Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le renvoi de 19 migrants "mineurs" à Nice suspendu par la justice administrative

Nice, capitale du terrorisme et de l’invasion migratoire ? Laboratoire des relations étroites entre Estrosi et les autorités israéliennes ? Faut-il y voir un lien ?

Toujours est-il que le tribunal administratif de Nice joue l’immigration illégale contre la loi française.

Pour ce qui concerne les contrôles au faciès, leur critique fait bien rigoler : n’importe qui peut voir, par contraste, dans la rue, un mineur clandestin...

Faux mineurs, faux réfugiés, et la justice de notre pays qui se plie aux injonctions mondialistes contre ses propres intérêts...

L’histoire sûrement et nos descendants peut-être jugeront ces traîtres à la nation.

- La Rédaction d’E&R -

 


 

Le tribunal administratif de Nice a contesté ce vendredi le refus d’entrée en France de 19 mineurs africains non accompagnés, dont le renvoi en Italie était critiqué par 23 associations ou églises. Attaqué depuis des mois et déjà pris en défaut par la justice administrative à plusieurs reprises, le préfet Georges-François Leclerc était venu en personne mercredi à la barre défendre la décision de la police aux frontières de renvoyer aussitôt à Vintimille ces migrants mineurs, arrivés à la gare de Menton le week-end dernier.

 

Statuant en référé, le juge administratif a ordonné que la décision refusant leur entrée sur le territoire français et prévoyant leur réacheminement vers l’Italie soit « suspendue » pour chacun d’entre eux, sauf pour une jeune femme dont la date de naissance déclarée a exclu qu’elle soit mineure.

[...]

Interpellés au faciès, selon leurs avocats, ces jeunes Soudanais, Érythréens ou Égyptiens s’étaient vu remettre un formulaire disant qu’ils voulaient repartir, sans accès à un interprète, ni saisine du procureur de la République, ni possibilité de demander l’asile. Certains avaient été refoulés après une nuit passée enfermés dans un Algeco, selon leurs avocats, qui avaient dénoncé une situation « ubuesque au regard du droit français et international ».

[...]

Des bénévoles et des avocats venus de Lyon, Toulouse, Montpellier, Île-de-France et d’Italie s’étaient déployés le long de la frontière le week-end dernier pour vérifier, à l’initiative notamment d’Amnesty, de la Cimade, de Médecins sans frontières et de Médecins du Monde.

Lire l’article entier sur lexpress.fr

La guerre mondialiste contre la France est déclarée !
Lire sur Kontre Kulture

 

Tout le Système penche pour l’invasion, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants