Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les démocrates US portent plainte contre Moscou, l’équipe de campagne de Trump, WikiLeaks

Le Parti démocrate américain a intenté un procès contre la Russie, l’état-major de campagne de Donald Trump et WikiLeaks suite à l’élection présidentielle aux États-Unis, selon The Washington Post.

 

The Washington Post vient d’annoncer que le Parti démocrate américain a intenté des poursuites en justice contre la Russie, l’état-major de campagne de Donald Trump et WikiLeaks, les accusant de collusion en vue d’ingérence dans l’élection présidentielle de 2016.

« Au cours de la campagne de 2016, la Russie a lancé une attaque globale contre notre démocratie et a trouvé des partenaires consentants [pour collaborer, NDLR] parmi ceux qui travaillaient pour la campagne de Donald Trump », a affirmé Thomas Perez, président du Comité national démocrate.

Le journal rappelle pour sa part que « les demandeurs exigent des millions de dollars » en compensation des préjudices causés par les piratages, sans citer de montant précis.

La plainte déposée au tribunal de Manhattan indique que des responsables de la campagne électorale de Donald Trump sont entrés en collusion avec le gouvernement et le renseignement russes dans le but de désavantager la candidate du Parti démocrate, Hillary Clinton, et d’aider le candidat républicain en piratant les réseaux informatiques du Parti démocrate et en diffusant des documents qui y ont été volés.

Les États-Unis ont précédemment accusé la Russie « d’ingérence » dans leur élection présidentielle, notamment par le biais de piratages des réseaux sociaux. Moscou a rejeté à plusieurs reprises les accusations de tentatives faites pour influer sur les élections dans plusieurs pays, tandis que le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, les a qualifiées d’« absolument infondées ».

Donald Trump a récemment réagi à l’inculpation de 13 Russes par le procureur spécial, Robert Mueller pour « complot contre les États-Unis ». Selon le Président, la Russie a lancé sa campagne contre les États-Unis bien avant qu’il ne présente sa candidature et, de ce fait, il ne peut y avoir eu collusion entre lui et Moscou.

Trump contre à l’Empire,
à lire chez Kontre Kulture :

 

La guerre interne à la Maison Blanche continue, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les démocrates font jouer la scandaleuse EXTRATERRITORIALITE des lois américaines : prélude à leur gouvernement mondial . Parce que s’il y a un gouvernement mondial un jour sa capitale sera Washington, pas Jérusalem comme le rêve Attali .

     

    • Et qui controle Washington ?

      Un petit effort.

      "Vous savez très bien, et les stupides Américains le savent bien,

      que nous contrôlons leur gouvernement, indépendamment de qui siège

      à la Maison Blanche.

      Vous voyez, je le sais et vous le savez, qu’aucun président américain ne peut être en

      position de nous défier même si nous faisons l’impensable.

      Que peuvent-ils nous faire (les Américains) ?

      Nous contrôlons le Congrès (sénateurs et députés), nous contrôlons les médias,

      nous contrôlons le show biz, nous contrôlons tout en Amérique.

      En Amérique, vous pouvez critiquer Dieu, mais vous ne pouvez pas critiquer Israël ... "

      Tzipora Menache - Porte-parole du gouvernement israélien


    • Jusqu’à présent l’EXTRATERRITORIALITE des lois américaines s’exerce dans le domaine commercial : c’est ainsi que Total, Technip, le Crédit Agricole, Alstom et surtout la BNP ont été "mis à l’amende", comme de vulgaires putes, par le maquereau américain . Comme il n’y a pas de riposte de la part de l’UE, dirigée par Juncker, bombardé à son poste par les US, ces derniers vont élargir l’exterritorialité des lois US qui ne concerneront plus seulement le commerce mais tous les aspects de la vie : ce sont toutes les lois judéos-américaines qui risquent de s’imposer partout, la pieuvre juridique judéo-US va enserrer le monde - pour l’asservir et le racketter .


    • "Que peuvent-ils nous faire (les "stupides Américains")  ?"
      Voilà la question.
      Le monde du pouvoir, c’est, selon le porte-parole de l’occupation assumée : le Congrès, les médias et le show-biz.
      Finalement assez peu de choses.
      Si on y croit et tant qu’on y croit ; si on a de quoi et tant qu’on a de quoi, on vote, on marche, on se résigne, on entretient ces pouvoirs-là.
      Mais si on n’y croit plus, mais si on n’a plus de quoi ?
      Le Congrès ? Des fêtards du satanisme. Mes intérêts ? Ils sont contre, me le disent dans la gueule, m’endettent jusqu’au sang.
      Les médias ? Ne se vendent plus. On se renseigne ailleurs.
      Le show-biz ? Se lance aussi vite qu’il se jette.
      Tous ces puissants ? Des comédiens.
      La cantatrice, on lui envoie des bouquets, on la couvre de diamants. Elle jacasse, on trouve délicieux son caquet. D’ailleurs, elle récite. On trouve son discours ravageur.
      Et puis, l’âge venant on lui découvre des airs de vieille marchande à la toilette. Quand elle l’ouvre, on éteint le poste. On se dit : elle récite ! Quel toupet, cette castafiore.
      Et on se dit aussi : il est temps de chercher le remplacement. Justement la petite Chose, et l’autre Machin, et l’honnête Bidule ! Ce ne sont pas des professionnels, pas des acteurs.
      Des gens comme on les aime, des comme nous, en mieux, parlant de nous, pour nous. Qu’est-ce que ça coûte d’essayer ? Rien.
      Et qu’est-ce que ça coûte de garder l’autre goualeuse ? Plus que la peau du fondement !
      Voili voilou la réaction attendue d’amères loques stupéfiées .


  • Et pour les centaines d’ingérences meurtrières des USA sur les pays non alignés, on leur réclame combien de billions de $ ???


  • Purée ! On peut dire que leur dérouillée électorale leur est restée en travers la gorge ! Traumatisme à échelle shoahtique dont les séquelles se transmettront par épigénétique de générations en générations !


  • Et pour le "pizzagate" pas de plainte ?

     

  • Leur démocratie, pas celle du peuple.


  • Donald Trump a récemment réagi à l’inculpation de 13 Russes par le procureur spécial, Robert Mueller pour « complot contre les États-Unis »
    Je n’ai jamais entendu un tel chef d’inculpation depuis l’époque paranoïaque du Maccarthysme.


  • Qui sont les théoriciens du complot désormais ? mdr


  • Ceci est un hyperlien sur le scribd du texte de la plainte

    Grosso-modo, la plainte prétend qu’il y avait un complot de nature mafieuse impliquant :
    - Trump père et fils, et le Kushner
    - Assange et Wikileaks
    - La Fédération de Russie, l’Etat-Major des Forces Armées Russes et Guccifer 2.0
    - et divers second couteaux.

    Ça prétend viser Trump et Poutine, mais en invoquant Assange et le hack du serveur du DNC, ça ne peut que ricocher vers l’étrange assassinat de Seth Rich.

    A ce niveau d’inconséquence, faut même plus chercher à comprendre. D’autant plus que cela constituerait une activité à plein temps, si l’on voulait suivre et analyser tous les coups judiciaires, dans cette guerre de tous contre tous qui occupe la classe dirigeante américaine.


  • La pression sur Trump ne faiblit pas, moyen de contrôle classique de " ni pardon, ni oubli", " dans 100 ans peut être encore ?".


  • Quand on sait plus quoi faire, on fait n’importe quoi. Et il y en a qui n’ont jamais su que faire...


  • Dans quelques dizaines d’années, Poutine sera montré comme le monstre des monstres celui qui a tout fait pour déstabiliser le monde et déclencher la troisième guerre mondiale détruisant une bonne partie de l’humanité.
    Nous, nous savons encore que ce n’est pas vrai, bien au contraire, mais avec toute cette propagande dans 70 ans si nous sommes encore en vie, qu’en dira-t-on ?

    En voyant cela je me pose beaucoup de questions sur la guerre précédente, mais sui-je normal docteur ?


  • Heureusement que le ridicule ne tue pas.


Commentaires suivants