Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les Français ont-ils le droit de critiquer les Algériens ?

Deux documentaires ravivent la guerre franco-algérienne

La question parallèle, ou générique, étant : les Allemands ont-ils le droit de critiquer les juifs ? Car l’Histoire intervient dans les rapports entre deux pays, c’est indéniable. La politique en est le fruit. Il a suffi que le journaliste du Monde Mustapha Kessous réalise un doc sur le Hirak, ou la révolution pacifique algérienne, pour que le pouvoir d’Alger lui tombe et nous tombe dessus. Aussitôt, toute la syntaxe colonialiste remonte à la surface. Décidément, le régime de l’ex-département français a du mal à assumer les critiques.

 

La France a tiré les deux premiers coups de canon dans cette nouvelle guerre franco-algérienne en programmant, ô blasphème, deux documentaires sur les événements en cours en Algérie. Il s’agit d’Algérie, mon amour (2020), et Algérie, les promesses de l’aube (2019). Le premier a été diffusé sur France 5, le second sur La Chaîne parlementaire, deux chaînes d’État. Les coups de poignard viennent bien du pouvoir central français !

Et ça commence bien :

« Depuis février 2019, des millions d’Algériens marchent chaque semaine contre le pouvoir en place... »

 

Là aussi :

« Ce gouvernement a toujours méprisé son peuple... »

 

L’Algérie. Le sujet est encore brûlant, d’abord à cause de la guerre franco-algérienne des années 50, mais aussi de la déstabilisation du pouvoir depuis le début des manifestations. Si, en 1990, les généraux avaient organisé en partie et la contestation et la répression, aujourd’hui ils ne semblent plus avoir la main. Mais le pouvoir central a toujours une dent contre la France, ce que n’ont visiblement pas tous les demandeurs de visas... et d’avenir.

Le site de service public France Info détaille les réactions épidermiques de nos vis-à-vis méditerranéens :

« Pour Alger, il s’agit d’une cabale "néocoloniale" orchestrée à Paris. "Le caractère récurrent de programmes diffusés par des chaînes de télévision publiques françaises (...), en apparence spontanés et sous le prétexte de la liberté d’expression, sont en fait des attaques contre le peuple algérien et ses institutions" dont l’armée, s’est offusqué le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Algérie, mon amour, du journaliste et réalisateur français d’origine algérienne Mustapha Kessous, a soulevé dès sa diffusion de vifs échanges sur les réseaux sociaux. Paradoxalement, ce documentaire a autant déplu à des partisans du "Hirak", parlant de "trahison", qu’aux dirigeants algériens, sur la défensive et impuissants à contrôler l’internet. »

Dans ce petit théâtre franco-algérien, l’ambassadeur algérien à Paris a été rapatrié d’office. Ce mouvement d’humeur ne changera pas grand-chose aux rapports économiques entre les deux pays, la France continuant à acheter pour 4 milliards de pétrole et de gaz, l’Algérie pour 5 milliards de céréales, de médicaments, de carburants et de véhicules.

Les officiels français ont répondu aux attaques ou aux piques algériennes en arguant que chez nous, les médias étaient indépendants (bon, ça se discute comme dirait Delarue), une façon de viser la méthode du gouvernement algérien pour neutraliser la contestation (à ce propos, les Algériens dans leurs commentaires sous la vidéo de Kessous ont raison d’invoquer la violente répression du pouvoir français contre les Gilets jaunes). Mais il s’agit aussi d’un débat sur l’indépendance des médias.

« "Le régime algérien fait semblant de croire que, comme en Algérie, l’audiovisuel public serait en France aux ordres du pouvoir politique", estime l’historien Jean-Pierre Filiu, professeur à Sciences Po Paris. "La crise diplomatique qu’il a ainsi artificiellement créée participe d’une campagne méthodique de verrouillage du champ médiatique et d’étouffement des voix critiques", analyse-t-il.
[...]
Ce nouvel épisode s’inscrit dans un climat de répression à l’encontre des opposants, des journalistes (certains en prison) et des médias indépendants. Déterminées à empêcher toute résurgence du "Hirak", les autorités ont bloqué ces dernières semaines plusieurs sites d’information accusés d’être financés par des "organisation étrangères". Aucune accréditation, obligatoire pour travailler, n’a été renouvelée en 2020 pour les correspondants permanents de médias étrangers à Alger. L’accréditation du directeur du bureau de l’AFP à Alger, Aymeric Vincenot, n’avait pas été renouvelée en 2019, ce qui l’avait contraint à quitter l’Algérie. »

C’est là où nous pouvons formuler une petite critique à l’intention des officiels français et des médias d’État : avec la loi Avia, sans oublier les lois précédentes qui limitent ou étouffent la liberté d’expression, il est clair qu’on n’a pas trop de leçons à donner au pouvoir algérien, on est bien placés pour le dire !

Perspectives algériennes, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

137 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Algérie, pays superbe, merveilleux et surtout : ACCUEILLANT . C’est pour cela que des dizaines de millions de touristes européens s’y précipitent chaque année . Autre chose que le Maroc ou la Tunisie, désertés par les touristes qui craignent de s’y faire égorger .

     

    • Oui c’est sûre que l’algerie n’est pas un repère des pedo criminels européens dieu merci,l’algerie malgré sans potentiel touristique exceptionnel se contente du tourisme de ça diaspora qui n’est pas négligeable ceci est un luxe qui hélas n’est pas donné à tous le monde mieux vaut crevé que vendre nos gosse


    • Contrairement aux idées reçues dont vous vous êtes abreuvées goulûment sachez qu´en matière de sécurité l´Algérie d´après l´institut Gallup est le pays le plus sûr en Afrique et 7eme au monde. Par ailleurs d´après "Voyageurs du monde" elle est dans le top ten des meilleures destinations touristiques en 2018.
      Mais c dur de se débarrasser des idées reçues et des clichés.


    • Peut-être que justement, pour changer, elle ne veut pas de dizaine de millions de touristes européens... Tu t’es posé la question ?


    • Pays magnifique où coule le lait et le miel - c’est la raison pour laquelle ils veulent tous se barrer . France "pays de merde" - où ils veulent tous venir .


    • #2474615

      Depuis 1962 l’Algérie est une dictature militaire qui se cache derrière des gouvernements de fantoches . Les vrais patrons sont les chefs de l’armée .


    • J’ai fait 10 ans d’expatriation BTP dans tout l’Est algérien.
      Il y a 30 ans, les Algériens n’avaient que dédain et mépris pour l’industrie touristique, la culture, l’artisanat bref toutes ces activités qui font le bonheur des Tunisiens et des Marocains.
      Pour changer d’ambiance on prenait un vol pour Tunis ou Casa et l’atmosphère changeait du tout au tout dès l’atterrissage. Ça nous faisait un bien fou de quitter cette Algérie négative et agressive, pour passer un peu de bon temps dans des pays accueuillants.
      10 ans d’enfer : mentalités archaïques, pénuries de tout et coupures d’eau...et les garçons agressifs dans la rue et pleins de morgue. La saleté n’en parlons pas.


    • vous ne savez pas de quoi vous parlez

      on est mieux accueilli en algerie contrairement a la tunisie et au maroc qui sont des attrapes touristes ou les vendeurs te vendent leur babiole 3 fois le prix local

      les filles qui se sont fait massacrer c’était au maroc je vous rappel

      l’algerie est tellement quadrillé par la police et l’armée c’est beaucoup plus sécurisé

      il y a plus de barbus et de femmes voilés au maroc que en algerie.


    • #2475103

      @Minnie
      10 ans d´enfer ? Mais qui vous a empêché de partir. On ne reste pas 10 ans dans un enfer. A moins que ?


  • Tous ces ahuris qui défilent entre les beaux immeubles construits par les Français, et qu’ils auraient été bien incapables de construire... Appropriation culturelle et immobilière...


  • #2474308

    A quand un documentaire "France, mon amour" en France ?
    C’est bien la dictature française (ou européo-mondialiste) qui aide la dictature algérienne à se maintenir au pouvoir pour servir ses intérêts non ?

     

    • #2474600

      Au nom du Tout Puissant , Algériens bénissez cette France qui extrait la moitié de vos hydrocarbures, vous évitant ainsi de sombrer dans la misère . Le Miséricordieux fronce les sourcils en constatant votre ingratitude . Si les Français étaient restés en Algérie elle aurait évidemment une autre gueule, mais on vous a largué parce que vous nous auriez coûté trop cher . Notez que la perte de l’Algérie n’a entraîné aucune crise économique en France, au contraire quel soulagement de s’être ôté un tel boulet . Nonobstant nous vous remercions de venir en France vous faire esclavagiser .


    • #2475126

      @Observateur
      Désolé mais Total n´extrait que 15% de la production.


  • " Le régime algérien fait semblant de croire que, comme en Algérie, l’audiovisuel public serait en France aux ordres du pouvoir politique", estime l’historien Jean-Pierre Filiu, professeur à Sciences Po Paris. "
    C’est pire que ça il est aux ordres du pouvoir profond ou plutôt du pouvoir réel comme l’est d’ailleurs le pouvoir politique .


  • Oui bon , l’excuse coloniale est surjouée, mais il n’en reste pas moins que ce « hirak »
    , en arabe « mouvement . », pue la révolution colorée.
    Les dirigeants algériens sont loin d’être blanc bleu, mais au moins, ils ont réussi jusqu’ici à maintenir un minimum de souveraineté dans leur pays.Je rappelle que c’est un des derniers pays au monde à ne pas reconnaître
    israhell

     

    • Euh mec ne pas reconnaître Israël ne fait pas de ton pays un endroit bien ....


    • Y’a quand même un gros souci de corruption.
      Il y a quelques temps, je me souviens que le FMI pensait à emprunter de l’argent à l’algérie qui avait des réserves gigantesques.
      Comme en France, la question dans tous les domaines de l’etat reste : Ou va l’argent ?


    • #2474422

      @Dexter
      Il n’a pas tort pourtant, que l’Algérie soit un shithole n’est pas la question. On à bien l’impression qu’il s’agit là d’une réminiscence des printemps Arabes à une décennie d’intervalle, surtout à cause du côté "issue des réseaux sociaux" et du soutien dont bénéficie ce mouvement dans la presse mainstream.

      On est beaucoup plus proche de ce qui se passe à Hongkong que des gillets jaunes, la différence de traitement est assez symptomatique.


    • Reconnaitre ou pas Israël, ne doit pas être l’alpha et l’oméga de la politique national d’un pays, parce que ça leur fait une belle jambe aux algériens, entre temps ça crève la dalle et ils se font chier dans leur pays prison.


    • Dexter, euh, si, un p’tit peu quand même lorsque tu sais ce que la coupure des relations avec l’entité sioniste implique.


  • #2474327

    La France a t-elle demandé des indemnités l’Algérie pour avoir bâti là-bas toute l’infrastructure, les bâtiments, la voirie, les écoles, les hôpitaux, et avoir laissé en cadeau (merci de Gaulle !) TOUT le Sahara gorgé de pétrole, avec ses infrastructures pétrolières ?
    Des indemnités pour avoir égorgé et ébouillanté les harkis fidèles à la France ?
    Pour avoir viré les pieds noirs avec le choix entre la valise et le cercueil, en spoliant tous leurs biens ?

     

    • Cette vieille rengaine on l´a déjà entendu. En plus vous êtes hors sujet. Essayez d´être innovant


    • #2474432

      Vous vous aventurez la dans des évaluations délicates impossibles et ’insouhaitables’ et inutiles. En face on pourrait legimement vous demander à combien estimez vous les millions d’hectares de terres expropriés accompagnés d’ignobles massacres et multiples déportations dont même la scène ( pardon, Seine ) de Paris à été témoins. A moins de penser solder la balance à l’israelienne.


    • #2474521

      Ben je vais être innovant : remigration pour tous les millions d’algériens en France ! Où at-on vu des colonisés martyrisés s’entasser par cargos entiers pour rejoindre et vivre chez le colonisateur ?


    • Ça fait partie de l’histoire coloniale mondiale, la majorité des Français et des algériens ont tourné la page ! Notre ennemis est le pouvoir profond que A.S. a bien décrit !
      Sinon il y aura toujours des idiots utiles malheureusement !


    • #2474530

      @Fautquecachange. Ils ont été rendus, non, ces " millions d’hectares" et en plus, après les avoir mis en valeur ! Merci qui ? Quant aux "massacres" c’était, pendant des siècles, des barbaresques ayant capturés et mis en esclavage et àla vente bon nombres d’européens !


    • Concernant les indemnités, c’est aussi valable pour les footballeurs binationaux formés durant 3 à 5 années, aux prix fort sur le compte de la fédération française de football (environ 40 000€/an pour 1 footballeur) donc de nos impôts, pour ensuite être fourni et servi à la fédé algérienne de football, "clé en main sur un plateau" sans avoir débourser 1€ à la FFF, là, encore on est la bonne poire...


    • Si la France s’était si mal conduite que ça en Algérie, pourquoi autant d’algériens y ont débarqué depuis 62 ?


    • Après l’Indépendance Ben Bella avait invité Nasser . Visitant Alger Nasser ne put s’empêcher de dire à Ben Bella : " Ils t’ont laissé tout cela !? "


    • #2474641

      Vous semblez obnubilé par un soucis de culpa ilisation de votre sort. Pour faire court : on peut admettre que la qualité de vie à laquelle vous aspirez en toute légitimité soit compromise par ces millions que vous souhaitez voire disparaître de votre paysage. Mais les centaines de milliers de votre ’souche’ qui ont jadis débarqué chez eux , en sont, que cela vous plaise ou non, directement responsables de votre désagrément. Il est tout à fait légitime aux algériens de penser, que sans cette épisode, ’ils auraient pu faire nation bien meilleure que celle qu’on leur impose actuellement. En justice un crime antécédent peut apporter des circonstances atténuantes à un délit plus récent.


    • @Bertrand Dudeclin
      Où avez-vous vu des algériens s´entasser par cargos entiers ? Peut être dans un rêve. Même durant la décennie noire(1991-2000), il n´y avait que 25000 algériens qui ont quitté le pays pour s´installer en France.
      Vous êtes toujours dans les idées reçues et les clichés. Dur dur de s´en débarrasser.
      Encore un effort !


    • #2474681

      @Hull. 800.000 algériens en France, plus les nationalisés français depuis 40 ans, si tu appelles pas ça s’entasser pour venir !!!


    • Pendant les 400 ans qui ont précédé l’arrivée de la France Alger, plusieurs centaines milliers de Français ont été enlevés par les raids de piraterie sur nos côtes, mis aux galères ou au bagne d’Alger. Ceux qui avaient de la valeur étaient rachetés par nos Ordres Religieux en bons louis d’or. Des listes de ces rachats sont conservés à la BNF mentionnant noms prénoms âges villes d’origine.
      C’est pour faire cesser la piraterie en Méditerranée et le trafic d’êtres humains que l’armée française est venue sur ce caillou de malheur : la Régence d’Alger.


    • En partant d’Algérie, la France a commis l’erreur monumentale de ne pas couper définitivement les liens pourtant superficiels qui existaient bon gré mal gré.
      Depuis la France est toujours irrésolue pour régler dans la sérénité ce divorce.
      Et on se traîne ce boulet ! La racaille n’a d’avenir , ni au bled, ni ici.


    • @Bertrand Dudeclin
      Vous etes vraiment en declin. Les 800.000 emigrés ne se sont pas arrivé comme ça d´un coup. C´est le résultat de l´emigration, elle meme une consequence du colonialisme, qui a commencé vers la fin du 19eme siécle.
      Apparemment vous avez un problème avec l´histoire.
      Encore un effort !


  • #2474329

    Ça fait belle lurette que les Français ne sont plus là bas ...

    Alors ... qu’ils assument , et arrêtent d’essayer de blâmer les
    " colonialistes " !!!

     

    • #2474520

      1. L’article a été publié vers 12h30 minimum tandis qu’il présente 2 documentaires dont la durée totale est de 2h.

      2. Ton commentaire a été publié à 13:06.

      Conclusion : Si tu avais pris le temps de regarder les documentaires, tu aurais pu anticiper le manque de pertinence de ton commentaire complètement à côté de la plaque.

      Il vaut mieux passer pour un con et se taire que de l’ouvrir et ne plus laisser aucun doute.


  • #2474335

    " Il a suffi que le journaliste du Monde Mustapha Kessous réalise un doc sur le Hirak, ou la révolution pacifique algérienne, pour que le pouvoir d’Alger lui tombe, et nous tombe dessus."
    A moins que vous n´estimiez faire partie du pouvoir politique français, ce "nous" est superflu.


  • Toujours les mêmes dans les médias dominants pour foutre le bordel en infiltrant les pays et en destabilisant le pouvoir et en parallèle s’offusquer du fait qu’on réduit leur liberté d’expression... Ils manquent pas d’air ces "journalistes".

    Ces documentaires servent à faire croire qu’on est ici encore en démocratie. Vaste blague...


  • C’est pas pareil pour les vietnamiens en France par contre...On a les chances que l’on mérite ou pas.

     

    • Eux, au gré des exodes successifs, on les a foutus en Camargue à cultiver le riz, en Guyane à défricher la forêt vierge avant de s’installer et de cultiver des légumes et j’en passe mais on ne leur a pas fait de cadeaux.

      Arbeit !

