Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le tueur de la préfecture était habilité "Secret-Défense"

Alors que le parquet antiterroriste s’est saisi de l’enquête sur la tuerie à la préfecture de police, les premières informations sur l’assaillant se font jour : habilité « Secret-Défense », il disposait notamment des adresses de chaque fonctionnaire.

 

Va-t-on assister à un séisme au sein du renseignement ? Si l’enquête, saisie le 4 octobre par le Parquet national antiterroriste (PNAT), confirme les hypothèses qui pointent vers un acte djihadiste, ce sera la première fois qu’une telle attaque est commise de l’intérieur même de l’appareil sécuritaire français. Et cela a de quoi faire trembler en haut lieu.

L’assaillant, Mickaël Harpon, agent administratif depuis 2003 à la préfecture de police de Paris, où il a tué au couteau quatre de ses collègues le 3 octobre avant d’être abattu, était en charge de la maintenance des ordinateurs du millier de fonctionnaires du renseignement parisien.

 

Il disposait notamment des adresses de chaque fonctionnaire

Disposant d’une habilitation « Secret-Défense », il avait ainsi accès à des informations ultrasensibles, entre autres celles en lien avec la lutte contre l’islam radical. Plus inquiétant encore, l’assaillant « disposait des adresses de chaque fonctionnaire », s’inquiète un policier, dont les propos sont rapportés par Le Parisien. En effet, si l’homme était lié à une entreprise terroriste, pas de doute que ces informations auraient pu tomber entre de mauvaises mains.

En tout état de cause, si la piste terroriste venait à être confirmée, il apparaîtrait troublant qu’aucun indice n’ait attiré l’attention sur Mickaël Harpon avant qu’il ne passe à l’acte, l’habilitation « Secret-Défense » dont il disposait impliquant une enquête administrative approfondie.

 

« Seul Dieu te jugera. Allah akbar »

Le 4 octobre au soir, plus de vingt-quatre heures après les faits, la section antiterroriste de la police judiciaire parisienne, la Direction centrale de la police judiciaire et la DGSI ont été officiellement saisies de l’enquête par le PNAT. C’est l’analyse du téléphone de Mickaël Harpon qui est à la source de ce rebondissement dans l’enquête.

Peu avant de passer à l’action, l’assaillant avait envoyé un message à sa femme évoquant l’achat d’un couteau doté d’une lame en céramique, non détectable par les portiques de sécurité. L’épouse, qui était toujours en garde à vue ce 5 octobre, aurait répondu en substance, selon des informations du Parisien : « Seul Dieu te jugera. Allah akbar ».

En outre, l’analyse poussée du portable du meurtrier a démontré ses liens avec un prédicateur d’une mosquée du Val-d’Oise connu de la DGSI. Le Parisien rapporte, citant des témoins, que Mickaël Harpon venait régulièrement prier à la mosquée de Gonesse, ville où il résidait, mais qu’il n’avait « jamais donné aucun signe d’une pratique extrême de sa religion ». Selon ces mêmes informations, il s’était converti il y a déjà plusieurs années.

 

Certains de ses collègues le surnommaient « Bernardo », prénom du majordome sourd et muet de Zorro

Le 3 octobre, peu après les faits, le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, affirmait que l’agent administratif n’avait « jamais présenté de difficulté comportementale », ni « le moindre signe d’alerte ». Les premiers témoignages rapportés dans la presse, y compris ceux de ses collègues, n’avaient pas fait état d’un comportement suspect et l’homme était décrit unanimement comme « gentil » et « poli ».

L’Obs rapporte néanmoins de possibles frustrations dues à son handicap. Mickaël Harpon était en effet atteint de surdité et souffrait des railleries de ses collègues, dont certains le surnommaient « Bernardo », prénom du majordome sourd et muet de Zorro.

En outre, selon des sources policières de la préfecture de Paris, qui connaissaient bien le tueur, l’épouse de ce dernier aurait confié que son mari, quelques jours avant les faits, avait réuni sa famille à son domicile de Garges-lès-Gonesse pour lui annoncer son « départ ». Un élément qui donne un peu plus de crédit à la piste d’un acte prémédité. Ce sera à l’enquête de le déterminer avec certitude.

En lien, sur E&R :

 






Alerter

126 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2292677
    Le 7 octobre à 00:41 par Mami Wata
    Le tueur de la préfecture était habilité "Secret-Défense"

    Quand il faut mener des enquêtes pour soi-disant lutter contre "l’ultra droite" et traquer des opposants politiques et autres malpensants sur le net, là le renseignement fonctionne bien. Mais mettre hors d’état de nuire un infiltré islamiste, à ce moment là des "dysfonctionnements" apparaissent bizarrement. C’est particulièrement gravissime ce qui se passe avec cette histoire. Le mec s’occupe de la maintenance informatique, donc c’est quelqu’un d’intelligent. Il peut voler des informations et couvrir ses traces. À quelles infos a-t-il eu accès ? Pourquoi avoir choisi ce jour là pour passer à l’acte ? Avait-il une mission ? était-il sous les ordres d’un individu ou d’une organisation secrète ? A-t-il rempli cette mission ? En quoi consistait-elle ? J’ai vraiment peur de cette histoire. Peut-être cet individu avait déjà fait ce qui lui a été demandé, d’où cette attaque suicide. En agressant ainsi ses collègues il n’espérait pas du tout survivre, il a d’ailleurs paraît-il refusé de jeter son couteau avant le coup de feu qui lui a été fatal.
    À l’époque des attentats de Charlie Hebdo un commissaire de police s’était " suicidé" de manière fort suspecte. Qui sait ce que ce malheureux avait découvert. Je sais, je fais mon complotiste. Peut-être avait-il appris que des éléments bossant dans les services de renseignement français notamment à la préfecture de police "travaillaient" main dans la main avec des terroristes étrangers

     

    Répondre à ce message

    • #2292692

      C’est exactement la question que je me suis posée...

       
    • #2292757
      Le 7 octobre à 09:11 par C’est Toto qui va sur E&R
      Le tueur de la préfecture était habilité "Secret-Défense"

      Aaaaaah enfin ça réfléchit dans les commentaires, ENFIN !

      Un "converti à l’islam" qu’on laisse délibérément dans un service aussi sensible et secret d’état, perso je n’y crois pas une seconde. Les agents français travaillant en son voisinage n’auraient JAMAIS laissé passer cela.

      SAUF, SAUF, SAUF, si ce profil potentiellement explosif avait été détecté à un moment donné (ce qui est une certitude) et qu’on a sciemment laissé en poste afin de "l’activer" le moment voulu.

      Et quel meilleur moment pour l’activer que celui du lendemain d’une gronde sans précédent dans la police, qui commence sérieusement à menacer la pérennité de la République.

      Ils ne perdent jamais l’objectif, toujours faire en sorte que les colères et frustrations sociales soient déviées horizontalement (entre gens du peuple dans toutes ses facettes et religions j’ai envie de dire) afin de les faire se neutraliser mutuellement comme des cons.

      Il va falloir s’habituer disait Manuel Valls, et il avait pas tort, plus les injustices sociales vont aller en s’aggravant plus les tensions ethniques, religieuses et sociétales vont être manipulées, instrumentalisés et gonflées artificiellement. Qu’ils s’écharpent entre eux les gueux de la populace ça nous fera oublier..... Qu’ils doivent se dire....

       
  • #2292698
    Le 7 octobre à 02:54 par François
    Le tueur de la préfecture était habilité "Secret-Défense"

    Cette histoire va surement faire démissioner un ministre, engager une commission d’enquete parlementaire, provoquer des départs à la retraite de certains cadors de la PJ ou encourager des mutations sous les cocotiers des DOM-TOM, ensuite, plouf plus rien, ce scandale se tarira et disparaitra de lui même alors que cette affaire est en réalité, plus profonde qu’on veuille nous le faire croire.
    Une piste interéssante a été rapporté par un auditeur, cette aprés-midi, sur europe1, celle d’un possible harcelement moral au travail qui aurait mal terminé.
    Son épouse a été relaché aujourd’hui, elle etait convaincue que son marie voulait mettre fin à ses jours ce jours là, à son travail et qu’une autre source proche de l’entourage de MH certifie, qu’il etait exténué, brisé par les brimades islamophobes répétées de ses collégues de travail.
    Dans des situations pareils, il ne reste plus grand chose pour passer à l’acte.
    Mais tôt ou tard on connaitra les véritables raisons de ce coup de folie meutriére.

     

    Répondre à ce message

    • #2292879

      Depuis le debut, avec toutes les contradictions et les incohérences que trimbale cette affaire, il est fort possible qu’ils ai eu "empechement" de soulever le volet du harcelement moral au travail qui aurait pu mené à cette tuerie, cela voudrait dire qu’ils auraient monté tout " ce chapeau " en lui inversant les torts grâce à ce sésame passe-partout "musulman = terroriste".
      Je rappelle que depuis le massacre sur nos camarades gilets jaunes, l’image et les "vertus" de la police c’est considérablement ternie à l’international et je ne parle pas des torts, que subissent depuis des années, Alain Soral et Dieudonné causé uniquement par des inversions accusatoires, chauffées à blanc par des pseudo magistrats, sensés representer une justice égalitaire...

       
  • #2292745

    Ils sont vachement doués pour le recrutement "secret- défense" dans les préfectures en France .Le prochain coup pourquoi pas nous mettre un combattant d’Al Nostra .Comme on sait qu’ils font du bon boulot .

     

    Répondre à ce message

  • #2292761

    Services de renseignements,Complicité ou Infiltration ?

    Depuis plus de dix ans ,nous sommes alliés avec les mouvements
    islamistes au Moyen Orient .Est il nécessaire de rappeler la formule
    fameuse de Fabius ?
    Aujourd’hui encore à Idlib en Syrie nous sommes les défenseurs zélés
    du dernier carré de terroristes armés et financés par les US
    L’,Arabie Saoudite et Israël.
    L’Infiltration judéo Islamiste est au plus haut niveau de l’Etat !
    Harpon,et Ben Alla sont des agents qui commettent des dérapages .
    Le Peuple Français est bien loin de la compréhension d’événements
    majeurs de notre époque .

     

    Répondre à ce message

  • #2292780
    Le 7 octobre à 09:47 par Loh Samouye
    Le tueur de la préfecture était habilité "Secret-Défense"

    Habilité secret-défonce probablement.

     

    Répondre à ce message

  • #2292802
    Le 7 octobre à 10:29 par alderic-dit-le-microbe
    Le tueur de la préfecture était habilité "Secret-Défense"

    Mais oui, on y croit tous. N’importe quoi ...

    Entre la fumée d’incendie non dangereuse et ce genre de bobard, c’est un festival de fake news ces derniers temps.

    C’est la preuve que nous sommes en guerre et que son intensité grimpe petit à petit.

    C’est bien. Il va y avoir du sport.

     

    Répondre à ce message

  • #2292825

    En attendant, on ne parle plus de lubrizol, des gilets jaunes qui défilent, des flics qui les rejoignent timidement, des directrices d’école qui se suicident ou des agriculteurs, de Zemmour et de la très chère disparue liberté d’expression ou encore de la réforme des retraites.
    Et encore moins de l’affaire Epstein, qui, de tout cela pourrai être celle qui éclabouserai le plus loin. Du genre de tâches qui se nettoie pas..

    Respect au Président pour sa capacité à ne pas devenir dingue malgré toutes les merdes immondes qu’il fait remonter à la surface.

     

    Répondre à ce message

  • #2292894
    Le 7 octobre à 12:34 par raslebol33
    Le tueur de la préfecture était habilité "Secret-Défense"

    Curieusement,a chaque fait terroriste,le suspect,coupable "jeté en pâture" a toujours un rapport avec l’Islam ou dit toujours Allah akbar...et,étonnement,de par sa position professionnelle,il a toujours accès ou est en possession d’informations concernant la sécurité,la défense !Mais bon,je dois certainement être complotiste...et là,c’est encore plus grave puisqu’il n’y a pas si longtemps,un politocard dont je tairais le nom,démontrait par de farfelus raccourcis que le complotisme c’est de l’antisémitisme !! DANGER

     

    Répondre à ce message

  • #2293035
    Le 7 octobre à 15:32 par On nous prendrait pas pour des burnes par hasard ?
    Le tueur de la préfecture était habilité "Secret-Défense"

    « La vérité, c’est le mensonge » comme pour Orwell « la guerre, c’est la paix », « la liberté, c’est l’esclavage »
    Tout va bien, ne soyez pas inquiet, l’État gère l’information, la vérité vous sera donné



    40 ans plus tard, découvrira-t-on la vérité sur l’affaire Boulin  ?
    https://www.lepoint.fr/justice/40-a...
    Incendie dans une usine classée Seveso, près du Havre : des grands moyens mobilisés
    https://actu.fr/normandie/oudalle_7...
    Toulouse : départ de feu sur un site classé Seveso quatre jours après l’incendie de Rouen
    https://www.ladepeche.fr/2019/09/30...
    Incendie à Rouen : les produits qui ont brûlé présentent-ils un risque pour la santé ?
    https://www.lexpress.fr/actualite/s...
    http://www.lefigaro.fr/vox/histoire...
    Le bilan de Tchernobyl est depuis trente ans une source de débat, et de chiffrages très divergents. Le succès de la série « Chernobyl » a relancé l’intérêt pour le sujet.
    https://www.liberation.fr/checknews...




    « PAS DE PANIQUE ON S’OCCUPE DE TOUT »
    L’homme de ce temps a le coeur dur et la tripe sensible.
    Georges Bernanos

     

    Répondre à ce message

  • #2293232

    Il est grand temps de se casser de ce pays foutoir ...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents