Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le pouvoir, ça monte à la tête

Et ça fait exploser les têtes mal faites

Le pouvoir c’est bien, si l’on sait s’en servir. Donnez du pouvoir ou le pouvoir à un con ou un salaud, ça finit en général assez mal. Le problème, c’est qu’un plus con ou un plus salaud peut prendre la relève. Difficile se savoir comment se comportera un homme une fois au pouvoir : il peut complètement dévisser – ce fut le cas de François Hollande –, ou assurer à mort. C’est plus rare. Poutine en fait partie. Quoi qu’on en dise, il assure.

 

En face, dans les poubelles du Pouvoir, il y a du monde. Le pouvoir a ceci de spécial et de dangereux qu’il révèle et élève chaque faiblesse à la puissance 10. Les dirigeants français ont été faibles depuis deux mandats : Sarkozy avait beau engueuler ses subalternes et maltraiter ses ministres, il a ridiculisé la France. Hollande, n’en parlons pas, ne rouvrons pas cette plaie à peine cicatrisée. Sous Macron, ce jeune roi un peu foufou, une nouvelle génération de futurs cadres de la France émerge. Tous n’ont pas le niveau, on l’a vu. La fraîcheur a son envers.

 

 

On ne se moquera pas (trop) ici des macronettes envoyées au charbon devant les électeurs, qui auraient effectivement élu des chèvres face aux candidats LRPS, qui ont dégoûté tout un peuple. Pas sûrs qu’on ait gagné au change, l’avenir le dira. Et l’avenir, c’est Mounir Mahjoubi, le conseiller qui monte. Il présente bien (costume Paul Smith ?), barbe, air cool, diversité, esprit vif, c’est l’atout young leader techno de Macron. Ça change du blaireau Ayrault ou de la limace Cosse.

Nous allons illustrer ici un adage de footballeur sur comment gâcher une jolie passe :

« On lui fait une passe sur un plateau, et lui il shoote dans le plateau »

Les Français qui suivent ont bénéficié d’une promotion politique ou médiatique rapide. Mounir, qui avait fait un sans faute depuis le début, vient de se fracasser dans le mur du çon : assurer la majorité ET l’opposition à la Chambre, on nous l’avait jamais faite celle-là en France. C’est exactement la définition d’un parti unique...

 

 

Pierre Ménès, du haut de sa tour de Grand Contrôleur du foot français, se prend désormais pour le sélectionneur à la place de Didier Deschamps. C’est l’effet Canal : l’intrusion pendant trois décennies de la chaîne à péage dans le sport roi a brouillé les frontières entre journalistes et professionnels, qu’ils soient joueurs ou entraîneurs. Ménès a du pouvoir, et il s’en sert. Parfois trop.

 

 

Il ne s’agit pas de se moquer de ce candidat FN, car il ne fait qu’appliquer la pensée dominante qui vide opportunément la politique de son sens. À son corps défendant, il applique la directive du Système qui consiste à dépolitiser les gens, à les éloigner du combat collectif à coups d’émojis et autres babioles du spectacle.

 

 

Les journalistes n’échappent pas à ce mouvement, en s’éloignant à ce point des préoccupations des Français qu’ils ne les distinguent même plus. Si bien que nombre d’articles flottent dans le vide, dans l’espace intersidérant, la Connosphère...

 

 

On termine avec Ruth, la déesse qui symbolise à elle seule le système médiatico-politique. Elle en incarne toutes les outrances, toutes les vanités, toutes les dissimulations, le tout couronné par une satisfaction de soi irréelle.

 

 

À tous ceux-là, nous souhaitons un rapide dégonflage de melon, afin de retourner un peu parmi les humbles. Qu’ils n’oublient pas qu’on peut détenir un pouvoir et rester humble, c’est-à-dire humain, une association qui manque à notre pays, lui qui en est truffé...

Chávez, le pouvoir, et l’humilité,
à lire chez Kontre Kulture

 

Le pouvoir, difficile à prendre, encore plus difficile à garder, voir sur E&R :

 






Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1747321
    Le 17 juin à 00:49 par dudulle
    Le pouvoir, ça monte à la tête

    60% d’abstention c’est le seul contrepouvoir. CA ça leur ferait mal !

     

    Répondre à ce message

  • #1747327
    Le 17 juin à 00:54 par DD
    Le pouvoir, ça monte à la tête

    On entre dans l’ère "Ziggy Stardust" du pouvoir, version Macron&Cie.
    Dieu sait si j’l’aime le Bowie, et qu’il a toujours trop compris..

     

    Répondre à ce message

  • #1747385
    Le 17 juin à 06:29 par Tatiebaba
    Le pouvoir, ça monte à la tête

    Un avis (légèrement de parti pris :) )concernant le candidat FN et son affiche cucu-la -praline ...Et si il y avait un peu d’humour dans son affiche ? En effet ayant moi-même depuis 4 ans et jusqu’à la semaine dernière (... !) fait le boulot pour toutes les élections possibles pour le F.N j’ai tellement pris de ""F. Haine dans la tête"" que je comprends le besoin d’appuyer dans le sens inverse pour rétablir l’équilibre....Enfin seuls ceux qui ne font rien ne se trompent pas et franchement comparé aux gros (ses) taré(e)s qui causent pour l’autre "mac" (gros pas en kg mais en ’’ lourd ’’) et les indécences des journalistes ( je connais plus de retraités qui gagnent 800 euros que 8000 et la Ruth avec 1200 euros elle doit à peine pouvoir s’acheter un sac ...) .....Et vous chers commentateurs ? Que faites vous dans la vraie vie ? Avez vous déjà défendu vos opinions devant des micros, devant des électeurs ? Avez vous conçu une affiche en vous demandant "qu’est ce qui pourra passer la barrière encéphale (cette huile comme disait Balzac ?) Qu’est ce qui peut faire changer les choses ? Alors oui on peut ne pas être débilos comme la bande à mac, et se tromper aussi... Et puis qui sait peut-être que son affiche va toucher certains électeurs ? Et le but n’est ce pas cela ?

     

    Répondre à ce message

    • #1747407
      Le 17 juin à 08:06 par rebouteux
      Le pouvoir, ça monte à la tête

      Oui, je trouve aussi que les commentateurs ont une tendance hypercritique. L’affiche "je vous aime" a le mérite de court-circuiter le thème favori de la "haine". Tant que le candidat est néanmoins paré pour répondre à la violence adverse, il n’y a rien de mal.

       
    • #1749627
      Le 20 juin à 13:25 par Guillaume
      Le pouvoir, ça monte à la tête

      Ouais enfin faut voir la photo aussi, il s’est cru sur meetic, jeune homme toujours puceau à 28 ans cherche collaboratrice pour ne pas finir mage noir à 30 ans. Crédibilité/20 ?

       
  • #1747406
    Le 17 juin à 08:06 par DUMAS
    Le pouvoir, ça monte à la tête

    Excellent article, concernant les jeunes recrues en politique c’est sûr il y en a peu du niveau de Marion MLP. Mais c’est "l’effet Macron",perso je n’ai jamais pu comprendre un seul de ses discours. On sait bien que ce sont de vieux diables et les "cougars" qui tirent les ficelles. Chef d’entreprise retraité je constate bien la différence d’impact auprès de la clientèle avec mon fils de 25 ans qui a pris ma suite.L’entreprise ne va pas mieux ni moins bien mais ça n’a plus rien à voir avec mes méthodes. On me craignait et j’étais au charbon à 7 h du mat, lui il est "super" et "cool".A la différence de JMLP je me suis retiré et je ferme ma gueule et je navigue le plus possible .C’est la vie...

     

    Répondre à ce message

  • #1747443
    Le 17 juin à 09:52 par dixi
    Le pouvoir, ça monte à la tête

    Quand le soufflé va retomber ,cela va faire la même chose que dans une tour de 10 étages, lorsqu’une trappe s’ouvre sous nos pieds .Je ne vous dit pas la chute ,haut les cœurs !

     

    Répondre à ce message

  • #1747455
    Le 17 juin à 10:16 par hihi haha
    Le pouvoir, ça monte à la tête

    Maitresse Gilda (prostituée travesti sado-maso) est très émue de constater qu’un de ses clients est au gouvernement.
    Emouvant n’est-ce pas ?

     

    Répondre à ce message

    • #1747720
      Le 17 juin à 17:52 par VORONINE
      Le pouvoir, ça monte à la tête

      Je me demande lequel ....Il faut dire qu’il n’y a que l’embarras du choix , tant du haut en bas de l’éxécutif, les moeurs sont louches . Le mouvement porte ça dans son ADN : " EN MARCHE"...Il y a un coté péripatécien dans tout ça .

       
  • #1747923
    Le 17 juin à 23:01 par Héoui
    Le pouvoir, ça monte à la tête

    Désastre de la féminisation, qui engendre un niveau de médiocrité, qu’on n’osait même pas imaginer il y a seulement une dizaine d’années.
    Eriger les femmes en reines de tout conduit à naufrage total de la France, dans tous les domaines.

     

    Répondre à ce message

    • #1748039
      Le 18 juin à 05:37 par Templérance
      Le pouvoir, ça monte à la tête

      « Le mieux est le mortel ennemi du bien ».
      « Reine » est excessif, Princesse suffisait à leur faire miroiter...

       
  • #1748218
    Le 18 juin à 14:43 par Aryana
    Le pouvoir, ça monte à la tête

    Ruth el Grief en short pour l’ été, son incroyable arrogance autoritariste , son camouflage de bien bienpensance de sérieux et de moral peine a cacher la noirceur de l’ élite démoniaque, car c’ est ça et bien ça, qui crache son venin d’ illusion et de mensonge a travers le média de masse, tout est cloisonné, aucun oxygène ne doit passer , c’ est le gazage , l’ enfumage , on veut tuer la pensé, annihiler le doute et l’ intelligence . Et un jour on tue, on massacre, on déporte, on affame, on explose des pays, en votre nom , pour la " démo-crazy ", les droits de l’ homme, pour la paix et votre sécurité , dont les crapules n’ ont que faire en vérité, ce sont des gens rendus fous par le pouvoir, la fortune, la lubricité, l’ avidité et la haine , de sombres psychopathes blasphémateurs , convaincus de devenir Dieu , défiant Ses lois , torturant Ses enfants , ouvrant grandes les portes de l’ enfer du nouvel ordre mondial

     

    Répondre à ce message

  • #1748277
    Le 18 juin à 16:47 par MP
    Le pouvoir, ça monte à la tête

    ’’Le pouvoir, ça monte à la tête’’, très bon sujet et ce n’est pas Raisonius Ier qui dira le contraire !

     

    Répondre à ce message

  • #1749614
    Le 20 juin à 13:15 par Guillaume
    Le pouvoir, ça monte à la tête

    Je crois que ça langue a fourchée, elle voulait surement dire "les retraités qui gagnent 1200 €/mois sont des "gens Baisés".

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents