Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les Gilets jaunes seraient deux fois plus complotistes que la moyenne

Ainsi, pour aller dans le sens des conclusions de cette « étude » de la Fondation Jean-Jaurès-Rudy-Reichstadt, les individus conscientisés par et sur l’Internet (avec de fausses infos) passeraient à l’acte en manifestant socialement leur mécontentement. Ce mécontentement serait donc fondé sur des erreurs de jugement. Bien.

 

C’est pourtant exactement ce qu’il s’est passé quand les écrits de Marx ont ruisselé jusqu’en bas et ouvert les yeux des prolétaires qui ont alors organisé leur défense. Aujourd’hui, 150 ans après la révolution sociale qui a suivi la révolution industrielle, plus personne ne remet en cause la lutte des travailleurs pour leurs droits.

En 2019, la révolution internet a bouleversé la donne politique : une information nouvelle a lézardé les schémas de pensée imposés par l’élite, schémas que l’élite pensait éternels et qui lui servaient de socle de domination mentale. La même révolution sociale est en cours, et malgré les cris d’orfraie de la dominance, la mayonnaise ne rentrera pas dans le tube. Quand la conscience dépasse un certain seuil en termes démographiques, elle est inarrêtable. Mieux vaut composer avec elle que de la combattre car c’est perdu d’avance.

Pour l’instant, les gouvernements en place n’ont pas compris ça : ils ont une révolution de retard. Ils seront logiquement balayés. La violence qui sévit actuellement en France est celle d’une élite qui s’accroche à un pouvoir qu’elle a déjà perdu. Pour autant, le pouvoir n’est pas encore aux mains des Français.

En attendant la libération, il faudra encore subir les âneries des derniers larbins du pouvoir profond, qui se grillent ainsi les uns après les autres. Ce lundi 11 février 2019, on apprend sur francetvinfo que les Gilets jaunes sont deux fois plus complotistes que les autres Français.

« Un Français sur dix pense que l’attentat au marché de Noël de Strasbourg, le 11 décembre dernier, est une manipulation du gouvernement pour détourner l’attention des Français en plein mouvement des Gilets jaunes.
C’est l’un des enseignements de l’enquête sur le complotisme, dont franceinfo vous révèle en exclusivité le deuxième volet lundi 11 février. Étude réalisée par l’Ifop pour la fondation Jean-Jaurès et l’observatoire Conspiracy Watch. Cette nouvelle partie s’intéresse plus particulièrement à l’emprise des fake news au sein des Gilets jaunes. Le constat est clair : dans ce mouvement, on croit beaucoup plus que la moyenne aux théories du complot.
Si 10% des Français pensent que l’attentat de Strasbourg est une manipulation du gouvernement, la proportion fait plus que doubler (23%) chez les personnes qui se définissent comme Gilets jaunes. »

 

Heureusement, on n’a pas eu l’item de la Terre plate ou celui des Illuminatis reptiliens équipés d’un anus artificiel musical qui se baladent parmi nous. Mais avec la Fondation Jean-Jaurès, Conspiracy Biatch et francetvinfo, il faut s’attendre à tout. Le niveau de débilité de leurs démonstrations touche au point C, qui est le point le plus haut dans l’échelle du comique.

Au milieu de ce fatras d’imbécillités, il faut reconnaître que ce genre d’étude permet d’évoquer des sujets qui sans cela n’arriveraient jamais sur la table du débat public. Et rien que pour ça, on remercie ces andouilles de propagandistes qui propagent sans le savoir les théories les plus folles, comme cette histoire de « lobby sioniste ». Mais où vont-ils chercher tout ça ? On préfère encore croire que la Terre est plate comme Jane Birkin !

« C’est le cas aussi pour les thèses idéologiquement marquées, comme celle sur l’existence d’un "grand complot sioniste à l’échelle mondiale" : on y adhère deux fois plus chez les "gilets jaunes" (44%) que la moyenne des Français (22%). De manière similaire, 46% des personnes se définissant comme "gilets jaunes" pensent que l’immigration est organisée délibérément par les élites pour aboutir au remplacement de la population européenne par une population immigrée, cette proportion tombe à 25% pour l’ensemble des Français. »

Pensez-vous !

Étude dans l’étude, nos amis les chercheurs de poux dans la tête des GJ ont voulu savoir par quel ressort psychologique ou social les Français en colère en arrivaient à penser de telles sornettes. Et là francetvinfo nous offre un argument de poids :

« Comment expliquer cette plus grande porosité aux fausses infos, au sein des "gilets jaunes" ? Cette étude pointe d’abord une dimension idéologique : la vision répandue dans ce mouvement du haut contre le bas, des élites contre le peuple. Plusieurs théories se retrouvent dans cette grille de lecture. »

 

Les différences sociales, la lutte des classes et la coupure élite/peuple ne seraient donc que des illusions et ces illusions auraient des conséquences néfastes sur le réel. Soit.
Mais surtout, le peuple est débile : c’est la Fondation Machin et Rudy IIIe Reichstadt qui le disent.

« Le niveau de diplôme joue également : moins on a fait d’études, moins on est armé pour déjouer les fake news, moins on a d’esprit critique, selon cette enquête. Or, on sait que les "gilets jaunes" se sont d’abord recrutés dans les couches moins diplômées de notre société. Dernier élément : les gilets jaunes se détournent massivement des médias traditionnels et préfèrent les réseaux sociaux pour s’informer, là où il n’y a ni déontologie, ni de vérification de l’information. »

Ni propagande, ni Conspiracy Watch, ni Fondation Jean-Jaurès, ni francetvinfo.

Même si ces officines de mensonge oligarchique ont leur boutique sur le Net, personne de sensé ne va y faire ses courses informationnelles. C’est bien trop con et le peuple conscientisé est déjà loin de ces salades culpabilisatrices. Les Français apprennent, et vite. L’oligarchie et ses larbins culturels ont déjà un sacré retard sur ce constat et cette réalité. Qu’ils continuent à nous traiter de menteurs et d’idiots, le retour du Réel n’en sera que plus tragique !

Ces horribles Gilets jaunes, sur E&R :

 






Alerter

45 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2142836

    Ce graphisme en dit long sur la corrélation entre l’attentat et le phénomène gilet jaune :
    https://trends.google.fr/trends/exp...

    Je reste ouvert à des explications qui remettraient en cause le lien de causalité entre les deux courbes.

     

    Répondre à ce message

  • Selon cette étude je suis deux fois plus "complotiste" que la moyenne...cela fait longtemps que je le suis et ces temps derniers je me sens de moins en moins seul...

    Un complotiste, c’est quelqu’un qui refuse de boire aux abreuvoirs du pouvoir, mais qui préfère étancher sa soif dans les sources libres, là où il peut voir le fond et où l’eau n’a pas été filtrée et traitée au chlore...

    Ça va aller crescendo, mais si les Gilets Jaunes ne reculent pas, si le mouvement ne s’arrête pas, ils obtiendront le statut de "terroriste"(avec tous ce que cela déclenche en terme de répression policière)...c’est le terme et les méthodes qui vont avec qui ont toujours été employé par les pouvoirs dés qu’ils commençaient à perdre...le pouvoir.

    Pour l’instant, "complotiste" c’est encore mignon !

     

    Répondre à ce message

  • #2142885

    Je me marre toujours énormément avec le site les crises (ou histoires d’O.B.), ses explications sur le 11 septembre sont réellement prodigieuses. J’espère qu’il a planché aussi sur les morts des Kennedys ! Ou que ça va sortir, je n’en peux plus d’attendre.

     

    Répondre à ce message

  • #2142893

    Ils en ont pas marre de nous balancer des chiffres et des sondages bidons.

     

    Répondre à ce message

  • #2143012

    Et la proportion d’enfants qui croient au Père Noël est bien plus importante chez les enfants issus de familles catholiques (majoritaires en France) que chez ceux issus de familles musulmanes (vachement moins nombreuses faut-il le rappeler ?) ou juives (encore moins nombreuses faut-il LEURS rappeler ?), ou encore bouddhistes...etc.

    Du coup statistiquement une majorité d’enfants de Gilets Jaunes croient au Père Noël.

    Conclusion : Cette croyance farfelue est la preuve que les GJ sont complotistes !

    PS : Me voilà polito-sociologue !

     

    Répondre à ce message

  • #2143034

    Bravo à l’Ifop de prendre de l’argent à la "fondation Jean Jaurès" et consorts, pour leur fournir des "résultats d’enquête" aussi risibles !!!

     

    Répondre à ce message

  • #2143075

    C’est Jésus en patinette électrique cette étude. Et la revue de presse de Jova, avec liens vers les sources (AFP, Reuters, Bloomberg, et j’en passe), elle n’est pas vérifiable peut-être ? Et ceux qui la lisent, ne sont-ils pas en majorité diplômés ? Voire pour certains interdits de lecture au bureau ? La liste des censeurs est en tête de son site.

    Mais si on fait semblant de prendre cette vaste plaisanterie au sérieux, par simple jeu d’esprit, on peut la retourner comme une chaussette (la majorité faisant la norme, n’est-ce pas ?) et en déduire que les bleus (ceux qui ne soutiennent pas les GJ) sont deux fois plus formatés et mal informés que le français moyen. Doués d’intelligence mais bouchés à l’émeri.

    Sauf ceux qui lisent Jova ou Sputnik chez eux en cachette mais, comme ils ne vont pas le crier sur les toits, leur apport au sondage doit être pris avec un gros grain de sel. Des fois que les sondeurs livrent l’info à leur employeur...

    Dans le style "joue pas au plus con avec moi, t’es sûr de perdre", ils se posent là chez Jean Jaurès Fondation & Co. Leurs "stats" disent tout et son contraire, selon la perspective de l’observateur. Il est étonnant de constater que des gens soi-disant aussi intelligents choisissent une arme à double-tranchant comme les stats. Erudits, à n’en pas douter. Intelligents ? Certains jours peut-être mais certainement pas celui de la publication de cette étude.

     

    Répondre à ce message

  • #2143137

    Pourtant ceux qui ont fait des études devraient savoir que l’Histoire est parcemée de complots et autres conspirations que ce sont des évènements tout à fait historique et démontrés.

     

    Répondre à ce message

  • #2143147

    être complotiste c’est avoir l’esprit critique normalement développé, pas de quoi fouetter un chat ! Après, ceux qui ont interêt à nous vendre des pantalons à une jambe ne vont pas aimer les esprits critiques, c’est évident !

     

    Répondre à ce message

  • #2143159

    J’ai entendu cette chronique sur France Info et ça m’a mis hors de moi !!!
    Ces gens là ne comprennent vraiment rien ! Ils sont tellement formatés que leur aveuglement leur semble être de la clairvoyance ! Ils ne sont pas prêts de gagner leur guerre de l’information avec des arguments comme ça !

    Malheureusement, ils ont une puissance de feu très importante si on additionne toutes les chroniques radio, télé et presse écrite... Malgré la légèreté des arguments, ils ont _en contrepartie_ le poids d’un rouleau compresseur qui pratique un damage permanent des esprits...
    Et sur tous ces sujets, ne cherchez pas l’ esprit d’ouverture du soit-disant "grand débat national"... car débat sur ces sujets là, il n’y en a pas... Il n’y a qu’amalgames, approximations, accusations, et en fin de compte une vision des choses pas vraiment nouvelle : les gilets jaunes sont des cerveaux malades ! ( tiens ça me rappelle quelque chose )...

    Non ce n’est pas une vision nouvelle mais c’est une vision qui révèle la nature du régime en place en France et ailleurs : C’est la même logique qui prévalait en Union Soviétique lorsque les opposants étaient internés en hôpital psychiatrique ou lorsque pendant la Révolution Culturelle maoïste les simples pékins étaient envoyés en camp de rééducation pour leur apprendre à penser juste...

    Dire que les gens sont fous, c’est la dernière défense pour un pouvoir qui n’accepte pas que dans une société démocratique, les gens pensent différemment ! et que c’est normal ! C’est la dernière barbarie des systèmes totalitaires pour faire valoir leur prétendue légitimité !
    Mais qu’ils ne s’y trompent pas, ces régimes se sont effondrés car on ne bâtit rien de durable sur des abominations...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents