Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les cahiers de vacances d’ERFM – Réflexions sur le droit

Chapitre 1 : l’initiation

Pendant l’été, ERFM vous propose d’appréhender la philosophie du droit français à travers six leçons dispensées par Maître Damien Viguier.

 

Le temps des vacances est propice pour revoir et approfondir certaines thématiques relatives au droit et à son apprentissage. Maître Viguier explore aussi au cours de ce programme d’été, des thématiques connexes telles que l’anthropologie ou la préhistoire.

La première leçon de juillet porte sur la casuistique et l’apprentissage du droit.

Entretiens réalisés par Pierre-Antoine Plaquevent pour Égalité & Réconciliation.

 

Retrouvez les travaux de Damien Viguier chez Kontre Kulture :

 

Visionner la première série de six leçons de Damien Viguier :

 

De l’importance de comprendre le droit en ces périodes de troubles politiques :

 






Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1765383
    Le 12 juillet à 20:49 par Vosgien Volant
    Les cahiers de vacances d’ERFM – Réflexions sur le droit

    La maîtrise du droit est sans doute nécessaire et capital dans cette société, mais cette nécessité est une abomination au même titre que le droit qui est un des fondements et ciment de nos sociétés modernes totalitaires et abjectes.
    On nous présente ces amas de textes inextricables (il suffit d’avoir eu à faire à un avocat pour comprendre qu’ils ont un champ d’expertise juridique très limité et sont dépassés) comme quelque choses qui garantis la liberté et la vie de chacun, mais dans la majorité des cas ils sont là pour nous opprimer et nous faire spolier par des prédateurs que l’ordre naturel aurait placé à la position de proies les plus vulnérables parfois. En vérité, les seules lois qui nous protègent sont celles issues du "bon sens" et qui se mettaient d’elles-mêmes en place sans être énoncées car elles étaient naturelles.
    L’autre aspect du droit qui en fait un objet répugnant pour le producteur, c’est sa fatuité. Il n’existe pas en dehors de lui-même et toutes les "connaissances" en droit deviennent inexistantes ou fausses à partir du moment où le droit n’est plus.
    Même en tant qu’homme, et avec tout le respect que j’ai pour Damien Viguier, comment un homme normalement constitué peut-il trouver satisfaction dans ce pilpoul stérile qui ne serait pas si dramatique s’il ne s’agissait que d’un jeu de gymnastique intellectuelle qu’on mettrait de côté une fois qu’on reprendrait les vraies choses de la vie. Le droit ne sert qu’à prélever des morceaux de chaire sur les producteur et les esclaves sans rien produire en retour.

     

    Répondre à ce message

    • #1765511

      Le droit, par rapport aux mathématiques, avance a la vitesse d un escargot fatigué. Le droit est encore a l ère préhistorique contrairement aux maths...Aussi bien sur la forme que sur le fond..

       
    • #1766029
      Le 14 juillet à 06:02 par Yankee98
      Les cahiers de vacances d’ERFM – Réflexions sur le droit

      @matador, non du tout, les deux font d’ailleurs appel à la logique.

      Les mathématiques sont une science largement fantasmée et surcotée.

      Un matheux un tant soit peu profond va vite être qualifié de « génie » (terme qui fait rire Vilani d’ailleurs) parce qu’il va impressionner facilement le péquin moyen.

      Alors qu’un brillant avocat médiatique ou bien anonyme, qui gère et mène les affaires de ses clients sans fausse note, avec habileté (au deux sens du terme) et réussite ne sera jamais qualifié d’un terme aussi flatteur.

      Parce que le Droit fait moins « high-tech », c’est sûr... et tant mieux.

      Le juridique est comme la médecine : conservateur et lent à l’évolution mais indispensable.

      Alors que les maths ne servent qu’à rêver à des projets puéril toujours plus utopiques.

      Du genre « lol bientôt sur Mars lol ».

       
    • #1766119

      A Yankee
      Manifestement, vous n’êtes pas un matheux :)....Beaucoup d’avocats sont totalement bidons dans leur action ; pour les maths, on ne peut pas tricher ( comme dans le Droit), elle exige une rigueur intellectuelle sans faille.
      Quant à Villani, déclaration pleine de fausse modestie...
      Je suis un matheux et j’ai engagé de petites actions judiciaires....gagnées, tout seul, sans avocat.
      Le Droit s’enveloppe de grandeur qu’il n’a pas, comme les avocats et leurs déguisements ;)

       
    • #1766419
      Le 14 juillet à 21:27 par Vosgien Volant
      Les cahiers de vacances d’ERFM – Réflexions sur le droit

      @matador et @yankee,
      Ce n’était pas vraiment mon propos. Vous considérez le droit comme un domaine des connaissances humaines alors que c’est juste un moyen d’asservissement par des élites illégitimes.
      On dirait que vous n’avez pas lu mon commentaire avant d’y répondre.

       
    • #1766554
      Le 15 juillet à 00:43 par Écrit Vain
      Les cahiers de vacances d’ERFM – Réflexions sur le droit

      Le droit est une science, souvent au service des puissants, à l instar de toute autre, mais qui possède un pouvoir subversif considérable : par exemple, la rhétorique pro avortement prétendant que celui est un droit, ne résiste pas à l analyse juridique sérieuse : le droit confirme sans ambiguïté que l avortement n est ni un droit subjectif, ni un droit fondamental. Le droit est une arme, comme toute connaissance, c’est à nous de l utiliser correctement.

       
  • #1765481

    Un sujet que j’aimerais beaucoup voir traiter est la comparaison droit civil vs common Law. Le Droit est il l’apanage du législateur, est-il mieux "créé" par les juges, plus efficace ? La Common Law peut elle s’intégrer dans des pays de tradition de droit romain et vice et versa.

    En tout cas merci pour ses rendez-vous d’été.

     

    Répondre à ce message

  • #1765553
    Le 13 juillet à 09:00 par Éve VEINEHMAND
    Les cahiers de vacances d’ERFM – Réflexions sur le droit

    Alors comme ça votre Maman est Autrichienne. De quelle région d’Autriche ?

     

    Répondre à ce message

  • #1765580

    Le dernier avocat que j ai vu avait une excellente reputation, s est fait paye pour moitie en espece, semblait ne respecter que le bourgeois et n a rien fait pour que le jugement soit respecte ou du moins rien d efficace
    Vu que les juges d application des peines sont hyper debordes
    Sauf peut etre si il y a mort d homme et si c est mediatise
    Peut etre que le fait que le coupable etait un voyou d extreme gauche
    a un peu joue

     

    Répondre à ce message

  • #1765636
    Le 13 juillet à 12:38 par Quadravelo
    Les cahiers de vacances d’ERFM – Réflexions sur le droit

    A Chartres, les deux Tribunaux de Proximité ferment. Les dossiers sont transférés au T.G.I., lieu consacré, désormais, aux branches du voisin qui dépassent à travers le grillage.

    On pourrait se demander l’intérêt d’une initiation à participer à une si grande immaturité à nous inférioriser.

    Notez qu’il n’est pas inscrit Mascarade ; qui, elle, réclame un minimun d’élaboration.

    Une Grande Instance pour une simple histoire de feuillage et clôture. Encore un moyen pour prélever de la TVA.

     

    Répondre à ce message

  • #1765833
    Le 13 juillet à 17:49 par nopseudo
    Les cahiers de vacances d’ERFM – Réflexions sur le droit

    Bonjour

    En présupposant que ces leçons soient ouvertes au public et qu’elles aient lieu sur Paris ou en IDF, j’aimerais savoir s’il est possible d’ y assister en tant que quidam moyen. Et si oui : comment s’y prendre.

    Merci d’avance.

     

    Répondre à ce message