Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Miou-Miou, en 1978, à propos des César : "C’est d’une tristesse épouvantable"

 

 

« C’est un monument, c’est extraordinaire. Ça sent la poussière alors que ça devrait être la fête de l’imagination, de l’art… »

Voilà, tout est dit. Il s’agit d’une cérémonie bourgeoise, chiante, convenue, où le talent est remplacé par la provocation, où le désir de pseudo-démocratie et de représentation des minorités se heurte à la méritocratie, celle que le public plébiscite. Le grand public, pas le public des César, cette autocélébration consanguine. Les César et le monde du cinéma sont vraiment à l’image de la France d’aujourd’hui : déchirée et abrutie par les injonctions progressistes.

 

Toute l’interview de Miou-Miou :

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants