Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le président polonais : "Israël est responsable de la montée de l’antisémitisme dans mon pays"

Le président polonais a affirmé aux dirigeants de la communauté juive aux États-Unis qu’Israël était à blâmer pour la multiplication d’incidents antisémites dans son État, à la suite de déclarations « anti-polonaises » de hauts responsables du pays, a rapporté vendredi le site internet Jewish-American News.

 

Selon l’article, le président s’est entretenu avec des dirigeants juifs lors de sa visite aux États-Unis dans le cadre de l’Assemblée générale des Nations unies, soulignant un certain nombre de déclarations selon lesquelles les dirigeants israéliens auraient incité les Juifs à la haine envers la Pologne.

Il a notamment attribué la montée de l’antisémitisme à à la loi sur l’Holocauste opposée par Israël, citant la déclaration du ministre des Affaires étrangères Israel Katz il y a environ un an, citant le regretté Premier ministre Yitzhak Shamir, selon lequel « les Polonais aspirent à l’antisémitisme des seins de leurs mères ».

Il a déclaré qu’en Pologne, il avait été invité à ne pas se rendre en Israël avant les excuses officielles. Le député Yair Lapid a répondu à la déclaration en déclarant : « Non, monsieur, Israël n’est pas responsable des incidents antisémites en Pologne. Ni dans l’Holocauste, il y a soixante-dix ans. »

[...]

Alors que la Pologne prétend que la responsabilité de l’Holocauste repose uniquement sur les épaules de l’Allemagne et que la Pologne elle-même était un État sous occupation au cours de ces années, Israël fait état de nombreux collaborateurs polonais qui ont même parfois précédé les Allemands dans le massacre de Juifs polonais.

Lire l’article entier sur infos-israel.news

Le Polak se rebiffe, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Allez encore un peu au bout de vôtre raisonement & sortez de l’OTAN est là on est bon !
    Car dans la révolte des Nations ils faudra aussi la révolte des nation ’’vassales’’ de l’Empire

     

    • Peut être avez vous raison en laissant supposer que NATO , et indirectement US, sont les pires amis des Polaks...Mais c’est leur seul...


    • #2288826

      Il n’est certes pas facile d’avoir des amis géographiquement proches quand, n’ayant pas de frontières naturelles, on est pris dans une mâchoire, d’un côté hérétique germanique et de l’autre schismatique russe (qui se mettent parfois à broyer de concert, car nous avons toujours été leurs empêcheurs de tourner en rond pour leurs projets étatiques de "tenir les gens par la gueule" comme on dit, notre "liberté dorée" les a toujours irrités). Ça fait 1.000 ans qu’on tient, avec des hauts et des bas (et on tiendra encore). La France fut un ami, autrefois. La Hongrie est un ami sûr (passé dynastique commun, seuls à nous aider quand l’Armée rouge nous déferlait sur la gueule en 1920 etc.). Le gouvernement actuel Droit et Justice (qui fait pourtant plein de bonnes choses à l’intérieur) est un véritable désastre dans la politique étrangère, complètement à plat-ventre devant les US. La communauté nous réclame 380 milliard de $ de (fausses) restitutions (que les US appuient : l’infâme acte 447/Just.). Quand il y avait, quelques années en arrière, des tentatives de frayer avec la Chine (construction d’un grand canal dans le cadre des "routes de la soie"), l’ambassadeur US a sifflé la fin de la récré. Là (pour nous humilier encore plus ?) on se tape une espèce d’horrible bonne femme botoxée, Georgette Mosbacher, qui se comporte comme un gouverneur colonial (elle aurait tort de s’en priver, on la laisse faire), avec Mme ambassadeur Azari dans son sillage qui a du mal à contenir sa haine de nous. Mon pays a certes des défauts, mais aussi d’énormes qualités : une magnifique jeunesse (hormis grandes villes cosmopolites), l’une des plus patriotiques du monde. J’espère qu’elle ne sera pas sacrifiée dans une guerre impériale, dans une provocation, comme en septembre 1939 lorsque l’Angleterre (ennemie séculaire de la Pologne et de tous les peuples catholiques) nous avait poussé sous la tondeuse en marche. Le 13 octobre il y a les législatives, je vais voter pour une confédération (Konfederacja) où il y a des gens proches par certains aspects de la pensée de la "révolte des Nations" formulée par AS.

      PS. Le président A. Duda (marié à Mlle Kornhauser) est un personnage un peu falot, avec parfois quelques éclairs ici et là, mais en Pologne le vrai pouvoir n’est pas à la présidence comme en Fr. Ve République, plutôt IIIe. Le vrai pouvoir c’est le chef du parti au pouvoir (PiS, Droit et Justice) Jarosław Kaczyński. J’arrête là, ça déborde dans le rouge…


  • Selon les sources, ce qui suit serait un fake, ou pas.
    Ariel Sharon en 1982 : « Même aujourd’hui je me porte volontaire pour faire ce sale travail pour Israël, de tuer autant d’Arabes qu’il est nécessaire, de les déporter, de les expulser, de les brûler, de faire que le monde entier nous haïsse, de tirer le tapis de dessous les pieds des Juifs de la diaspora, ce qui les forcera à courir vers nous en pleurant. Même s’il faut faire sauter une ou deux synagogues par-ci par-là, cela m’est égal. Et cela m’est égal aussi si une fois le travail fait, vous me mettez devant un tribunal de Nuremberg puis me jetez en prison à vie. Pendez-moi même, si vous voulez, comme criminel de guerre. » … « Ainsi je suis un anti-sémite ? Parfait ! » … « je ferai tout ce que je pourrai pour accroître l’antisémitisme »

     

  • Pour les sionistes, c’est volontairement oublier que la Pologne fût pendant des siècles "la terre de refuge" pour les juifs d’Europe. C’est volontairement oublier les Accords de Transfert entre l’Allemagne hitlérienne et les sionistes de Palestine dans les années 30. C’est oublier les nombreux assassinats, meurtres et attentats des sionistes les plus radicaux (hôtel King David - Folke Bernadotte - massacre de Deir Yassin - Uss Liberty - l’Irgoun - la Haganah - Lehi - Palmah - Jakob Israël de Haan - Haïm Arlozoroff - Yitzhak Rabin - le terrorisme sioniste en Palestine mandataire, pour ne citer que cela parmi tant d’autres). Le but des sionistes radicaux (au début d’origine hashkenaze) a toujours été de pourrir la vie des Palestiniens pour les obliger à partir et parallèlement de pourrir la vie des juifs partout dans le monde pour les obliger à faire leur alya, voilà pourquoi ils sont les plus grands promoteurs d’antisémitisme, c’est leur fond de commerce. Que nos médias de masse (mainstream pour les franglais) donnent autant de visibilité aux juifs antisionistes qu’ils en donnent aux juifs sionistes et à leurs soutiens et l’opinion publique changera.


  • Pourquoi va-t-il leur parler ? Soit il reste sur ses positions, soit... Enfin, bref !


  • Toujours rappeler à ces sionistes le film Deffamation de Yoav Shamir.

     

  • Vive la Pologne libre !


  • Toutes ces informations sont très indigestes mais je reprendrai bien un petit rouf.
    Merci.


  • Ce pays est formidable. J’y étais encore le week-end du 21/09 pour un mariage Chrétien.
    Ils construisent en ce moment des axes routiers et autoroutiers reliant l’est à l’ouest (Allemagne/Biélorussie) et nord à sud (baltique /rep Tchèque) avec des échangeurs. Le pays se construit et la foi en Christ aussi. Que Jésus bénisse la Pologne.

     

    • Ouais, ils construisent, ils construisent... Avec l’argent de la Communauté européenne ! Sinon c’est le sous développement assuré ! Faut voir les belles, riches et prospères régions ex-allemandes devenues des régions sinistrées, dignes d’un pays du tiers monde, sous l’administration polonaise !


    • "Ce pays est formidable, ils construisent en ce moment....."
      Avec quel argent ?
      Celui de l’U.E, c’est à dire des pays contributeurs nets comme l’Allemagne, la Grande Bretagne, la France, l’Italie qui eux n’ont plus les moyens de sauvegarder leurs infrastructures pour éviter les drames, genre le pont de Gêne.
      La Pologne a touché entre 2004, date de son adhésion à l’U.E et 2014, 184 millions d’euros pour booster son économie, elle en a profité pour aménager un port pouvant recevoir des tankers gaziers et des raffineries de gaz pour permettre aux USA de nous refourguer du gaz de schiste bien plus cher que le gaz russe.
      Aprés le départ de la Grande Bretagne de l’U.E et la réduction de fait des crédits qui lui seront alloués pour son "incroyable" ascension dans le monde moderne, je me demande combien de temps il faudra au Polonais, qui ne sont pas tous des buses, pour comprendre qu’ils sont sont sortis de l’URSS pour tomber dans son pendant, L’UERSS ?


    • Les Polonais se servent là où ils peuvent se servir, mais toujours dans l’intérêt de la Pologne.
      Si nous sommes assez stupide pour les laisser faire ce qu’ils veulent de l’argent, qui est l’idiot ?
      En attendant, ils ne sont pas en zone euro, l’armée polonaise est de plus en plus forte, bien équipée (échange de bon procédé avec les US présent sur place ?)
      Une jeunesse forte, éduquée, patriote, croyante...
      C’est un pays qui n’a que trop l’habitude d’en prendre plein la gueule étant donné leur position géographique.

      Je fantasme pas la Pologne, je pense juste que c’est les moins cons de toute l’UE.


    • @lèche
      On parle des subsides que touche la Pologne, mais l’Espagne, le Portugal, la Grèce...Vous croyez qu’ils vivent de l’air du temps ? Même la France est biberonnée aux subventions via la PAC. On donne aux polonais, ils prennent. Comment peut on leur reprocher ? La logique de l’UE est mortifère pour tous les pays. Après il y a les vieux contentieux historiques entre la Pologne, l’Allemagne, la Russie, mais tout ceci est une autre histoire. Quant à la question sioniste, ce n’est pas le seul pays d’Europe de l’Est et/ou centrale à y être confronté.


  • Pour eux l’antisémitisme est toujours un mystère insondable. Ils ont de grands physiciens, mais là, ils n’arrivent pas à comprendre.


  • Israël est un Etat-voyou qui n’a pas de leçon à donner. Le seul moyen de répondre à ses demandes pour le moins "exagérées" est d’utiliser la technique du boomerang.
    Les sionistes s’arrêterons d’eux-mêmes.


  • Que les polaks se démerdent ! Ils feraient mieux de soigner leur anti germanisme après avoir pourtant volé à l’Allemagne la Silésie, la Poméranie et la Prusse-Orientale et avoir provoqué la guerre en refusant le couloir de Dantzig aux allemands. Et soigner leur complicité-allégeance avec les US !

     

    • "Les allemands CIVILS (femmes, enfants, fermiers) ont été chassés, persécutés et massacrés par les polonais avant et après la guerre"
      J’ai même entendu dire que les polonais raffolaient de méchouis de petits bébé allemands arrosés de vodka ...
      C’est la shoah des schleus, n’oublions pas le devoir de mémoire.


