Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les Bleus et leurs supporters : peut-on être "fiers d’être français" ?

Finkielkraut peut-il embrasser Pogba ?

Disons-le tout net, parlons cash : le problème de l’équipe de France ce n’est pas d’être représentée par 8 Noirs, 3 Arabes et 2 Blancos – ce qui fait hurler les racialistes et ceux qui n’ont jamais touché un ballon – mais c’est, on l’a vu, le problème du maillot national, un problème de fierté, du côté des joueurs et du côté des supporters, et encore plus des non supporters.

 

Charlie Hebdo a été l’un des vecteurs actifs qui ont diffusé dans la population le virus de l’anti-France, la détestation du maillot, des « couleurs », de la Nation. Il n’y a pas qu’eux qui ont participé à cette triste et nuisible entreprise de démolition, mais ils ont leur part. Pour eux, le footballeur est un crétin, et le supporter un demeuré. C’est une vision fausse, antisportive, et imprégnée de ce communautarisme non français qui a longtemps été l’apanage des médias dominants, sous influence, on le sait tous.

Malgré un Zemmour qui aime le foot et la France, sous certaines conditions, le reste de l’intelligentsia a toujours dédaigné ce sport de pauvres, jusqu’à un certain 12 juillet 1998. Mais l’épopée black-blanc-beur n’a pas tout résolu, on le sait : 20 ans plus tard, un Benzema – défendu par Maître Jakubowicz –, pour complaire à son fanatorium sur les réseaux sociaux, crache sur l’hymne national et pleurniche que Deschamps ne veut pas de lui en Bleu. Or si Benzema veut retourner en équipe de France, ce n’est pas par amour du maillot ou de « son » pays, mais bien parce que ça participe de sa valeur marchande.

Heureusement, les « Benzema » ne sont plus très nombreux en équipe de France (EDF) : la plupart des mutins de Knysna ont disparu sous le sable de leur propre connerie. Ribéry a beau envoyer des « Balek » d’Ibiza (« j’m’en bats les couilles » de pas être sélectionné), il a disparu de la circulation et du cœur des Français. Ces derniers ont envie d’aimer leur équipe, de s’y retrouver, et c’est le cas avec la génération des Griezmann, des Varane et des Kanté, des Umtiti, Pogba et Tolisso, Mbappé, Giroud, Fékir, Dembélé. Putain, on dirait les indigènes de la Coloniale !

 

Un nationalisme français interdit jusqu’au fond des chiottes

Aujourd’hui, 80 ans (ou presque) après Vichy, 20 ans après le 12 juillet magique du Stade de France, et 2 ans après la finale perdue contre les Portos lors de l’Euro 2016, les Français réapprennent à aimer leur équipe, leur pays, un amour sans honte, sans regard craintif du côté des associations « antiracistes » qui ont racisé les Français pendant 30 ans sur demande bien spéciale d’une communauté intéressée par la division.

Il est temps, Noirs, Blancs, Arabes et Juifs (du quotidien, n’est-ce pas), tous français, de se rassembler derrière cette équipe et derrière ce pays qui a besoin d’unité car sans unité, pas de force. Finky, cet amoureux du foot, serait capable d’embrasser – symboliquement, n’exagérons pas non plus – un Noir ou un Arabe, même musulman, si la France devient championne du monde le 15 juillet à Moscou ! Ce serait un beau geste de sa part, une sorte de poignée de main historique à la Trump-Kim. Aux Bleus, même noirs, de ne pas décevoir Finky.

Cadeau pour les supporters bleus de l’article qui suit, ces chants de supporters argentins, qui font pas semblant d’être passionnés. Si ça c’est pas du sentiment national, on sait pas ce que c’est.

 

 

Les Bleus, qui sont en réalité de toutes les couleurs, sont des gosses de pauvres qui sont arrivés tout en haut, par leur talent et leur travail. Et ils représentent notre pays. C’est l’alliance du social et du national.

- La Rédaction d’E&R -

 


 

Quand il croque dans son jambon-beurre, Fabien Bonnel ne peut s’empêcher de replonger quelques années en arrière. « Les sandwichs, avant, je les prenais dans la gueule. Avec des canettes. » Vu comme ça, le titre non officiel de meneur, ou capo (« chef », en italien), des supporters de l’équipe de France peut ressembler à une punition. Le meneur des « Irrésistibles Français » (IF) – c’est leur nom – ne parle pourtant que de passion.

 

À 34 ans, il incarne le nouveau visage des suiveurs français présents en Russie, où les Bleus entament leur Coupe du monde face à l’Australie, le 16 juin. La fédé annonce 9 200 billets vendus pour le premier tour. Un contingent faiblard mais, en matière de soutien populaire, l’équipe de France part de très loin. Il n’y a pas si longtemps, les caméras ne se risquaient pas à zoomer sur une tribune clairsemée. Et quand elles lançaient un avis de recherche, Clément d’Antibes, le mythique supporter de 70 ans et son coq Balthazar prenaient toute la lumière. Béret sur la tête, maillot tricolore et cocarde en bandoulière.

[...]

Des arrière-pensées marketing

Pour Ludovic Lestrelin, sociologue à l’université de Caen, cette mue dans les tribunes est le fruit d’un intense travail au sein de la fédération française de football, entrepris après le séisme de Knysna, en 2010. Pour améliorer le capital sympathie du navire amiral et ne pas rebuter les annonceurs, il fallait un public, des drapeaux, des chants. Bref, du bleu-blanc-rouge de partout et des décibels. « Il y a donc eu un travail de structuration avec des arrière-pensées marketing ». À la FFF, un référent supporter est nommé pour la première fois en 2012. Le contrat est clair : il apporte quelques facilités aux associations – dont les « Irrésistibles Français » – qui, en retour, offrent une animation digne de ce nom.

 

[...]

Un problème ultrasensible

En France, la greffe prend peu à peu, mais on ne parlera jamais d’un phénomène de masse. Pour cela, il faudrait que le fossé se résorbe entre les suiveurs de l’équipe de France et ceux des clubs, issus de la mouvance ultra, notamment. « Impossible et impensable », répond Gilles Zamolo, porte-parole d’un groupe ultra niçois. Pour lui, les Tricolores incarnent un mouvement officiel, marketé, qui cultive forcément de bonnes relations avec les dirigeants. Tout ce qu’il exècre, en somme. La philosophie des ultras est d’abord celle d’un contre-pouvoir. Ils s’autofinancent, sont indépendants, créent leurs propres « tifos », conspuent ceux qui ne mouillent pas le maillot et entretiennent une rivalité avec des clubs adverses.

[...]

[...]

Lors du dernier Euro, les IF ont aussi dû se justifier après la reprise du fameux clapping islandais. Une vidéo de 2014 prouve pourtant qu’ils se sont convertis à cette façon d’applaudir depuis longtemps. Mais rien à faire. Ils restent pour beaucoup d’odieux plagiaires, méprisables, à la botte de l’instance fédérale.

 

[...]

L’Algérie et le Portugal plutôt que les Bleus ?

Le repli sur une autre sélection n’est bien sûr pas un phénomène typiquement niçois. Partout sur le territoire, les fans de foot se tournent volontiers vers le pays de leurs parents ou de leurs grands-parents, immigrés de première, deuxième ou même troisième génération. Beaucoup de binationaux soutiennent aussi les deux équipes. En cas de confrontation, le choix se porte parfois sur le drapeau d’origine. Et puis les fidélités peuvent se succéder en fonction des équipes éliminées. Quid, par exemple, des Français qui avaient pour habitude de soutenir la Squadra azzurra qui ne verra pas Moscou cette année ?

En Ile-de-France, le Portugal peut en tout cas compter sur de très sérieuses troupes. L’Algérie possède son lot d’aficionados, notamment à Marseille. Mais qu’en sera-t-il pour cette édition 2018, à laquelle participeront seulement la Tunisie et le Maroc ? Les jeunes Français d’origine maghrébine se retrouveront-ils derrière les Bleus ? Certains continueront-ils d’en vouloir à Deschamps de tenir Benzema écarté de la liste des 23 ? Réponse au cours du mois de juin.

