Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le régime de Kiev, prêt à sombrer, espère l’aide des États-Unis

Edouard Bassourine, commandant adjoint des indépendantistes de la République de Donetsk, a fait savoir que les combattants provenant de son territoire, combinés aux troupes venues de Lougansk, ont presque achevé l’encerclement des unités fidèles à Kiev et retranchées dans la ville de Debaltsevo, qualifiée de « chaudron » par les séparatistes.

2 000 personnes, dont plus de 600 enfants, ont fui les villes d’Avdeïevka, Svetlodarsk et Debaltsevo. Cette dernière (25 000 habitants) est privée d’eau et d’électricité. Toutes les voies d’accès à ce saillant sont à portée de l’artillerie des rebelles depuis que ceux-ci ont pris possession, samedi, de la ville voisine de Vuhlehirsk après une bataille entre blindés.

Kiev craint que ses soldats (de 5 à 8 000 hommes) ne soient totalement encerclés prochainement. Alexandre Zakhartchenko, président de la république populaire de Donetsk, a offert une reddition honorable à ses adversaires :

« Nous avons refermé le chaudron de Debaltsevo (…) Les gars ! Ma proposition est de déposer les armes et de partir. Vous ne faites pas le poids. Vous avez une chance de conserver votre vie. Rendez-vous et vous vivrez. Je vous promets que vous retournerez chez vous. »

Le dirigeant séparatiste a également fait savoir qu’il comptait faire grossir les rangs de son armée de 10 000 volontaires supplémentaires.

Des manifestations de familles de soldats ont eu lieu à Kiev afin d’obtenir la démission du ministre de la Défense, Stepan Poltorak, et l’envoi de renforts afin de préserver les militaires de l’étau mis en place par les combattants du Donbass, comparable au piège de Dien Bien Phu.

Le nombre important de désertions, prisonniers, disparus, tués au combat et le refus de la conscription font craindre aux alliés de Kiev que le front ne s’effondre totalement. Hollande et Merkel se sont entretenus longuement avec le président ukrainien Porochenko et ont appelé à un cessez-le-feu immédiat malgré l’échec des négociations de Minsk, organisées dans ce but.

Washington songe à envoyer plus d’armes et d’équipements lourds à Kiev, selon les recommandations d’un certain nombre d’anciens hauts responsables étasuniens, qui proposent l’octroi de 3 milliards de dollars de matériels, notamment des missiles antichars et des drones de reconnaissance.

Le commandant en chef de l’OTAN, Philip Breedlove, s’est rangé à cette idée. Le chef d’état-major interarmées, le général Martin Dempsey, et le secrétaire d’État, John Kerry, se sont dits « ouverts à la discussion sur ce sujet ». Ce dernier se rendra à Kiev jeudi afin de rencontrer M. Porochenko puis en fin de semaine en Allemagne à l’occasion de la Conférence de Munich (une réunion d’une soixantaine de ministres des Affaires étrangères et de la Défense), où il rencontrera le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

 

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Une constante chez les russes : la guerre leur est souvent profitable l’hiver ; ils ont appliqué ce que tous les manuels de guerre préconisent : endiguement, contournement.


  • La grande éfficacité des combattants du Donbass est telle, que je me pose des nombreuses questions. Cela dit, je suis avec eux.

     

  • Si le régime de Kiev s’effondre, beaucoup d’oligarques israélites vont s’enfuir en Israel, avec tout ce qu’ils ont volé .

     

  • Même si l’Occident envoie des armes lourdes,il y a peu de chances que Kiev puisse gagner
    cette guerre ;les "séparatistes "gagneront leur autonomie et rejoindront sans doute la Russie ;
    l’Ukraine sans le Donbass est ruinée pour longtemps...


  • Ce soir le President Obama étudie de très près , l’envoi de matériels et armes militaires de pointe et cela massivement , à l’Ukraine ! ...de l’autre côté , si un ou plusieurs convois humanitaires se présentent à la frontière , il faut multiplier les contrôles et patienter inutilement afin de finaliser cette aide !.... Le 2poids / 2 mesures habituel ! ...par contre cette fois ci , si les armes lourdes sont acheminées en Ukraine , je doute que l’apparente passivité dont fait preuve l’ours jusqu’à maintenant, continue !


  • le mieux c’est que ces soldats ukrainiens soient recueillis et bien traité par les séparatistes et qu’ils rejoignent eux aussi le camp de leurs frères de l’est contre celui de l’ouest qui n’est autre que celui des sionistes donc du satan


  • Ah bon, parce qu ils ne sont pas aidés deja ?


  • Si les Ricains fournissent du matériel, bien évidemment que cela causera d’autres morts malheureusement. Mais les Séparatistes sont comme les Vietnamiens, les Palestiniens et tant d’autres. Ils sont chez eux. Quand on est chez soi, on est plus motivé.


  • Les mots sortent, la vérité sort au grand jour

    https://fr.news.yahoo.com/selon-dir...

     

    • Excellent article ! Je ne peux pas m’empêcher de faire un copier coller de quelques phrases savoureuses !



      - « Je ne me souviens pas d’une époque où les cosaques aient été dirigés par des gens n’ayant jamais tenu un sabre dans leur main »

      - Selon lui, Tarass Chevtchenko, poète ukrainien symbole de la lutte pour l’indépendance du peuple ukrainien, et Tarass Boulba, chef cosaque héros du roman éponyme de Gogol, « se seraient souvent retournés dans leurs tombes s’ils voyaient qui dirige les Ukrainiens ».



  • La stratégie des pro-Russes est incroyable. Le temps joue pour eux malgré les nombreux morts. Je n’ose imaginer ce que serait une véritable implication des forces russes. Si les USA et l’OTAN interviennent, chers amis, ce sera le début de la fin. Les Russes ne se laisseront jamais dominer.


  • J’ai en mémoire le scorpion qui espère et obtient l’aide de la grenouille mais, un scorpion qui espère l’aide d’un autre scorpion, je ne sais pas trop ce que ça peut donner : chacun essaye de suicider l’autre, arrivés à mi-chemin ?


  • Et bien que Washington et ses larbins de l’UE
    Envoient ouvertement des armes et même des
    Militaires à Kiev, Moscou pourra en faire de même ,
    Et même autoriser l’organisation et l’envoi de
    Brigades de volontaires,
    Lol on risque alors d’assister a de francs moments
    De rigolade....
    J’espère qu’ils accepteront les volontaires français,
    Parce que franchement la france charlicisee ça
    Craint de plus en plus....

     

  • Souvenirs, souvenirs...

    L’Opération Wintergewitter (Tempête d’hiver) était le nom de code de l’opération de la 4e Armée de Panzer pour rompre l’encerclement de la 6e armée allemande durant la bataille de Stalingrad.

    L’opération débuta le 12 décembre 1942. Elle parvint à mi-chemin de son objectif avant qu’un mouvement de flanc de l’Armée rouge plus au nord ne la force à rebrousser chemin, scellant le sort de la 6e Armée.


  • Mais pourquoi Euronews ?
    Il y a suffisamment de sources honnêtes pour ne pas diffuser cette propagande.
    Et sous titrées voire commentées en français.
    C’est simple : si le nom d’une ville russophone est prononcé à la mode de cette pseudo langue ukrainienne, c’est qu’on est dans l’influence de la junte de Kiev.
    Débalsévé au lieu de Débalsévo, Luhansk au lieu de Lugansk.
    Au point que Luhansk est prononcé ainsi simplement par l’accent local qui transforme les gué en h aspiré.
    C’est comme prononcer des noms de villes françaises en prenant l’accent du coin comme dans le film Les Ch’tis ou Tolosa pour Toulouse.


  • Une question à un Ukrainien visiblement bien informé aujourd’hui au sujet de l’état moral du “reste” des Ukrainiens, tout ceux hors du Dombass. Sans pouvoir toutefois en affirmer la véracité, ces informations restent je crois quand même utiles, c’est pourquoi je me permet de les partager.

    Q : « Quelle est la situation dans le reste de l’Ukraine ? »

    Odessa et Kharkov sont en ébulition. Les forces armées et de police déployées dans ces 2 villes sont très importantes. Les problèmes sociaux et économiques y sont très durs.

    Les distritcs de Zaporozhye et Kherson sont au bord de la guerre civile. De même des problèmes sociaux et économiques forts.

    Lvov et Ivano-frankovsk (Ouest Ukraine) sont eux aussi en ébulition. Les gens ordinaires se refusent à soutenir la guerre. Ils connaissent également un lot important de problèmes économiques.

    Dnepropetrovsk est totalement sous le controle du "gros porc" Kolomoyski. Lui et ses troupes y contrôlent absolument tout. Ils controllent aussi le Téléphone, Internet, les Postes.

    Dans les autres districts.. Faire la comparaison avec le Detroit des années 90 n’est pas exagéré. Le chômage massif a apparu soudainement. Des gens mendient dans les rues, de vastes zones sont privées d’eau d’électricité et de chauffage.

    La région du Nord Est, au dessus de Kharkov est proche du cataclysme social et de l’explosion. La zone est proche de l’état de famine. Des gens ont déjà assiégé les bureaux de l’administration pour manifester leur colère, voir “simplement” pour dégager la sangsue de petits barons locaux envoyés là par Maidan pour mener la loi de Kiev.

    Kiev est alimentée. L’argent de la guerre apporte des denrées. Les “nouveaux riches” de Maidan jouissent d’une situation ubuesque de vie facile, presque de luxe et ont des facilités à voyager vers l’EU. Ca reste l’appanage d’une petite minorité. Les gens ordinaires gèlent et vivent à la bougie. Les coupures de chauffage et d’électricité sont nombreuses dans les banlieues. Les gens simples n’accèdent plus aux services communaux et sociaux. Ils essayent de survivre, juste en capitalisant sur leurs maigres économies, arrêtant de payer les factures, les taxes et s’organisants en groupes de survie.


  • Obama a reconnu lui-même que les USA sont intervenus dans le changement de régime à Kiev :

    http://news360x.fr/obama-admet-ouve...

    Mais la priorité nationale c’est de "lutter contre le complotisme"... ah oui mais suis-je bête, Obama n’est pas français, il n’est pas tenu par les fatwas de Son Illustre Intelligence Najat Vallaud-Belkacem !


  • Si les américains commencent à fournir des missiles anti chars (TOW) de fabrication américaine, et non des armes soviétiques rachetées dans des pays de l ex-URSS, comme ils le faisaient jusque là, alors les Russes vont pas se priver de fournir les leurs (KORNET). Celà va contribuer à l’escalade militaire et on sent que cette guerre ne va pas se terminer rapidement.


  • Autant dire qu’ils peuvent attendre encore longtemps ; les états-unis ont l’habitude de larguer comme des vieilles chaussettes ceux qui ne leur servent plus........


  • Ils ne disent jamais qui bombarde !... ils laissent juste supposer que ce sont les "rebelles" qui pourraient être a l’origine de ces violences.... pathétique...


  • Bonjour,

    Je ne connais pas super bien le sujet.Donc veuillez me pardonner mon ignorance.Il m’arrive parfois d’être dégoûté par le monde dans lequel on vit.J’ai plusieurs fois envisager de m’installer dans des pays moins "occidentalisé".Je ne le fais pas car ma famille vit en France.D’après mes collègues de travail qui ont effectuer des missions professionnelles plus ou moins longue en Asie,Amérique du Sud,Europe...La vision de gens est différentes et certaines valeurs comme les valeurs familliales (entre autres) se retrouvent plus présentes dans ces zones géographiques.La question que je me pose est : quelqu’un peut-il me dire si dans les pays de l’est comme l’Ukraine,on peut vivre décemment.Comment était la vie en Ukraine avant le conflit ?

    Je vous remercie d’avance.


Afficher les commentaires suivants