Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Astrid de Villaines, victime de Frédéric Haziza : "C’est difficile de le recroiser"

Curieusement, on n’entend pas le ministre Schiappa sur ce dossier, qui concerne pourtant le service public audiovisuel. Le ministre à l’Égalité entre les hommes et les femmes (titre absurde) a été plus prolixe sur le cas de l’humoriste Tex, qui a dû faire ses valises de France 2 pour une simple vanne.

 

 

Du côté d’Haziza, on n’est pas sur une vanne, mais sur du harcèlement sexuel. Le mépris social n’étant pas encore pris en compte par la justice, il ne restera qu’un chef d’inculpation. Mais le journaliste a réintégré la rédaction comme si de rien n’était le jeudi 11 janvier 2018. Par ailleurs, il officie toujours sur Radio J, la radio communautaire juive, et au Canard enchaîné, qu’on n’a toujours pas entendu sur l’affaire et qu’on a connu plus disert lorsqu’il s’agissait de faire perdre Fillon au bénéfice de Macron. Décidément, quand un membre de la communauté de lumière dérape, la justice se fait lente, l’indignation muette, la presse absente...

À l’opposé de cette hypocrisie du milieu médiatico-politique, sur les réseaux sociaux, le moindre tweet d’Haziza ou à propos d’Haziza donne lieu à un chapelet de sarcasmes, d’indignation et d’accusations.

 

 

 

 

 

C’est sûr que certains n’y vont pas avec le dos de la cuiller. C’est peut-être pour ça que le gouvernement, main dans la main avec les géants américains de la « communication » et les membres éminents du lobby sioniste, veut supprimer les comptes dérangeants sur Twitter et Facebook. Et il les supprime. Tout ce qui n’est pas de gauche, bien-pensant, sioniste et dans la ligne macronienne disparaît.

Quand cette coproduction entre pouvoir profond et GAFA aura réussi, quand le Net aura été nettoyé de ses scories critiques, de sa mal-pensance populiste, alors le bonheur reviendra sur la Terre de France, le plein emploi tendra les mains aux millions de non travailleurs, tout ira mieux dans le meilleur des mondes possible.

S’il faut pour ça fermer notre gueule et accepter des injustices flagrantes, alors vive la répression et vivement l’après-répression !

- La Rédaction d’E&R -

 


 

À LCP, le retour de Frédéric Haziza ne passe pas

Le présentateur vedette de La Chaîne Parlementaire a repris l’antenne jeudi. Une décision qui a provoqué un tollé dans la rédaction.

« Bienvenue à Questions d’info », « Merci à tous de nous être fidèles ». Jeudi 11 janvier, à 20h30, Frédéric Haziza a repris l’antenne de LCP comme si de rien n’était. Pas un mot sur les raisons de sa suspension, intervenue le 21 novembre dernier à la suite de la plainte d’Astrid de Villaines pour agression sexuelle. Un retour que la journaliste politique vit « mal ». « Je ne vais pas vous mentir, c’est difficile mais c’est une décision de la direction de la rédaction que je ne veux pas commenter », nous a-t-elle confié.

 

 

En interne, cette décision a provoqué un tollé, avec le vote d’une motion de défiance contre Marie-Ève Malouines, qui dirige la chaîne. Depuis une semaine, la société des journalistes ne décolère pas et dénonce « de vrais problèmes éthiques et déontologiques » qui risquent de « décrédibiliser toute la chaîne ».

[...]

« Depuis 2014, il n’y a aucun comportement inapproprié à lui reprocher », peut-on lire dans un rapport confidentiel, rédigé fin décembre par un expert indépendant. Mais ce document est largement contesté par la SDJ de la chaîne parlementaire qui ne comprend pas pourquoi certains témoignages à charges n’y figurent pas. Comme ces propos d’une journaliste maison, que nous nous sommes procurés :

« Dans l’ancienne salle de maquillage, Frédéric Haziza a voulu me soulever le tee-shirt et je lui ai retourné une baffe ». Une autre salariée : « Aujourd’hui, quand il me regarde, ses yeux ne fixent pas mes yeux mais plus bas. (...) Ce type de comportement-là n’a pas changé ».

Lire l’article entier sur leparisien.fr

Triangulation pour cerner le harceleur sexuel sioniste Haziza,
naturellement sur Kontre Kulture

 

Haziza le harceleur sioniste, sur E&R :

 

Le harceleur sexuel des élites, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

57 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Mettons de côté le fait que je n’ai pas la télé. Je regarde une fois dans les neiges cash investigation ou les chroniques de Pastureau via youtube, et c’est à peu près mon seul rapport à l’audiovisuel public... penser qu’à partir de cette année, je vais contribuer au salaire d’Haziza (et tant d’autres) m’emplit de joie.


  • La "justice à nous" est passée. Ni plus, Ni moins ... C’est flippant.

     

  • Le retentissement de l’affaire haziza pour les féministes et pour les victimes n’a produit que l’éffet d’un pétard mouillé. Je vous l’avait bien dit. Chère Astrid de Villaines, vous n’avez pas eut le courage d’aller au bout de vos convictions, votre crédibilité est révolue, voici vos oubliettes. Message à toutes mes soeur Françaises aux coeurs emplis d’amour et de dignité, ne comptez plus sur les dégonflées de la république, abbandonnez marianne, tournez vous Vers Marie. "Regnum Galliae, Regnum Mariae."


  • Comme si DSK avait embauché Nafissatou Diallo comme bonniche (après le viol) . Cette engeance a tous les droits .


  • Cette personne est vraiment très sympathique. C’est la vieille France noble et pure égarée à Brooklyn ou à Las Vegas. Elle a voulu faire du "journalisme" et rester pure dans ce "milieu". Et voilà ! Je lui conseille de s’inscrire à l’Ecole du Louvre.

    Elle n’a en fait rien à craindre pour elle-même dans la suite et c’est ce qui est un peu irritant dans cette affaire. Etant évidemment de "bonne famille", protégée par une myriade de gens "biens", elle est de facto protégée par sa seule naissance puisqu’elle épousera un petit jeune homme votant Bayrou lui aussi de bonne famille, et qui sera son doux et charmant protecteur, et il y aura des danses et des rondes d’enfants tout blonds protégés par les murs du parc du château, et le petit minable pince-fesseur du sentier qui ne connaît pas les codes des "familles" (au sens gidien du terme) n’aura pas intérêt à s’y introduire et deviendra très vite un mauvais souvenir pour elle.

    Bravo Mademoiselle ! Agissez ! Mais pensez un peu aux femmes qui n’ont pas votre chance d’être nées dans un bon milieu...

    De plus en plus, la France ces bonnes familles hors du temps doivent le réintégrer le "réel" de la pauvre France et doivent, comme elles le faisaient jadis, reprendre les choses en main, si l’on peut dire, et coller des claques à certains intrus, malotrus, mufles lourdingues et paltoquets. Vous voyez ce que je veux dire...


  • « Dans l’ancienne salle de maquillage, Frédéric Haziza a voulu me soulever le tee-shirt et je lui ai retourné une baffe ».
    Bravo elles n’ont qu’ a toute faire pareil, le mollusque restera à sa place apres toutes ses baffes ...

     

  • Etonnant lexplication d’Astride.pour sa plainte
    La prescription, l’affaire Weinst - Ï - ne, et puis... "pour ses enfants... si un jour elle en a"... qu’est ce que ça veut dire ce charabiah.

    Comme dit auparavant, j’ai rencontré cette fille lors d’un séjour en Terre Sainte. J’avais déjà essayé de lui expliquer certaines choses, j’ignorais à l’époque qu’elle travaillait ou faisait des études de journalisme... je comprends mieux à présent.


  • Comment te dire : dans le même temps, bien fait pour la tronche des plaintifs de LCP (et d’ailleurs) qui pourraient décider d’une grève générale. Seulement voilà, il y a les petits intérêts de chacun et les risques de perdre sa gâche.
    Si au moins ils pouvaient prendre exemple sur ladite communauté qui leur file l’exemple de "l’union" et du soutien, jusqu’à la moindre ficelle pourrie lorsque cela lui paraît nécessaire, les choses avanceraient-elles.
    Un bon comité d’accueil soudé des le matin, accueillant, jour après jour, l’emmanché au son des slogans et adages des bannières... "Si tu veux de moi, accroche-toi" ♩etc.
    Seulement voilà, il est des souffrances, en sous-France, qui ne se valent pas...
    Les faux-derches face au faux-peuple.


  • Nous avons tout simplement l’exemple de ce que dénonce E&R depuis de nombreuses années, ainsi qu’Alain Soral et Dieudonné pour ne pas l’oublier . Ce qui leur a valu des procès contre cet énergumène .Les deux poids deux mesures entre une personne d’une certaine communauté et un citoyen Français ne faisant pas partie de cette communauté .Ce n’est pas du racisme, pas plus de l’antisémitisme, mais une constatation, et il est bon de le dénoncer .


  • Le film intouchable sort quand ?

     

  • Immunité communautaire.

     

  • Heureusement il est élue élue , encore un pris la main dans le slip et rien , la plainte devrait suivre son cours .En attendant la honte sur cette rédaction de l c p , que fait le c s a et ses 280 salariés sa chienne de grade HINTERMAN , les femens , la de hass , les indigènes de la république , toutes ces associations super subventionné .Un mot Lamentable azizah n’a honte de rien , même pas d’excuses , une sous m.... .


  • Est ce que le talmud permet à Haziza d’agresser sexuellement une non juive ?

     

  • L’ambiance de merde au bureau... planquez-vous les filles, v’la Haziza...

    Moi je suis sûr qu’il va recommencer. Il a Dieu avec lui, enfin son dieu j’me comprends.


  • Quelque chose me dit que cette Astrid de Villaines va se faire virer discrètement dans pas longtemps et les média ne vont pas en parler.
    C’est rare que le coupable et la victime soit ensemble dans un même local et qu’ils travaillent dans la bonne entente. Et comme Haziza est intouchable et qu’il le sait, ca va être l’autre qui va partir. De grès ou de force.


  • Pour se sentir viril, monsieur Haziza a besoin de scénarios précis et d’accessoires. Le fait d’avoir offert des viennoiseries à sa victime après l’agression est assez étrange (selon le témoignage de sa victime). Sans doute faut-il y voir un psychodrame axé sur l’entrée de la Wehrmacht dans la capitale autrichienne (Vienne) lors de l’Anschluss. Dans cette hypothèse monsieur Haziza s’érotiserait sur un mode teutonique-transgressif. La femme envisagée deviendrait alors LA victime universelle. Ce qui le renverrait à son grand-père.

    Tout ça va coûter très cher à la SS (sécurité sociale). Etant donnée l’obsession de monsieur Haziza une reconversion dans un fournil ne serait-t-elle pas préférable ?


  • Astrid est vraiment très charmante... et convaincante.
    Je commence seulement à réellement comprendre les motifs de sa plainte. Surtout si les agissements de M. H. n’avaient pas vraiment cessé.

    Il est effectivement intolérable que des chefs de service portent atteinte à l’intégrité physique de jeunes collègues sur le lieu de travail, au vu et au su de la hiérarchie de surcroît.

    L’incompréhension des femmes plus âgées est peut-être dûe au fait que les moeurs des salles de rédaction et autres lieux de travail étaient plus policées il y a quelques dizaines d’années. Il y avait certes des frôlemements dans les ascenseurs, les taxis ou sous le prétexte de relire la copie au-dessus de l’épaule, frôlements que les intéressées faisaient mine d’ignorer. Les tentatives d’agression caractérisée étaient extrêmement rares et généralement commises sous l’effet d’une ébriété avancée des agresseurs.

    Personnellement je comprends très bien ce qu’Astrid veut dire par rapport à ses futurs enfants. C’est la première étape d’une future mère pour protéger ses enfants d’éventuels abus sexuels.

     

    • Je comprends ce que vous dites sur "l’incompréhension des femmes plus âgées" mais je pense que ce n’est pas du tout la différence d’époque qui a pu motiver leur tribune sur le "droit d’importuner". Que Astrid de Villaines, vu ce qu’elle a vécu, ait mal pris cette tribune je le comprends aussi, mais il faut savoir lire un texte à tête reposée et ne pas y voir ce qui n’y figure pas.

      À aucun moment il ne s’agit de légitimer les violences sexuelles, bien évidemment, mais seulement de rappeler une évidence : en général, ce sont les hommes qui abordent les femmes, et non l’inverse. Bien sûr, la règle n’est pas absolue, mais elle signifie que si désormais un homme doit faire signer un papier en 3 exemplaires avant de tenter une manœuvre d’approche envers une femme, alors on tue l’amour, tout simplement.

      On ne protège pas les femmes en rendant les hommes suspects a priori et en voulant faire des rapports homme-femme des rapports totalement symétriques : c’est même l’inverse. N’oublions pas que certaines femmes aiment se faire désirer, avec insistance parfois...


    • Cher rectificateur,

      Le droit à la drague, mille fois oui. J’ai profondément le sentiment que la campagne "balance ton porc" vise en fait à pénaliser les relations hétérosexuelles.

      Mais le "droit d’importuner", surtout venant d’un supérieur hiérarchique, - "intouchable" en plus-, sur le lieu de travail, mille fois non.

      Lorsque j’évoquais "l’incompréhension des femmes plus âgées", il s’agissait de la mienne jusqu’à aujourd’hui. J’ai eu un déclic en regardant l’interview d’Astrid.
      Je n’avais pas compris pourquoi elle avait porté plainte alors que son cas avait été traité par sa hiérarchie et qu’en principe le petit peloteur était censé se tenir à carreau. Connaissant les statistiques sur les licenciements consécutifs à des plaintes pour harcèlement dans l’année qui suit, je me faisais aussi du souci pour l’avenir professionnel d’Astrid. J’espère qu’elle sera protégée par la petite publicité faite à son cas et par ses origines familiales.

      J’avais apprécié les réactions de Catherine Deneuve au moment de l’affaire Wenstein. Mais je dois avouer que son texte m’a déçue, dans sa formulation tout au moins sinon dans son espsrit.


    • sérieux, si y’en a pour trouver "convaincant" ce charabia convenu...


    • Cher Tetar 1er,

      Plus je réfléchis, plus je trouve qu’Astrid a posé très clairement et sainement la "ligne jaune" à ne pas franchir.
      Pour le "charabia", il faut écouter le "débat" Nadia Daam- Sophie de Menthon et observer le regard très tendu de Patrick Cohen, dans le post suivant.

      Je finis par me demander si la formulation de la lettre de Catherine Deneuve et de ses 99 co-signataires ne visait pas en partie à dédouaner l’agresseur d’Astrid. Il me semble que cette hypothèse avait déjà été exprimée sur ce site.


    • Cher Bergamotte

      il me semble que cette Astrid ne fixe rien de tout, et qu’elle n’a fait que suivre le mouvement, 3 ans après les faits, "pour des enfants qui n’existent pas". J’appelle ça du charabia.

      J’ai essayé de vous en dire plus sur cette fille, que j’ai rencontré il y a quelques années, mais ce site ne le permet pas. Cela doit encore être une manipulation sioniste, à tous les coups !

      RDV ailleurs, pour toute la verité. Dommage, ce fut presque un échange.


    • Cher Tetar,

      Cela a été un échange. A poursuivre au gré des circonstances.

      J’avais lu en son temps votre billet sur votre rencontre en Terre Sainte. Mais les jeunes gens et les jeunes femmes évoluent rapidement dans cette tranche d’âge. Et ils doivent faire leurs expériences.

      J’avais pensé moi aussi qu’Astrid s’était laissée saisir par l’air du temps ou qu’elle s’était laissée instrumentaliser dans des conflits la dépassant. Mais sa video m’a convaincue.

      Maintenant qu’elle a franchi le pas (que je lui aurais déconseillé d’accomplir si elle m’avait demandé mon avis mais c’est elle qui savait ce qu’elle avait à faire), elle peut être assurée de mon soutien. J’ai bien entendu son appel aux femmes des anciennes générations.

      S’il existe un petit comité de soutien pour elle, je suis prête à en faire partie.

      Un grand merci à E et R de nous tenir informés de la vie du monde.


  • Une question me taraude, comme dirait l’autre. N’y-a-t’il que des sous-fiottes parmi la gente masculine de la rédaction de LCP ? Personne pour lui claquer le beignet au nabot ?
    A moins, bien sûr, qu’ils ne soient trop occupés à lutter contre le complotisme, le faaaasciiiiiime, l’extrême-droââââte et le retour dessheureslesplussombres !
    De plus, où sont les maris, compagnons, frères, pères des femmes objet de la libido détraquée de Hazizi ? Ecouillés eux aussi ?
    Mesdemoiselles, mesdames, avec des pédales pareilles autour de vous, un conseil : investissez dans des sous-vêtements blindés ou prenez des cours de boxe !



  • Astrid de Villaines, victime de Frédéric Haziza : "C’est difficile de le recroiser"



    Ben pourquoi ? Y’a qu’a l’enjamber ...

     

  • En l’absence de justice, Mme de Villaines n’a t’elle pas un grand frère ou un cousin qui puisse rappeler a demi-mesure le respect des valeurs ? C’est des moments ou on peut regretter l’abandon de la tradition ancienne du duel en cas d’offense. Ca nous est arrivé a tous, enfants, dans les cours de recreation de nous battre pour une offense, mais je pense que mi-ziza n’a pas fait les mêmes écoles que nous.


  • Ca fera le sujet d’un nouveau sketch de Dieudonné ! Ce qui m’étonne c’est que les feministes ne s’emeuvent pas de cette situation, alors que « le boloss » qui n’a pas de quoi se payer un abonnement tinder et qui n’a pas reçu l’éducation pour décripter le désir féminin, tentera une approche maladroite et lourde et sera le nouveau pariat de la société .... vive ce Monde où la logique n’existe plus.


  • C’est elle qui sera condamnée, ou est Foureste ?


  • Moi, cela me répugnerai de le croiser, alors avec ce qu’il lui a fait, le RECROISER !


  • Ca n’a pas fini de me surprendre ça alors ! Mais bordel de merde, c’est quoi tous ces journalistes, sans exception, auxquels si on demandait de nous dire qui est l’auteur de la théorie de la relativité, ils répondraient tous EINSTEIN (alors que c’est POINCARRE) et le prononceraient AÏNSTAÏN.
    Alors c’est quoi cette enfumeuse ou cette possédée, qui est capable de prononcer les mêmes syllabes de deux manière différentes dans le même mot, à savoir WEINSTEIN (VAÏNSTAÏN) qu’elle prononce WOUAÏNSTINE ? Ah oui, c’est vrai, ça attirerait trop le regard sur une communauté aux noms à consonance extrêmement proche...les allemands bien sûr...
    La pauvresse, elle prononce encore HAZIZA avec beaucoup trop de précision. Qu’elle se lâche et nous parle de...HEYZIZEU, HEUZAÏZEU, OB-1 KENOBI, merde, qu’elle fasse son boulot ! Elle veut bien balancer le contremaître mais on touche pas à la direction... :(

     

    • Ne vous en déplaise, Einstein y est bien pour quelque chose dans les théories de la relativité (car il y en a 2), même si Poincaré (avec un seul r) aussi (pour la première des deux).

      Quant à Weinstein, la prononciation qu’on entend sur nos ondes est tout bêtement la façon actuelle qu’ont les Américains de le prononcer, et là-bas tout le monde sait très bien à quelles origines ça fait référence...


  • Le nouveau hashtag c’est #touchepasàmonporc !!!!


  • Quoi qu’il arrive, je ne pense pas qu’il soit très à son aise.

    Elle dispose donc encore de l’ascendant psychologique. Qu’elle enfonce le clou à la moindre opportunité !

     

  • On attend toujours que le fiston Hazizouille monte au créneau pour défendre son papa, comme il l’avait fait dans la 17ème chambre...


  • L’agresseur doit chausser du 29," ça laisse rêveur sur le reste".


  • Frédéric, si tu veux d’elle, il n’est pas sûr qu’elle veuille de toi. C’est un problème, je crois.Oh oh !


  • J’ai l’impression que Frédéric a un cousin auvergnat dans le milieu de la limonade.


  • Quand je pense à ce que Tex s’est pris...

    En même temps, LCP et Public Sénat c’est 40 millions par an d’argent public, soit une belle arnaque quand il suffit de quelques webcams HD pour diffuser les séances ; quant aux politicos, on les entend et voit partout.

    Le vrai pouvoir, c’est essentiellement d’être intouchable. Il va se venger sur la dame : ni pardon, ni oubli.


  • Soutien à cette jeune femme qui a été lâchement agressé par ce dangereux individu.


  • Heureusement qu’il y a le site E&R pour reprendre la parole de cette jeune femme victime de l’agression d’un satire. Je crois qu’elle a les mots justes pour montrer qu’une décision "supérieur" et ne prenant pas en compte sa souffrance est venu de" très haut"
    J’ai une simple question à ces gens du très haut ! pourquoi avoir suspendu ce type qui n’est d’ailleurs pas un journaliste, si c’est de le remettre en selle quelques semaines après ?
    E&R avait parfaitement identifié le petit satire puisque plusieurs affaire lui colle aux fesses.
    Courage à cette femme qui croise de loin le pseudo "guignol de l’info", celui qui a une époque posait la première question dans les conférences de presse de l’Elysée pour plaire aux gens d’en haut (les amis du souper).
    quel belle dégringolade ! je pense que ce type sera puni à la hauteur de son ignominie.


  • Je ne comprends pas cet acharnement contre Frédéric Haziza. Oui, il a commis une maladresse. Mais il a payé sa dette. Il a été privé d’antenne pendant plusieurs jours, c’est énorme ! N’oublions pas qu’il a beaucoup souffert. Sa famille séfarade d’Algérie s’est fait exterminer en Pologne durant la deuxième guerre mondiale. Alors un peu d’indulgence, merde, quand même !

     

  • Qu’est ce que vous voulez ma brave dame ? Quand un nain met son nez dans les affaires des autres, il ne peut qu’y avoir agression sexuelle. C’est une question de physique !


  • La justice aveuglée par le bandeau du sionisme ! #intouchable


  • çà se précise contre le scandaleux soit disant journaliste

    https://www.lexpress.fr/actualite/m...


  • Pour faire le point, deux médias propagandistes se retirent d’un partenariat en précisant bien que ce n’est pas du fait de l’agresseur sexuel (probablement ont-ils peur de "l’antisémitisme" pleurniche business ?) pour laisser la place à un autre torchon. #sionisme #intouchables

    Pour rappel, cette chaîne TV et ses partenaires (anciens et nouveau) sont TOUS grassement financé par l’état politicien sioniste, pour y faire de la dissimulation, de la manipulation d’informations, relayer des mensonges...

    La bonne nouvelle, "mais c’est pas grave puisque c’est l’état qui paye" !


Commentaires suivants