Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le poème de Rudyard Kipling Tu seras un homme mon fils censuré par des étudiants pour "racisme"

Rudyard Kipling a écrit des classiques comme Le Livre de la jungle (The Jungle Book) et Les Histoires comme ça (Just So Stories for Little Children), histoires pour enfants traduites en français par Robert d’Humières et Louis Fabulet. Récemment, l’un des poèmes de Rudyard Kipling a été supprimé d’un mur de l’université par des étudiants qui affirment que l’auteur est un « raciste ».

 

Le poème If (généralement traduit en français sous le titre Tu seras un homme mon fils, parfois aussi simplement traduit par Si) de Kipling, qui traite de la résilience face à l’adversité, entre autres choses, a été peint par un artiste sur le mur du bâtiment du syndicat étudiant de l’Université de Manchester dans le nord de l’Angleterre.

Dans un effort pour « récupérer l’histoire au nom de ceux qui ont été “opprimés” par des personnes du genre de Kipling », les leaders étudiants ont décidé en moins d’une heure de retirer le poème.

Un message Facebook du 16 juillet de Sara Khan, la responsable de la libération et de l’accès à l’université, a déclaré que « Kipling est l’opposé de la libération, de l’autonomisation et des droits de l’homme ».

 

JPEG - 52 ko
À gauche, l’œuvre originale avec le poème « If » de Kipling, et à droite, la nouvelle version des élèves (Manchester, Royaume-Uni, 16 juillet 2018)

 

Elle a dit que Kipling cherchait à « déshumaniser les gens de couleur » et à « légitimer la présence de l’Empire britannique en Inde ».

Les étudiants ont changé le poème de Kipling, en utilisant un marqueur noir pour écrire « Still I Rise » de Maya Angelou sur le poème. Maya Angelou est une poète américaine noire et militante des droits civiques.

Sara Khan a reproché à l’université de ne pas avoir consulté les étudiants lors de la rénovation du bâtiment.

[...]

Sara Khan a déclaré qu’il était « profondément inapproprié de promouvoir le travail de Kipling » dans le syndicat étudiant.

Fatima Abid, secrétaire générale du syndicat étudiant, a écrit sur Twitter  :

« Nous avons retiré le travail d’un impérialiste des murs de notre syndicat et nous l’avons remplacé par les paroles de Maya Angelou... Dieu sait que les voix noires et brunes ont été assez éradiquées de l’histoire, et il est temps que nous essayions d’inverser cela, au moins dans notre syndicat. »

Fatima Abid a depuis supprimé son compte.

Lire l’article entier sur epochtimes.fr

L’antiracisme a été inventé pour fracturer la société,
lire sur Kontre Kulture

 

Les délires de l’antiracisme, sur E&R :

 






Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents