Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les bourses plongent, l’économie mondiale panique face à la propagation du coronavirus

Les bourses de Paris, Francfort, Londres, Madrid et Zurich ont toutes chuté à cause de la propagation de l’épidémie de coronavirus. La directrice du FMI estime que le virus Covid-19 pourrait « mettre en péril » la reprise de l’économie mondiale.

 

La propagation de l’épidémie de coronavirus n’est pas sans conséquences sur l’économie mondiale. Les bourses ont cédé à la panique ce 24 février : les places de Paris, Francfort, Londres, Madrid et Zurich ont chuté de plus de 3 %. En Italie, pays particulièrement touché par le coronavirus, la bourse de Milan s’est effondrée de plus de 4 %.

[...]

Alors que les actions plongeaient, au premier chef celles des secteurs exposés à la Chine (matières premières, automobile, tourisme et luxe), les investisseurs se repliaient vers les valeurs refuge, à savoir les obligations d’État et l’or.

« L’épidémie de coronavirus se propage en dehors de Chine, dans des pays comme la Corée du Sud, l’Italie ou l’Iran, ce qui pourrait causer d’énormes perturbations des chaînes d’approvisionnement mondiales si les mesures de confinement sont de plus en plus nombreuses », explique Tangi Le Liboux, chez le courtier Aurel BGC.

Les organisations internationales s’inquiètent de la hausse du nombre de cas à l’extérieur de la Chine et notamment en Corée du Sud, qui a connu une augmentation rapide du nombre de cas avec plus de 700 nouvelles contaminations en moins d’une semaine. En Italie, où quatre morts des suites du nouveau coronavirus et 165 cas de contagion ont été recensés, onze villes ont été placées en quarantaine pour deux semaines.

Le Moyen-Orient est lui aussi touché : l’Iran dénombre huit décès et 43 cas de contamination tandis qu’en Israël, les autorités ont confirmé vendredi un premier cas, celui d’une femme qui avait été placée en quarantaine sur le paquebot Diamond Princess puis autorisée à débarquer par les autorités sanitaires japonaises.

 

La reprise de l’économie « en péril » ?

Un premier cas de coronavirus a été détecté dans l’ouest de l’Afghanistan chez un individu en provenance d’Iran. Pékin a reconnu que le nouveau coronavirus constituait « sa plus grande urgence sanitaire » depuis 1949. La ville de Wuhan, où est apparu le nouveau coronavirus en décembre, a renoncé le 24 février à alléger les mesures de quarantaine en place depuis un mois, revenant sur une annonce faite quelques heures plus tôt.

[...]

Lors d’une réunion du G20 en Arabie saoudite, la directrice du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, a estimé que « le virus Covid-19, urgence sanitaire mondiale, a perturbé l’activité économique en Chine » et pourrait « mettre en péril » la reprise de l’économie mondiale. Elle a affirmé que l’impact du virus sur la croissance serait d’environ 0,1 point de croissance.

Lire l’article entier sur francais.rt.com

Les marchés ont attrapé le coronavirus !

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le CAC étant monté à 6100 points tout le monde s’attendait à une correction, le graphique d’une bourse est toujours en dents de scie . D’ailleurs presque toutes les bourses du monde sont entraînées par Wall Street, leur locomotive . Il est possible que le coronovirus ait eu un effet déclencheur, comme des bactéries ou des particules métalliques peuvent déclencher la pluie . En une semaine la bourse a perdu 15%, attendre que le CAC redescende à 5000 points pour acheter , si vous avez des disponibilités . " Vendre au son du clairon, acheter au son du canon ". L’essentiel est que les dividendes soient maintenus, ce qui n’est pas sûr, trois fois hélas !... Sniff...

     

    • Les initiés qui ont spéculé à la baisse se sont gavés… A la Bourse quand il y a des perdants il y a aussi toujours des gagnants .


    • attendre que le CAC redescende à 5000 points pour acheter , si vous avez des disponibilités

      Mouais.
      Il me paraîtrait plus prudent d’attendre qu’il ait fini de chuter. Il n’est pas invraisemblable d’imaginer 50 %.... De plus, après une chute de cette importance, il faut en moyenne une centaine de jours avant que les cours ne commencent à remonter. Donc si on attend 3 mois afin d’être bien sûr que la chute est terminée, on ne devrait rien perdre avec cette tactique de précaution.