      Il est possible que les plus âgés vivent encore dans les anciens camps d’internement de Vichy (Rivesaltes et autres) où s’entassaient avant eux les familles des Harkis. J’ai vu un documentaire relativement récent là-dessus.


  • #2474360

    Reportage réalisé à partir de témoignages issus des villes d’Algérie parasite qui s’accapare l’essentiel de la rente.
    La néo beurgeoise bien instruite des grandes villes algériennes et du Maghreb en règle général née après la décennie noire est demandeuse d’une société de consommation à l’occidentale. Mais cela ne leur suffit pas, il faut qu’il soit aussi gâté que des occidentaux.
    Des infrastructures comme le métro d’Alger, le tramway d’Oran, le stade de tizi Ouzou ont coûtés des dizaines de milliards. Construits pour satisfaire la beurgeoisie locale quand dans le reste des villes algériennes on peine à goudronner les rues ...

    Le combat du hirak semble légitime mais il est avant tout porté pour des intérêts loco-local et non sur une véritable vision nationale.

     

    • #2474407

      1ère vidéo, les 4 premiers intervenants sont : ingenieur, avocat, psychiatre et technicienne de cinéma. Des gens du peuple en somme. Fin d’la vidéo, c’est plié.


    • #2474533

      @Starkamanda
      On a le même problème en France, les parasites parisiennes
      Les bourgeois versaillais, les Lesquéniste, les bobos et les fiotasses du Marais , sans parler des bourgeoises antifas et les feministes de bonne famille et les écolo-gauchistes
      Tout ça est une plaie pour nous
      Un rural


  • Étant algérien j’ai bien suivi cette affaire. Il se trouve que le documentaire a présenté le Hirak comme une révolte de jeunes pour avoir la liberté de boire l’alcool et tirer des gonzesses ..... alors que le mouvement est beaucoup plus profond que ça !!

    La réaction du pouvoir algérien est complètement déplacé et hors sujet .... son objectif est d’endormir les algériens avec des discours populistes et anti coloniaux qui ne mangent pas pain pour se donner une légitimité qu’il n’a pas sur le dos de la France dite coloniale


  • Je me permets de commenter cet article en tant qu’algérien et sympathisant d’égalité et réconciliation, en voulant clarifier deux trois points. En fait, si vous regardez bien, le peuple algérien s’est offusqué de ce reportage de France 5, avant tout parce qu’il ne reflétait en rien le mouvement populaire algérien qui a pris son essor pour des raisons politiques et sociales, pas du tout sociétales comme veut le faire croire France 5. Vouloir imposer au peuple algérien un libertarisme et une démocratie libérale (drois de l’hommisme, modernité, féminisme, libération sexuelle) n’est pas à l’ordre du jour pour les algériens et ne le sera jamais. Le peuple algérien est profondément lié à ses racines, à son histoire et à sa religion, combien même meurtri par le mondialisme et par son gouvernement militaro-industriel. Le gouvernement algérien n’a quant à lui que pervertit l’exaspération des algériens en en faisant une affaire d’état, ce qui n’est vraiment pas le cas. Bon courage à vous chers camarades de l’autre rive de la Méditerranée.

     

    • #2474522

      @Vedensen
      Merci camarade, de tout cœur avec vous, mais un bémol a te faire remarquer ,et cela, sans méchanceté ou arrière pensée



      Le peuple algérien est profondément lié à ses racines, à son histoire et à sa religion




      De quelle religion parles-tu ?
      Les arabes ont soumis le Maghreb, par l’épée et la guerre, injuste et barbare
      A la base vous n’êtes point musulman
      Saint Augustin, Pères de l’Église catholique, né le 13 novembre 354 à Thagaste ( Ahras, Algérie)
      Nous sommes plus proche, que vous ne le croyez
      Force et honneur
      Nous aussi on a du pain sur la planche
      Bonne chance


    • Salut Vendensen.
      Puis-je me permettre d’abuser sur tes clarifications que je puisse bien comprendre la portée de ton message ?
      Tu es de quel côté de la méditerranée ? Et si tu étais en France, es-tu un double national ?
      As-tu le sentiment, au nom des valeurs algériennes, que le Franco Algérien, et plus largement le maghrébin, vont rejoindre massivement les desouches sans ce combat, ou, allez vous rester le bunkerisé le peuple Algérien à côté, voire contre, le peuple Francais ?
      Pour finir, pourquoi ne pas combattre chez soi ?
      Si tu es en Algérie. Bon courage à nous.
      Merci.


    • #2474597

      @Vedensen
      Merci camarade, de tout cœur avec vous, mais un bémol a te faire remarquer ,et cela, sans méchanceté ou arrière pensée



      Le peuple algérien est profondément lié à ses racines, à son histoire et à sa religion




      De quelle religion parles-tu ?
      Les arabes ont soumis le Maghreb, par l’épée et la guerre, injuste et barbare
      A la base vous n’êtes point musulman
      Saint Augustin, Pères de l’Église catholique, né le 13 novembre 354 à Thagaste ( Ahras, Algérie)
      Nous sommes plus proche, que vous ne le croyez
      Force et honneur
      Nous aussi on a du pain sur la planche
      Bonne chance a vous


    • Je vais répondre une seconde fois car apparemment le message que j’ai publié n’est pas passé à cause d’un bug du serveur. Je vais être bref cette fois-ci.
      Pour répondre à Christus +, je pense que l’Islam qui existe déjà depuis plus d’un millénaire en Afrique du Nord est profondément ancré au sein des différents peuples, et est pour ainsi dire le ciment qui a permis l’harmonie et la cohésion entre les populations, à côté de l’amazighité et de la chrétienté entre autres dont on retrouve l’empreinte un peu partout dans notre quotidien. Pour ce qui est de l’Islam et de sa propagation, notamment la thèse selon laquelle l’Islam se serait répandu dans le sang et la guerre, il y aurait beaucoup à dire sur cette thèse que je ne réfute pas complètement mais qui est un peu réductrice à mon goût.
      Comme clarification à Semanu, je suis bien algéro-algérien et j’habite depuis ma naissance en Algérie que je n’ai jamais quittée. Je mène donc le combat ici même en Algérie du mieux que je peux, un combat d’émancipation et de réelle indépendance, pas celle que l’on veut nous faire croire. J’essaye de prôner auprès de mes compatriotes cet même idéal. Je ne pourrai donc pas te répondre sur le cas d’un franco-algérien, mais je peux te dire que je considère la double appartenance à une nation ou la double nationalité comme une aberration et un manque de cohérence.


    • #2474750

      "Vouloir imposer au peuple algérien un libertarisme et une démocratie libérale (droits de l’hommisme, modernité, féminisme, libération sexuelle) n’est pas à l’ordre du jour pour les algériens et ne le sera jamais. ."

      Tout ça est déjà en marche dans le Maghreb et ailleurs.
      Et ce n’est pas par la "volonté" d’une élite ou d’une oligarchie que cela advient ou pas.
      Et ce n’est pas un "peuple algérien" qui va pouvoir s’y opposer, comme si le "peuple" était uniforme alors qu’il a des composantes très variées et antagonistes.
      Si le libéralisme sociétal ne s’’est pas encore imposé dans ses pays, c’est juste une question de développement, point. C’est le développement économique qui détermine le reste, pas l’inverse.
      Si les algériens veulent la "démocratie", ils auront tout le reste qui va avec. On ne peut vouloir l’un sans l’autre. Ce sont les conditions objectives du développement qui décident, pas de quelconques subjectivités.
      Le problème avec les algériens, c’est qu’ils n’ont aucune culture historique, c’est frappant.
      Je discutais il y a quelques mois avec un collègue d’origine algérienne qui osait comparer son "hirak" avec les mouvement des GJ et me disait :" tu vois, nous (!) on montre qu’on peut faire une révolution pacifique alors que vous vous cassez tout !"
      Le pauvre gars n’a pas compris depuis que sa "révolution" soit tombée à l’eau...
      Il va falloir que je lui explique que primo le mouvement des GG n’a RIEN à voir avec ce qui se passe en Algérie (question de niveau de développement) et deuxio que les algériens ont des dizaines voire des centaines de manifs à faire avant de faire un saut qualitatif de compréhension, à savoir qu’aucune révolution prolétarienne n’aboutit pacifiquement.
      AUCUNE !
      Vous ne croyez quand même pas que les propriétaires (je ne parle pas des généraux qui sont des pions...) du pays (Algérie) que vous leur louez (impôts, taxes...) vont vous le donner comme ça ?!!!


    • #2474827

      @Vedensen
      Merci force & honneur camarade


    • #2474875

      L’Algérie n’existe pas, c’est déjà une construction de cette démocratie de merde, qu’ils demandent 
      Le problème c’est que vous demandez le bâton pour vous faire battre ...la démocratie...la démocratie c’est l’outil capitaliste 
      Si tu veux la démocratie, tu auras tout ce qui va avec 
      Gaypride donc lobbys Théorie du genre avec tout ce que ça brasse de saloperies IVG idem Divorce avec les malheurs que ça génèrent Délinquance idem Inégalité salariale disproportionnée donc Dumping social Supermarché donc disparition de l’artisanat local Pouvoir des très très riches Banques Dette Métissage Immigration Disparition de l’identité des traditions donc nouveau paradigme c’est à dire Rap MacDo Nike Réseaux sociaux Soldes bref l’homme nouveau un consommateur compulsif etc...etc....
      La démocratie que vous demandez elle abouti à un totalitarisme sociétal de la minorité (pédale de gauche trans racaille bobo migrant féministe ....)
      La démocratie c’est le pouvoir de la banque dans tout ce qu’il y’a de plus degueulasse 
      Amicalement camarade algérien 
      Bonne chance à vous


    • A L’incorruptible
      Je perçois dans votre commentaire un petit côté cousinien qui ne me déplait pas. Je suis en gros d’accord avec vous sur le fait que ça soit le mode de production et de développement économique qui détermine les rapports sociaux puis sociétaux entre les individus au sein d’une population. Mais il y a toujours moyen de résister justement à l’introduction de ce mode de pensée (moderne) chez nous, qui rentre en contradiction profonde avec la vocation historique et profonde du peuple algérien. Le discours de la démocratie qui sonne faux à nos oreilles, n’existant tout simplement pas dans notre univers culturel, ne peut franchement pas se réaliser au sein de nos sociétés traditionnelles que sous une forme chimérique. Les algériens sont donc toujours à la recherche de cette radicalité qui leur serait propre non importée forcément de l’occident, et qui serait en cohérence avec leur univers socio-culturel et leur archétype. Je pense donc que beaucoup d’occidentaux et de français ont tendance à appliquer leur prisme occidental sur une réalité algérienne qui n’est en rien semblable à la leur. Le Hirak aspire à construire quelque chose de-novo ; les gilets jaunes veulent par contre se réapproprier ce qu’il leur a été spolié par la bourgeoisie. S’il y a saut qualitatif en Algérie, il ne pourra se faire qu’en cohérence avec nos propres racines éthiques et métaphysiques, loin de tout projet civilisationnel importé, car les idées se vengent tôt ou tard.


  • Sur le coup E&R je vous suit pas. On voit clairement de plus en plus que le "Hirak" est manipulé et tourne en révolution colorée suffit de voir les 3 quiches de la bourgeoisie algéroise qui réclame une révolution sexuelle, des cours d’éducation sexuelle et la liberté de pouvoir avorter quand elles veulent et la réaction de l’Algérie profonde qui a été de les lyncher et désigner le Hirak comme des traitres manipulé.

    Le pouvoir contrôle l’Algérie jusqu’à la preuve du contraire c’est pas des gens qui marchent sans savoir pour quoi faire qui vont prouver le contraire. Vous oubliez de dire aussi que la part française dans l’économie algérienne fait que baisser chaque année et que dernièrement Total s’est fait refusé par l’administration algérienne le rachat d’actifs en Algérie d’Anadarko.

    D’ailleurs bizarre que tous ces reportages sont sur des chaînes publiques françaises (et d’ailleurs pour celui de France 5 c’est le petit qatari de souche Luc Hermann qui l’a produit) et la réaction pathétique de jouer sur la "liberté de la presse" fait rire tous le monde dans le pays de la loi Avia.

    L’Etat profond français sent que l’Algérie lui échappe vers la Russie et la Chine et son réflexe est d’essayer de déstabiliser le pouvoir local pour imposer un de ses larbins du TAJ.

     

  • @ dexter
    certes mais c’est un bon début !


  • Je ne vois aucun problème entre la France et l’Algérie...En 1960, il avait un pays avec des infrastructures modernes et une organisation impeccable...La gestion qu’ils en ont fait est leur problème...pas le nôtre.


  • on achete pour 4 milliards de gaz et de pétrole ? ben vu tout ce qu’on a construit la bas en 130 ans, et tout ceux qu’on fait vivre ici depuis 62, ils pourraient nous le donner leur pétrole et leur gaz, histoire de nous rembourser un peu....

     

    • Total extrait la moitié des hydrocarbures extrais d’Algérie . Est ce notre faute si 58 ans après l’indépendance ils ne sont même pas foutus d’effectuer eux mêmes 100% de l’extraction de leurs hydrocarbures ? Et ils ont le culot de nous en vouloir .


    • @Drake
      Tes chiffres sont archi faux. Anadarko la compagnie américaine dont les actifs ont fait salivé Total pendant un certain temps, produit 25% de la production en Algérie soit 260000 b/j. le groupe Total ne produit que 15000 b/j soit 15%. Le reste soit 65% est produit par le groupe pétrolier algérien Sonatrach par ses propre moyens. Ce qui est une performance comparé au Nigeria où la production est assurée a 80% par des groupe étrangers dont Total.


  • Les médias français sont " un des pendants " de l’oligarchie !
    Ils peuvent et même " doivent " critiquer les chinois les russes , les arabes , surtout et de préférence les palestiniens , les iraniens , les gilets jaunes et les petits hommes verts et tous ceux qui gênent l’expen- sionisme mondialiste mais terriblement communautaire !
    Les médias merde ferment les yeux sur la magouille à 30.000 morts organisé par le gouvernement et ses mentors pharmaceutiques Sur la répression sanglante durant des mois
    contre peuple français !
    Sur les lois liberticides votées par des bouffons corrompus , faussement élus mais véritablement néfastes pour le pays !
    Sur des parasites qui pataugent dans le fric volé aux laborieux de ce pays !
    Mais trouvent le temps et le fric pour aller chercher les poux dans la tête des algériens qui se débattent contre la même merde qui dirige la France c’ est à dire des arrivistes sans foi ni loi dont les seuls intérêts sont de servire des maîtres tous puissants et de se remplir les poches comme des voleurs de poules tremblant chaque jour de finir la tête au bout d’une pique !
    Que ces fauteurs de guerre ( ils rêvent tous de déboucher les magnums de champagne comme pendant la décennie noire , 200.000 ? 300.00 ?? morts ) qui ne pensent qu’à l’auto- destruction de l’ancienne colonie ( là digestion est très difficile ) s’occupent de la poutre qu’ils ont dans l’œil Parceque leurs " dirigeants " , les mêmes qui souhaitent l’explosion en Algérie, sont en train de la leur mettre dans le cul ..


  • Tu parles d’une décolonisation et d’une nationalisation, au début du XXIe le pétrole algérien exploité par Total représentait encore 60% des flux commerciaux de l’ensemble du continent africain (source wto).

    Bref, faut juste le savoir, même si la sous-traitance chinoise a un tout petit peu changé la donne depuis (wtc/wto).


  • Toujours la même méthode des mondialistes, diviser pour mieux régner, souffler sur les braises , foutre le bordel jusqu’à qu’on se tape sur la gueule par excitation .Eux, ils s’en foutent, ils prendront leurs yachts pour rejoindre leurs îles pendant qu’on s’étripera, et prendront le champagne au bord de leurs piscines ou du bastingage pour fêter ça .
    Ne leur laissez pas ce plaisir et gardez vos forces, on va en avoir besoin .


  • camarades de E&R
    Ca me rappelle le a-t-on le droit de critiquer l’islam.

    Je ne vais pas tomber dans le panneau. Laissons les entre eux. Ils ne cherchent qu’à trouver des dérivatifs. Come si on avait pas autre chose à foutre que de s’occuper de ces dossiers d’arrière garde pieds noirs.

    Ne varietur
    Lavrov.

     

  • « Depuis février 2019, des millions d’Algériens marchent chaque semaine contre le pouvoir en place... »

    Tout comme les Gilets Jaunes en somme.



  • Les Français ont-ils le droit de critiquer les Algériens ?



    La question ne se pose même pas. On critique qui on veut. À charge pour le "stigmatisé" de répondre. C’est ça et rien d’autre la liberté d’expression.

    Et quand ce droit ne nous est pas donné, ON LE PREND !

     

  • #2474512
    le 30/05/2020 par Enculade Mémorielle
    Les Français ont-ils le droit de critiquer les Algériens ?

    Les algériens, eux ,ne se gênent pas, donc oui, je peux et je critique, ce qui me déplaît, et d’ailleurs pas que chez les algériens
    Mais que les algériens, se libèrent de leurs gouvernants, faisons de même, les allemands idem, les africains idem ,que les palestiniens récupèrent leur terre, l’Eglise et les cathos un vrai pape, et tout rentrera dans l’ordre
    Et je serais un fervent allié de tous les patriotes algériens, palestiniens ,africains ,allemands et de tout peuple
    Vive la France


  • Quand j’entendais des manifestants défiler en scandant :" première….deuxième...troisième génération , nous sommes tous des enfants d’immigrés ", je me suis dit qu’avec une mémoire aussi courte, et une telle méconnaissance de la nature humaine, la France se préparait des lendemains qui allaient déchanter , et des problèmes de taille.Ma famille est en France depuis un siècle, j’appartiens à la troisième génération .Nous n’avons jamais brulé de bagnoles, mes parents exercent des professions honorables, ont tous fait des études supérieures, ont participé aux guerres auxquelles la France a eu la bonté de les inviter sous son drapeau …..et pourtant j’ai toujours le cul entre deux chaises, je ne me sens pas vraiment français, et même parfois carrément étranger...Etre français , c’est une très longue histoire, qui doit etre réactivée génération après génération !


  • #2474526

    Gilets Jaunes, Hirak, même combat !

    Le reste n’est que de la manipulation merdiatique.


  • D’autres chaines publique de renommé mondiale (npr, bbc, nrk, nhk) auraient pu sauter sur l’occasion pour lyncher les algériens.Ces chaines de tv se sont bien tenues.


  • #2474538

    La seule critique que - nous français de souche - pouvons amener est de se demander pourquoi des milliers d’algériens viennent chaque année envahir notre pays ?

    Ils ont voulu leur indépendance après plus de 132 de présence française qui n’a amenée que du positif !

    Ne seraient-ils pas mieux chez eux à bâtir leur pays ?
    N’oublions pas qu’Alain s’y est rendu et à constaté un pays qui s’est transformé en une gigantesque poubelle à ciel ouvert... alors qu’au temps de la colonisation c’était un paradis sur terre... confirmé par deux auteurs francophones algériens formés par la France. Mohammed Dib ainsi que Kateb Yacine peignent - à travers leurs écrits - un génie français indescriptible ! Leur amour pour la France les ont poussé inéluctablement à tisser des liens d’alliance très solide en épousant nos femmes !

    Critiquer les algériens en leur disant - de façon fraternelle : remigrez chez vous ! Soyez reconnaissants envers vos combattants qui ont lutté des années durant afin d’espérer une décolonisation - finalement offerte par le Général De Gaulle !

    Vous nous empoisonnez la vie en jouant les nationalistes algériens toutes les fois qu’il y a un match de foot et donc, la logique voudrait que vous vous extasiez chez vous, sur la terre de vos ancêtres (Algérie).

     

    • Vous faites une erreur la question migratoire ne s résume pas à l’Algérie.


    • Il a fallu au moins à 1900 ans à la France pour se construire (grâce aux envahisseurs successifs : ligures, romains, goths, normands, peuples germaniques, arabo-andalous, etc. !). L’Algérie n’existe que depuis 1962 et ses envahisseurs n’ont fait que la piller !


    • Euh la France arabo Andalou hum tu parles de celle de maintenant ?


    • @anonyme

      Tous les peuples ont le même âge, et donc on commencé leur développement en même temps. Donc il est faux de dire que le peuple qui constitue l’Algérie n’a commencé à exister qu’en 1962, et que par conséquent, il n’aurait pas eu le même temps de développement que les autres à sa disposition.
      Cette contrevérité fait partie des excuses généralement avancées par les Africains pour justifier la situation et l’état dans lequel ils trouvent.


  • « Ce gouvernement a toujours méprisé son peuple... »
    France 5 parle de qui ? De la France ?
    Un gilet jaune

     

  • #2474541

    "tous les demandeurs de visas... et d’avenir.".
    Assurez d´abord l´avenir des gens qui sont la-bas depuis des générations.


  • Monsieur Bernard Lugan et Monsieur Soral, nous ont offert les meilleurs analyses de l’Algérie, mais je pense et je ne le souhaite pas, ce pays à cause du pouvoir et du système injuste envers son peuple, fonce vers une autre guerre civile avec en plus la vengeance des années 90...

     

    • #2474628
      le 30/05/2020 par Vous êtes sérieux ?
      Les Français ont-ils le droit de critiquer les Algériens ?

      Guerre civile année 90 ...qui a financé le FIS GIA si ce n’est Mitterrand et la France.
      Quelle naïveté.


    • Si tu veux comprendre l´Algérie particulièrement la période coloniale il suffit de voir ce qui se passe en Palestine : Colons européens,Vol des terres, Constructions des routes, des écoles, des hôpitaux, etc. les indigènes citoyens de seconde zone, Camps de concentration, Déportation, etc.etc.
      Tout cela a un nom : Le colonialisme et le colonialisme français est le plus abject, le plus violent d´entre tous.


    • Je comprend que de tels blessures laissent des séquelles et des sentiments d’humiliations mais ça y est il faut regarder vers l’avant ensembles et sincèrement, sinon vous n’avancerez pas et vous n’y arriverez plus jamais.
      votre ennemi, en réalité, est issue de la "bleuïte" qui court encore à ce jours et les dönmehs locaux sont eux le véritable pouvoir chez vous, réfléchissez !!!


    • Le FLN est certainement le parti le plus faux cul de l’histoire de l’humanité.
      Des chialeuses qui prennent leur peuple pour des cons.
      Finalement, à lire votre commentaire, ceux qui avaient le plus raison dans l’histoire, c’était l’OAS... Vu qu’ils voulaient tout faire sauter pour effacer ce colonialisme "le plus abject "...
      Faites le une bonne foi pour toute !


  • #2474614
    le 30/05/2020 par Le détail qui fâche
    Les Français ont-ils le droit de critiquer les Algériens ?

    Les Français ont-ils le droit de critiquer les Algériens ? Non. Les chrétiens authentiques, eux, se l’interdisent.

    « Qu’as-tu à regarder la paille dans l’œil de ton frère, alors que la poutre qui est dans ton œil à toi, tu ne la remarques pas ? Comment peux-tu dire à ton frère : “Frère, laisse-moi enlever la paille qui est dans ton œil”, alors que toi-même ne vois pas la poutre qui est dans le tien ? Hypocrite ! Enlève d’abord la poutre de ton œil ; alors tu verras clair pour enlever la paille qui est dans l’œil de ton frère. »

    Le reste n’est que l’écho d’une ignorance et d’une arrogance propre aux hypocrites en crise identitaire.

     

  • #2474662

    Le Régime Socialiste du FLN n’assume pas en effet l’échec de "l’indépendance".


  • Jack lang et le fondateur de france television et bernard henry levi est un des patrons de arte . Dans ce reportage les personnes qui parlent au nom du people sont des jeunes de la bourgeoisie et millitent pour la liberté libertaire , ils ont d autre revendications comparé au 80 % du people algerien . Je ne nie pas le fait qu il y ait de la corruption de l armée et un chomage considerable mais les dirigeant ont fait tout leur possible pour proteger leur pays . Il suffit de regarder le voisin le maroc pays developé certais mais est aussi devenu un repere de la prostitution et trafique de drogue d ailleur bhl a une villa au maroc

     

    • Vous parlez de pays développés pour le Maroc, mais malheureusement il y a beaucoup plus de pauvres au maroc quand Algérie pour une population beaucoup moins nombreuses, elle est là la triste la réalité. Moi personnellement je ne considère pas un pays endetté à plusieurs milliers de milliard d’€ comme étant "développé", sinon le premier qui tape des milliards de crédit à la banque est développé.


  • #2474672

    Les "algériens" font le siège de l’ambassade de France pour avoir des visas parce que l’Algérie n’existe toujours pas. Et n’existera jamais.
    Pour plusieurs raisons :
    primo : le pays Algérie, dans ses frontières actuelles, est une création pure de l’Occident
    Deuxio : ce n’est pas un peuple
    Tertio : ce "pays" a quasiment toujours été colonisé parce qu’il a toujours été incapable de se gouverner lui-même, et là on en revient au point de départ :
    Pourquoi ? parce qu’il n’existe pas.
    L’Algérie, c’est la Grèce du Maghreb (sans l’épisode antique)
    Les populations qui vivaient sur son territoire au moment de la conquête musulmane se sont vues imposer une langue (l’arabe) et une religion (l’islam).
    Puis sont venus les turcs qui les ont dominé pendant 4 ou 5 siècles, puis les français, qui ont fini par leur laisser les clefs pour les raisons que Jacques Marseille et Daniel Lefeuvre expliquent très clairement.
    Enfin, arrive le XXIe siècle et que se passe-t-il ? au moment où une partie de la population (urbaine, élevée et instruite à l’occidentale) de l’Algérie se réveille et réclame, en gros plus de "démocratie" occidentale (alors que dans le même temps, les français, qui eux ont "gouté" à la démocratie depuis plus de 2 siècles, ont compris et n’en veulent plus), l’Algérie se retrouve dans une position géopolitique fragile et plus isolée que jamais depuis le "printemps arabe" et la chute des régimes libyens et tunisiens, la présence française permanente dans le sahel, au sud de l’Algérie donc, et avec un voisin marocain plus que jamais hostile.
    Dernière chose : l’Algérie est le dernier pays figurant sur la liste américaine des régimes à faire tomber. Un "hirak" peut y contribuer...

     

    • #2474687

      Comme pourrait le dire Dieudo : merci Mr F. Nathan.


    • Oh putain t’es un bon toi !!
      je me rappelle En 2011, j’étais passé au siège de E&R à saint Denis et comme c’était le début des « printemps arabes » la discussion tournait autour de ce sujet. Les sympathisants étaient à côté de la plaque concernant l’Algérie. En effet, ils étaient sur qu’elle a tombé dans les semaines qui viennent contrairement à ce que je leur disais. 9 ans plus tard, le temps m’a donné raison. Très rare sont les français « de souche » à connaître et comprendre la mentalité algérienne d’aujourd’hui. Même la majorité des expats ne la comprennent pas car ils ne se mélangent pas trop avec les gens du peuple. Tu ressens toujours chez eux une peur sous jacente liée à l’épisode terroriste des années 90 et ils font des analyses qu’à partir de leur logiciel de 1962 et de ce qu’il reste de la propagande colonialiste ancrée dans le subconscient collectif. L’Algérie d’aujourd’hui c’est un peu la France d’après 1789 qui se cherche une voie. Cela peut prendre énormément de temps car les paramètres à prendre en compte dans ce pays sont pléthore. De plus, qu’on le veuille ou pas ( n’en déplaise au moustachu lugan) la parenthèse de la présence française a, certes Apporté un plus au niveau matériel, mais a tout détruit à la manière israélienne au niveau culturelle, spirituelle et traditionnelle. Avant l’arrivée des colons ( issus pour la plupart des bagnes de l’est de la France...) les algériens étaient lettrés à 80% et cela par le biais de l’apprentissage du coran dans les mosquées et zaouias. Par exemple, sur les 200 mosquées présentes à Tlemcen avant l’arrivée des français, 180 ont été détruites par la France dans les années suivant leur arrivée, dont la prestigieuse universite Tachfinya. Ou encore en Kabylie, région qui formait des soufis et où les colons on essayé de « laver » leur logiciel traditionnelle en y implantant les pères blancs. En quelques décennies ils ont soit analphabetisés, soit acculturés la population. Une cicatrice de 132 ans laisse des dégâts. Et tant bien que mal, c’est un peuple qui essaye de se construire en recherchant ses repères, faisant face aux coups de boutoirs des mondialistes sionisés comme ici en France et qui tient encore malgré le désordre qui y règne depuis la période années 90. Ce qui fait tenir le tout c’est quand même l’attachement à une certaine vision traditionnelle qui existe encore tant bien que mal et qui a disparu pour la plupart des pays européens (cf René guenon).


    • @L´incorruptible
      Selon votre logique faire le "siège" de l´ambassade de France pour solliciter un visa est la preuve que le solliciteur de visa n´a pas de pays. Le nombre de visa octroyés par les ambassades de france au Maghreb pour l´annee 2019
      Algérie (272054) ; Maroc (346232), Tunisie (145846) ;
      Les Algériens sont loin derrière les marocains, les russes, Les chinois, Les Turcs, etc.
      Selon votre logique fallacieuse, tous ces pays n´existent pas parce que leur citoyens font le « siège » de l´ambassade de France pour obtenir un visa.

      Primo : le pays Algérie, dans ses frontières actuelles, n´est pas une création de l’Occident parce que les frontières de l´Est et de l´Ouest ont été fixées durant la présence ottomane. Seule la frontière SUD a connu un changement en incorporant les régions extrêmes du Sud notamment Tamanrasset, Djanet, In Salah, etc.
      Les Grandes villes du Sud que sont Ghardaia ; Laghouat, Touggourt ont toujours fait partie de la régence et étaient sous l´administration du bey du Titteri. Donc la régence d´Alger était dans ses frontières bien avant la plupart des pays européens. La France coloniale a tout simplement conservé ces frontières

      Deuxio : vous dites « ce n’est pas un peuple ». Savez-vous au moins ce qu´un peuple ? J´en doute fort. Sachez qu´il n´existe pas de peuple homogène. Tous les pays sans exception sont formés de peuples différents de par la langue, de par les coutumes, etc.. L´Espagne et la France sont de bons exemples. L´Espagne s´est formée par l´épée et le glaive et même aujourd’hui il y a des résistances. La France est une création de tribus germaniques venues d´outre-Rhin. (Les allemands ont-ils crées la France ? La question reste posée).

      Tertio : NON ! Ce territoire et ce peuple n´ont pas toujours été colonisés. Les royaumes berbères numides, les royaumes maurétaniens (setifien et cesarien), c´est l´œuvre de ce peuple. Ainsi que l´état Ziride, le premier royaume musulman autochtone d´Afrique du nord.
      Tu reviens au point de départ parce que ton raisonnement est farfelu, mise a part des affirmations péremptoires, tu ne démontres rien.
      A suivre


    • (Suite et fin)
      L´affirmation selon laquelle « Les populations qui vivaient sur son territoire au moment de la conquête musulmane se sont vues imposer une langue (l’arabe) et une religion (l’islam) » est fausse et dénuée de fondement.

      « Puis sont venus les turcs qui les ont dominé pendant 4 ou 5 siècles, puis les français, qui ont fini par leur laisser les clefs pour les raisons que Jacques Marseille et Daniel Lefeuvre expliquent très clairement » : La régence d´Alger faisait partie de l´empire ottoman le dernier califat musulman et ce pendant 312 ans et non pas 4 ou 5 siècles. c´était un état vassal du califat musulman comme la France est aujourd’hui vassale des USA et d´Israel. Tous les pays de l´afrique du Nord ( à part le Maroc occidental) ainsi que ceux de la péninsule arabique et du croissant fertile dépendaient du califat ottoman. Pourquoi en faire une fixation uniquement sur l´Algérie. 

      « Au moment où une partie de la population (urbaine, élevée et instruite à l’occidentale) ». Mais là tu divagues vraiment. La population algérienne quelle soit urbaine ou rurale n´est pas élevée ni instruite a l´occidentale. Alors même que les populations émigrées ne sont pas et ne veulent pas être élevées a l´occidentale, comment crois-tu un instant (tu l´écris même) que celles résidant en Algérie puissent l´être.
      Nous ne demandons pas la démocratie à l´occidentale. Personne n´en veut d´ailleurs.
      L´Algérie est suffisamment armée pour faire face a toutes les menaces venant du sud, de l´Ouest ou du Nord.
      Enfin d´après Wesley Clark, l´Algérie n´est pas sur la liste des régimes à faire tomber. A moins que tu ne sois dans les secrets du Pentagone.


    • #2476470

      @ Hacène :

      Je passe sur la relation d’un épisode personnel qui ne pouvant être vérifié n’a du coup aucune valeur et sur des généralités et des affirmations non étayées qui ne sont en définitive que des opinions.

      Je vais toutefois m’attarder, à titre d’exemple, sur l’une d’entre elle et l’analyser, et nous allons voir que ce que vous affirmez ne recouvre aucune réalité, bien au contraire.

      Vous écrivez :

      "Avant l’arrivée des colons (...) les algériens étaient lettrés à 80% et cela par le biais de l’apprentissage du coran dans les mosquées et zaouias."

      Quand vous écrivez « les algériens », vous oubliez (volontairement ?) de préciser que seuls les garçons avaient accès, (via l’étude du Coran) à l’alphabétisation. Ce qui excluait 50 % de la population. Un détail pour vous sans doute...
      Donc quand vous affirmez que 80 % des algériens étaient "lettrés" (?), j’en déduis qu’il s’agit en réalité de 80 % des hommes. Du coup, ce ne sont donc pas 80 % mais seulement 40 % des indigènes qui étaient alphabétisés...

      Vous précisez que cette alphabétisation, se faisait principalement par l’étude du Coran.
      En effet, l’alphabétisation, des garcons exclusivement donc, se faisait uniquement par l’étude du Coran. Oui, car le Coran était le seul sujet d’étude en primaire et en secondaire où l’enseignement consistait essentiellement en l’étude de la grammaire et des commentaires du Coran.

      En résumé, le Coran était donc le but de l’étude, pas l’inverse l’alphabétisation (source : L’état intellectuel et moral de l’Algérie en 1830, Marcel Emerit, Revue d’Histoire Moderne & Contemporaine, 1954).

      Ceci étant dit, on n’a pas de source pour vos 80 % de garçons ou 40 % d’indigènes envoyés en école coranique, puisqu’il faut les appeler comme ça. J’imagine que vous allez nous en fournir une solide ?

      Dernière chose, et non des moindres : que je sache, les autorités coloniales n’ont jamais confisqué les corans des indigènes ni interdit ou empêché son étude. De ce fait, il ne peut tout simplement pas y avoir eu "analphabétisation" du fait de la présence coloniale. CQFD mon cher Hacène.

      Sachez que j’ai également travaillé sur vos affirmations concernant les soit-disant 180 mosquées détruites sur 200 à Tlemcen et sur l’action des Pères blancs, et que je peux vous répondre de la même façon sur ces sujets, sources historiques à l’appui.


  • A partir du moment où je vois le régime français (Macron, le Drian, Bhl...) et ses relais médiatiques (le Monde, Arte, France 24, Bfm TV....) soutenir un mouvement quel qu’il soit, je n’ai plus besoin de réfléchir, je sais quel camp choisir.


  • Bien sûr que oui , tant que ses constructif et impartial, de toute façon un jour ils faudra en passer par la , mais avec de vrais Français Républicains, et ils faudra aussi critiquer tout autant une certaine france qui nous ont mis dans cette état....
    dans 10 ans ça fera 2 siècle que je suis français ....tant pis pour zemour


  • Ces deux émissions étaient juste de la propagande anti algérienne.


  • L’Algérie ou la France faut les prendre séparément si vous voulez se faire comprendre , d’un côté y’a le pouvoir visible et non visible des deux rives, mais les peuples sont les premières victimes des oligarques et des mondialistes eh oui ! ça existe depuis bien longtemps cette pourriture des mondialistes. Les guerres et autres conflits n’ont jamais étaient l’œuvre des peuples ni même d’ailleurs leurs doctrines.
    Ne pensez pas par les flux néfastes des médias mais, plutôt par votre bon sens et un raisonnement sage.
    Je suis Français et Algérien et, j’aime les deux pays c’est ma liberté, et, mon souhait c’est que les deux peuples retrouvent leur sérénité, liberté, indépendance, sécurité, prospérité. Au fond on est fait pour s’entendre et, par la même occasion se débarrasser de ce virus qu’est le sionisme, le maçonnique et qui existe aussi en Algérie. Paix et salut sur les deux peuples Français et Algériens. Eteignons le feu ensemble.


  • M. Kessous voudrait que l’Algérie ressemble aux pays occidentaux : LGBT, franc-maçonnerie et consorts. Non. Le Hirak est un soulèvement économico-politique. Kessous nous montre plus de "libertinage" que de lutte politique ... Il n’y a pas de guerre entre les Français et les Algériens. Il y a une guerre entre le pouvoir profond français (sioniste) et un gouvernement algérien aux ordres du NOM qui fait semblant de défendre la souveraineté de l’Algérie.


  • #2474721

    N’oubliez pas ce qu’avait dit un des membres de la famille Al-Thani du Qatar a un dirigeant ou général algérien la prochaine cible ça sera vous.Revoir l’analyse de Soral en 2012.


  • Les algériens interrogé par ce documentaire représente une frange de la population algérienne, n’en déplaise à certains algeriens et autre commentateurs. Mais bien sur ce n’est pas la majorité.

    Maintenant faut tout replacer dans un contexte particulier. En algerie, un mouvement d’extrême droite qu’on appelle les badissistes novembristes a fait son apparition en marge du hirak.
    Ces salopards soutiennent le régimes mafieux et militaro-industriels qui volent le peuple algériens depuis des décennies et explique le plus sérieusement du monde que le hirak est un complot français, marocain, israelien et kabyle dont le but est de détruire l’algerie en imposant le mariage gay, la laicité et de neutraliser l’armée algérienne ! Je sais que c’est totalement dingue mais beaucoup de crétins croient à ces thèses farfelues.

    Les badissistes novembristes sont des islamistes nationalistes arabes qui dénient l’identité berbère de l’algerie,refuse la démocratie et sont totalement d’accord avec l’instauration d’une dictature militaire autoritaires. Ils applaudissent les arrestations de hirakistes ou de journalistes et vouent une haine absolu envers la france et le monde occidental, responsable de tous les maux de l’algerie.

    Le documentaire diffusé par france 5 conforte en quelque sorte leur théorie du complot puisqu’on y voit des jeunes hirakistes qui veulent forniquer et vivre à l’occidental tout en consommant de l’alcool. Autant dire que Tebboune,qui est soutenu par les badissistes novembristes étaient aux anges lorsque le reportage a été diffusé car cela permet de faire passer les hirakistes pour des satanistes occidentalisés.

    En somme ne vous laissez pas berner. Le régime algérien tente de détruire le hirak et ce genre de reportage leur font vraiment plaisir puisque ça conforte leur propagande. On est dans une pièce de théatre et dans un numéro de manipulation. Le général Gaid Salah qui est décédé deux semaines après l’élection de tebboune a réussi a divisé la société algérienne en distillant le doute dans l’esprit de beaucoup de naifs. Tout ceci dans le but de sauver la tête du régime et des généraux mafieux.

     

    • Une infime minorité.
      Français allant souvent en Algérie pour le business, je peux te dire que c’est une infime minorité. La masse populaire n’est pas du tout mais alors pas du tout sécularisé, et pensent que le hirak’doit cesser depuis qu’il n’est plus que le résidu de laïcs et d’identitaires plus quelques autres.
      Avant la fin des vols, à Alger Audin il n’y avait plus que quelques centaines de manifestants, au plus 1 millier.
      D’ailleurs même les derniers hirakistes opposants du régime, des journalistes, des blogueurs ont insulté le réalisateur et la chaîne F5. Ils savent bien que cette manip dessert le hirak.

      Enfin je peux témoigner qu’en Algérie vous êtes très bien accueilli par le peuple et les autorités.


    • Je ne vois pas de mal à vouloir forniquer, boire de l’alcool (avec modération) et faire ce qu’on a envie de faire !!! Arrêtez de dire que c’est une occidentalisation, quelle hypocrisie.Les maghrébins sont les premiers clients des bistros.

      Les libertés individuelles n’ont pas leur place visiblement dans un pays comme l’Algérie c’est ce qui émane de votre commentaire même si vous défendez le Hirak. Les jeunes qui se sont exprimés représentent toutes ses âmes emprisonnées dans un pays avec un littoral, le soleil et l’érotisme sauvage et on leur impose un système archaïque et c’est grâce à cette pulsion des chairs que les gens se sont décidés à manifester.

      Ce que ce documentaire révèle est la facilité que les algériens ont à s’électrifier pour un oui ou pour un non dès qu’ont choisi de ne pas parler d’Islam et de traditions et de pudeur.

      Je pense que les algériens ont en ras-le-ponpon et veulent s’affranchir du joug d’un gouvernement de charognards. Après ce qui m’énerve toujours un peu avec les documentaires sur l’Algérie c’est qu’on nous rabâche sans cesse le passé colonial de la France. Allons tournez la page à la fin ! Vous êtes les uniques responsables de la défaite de ce pays face aux innombrables problèmes.


    • T’es kabyle toi ... calme toi, moi aussi.
      Le Hirak est incontestablement légitime, mais les différentes tentatives de récupération de ce mouvement par les frères musulmans d’un côté, et les progressistes de l’autre sont toutes autant incontestables.
      Cette frange progressiste de la société existe bien évidemment, on ne peut quand même pas le nier. Il serait aussi malhonnête de nier le caractère conservateur de la société algérienne ( je m’en réjouis d’ailleurs ).
      Je pense que les raisons derrière le tournage de ce documentaire sont assez claires. Sinon, le peuple français n’a rien à voir avec les plans mondialistes de l’empire ( ils en sont victimes eux-mêmes).


  • L’Algérie, je m’en bats le coquillard. Cela m’intéresserait davantage si la télévision française d’Etat présentait des documentaires sur les gilets jaunes (même si je ne me fais guère d’illusion sur la manière dont cela serait traité). Je reçois ces reportages destinés à un "public" qui à 99% n’a pas d’ancêtre qui a vécu en France avant la seconde moitié du 20ème siècle comme un crachat sur la tombe de ceux des miens qui ont combattu pour ma patrie qui est la France.

     

    • Je fais partie des algériens dont les anciens ont servi de chair à canon pour la France. Mon grand père a été mobilisé pour la campagne de 40 et fait prisonnier en Allemagne.
      Et je pense que le plus intelligent de la part du gouvernement algérien serait de produire un documentaire sur les Gilets jaune en France...


    • @ mid : ahhhh l’automatique algérien-du-tout-la-vie-est-injuste-céléfotalafranss

      les arabes n’ont pas plus été de la ’chair à canon’ que les Français (même bien moins d’ailleurs si l’on regarde les chiffres)

      mais puisque la perspective algérienne est ton seul intérêt, aie au moins la dignité élémentaire d’aller la voir depuis Alger, tu verras bien mieux.


    • Rigolo ce mid, des ancêtres algériens ayant servis de " chair à canon".. pour la France ?
      t’es pieds noirs ?


    • #2475147

      La présence Nord-africaine en France et en particulier algérienne est attestée depuis au moins 1920

      Et ceux qui commentent ces vidéos sont pour la moitié des algériens d’algérie, Youtube est international et la plupart sont francophones

      Et puis la France est(malheurseument) un océan cosmopolite ou cohabitent plus de 200 ethnies différentes

      il n’y a pas que les algériens sur terre, D’ailleurs les franco-marocains sont aussi nombreux que les algériens en France.


    • Soyons équitables. Les français n’ont rien donné au peuple algérien. Pas plus leur sang, que des infrastructures qui n’étaient destinées qu’aux colons. Quand on voit les vestiges laissés par la colonisation, on se dit que les français avaient la bas, la belle vie. Normal que les pieds noirs en versent encore de grosses larmes de crocodile encore aujourd’hui !

      Donc je n’ai aujourd’hui aucun scrupule à vivre dans ce beau pays de France.
      Au calme !


    • Je ne vais pas être aussi sévère. La France a quand même inocule la notion de Liberté à défaut d’Egalité, la Fraternité les petits crouillats ( khouya en arabe = frère) en avaient déjà.
      Cela c’est concrètise par le 8 mai 1945 à Serif, avec la revendication d’indépendance des premiers algériens qui en ont payé le prix fort. Des milliers de morts et les camps de regroupement pour les "arabes des champs", "les arabes domestiques" ayant été déjà contenus dans les casbah des grandes villes....
      Non, vraiment la France n’est pas encore colonisée,
      par ceux que vous croyez,
      Et je lui ne lui souhaite vraiment pas, car cela laisse des traces pas très jolies.


    • @Mid

      Dans cent ans encore ? Qu’est ce que certains d’entre vous ressemblent comme deux gouttes d’eau à vos cousins !!
      Ni oubli ni pardon, c’est pays mérite ma haine... Ça vous va comme un gant !


  • Reportages bidons qui interroge des bobos Algériens , rien de nouveau sous le soleil on a les mêmes en France. Les mérdias Français jouent leurs partitions en montrant l’Algérie comme une dictature pour le bien de l’OTAN pendant qu’en France les gilets jaunes se font dégommer la gueule par les flics Ripoublicains. Ensuite cela a été le tour des manifestants contre la réforme des retraites qui en ont pris pleins la gueule par la dictature macron. Pendant que les Français regardent la merde ailleurs ils nettoient pas la merde chez eux.


  • Le thermomètre politique de l’Algérie c’est Enrico Macias. Peu importe s’il sera encore vivant ou s’il sera déjà mort : le jour où Enrico Macias retournera en Algérie on pourra être sûr que l’Algérie est foutue.

     

    • Il y est retourné avec l’humoriste smain le comique(je ne me rappelle plus de la date exacte)


    • Salut François. D’où tiens-tu cette information ? Car il me semble bien que Macias n’a jamais remit les pieds en Algérie depuis 1961. Ne parlerais-tu pas d’une tournée de concerts qui fut négociée avec l’état algérien… puis finalement annulée ?

      En tout cas, bravo à tous ces c**s qui manifestent en Algérie. Ils vont changer un régime totalitaire qui sert au moins à repousser à l’extérieur des frontières du pays une mondialisation qui, elle, est encore plus totalitaire. Si les enjeux de la mondialisation se tournaient vers l’Algérie (ce qui est peut-être prévu, allez savoir), le pays finirait comme l’Irak, la Libye ou la Syrie. La question n’est pas de savoir si les Français ont le droit de critiquer les Algériens. La question est de savoir s’il reste encore des droits aux Français. Que les Algériens se le demandent avant de détruire le régime de 1962 pour mettre à sa place la m*rde que l’on a en France ou, voire pire encore, la m*rde qu’il y a en Libye ou au Moyen Orient.


    • Non non il n’y est pas retourné. Je sais pas si ça changera grand chose, mais non il n’a pas pu atterrir en Algérie, demi tour.


    • J’ai bossé près de 10 ans sur tout le territoire algérien, (agroalimentaire), avec les copains d’alors, on avait l’habitude de dîner dans un resto ultra connue, nommer "chez Sauveur" spécialité poisson (et pinard), situé à la Madrague (proche banlieue d’Alger), y est accroché en entrant dans la salle sur le mur côté droit, une photo d’Enrico Macias accolé avec Smain prise dans les années 2000 au sein même de ce resto de l’aveu même du fils du tôlier....


    • François, merci pour ce témoignage, je me trompais de toute évidence sur les faits en eux mêmes. Entre temps, au delà des détails, j’espère que tu auras compris la portée et la signification réelles de mon commentaire de départ.

      ladko, merci pour cette très intéressante lecture. Pourtant cet article ne parle ni de Smaïn ni d’un quelconque retour de Macias en Algérie. Je cite textuellement :

      "Enrico Macias évoque régulièrement sa volonté de revoir son « pays natal », et comment il en est empêché. Sa visite devait se faire en 2007, en compagnie de Nicolas Sarkozy."

      La visite "devait se faire" en 2007, mais en 2011 (date de l’article), elle ne s’était toujours pas faite (conclusion de la lecture de l’article).

      Je m’en tiendrai au témoignage de François (merci François).


    • Merci Pelagia !


  • Désir et volonté d’être français, conservant en même temps, son aversion pour la France ???
    Cette schizophrénie doit disparaitre, car à mon sens, c’est ce qui empêche d’aller de l’avant...


  • La pauvre France, combien lui reste à vivre ? Jusqu’au déconfinement ? On tous les cas ça sera dure l’après covide19.
    Pauvres Français, un Sarkozy président et un Macron président comment vous avez fait pour tomber si bas ?
    Comparez les gilets jaunes "martyrisers" avec le hirak "béni" et vous saurez que cette France et devenue un pays tier monde


  • #2474896
    le 31/05/2020 par l’artilleur de Metz
    Les Français ont-ils le droit de critiquer les Algériens ?

    j’voudrais bien les voir nos kékés des banlieues faire des roues en l’air sans casque et sans assurance à Alger. La seule chose qu’on peut leur envier c’est qu’ils ont des Sukhoi et pas les fers à repasser de l’OTAN mais toujours pas de scoot à tirer pour les teneurs de mur qui s’emmerdent grave. J’oubliais, il paraît que leur ministère des affaires étrangères va s’appeler dorénavant le "ministère du Trabendo."

     

  • #2474986
    le 31/05/2020 par Loge Averroès des Musulmans du Nord/Pas-de-Calais
    Les Français ont-ils le droit de critiquer les Algériens ?

    le Maroc est bien plus dangereux, nocif et nuisible pour la France
    que ne le pourrait l’Algérie !
    un royaume Chérifien Maçonnique qui joue constamment à l’apprenti-sorcier
    avec et entre le narcotrafic-Mafieux et le Salafisme-Wahhabite
    avec en prime son tourisme sexuel mondialiste et universel
    ne peut qu’être qu’apostasie et despotique comme pays
    tout comme à l’effigie du drapeau Marocain à l’étoile Baphométique !

     

    • Du pur troll sans aucun intérêt.
      Sinon le sujet de ce poste c’est la décadence algérienne, la main mise d’un caste militaire sur la manne pétrolière et la vie des habitants de ce pays, sans oublier l’eternel "ci la fôte di la Fronce".


  • #2475068

    La question ne se pose même pas , oui on a absolument le droit de critiquer .Cela est de la liberté d’ expression et de penser . Sauf que ces reportages sont orientés et participent de la propagande sioniste pour déstabiliser un pays non soumis . On peut dire ce que l’ on veut de l’ Algérie mais c’ est un pays souverain et la non reconnaissance de Israël est en soi quelque chose de tout à fait louable compte tenu des génuflexions méprisables de nombreux pays ( Arabes , Occidentaux et autres ) devant les ennemis du genre humain .


  • L’Algérie est une poubelle comme la très bien dit Alain après sa visite en Corée. Cependant le plus grave ce n’est pas ça, c’est surtout la mentalité de ces gens, violence, névrose, arrogance mal placée, déni de réalité, aucune introspection et remise en cause de ses torts, toujours à rejeter la faute de ses incompétences sur les autres (France, Maroc, USA etc), le tout sans aucuns points positifs, pas d’industries, pas d’artisanats, pas d’agriculture, pas d’arts, rien.


  • #2477633

    Bien sûr,il n’y’a pas de loi Fabius-Gayssot


  • Que ce soit les Français en France ou n’importe quel autre peuple de souche européenne c’est bien simple on a droit a rien, juste le droit a la fermer et a se faire grand remplacer. Moi je dis merde aux minorités agissantes qui nous pourrissent la vie et tentent de nous faire disparaitre ! Vive les Français et vive la France ! Ceux qui sont pas contents ils ont qu’a se barrer. Point barre


Commentaires suivants