 

« Fier d’être français » ?

En attendant, Fabien Bonnel, lui, est confronté à une autre problématique : convaincre qu’enfiler le maillot bleu-blanc-rouge, c’est assumer son patriotisme, mais que ça ne relève en rien du nationalisme :

« Il faut casser cela. Être cocardier, cela n’a aucun sens politique, s’emporte-t-il. J’aime mon pays et je ne me pose pas la question de savoir si je fais le jeu du FN. Ce n’est pas ce qui m’anime. Après, on est une tribune populaire. Les 20 % de frontistes, les 25 % de macronistes, on les a. Mais on est juste des grands gamins qui veulent kiffer de manière insouciante autour de l’équipe de France. »

Le mois dernier, une nouvelle écharpe a été commercialisée. Avant d’y inscrire le slogan « Fier d’être français », le capo des Bleus avoue s’être arraché ses derniers cheveux. Puis il a tranché.

« Merde, on assume. C’est repris par des personnes de tout bord politique. Certains y voient un aspect raciste. Mais, dans tous les pays, les gens revendiquent leur fierté, et on ne le leur reproche pas. »

Lire l’article entier sur lexpress.fr

Les valeurs françaises ? Défendons-les mordicus !
Lire sur Kontre Kulture

 

Autour de l’équipe de France, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

125 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il faudrait être fier d’être français toute l’année en dehors du foot ! Et surtout réagir lorsque l’on s’attaque aux fondements de notre société.
    N’oublions pas qu’a la transition du monde celtique et du monde des francs, si nous sommes français aujourd’hui c’est que nous avions repoussé les troupes d’Attila en 451. C’est parce que les troupes romaines nous ont aidé que l’église de Rome nous a converti en masse, à travers Clovis qui conquis la Gaule. La France est née !
    Alors le foot dans toute cette histoire de France, n’est rien que du pipi de chat !

     

  • Punaise, les supporters de San Lorenzo !

    Quelqu’un a-t-il déjà lu Le plus beau but était une passe de Michéa ? Cela me tente bien !

     

    • Je ne l’ai pas lu cependant concernant le sport de haut niveau et ses méthodes d’apprentissage, dans son bouquin L’enseignement de l’ignorance et ses conditions modernes, Michéà fait la remarque suivante très juste : point de constructivisme car le profit est là ! Bien au contraire, le capital a recours à des méthodes bien traditionnelles bref le contraire de l’école de la raie publique ! Qu’ils sont bienveillants nos franc-macs, ça fait chaud au cœur !


  • A part les deux blancs l’équipe dite "de France" est en fait afro-maghrébine . On se demande bien pourquoi puisque les champions du monde italiens et espagnols ne comptent pas de blancs dans leurs équipes . C’est la preuve que dire que les blacks sont meilleurs au foot que les blancs c’est grotesque, c’est tout simplement du racisme anti blancs .

     

  • On passe à côté d’un phénomène que connaît bien la "rue" et les terrains de foot urbains et qui s’appelle "la hagra sur les babtous". La raison pour laquelle un Griezmann a pu brillé récemment est précisement parce qu’il a eu la chance d’être formé loin de France. En France les Blancs sont dégagés des terrains par les racailles pour la seule raison qu’ils sont blancs. Cette équipe de France est l’impression en creux de toute l’impunité de la seule oppression raciale en cours depuis 50 ans : le racisme anti-blanc.
    On pourrait parler de la manière dont des Valbuena ou des Giroud ont été traités par leurs coéquipiers, de la manière dont Aurier évoquait Laurent Blanc etc... Tout cela n’est qu’une toute petite partie de l’iceberg.
    S’il n’y a que deux blancos dans l’équipe c’est le produit du rapport de force de la rue qui à partir de 1997 a tourné à l’appartheid anti-Blanc, c’est la seule vérité pour comprendre le phénomène évoqué dans l’article, et tout le reste est "stratégie verbale" promise à l’oubli.

     

    • Excellent commentaire.
      Il ne fait pas bon d’être un petit blanc sur un terrain de foot de banlieue, et j’en ai fait l’amère expérience.


    • J’approuve totalement.
      Petit jeu à faire à la maison : taper sur google images "équipe de france de foot" suivi de chaque années de coupe du monde à partir de 1982.


    • C’est pas faux. J’habite non loin d’un terrain où s’entraîne des équipes de foutchebaul.
      Il n’y a que des Africains sur le terrain. lol

      Ça n’est plus de la discrimination positive, c’est de l’effacement total et assumé. T’as l’équipe du Sénégal sur le terrain, et on nous présente ça comme une équipe de France parce qu’ils ont un maillot bleu. lol

      Nous en sommes rendus à vivre dans un tableau de Dali. C’est du délire complet.
      Bientôt, ils vont nous mettre des chevaux sur le terrain, et tout le monde trouvera ça normal.


    • Laissez leur, à ces nullités, le foot et le deal de quartier (les grands trafiquants sont tous des "élus"), ils n’auront jamais rien d’autres car ils n’ont pas les "capacités" .


    • Pas complètement faux ce que vous dites mais à nuancer quand meme un minimum.

      Griezmann formé loin de France, c’est à cause de la discrimination au petit gabarit, qui a aussi laissé passé Ribéry et Valbuena, pas à cause de leur couleur de peau. D’ailleurs la preuve, Ribéry et Valbuena ont percé après en passant par les equipes amateurs.
      Ils sont la preuve vivante que le talent reste le critère de selection.

      La polémique avec Blanc sur "l’affaire des quotas" illustre bien la politique de formation Française post-98 : le rebeu technique, le grand noir au milieu, le ratisseur petit trappu au milieu etc...

      Quant à la sur-représentation des enfants de l’immigration Africaine dans le sport, et dans le foot en particulier, elle reflète avant tout le travail de destruction anti-assimilationiste de nos élites, en leur faisant passer le message suivant : la société est raciste donc soit vous réussissez là où seul les performances objectives définissent votre niveau (le sport), soit vous êtes voué à l’échec.

      D’où le fait que la plupart de ceux qui ne voient pas le sport comme une porte de sortie finissent par devenir des glandeurs.
      D’où le fait que la proportion de noirs/arabes en sport est inverse à leur proportion sur les bancs des etudes supérieures et que pour beaucoup ils restent malheureusement cantonnés à des travails peu qualifiés.
      A leur décharge, pour de nombreux enfants issus de l’immigration Africaine, la matrice est celle-là.

      Cependant, ne leur cherchons pas d’excuse non plus car aujourd’hui, avec plusieurs generations de recul, ils sont toujours dans le meme schéma. La preuve à la réussite de rappeurs comme Médine ou PNL.

      Quant à la "hagra sur les babtous", elle existe, c’est vrai, mais il ne faut pas la generaliser. tous les week end sur les terrains il y a des embrouilles, et la veritable limite est plutôt définie entre les équipes communautaires et les equipes non communautaires.


    • Ça fait plaisir d’en lire un qui a compris.

      La question n’est pas pourquoi il y a trop de noirs (pour faire vite) mais pourquoi il n’y a plus de blancs, de desouche en EDF alors que tout le monde devrait savoir que le talent en foot n’a pas de couleur.

      En plus de ce que tu appelles la hagra, la pression directe, les parents qui n’ont pas fuit assez loin des zones tumultueuses (pour faire léger) ne mettent plus en danger leur gamin en le faisant jouer au foot principalement.

      Pour franchir les étapes vers le haut niveau il faut nécessairement avoir les codes dès le départ.
      Je ne dis pas que les Français black de l’EDF sont illégitimes ou racailles (de ce point de vue, je crois que le message politique est bien passé et que le niveau de sympathie actuel est justifié) je constate qu’ils sont juste armés. Je me demande si l’on peux faire un parallèle avec la surreprésentation en NBA.

      Même en nationale le blanc fait tâche (compo de la presse sportive, retransmission de la CdeF en 16eme de finale)


  • 1- Ce qui est assez remarquable je trouve dans cette équipe c’est qu’elle ressemble à ce que sera la France dans 100 ans par rapport à l’ ADN moyen de sa population. Je trouve qu’il y a comme un message subliminal, un symbole, qui frappe le subconscient de chaque Français : La jeunesse, le talent, la fougue sont majoritairement black !!!!

    2- Imaginez-vous le message envoyé à tous les pauvres africains qui regarderont les matchs du mondial de foot ?
    Tous ces jeunes africains qui ne connaissent que le droit du sang vont se reconnaître dans cette équipe et vouloir débarquer en France puisque c’est visiblement un pays africain.


  • Poil à gratter : Les USA ont une seule équipe et non une par état alors pourquoi n’avons nous pas une équipe européenne ? Faudrait savoir...to be UE or not to be ? Oui, touche pas grisbi !

     

  • Les Bleus, "alliance du social et du national" ? Difficile de soutenir ça.

     

    • Tu m’étonnes ! Ça frise le ridicule...


    • En quoi est-ce difficile si vous accepter de faire l’effort de mettre vos aigreurs de coté lorsqu’une équipe représentant votre nation joue une rencontre internationale ? Est-ce réellement difficile, ou est-ce vous qui ne saisissez pas quelque chose ?

      L’article est excellent, dans la ligne remarquable d’EetR. Si vous avez des éléments pour modifier celle-ci, ce serait une riche idée que de les partager. A moins que vous ne soyez un des ceux qui se plaignent immédiatement lorsque une opportunité n’a pas été prévenue.


    • Justement, cette équipe ne représente pas la Nation. Pour une raison ou une autre, elle représente des minorités ethniques, et même des minorités économiques et sociales. Ces gens-là concentrent en effet (à leur insu ou non, peu importe) le pire du libéralisme économique mondialiste ; ce sont des gens du Spectacle, improductifs, payés en millions pour nous divertir (divertir = regarder ailleurs), dans un monde sans frontière où l’individu s’achète et se vend comme une marchandise. Qui touche des millions ici ? Personne. Et comme beaucoup de gens pourris par le fric, ils n’ont aucune valeur fiable à transmettre (à de très rares exceptions). Comment se reconnaître là-dedans quand on est blanc, de classe moyenne, à se battre tous les jours contre le rouleau compresseur mondialiste ? Oui désolé, il reste encore des profils de ce type en France.

      Il faut donc arrêter de la jouer victimisation, pauvres petits gosses des rues devenus footballeurs, etc. Ca agace de plus en plus...


  • Évidemment qu’on est pour les Bleus foncés, manquerait plus qu’on soit pour la Russie...

    Et si on la gagne, comme on est tous fiers d’être Français, vous ne verrez pas un seul drapeau nord-africain sur les Champs, promis !

    Que du bleu-blanc-rouge républicain, inclusion maximale !



  • Les Bleus, qui sont en réalité de toutes les couleurs, sont des gosses de pauvres qui sont arrivés tout en haut, par leur talent et leur travail. Et ils représentent notre pays. C’est l’alliance du social et du national.



    La question peut être aussi plus profonde que ça.

    Peut-on aussi aimer un sport dont certaines retransmissions s’arrachent à prix d’or car très prisées par de grands annonceurs qui exploitent le travail des enfants et dont les profits finissent en partie dans la poche des joueurs,
    Où les contrôles anti-dopage sont moindres que dans d’autres disciplines comme le vélo,
    Où les équipes régionales ne représentent nullement les habitants car soumises aux grands mercatos internationaux à coup de millions pouvant provenir de pays peu fréquentables comme le Qatar,
    Où l’émotion prime sur la réflexion,
    Où des équipes de semi-professionnels démontrent par leurs victoires le peu d’intérêt des équipes de pros pour les compétitions nationales,
    Où ces victoires sportives font l’objet de récupérations et de manœuvres politiques pour occulter les réelles défaites culturelles de ceux qui les utilisent,
    Où les politiques avantagent ces gladiateurs des temps modernes au détriment d’autres modèles intellectuellement plus valorisants,
    Où des crasses entre joueurs viennent pourrir l’esprit d’équipe y compris dans les nôtres ?...

    Non... Franchement, j’ai des occupations bien plus passionnantes que de m’intéresser à la coupe du Monde de football ou même une éventuelle victoire des Bleus.

     

  • Je ne vois pas en quoi la fierté d’être ceci ou cela est un sentiment favorable , au contraire c’est un symptôme d’ignorance et d’attachement et a l’inverse l’humilité produit des fruits désirables. Mais humilité ne signifie pas faiblesse ni soumission devant qui que ce soit d’autre que Dieu. Tout ce que l’on croit être, homme, femme, blanc , noir , chinois , français etc ne correspond qu’a une situation temporaire , cela est voué a disparaître avec la mort mais nous demeurons éternels au delà de la naissance et de la mort .Notre unique et véritable identité est celle de serviteur de Dieu , notre potentiel originel est celui de l’amour et de la devotion pour Lui et cet amour pour nous combler pleinement doit être exclusif, ininterrompu et immotivé, même la recherche du salut bien qu’indispensable devient insignifiant pour celui qui baigne dans l’amour pour Dieu . " lorsque ton intelligence aura franchi la foret touffue de l’illusion tout ce que tu a entendu et tout ce que tu pourrais entendre te sera indifférent
    " Pour moi le sentiment national, le patriotisme, ne doivent pas franchir la limite du simple bon sens pratique mais il n’y est pas question d’amour mais plutôt de respect et de devoir . Devoir qui jamais ne peut prendre la place de celui qui est dévolu a la forme humaine : Servir Dieu avec amour et devotion , tout le reste appartient déjà a la Mort .

     

  • Deux blancs pour représenter 90% de la population... cette équipe n’est pas de France, c’est l’equipe du grand remplacement, personne ne peut le nier.

     

    • Avez-vous pensé un instant que la raison de leur sélection est leur compétence ? J’en conclus que non au vu de votre message, si les blancs ne sont pas représentés soit il s’agit de désintérêt de leur part pour ce sport, ou alors le blanc n’est pas un footeux, mais vraiment il faut arrêter de jouer les victimes.


    • A Anonyme 14:41 :
      Les responsables du foot français (FFF, centres de formation...) recherchent depuis 15-20 ans le profil du grand black costaud en pensant que les équipes seront forcement plus "physiques".
      Griezmann s’est fait virer des centres de formations français mais récupéré en Espagne. Valbuena et Ribery ont eu des parcours incroyablement atypiques.
      Kanté est une rare exception (pas très grand)
      Un Iniesta francais aurait surrement eu le meme sort.
      Cela ne veut pas dire que les blacks sont meilleurs, c’est juste le profil recherché (en France).
      Ça commence petit à petit à revenir en arrière. D’ailleurs depuis 5-6 ans c’est la mode des très rapides (même si certains ne sont pas bons techniquement). C’est ce qu’on appelle les "tout droit". Beaucoup ne vont pas faire long feu.


    • Après KOPA (un polak),il a fallut attendre 15 ans avant d’avoir une star française du foot avec Rocheteau...Puis Platini (d’origine rital),Djorkaeff (Georgien) et,enfin Zidane...Mais le foot était affaire de prolo ouvrier,ce qui n’existe plus désormais...Alors,on importe les talents..A t-on le choix,d’ailleurs ?


    • Anonyme tu devrais consulter le classement des ballons d’or des 50 dernières années il n’y figure que très peu de noirs (1 seul de mémoire) et il me semble que Messi, Ronaldo ou Van Nistelrooy ne soient pas des joueurs africains....
      L’émergence des Africains dans le football Français a refusé l’accès à certains joueurs techniques comme Griezmann qui sont partis se former à l’étranger...


    • Cette EDF noire est le fruit dune décision politique de discrimination positive : l’argent du foot devant aller aux minorités. Point barre.
      Ceci se fait au détriment des Gaulois. Point barre.
      Mais quand un Gaulois, (pour le peu qu’il en reste ) rentre sur le terrain, il éclaire soudain le jeu et les déplacements de l’équipe deviennent cohérents.(Hernandez Pavard)
      C’est drôle hein ?


  • Benzema ne faisait pas partie de "mutins" de Knysna, renseignez-vous ! Et Benzema n’a jamais craché sur la Marseillaise (Platini ne la chantait pas non plus et a expliqué pourquoi). Et Benzema joue dans l’équipe de France depuis ses 16 ans, bien avant d’avoir une valeur marchande.
    Renseignez-vous un minimum, c’est usant ce pays où tout le monde croit avoir un avis sur le foot car on a gagné une Coupe du Monde il y a 20 ans à coups de 0-0 et de 1-1 partout (et grâce à des joueurs qui jouaient tous à l’étranger)

     

  • Les jeux du Cirque arrivent et on trouve rien de mieux que de polémiquer sur la couleur des esclaves... en tout cas une chose est sûre, ceux qui gèrent le commerce - les marchands - ne sont pas noirs.


  • La France multiraciale est mort-née.



  • le problème de l’équipe de France ce n’est pas d’être représentée par 8 Noirs, 3 Arabes et 2 Blancos, mais c’est, on l’a vu, le problème du maillot national, un problème de fierté




    Si, ça fait partie du problème.
    S’il y a un problème de fierté, c’est parce qu’il y a des complexes socio-ethniques.

    France 98, c’est 14 blancs, 4 blacks, 1 "arabe" et 3 ultramarins.

    Il y a 20 ans, on pouvait se sentir représenté par Desailly, Henry, Viera et Thuram, ces joueurs étaient loyaux, savaient rester à leurs places et étaient ethniquement minoritaires ; ça donnait du charme à l’équipe.
    Les choses ont commencé à déconner à partir de 2007, les Henry, Viera, Evra et autres Anelka prenant facilement la grosse tête. Depuis, le lien semble très difficile à renouer entre la sélection et le(s) public(s), malgré Deschamps, malgré Griezmann, malgré les bonnes performances ; les blancs prenant les basanés pour des racailles anti-françaises et les basanés prenant les blancs pour des racistes.

    Peut-on vraiment se sentir représenté par des Pogba, N’Golo Machin et Moussa Dembidule lorsqu’on est un blanc "redneck" des campagnes qui ne voit des blacks nulle part ailleurs qu’à la télé ?

    Petit tour de sélections en image :
    Italie
    Espagne
    Allemagne
    Portugal
    Argentine
    Uruguay
    Mexique
    Brésil
    Au final, la France, Belgique et Angleterre sont les sélections métissées, pays libéraux où le communautarisme péri-urbain pose le plus de problèmes...

     

    • vous êtes sympa avec l’ Allemagne, au-delà de la couleur de peau regardez les noms des joueurs :
      Khedira
      Ozil
      Gundogan
      Gomez
      J’en oublie surement et tout ça est l’équipe titulaire.


    • Excellent commentaire. Je suis E et R depuis ses débuts avec un intérêt à géométrie variable (par exemple je ne suis pas du tout d’accord avec sa ligne sur les questions de santé, étant médecin). Mais je trouve que cet article fait l’impasse beaucoup trop vite sur la question ethnique et raciale. Comment s’identifier à une équipe de France faite d’autant de noirs ? Est-ce vraiment cela la France, notre France dans laquelle nous avons grandi ? En tout cas cela ne représente ni le pays qui m’a vu grandir, ni le pays contemporain, ni celui auquel j’aspire. Je ne pourrai jamais m’identifier à une équipe pareille, la réconciliation a ses limites également qui sont franchies démographiquement depuis bien longtemps !

       


      • Est-ce vraiment cela la France, notre France dans laquelle nous avons grandi ?




        Oui, c’est vraiment elle, de laquelle vous ne voyez pas tout depuis votre naissance. Pour ces joueurs trop foncés, c’est aussi leur France, c’est aussi la France dans laquelle ils ont grandi, mais pas au même endroit que vous.
        La France est plus grande que vous ne le pensez ! Elle ne se contente pas d’une seule couleur de peau !


    • Encore des gars qui racontent de la mer $@#

      En 98 yavait Lama Henry Diomede Desailly Thuram Vieira bref jai meme pas fini de compter on est deja a 6 ! Sans meme parler des origines de (les parents) comme Djorkaeff Bhogossian Pires Karembeu etc.. mouai Comme dit Dieudo....


    • @Archimede
      Viera : Sénégal
      Desailly : Ghana
      Ça fait 2 blacks d’origine africaine sur les 7 "colorés" sélectionnés, tous les autres provenant des Dom-tom. Et au delà de la couleur, c’est l’attitude qui compte.
      Quant aux autres, on va pas remonter à l’arrière-grand-mère, oui Trezeguet est argentin, oui Boghossian est arménien, oui Djorkaeff est yougoslave, mais vous savez tout aussi bien que moi de quoi je veux parler quand je dis qu’un type blanc de base s’identifiera plus facilement à une équipe majoritairement "blanche"... Vous reprenez le logiciel SOS Racisme qui essaie de nous faire passer des éthiopiens pour des suédois.


    • @Silence

      La France est le pays des descendants de gaulois et n’est pas un pays africain au cas ou vous l’auriez oublié, le fait que de nos jours elle soit envahi par l’ensemble du tiers monde ne change pas cette réalité.

      La France a été grande autrefois mais elle n’a jamais été noire, les populations dont il est question ne sont que des produits d’importations récents qui nous causent bien des problèmes.


  • En fait toute la population se marre à la vue de cette équipe Black-Black-Black qui ne ne représente en rien, et dans le reste de l’Europe c’est bien pire encore... Il n’y a plus rien de français dans l’équipe de France, c’est même probablement une des raisons pour laquelle elle est aussi critiquée et que le foot perd en popularité étant donné que la représentation internationale du football français ne représente en rien la population française

    Il fait se mettre en tête une bonne fois pour toute que cette équipe n’est rien d’autre qu’une promotion de la post France multiraciale et multiculturelle, il s’agit là tout simplement d’une oeuvre de propagande cosmopolite dont le but est d’implanter dans les esprit que maintenant la France ce n’est plus la terre des gaulois mais tout simplement une nouvelle Afrique et qu’il faudrait soit disant en être fier...

    Sinon on remarque que l’Espagne ou l’Argentine n’ont pas besoin de comporter un seul noir dans leurs sein pour remporter des victoires... Certains devraient peut être se poser des questions sur ce point.

     

    • Tout juste ! Il y a une chose qu’il faut faire comprendre aux Français : c’est que pour chaque joueur de couleur jouant en équipe de FRance c’est un joueur français de souche en moins. Griezman est un miraculé car banni de tous les centres de formation français. C’est l’Espagne qui l’a sauvé. Il en est de même en banlieue, le petit blanc n’a aucune chance de percer, d’ailleurs dégouté il raccroche au bout de quelques années de pratique.


    • On ne peut pas comparer les Espagne et les Argentine avec l histoire coloniale française voyons....je peux comprendre votre frustration de blanc mais là pour le coup les joueurs noirs de la équipe de France n y sont pour rien.
      Je espère de mes voeux voir un génération de blancs aussi fort que les Mbappe et consorts mais bon...
      Pour connaître un peu le sujet et suivre le foot en province il y a un constat clair : au même âge Mamadou et Mohamed sont bien plus forts que Germain et Jean Eudes


    • Ceci s’applique également aux emplois, logements, aides et remboursements.
      Immigration, bras armé de nos élites, permet de livrer une guerre sans merci au peuple.


    • Quentin, vous dites connaitre "un peu" le foot. Je pense que vous n’y connaissez rien.
      Je suis entraîneur de jeunes depuis plus de 20 ans. j’ai fait toutes les catégories U11 - U13 - U15 et U17 et j’ai cru pendant longtemps, ou devrais-je dire, j’ai fait l’erreur pendant longtemps de croire que les noirs et les arabes étaient meilleurs que les petits blancs (comme vous le dites).
      C’est sur qu’un jeune noir de 15 ans qui fait 1.80m ça impressionne et on le veut dans son équipe. Mais premièrement ça ne veut pas dire qu’il est meilleur qu’un petit blanc (ou arabe, ou chinois...) d’1.56m et deuxièmement si on prend que ce profil là on court à la catastrophe.
      Je pourrais développer et affiner mes points mais je peux vous assurer que vous faites une erreur qui est très commune mais dont les entraîneurs et recruteurs se rendent compte de plus en plus.
      J’ajoute pour finir que si vous prenez que des blancs d’1.80 m à l’age de 15 ans ce serait le même résultat.


  • Pourquoi devrait-on être fier ?

    La fierté s’applique lorsqu’on a œuvré et qu’on est satisfait du résultat de notre labeur. Alors, on est fier de soi en contemplant notre œuvre et en repensant aux efforts qu’il a nécessité.

    Il y a un glissement sémantique évident, comme tant d’autres ... Là, très clairement, on nous fait passer la vanité, l’orgueil, pour de la fierté.

    Ce que je comprends, c’est qu’on nous ordonne d’être Charlie pour l’équipe de foute africaine. Ouais, demain, si j’ai le temps, on en reparlera . . .

     

    • Pourquoi devrait on etre fier d’etre francais ?

      Justement fier de l’oeuvre qu’est la France, c’est une construction humaine, un pays une nation repose sur la construction materielle et ideologique de l’homme et du peuple. On est donc avant tout fier de ses aieux lorsque l’on parle d’etre fier d’etre francais.


    • "tout fier de ses aieux lorsque l’on parle d’etre fier d’etre francais"

      Entre nous que savez vous de vos lointains aieux à part l’idée fantasmée ou reconstruite que vous en avez ? Fier d’être né par hasard à un endroit, à un moment et dans une famille que vous n’avez pas choisi ? Drôle de réflexion qui n’a véritablement aucun sens, le commentaire précédent est plus pertinent et on comprend l’idée aisément, on ne peut qu’être fier (ou honteux) au sens premier que sa PROPRE oeuvre humaine, les fils ne portent aucune responsabilité des actions passées de leurs pères qu’elles soient positives ou négatives.


    • @ Fronce
      Je n’ai jamais été fier de la France, et je ne le serais jamais. La fierté est un sentiment bien précis qui lorsqu’on le ressent, se rapporte à soi, mais ne concerne pas autrui.

      Le vocabulaire a une signification. Si des manipulateurs en changent le sens, ça n’est pas mon cas.
      Nation a une étymologie sur laquelle se base sa définition, et fierté possède une définition également.

      Ce que je vois n’est pas une équipe nationale, c’est une équipe mondialiste, internationale, c’est l’équipe du projet pharao-nique, manipulée par les instruments humains de pharaon.

      La France est un affront aux nations car c’est un empire, et cette équipe est aussi un affront aux nations, car c’est l’équipe d’un empire. C’est une équipe impériale, mais pas une équipe nationale.


    • @Anastase



      La fierté est un sentiment bien précis qui lorsqu’on le ressent, se rapporte à soi, mais ne concerne pas autrui.




      C’est faux. Par exemple, tout le monde a été fier un jour de son père ou d’un autre membre de sa famille, ou d’un de ses amis.


    • @Titus
      non, pas tout le monde justement. Perso je ne suis pas fier de mon père, j’en n’ai pas honte non plus, nous n’avons pas les mêmes trajectoires et je ne le juge pas, on est donc hors du champ de la honte ou de la fierté.
      Il n’y a que les mères éventuellement qui peuvent mélanger fierté et amour envers leur progéniture, mais c’est là une confusion maternelle bien particulière (fier de son amour ?? ou de ce qui sort de soi ??j’en sais rien)
      Pour le reste, la relation aux aïeuls se limite à : gratitude, faire honneur à, défendre (physiquement/spirituellement) mais pas la fierté. Pas besoin d’adhérer personnellement à tout un passif pour s’en faire un devoir inconditionnel de le défendre et de lui rendre hommage. C’est notre cause, notre source, nous ne l’avons pas choisie, elle nous a fait, et cela suffit.


  • Le problème en définitif c’est que dans le sport la moral a été remplacé par l’argent.

    Le patriotisme ,la moral ,la fraternité ,la solidarité ,la religion ,l’amour de la langue la tradition et le respect tout ce qui fait le socle d’une famille ,d’une tribu d’un clan ou d’une nation à été remplacé par le Fric ainsi que son corollaire le profit.

    En d’autre terme cela n’a pas d’importance puisque de toute façon ce n’est pas dans un terrain de foot que tu peux défendre la nation.
    Mettez des humain blancs ou des robots blancs,des Zidanes en keffiets palestiniens que sais-je dans un terrain de foot ,cela aura le même effet fric fric fric

     

    • L’ argent n’est que le corollaire du commerce le critiquer sans être anti commerce comme Jésus et Céline c’est ne pas avoir compris la pathologie de l’EGO, le judas en nous ; la pathologie d’abstraction égotique ( je ME pense donc je suis) en son temps chassa Adam et Eve du paradis (symbolique biblique) ... Mais au faite, être anti commerce est ce anti sémite ?


    • Vous vous mettez la tete dans le sable en niant volontairement la dimension etnique et raciale de cette équipe qui n a rien de Française evidemment en mettant l accent sur l absence des valeurs dans le sport
      Très franchement que je ne me sente pas du tout représenté en tant que blanc et autochtone comme des millions de Français par cette équipe pose quand meme un sérieux problème histoire de gros fric ou pas ...
      C est une équipe africaine conçue par les milieux politiques et sportifs trotskyste pour conditionner et endoctriner le peuple qui résiste à la submersion programmée de la France car bien evidemment tout ça est artificiel
      Vous pouvez toujours vous retrancher derrière votre philosophie ... la réalité est là ! de + la Nation n est défendue nulle part dans notre pays mais salie partout !!!
      Ouvrez les yeux quand meme car il est temps ...


    • Vu l’effort physique fourni c’est normal qu’ils aient un salaire élevé.


  • Difficile d’être fier d’un pays qui est gouverné depuis plusieurs siècles par des malfrats et des bandits de « grande nation ».

    Dans la France contemporaine, il n’y a absolument rien qui permet d’éprouver une once de fierté d’être français. Simplement rien ! Il faut donc se rattacher au passé un peu lointain, ce qui amène une forme de nostalgie. Nostalgie fantasmée pour ne pas dire pervertie, car ces périodes nous ne les avons jamais vécues, nous ne les connaissons qu’à travers les livres et notre imaginaire... c’est d’une tristesse absolue.

     

    • C’est parce que vous ne connaissez rien d’autre que vous ne savez plus être fier.

      Votre réflexion et les multiples réflexions sur ce site, déjà, c’est une fierté. Peu de peuples contiennent tant d’individus capable d’exprimer une réflexion (bonne ou mauvaise). Le site EetR est une fierté par sa pertinence. L’équipe de France qui ne s’entre-déchire pas entre negro-blanco-beur et qui prouve la réussite universelle du modèle français est une fierté. La qualité de notre langue, la beauté de nos paysages travaillés, de nos communes, de notre culture littéraire, romantique, poétique..,
      Non vraiment, il n’y a pas de quoi cracher sur cette nation. C’est le monde entier qui est abandonné, soyez heureux d’être dans une demeure aussi solide que la France.


    • @ Silence Radio

      Vous voulez nous faire avaler l’enfer comme étant le paradis.

      Si vous cherchez des quiches, est-ce le bon endroit pour en trouvez ?

      Vos délires multiculti d’une France monde, je n’en veux absolument pas. Et apparemment, je ne suis pas seul dans ce cas, ce qui est plutôt rassurant. Mes compatriotes ne sont pas encore totalement lobotomisé, j’en suis fort content.


  • Désolé, j’adore la France, mais il est hors de question que je soutienne cette équipe de bras cassés, qui va perdre lamentablement contre je ne sais quel trou perdu. De plus pas que le puceau obtienne de quoi se vanter, il doit payer pour l’affront qu’il a fait à la Russie.


  • Pour être fier de son équipe nationale faudrait-il déjà pouvoir s’identifier à celle ci ?

    L’équipe de France actuelle c’est un produit politique 2 en 1.

    1 - Pour les éveillés : Un pied de nez de la part de nos pervers mondialistes pour nous rappeler que le grand remplacement porte ses fruits.

    2 - Pour les ignares : Faire accepter la France multi-racial par procuration à travers une cohésion de façade entre les joueurs de l’équipe de France.

     

  • Assez pathétiques les différents commentaires sous cet article. pas moyen de parler de sport sans que les gens mélangent tout.

    Y’a trop de arabe en EDF ???
    On rappelle qu’en 2016, à part Rami, y’avait pas d’arabe du tout. En 2018, y’a juste Fékir en plus.

    Y’a trop de noir en EDF ???
    Donc si Koscielny (nom très Français hein) ne s’était pas blessé,
    si Pavard prends la place de Sidibé et si Hernandez (lui aussi au nom très Français) prends la place de Mendy (ce qui devrait arriver rapidement),
    si on considère que les Antilles sont liées à la métropole de manière éternelle (quand meme !), ce qui devrait faire de Lemar, de Mbapé et de Varane de vrais Français (au moins autant que nos amis Alsaciens hein)

    On aurait quoi ? une équipe plus "Française" ????

    Au final on se rends compte que la représentativité qui manquerait de la France de souche dans cette équipe corresponds en réalité au manque d’intelligence des gens qui tiennent ce genre de propos.

     

    • Vous voulez un dessin aussi ?
      La France est un peuple européen de race blanche, de culture Grecque et Latine et de religion Chrétienne.

      Koscielny est d’origine Polonaise/Française et Hernandez quant à lui est d’origine Espagnole.
      Vous citez des joueurs dont les us et coutumes sont similaires à celle de la France et dont l’assimilation est telle qu’il est impossible de les dissocier d’un Français dit "de souche", puisque composé de la même essence.

      Votre raisonnement ressemble à s’y méprendre à ce fameux tour de passe-passe employé par les gauchistes pour nous faire avaler qu’il suffit d’avoir les papelards et de bredouiller quelques mots de Français pour être Français.

      Je vous rappelle que vous êtes sur E&R alors ne vous fatiguez pas avec la langue de bois, ce jeu de dupe ne prend pas ici.


    • Pour commencer, il ne s’agit pas d’un article de sport, mais un article abordant un sujet de société en relation avec le sport : peut-on être "fiers d’être français" ?
      M’bappé c’est camerounais, pas ultramarin...
      Pour le reste, il suffit de regarder autour de nous. Seules l’Angleterre et la Belgique affichent autant de "mixité" dans leur sélection, et encore.
      L’Italie et l’Espagne, puis l’Allemagne, les trois derniers champions du monde, ont gagné avec des mecs qui avaient des gueules d’italiens, d’espagnols et de teutons, pas d’ivoiriens, de sénégalais et de marocain, cela est indéniable. Alors comprenez qu’il y ait des gens qui se posent des questions, et qui affichent plus de sympathie pour un Lizarazu à l’ancienne que pour un Pogba de la génération selfies.


    • @ jojoyoyo

      Un aussi long commentaire pour nous ordonner de considérer la colonisation et la guerre des ventres que l’on subit comme étant une chose normale et saine.

      Tu dois être content de l’existence d’internet pour pouvoir sortir de pareilles âneries en étant bien au chaud, me trompe-je ?


  • Rien à foutre de cette équipe !


  • Les Russes ont souhaité la bienvenue en Europe à l’équipe de France.


  • Le clapping n’a absolument rien d’islandais si jamais ! ;-)

    https://www.youtube.com/watch?v=5iq...


  • Cet article d’E&R ressemble un peu à un exercice de style. Sur le fond, même si cette équipe de 2018 ne nous fera peut-être pas autant vibrer que celle de 98, c’est l’équipe de France la plus saine qu’on ait eu depuis longtemps


  • Si c’est un problème qu’il y ait autant de Noirs et d’Arabes, non pas que je doute de leurs qualités sportives, mais cela montre bien que la nationalité française est bradée et que la subversion ethnique est totale. La France a une identité ethnique à défendre, sinon elle ne serait plus la France.

     

  • Je suis patriote mais souhaite que la France soit éliminée même si j’aime bien Deschamps et ne souhaite pas que Zidane prenne la relève...

    Je ne supporte pas une équipe où, quand je vois la photo officielle, j’ai l’impression qu’il s’agit d’une photo d’un wagon de RER... Ça me rappelle mon quotidien...

    Je suis pour les pays où les personnes qui sont sélectionnées ont la même origine que le drapeau qu’ils défendent.

    Donc j’aime bien le Japon par exemple car la majorité des joueurs sont réellement des Japonais d’origine.

    Aussi, je ne suis pas pour les pays très représenté en France donc je ne suis pas pour le Portugal ou la Tunisie par exemples...

     

    • Vous savez la France possède des territoires où la majorité de la population est originellement Noire. Ces territoires font à 100% parti de la richesse du pays.

      Il est des Français Basques, Bretons, Corses, Provençaux, Kanaks, Polynésiens, Arabes, Amérindiens (Kali’nas), etc.


    • Ça ne change absolument pas mon avis. Pour ma part, j’apprécie les Français des DOM Tom, les polynésiens, etc mais une équipe de France qui n’est pas composée à 70-80% de blancs, je la rejette. Tu ne me changeras pas.
      Malgré tout, je précise que je m’efforce de respecter toutes les personnes que je croisent dans mon quotidien...


    • Et oui @Silence Radio, mais que voulez-vous ! Aujourd’hui on constate qu’il y a de plus en plus de prétendus patriotes qui n’ont de cesse de dénigrer leur pays ou de répéter en boucle que tout est foutu. On est bien barré avec ça.


    • À Éric :

      Pour ma part, je n’ai jamais crier que tout était foutu même si, effectivement, c’est bien partis...

      De plus, je ne dénigre pas mon pays, que j’aime du fond de mon coeur.

      Et c’est justement pour cela que je rejette le modèle de l’équipe de France de Football qui représente tout ce que je déteste pour mon pays, c’est à dire le remplacement de mon peuple.

      L’immigration massive, qui n’a rien à voir avec l’immigration contrôlée, sert à détruire les Nations, à détruire les cultures et Traditions, à créer un choc de civilisation dont seul les globalistes sortiront vainqueur.

      Je ne vais pas me voiler les yeux en regardant l’équipe de France de football et faire abstraction de la destruction de ma France pendant les 90 minutes de temps de jeu...

      Et ça ne m’intéresse pas de voir un black ou rebeu français, jouer contre un black ou rebeu belge par exemple... Ça n’a pas de sens...
      Comme quand je regarde le ping pong et que je constate que les 10 premiers joueurs sont asiatiques alors qu’ils sont soit disant norvégien, Français, Allemand ou que sais-je, tout ça n’a pas de sens...

      Mais une fois que je dis ça, je précise que je n’ai pas de haine, dans mon quotidien, envers les personnes que je croisent, je fais la part des choses et resté dans le respect.
      De toute façon, même en m’efforçant, je n’arrive pas à être haineux... C’est plus fort que moi. Et je pense que c’est la même chose pour de nombreux Français de souche et c’est pour cela que l’on se fait dominer...


    • @ Silence Radio

      Dans ce cas, je ne suis pas Français, je suis Gaulois. Et ni la France Républicaine, ni la France éternelle sont des sources d’inspirations, car elle nie la nation, la vraie.

      Est-ce plus clair ?


    • Vous pouvez dire tout ce que vous voulez, mais à supposer que ce que souhaitez arrive, à savoir l’élimination d’une équipe nationale pour les motivations que vous évoquez, cela ne changerait rien. Ça ressemble un un peu du caprice et comme tel ça ne débouche sur rien. Je précise que ce que je dis vaut de manière générale.


  • EDF : Earth Defense Force, très bon jeu (très dur) sur Arcade.


  • Moi j’ai pris mon billet pour aller en Russie pour soutenir l’équipe.


  • Ce n’est pas l’équipe de France, mais l’équipe de Soros.


  • Evidemment, je suis fière d’être française mais cette équipe me donne l’impression que nous avons peu de joueurs représentatifs de la France.


  • Pourquoi les appeler les "bleus", on ferait mieux de les appeler les "Blacks-Beurs" . Des mauvais qui se font régulièrement battre par les équipes de Blancs en coupe du monde .

     

  • Desolé, mais non. Je suis le rugby, sport bien plus dur et technique. Quand je vois l edf de foot, j ai du mal á m identifier. Celle de 98 representait vraiment la france (socialement et ethniquement , j ai 38 ans ,mercé). Celle de maintenant ? Elle représente surtout un monde sorrossien. Bonne chance quand même mais elle n ira pas au delà des 1/4. Et relayer le rugby de temps en temps

     

  • bonsoir a tous. certains commentaires font vraiment de la peine par votre dedain de personne dont vous ne connaissez rien et rabaisse votre humanite.
    entre ceux qui y voit un complot anti blanc qui vous fait passer pour des victimes sans couilles plus qu autre chose et ceux qui commentent et qui ne connaissent rien au foot ou a tte performances sportive,s vos analyses sont risibles. La haine fait place a des reflexions constructives .
    ALors que dans un sport c est les plus performants qui jouent. Regardez la composition de l equipe tous les titulaires jouent dans les plus grand clubs. le staff technique est blanc c est juste que les meilleurs joueurs francais ne sont pas caucasiens. isues de limmigration beaucoup ont renies les etudes et se sont lance dans le sport de haut niveau. MAis c est pas 3 millionaires noirs qui tapent dans une balle qui representent des millions qui se sont tues a la tache dans le batiment ou des usines. moi je vais regarder un peu cette coupe car j aime tous les sports en general. En revanche de faire passer ceux qui sy interessent pour des incultes qui ne s interessent pas aux sujets societaux ou aux vrais problèmes qui nous entourent. bonne soiree et j espere voir un peu plus de solidarite et de respect entre gens du peuple ,car les elites sont deja assez dominante pour nous faire baisser les yeux.

     

    • André

      2 choses à retenir des propos qui te choquent :

      1) certains n’ont pas encore accepté le changement de population, et ne veulent pas l’accepter. Ciblant à la fois les élites cosmopolites et les populations invasives qui en sont l’outil de chaos et de domination, ils refusent de s’enthousiasmer, et continueront à exprimer leur déception (ou plus) sur les rares créneaux qui le leur permettent encore, sans trop se faire rembarrer. Tu peux le déplorer, mais il est inutile de le prendre trop à coeur.

      2) Il ne faut pas comprendre que la sélection de Deschamps est absurde et antiblanche, mais qu’elle est le fruit de nombreuses orientations passées, et que ce n’est pas une fatalité. D’autres nations ont une idée différente du profil recherché. En France, les formations, par idéologie ou nécessité (raréfaction du blanc dans les écoles de foot ??) ont un parti pris sur la sélection et la formation. Certains ont essayé de faire changer la position, du moins de lancer la réflexion (Blanc, Sagnol), ils se sont fait rabroués et humilier publiquement (surtout Sagnol), tendant à prouver que l’idéologie prime au moins sur la remise en question et sur le débat libre. Les principaux responsables : les agents du mondialisme ou leurs promoteurs (médias, hauts fonctionnaires, fédérations, sportifs "racisés") et ces mêmes populations qui suivent, comme toujours, en mettant de l’antiracisme à toutes les sauces. Ces constats ajoutent donc à l’agacement des partisans du point 1) puisqu’ils confirment là encore l’alliance Elites / populations "minoritaires" dans un projet qui, de facto, tend à prendre en sandwich la population de souche majoritaire, sur pas mal de sujets.

      Après, je ne vais pas reprendre le post plus haut concernant les causes de la disparition du blanc des réseaux de foot, mais au delà des conflits ethniques, il faut bien avouer que le foot recrute principalement dans le bassin des grandes villes, et met les infrastructures pour.
      Evidemment, pour des sports de campagnards (cyclisme,...) ou de "riches" (natation, tennis) on ne verra pas bcp de noirs, grand remplacement ou pas. cela veut-il dire que les blancs sont intrinsèquement meilleurs ? non, mais qu’une sélection "naturelle" se fait à la base, avant la sélection finale de X types pour un Tournoi mondial.


    • @ André

      Êtes-vous une mesure étalon de l’humanité ? Bon alors ... Vos leçons de morale, hein ...

      La plupart de ceux qui critiquent n’étaient déjà probablement pas Charlie, ils ne risquent pas non plus d’être Charlot en supportant une équipe de clandos.

      Les postures moralistes comme les vôtres, on ne les supporte plus. Ça nous fait hérisser le poil.


  • Quand on porte en soi le germe de la division et qu’on le méconnait, ça donne des articles comme celui-ci et ils suscitent les réactions que l’on peut lire ci-dessus, mais :

    https://archive.org/stream/questceq...

    Les noms des intervenants de l’article n’ont aucune généalogie avant 1891... c’est loin de la souche, non ?
    Je sais pas... mais, j’ai vraiment l’impression que, à bien y regarder, en juger et comprendre, ce que dit M. Renan, plutôt que d’être bas envers nous-mêmes, ne serait-il pas utile de s’interpeller part rapport au fait, qu’E&R navigue à l’heure actuelle dans, les entrailles du système ?

    Une Liberté si chèrement acquise, mais aussi la référence en matière de démonologie du net pour les demi-dieux qui nous gardent... et, c’est ça qu’on en fait ?

    Je veux voir mon pays perdre, sérieusement ?
    Lesquels d’entre-vous sont ou ont engendré cette relève que le complot à ignorer ?
    Patriotes.. ?

    Les gens des camps adverses même ceux qui ont du respect pour le site, quand ils voient comment certains parlent de leurs compatriotes (certainement sous le coup de l’émotion... ), ça fait pas sérieux !

    Que va signifier un commentaire travaillé sur un meilleur sujet ?
    Après tout, c’’est une compétition sportive mondiale, y vont, nos meilleurs !

    Bref, j’aurai pu simplifier tout ça, en disant aux braillards leucodermes, que pendant qu’ils regardent la couleur de peau des autres, ils voient pas la vérole sur la leur, mais bon...

     

    • Vous ignorez une détresse qui est très perceptible en cassant littéralement le thermomètre, c’est d’un cynisme ...

      Si il y a tant de commentaires qui font références à la représentativité des Français "de souche" dans l’équipe de France, c’est qu’il faudrait peut être essayer de les écouter et de les comprendre.

      Vous êtes vous mis un instant à la place de ces Français qui toute l’année assistent impuissamment à leur remplacement et à qui pendant 2 mois tous les 4 ans on autorise à être fier de leur nation à travers une équipe qui est le symbole même de leur remplacement ? Vous rendez vous compte de l’impact que cela peut avoir ? Pour faciliter la compréhension , on peut transposer ça à une autre nation. Quel serait par exemple l’impact sur les Japonais si 10 Esquimaux venaient jouer leur coupe du monde ?

      Et pour finir, arrêtez une bonne fois pour toute ce sophisme qui feint la radical compréhension du terme "Français de souche" , cela afin de discréditer les non 100% gaulois et ainsi valider votre raisonnement fallacieux. La France est un peuple européen de race blanche, de culture Grecque et Latine et de religion Chrétienne, combien de fois faudra t-il le répéter ? Lorsque le terme "Français de souche" est employé, il ne fait pas exclusivement référence à nos ancêtres les Gaulois, il fait également référence à toutes les origines miscibles avec le peuple Français. (Italie, Espagne ect...)


    • Et si on ne valide pas les propos de Renan ? On a le droit ou c’est anti-sémite ?


  • @ Ronald mac don old
    Equipe de France 1982
    Gardiens Baratelli Castenada Ettori

    Défenseurs Amoros Lopez Trésor( Guadeloupe)

    Milieux de terrain
    Genghini Platini Larios Tigana

    Attaquants Bellone Soler

    Entraîneur Hidalgo

    Ensuite j’hésite pour l’origine de deux patronymes .

    Beaucoup d’étrangers déjà en 82 , vous n’auriez pas supporté aussi ?

     

    • La France est un peuple européen de race blanche, de culture Grecque et Latine et de religion Chrétienne, combien de fois faudra t-il le répéter ?

      La plupart des joueurs que vous citez ont des origines Italienne ou Espagnole, dont les us et coutumes sont similaires à celle des Français puisqu’imprégnés de la même essence et dont l’assimilation qui en résulte est telle qu’il est impossible de les dissocier d’un Français dit "de souche". Les prénoms de ces joueurs sont d’ailleurs très révélateurs. (Bernard, Bruno, Michel ect ...).

      Quand le terme Français de souche est employé, il ne fait pas exclusivement référence à nos ancêtres les Gaulois mais également référence à toutes les origines miscibles avec le peuple Français.

      Je vous rappelle que vous êtes sur E&R alors ne vous fatiguez pas avec la langue de bois, ce jeu de dupe ne prend pas ici.


    • Voilà dites -le c’est parce qu’ils ne n’ont pas la bonne couleur de peau la bonne religion le bon continent.
      Ces jeunes sont les enfants d’immigrés tout comme ceux de l’immigration italienne portugaise espagnole polonaise ..ces jeunes viennent la plupart de quartiers défavorisés ils ont voulu devenir footballeur ils ont été sélectionnés pour leur talent leurs qualités de jeu .ils n’ont pas été pris parce qu’ils sont issus de la diversité..pour vous il faudrait interdire à ces mômes de faire carrière dans le foot peut -être ?
      Vive la ségrégation alors !


    • Pourtant ils ont subi le racisme les italiens ..par des blancs .les polonais aussi .


  • Article un peu à côté de la plaque.

    Malgré les millions que peuvent gagner certains joueurs de l’équipe de France, ce sport est au départ massivement un sport de pauvres (quels enfants de riches enverrait-on au casse pipe des sports études qui pour la plus-part ne mènent nulle part et ne permettent pas de retrouver une scolarité brillante par la suite ?). Et les pauvres en France étant tout de même massivement d’anciens ou nouveaux immigrés, il n’est alors pas étonnant qu’ils se retrouvent au plus haut niveau de ce sport par la suite.

    Enfin, je ne sait pas qui sont les 2 blancos cités mais dans l’équipe type du mondial il y aura très certainement lloris, Pavard, Griezmann et Giroud. Sur 11 joueurs ça nous fait donc un bon tiers...

    Cela a déjà été souligné mais les équipes de France des années 80 nous montraient déjà une France issue de l’immigration ouvrière avec les italiens et les espagnols...

    Allez la France quoi qu’on puisse en dire !


  • Il faut arrêter l’hypocrisie tout le monde sait à quoi ressemble un français....,même et surtout en banlieue, C’est là bas que je l’ai appris, j’ai juste mis du temps pour l’accepter.....


  • Quelqu’un peut il imaginer l’équipe de Russie avec 8 joueurs africains sur 11 ?
    Quelqu’un peut il imaginer l’équipe du Sénégal avec 8 joueurs asiatiques sur 11 ?
    Quelqu’un peut il imaginer ce que ressentirait un sénégalais devant son équipe nationale composée quasi exclusivement de joueurs d’origine chinoise ?
    ce sénégalais serait il fier ?
    ce sénégalais s’identifierait il avec Tchang Kwong li et Lee You Shaw ?
    Cette équipe est une farce. Cette équipe est une insulte au peuple français.
    Rappelons que André Dupont blanc chrétien à qui l’état camerounais donnerait un passeport camerounais ne serait jamais considéré comme camerounais par les camerounais ni par les français.

     

  • #1985031

    Allez la Fronce ! Allez l’Afrance !

    Français véritable, d’origine française, Français indigène, et non pas de papier, je ne reconnais pas du tout la France, charnelle, authentique, la France (française), dans cette équipe censée la représenter. De même, que je ne la trouve pas dans une culture dite "française", d’aujourd’hui, incarnée surtout par des Juifs ... un Finkielkraut, par exemple, ou des rappeurs. S’il y avait, dans l’équipe, quelques joueurs antillais, en nombre non majoritaire, tout de même, ce serait différent, je jugerais que la France serait représentée. Je vois là une équipe africaine et de déracinés. Au lieu de la France, ces joueurs africains devraient jouer pour leurs pays d’Afrique respectifs, et les représenter fièrement, dignement. Vit-on encore le temps des colonies ? Est-ce moral de piller les élites sportives de l’Afrique ? Il semble qu’il n’y a pas eu de vraie décolonisation. Français d’origine française, en considérant le présent de la France, je ne me sens pas fier du tout d’être Français. Nous vivons, en France, une époque de grande humiliation du peuple français autochtone. C’est comme ceci que je le vis.

    Allez-vous me censurer d’avoir exprimé mon point de vue de Français indigène, qui n’est pas ici, du tout, en accord avec la ligne d’ER ? Ceci dit, je vous approuve totalement sur votre critique de la grande domination de la communauté organisée.

     

    • La ligne d’EetR c’est la réconciliation par la réflexion posée, et votre message bien rédigé offre une si bonne idée de votre opinion qu’il serait impensable de le censurer. J’allais vous répondre que la France possède des territoires où la population est noire, mais vous avez raison, il s’agit surtout d’africains, "pillés" haha. Ce n’est pas la couleur qui gène en fait, c’est l’origine, ça la majorité peut parfaitement le comprendre.
      Point de vue est très clair, merci de l’avoir partagé.


  • L’équipe de Fronce 2018 c’est un peu comme ce roman d’Agatha Christie de 1939 ...


  • En football, toutes les équipes de France de U16 à Seniors sont composées à 75 % de Noirs ... Attendez-vous donc à une équipe nationale très typée pendant encore longtemps !

     

  • Il faut comprendre que cette équipe est de nature idéologique. C’est la selection Républicaine. Et la République n’a pas été faite pour les français.


  • Etre fier d’être français ? Pour du jeu de balle au pied ? Alors que nous devons avoir honte de tout le reste ? Certes les 3 premières raies publiques ont colonisé des populations qui ne l’avaient pas demandé. Si les Pères Blancs et autres missionnaires qui suivaient les armées colonisatrices ont énormément fait pour améliorer leurs vies, il n’en est pas moins vrai que la colonisation a été entreprise pour enrichir une petite (en nombre) minorité "d’hommes d’affaires" ;

    Si donc on doit être fier d’être français pour un jeu de balle, et avoir honte du passé colonial de la France sans donner les noms, prénoms et "pedigrees" de ceux que la colonisation a honteusement enrichis, et dont les enfants aujourd’hui nous parlent de nos torts supposés, afin d’achever de faire disparaitre ce qu’il reste de la France sous un flot de millions d’immigrés, et puisqu’il va bientôt nous être interdit de manger du saucisson et de boire du vin, alors donc, je ne suis plus fier d’être français, et je dirais même plus : aujourd’hui, il n’y a plus que le Royaume de France dont je suis fier, bien tardivement, et du Roi Très-Chrétien dont j’aurais aimé être un sujet (et non citoyen).


  • Pour info, allez voir le court clip officiel de l’EDF produit par Willie Beamen pour la FFF et la Fifa https://www.youtube.com/watch?v=xuO... c’est carrément dégoulinant (de propagande !)

     

    • merci pour le lien, car je ne l’aurais pas trouvé,étant absolument convaincu comme le prévoyait un écrivain français du XIX ème siècle, que le "sport" n’était déjà (!) tant vanté que pour mieux détourner la population de son histoire, et donc lui interdire de voir son avenir, qui est notre présent à nous.

      A la 43ème seconde, un haut le coeur m’a "obligé" à arrêter la lecture de cette propagande, sans aucun lien avec la réalité, sauf pour ceux qui sont nés sourds et aveugle...


Commentaires suivants