Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le sondage le plus fake du monde : 79% des Français favorables à une loi sur les fake news !

On ignore si la publication de ce sondage était corrélée à l’octroi d’une subvention de quelques millions d’euros, mais Le Figaro, qui nous avait habitués à un peu plus de mesure, par rapport notamment au Monde, a fait fort dans le délire.

« Le sondage Odoxa, France Info, Le Figaro, Dentsu montre le soutien des Français au projet de loi Macron »

Inutile de commenter ou d’analyser ces chiffres, on est dans la pure sorcellerie. Si ce sondage trafiqué jusqu’à l’os tient lieu d’assentiment du peuple entier (qui n’a pas été consulté, et en ce sens le sondage est une perversion du suffrage universel puisqu’il entend le remplacer au quotidien) alors il n’y a plus rien à faire : la majorité a voté, la loi contre les fake news est populaire, le choix de la paire Macron-CRIF est démocratique, plions-nous à la volonté des « Français ». Enfin, des 1004 Français interrogés.
Odoxa n’aurait pas interrogé les familles des 314 députés LREM ? Avec les conjoints et un ou deux mômes, ça fait le compte, comptez vous-mêmes.

« Mais ces réactions reflétaient davantage le prisme déformant des réseaux sociaux que la réalité de l’opinion publique. Les internautes les plus déterminés avaient obtenu une part de voix très importante dans ce débat. En revanche, l’opinion dans son ensemble est largement d’un avis contraire. C’est l’enseignement majeur du sondage réalisé par Odoxa pour France Info, Le Figaro et Dentsu Consulting. »

En diffusant et en s’associant à ce sondage totalement « fake news », Le Figaro complaît au pouvoir au risque de se couper des jeunes qui justement se méfient des fake news oligarchiques. C’est un calcul à double tranchant. Dans 10 ans, qui va lire le Dassault Daily ?

Nous avons passé en gras les passages de l’article qui nous paraissaient, comment dire, stupéfiants.

- La rédaction d’E&R -

 


 

79 % des Français favorables à une loi sur les « fake news »

L’annonce par Emmanuel Macron, lors de ses vœux à la presse, d’un projet de loi pour lutter contre les « fake news » en période électorale, a déclenché une avalanche de réactions sur les réseaux sociaux. Cette agitation pouvait faire craindre un rejet massif de l’idée. En effet, sur les 54.300 messages postés en quatre jours, pratiquement la moitié exprimait un rejet clair du contrôle des contenus par l’État. Le spectre de la censure a largement été agité.

[...]

Selon cette enquête menée sur Internet les 10 et 11 janvier auprès de 1004 personnes représentatives, une écrasante majorité, soit 79 % des personnes interrogées, est favorable à la proposition du chef de l’État.

« 8 Français sur 10 jugent que c’est là une bonne initiative, car il faut mieux responsabiliser l’information sur les réseaux sociaux et les plateformes Internet. Seule une minorité de Français juge à l’inverse que c’est une mauvaise initiative, car cette loi risque de porter atteinte à la liberté d’expression » explique Gaël Sliman, président d’Odoxa.

 

[...]

Emmanuel Macron a été la victime de « fake news » sur sa supposée homosexualité et sur le fait qu’il se laverait les mains après avoir serré celles d’un ouvrier.

 

Un jeune sur deux

Au printemps dernier, les Français se sont retrouvés confrontés à la déferlante des « fake news » qui avaient déjà massivement pollué les élections américaines quelques mois plus tôt. Le phénomène est bien là et il inquiète. Le projet de loi avancé par Emmanuel Macron est donc bien en phase avec cette inquiétude. La position de nos concitoyens est claire. Ils font bien la différence entre les propos racistes et haineux, qui font déjà l’objet d’une législation très stricte, et les « fake news » qui échappent encore à l’arsenal légal.

Le sondage d’Odoxa démonte le processus de propagation des « fake news ». Certes, si les Français sont encore 61 % (voire même 78 % si on ajoute les agrégateurs comme Google News) à s’informer via les médias traditionnels qui vérifient leurs sources, Odoxa démontre que 22 % des Français puisent leur information uniquement sur les réseaux sociaux (Facebook, Google et YouTube) ou des blogs.

Lire l’article entier sur lefigaro.fr

Chez nous, pas de fake news !
Lisez sur Kontre Kulture

 

C’est çui qui dit qu’i y est ! Voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Personnellement, ça ne m’étonne pas du tout. Le français moyen n’a aucune conscience politique et ne comprend pas tous ces sujets. Il suffit que les questions du sondage soient biaisées et le répondant, n’ayant pas une once d’esprit critique, n’y verra que du feu et ira bêtement dans le sens indiqué. Pas besoin de trafiquer les chiffres.

     

    • absolument d’accord....


    • attends mec, tu connais au moins autour de toi 8 personnes sur 10 qui en ont quelque chose à foutre qu’on lise le gorafi ou fdsouche ?


    • Entièrement d’accord ,
      De plus c’est toujours le même procédé ( comme pour l’antisémitisme par exemple ) on ne définit pas précisément ce qu’est une fake news ce qui permet d’introduire a peu près tout ce que l’on veut dans une nouvelle loi liberticide fourre tout.

      En toute logique ces soient disant "fake news "que l’on cherche a faire disparaitre , le français de base n’y est pas confronté .
      Ce qu’on veut éliminer, ce n’est pas comme on cherche a nous le faire croire, les quelques infos fantaisistes qui buzz de temps en temps , et dont a peu près n’importe qui peut juger du sérieux .

      Ce qui les inquiète sérieusement , c’est la réinformation sourcée documentée sérieuse qui est véritablement en passe de devenir la première source d’info , et qui l ’est déjà pour beaucoup de monde .
      Ce hors circuit , le mouton de base interrogé lui ne l’emprunte pas, lui se contente de BFMTV. et , quand on l ’interroge dans la rue, il n’est évidemment pas d’accord avec les fake news sur " la terre plate " les reptiliens , ou autres inepties et futilités inofensives comme la sexualité de Macron..

      A propos de ce terme de fake news c’est quand même énorme de se dire qu’il a été popularisé par Trump a propos de la pluie de mensonges des médias mainstream pendant la campagne US et qu’il est maintenant repris par ces mêmes médias contre tous les autres !

      C’est a ce genre d’incohérence que l’on peu juger le pouvoir et la toxicité immense de cette presse qui arrive jusqu’ a retourner contre les autres ce qui la caractérise !


    • @Sarkonnard
      100 % d’accord. Vu la formulation des questions, si on me les avait posées il y a quelques années, je me serais moi-même prononcé pour la répression des « mensonges » et de leur auteurs. Bien sûr...


    • Si c est pour interdire et condamner définitivement le monde et bfm tv
      moi aussi je veux une loi...et ce gouvernement aussi
      pour corruption et conflit d intérêts multiples.
      Oui plus de lois...


    • Pareil pour moi, j’y crois totalement à ce sondage vu le niveau du français de base.
      Il suffit d’aller parler à ses concitoyens du pizzagate ainsi que toutes les affaires de pédo-criminalité dans lesquelles sont plongés les Clinton-Obama pour se rendre compte ...


    • SI !c’est un fake sondage ! purée c’est fou comme certains ferment les yeux (et essayent de se sentir intelligents en déplorant "les autres" alors qu’eux même ne valent pas plus) même quand les faits réels, des explications, des preuves à répétitions depuis 20 ans de manipulations, leurs sont présentés matériellement devant les yeux. Je rêve.

      Ce qui est triste c’est de voir même sur ER des gens qui préfèrent s’inventer des histoires plutôt que d’accepter que la France est prise en otage et occupée.


    • Sondage bidon comme d’hab. pour zombies gobe mouches !!!.......


  • Je n’en suis pas non plus étonné. Quelles questions et comment sont-elles posées ? Culpabilisantes par exemple sur les sujets "graves" habituels : homosexualité, agression contre les femmes, racisme, antisémitisme, etc ? A partir de là les sondés (bien souvent rémunérés et fichés) n’ont pas les moyens intellectuels et émotionnels de résister à la pression et ils se dégonflent pour rester correctement "Charlie".


  • les médias traditionnels qui vérifient leurs sources ?
    c’est les mêmes qui racontaient que Saddam Hussein avait un canon géant qui pouvait bombarder israél avec des obus chimiques ?

     

    • Bientôt, chaque media sera évalué par une intelligence artificielle. Des algorithmes peuvent très bien examiner les journaux à notre place et déterminer si une vidéo de 2 heures contient quelque info pertinente. C’est une évolution logique étant donné la masse d’informations à évaluer...


  • C’est juste impossible car les victimes de cette loi serait en premier lieu les "zesstrêmes" gauche et droite qui représentent à elle seules 50% de l’électorat. Quant aux abstentionnistes, il sont plus nombreux à eux seuls que les 21% opposés supposés à cette loi.
    Conclusion : surement qu’un stagiaire-migrant embauché gracieusement par l’institut de sondage (relisez le terme "institut de sondage" plusieurs fois sans rire) malien-javanais a interverti les chiffres.


  • Sondage aussi biaisé que ceux effectués par le même organisme pendant la campagne présidentielle ?
    L’article lui-même sépare les Français entre ceux qui s’informent sur les médias traditionnels et ceux qui le font sur les réseaux sociaux et les blogs. Manichéisme habituel, blanc-noir, rouge-vert, circulez...
    Il ne vient pas à l’idée de ces journalistes bien pensants que sur beaucoup de sites, on a le point de vue mainstream et les alternatives. Pas de doute, le figaro tient à ses subventions...


  • Sondage en bois...De toutes façons, la plupart des gens sont intoxiqués par les médias classiques qui relaient comme des moutons les infos et politiques du gouvernement. Ils n’ont pas de recul, pas de vision sur un projet sociétal, et ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. C’est de la manipulation, sachant que les plus grands diffuseurs de fausses nouvelles sont aux manettes du pouvoir...


  • Les fausses nouvelles sont utilisées partout, principalement par les acteurs économiques, c’est une forme de baratin pour vendre de la camelote... Allez voir votre banquier, il va vous proposer un produit financier qu’il ne connait pas lui même la plupart du temps mais il va vous "certifier" que c’est le produit le plus rentable du marché alors que c’est du vent... En politique, c’est pareil, il faut que le peuple adhère aux décisions gouvernementales, donc les médias sous contrôle diffusent de "vrais faux" sondages d’opinions, ils peuvent ainsi faire adopter des lois scélérates... Voilà où nous en sommes...


  • Ce à quoi je ne crois pas est une "fake news". Comme je ne me trompe jamais, je peux ériger cet axiome en vérité "scientifique" ? Je suis un "scientifique", un type sérieux. Les autres sont à la limite de poètes ; Amusants.

    Je me demande si le marxisme léninisme (basée sur une prétention à l’analyse scientifique de l’histoire) n’est pas sur le point de reconquérir la planète. Je me demande aussi si il ne faut pas foutre en tôle tous les "scientifiques" déclarés.

    Mais au fond, qui déterminera ce qui est "fake news" ? Moi. Evidemment. Pas vous.


  • Une loi contre les sondages ferait déjà bien baisser le taux de « fake news » dans les journaux.

     

  • A mon avis ce n’est même pas un fake compte tenu du niveau intellectuel du Français moyen.


  • Quel catégorie de population a été interrogée ? Quelles questions ont été posées ?

    C’est vrai que le niveau politique du français moyen est proche de zéro (comme le mien avant) mais on voit que c’est faussé.


  • Oui et 89% des français sont pour un plus grand nombre de migrants accueilli, 93% sont prêt à réduire de moitié leur paye pour aider le sympathique gouvernement LREM , 97.6% ne veulent plus que 2 semaines de congés payé , 84.9% veulent donner un de leur gosse à un couple stérile de vieilles fiottes , et pour finir 99.9% essayeraient bien la sodomie avec un chien
    Sondage commandé par Christophe Barbier de L’Express


  • Cette image du corniaud est très représentative du Français .D’ailleurs à peu près tout le monde connaît le film , et pour faire le parallèle concernant les( fake news) et le sondage, c’est exactement la même chose .Française française on vous prend pour des corniauds, et en plus ça marche, alors pourquoi s’en priver .Son Altesse micron 1er et sa bande ont surtout compris comment le Français mouton fonctionne .


  • Le terme "fake news" ne vient pas de France, mais des services de renseignement US, comme le mot "conspirationniste".


  • Plus que réservé sur les résultats de ce sondage probablement bidonné au maximum.
    Il suffit pour douter, de discuter alentours, et quant on voit le nombre de personnes excédées par la dictature qui nous est imposée, on ne peut qu’être des plus circonspect sur le résultat annoncé officiellement.


  • Faudrait savoir ! 80% des Français seraient complotistes mais voudraient une loi sur les "fausses informations", id est celles présentées comme telles par les puissants ! Complètement délirant ! On est dans le mensonge pur et dur !

     

  • Macron va faire voter une loi aux termes de laquelle les "sondages" pourront - "en fonction des circonstances" - remplacer les élections (et puis ça fera des économies) . Et un "sondage" affirmera que le peuple français lui donne raison !! Il n’y a pas plus de "sondages" que de beurre au cul, Drahi par exemple doit les faire "au doigt mouillé" entre la poire et le fromage (casher évidemment) . Et BFM-fake-news d’annonce la bonne nouvelle au populo bien abruti .


  • Le Figaro devrait s’appeler désormais "Le Figarot-fake-news" .


  • Toujours le même procédé : on se pare des oripeaux de la gentillesse ’’ma bonne dame, voulez-vous que les gens disent la vérité et arrêtent de mentir ?’’ ’’Bien sûr, répondra-t-elle.’’
    Mais évidemment, la définition d’une fake news n’est jamais donnée, ou elle est fourre tout et biaisée.
    C’est chiant comme on ressent l’injustice et ne peut pas mettre de mots dessus, alors qu’eux mentent mais arrivent à tenir un raisonnement qui semble logique.


  • Trop drôle ! Il y a le G7, le G20, nous on va l’appeler le Gouv80 notre gouvernement en carton... après avoir fait le grand choix de l’orientation politique de notre pays pour les dix prochaines années en promulguant la loi de l’abaissement à la vitesse de 80km/h dans nos campagnes voilà t y pas qu’on nous bassine qu’il n’y aura plus de morts sur les routes !

    Mais malgré les efforts du Figaro pour nous convaincre que 8 personnes sur dix sont favorables à la grande décision du quinquennat, cela m’étonnerait fort que 80% des français ne sachent pas compter et que 80km/h dans un sens et 80km/h dans l’autre sens ne font pas 80 mais bien 160km/h dans un mur... et je ne connais pas beaucoup de voitures ni de passagers qui résistent à un tel impact... alors finalement ça ne fait pas grand chose comme différence...

    On nous démontre donc avec le rapport Sliman que 80% des Français ont un QI de 80 mais j’en doute un peu car ce sont tout de même 80% des électeurs qui n’ont pas voté pour le banquier actuel...


  • Tout leurs efforts visent a minimiser et a marginaliser les " déviants " et a ramener vers eux ceux qui pourraient se laisser tenter par le doute . Celui-ci étant la principale fonction de l’intelligence ca leur met la trouille , si les gens se réveillent le système corrompu est en danger . Ce qu’ils ne saisissent pas c’est qu’une fois le logiciel adopté c’est irréversible , tous leurs mensonges et leur propagande , leur enfumage , sont détricotés . La vérité se revelle et elle est hideuse , comme les tenants de ce système sont hideux . Ils ont peur !Leur solution c’est toujours plus de mensonges, ils ne connaissent que ça, c’est la voix de leur maitre.


  • Encore une fake news !


  • Effet collatéral : j’avais un gros pactole à déclarer aux impôts, mais là, trop, c’est trop, je vais planquer le magot. Il est temps de passer une étape au dessus... Je refuse de financer un état despotique qui nous crache à la gueule.


  • Typiquement américain : faire passer pour quelque chose de "nouveau" ce qui est vieux comme le monde. Ce sont des hommes d’affaire et le "nouveau", c’est de la réclame. Cela fait vendre ; Ils viennent donc de découvrir qu’il y a des fausses nouvelles. (où sont les vraies ?)

    Ah bon ! Sous les égyptiens, les fausses nouvelles pullulaient déjà. Que les pharaons ressuscitaient par exemple. Ensuite, cela n’a pas cessé. Le monde entier est subjugué par cette découverte : des gens qui disent des sottises. Étonnant. Vive l’Amérique, pays où le journalisme est une science exacte !


  • Faut-il rappeler ici que Sébastien Auzière, beau-fils de Macron

    et fils de Brigitte est le vice-président de la société Kantar Health

    qui a acheté la société de sondage SOFRES,

    devenant Kantar-TNS-SOFRES filiale du groupe WPP leader

    international des études d’opinion !!!

    "Je ne crois qu’aux sondages que j’ai manipulé moi-même !" Churchill


  • Le gouverne-ment nous pisse dessus, les médias nous disent qu’il pleut !


  • En même temps 200% des français savent à présent que l’immonde torchon est une propagande mensongère sioniste essentiellement financé par l’état, et comme disait un petit gros, c’est pas grave puisque c’est l’état qui paye !


  • Après avoir serrer la main d’ouvriers, pantin macron se nettoye les mains avec des lingettes dans la voiture, nous avons les images... Comment ils peuvent mentir en parlant d’une fausse information, ah pardon j’oubliais leur rôle, mentir et manipuler !

     

    • Sur ce coup, c’était une fausse info ! Sur le documentaire dont on a extrait cette vidéo, on voit qu’il venait de toucher des anguilles pour faire plaisir aux journalistes, lors d’une sortie avec un pécheur.
      https://www.youtube.com/watch?time_...

      PARTIE DE PECHE - EXTRAIT DE "EMMANUEL MACRON, LA STRATEGIE DU METEORE"
      Emmanuel Macron, la stratégie du météore Documentaire inédit consacré à l’ancien ministre de l’Economie candidat à l’élection présidentielle de 2017 - Format : Documentaire - Durée : 82 minutes - Réalisation : Pierre Hurel - Production : Chrysalide et Elephant Doc avec la participation de France Télévisions - Diffusion : lundi 21 novembre 2016 à 20h55 sur France 3 En marge de sa participation au congrès de l’Association des petites villes de France (APVF), Chrysalide Productions a suivi Emmanuel Macron sur l’Etang de l’Or, près de Montpellier à l’occasion d’une partie de pêche à l’anguille.
      Faut juste faire gaffe et vérifier un peu avant de relayer. Qd on voit une image, on cherche, une info, pareil. C’est une habitude à prendre.


  • La maison de sondage "odoxa"... On croit rêver.


  • Un bobard tellement énorme que même la presse d’Etat Nord-Coréenne n’oserait même pas relayer...


  • Sondage bidon quand on sait trés bien que la moitié ne savent meme pas ce que signifie " fake news" .


  • Tout ça n’est qu’une question de pouvoir. Et encore, ils n’osent pas aller plus loin alors qu’ils pourraient faire bien pire. On peut quasiment tout faire au "peuple" français, ça va jacter sur Twitter pendant deux jours et ça passera à autre chose. Plus rien ne m’étonne maintenant, tout le monde est désabusé et s’en fout. Ceux qui parviennent encore à s’indigner sont une minorité et ils ne peuvent rien faire.
    Blablabla, blablabla, ça jacte et ça jacte, sur les forums, les réseaux sociaux, pendant ce temps-là, ceux qui ont le pouvoir, quel que soit leur domaine, l’exercent selon leur bon vouloir et jouissent de ses privilèges. Alain Delon a raison, il n’y a pas de regrets à quitter cette époque quand on a connu ce qu’était la vie et les gens dans les années 70/80/90...


  • Le sondage est un outil qui fait partie de la fabrique d’opinion. Mais quand j’entends les gens parler, ils sont tous convaincus qu’il faut baillonner les opinions divergeantes car génératrices de haine et d’instabilité ! Ils ne veulent surtout pas être dérangés dans leur petit confort tout relatif et égoïste (confort physique, mental (oisiveté), et matériel...). Honnêtement, je ne crois et croirai jamais à un réveil massif des consciences. Les gens (dans leur ensemble, donc pas la vraie dissidence) sont cons, point barre.


  • Plus c’est gros, plus ça passe.. une méthode éculée et qui fait toujours des émules...mais plus rien ne surprend, depuis le tiercé Sarkozy- Hollande-Macron la messe est dite !


  • Je lisais l’autre jour dans un article : "Christ est ressuscité."
    Condamnation possible de l’auteur de cette tentative un peu simpliste de nuire à l’information juste et véritable ?


  • De toute façon il suffit de voir comment l’information est traitée en France, notamment le prisonnier qui a agressé des gardiens, je n’ai jamais entendu autant de fois le mot synagogue à la télévision, c’est une obligation !
    En revanche il y a toujours une omerta concernant M.H. Le trafiquant d’organes...
    Pitoyables journaleux soumis au sionisme !
    C’est sûr moshe harel n’est ni musulman ni chrétien !


  • Encore une manip à grande échelle destinée à faire avaler la pilule au plus grand nombre que cette loi verra bientôt le jour. On va quand même pas vous expliquer que la police de la pensée est déjà en place et qu’elle fait son boulot avec un zèle certain.


  • C’était un sondage pour savoir si on pouvait installer la censure en France avec l’accord moral des censurés.

    Mais ils ont mal posé leurs questions et n’auraient pas dû faire relayer ce qu’ils croient être leurs résultats par les complices (concussés) de leur propagande.

    La question piège qu’ils ont posée à l’ innocent, leur a renvoyé une réponse piégée
    puisque formellement cette réponse dit "oui" à la censure alors que sur le fond elle dit non au mensonge : elle fait apparemment le lit de la censure alors que sur le fond elle condamne définitivement le censeur-sondeur, premier des menteurs par sa censure.

    Ils n’auraient jamais dû relayer par les relaisde leur propagande le sondage qui en creux les condamne pour leur crime.Car en même temps qu’ils reconnaissent ainsi que leur impatience à la censure les a rendu idiots, ils nous désignent tout l’organigramme de leur organisation criminelle.

    Les sans dents savent lire.
    Car pour savoir lire, il suffit d’avoir un coeur.
    D’aimer ce qui est juste et vrai.

    Pour cette raison,
    Seuls les sans dents savent lire.
    Leurs bourreaux, non

    Et les schtroumpfs seront toujours plus forts que Gargamel.


  • Voila la méthodo qu’ils déclarent avoir suivi.. : "Echantillon : Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français interrogés par Internet les 10 et 11 janvier 2018. Echantillon de 1004 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, parmi lesquelles 119 sympathisants de gauche hors PS, 68 sympathisants du PS, 146 sympathisants LaREM, 123 sympathisants de droite hors FN et 158 sympathisants du FN"
    Cela avoisine les 600 personnes sympathisantes politiques. Les 400 autres n’en ayant rien à foutre. Notons que la proposition "rien à cirer" ne devait pas figurer sur la liste.
    Ce que j’aime bien chez ces soi disant pros c’est la nature fumeuse du détail des variables de l’échantillon : "La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, niveau de diplôme et profession de l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération." Bref une grande phrase fumeuse qui ne dit rien et qui signifie : circulez y’a rien à voir..

    E&R quand est-ce que vous lancez vos propres sondages d’opinion sur des échantillons plus représentatifs ? Parce que là chez Odoxa c’est plus de l’échantillon .. ça relève de la trace adn à chercher au microscope à balayage.
    Je note également que cette société du 92 régulièrement employée par la presse mainstream et sur laquelle s’appuie le gouvernement pour vendre sa soupe, gagne bien sa vie et ne publie pas ses comptes 2017.


  • Etrange ce sondage , ils nous font le même coups du sondage du mariage sodomiste dont les français ont dit NON dans le monde réel , ils veulent encore nous faire croire qu’un sondage publié = un référendum .


  • dans les années 80 est sortie l’expression débile " au jour d’aujourd’hui " tous les abrutis s’en sont emparé jusqu’à aujourd’hui va t-on revivre cela avec Fake news ??? n’avons nous pas en français : fausse nouvelle, bobard , mensonge, rumeur infondé , calembredaines , NON pour avoir l’air bien con comme le font tous les macroniens il faut dire FAKE NEWS macroniens et autre bobos pour avoir l’air de comprendre ,car c’est comme pour au jour d’aujourd’hui seuls les phraseurs emploient ces termes idiots qui n’ont aucun sens


  • Bon, voici le vrai sondage pas bidon, avec un échantillon sélectionné en étant réaliste ; c’est à dire que l’on sonde les Français dont l’opinion compte pour de vrai :

    Serge Dassault est pour,
    Niel/Bergé/Pigasse sont contre,
    Patrick Drahi est contre,
    On attends encore la position de Lagardère, Bouygues et Bolloré/Hanouna, mais je les devine pour.
    J’ai failli oublier, Macron (France-Info) est pour.

