Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le pauvre Naulleau à nouveau associé à Alain Soral !

Le bon côté du covid : les people au bord de la faillite économique et morale

Il y en a un qui frôle non pas la crise de nerfs – ce cap est déjà passé depuis longtemps –, mais l’hospitalisation à la demande d’un tiers (HDT) : il s’agit du chroniqueur victime d’un pari faustien foireux, Éric Naulleau. À chaque fois qu’un invité le met en difficulté, il perd une roue. Dans la jungle du show-biz, quand on sent une faille, on y plonge. Les people sont cruels, ils enfoncent le faible à la moindre occasion. C’est un monde meurtrier, on devrait bientôt récupérer Nulleau à la petite cuillère.

 

 

En moins d’une semaine, le larbin d’Hanouna s’est pris deux directs dans les gencives. D’abord par la rédactrice en chef de Public, le canard people boiteux ramassé par le groupe CMI (Czech Media Invest) de l’investisseur de paille Daniel Kretinsky. Myriam Palomba n’est pas exactement ce qu’on peut appeler une jouvencelle romantique, mais quand on est en guerre, les ennemis de nos ennemis sont nos amis.

Yassine Belattar, qui n’est pas un perdreau de l’année question provo, a achevé le Nulleau en deux coups de cimeterre.

 

 

Là, on n’est plus dans le clash du spectacle, on est à deux doigts de la baston de rue. Ce qui annonce des temps nouveaux, relativement plus sportifs.

 

 

Auparavant, Me Di Vizio avait bien travaillé le chroniqueur au corps.

 

 

On souhaite à Riton un bon rétablissement mental, on lui conseille la clinique de Meudon, là où vont tous les people en burn-out (on en reparlera).

Plus généralement, nos amis les people, qui trustaient écrans et journaux, se sont faits plus rares au temps du covidisme. On ne les voit plus pétitionner, par exemple pour les libertés des Français, ou pour soutenir les antivax et les anti-pass. Cette bande de lèche-culs du pouvoir, avantages fiscaux obligent, a perdu tout sens de la solidarité, même envers les pauvres migrants. Et dès qu’ils sortent le bout de leur nez poudré, ils s’en prennent plein la gueule sur les réseaux sociaux. Décidément, mauvais temps pour ces fausses idoles vendues par le Système. Le chaos, on n’est pas pour, mais ça permet d’accélérer certains changements nécessaires. Par exemple de nous débarrasser de cette classe parasitaire aussi médiocre que donneuse de leçons.

(Mal)heureusement, le vieux cachalot veille sur ses ouailles : Roselyne a promis de lutter contre le « piratage culturel », alors que plus un jeune ne paye pour du cinéma sur écran depuis longtemps ou pour de la musique (sauf en concert). Combat d’arrière-garde, voué à l’échec, de la part de politiciens hors-sol.

 

 

Personnellement, on n’est pas contre les œuvres culturelles, à condition qu’il s’agisse d’œuvres authentiques et qu’elles soient culturelles, sinon elles peuvent crever.

 

JPEG - 74.2 ko
Diego, un homme à poigne pour FT

 

Du côté de la télé, c’est pas mieux : le directeur des programmes de France Télévisions – Diego Bunuel, un fils de – est accusé de viol par sa femme. Le groupe de service « public » est cette entité qui sait transformer l’or en merde, avec 500 millions de budget rien que pour les programmes, et le reste, deux milliards, pour le fonctionnement, révèle le magazine Capital :

France Télévisions employait fin 2016 pas moins 9 840 équivalents temps plein. Une privatisation de France 2 entraînerait forcément un plan de départs massif. Et ses employés auraient bien du mal à conserver leurs nombreux avantages. En 2016, un rapport de la cour des comptes cité par BFM Business avait dénombré 191 employés touchant plus de 120 000 euros brut par an et 547 touchant plus de 96 000 euros. Les magistrats s’étaient aussi étonnés que 79 % du personnel technique et administratif soit sous statut cadre.