  • #2289147

    À propos de quelques commentaires ci-dessus – les Polonais n’ont rien volé à personne : ces territoires (lesquels, à travers l’histoire, au gré des victoires militaires, ont appartenu autant de temps, sinon plus, aux Slaves qu’aux Germains) ont été rattachés à la Pologne communiste en 1945 par Staline, qui dessina les frontières de SA PROPRE main, au crayon, amputant au passage la MOITIÉ orientale de la Pologne d’avant-guerre. Les gens qui sont allés y vivre ne l’ont pas fait par choix, mais ils avaient été expulsés de leurs maisons à l’Est de l’infâme ligne Curzon (expulsions par le NKVD des villes de Lwow, Wilno…). Les Polonais n’avaient vraiment pas grand chose à dire au sujet de ces frontières post-1945 (ça s’est joué à Teheran et à Yalta). Ce n’est pas les Polonais qui en firent un "tiers-monde", mais d’abord l’Armée rouge (administration militaire soviétique), qui les dépeça jusqu’à l’os, démontant les usines, volant l’ensemble du mobilier et détruisant ce qu’ils ne pouvaient pas emporter en URSS. L’administration civile polonaise hérita d’une terre brûlée, genre "année zéro". Je me moque de tenter de convaincre les gens qui ont une vision pro-allemande, il n’y a rien à faire contre ça, c’est juste un rappel de quelques faits. J’ai toujours connu quelques Français (et il y en a toujours un ou deux dans les commentaires ici) qui s’extasient de la marche germanique vers l’Est ; en général ils trouvent beaucoup moins viril et martial quand les Allemands marchent vers l’Ouest (1815, 1870, 1914…). Je rappelle que la Prusse fut le bâton des Anglais pour rosser les catholiques sur le continent (que ce soit la France ou la Pologne). Mais on a bien entendu le droit d’être pro-révolution protestante…

     

    • Blablabla ... La Pologne accoquinée avec l’Angleterre ont voulu et obtenu la guerre en 1939. La France a ensuite déclaré la guerre à l’Allemagne pour se prendre une branlée mémorable. Les allemands CIVILS (femmes, enfants, fermiers) ont été chassés, persécutés et massacrés par les polonais avant et après la guerre, dans leurs provinces de Poméranie, Silésie et Prusse orientale. Et l’année zéro c’est l’Allemagne en 1945, pays rasé, vitrifié, exsangue, décimé, pillé, violé et aujourd’hui première puissance économique en Europe, quand les polonais sont dans le sous- développement !


    • Complètement d’accord, mais pour compléter je dirais à @lèche que non, les polonais n’ont rien volé à personne. La Pologne a cessé d’exister pendant plusieurs années et à plusieurs reprises au cours de son existance. Allez demander aux polonais ce qu’ils pensent des allemands et de leurs méthodes, moi c’est facile j’ai juste à demander à ma mère de 85 printemps.
      La pologne a du mérite, comme la Hongrie, la Tchéqie, la Russie de se redresser après le communisme. En France on aurait fait quoi à par raler ? L’Allemagne ne doit son salut qu’à un concours de circonstance incroyablement favorable. Mais désolé, pour y aller régulièrement ça ne donne pas très envie. On se croirait dans des épisodes de Derrick avec que des vieux. Autre pays vitrifié : le Japon, ils s’en sont sortis, mais là aussi des vieux, mince....
      En attendant les polonais sont bosseurs et courageux et ils leur restent encore ce petit quelque chose que les français semblent avoir perdu. Peut être la foi...


    • @Lèche Vanessa
      J’espère pour vous que votre parti pris pro-germanique découle de votre origine. Dans ce cas là, je la respecte. Mais si vous n’avez aucun lien charnel avec l’histoire germano-polonaise, vos commentaires relèves alors soit du fantasme, soit de la mythomanie...


  • C’est plus que probable,mais pas que dans son pays...petit à petit,les langues continuent de se deliees jusqu’au jour ou les peuples européens et mondiaux dans une grande majorité comprendront la "supercherie" des élites,gouvernementales soumises,et des élites sionistes,pour asservir et spolier leurs pays avec leurs biens !!
    Cela devient une évidence...ce n’est plus qu’une question de temps.Un jour ou l’autre,
    les vérités apparaîtront au grand jour malgré toutes les mascarades...


Commentaires suivants