    Résultat :
    40% contre
    60% pour


  • Les politiques et les journalistes ne devraient pas tarder à être évalués par des algorithmes qui seront capables, mieux que n’importe quel humain, de déterminer si une information est cohérente, fausse, absurde, ou encore en contradiction avec des données scientifiques ou des faits historiques. Voilà qui sera celui qui dira le vrai et le faux ! Ce sera une intelligence artificielle, c’est évident.

    On devrait logiquement assister à une concurrence féroce entre développeurs pour mettre sur le marché le programme le plus fiable possible, le plus convaincant. On peut prévoir que dans un premier temps ces algorithmes seront les plus honnêtes possibles et les plus pertinents qui soient afin de se tailler une réputation.

    Imaginez une application capable d’analyser les pages de wikipedia, les sites d’information scientifique, les bibliothèques en ligne, les archives historiques, etc.... dans un premier temps il y aura certainement des programmes experts sur un domaine particulier, mais l’évolution logique est le développement de sortes d’oracles informatiques capables de dire le vrai et le faux, l’éthique et l’immoral, et pourquoi pas le beau et le laid.

    Autant le ministre de l’intérieur peut constater si ses ordres sont appliqués dans la rue, sur le terrain. Autant, le politique qui ne maîtrisera pas lui-même le fonctionnement d’une intelligence artificielle ou qui sera incapable d’examiner un code se retrouvera dépouillé de toute autorité. L’irruption des programmes experts devrait sinon signer la fin de la politique telle que nous la connaissons, du moins redistribuer radicalement les codes d’accès au pouvoir...

    Dans tous les cas, c’est l’occasion unique pour les citoyens de se ré-approprier leurs destins. À la révolution industrielle, le peuple s’est fait voler le fruit des technologies de l’époque. Artisans et paysans ont perdu leur liberté pour finir dans les usines de la bourgeoisie. Il n’y aura peut-être pas de troisième essai avant très longtemps si nous ne nous doutons de nos possibilités. Se donner les moyens d’agir est plus que jamais nécessaire. N’ayons pas peur de ces changements et emparons-nous de ces technologies. Il suffit simplement d’être conscient que ces moyens nous sont parfaitement accessibles... d’autres les exploiteront si nous doutons de nous-même !

     

    • S’il vous plaît, plutôt que Laurent Alexandre et ses délires dignes de Bouvard et Pécuchet sur l’intelligence (?) artificielle, allez donc lire Olivier Rey ("Quand le monde s’est fait nombre", "Question de mesure"...)ou écouter sur yt les interventions de Fabrice Hadjaj sur le transhumanisme, qui n’est en aucune façon un humanisme...la seule vraie intelligence humaine est là, dans la pensée et non les algorithmes.


  • JE CITE :
    « C’est l’enseignement majeur du sondage réalisé par Odoxa pour France Info, Le Figaro et Dentsu Consulting. »

    C’est qui ce Dentsu Consulting ? Jamais entendu parlé ?
    Visiblement une boite de marketing/comm d’origine anglo-japonaise qui d’après info-greffe perdait beaucoup d’argent en 2016 (10% de son CA) mais qui dans sa grande bonté immense paye un sondage relayé par Le Figaro et France Info (eux ils payent en en faisant la publicité)

    Mais quelle mouche a bien pu piquer cette boite anglo-japonaise ?????

    Pourquoi se mêler de politique qui je crois n’a aucun intérêt par rapport à l’objet social de cette boîte ?????

    Quoi vous pensez comme moi ?
    Mission commandée et commando (pour le côté fake) ?
    Ok mais avez-vous des preuves avant de parler ?


  • la censure sur le figaro est devenue récurrente !


  • Ce pays part en couille total !


  • De toutes façons, les français ne lisent plus, et encore moins en anglais ! Donc "fake news" ils ne savent même pas ce que ça veut dire


  • Macron pourrait s’exprimer en français !
    Ce sondage n’est pas représentatif, une fois de plus.
    Il cherche à protéger qui ? Tout simplement lui-même et sa clique. On sait très bien qu’il n’a rien à faire du peuple français sinon le transformer en moutons.


  • Avec cette loi, si je dis que Brigitte est moche, en toute objectivité c’est pas une Fake news mais je pars direct à l’ombre.


Commentaires suivants