Allemagne : l’Allemagne récuperait Danzig (port allemand depuis l’ordre teutonique) et aurait droit à une ligne de chemin de fer extra-territoriale pour relier la prusse orientale (allemand aussi, ils l’ont donné aux russes après la WWII alors qu’il n’y avait aucune population russe) au reste de l’Allemagne. En échange le territoire polonais serait garanti ainsi que son accès à la mer.
      l’Angleterre & la Pologne on tout faire pour provoquer la guerre. Et meme une fois la guerre germano-polonaise commencée, l’Angleterre et la France auraient pu ne pas escalader le conflit en guerre mondiale.


  • Preuve s’il en était encore besoin que l’UE n’est qu’un instrument des ricains...

     

  • Quel est le plus célèbre des Polonais ? Copernic . Le problème est qu’il était... Allemand . Quant à Chopin son père était... Français . Et on n’aurait jamais entendu parler de Marie Curie si elle n’avait pas épousé Pierre curie, de dix ans son ainé, qui l’a supplié de cosigner ses découvertes...


  • Il manque plus que la petite moustache et on approche du but.


  • Les ricains l’appelle DONALD DUCK ! mais chut ! c’est surement stratégique !!


  • Il transpire la haine, ce type-là...
    Le stratégique Conseil européen con-sidère la Russie comme un problème de nouveau "président"...ouais, le "président" est nouveau, pas "le problème russe", le genre de "problème" qui se résolve par la création de problèmes bien plus problématiques que le "problème" lui-même.
    Une fois le coup-d’Etat achevé, les problèmes s’aggravent.


  • C’en était déjà un énorme pour son grand-papa qui était officier dans la SS ...


  • c’est une provocation d’avoir mis un polonais russophobe et americanophile a la tete
    du soviet europeen mais d’un autre coté c’etait dur de trouver un polonais qui ne soit ni l’un ni l’autre.


  • la pologne n’est qu’un etat vassal des etats unis parmis d’autres. un peu comme la corée du sud en asie . la posture de petit pays ne desirant qu’une chose ,defendre sa souveraineté continuellement menacée par la russie et qui pour ce faire aliene la plupart de ses droits et
    pouvoirs en faisant partie de l’europe et de l’otan est une immense farce


  • cela n’excuse pas katyn mais rappelle juste que la barbarie et la violence lache
    sont universels et aussi que staline etait vraiment un pietre chef des armées :

    Massacre de Katyn : une vengeance de Staline (Poutine)

    Smolensk, 7 avril - RIA Novosti

    Le massacre de Katyn serait une vengeance de Staline pour les 32.000 prisonniers soviétiques morts en Pologne en 1920, a estimé mercredi le premier ministre russe Vladimir Poutine à Smolensk.

    "Je ne savais pas que Joseph Staline a lui-même dirigé l’opération militaire de 1920 pendant la guerre soviéto-polonaise. L’Armée rouge a essuyé une défaite et de nombreux soldats soviétiques ont été faits prisonniers. Selon le dernier bilan, 32.000 soldats sont morts de faim ou de maladie en Pologne (…). Je crois personnellement que Staline se sentait responsable de cette tragédie et qu’il a ordonné de fusiller (les Polonais) pour se venger", a indiqué M.Poutine à l’issue d’une cérémonie en mémoire de plus de 20.000 officiers, policiers et civils polonais fusillés en 1940 à Katyn, près de Smolensk, par le NKVD, la police politique soviétique.

    Selon le magazine polonais Newsweek Polska, près de 110.000 soldats soviétiques ont été faits prisonniers suite à la défaite de l’armée de Mikhaïl Toukhatchevski aux abords de Varsovie. Ils ont été envoyés dans des camps créés à Brest, Lukow, Wadowice, Domb et Strzalkowo. Les détenus ont été torturés et laissés sans nourriture ni soins médicaux.


  • pourrai je savoir la motivation de la haine de L’occident contre la Russie,quand on sait le comportement des USA et de la FRANCE à travers le monde ?En Irak et en Cote d’Ivoire pour ne citer que ces deux cas


Afficher les commentaires suivants