Quant à la scène, c’est la débandade : notre plus grand humoriste vivant, Gad Elmaleh, celui qui joue les sketches des autres, se met en retrait de la vie commerciale à cause d’un pépin de santé.

 

 

Le Parisien, c’te chance !, a eu la primeur de son nouveau spectacle :

Cette tournée est l’un des événements de la rentrée et marque son retour après six ans d’absence en France. Son show, d’une grande fluidité comme nous avions pu le constater à la première donnée le 9 septembre dernier à Blois, évoque son ex-belle famille princière à Monaco, son expérience américaine, mais aussi son statut de parent d’élève, son célibat choisi, son rapport aux religions…

Il parle de ses plagiats ou pas ?

Du côté des politiques, ça ne va guère mieux. La Schiappa, après avoir bénéficié d’un superbe publireportage entre amoureux dans Paris Match, vient de se jeter avec son mec. Merde, en plus, il était déconstruit, féministe, quoi ! On espère qu’il ne lui a pas tapé dessus, quand même. Marlène, dans sa douleur, a quand même eu la force de cogner sur Zemmour :

 

 

Au moins ces deux-là ne finiront pas ensemble !

 


 

Triple bonus

Quand Yassine Belattar le collabeur rencontrait Alain Soral et lui parlait mal :

 

Quand Eric Naulleau invitait Alain Soral et se cultivait avec lui :

 

Quand Eric Naulleau écrivait un livre avec Alain Soral (même si à chaque fois il corrige « contre Alain Soral » ce qui n’a pas beaucoup de sens lorsqu’on écrit un dialogue, fut-il désaccordé) :

Naulleau dans la tourmente

Yassine Belattar décortiqué par Faits & Documents :

 






Alerter

76 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2819603
    Le 2 octobre à 19:23 par 2nilem
    Le pauvre Naulleau à nouveau associé à Alain Soral !

    C’est amusant de voir le sort de Naulleau en comparaison de son acolyte Zemmour de "On n’est pas couché". L’un est accusé d’avoir fleurté avec le "diable" et l’autre de marcher sur les traces du FN. Au final, j’invite Naulleau à assumer son passé Freudien et laisser entendre à une supposée candidature aux élections présidentielles. Après tout, on n’est pas à un faux-cul de plus car là, c’est véritablement le bal. Au final, c’est vrai ! Zemmour est intelligent ! Il a focalisé l’attention sur lui alors que Naulleau sert de mange-merde aux merdias...

     

    Répondre à ce message

  • #2819628
    Le 2 octobre à 20:03 par Harun
    Le pauvre Naulleau à nouveau associé à Alain Soral !

    Naulleau ne s’emporte pas, il sait très bien que les malabars seront là pour éviter le contacts. Ça en fait quelqu’un d’encore plus méprisable.
    Ni courage intellectuel, ni courage physique !

     

    Répondre à ce message

    • #2820333
      Le 3 octobre à 23:55 par Esteban
      Le pauvre Naulleau à nouveau associé à Alain Soral !

      Je lui ai toujours trouvé cet air de faux dur que soral décrivait chez dupont-moretti : il a une tête de gros un peu hirsute...une esthétique pas fameuse pour séduire, mais qui peut donner l’air intimidant pour ceux qui s’y connaissent pas trop.
      Donc il laisse entendre régulièrement qu’il serait capable de se battre, sans jamais aller au bout car quand on le regarde bien, il fait juste bourgeois mou. Sa manière de débattre le prouve, il a du mal à taper de face.
      Mais il a utilisé son faux air de costaud (rondouillard, en fait) à plusieurs reprises, je l’avais déjà flairé chez lui.
      Et là, c’est le pompon. On y est. Au bout du bout, que de la gueule.

       
  • #2819633
    Le 2 octobre à 20:18 par Bébert qu’en a vues d’autres
    Le pauvre Naulleau à nouveau associé à Alain Soral !

    J’ai cliqué sur les 45 secondes de Naulo qui n’est pas un facho : j’ai eu ma dose décennale de télévision, merci.

