Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Bill Burr sur #Metoo

Un extrait du spectacle Paper Tiger (2019) de l’humoriste américain Bill Burr.

 

Bill Burr, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2292185
    le 06/10/2019 par André Pierre
    Bill Burr sur #Metoo

    Perso, j’ai une solution face au déluge de harcèlements sexuels avérés contre des employées féminines par des patrons qui abusent de leur pouvoir ainsi que contre les plaintes abusives (également avérées) de femmes paranoïaques ou opportunistes contre des collègues ou des employeurs soit qui ont été indélicats sans être des fauves pour autant, soit qui constituent des obstacles à écraser sur le chemin de la future promotion dans la boîte.

    Abolir la mixité !

    Patrons, n’engagez donc que des hommes !
    Et à fortiori :
    Des hétéros, parce que l’hétérophobie, ça n’existe pas, c’est un fantasme d’extrême-droite.
    Des blancs : parce que le racisme anti-blanc non-plus n’existerait pas.
    Des chrétiens : parce que c’est bien la seule religion que tu puisses persécuter ou persifler sans craindre une plainte pour discrimination.

    Le mâle blanc-hétéro-cis-genré-chrétien est la seule catégorie que tu puisses rendre corvéable à merci, c’est la seule qui n’ait pas le droit de se plaindre !

    C’est con ce que font les (associations de défense des) minorités : parce qu’elles se savonnent elles-mêmes la planche.
    A force de rendre les hommes coupables de tout et les femmes éternelles victimes ... Ben vous allez surtout provoquer plus de chômage chez les femmes ! Parce que bon, on va se mettre d’accord : si on abolit la mixité dans le monde du travail, ce seront les femmes qui en pâtiront le plus ... parce qu’il y aura toujours plus de créateurs d’entreprise hommes que femmes.

     

    • #2292630
      le 06/10/2019 par Jean-jacky
      Bill Burr sur #Metoo

      Moins de femmes dans le monde du travail, apparemment aux USA certains y pensent :

      https://youtu.be/WfusISlCidc

      Et finalement ça semble une conséquence assez logique.
      Si un grand patron, un homme politique peut se retrouver avec une réputation ternie par un #meeto, son instinct l’amènera sûrement à ne plus s’entourer de femmes, par simple précaution.


  • #2292195
    le 06/10/2019 par Que Toute Chair Fasse Silence
    Bill Burr sur #Metoo

    Bill Burr est aussi le créateur de l’extraordinaire série animée : F is for family. À voir absolument !

     

    • #2292413
      le 06/10/2019 par Rashad
      Bill Burr sur #Metoo

      Au départ j’aimais bien, ensuite j’ai arrêté net de regarder cette série lorsque qu’un personnage s’est masturbé sur une représentation de la Vierge...


    • #2294107
      le 09/10/2019 par lecteur Soralien
      Bill Burr sur #Metoo

      @Rashad : dommage de tomber dans le blasphème systématique.. ca me coupe de pas mal de séries super fun également voir des stand up. Déjà dans "rendez nous Jesus" de Dieudonné je trouvais ca un peu limite de mimer le christ sur la croix, mais il y avait du respect et une opposition à la banque que je trouvais pertinente..

      le sommet étant pour moi les crapules de Charlie Hebdo. c’est juste immonde. Je dis ca en tant que musulman, je n’imagine pas le sentiment d’un chrétien..

      encore une fois, vive la Russie qui interdit le blasphème de toute religion !


  • #2292222
    le 06/10/2019 par Jacques
    Bill Burr sur #Metoo

    Il se trompe mais bon comme c’est du comique.
    1) Il convient de distinguer la bourgeoise du reste, la plainte d’une balayeuse finira aux chiottes c’est sûr. Voir sur certains viols concernant des pauvres selon l’origine du criminel.
    2) L’idéologie féministe provient d’hommes dès le départ (Laclos, 1783, De l’éducation des femmes -FM, artilleur et révolutionnaire républicain, mais fervent aristocrate...).
    3) Le footballeur dont il parle ne jouait plus et s’est ainsi fait de la publicité gratuite en utilisant le Time, magazine en complète perte de vitesse.

     

    • #2292269
      le 06/10/2019 par Leo
      Bill Burr sur #Metoo

      Tu te trompes aussi !
      La plainte de Nafissatou Diallo n ’a pas fini aux chiottes !

       

      • #2292354
        le 06/10/2019 par weinstein
        Bill Burr sur #Metoo

        une employee d’hotel qui avait des amis haut places..


    • #2292438
      le 06/10/2019 par Eric
      Bill Burr sur #Metoo

      Il y a parfois dans l’humour, du moins le vrai, bien plus d’intelligence que dans le sérieux ou du moins la prétention au sérieux. La preuve avec votre commentaire qui nous présente d’autorité Laclos comme un féministe, à moins que vous ne parliez pas de l’auteur du roman épistolaire « Les liaison dangereuses » mais d’un homonyme, ce dont je doute fortement.


    • #2292451
      le 06/10/2019 par Ted
      Bill Burr sur #Metoo

      C’est toi qui te trompes en voulant trouver un lien entre le spectacle de cet américain et la réalité en France.
      Si la France est un pays de castes (dans lequel la plainte d’une balayeuse finit aux chiottes) et d’efféminés (dans lequel il y a beaucoup de sous-hommes qui cherchent à être encore plus féministes, voir féminins, que les femmes), ce n’est pas le cas des USA.


  • #2292243
    le 06/10/2019 par yul
    Bill Burr sur #Metoo

    Je ne suis pas un fan des ricains, loin s’en faut, mais il faut reconnaître qu’ils ont des comiques d’un autre gabarit...

     

    • #2292535
      le 06/10/2019 par André Pierre
      Bill Burr sur #Metoo

      Ils n’ont pas de loi Fabius-Gayssot.


    • #2293314
      le 07/10/2019 par Roger
      Bill Burr sur #Metoo

      Le premier amendement de leur constitution neutralise totalement les petits flics de la pensée qui pullulent chez nous et qui t’envoient devant la 17ème chambre pour un oui ou pour un non. Du coup la créativité des artistes et le débat public ne sont pas bridés comme chez nous.


  • #2292252
    le 06/10/2019 par Lzr
    Bill Burr sur #Metoo

    Le spectacle entier est géniale, j avais pas autant ris depuis Dieudonné.


  • #2292263
    le 06/10/2019 par calal
    Bill Burr sur #Metoo

    belle description des "white knight" ,les chevaliers blancs qui ne sont sympas que parce qu’ilscroient que ca va les rapprocher du lit des nanas : Not All Men Are Like This ;) NAMALT lol


  • #2292268
    le 06/10/2019 par petithous
    Bill Burr sur #Metoo

    Pourquoi on n’a pas l’équivalant en France .
    Je crois que ça vient du fait que les français, pour pouvoir la fourrer, sont prêts à toutes les soumissions .
    Inversez les rôles, et vous verrez , ce seront les femmes qui accepteront tout !
    Mais pour ça il faut la volonté et le courage de se la mettre sous le bras .
    Et finalement, les femmes ne mènent par le bout du nez que les "gonzesses" .

     

    • #2292740
      le 07/10/2019 par Chaud à nanas
      Bill Burr sur #Metoo

      En France, il existe un certain cadre juridique avec des juges zélées qui interprètent trop souvent en faveur des femmes, parce que femme, quelque soit l’histoire.
      Et voila comment un père qui travaille au smic comme son ex femme se retrouve à payer une pension à sa femme alors qu’ils ont la garde partagée de leurs deux enfants.


  • #2292561
    le 06/10/2019 par FrankyShogun
    Bill Burr sur #Metoo

    Purée mais quel génie !!
    C’est le numéro 1 du moment, y a pas à tortiller du fion.
    Marrant comme il reprend l’analyse du patron sur le "no means no". Les grands esprits !
    Merci e&r !


  • #2292564
    le 06/10/2019 par technicien
    Bill Burr sur #Metoo

    Mais c’est en plein air ou quoi ? Ils ont des putains de salles aux States, ça fait deux fois Bercy cette immense arène. Et sans écran bonjour pour ceux qui sont au fond.

     

    • #2292644
      le 06/10/2019 par Eugène
      Bill Burr sur #Metoo

      Il s’agit du Royal Albert Hall à Londres, 5500 places.
      C’est aussi la salle où Maurice Benguigui a trucidé Life on mars de David Bowie !


    • #2292652
      le 06/10/2019 par Ali
      Bill Burr sur #Metoo

      Royal Albert Hall, Londres