Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Alain Soral – L’Algérie sous le poids des contradictions

Troisième extrait gratuit de Soral a (presque toujours) raison – Épisode 9

Le neuvième épisode de Soral a (presque toujours) raison est toujours disponible !

 

En exclusivité, un troisième extrait gratuit de Soral a (presque toujours) raison – Épisode 9 :

 

Comment visionner l’émission ?

 

Pour visionner cet épisode de Soral a (presque toujours) raison et soutenir l’association d’insoumission française E&R, deux possibilités s’offrent à vous :

 

Rendez-vous sur la page de paiement direct (à partir de 3 €) !
(cliquez sur l’image)

Après votre achat, cliquez sur « Mon compte » en haut à droite du site Kontre Kulture puis sélectionnez l’onglet « Mes VOD ».

Ou

Procurez-vous Combat pour Berlin chez Kontre Kulture :

Pour tout achat de Combat pour Berlin, le neuvième épisode de Soral a (presque toujours) raison vous est automatiquement offert !

 


 

Contournez la persécution avec le virement permanent

 

Dans un précédent article, nous présentions la solution pratique prioritaire pour la survie de l’association : le virement permanent.

 

Il s’agit d’un virement mensuel, automatique et récurrent de votre banque à la nouvelle banque d’Égalité & Réconciliation.

Nous en profitons pour remercier tous les sympathisants qui l’ont déjà mis en place puisqu’il s’agit d’une aide nécessaire suite au blocage de notre compte PayPal l’été dernier.

Les assauts répétés de la « Justice » sous influence communautaire nous le rappellent en permanence : le combat continue !

Pour aider E&R à diffuser largement les idées d’Alain Soral, dans un contexte se durcissant de jour en jour, le virement permanent prend tout son sens et devient indispensable.

Il est possible que l’espace client de votre banque sur Internet vous permette de le réaliser.

Dans ce cas, nos coordonnées bancaires sont les suivantes :


- Nom de la banque : BNP PARIBAS
- Nom du titulaire : Égalité et Réconciliation
- IBAN : FR76 3000 4000 4900 0101 2564 471
- BIC (SWIFT) : BNPAFRPPXXX

Dans le cas contraire vous pouvez de toute façon le mettre en place en transmettant par courrier (ou en guichet) à votre banque le formulaire suivant :

 

Contreparties

Il est possible de répartir dès à présent le montant mensuel de votre virement permanent sur :

 

  • Les financements participatifs E&R

Pour obtenir un accès exclusif à divers contenus préparés par Alain Soral et son équipe : photos et vidéos inédites, accès en avant-première aux entretiens mensuels, contenus bonus, voire plus encore...

Une mine de contenus éditoriaux de premier choix : articles non parus sur le site E&R, extraits ERFM inédits, abonnement à La Fachosphère s’amuse (le journal anti-Charlie)... Liste non exhaustive !

 

  • Et/ou l’adhésion annuelle à l’association

Qui vous donne :

- la possibilité d’entrer en contact avec votre section régionale pour être tenu au courant de ses diverses activités (et y participer si vous le souhaitez) ;

- un accès à l’espace adhérent en ligne, au forum de discussions et au réseau d’entraide Solid’E&R ;

- le confort de la ré-adhésion annuelle automatique (plus aucune démarche à effectuer).

 

Pour orienter votre virement permanent vers une ou plusieurs de ces contreparties, ou pour toutes informations complémentaires, écrivez dès à présent à contact@e-r.fr.

Merci à tous de votre soutien. Votre réactivité fait notre force pour poursuivre le combat.

Vive E&R, et vive la France !

Soral a (presque toujours) raison !

 

Rendez-vous sur kontrekulture.com
pour découvrir l’intégralité de l’œuvre d’Alain Soral
 






Alerter

101 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2194950

    "Tout ce qui est nation, est notre..." dit le sage. Mais il est vrai qu’il y a des pays, ou plutôt des populations, qui non pas le niveau...

     

    Répondre à ce message

  • #2194972

    L’ analyse de Mr Soral est très pertinente pour qui connaît ce pays .Le nationalisme y est à fleur de peau mais le sens civique et la citoyenneté ,des notions très abstraites .
    la qualité de l’ environnement est confinée au foyer et ne franchit pas le seuil .Le problème des ordures ménagères est gravissime et ceux qui prétendent pouvoir le régler en 6 mois ne savent pas ce qu’ ils racontent . Pour ce qui est de l’ avenir politique , espérons , une fois n’ est pas coutume que Mr Soral se trompe et que le peuple Algérien fasse le " ménage" sans trop de casse .

     

    Répondre à ce message

    • #2195287

      Tout à fait, pas de civisme dans la rue, mais je vois aussi un changement de mentalité : un flagrant défaut d’éducation comparativement aux anciennes générations (des années 60 à 80) ; ce qui peut sembler paradoxal car si les nouvelles générations sont plus instruites elles sont moins respectueuses de l’environnement et des autres (faire la queue=inévitablement quelqu’un essaie de passer avant), plus individualistes et surtout avides de consommer (branchées sur des paraboles, facebook et autres, avec cet idéal sublimé du confort matériel). La corruption et le vol à tous les étages et pas uniquement chez les puissants...Tout le monde veut faire fortune (ça peut sembler légitime) mais en se tournant les pouces...personne pour travailler la terre, exode rural, tout le monde veut un boulot dans un bureau bien payé mais ceux qui ont cet emploi n’en glandent pas une...
      L’État est décrié "tous des voleurs", mais les gens ne comprennent pas que l’Etat c’est eux.
      Le mal est profond, je ne souhaite pourtant pas à l’Algérie un chaos, mais ça va être difficile et surtout long.

       
    • #2195382

      cinquante sept ans après l’indépendance et faire sa pleureuse aux larmes de crocodile et en jouant à la victimisation quasi permanente tout en pointant du doigt la coupable toute désignée : la France !
      OK ! c’est bon, mais faudrait peut être changer le refrain, depuis le temps le disque est rayé et la rengaine est devenue obsolète.

      accusation inversive, victimisation fictive, culpabilisation subversive

       
    • #2200102

      je me demande bien quel est le rapport entre sac poubelle et Etat- nation... la sauvegarde de l’espace publique releve-en grande partie- du domaine de la contribution et de la loi autrement dit les taxe (foncières notamment) et la contravention, ça devrait être évident surtout pour quelqu’un qui est marxiste de formation , si on suit le raisonnement développé dans la vidéo on serait obligé de déduire que la contravention (par exemple) n’a pas lieu de citer dans un "véritable" Etat nation vu que le simple "sentiment national bien-veillant" sur l’espace publique suffirait a préserver ce dernier...
      et puis critiquer l’Algérie en utilisant des images qui proviennent du maroc ,cela ne devrait pas faire énormément plaisir au lugan lol....

       
  • #2194976

    Hussein
    @Soral, le problème des algériens en général c’est ce nationalisme mal placé, cette posture indécente de refuser la critique d’où qu’elle vienne et de surcroît d un français, moi qui suis d ’origine algérienne né en France depuis 62 ans,
    j’ai du mal à m’expliquer voir à m’exprimer face à mes coreligionnaires, le dialogue ne passe pas, et ça passe tout de suite à engueulade voire aux hurlements.
    Même si je ne partage pas complètement le sujet sur ce qui s ’est passé en Algérie pendant la colonisation, il n en demeure pas moins que monsieur Soral a raison sur de nombreux point concernant l’Algérie, parfois l’esprit critique fait défaut à de nombreux algériens tombés dans une paranoïa hystérique dès qu’ il s’agit de critiquer l’Algérie, malheureusement c’ est une triste réalité, mais la France ce n’est pas la république encore une fois il faut le préciser, et les Français ce n’est pas la république aussi nuance. Je ne m’étalerais pas plus sur le sujet, il y a tellement de choses à dire,
    Soutien total à E&R et à vous monsieur Soral, nous ne pouvons pas être d’accord sur tout mais au moins sur l’essentiel.

    Hussein

     

    Répondre à ce message

  • #2195500

    Bonjour, est-ce que quelqu’un connait le titre du morceau à la toute fin de la vidéo ? Merci d’avance...

     

    Répondre à ce message

  • #2195513

    Là M. Soral votre système de comparaison ne tient pas la route : le fait que l’espace public existe ou non n’a pas grand chose à voir avec l’existence d’une nation ou non. Une nation dont l’affirmation de soi sur le plan culturel n’est pas à démontrer, et qui va jusqu’à faire de villages entiers des drapeaux bleu et blanc, est la Grèce, or, depuis toujours et depuis les célèbres carnets de voyage d’Edmond About et de Henry Miller, le sens du bien public n’y existe absoluement pas, on y a toujours jeté ses ordures dans l’espace public autant qu’en Algérie, seul le tourisme motivant certains villages à se garder propres comme des sous neufs (comme certains villages tunisiens qui tranchent avec la norme maghrébine ambiante).

    Un autre pays dont l’absence de sens du bien public est légendaire est l’Inde de la plaine indo-gangétique, c’est un pays affirmé sur le plans culturel-national jusqu’à la caricature en ce sens que vous aurez beau faire des efforts d’adaptation vous serez toujours un étranger : tout le monde chie dans la rue et dans les parcs, c’est même une manière d’affirmer qu’on est entre Indiens. Il arrive bel et bien que des cultures nationales comportent le mépris du bien public comme trait et que ce mépris du bien public est d’autant plus aigu que le sens de l’affirmation nationale est grand. On cite le Japon comme un exemple de pays propre du fait de son homogénéité mais la Chine est un pays qui exige de ses citoyens une homogénéité encore plus extrême sur le plan de la race, du comportement, de la pensée, et pourtant c’est un pays où nul ne prend soin du bien public.

    La Suisse que vous citez en exemple de sens du public poussé jusqu’à l’extrême ne montre son visage de propreté légendaire que depuis la fin de la crise séparatiste du milieu du 19ème siècle, que depuis que la Suisse est devenu un pays hors-sol pour multinationales, banques et hôtels intercontinentaux : auparavant ce pays était au contraire reconnu pour être une sentine comparé à la France et à l’Autrice voisines. Singapour est un pays complètement métissé sur le plan identitaire avec de fortes communautés culturelles comme la Chinoise reconnues pour leur esprit de prédation économique, or c’est un pays encore plus propre que la Suisse où l’on prend soin de son coin de rue comme de son tapis. Je crois que cette propreté ou saleté des espaces publics vient tout comme en Grèce du fait de tel ou tel rapport avec l’argent mondial.

    Ceci dit l’Algérie est un pays artificiel.

     

    Répondre à ce message

    • #2195651

      Je ne crois pas que dans la Grèce antique, les inventeurs de la démocratie n’avaient pas le sens du bien public. Si la Grèce d’aujourd’hui a déchu, c’est que les nations peuvent déchoir et se désintégrer.

      L’Inde n’est pas une nation comme l’est la nation française. C’est une société tribale organisée en castes. On parle même des Indes, tellement il n’y a pas d’unité nationale avec ses religions, ses coutumes, ses dialectes différents.

       
    • #2196534

      @titus
      Arrêtez de vous prendre pour le nombril du monde. A vous croire seule la France est une nation. Où en est cette "grande" nation par rapport a la destruction programmée de sa culture, de sa religion et de son histoire. Faites comme Diogène prenez une lampe et sortez pour chercher cette nation. vous n´allez trouver que des nations : les basques, les bretons, les corses, etc...

       
    • #2198086

      bien dit mais cependant ça se termine par une fosse note , un pays artificiel , attends laisse moi deviner...y’aurait-il des pays "naturels".. mon cher les pays et les nations sont des constructions humaines . après le coup de "l’Algérie est une invention coloniale " on connait ,c’est pas nouveau ...il parait même que pour certains banana -Head, cette deduction orientalisto-sophistique soit une évidence....

       
    • #2198441

      @Titus

      "Je ne crois pas que dans la Grèce antique, les inventeurs de la démocratie n’avaient pas le sens du bien public. Si la Grèce d’aujourd’hui a déchu, c’est que les nations peuvent déchoir et se désintégrer."
      N’oubliez pas que la Grèce a fait partie pendant des siècles de l’empire Ottoman . Les Grecs d’aujourd’hui sont les héritiers des sultans , pas de Périclès et d’Aristote . Ils ressemblent plus souvent à de gras bouffeurs de kebabs qu’à des hoplites . Cela explique en grande partie le merdier grec actuel à mon avis . Et la France prend malheureusement le même chemin .

       
  • #2195960
    Le 11 mai à 11:42 par fabien pebre
    Alain Soral – L’Algérie sous le poids des contradictions

    le patriotisme algérien ça se rapproche "des supporteurs marseillais" soutenant une équipe faible dans une ville anarchique corrompue et crasseuse ,néanmoins on envie leur ferveur

     

    Répondre à ce message

  • #2195981

    L’Algérie, un pays artificiel ?. Nous n’allons pas tarder à le savoir. Patience.
    Un Cheikh Soufi a dit entre autres choses de l’époque que nous vivons que les intellectuels eux-mêmes n’y comprennent rien.
    Il y a plusieurs définitions de la Nation. Staline a écrit un livre pour définir la sienne. Chez les musulmans nous avons Le Coran qui parle de peuples et de nations. L’Islam est universel cependant que l’on parle de "Nation islamique".
    La société algérienne est une société sans classes, horizontale (contrairement au Maroc voisin, par exemple). Certes il y a des riches et des pauvres mais aucun algérien n’est considéré comme étant socialement supérieur à un autre. Aucun algérien ne peut afficher de mépris contre un pauvre, c’est très mal vu là-bas.
    Aujourd’hui, la menace d’effondrement est présente partout dans le monde
    Certains tomberont de très haut. Chez d’autres ce sera plus soft.
    Bon. Qui vivra verra.

     

    Répondre à ce message

  • #2196553

    Bonsoir Mr Alain Soral
    Tout d’abord je voudrais vous dire tout le bien que je pense de votre heroïque combat contre l’oligarchie mondialiste. Je suis Algérien vivant dans mon pays et je crois que nous sommes de la même génération.
    Je visite régulièrement votre site ER depuis ses débuts et je réitère tout le bien que je pense de vos idéaux et vos valeurs que je partage, à quelques nuances près certainement d’ordre disons ethnique.Pour ce qui concerne l’article en question, et n’ayant visionné que l’extrait de la vidéo, je rebondis évidemment sur le dessin de l’emblème national de mon pays à côté de celui de l’entité sioniste, qui me semble d’emblèe pour le moins qu’on puisse dire polémique et à la limite de la provocation, chose qui pourrait être tolérée considérant votre esprit très critique pour la chose politique, aussi disserter sur la notion d’état-nation thème très philosophique, ainsi que sur la notion de "beylicat" effectivement toujours ancrée dans le mental des Algériens et heritèe des diverses epoques coloniales, et qui représentait souvent la seule forme de résistance possible à l’oppression avec évidemment ce que cela suppose en matière de comportement vis à vis de la propriété publique, me semble peut être pas d’à propos eu égard à la phase cruciale que nous traversons.
    Les connexions perverses entre le regime et vos différents gouvernements depuis l’independance de mon pays n’etant pas seulement une vue de l’esprit retors attribué souvent à tord aux anciens colonisés que nous persistons à être aux yeux de la plupart de vos concitoyens, il m’etais permis de la part d’un homme de votre trempe d’esperer un peu plus de considération votre part ou du moins un minimum de compréhension.

     

    Répondre à ce message

  • #2196589

    Les états Unis sont un pays artificiel qui met aujourd’hui à l’amende le reste de la planète en partant avec une doctrine nouvelle, un peuple nouveau.

    Je ne prétend pas que l’Algérie deviendra l’amérique loin de là mais l’autochtone de cette région du Maghreb est fier de son auto-détermination. La France a apporté beaucoup de choses mais avec en contre-partie l’humiliation de l’indigénat ...
    On veut faire de l’Algérie un pays qui devrait être marocain : nous le refusons catégoriquement. Nos 500 ans d’humiliations devant l’impuissance du royaume chérifien collaborateur encore aujourd’hui nous ont poussé à prendre notre destin en main.
    En 50 ans l’Algérie fait mieux que 1000 ans du royaume marocain malgré les nombreux défauts du pays.

    Le problème n’est pas identitaire ni vraiment économique mais bien la corruption généralisée à toutes les strates de la société qui asphyxie le pays et le prive de l’accès au modernisme.

     

    Répondre à ce message

    • #2197883

      Ne te laisse pas rouler par la propagande colonialiste
      il y a toujours eu un état au Maghreb centrale depuis le royaume Numide
      meme a l’époque des romain et des Ottoman il y avait un pouvoir locales
      les ottomans ont étaient appelé par la population pour faire face a l’Espagne sous le principe de la OUMA (communauté musulmane )
      le sultan Souleyman a même hésité a accepter c’est le corsaire Barberousse devenu roi d’Alger qui a réussi a le convaincre après sa victoire Historique d’ALGER sur Charles Quint en 1541

       
    • #2199367

      Je ne suis pas un spécialiste mais j’ai vu un documentaire « le dessous des cartes » concernant le Sahara qui explique bien les grand axes commerciaux à l’époque. Il y avait entre le Nord et le Sud Sahara des échanges qui peuvent démontrés par une langue commune le berbère.

      Bernard Lugan prétends que l’Algérie n’a jamais été un état. Car il n’y a jamais eu des grandes villes comme Fez. Alors qu’il y avait deux axes... bien distincts... un remontant vers le Nord de l’Algérie et un autre empruntant la voie côtière du côté du Maroc pour rejoindre Fez. Sans être un expert on voit tout suite l’explication du développement de deux états distincts.

      Bernard Lugan ce militant devenu historien qui n’a jamais entendus parler d’israel... des sionistes.. et encore moins de la France Afrique... LOL.. et pas plus des franc-maçons ? Un regard tout à fait partisan je dirais.

      Son amitié avec le roi du Maroc n’explique peut être pas tout.... Quant à sa critique de la politique de l’arabisation qu’il explique avec des contorsions son application unilateral n’était peut être pas des plus adéquat mais je crois personnellement que l’Algérie a copié à bien des égards le modèle français de centralisation et l’imposition d’une langue commune au détriment des langues régionales... Les écoliers bretons se faisaient taper sur les doigts si ils parlaient un seul mot de breton dans la cour de récréation.. EnFrance la cohésion nationale autour d’une seule langue, Lugan il en pense quoi ?

      Pour l’anécdote l’Algérie est le premier état à avoir reconnus les États Unis lorsqu’ils se sont émancipés de l’entreprise mère (l’Angleterre). Il avaient des accords de non agression dans le dominion que représentait la Méditerranée territoire sous contrôle des barbaresques. 20%du budget des USA était consacré à la sécurité de leur flotte en Méditerranée avec cet accord !

      Pierre Péan dans son ouvrage Main basse sur Alger décrit bien les conditions favorables de la régence d’Alger (en arabe : Al Jazâ’ir) de cet état intégré à l’Empire ottoman tout en étant autonome (!) un état qui était le Grenier à blé des armées napoléoniennes.

      Lorsque j’apprends que Ben Bella le 1er président était un tirailleur marocain de parents marocains, Boumediene son remplaçant un chaoui mais alié du clan de Ouijda et Bouteflika née au Maroc... en plus des « DAF » (Lounis Aggoun) j’ai découvert en très peu de temps... énormément de choses insoupçonnées... Des dirigeants anti-Maroc anti-harkis ?

       
  • #2197018

    Des propos qui satisferont très largement un certain nombre de l’entourage de M. Soral tels que M. Lugan ou M. Hindi qui n’ont jamais accepté l’émancipation d’une Algérie forte et souveraine au gré de luttes victorieuses contre la France et le Maroc.
    N’en déplaise, l’Algérie est et demeurera un État-nation au même titre, non pas que la nation française qui est née sur le tard à la toute fin du XIXème siècle en opposition à la Prusse, mais que l’État-nation Allemand ou italien précurseurs en la matière et modèles éternels de cette première. Autant j’admire M. Soral pour son courage et ses idées, autant les propos haineux tenus dans cette vidéo sont gratuitement insultants envers un peuple qui a bien des leçons à donner aux français qui ont depuis bien longtemps abandonné leur patrie et votre persécution en est la preuve ! Contrairement à ce que vous affirmez, le problème des poubelles en Algérie est à la base du soulèvement national contre le régime mafieux et corrompu. Même la Suisse deviendrait une poubelle si leur gouvernement ne s’acquittait de ses missions premières. Bien à vous.

     

    Répondre à ce message

    • #2199370

      Monsieur Hindi n’a jamais eu de telles considérations... c’est ridicule de l’associer à Bernard Lugan... Youssef Hindi a expliqué à maintes reprises sa démarche de discuter avec tout ceux lui donnant la possibilité de s’exprimer. Vous devriez vous en tenir à ce qu’il dit.

       
Afficher les commentaires précédents