Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le tour de France des accents

 

Testez tous les accents avec l’atlas sonore des langues régionales de France !

La France et les Frances, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2191733
    le 04/05/2019 par Jay Duplond-danlèle
    Le tour de France des accents

    Et l’accent ouech ouech de banlieue, on le met où ?

     

    • #2191761
      le 04/05/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Le tour de France des accents

      "l’accent ouech ouech de banlieue"

      Si tu parles de Paris et sa banlieue, c’est quoi, "l’accent ouech ouech de banlieue" ?

      - Peux-tu nous le décrire, dans le contexte de la langue française, et de ses intonations régionales ?

      Je suis de la banlieue, nord/est, la pire, du côté de Deliverance, viens faire un tour...


    • #2191831
      le 04/05/2019 par Jésus57
      Le tour de France des accents

      Il parle de toutes les banlieues mais à force d’être dedans vous ne devez plus l’entendre.


    • #2191854
      le 04/05/2019 par Yannick Aebischer
      Le tour de France des accents

      "Palm Beach Post", le vieux semi-gauchiste qui fait mine de ne pas comprendre, comme à son habitude...
      Je vais jouer votre jeu grotesque, et vous expliquer ce qu’est l’accent dont parle un commentateur plus haut : un mélange immonde d’intonations empruntées à l’arabe et de français local... Je le sais bien puisqu’ici en Suisse, aussi, n’importe quel petit blond aux yeux bleus, même de classe sociale supérieure, singe vos racailles de cité...
      Ça va, content de votre petit numéro de bien-pensant ?


    • #2191902
      le 04/05/2019 par sassou des prés
      Le tour de France des accents

      L’accent de banlieue fait référence à celui des racailles, à mon époque , y avait une intonation presque agressive, et même ceux qui ne l’avaient pas( moi par exemple), suffisait de s’énerver , et l’accent venait.
      Quand au terme " wesh wesh""wallah", c’est arrivé Il y a quelques années : je le vois avec les jeunes.
      Wesh= qu’est ce qu’il y a , et Wallah= j’te jure. C’est des mots arabes que tout le monde emprunte aujourd’hui ; On a eu l’américanisation de la langue française, on a maintenant l’arabisation, et bientôt l’asiatisation...Ça s’appelle la mondialisation positive lol


    • #2191920
      le 05/05/2019 par Pitchou
      Le tour de France des accents

      @Yannick Aebischer
      L’accent singé par vos petits blonds n’est pas une langue de racaille, même si des racailles l’utilisent. C’est comme vous en Suisse, vous avez l’accent de certains banquiers pourris racailles de haut vol ultra protégés, mais tous ceux qui ont un accent suisse ne sont pas des racailles. Voilà en gros l’accent ouech ouech dédié à de la racaille en analogie, si je peux me permettre.


    • #2191945
      le 05/05/2019 par Denzel, Président ! Sutherland à Jérusalem LOL
      Le tour de France des accents

      Faut pas lui en vouloir au "Palm Beach Post"... Son cerveau est une base de données Hollywoodiennes... Une culture Cult quoi ! Il s’exprime par dialogue de films interposées, parfois souvant, ses heros ont un ch’ti slang du tiekar... So what ? C’est naturel, my Nigga ! La Compassion Bros2.0 !

      - On n’a le droit d’aimer ses Héros, nan ? lol

      Je vous laisse... L’heure de ma choucroute en boite... (ils ont eu l’Alsace et la Lorraine...)


    • #2191957
      le 05/05/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Le tour de France des accents

      Ah ! d’accord, @ Yannick Aebischer, tu as à l’esprit les gens médiocres, représentés dans toutes les classes sociales, c’est vrai.

      lol, ça ne me concerne pas, je te les laisse volontiers, vous faites un beau duo comique, dans votre haine commune interactive...
      Caricature ambulante.


    • #2191974
      le 05/05/2019 par Mon Cult aussi !
      Le tour de France des accents

      Palm Beach Post : "Cult !" limite de mauvaise foi.

      Par contre il souligne un détail assez intéressant sur ce sujet...

      Pas de mal entendu, il y a des accents assez exotiques en banlieue, c’est indiscutable...

      Par contre, vous serriez étonnés de constater qu’une part importante de la population des Wesh-Wesh pures et dures, sont des gentils de souches des petits patelins de France et de Navarre...

      Ils apprennent cette merde par l’intermédiaire des médias, comme une mode, et bien souvent, ils ne vivent même pas dans ces quartiers de la Chance (ils y passent pour faire des petites emplettes, certes LOL)

      Le problème revient toujours sur le même sujet, qui contrôle la diffusion culturel de l’acculturation dans ce pays ?

      - BIP-


    • #2192033
      le 05/05/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Le tour de France des accents

      @ Mon Cult Aussi !

      - Sache bien que je suis toujours de mauvaise foi, sans limite, sans aucun compte à rendre à personne

      Mais y’a un truc qui m’intéresse dans ton message :
      comment a été privilégiée la diffusion du rap pour faire de la banlieue et sa jeunesse une voie de garage.
      Ils ne savent jouer d’aucun instrument, ces branleurs, contrairement aux Britanniques baignés dans le heavy-metal, Black Sabbath & Co...
      "Nique Ta Mère", ça pisse pas loin...

      J’apprécie très positivement le rap en tant que forme à incarner, mais il y a beaucoup de déchet, dans cette forme d’expression, c’est du plus de 90% de merde...

      Néanmoins, quand c’est bon, c’est bon, imbattable.
      Les premiers albums de Public Enemy.
      Y’avait une fierté, une tenue, une exigence, une conscience de soi, qui n’existe plus, aujourd’hui, qui est interdite.

      "Le problème revient toujours sur le même sujet, qui contrôle la diffusion culturel de l’acculturation dans ce pays ?"
      On est d’accord.


    • #2192039
      le 05/05/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Le tour de France des accents

      @ Denzel, Président ! Sutherland à Jérusalem LOL

      Oui, j’aime voir des films, et les citer pour partager mon enthousiasme, et contrairement à ce que tu sembles affirmer, au-delà de ma modeste personne qui ne présente aucun intérêt, le Cinéma, dans toute son envergure, n’est pas nécessairement hollywoodien.

      Le Cinéma, lorsqu’il est bon, c’est un travail d’équipe réalisé.
      Excuse-moi de le préférer à ton commentaire amer.


    • #2192216
      le 05/05/2019 par Hollywood Chutzpah !
      Le tour de France des accents

      Sache bien que je suis toujours de mauvaise foi, sans limite, sans aucun compte à rendre à personne



      Ceci est regrettable, vous me rappelez le profil de cette fameuse avant-garde “européenne”...



      J’apprécie très positivement le rap en tant que forme à incarner



      (?)

      “très positivement” est un non sens. Il y a le positif(+) et le négatif(-)

      - associer un adverbe de degré a ces valeurs, traduit un “court circuit” d’ordre sémiotique.

      Le fait d’apprécier "beaucoup" le rap en tant que “forme à incarner” (!) La ? Vous évoluer dans un imaginaire que je qualifierai de "culturellement nauséabond " (profondément faux, vicié, fondamentalement états-unien...)

      Je rajouterais ceci, il faut être désespérément perdu et inconscient pour dépendre d’une telle source d’imagination.



      Le Cinéma, lorsqu’il est bon, c’est un travail d’équipe réalisé.



      - Oui... Cela va de soit... Cinéma et travail d’équipe, comme un 11 Septembre... Quelle imagination, quel travail d’artistes ! Boulversifiant !


    • #2192233
      le 05/05/2019 par Ma Mauvaise foi aussi Ah ah ah....
      Le tour de France des accents

      Néanmoins, quand c’est bon, c’est bon, imbattable.




      Oui, j’aime voir des films, et les citer pour partager mon enthousiasme,




      Le Cinéma, lorsqu’il est bon, c’est un travail d’équipe réalisé.



      Wesh copain, scuz ouam, mais tu serais pas un peu “philosophe” ?


    • #2192577
      le 06/05/2019 par Peter
      Le tour de France des accents

      Arrêtez de nous dire.. démontrez nous ?

      Puisque le truc est répandus montrez nous une vidéo sur YouTube avec un accent de Banlieue et puisqu’on connais la banlieue, certains plus que d’autres, on expliquera si il s’agit d’un accent ?

      Tenez, trouvez une vielle vidéo de NTM tout jeune dans leur cité et expliquez en quoi il y a un accent. Les voyelles, les consonnes, une intonation particulière ?

      Dans le documentaire il y a justement des accents de régions et tous les français peuvent les reconnaître.

      Alors l’accent de Banlieue je veux bien l’entendre. N’allez pas nous ramener un accent d’un Mamadou qui débarque de sa cambrousse ou d’un bleddar qui n’a pas toutes les bonnes voyelles au bon endroit car il a mal appris la langue au bled et reproduit les mauvaises prononciations.

      C’est comme l’apprentisage de l’anglais en France par des professeurs français... qui font prononcer à leur élèves le son « th » comme un « v » alors qu’au pire il serait préférable de le prononcer comme un « d » d’une part car la langue dans la bouche est placée au bon endroit et à l’écoute c’est plus proche du « th »
      BROTHER : au pire il vaut mieux dire BRO« d »ER que BRO« v »ER.

      Bien qu’au sud de Londres « th » est remplacé par « v » : BRUVVA

      Ne soyons pas piètre observateur à l’oreille pas forcément bien aiguisée. On peut parler de mots d’argots bien spécifique prononcés d’une certaine façon avec une certaines exagération. Il y a par exemple l’accentuation successive des « r » dans une même phrase.. mais ça n’est pas systématique. C’est fait exprrès.. frèrre..

      Je crois qu’en banlieue les jeunes parlent très vite et n’utilisent pas les silences. C’est le phrasé et le vocabulaire qui vous donne l’illusion d’un accent mais passez les adolescents et leur phrases toutes faites -formules de reconnaissance- qu’ils répètent comme des mantras, personne d’autres ne parle comme ça dans le quartier !

      En réalité, si ils ont une forme de parlé distinctif ça n’est pas un accent. Qui plus est un accent de France et de Navarre : voire en passant par la Suisse ?!




      Caractéristiques de l’accent parisien

      /k/ et /ɡ/ sont parfois palatalisés
      /ɑ͂/ tendant vers [ɒ̃]
      /œ̃/ remplacé par /ɛ̃/, lui-même prononcé [æ̃]
      /ɑ/ est remplacé par /a/
      /ø/ et /ə/ se prononcent [ø]
      /a/ non accentué tendant vers [ɛ]




      Qu’on nous donne les caractéristiques de l’accent des banlieues françaises de la même façon qu’on peut définir l’accent parisien.. À moins que ?..


    • #2192579
      le 06/05/2019 par Peter
      Le tour de France des accents

      À moins que l’accent de banlieue accentue les caractéristiques de l’accent parisien qui en est devenu à cause de la centralisation (télévision et radio) synonyme d’accent populaire ?


  • #2191735
    le 04/05/2019 par Maria Comak
    Le tour de France des accents

    Cet atlas sonore est formidable, merci !

     

    • #2192000
      le 05/05/2019 par Herr Korrektor
      Le tour de France des accents

      De rien, avec plaisir.


    • #2192114
      le 05/05/2019 par Euskaldun
      Le tour de France des accents

      La formidable diversité linguistique que la République franc maçonne s’évertue à détruire depuis plus de 200 ans. Seuls quelques îlots résistent encore. Mais pour combien de temps ? Le mondialisme et l’uniformisation culturelle, la Frônce en est en quelque sorte le précurseur et il est amusant de voir qu’aujourd’hui, elle est prise à son propre piège. L’arroseur arrosé...


  • #2191759
    le 04/05/2019 par Mon Accent aussi !
    Le tour de France des accents

    Donc, avant Molière ? Des singes ?

    - J’emmerde Paris et sa dictature culturelle de yuppies...


  • #2191845
    le 04/05/2019 par Chavez67
    Le tour de France des accents

    Merci super reportage !
    Vive l’accent alsacien et les autres ainsi que l’Alsace une et indivisible...


  • #2191849
    le 04/05/2019 par UnGarsDeChezNous
    Le tour de France des accents

    L’accent permet de souligner le côté franchouillard avec l’attachement à nos racines qui déplaît tant à BHL (du style : "c’est mon pays qui est le plus beau").
    Alors comme j’exècre BHL autant que j’aime mon pays, eh bien j’aime le charme et le côté chantant des accents du sud de la France qui témoignent de la dimension chaleureuse des peuples latins.
    Pas comme ces gens au dessus de la Loire (là où il y a des icebergs en guise de coeurs et de cervelles), incapables de comprendre qu’on peut mélanger le sérieux avec les blagues.

     

    • #2191896
      le 04/05/2019 par Hacène A.
      Le tour de France des accents

      Z’êtes pas d’accord avec Enrico, alors ?
      « Les gens du Nord
      Ont dans le cœur le soleil
      Qu’ils n’ont pas dehors »


    • #2191924
      le 05/05/2019 par cicci
      Le tour de France des accents

      Mouais... Faut sortir de sa région aussi, des gens bien y en a partout, dans le nord comme dans le sud...


    • #2192225
      le 05/05/2019 par Mein Akzent aussi !
      Le tour de France des accents

      Mouais... Faut sortir de sa région aussi, des gens bien y en a partout, dans le nord comme dans le sud...



      Et à l’Est ? Gott verdàmm’mi noch a Mol* !

      (traduction > *Doux Jésus, aime moi tendre, aime moi vrai lol)


  • #2191907
    le 04/05/2019 par Sedetiam
    Le tour de France des accents

    Il n’est pas meilleur poème que celui de Miguel Zamacoïs, mis en voix par Fernandel, pour évoquer « l’accent » : https://www.youtube.com/watch?v=t7T...


  • #2191968
    le 05/05/2019 par Accent du christ
    Le tour de France des accents

    C’est à ce moment que l’on voit que l’accent marseillais et plus généralement de Marseille à Montpellier à été sévèrement marqué par la prononciation nord africaine ( ils disent mardji au lieu de mardi) mais aussi par le corse (quand les 4 amis s’énervent)

     

    • #2191979
      le 05/05/2019 par matador
      Le tour de France des accents

      L accent de Marseille n’est pas du tout le même qu’à Montpellier....Différent de celui de Nîmes...


    • #2192585
      le 06/05/2019 par Peter
      Le tour de France des accents

      L’accent maghrébin on le connaît bien... Il y a cette blague demandant quel est le mot arabe possédant le plus la lettre « i »...

      iLiCTRiCiTi

      On comprends rapidement qu’une voyelle est substituée par une autre... Un accent c’est parfois tout simplement une mauvaise prononciation ?..

      Je ne connaîs pas forcément bien l’accent Marseillais... mais franchement j’ai du mal à entendre votre MARDJI.... Le Ji qui remplacerais le « i » ?

      Je veux bien qu’on donne l’accent pied-noir comme un accent qui aurait emprunté des sonorités à la langue arabe... ça serait à vol d’oiseau (de vraiment très loin) une bonne idée ?

      Pas du tout... si l’accent pied-noir serait habillé de sonorité arabe... alors pourquoi les maghrébins n’ont pas l’accent pied-noir ?!! C’est des vues de l’esprit et pas du tout de l’observation ni des prises de considérations de faits historiques assez basiques..

      Premièrement, les communautés européennes en Algérie ont largement vécues séparés des arabes.. c’est sûrement pourquoi immigrés algériens et pieds noirs tout deux francophones n’ont pas les mêmes accents... Ne serais ce pas plutôt différents accents européens qui ont du faire l’accent pied-noir et je suspecte l’acccent espagnole responsable de beaucoup de sonorité... et peut-être le maltais ? Voire l’italien et bien évidement les accents français...

      Qu’il soit née un patois local empruntant des mots arabes n’est pas surprenant mais comment différentes régions et grandes villes d’Algérie ont données un même accent pied-noir ? Voilà une bizarrerie à mon avis qui est intéressante...

      Il y a une mono-obsession concernant les z arabes chez certains... on pourrait croire que les anciennes immigrations italiennes, espagnoles ont façonné cet accent marseillais... mais non.. c’est encore la faute des z arabes...

      Au contraire la Lingua franca, comme langue d’échange à partir du Moyen Âge dans l’ensemble du bassin méditerranéen est utilisé par les marchands, les esclaves, les pirates... Vous ne trouvez pas ça ironique qu’avec des lunettes contemporaines certains attributs l’accent du Sud à l’autre rivage de la Méditerranée ? Les arabes (God Bless them) n’ont pas tout inventé.. et sûrement pas l’accent marseillais...


    • #2192798
      le 06/05/2019 par Accent du christ
      Le tour de France des accents

      Merci à vous pour vos remarques. Je voulais faire noter que lorsque vous entendez parler les marseillais, les trentenaires, vous entendez que le son DI a été remplacé par DJI. Étant un nimois déporté en Charente et retournant fréquemment dans le sud, c’est une évolution de l’accent que j’ai remarquée. Les anciens ne l’ont pas cette prononciation.


    • #2193145
      le 07/05/2019 par Peter
      Le tour de France des accents

      Ah okay... vous parliez d’un développement récent.

      J’ai vraiment cru que vous parliez -comme vous avez pu le constater avec ma réponse- d’un apport plus ancien.

      Je ne connais pas l’accent marseillais, je ne suis pas expert... et je ne parle pas du tout l’arabe alors difficile de faire des comparaisons pour établir un lien. En tout cas, c’est intéressant.

      Ce que vous disiez ma initialement fait penser aux pied-noirs : il y’a cette célébre pub des années 80 du couscous Garbit avec son slogan : « C’est bon comme là-bas diit ! »
      https://m.youtube.com/watch?v=SY6wU...

      Il me semble qu’il y a une insistance sur le « i » en fin de phrase... Mais ça n’est pas le « dji » dont vous parliez...

      Je suspecterais plus les pied-noirs d’influencer un accent locale qu’une immigration de population nord africaine bien que longue et diffuse...

      Les pied-noirs arrivant à un instant « t » massivement à Marseilles et ayant une commande parfaite de la langue française, c’est une chose que j’imaginerais fort possible.

      Si il y a un développement récent ça me paraît très intéressant : je ne manquerais pas de me renseigner si je croise un marseillais...

      Notre échange m’a amené un autre questionnement... comment les pieds noirs répartis sur toute l’Algérie ont pût avoir un seul et même accent en 130 ans de présence française ? Un relativement petit nombre... un large territoire et des communautés européennes assez isolées les unes des autres... Et sur une échelle de temps qui me paraissait de prime abord tout de même assez courte...

      Mais peut être que ces choses se façonnent en peu de temps ? L’emprunt d’une intonation dans un nouveau mot et ça se propage plus amplement ?

      Une autre énigme à résoudre, si je croise un pied-noir à l’avenir LOL.. Cdlt


    • #2193282
      le 07/05/2019 par Peter
      Le tour de France des accents

      Bon apparement... il y aurait diffèrent accents pieds-noirs : Constantine, Oran, Algérois, etc...

      Tout de même, à l’oreille, il ne semble pas y avoir tant de différence ?

      Dans un monde qui tends vers une uniformisation vers le bas, ça rends ces phénomènes intéressant à comprendre.

      Et à la fois supprimer le naturel et il revient au galop ? Il y a toujours la possibilité de l’arroseur arrosé... On le voit bien avec la nature : on essaye de la contraindre, mais il y a des organismes naturel de défense...


  • #2192052
    le 05/05/2019 par Tatiebaba
    Le tour de France des accents

    Un reportage passionnant ! Merci !


  • #2193016
    le 07/05/2019 par Tony Glandil
    Le tour de France des accents

    Ils ont oublié l’accent du sentier, de la rue des rosiers et celui des français de l’étranger, qui est d’ailleurs le Meyer des accents me semble-t-il... enfin tout depend d’ou on se place , merde quand même !