Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les Français dans l’attente "d’un leader fort"

Le populisme avance à grands pas

[…]

Où en est-on du populisme en France en 2019 ? La nouvelle édition de l’étude Ipsos Global Advisor met en lumière un système qui ne convainc plus les Français : ils sont en effet 73 % à estimer que l’économie est « truquée » en faveur des riches et des élites, un chiffre en croissance de 3 points par rapport à 2016.

 

Plus globalement, 46 % des Français pensent que le système ne fonctionne plus, un chiffre toutefois en baisse par rapport à 2016, où plus d’un Français sur deux (52 %) partageait cette opinion.

[…]

À l’échelle mondiale, l’impression d’un système défaillant est partagée par 54 % des personnes interrogées, avec des pics en Europe de l’Est (84 % en Pologne) ou en Amérique Latine (78 % au Brésil).

Ce constat s’accompagne d’une crise de la représentation : en France, 3 Français sur 4 (75 %) déclarent avoir l’impression que les partis traditionnels et les politiciens ne se soucient pas des gens comme eux, ou encore ne les comprennent pas (72 % des Français, soit +10 points par rapport à la moyenne mondiale). Une tendance qui a augmenté structurellement ces dernières années partout dans le monde […].

Pour répondre à une représentativité vue comme défaillante, 77 % des Français perçoivent l’arrivée d’un leader fort, capable de casser les règles, comme une solution pour améliorer la situation du pays. Un chiffre bien au-dessus de l’opinion mondiale (49 %), plaçant l’hexagone en tête des pays les plus prononcés sur cette question. Par ailleurs, seuls 4 % des Français émettent un fort désaccord avec cette idée.

65 % des Français sont également convaincus qu’un tel responsable politique permettrait d’inverser la tendance et de reprendre le pays des mains des riches et des puissants […].

[…]

Dernière brique du populisme : le nativisme, et l’immigration, qui reste associée à une menace. Ainsi, plus d’un Français sur deux (65 %) pense qu’accueillir les migrants n’améliorera pas la situation du pays. Par ailleurs, 45 % des Français estiment que l’arrivée de migrants prive les Français de services sociaux, une croyance qui a toutefois tendance à reculer en France […].

Enfin, l’idée que les Français devraient être prioritaires dans l’attribution d’un emploi a progressé en France sur les trois dernières années : elle en convainc 54 %, en augmentation de 3 points depuis 2016.

Lire l’intégralité de l’article sur ipsos.com

 

À ne surtout pas manquer, sur E&R :

 






Alerter

91 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2279959
    Le 18 septembre à 14:50 par crachetonvenin2
    Les Français dans l’attente "d’un leader fort"

    Qui souhaite d’abord l’arrivée "d’un leader fort" en France ?
    Les Français ou ceux qui posent la question en premier ... ?
    Parce qu’ils ont peur ... de la démocratie puisqu’ils se cachent depuis longtemps derrière une sorte de label médiatique "impartial" et que cela ne passe plus.
    Peut être
    ..
    Les journalistes quoi ou les sondeurs qui pourront ainsi peut être "rester en dehors" et commenter ... les exactions des autres.
    Comme depuis longtemps

     

    Répondre à ce message

  • #2279982
    Le 18 septembre à 15:39 par GERARD R.
    Les Français dans l’attente "d’un leader fort"

    Un leader fort ? Pour diriger qui ? Des hommes de tous âges efféminés ou dégénérés, au point que l’ordre les révulse ? Des citoyens bercés 50 ans ans durant par les... libertés individuelles et que nos merdias et nos politiques, ont achevé de rendre débiles ? Ou lâches ? Des citoyens qui, parmi ceux restés plus ou moins intacts, n’osent plus s’exprimer ? Qui se croient obligés de parler la novlangue, sous peine d’être largués, ostracisés ?

    À qui s’adresserait cet homme fort ? À un peuple de pleutres, justes bons à geindre sur la restriction, d’abord, de leurs libertés individuelles et à présent, de leur liberté tout court ? Qu’ils n’ont jamais su, ni même envisagé de défendre ? J’ai bien peur, hélas, que sauf miracle, pour la RACE blanche, ce soit... plié...

     

    Répondre à ce message

    • #2280360
      Le 18 septembre à 23:52 par Srrbik
      Les Français dans l’attente "d’un leader fort"

      Tu es influencé par la minorité agissante face à la majorité silencieuse. Ce que l’on voit, entend, à longueur de journée ne concerne qu’une minorité mise sur un piédestal. Quand le majorité se lèvera, tu verras que rien n’est plié

       
    • #2282758
      Le 22 septembre à 18:20 par domus
      Les Français dans l’attente "d’un leader fort"

      Gérard et Srrbik : je suis d’accord avec vous deux, mais il y en a un qui a tort. Qui vivra verra comme on dit.

       
  • #2280039
    Le 18 septembre à 17:06 par Adeon
    Les Français dans l’attente "d’un leader fort"

    Les gens veulent un leader fort ? Ils n’ont qu’à porter Soral... s’il avait les rennes du pays, ça me ferait tellement plaisir.

     

    Répondre à ce message

  • #2280120
    Le 18 septembre à 18:36 par un promeneur
    Les Français dans l’attente "d’un leader fort"

    "un leader fort" veulent-ils... ?

    En bon français, on dit un Roy non ?
    Ou un empereur peut-être...

    De toute façon, c’est incompatible avec le "remain" dans l’UE, ce qui prouve que soit le sondage est manipulé, soit les sondés sont cons !

    En tout cas ça bug...va falloir repasser les lignes de code en revue.

     

    Répondre à ce message

    • #2280511
      Le 19 septembre à 10:23 par en fureur
      Les Français dans l’attente "d’un leader fort"

      Un Roy on en a eu un : Louis XVI qui a complètement perdu la tête et nous a conduit à la Révolution par sa faiblesse ! Un empereur on en a eu un : Nabot Léon qui a foutu l’Europe a feu et à sang par orgueil et gloriole et s’est retrouvé à poil à l’île d’Elbe.

       
  • #2280134
    Le 18 septembre à 18:50 par Espoir (et warm pineapple)
    Les Français dans l’attente "d’un leader fort"

    Je me suis cogné tous les commentaires. Alors, pour le cas où il y aurait un lien entre la photo de l’article et le sondage (Humour...), je suggère humblement à Monsieur Soral de commencer à ébaucher un programme (évolutif selon ses analyses, si il veut). Quelles seraient les mesures « Patriotes » a mettre en évidence d’emblée ? Avec la poigne nécessaire (et pas la poigne de la pogne).
    - Nationalité ;
    - Immigration ;
    - Aides sociales ;
    - Monde associatif ;
    - Presse (avec liberté d’expression) ;
    - Livre blanc sur les financements et les magouilles...
    En fait, je pense que tout ça est déjà en gestation « pour autrui », le Peuple, les GJ, les « d’ici », les « d’ailleurs », et ceux à recadrer puisqu’on parle « main de fer gant de velours » souhaité par la base.
    Dieu l’aide dans ce combat.

     

    Répondre à ce message

  • #2280154
    Le 18 septembre à 19:09 par Yan Amar
    Les Français dans l’attente "d’un leader fort"

    Dans ce pays c’est préférence antinationale toute.. Fallait jamais couper la tête du roi. A moins d’un Bonaparte c’est mort.

     

    Répondre à ce message

    • #2280501
      Le 19 septembre à 10:08 par guy yotine
      Les Français dans l’attente "d’un leader fort"

      Louis XVI a perdu la tête par sa faiblesse et sa pusillanimité ! Il n’y aurait jamais eu de révolution française sous un Louis XI ou un Louis XIV ! Il nous a bien foutu dans la merde le 16ème !

       
    • #2281900
      Le 21 septembre à 13:40 par Yan Amar
      Les Français dans l’attente "d’un leader fort"

      Pauvre Louis XVI C’est bcp de responsabilité que d’être roi.. ses conseillers doivent assurer ou c’est leur tête qui méritent d’être coupées.

       
  • #2280239
    Le 18 septembre à 20:46 par Anonymous19
    Les Français dans l’attente "d’un leader fort"

    Un leader fort ?
    Genre Staline, Mao, Hitler, Mussolini ?

    Pourquoi pas un gouvernement mondial centralisé avec des pouvoirs dictatoriaux ?
    Genre l’UE en mieux ?

    Les maîtres du monde n’ont décidément rien à craindre du peuple...

     

    Répondre à ce message

    • #2280300
      Le 18 septembre à 22:26 par borussia1871
      Les Français dans l’attente "d’un leader fort"

      Les "maîtres du monde" ont pourtant bien flippé quand Hitler et Mussolini étaient au pouvoir au point de faire pression sur la quasi totalité des pays du monde pour les assassiner et punir leur peuple par des famines, des viols et une épuration qui s’apparente à un génocide coté allemand.

       
    • #2280327
      Le 18 septembre à 23:05 par Mime
      Les Français dans l’attente "d’un leader fort"

      Oui mais que chacun reçois million d’euros cach

       
    • #2280564
      Le 19 septembre à 12:03 par Anonymous19
      Les Français dans l’attente "d’un leader fort"

      C’est beau le romantisme...

      Un chevalier blanc venu pour nous sauver, vaincu par les forces du mal.
      A ce propos, c’est Staline qui a gagné la guerre, pas l’association des bras cassés.

      Sinon, lisez Sutton ou Guido Giacomo Preparata.

       
  • #2280332
    Le 18 septembre à 23:10 par fort homme des Halles
    Les Français dans l’attente "d’un leader fort"

    Un leader fort à la Mélenchon voilà ce qu’ils veulent ! En 2002 ils ont choisit Chirac à 82% contre Le Pen ! L’homme fort ils l’ont déjà ces bœufs, c’est Macron et ses forces de l’ordre, largement élu et plébiscité à chaque élection. !

     

    Répondre à ce message

  • #2280334
    Le 18 septembre à 23:18 par Nikko
    Les Français dans l’attente "d’un leader fort"

    Juste une question pour les Royalistes :

    Où sont les prétendants sérieux au trône ???

     

    Répondre à ce message

  • #2280571
    Le 19 septembre à 12:19 par listener
    Les Français dans l’attente "d’un leader fort"

    Avant guerre, il y avait une revue scoute qui s’intitulait "Le Chef".

    Napoléon, le plus grand chef de tous les temps, disait finement : "J’ordonne ou je me tais".

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents