Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le travail de Rue89Lyon : dénoncer le Bastion social et promouvoir une pharmacie LGBT

En deux coups de cuiller à pot, sans jeu de mots, le site d’information régional Rue89Lyon a montré toute l’étendue de ses talents : d’abord la délation avec un article très « RG » sur le déménagement du Bastion social – cette émanation du GUD local – dans un quartier de Lyon, et ensuite la promotion d’une pharmacie dédiée aux personnes souffrant de LGBT.

 

Le site-mère, Rue89, dépend de L’Obs et ne fonctionne plus qu’avec quatre journalistes, nous dit Wikipédia. Rue89 a été lancé en grande pompe entre les deux tours de l’élection présidentielle, le 6 mai 2007. Il a surfé sur la vague anti-sarkozyste pendant des années puis a périclité, suivant la courbe de popularité de Sarkozy. Dans un article récent nous avons évoqué les aides à la presse en ligne : à ce propos Rue89 a reçu 249 000 euros d’aides de la Direction du développement des médias en 2009. Pas rancunier, le Sarko !

Aujourd’hui, Rue89Lyon vivote et continue sur sa lancée gauchiste qui n’intéresse pourtant plus grand monde. Le problème des articles de Rue89Lyon c’est qu’ils ressemblent étrangement à un harcèlement des patriotes locaux. Sinon, pas grand-chose n’a l’air de les intéresser. Un travail de police quelque peu dommageable pour la crédibilité et la popularité. D’après le classement Alexa, Rue89Lyon est le 12 246e site français, c’est-à-dire rien en terme d’information. Pourtant, avec la médiocrité de la presse locale, totalement alignée sur les puissances politiques et économiques du cru, il y avait de quoi faire, mais en étant peut-être un peu plus indépendant que ça.

Du coup, Rue89Lyon se borne à enregistrer la montée de l’audience de la fachosphère sur le Net, ce qui est un comble pour un site de Surveillance & Délation d’extrême gauche. Mais on ne serait pas étonnés d’apprendre que le pure player touche des subventions du pouvoir...

Fidèle à sa ligne délatrice de police (subventionnée) de la pensée, Rue89Lyon publie le 11 janvier 2018 l’article intitulé : « “Bastion social” : le GUD change de costume et inaugure un nouveau local dans le Vieux Lyon ».

Le GUD change de nom et a adopté celui de Bastion social, depuis cet automne. Le mouvement ambitionne, cette fois-ci, de fédérer les différents groupuscules nationalistes à l’échelle de l’Hexagone, avec Lyon comme base. C’est encore dans son fief revendiqué du Vieux Lyon que ces militants de l’extrême droite radicale inaugureront ce samedi leur nouveau local.

[...]

Fermeture du local de Saint-Just par la Ville de Lyon

Dans ses terres lyonnaises, l’ex-GUD/Bastion social rencontre des difficultés pour implanter durablement son local politique.

Pour rappel, en septembre 2016, le GUD inaugurait discrètement son local politique, le « Pavillon noir ». Situé dans le quartier Saint-Just, sur la colline de Fourvière (Lyon 5ème), ce rez-de-chaussée commercial d’environ 40 m2 (avec mezzanine) accueillait les activités du groupuscule.

Il y a un an, on pouvait par exemple y rencontrer les membres de deux groupes de black metal néonazi après leur concert de la veille, dans la région.

 

JPEG - 35.2 ko
Conférence de Pierre Vial, le président de Terre et Peuple, le 3 février dernier au « Pavillon Noir », le local du GUD à Lyon

 

Le 12 décembre dernier, à peine un peu plus d’un an après son ouverture, le GUD devenu Bastion social a annoncé la fermeture du local. C’est que le « Pavillon noir » situé rue des Forges était condamné. Compétent en matière de petit local accueillant du public, la Ville de Lyon avait en effet pris un arrêté municipal de fermeture.

Début février 2017, la commission communale de sécurité a émis « un avis défavorable à la poursuite de l’exploitation » suite à une visite de contrôle conduite par Jean-Yves Sécheresse, l’adjoint à la sécurité.

[...]

Le GUD finit par trouver un nouveau local dans le Vieux Lyon

Depuis le printemps dernier, le GUD cherchait un local, avant même sa transformation en Bastion social.

Pendant cette période, selon la mairie, les services municipaux ont déjà dissuadé trois propriétaires qui avaient été approchés par le GUD pour transférer leur local militant du haut de Fourvière au bas de la colline, dans le Vieux Lyon.

Mais le mouvement d’extrême droite a fini par trouver un lieu à louer.

Pour l’inauguration de son nouveau « Pavillon noir » (le nom a été gardé) ce samedi 13 janvier, le Bastion social n’en communique pas l’adresse. Il s’agit encore d’un rez-de-chaussée commercial qui se situe dans le Vieux Lyon, à proximité des deux boutiques que ces « gentlemen fascistes » (comme ils se définissaient du temps du GUD) ont ouvertes.

JPEG - 155.4 ko
Les flicaillons de la pensée de gauche veillent sur les Lyonnais : que pas une molécule de nationalisme ne les contamine !

 

On remarquera la constance avec laquelle Rue89Lyon suit et marque à la culotte le GUD local. Que ferait l’officine quasi-policière d’extrême gauche sans sa fachosphère préférée ? Sans doute rien. S’ensuit la publicité d’une manifestation anti-Bastion social par des organisations antifascistes et une pression mise sur la ville pour faire fermer ce local. On le voit, sans la fachosphère, la gauche antifasciste serait promise à une mort certaine. Heureusement, il lui reste encore le combat LGBT !

Le titre est magnifique en soi : Une pharmacie qui se revendique LGBT-friendly a ouvert à Lyon. Il consacre une victoire du progrès sur la conservation, de la tolérance sur le fascisme. Mais aussi, diront quelques sceptiques, une victoire du communautarisme sur l’esprit français, qui ne fait pas de distinction de races, de sexes ou d’opinions.

Pas toujours facile de s’adresser à un.e pharmacien.ne (ou, plus généralement, à tout.e professionnel.le de la santé) lorsqu’on est gay et qu’on doit faire face à un problème spécifique : peur du jugement, d’un manque de confidentialité ou tout simplement d’une méconnaissance des enjeux liés à la santé (homo)sexuelle.

C’est toutefois sans crainte qu’on peut se (con)fier à Stéphane et Franck, qui ont ouvert le 2 octobre dernier la Pharmacie du Village sur les quais du Rhône, face à l’Hôtel-Dieu.

Ils souhaitent faire de la Pharmacie du Village un lieu « ouvert, convivial, où les personnes LGBTQI pourront être accueillies avec des conseils adaptés et avec une bonne connaissance des différents problèmes de santé pouvant les toucher ».

Du grand journalisme ! Vu que la maison-mère Rue89 est en perdition, pourquoi ne pas rebaptiser la filiale lyonnaise Communautarisme & Délation ? Ça aurait de la gueule et ça serait moins mensonger que l’imaginaire induit par les concepts de « rue » et de « 1789 » : ces derniers font croire que le site fait la révolution pour le peuple. Alors que la gauche sociétale communautariste l’a trahi depuis longtemps.

Conclusion : la gauche idéologique ne tient plus que sur le concept fallacieux de fachosphère. Sans lui, elle s’écroule. En attendant, elle fait le tapin pour le véritable fascisme, celui du pouvoir profond.

L’information indépendante est sur Kontre Kulture

 

La presse aidée, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Bon.
    En France.
    1° Une foison
    2° Une déconnexion de celle ci par la gouvernance mais laquelle ?
    Celle qui surfe.
    Sur ?
    Vous et nous au mépris des établissements économiques absolument hors débat et donc travail comme ?
    Ceux qui fonctionnent quand même un peu au minimum pour un salaire et des productions qui en sortent.
    La France donc en une façon de se montrer au monde grâce à quoi d’autres que ses productions suite à un travail et son organisation.
    Cette visibilité séculaire plait. En une addition quand tout va mal aussi sur ? Le passé qui fit productions.
    Macron Emmanuel ou Sarkozy Nicolas voire autres. Ont ils une présence en ce thème soulevé ci avant ?
    Ou alors ?
    L’homosexualité un thème seulement si à ces points ?
    Le productivisme laisse sa place grâce à ?
    La gouvernance ?
    L’espace attractif français est aussi ainsi grâce uniquement peut être à ce qui y est produit. Et donc ?
    L’attractivité du débat en France sur n’importe quel sujet pour commencer est elle existante d’abord grâce aux productions réelles françaises ou alors à ?
    Aucune idée. Si pas un bon vin rouge ou du foie gras.
    Espèce de beauf ... !
    Tant que ça ?


  • Si l’on en croit l’article, on devrait comprendre qu’ils sont sur le déclin à la vue de ce qu’ils produisent. Oui, sur le déclin et même si ils refusent de se l’admettre. De toute façon, l’ossature de l’idéologie gauchemerde est la trahison pleine, entière et assumée et leur ciment est la mauvaise foi pestilentielle et intégrale. Et ils s’en flattent mutuellement, il faut bien le dire. L’hypocrisie est leur baromètre hyérarchique. Avec de telles qualités, il ne peuvent que aller en sens inverse des intérêts bien compris des Français et de l’hygiène intellectuel de la Nation. "Truie89", Pue89, ils ne possèderons jamais le statut d’hébèrgeurs de l’honneur et bientôt, l’ombre d’eux-même.
    Snagaroth.


  • Claude Perdriel est le propriétaire de Rue89 acheté en 2011 à hauteur de 7,5 M€. Perdriel a été un soutien officiel de Jupi-Taire lors des élections. Il est aussi propiétaire de Historia, le magazine qui a retiré l’article sur la création de l’Union Européenne par la CIA et mis l’UPR en demeure de retirer cet article de son site. Asselineau en avait parlé au 20h lors des élections. Perdriel a été élevé par sa grand-mère juive lit-on sur Wikipédia !


  • Est-ce vraiment important, car en même temps le Gud ne sont pas un groupe d’enfants de coeur et ne veille pas à une réconciliation nationale.

     

    • La preuve que si... Au moins ils se bougent le cul.
      Entre Rue89 qui dit faire oeuvre de salubrité publique en s’opposant à un GUD qui se rebaptise en Bastion social, y’en a un des deux qui oeuvre réellement dans l’intérêt du bien commun !

      Les gauchistes subventionnés ne veulent surtout pas que le peuple réalise que ce qu’ils taxent "d’extrême-droite" avec l’appui des merdias aux ordres des mêmes, est en fait la vraie gauche.
      Mais que les gauchistes eux, sont les chiens de garde aux ordres de la véritable droite dure financière, voyez ?
      C’est bien Sarkozy qui leur a filé du pognon, c’est pas des dons du peuple !


  • Les gochtards l’avouent eux mémes sur Pewtube "Nous avons perdu la bataille culturelle !"


  • Remarquable la façon dont Rue89 traite implicitement l’homosexualité : comme une source inépuisable de problèmes. Santé, maladie, sentiment de persécution et de honte pourtant appuyé par aucun fait ou argument. Comme si ces personnes, en 2018, étaient isolées et laissées à l’abandon. On croit rêver.
    De là à affirmer qu’eux-mêmes considèrent inconsciemment ce comportement comme une maladie, il n’y a qu’un pas....


  • Toutes ces conneries là qui n’ont aucun sens sont possibles car devenus la norme ! Et devenu la norme car le cerveau des consommateurs n’est programmé que pour réagir de manière réptilienne à certains mots comme "droits de l’homme+démocratie+liberté etc..." = bien tandis que "fascistes+racistes+homophobes etc... = mal alors même que l’adversaire n’a aucun rapport avec ces mots là dans la réalité ! Mais le spectacle ambiant de l’abrutissement généralisé a détruit le sens des mots en même temps que l’intelligence humaine d’ou le fait qu’on ne réduit la plupart des gueux aujourd’hui qu’à de simple consommateurs déshumanisés !


  • ’Burlet’ ça veut dire l’inverse de ’burné’. Plus facile d’entrer en dénonciation injustifiée que de faire quelque chose pour le peuple.. Que la presse subventionnée de rue89 (=ex journalistes de Libé 6.500.000 de subv, rachetes par le nouvel Obs=400.000 euros de subv en 2018 et surtout appartenant à 3 pauvres actionnaires : Niel, Bergé, Pigasse..) continue à prendre ce genre de position. Car pour nous les citoyens ’lambda’ qui observons les évènements, cela nous permet de juger des (malsaines) valeurs qu’ils défendent.


  • Comme dirait mon directeur de publication. Qu’il aille bien se ..... .......


  • " Début février 2017, la commission communale de sécurité a émis « un avis défavorable à la poursuite de l’exploitation » suite à une visite de contrôle conduite par Jean-Yves Sécheresse, l’adjoint à la sécurité "

    Hébé ... ça doit pèter sec , avec ce Jean-Yves !!!.


Commentaires suivants