      Il faut bien comprendre que d’un point de vue boursier, la situation est plus grave que lors du second semestre de 2018. À l’époque il avait suffi de rouvrir les vannes du crédit pour enrayer la chute. Mais ici nous sommes dans une situation différente, car il n’y a pas un problème de manque de demande, mais il va y avoir un problème de manque d’offre. Contre cela, rouvrir les vannes du crédit n’aurait strictement aucun effet, mise à part celui d’enclencher l’inflation des prix.


  • Achetez de l’Eutelsat, les satellites ne peuvent pas être atteints par le coronavirus...

     

  • Cela fait 10 ans qu’on attend la grande crise, et ce serait le coronavirus qui en serait le responsable ?

    Inversion des rôles !

    La Bourse plonge parce qu’il y a une crise financière ( lire : les banquiers mondialistes voleurs vont voler tout ce qui reste de richesses).

    Le coronavirus arrive donc à point nommé comme bouc émissaire.

    C’est vrai qu’il sera difficile de dire que la faillite des banques est de la faute de l’extrême droaaate.

    La crise financière risque de faire plus de morts que le coronavirus.


  • Le coronavirus c’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, tout le monde s’attendait à une correction en vertu du principe que les actions, comme les arbres, ne montent pas jusqu’au ciel .


  • H1N1 bis repetita.
    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Gri...)_de_2009

    Fin janvier 2010, l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe auditionne l’OMS, suspecté « d’avoir exagéré la menace de la grippe "sous la pression des laboratoires" ». Il est reproché notamment à l’OMS d’avoir récemment modifié la définition d’une pandémie mondiale grippale, retirant la notion d’un taux de mortalité supérieure à une grippe normale. Avec ces nouveaux critères, une pandémie existe dès qu’un nouveau virus se répand rapidement à travers le monde, même si sa mortalité est faible. Une enquête affirme également que des « liens d’intérêt entre six experts de l’OMS et des firmes pharmaceutiques sont avérés » (Wikipedia)


  • A cette occasion on apprend ce que l’on subodorait : que tous les grands groupes français qui l’ont pu ont délocalisé en Chine ! Et qu’un mouvement de relocalisation s’amorce .


  • croissance en berne de 0.1 /100

    autrement dit peanuts !!!

    autement dit juste une speculation financiere


  • "Les bourses plongent, l’économie mondiale panique face à la propagation du coronavirus".

    Pourquoi paniquer ? Ce virus a bien été crée pour justifier l’effondrement économique et bancaire, non ? Ils en arrivent à leur objectif et ils paniquent, n’importe quoi !!!


  • La bourse ou la vie ?


  • Coronavirus est sans doute l’acception latine de ’’prétexte tout trouvé’’ pour ne rien assumer des 12 années de délire qui ont suivies la crise de 2008 pour continuer à se goinfrer comme des malades (d’une maladie que seul l’argent peut guérir). Un virus a les épaules assez larges pour porter la responsabilité d’une crise inévitable sans lui. Allez interroger un virus...allez lui demander des comptes...convoquez-le devant une commission...Et ne parlons pas de tout ce que cette toute petite bête va devoir porter pour les traîtres au Peuple et à la Nation qui ont mis ce pays en vente pour s’emplir les poches tout en tyrannisant leurs victimes prises en otage. Qui dit, d’autre part, que le pouvoir Chinois n’est pas le premier à se servir de cette épidémie pour éteindre la révolte de sa population vampirisée/tyrannisée aussi, depuis des décennies... ?


  • ’’le virus Covid-19 pourrait « mettre en péril » la reprise de l’économie mondiale. ’’...
    C’est pratique mais c’est faux. Tous les voyants sont au rouge dès avant cette épidémie et c’est la responsabilité de la Finance Internationale et des Politiques locaux comme larbins à gage. L’alerte est donnée depuis des années par n’importe quel professionnel sensé et indépendant mais baîllonné par les Médias comme complices virulents subventionnés. Le moment est une fois de plus venu d’assiéger les caisses des états cibles pour combler une fois de plus l’abîme creusé par les too bigs to fail too richs too jail.


  • Il n’y a pas à dire, le virus est tombé pile-poil pour justifier l’effondrement de ce schéma de Ponzi qu’est devenu la finance et blanchir les responsables.

    Là où vous n’allez plus rire du tout, c’est quand le peuple qui se tournera vers eux en demandant qu’ils fassent quelque chose. Les gens réellement responsables de cette orgie de crédit et donc de son effondrement, seront présentés comme les sauveurs qui ont une solution pour nous évitez le pire.

    Imaginez, d’un côté les maîtres de l’argent proposant comme unique solution une monnaie mondiale et un gouvernement mondial.
    De l’autre, les masses critiquant l’économie de marché et réclamant plus d’intervention de l’Etat, c’est-à-dire une dictature communiste. Totalement aveugle au fait que c’est les interventions de l’Etat et des Banques centrales dans l’économie qui nous ont amené à ce désastre.

    Pour mieux comprendre, lisez Brandon Smith sur lesakerfrancophone.fr

     

  • Bruno "Le Maire 2" aurait déclaré que, concernant le coronavirus, ses pensées allaient d’abord aux chefs d’entreprises. Les malades et leurs proches apprécieront !!!


  • L’archevêque de Paris, Mgr Michel Aupetit, a adressé une message urgent aux prêtres et aux diacres de la capitale. Il leur demande d’appliquer dès aujourd’hui plusieurs mesures pour éviter la propagation du virus. À savoir :

    • proposer la communion uniquement dans les mains des fidèles et refuser dans la bouche,
    • ne pas proposer de communion au calice pour les fidèles,
    • demander aux concélébrants de communier par intinction,
    • demander aux fidèles de ne pas échanger de poignée de main en signe de paix pendant les messes,
    • vider les bénitiers présents dans l’église.

    Donc l’épidémie aura eu trois avantages :

    Plus de "baisers de paix" grotesques et hérésiarques qui nous obligeaient à interrompre nos prières pour nous livrer à des simagrée mondains avec une voisine pimbêche à qui on avait envie de foutre une claque.

    Changer l’eau bénite ! Ouf ! Il était temps ! Et cela n’a pas été fait "depuis plus de quatre mille ans" gnan gnan gnan comme il est chanté à Noël.

    Entendre enfin un de ces mots onctueux et moelleux dont l’Eglise catholique a le secret (exemple : "epectase"), en l’espèce l’archéologisme "intinction". Intinction ? Quésaco ? C’est un des procédés utilisés pour administrer la communion sous les deux espèces. Tremper l’hostie consacrée dans le vin consacré. La personne qui communie ne porte donc pas les lèvres au calice.

    Étymologiquement le mot intinction vient du latin « intinctus, a, um », participe passé du verbe « intingere » qui signifie « humidifier »

    Il n’a pas recommandé de se vouer à Saint Roch qui protège pourtant de la peste ! L’archi-pointu de Notre Dame n’a plus trop la foi et chancelle comme sa cathédrale..


  • Tiens donc...
    A l’Insu de notre plein gré ?
    Bienvenue dans la guerre moderne.


  • Le petit château de sable de milliers de gros matérialistes en prend un coup !!!


  • Les bourses tombent et les glands se redressent !


  • Propagation de l’ information mondialisé de l’ empire .les testes deviennent concluants, nous passons donc au plan d’ après 1984 .


  • Voilà à quoi sert le stratagème. Justifier la spoliation par la crise sans en détournant l’attention des vrais coupables.


  • Le coronavirus (qui n’atteint que les buveurs de bière Corona) serait donc la cause de la prochaine crise économique et financière ?

     

    • Une des causes c’est possible. Un trader n’a pas le temps de venir s’informer sur ER pour comprendre que ce virus est une arnaque ; dans le doute il ne prend pas de risque et vend, le plus rapidement possible c’est son job.

      Ce qui m’inquiète moi, c’est pas la crise, mais l’obligation qui pourrait être votée de se faire vacciner. Ils en seraient capables ces tarés.


    • @Manu l’illuminati

      Ils revendent parce qu’ils savent que les autres font pareil et il ne faut pas être le dernier à ce petit jeu. J’ai également tout revendu juste avant que ca mes actions prennent -12% en 2 jours.
      Et maintenant, je suis content, ca me fera environ 600€ que je n’avais pas prévu.
      J’ai le choix entre me faire baiser ou en profiter. La dangerosité du virus importe peu ici...
      Les perdants, c’est leur probleme si ils n’ont pas compris ou accepté que la bourse était un immense systeme de Ponzi légal.
      Quand je dis que c’est un système de Ponzi on me dit que je suis un conspi. Ben tant pis pour eux.



  • Elle a affirmé que l’impact du virus sur la croissance serait d’environ 0,1 point de croissance.




    Ha ha ha ha !
    et c’est pour ça que les bourses décrochent ?
    On nous prend vraiment pour des cons.


  • Je me demande ce qu’il faut penser de ce virus. Dans tous les pays il fait nettement moins de mort que la simple grippe saisonnière. N’y aurait-il pas anguille sous roche, du style trouver une excuse qui arrangerait tout le monde en servant de bouc émissaire, concernant un effondrement économique qu’on nous prédit de plus en plus fort depuis plus d’une décennie ?
    Et comme il ne faut jamais laisser une bonne crise/guerre se perdre, voici qu’Israel annonce disposer bientôt d’un vaccin, alors que le délai normal, à condition que le virus ne mue pas, est de plusieurs années.

    Bref, trop de faits contradictoires font que, soit on a pas grand chose à craindre, soit ça craint tellement qu’on ne peut pas faire grand chose pour y échapper. Donc on peut continuer à vivre sans se prendre la tête. Par contre, si le système laisse aller la crise éco, là on va la sentir salement passer.


  • corona virus ou bien corona politique-virus artificiel de laboratoire laché made in china à grande échelle pour imposer par la peur un nouvel agenda de règlements et de contraintes globales sur les peuples par le N.O.M Quand les gens ont peur, en mode survie ils sont facilement émotionnellement manipulable pour accepter tout et n’importe quoi ?


  • Tous les initiés savent que c’est un prétexte opportuniste ; le krach végétait depuis quelques mois déjà, l’occasion fait le larron.


  • La fièvre coronavirale : la maladie des esclaves modernes qui font de l’informatique au lieu de chanter des gospels dans les champs de cannes à sucre (ce qui avait plus de gueule).

    Papadoc ! Reviens, ils sont devenus fous !

     

  • Covid-19 serait-il alors le prétexte d’ une "gestion mondiale" de ce virus pour imposer le " Nouvel Ordre Mondial" ?

     

  • Un Dieu aurait voulu mettre l’Occident à genoux n’aurait pu trouver meilleure opportunité que la découverte d’un virus qui tue, surtout les très malades, les vieux et davantage d’hommes que de femmes en épargnant les jeunes... et fait s’effondrer les bourses du grand capital, tout va pour plaisanter un peu devant cette menace dont one sait de quoi elle est faite.


  • Comme toujours il n’y a que sur ER qu.on peut lire des commentaires intelligents
    Étonnant non !


  • Le coronavirus est une préparation à l’accompagnement de l’effondrement financier !
    On lui imputera un désastre pourtant déjà annoncé avant !


  • C’est génial...Dans quelques semaines c’est les soldes.


  • Juste une précision en tant qu’actionnaire (qui va bien en profiter)...
    Les bourses ne sont pas en train de plonger parce que les investisseurs ont peur du virus... Elles plongent, parce qu’ils revendent, parce qu’ils savent que les autres vont le faire aussi et que c’est le dernier qui revend qui perd.

     

    • J’ai une question de non initié qui peut paraitre simple désolé :

      Dans ce cas là, pourquoi ne pas attendre que ça plonge encore et acheter, car même si ça baisse encore on parle de multinationale et les actions vont forcément remontée un jour ou l’autre non ?

      C’est pas comme si on parlait d’action de petite entreprise ou de crypto non ?

      Merci.


  • Bah voila !
    La prochaine crise financière a trouvé son alibi.
    Combien vont avaler ça comme du p’tit lait en regardant le 20 heures ?


  • Il y en a qui vendent d’autres qui achètent .
    Comme disait l’autre : il faut acheter au son du canon.
    Des fortunes se font actuellement , certains remercieront le virus .ainsi va le monde depuis la nuit des temps.


  • C’est le temps d’investir, profitez-en il y a un bon coup d’argent à faire


Commentaires suivants