Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les cahiers de vacances d’E&R – La méthode de travail de l’étudiant et du chercheur

Chapitre 2 : les fiches

Le temps des vacances est propice pour revoir et approfondir certaines thématiques relatives au droit et à son apprentissage. Pendant l’été 2018, E&R vous propose six leçons dispensées par Maître Damien Viguier portant sur la méthode de travail de l’étudiant et du chercheur.

 

 


Retrouvez Damien Viguier
dans le Cycle de formations E&R saison 2018-2019 :

Damien Viguier – Droit civil

 

Cliquez sur l’affiche pour télécharger le livret pratique des formations

Visionner le chapitre 1 :

Retrouvez Damien Viguier chez Kontre Kulture :

 

Visionner les précédents cahiers de vacances sur E&R :

 

De l’importance de comprendre le droit en ces périodes de troubles politiques :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • J’aurai bien aimé avoir un professeur aussi pédagogue que Me Viguier ; mes cours de droit civil étaient d’un tel ennui voire même soporifiques ; la plupart d’entre nous somnolaient durant le cours magistral de ce professeur que j’ai eu pendant mes années de Deug.

    Quoi qu’il en soit, chaque été, je suis assidûment les cours de Me Viguier sur ER. Cela me permet de consolider mes bases juridiques.


  • J’ai regardé les deux premières leçons. J’ai une question (pour les « Profs » sur ER). Ce cours s’adresse-t-il bien aussi au Lycéen ? (A partir de la seconde). On dit que dans le secondaire et jusqu’à la Terminale, c’est années après années, les mêmes cours de plus en plus approfondis. Est-ce que la méthode proposée est accessible à 15 ans Question peut-être stupide de prime abord, mais c’est une question sérieuse (venant d’un Père un peu démuni, soucieux de la prochaine rentrée).

     

  • Moi je n’écris JAMAIS sur le livre, car je tiens à les garder neufs pour les transmettre - fétichisme ? si vous voulez !
    Je note à part pendant que je lis sur des feuilles (A4) les mots-clés, phrases ou citations - si c’est trop long, le premier et dernier mot du passage avec la page en indication.
    Ensuite je recopie, aidé des notes et du livre, sur ordi sur un fichier texte, que je sauvegarde puis que j’imprime.
    Ensuite je relis ce que je viens d’imprimer en surlignant les idées/passages essentiels - et là je peux faire des ajouts en marge éventuellement, même bien plus tard.
    Ensuite je classe dans un classeur large cartonné muni d’intercalaires pour séparer les thèmes.

    Quand il s’agit d’un article ER ou autre, je copie le texte sur l’écran que je colle sur un fichier texte, que je remets ensuite en page d’après l’original - je ne clique pas directement sur l’icône "imprimer", parce que je n’ai pas envie de garder les nombreuses pages de commentaires ni la "pub"...

    Après quelques années, çà me fait quelques classeurs remplis de très bons articles selon les matières/disciplines importantes (un tri sera à faire) mais qui m’ont bien aidé au début pour relier les idées rapidement - le livre prenant plus de temps - alors que je ne lisais pas du tout avant et que je partais de zéro (c’est-à-dire d’études ’artistiques’).
    Maintenant je lis surtout des livres, pour comprendre en profondeur.

    Donc merci à M. Soral et votre sens analytique et pédagogique, vos articles, et aux éditions Kontre Kulture - très bons livres, très bonne qualité, surtout au début avec l’encre brillante - mais ce n’est pas indispensable !


  • Merci Maître Viguier pour vos précieux conseils.


  • Moi je souligne ou encadre les éléments qui me marquent et je note les pages correspondantes au début du livre. Ainsi, dès que j’en ouvre un, je sais tout de suite qu’à telle ou telle page il y a un ou plusieurs éléments "importants".