     

    Répondre à ce message

  • #2819741

    Une question me taraude, pourquoi, comme le reconnaît régulièrement Éric Zemmour, il ne dit pas clairement qu’il correspond (ou correspondait) avec Alain Soral ?
    Zemmour peut le dire et pas Naulleau ? Aucun autre ?

     

    Répondre à ce message

  • #2819762
    Le 3 octobre à 00:55 par rien a foutre
    Le pauvre Naulleau à nouveau associé à Alain Soral !

    Franchement, tous ceux que vous citez
    nous crachent à la gueule.
    Alors les ennemis de nos ennemis sont
    aussi nos ennemis.
    Se réjouir que Naulleau se fasse attaquer
    pour avoir fait un livre avec Alain Soral,
    c’est comme se réjouir quand Alain se fait attaquer.
    Désolé, mais Naulleau a eu le courage
    de faire un livre avec Alain même si dans
    Dialogues désaccordés il essaye de lui
    apporter la contradiction.

     

    Répondre à ce message

  • #2819811
    Le 3 octobre à 06:19 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Le pauvre Naulleau à nouveau associé à Alain Soral !

    Naulleau, il ne va pas pouvoir s’en sortir

    une retraite, fermer sa gueule, profil bas, merci, au revoir, à jamais

    il ferait mieux de disparaître, de fuir pendant qu’il est encore temps
    sinon, ils vont lui faire la Grande Roue
    QUI ?

    mais les mecs comme Naulleau, pourtant disponibles à la pelle
    ont trop d’égo insatiable

    comme on fait son lit,
    on se couche

     

    Répondre à ce message

  • #2819817
    Le 3 octobre à 06:47 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Le pauvre Naulleau à nouveau associé à Alain Soral !

    quand j’étais petit,
    les clowns me faisaient peur

    aujourd’hui, ils sont juste gerbants
    un vrai dépotoir

    ils mettent des beaux costumes, des belles cravates,
    de jolis souliers,
    la rolesque avant 50 ans

    des petits employés
    avec du gel dans les cheveux
    et dans la rondelle, au coin de la bouche

    vérifie
    la vérité si j’mens

     

    Répondre à ce message

  • #2819818
    Le 3 octobre à 06:57 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Le pauvre Naulleau à nouveau associé à Alain Soral !

    Éric Naulleau, Yassine Belattar :

    propulsés médiatiquement,
    comme toutes les autres raclures illégitimes, goinfrées,
    la gamelle, miam-miam

    qu’est-ce qu’ils vont m’apprendre de la vie et de ses conséquences
    dois-je suivre leur exemple

     

    Répondre à ce message

  • #2819995
    Le 3 octobre à 12:03 par domus
    Le pauvre Naulleau à nouveau associé à Alain Soral !

    Donc si on comprend bien son message , c’est la démocratie qui s’exprime quand on va dans leur sens, mais ils se vengeront si Zemmour est élu. C’est un déni du respect des votes, que ça plaise ou pas, c’est une menace claire, nette et précise en public. Conclusion : une plainte pour menace, incitation à la haine, propos diffamatoires, devrait lui tomber dessus, logiquement.

    Le paieront ? Tiens donc, il peut développer sur la méthode qu’il compte employer.

    il se prend pour qui ce type ?

     

    Répondre à ce message

  • #2820491
    Le 4 octobre à 10:35 par merci
    Le pauvre Naulleau à nouveau associé à Alain Soral !

    Que de nostalgie en voyant ce plateau !
    Surpris de voir l éloquence d alain Soral sur l art contemporain
    il nous fait encore une synthese et une analyse des plus brillante la ou on ne l attendait pas
    j ai rigolé en voyant Naulleau qui toute sa vie se sera fait taxer d extreme droite / de facho (ici a cause l art contemporain qu il critique)

    je note egalement la morgue de la directrice de gallerie sur les gens qui viennent pour le coté art deco et qui ne comprendront l oeuvre que si ils lisent la notice explicative

    Bcp a dire encore mais je m arrêterai la merci pour ce morceau d anthologie

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents