Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les deux versions du voyage d’Emmanuel Macron en Grèce

Emmanuel Macron et sa compagne Brigitte ont été en Grèce depuis le jeudi 7 septembre 2017 pour une visite officielle de deux jours. Afin de respecter la pluralité de l’information, nous avons choisi de diffuser deux versions assez différentes de ce voyage.

 

La première, c’est celle de l’hebdomadaire people Voici :

 

Brigitte Macron divi­ne­ment élégante lors d’une visite offi­cielle en Grèce

 

Le couple prési­den­tiel s’est rendu hier en Grèce. Une visite offi­cielle durant laquelle Brigitte Macron a volé la vedette à son mari, en grande partie grâce à sa tenue parti­cu­liè­re­ment élégante.

Si le statut de première dame semble susci­ter de nombreuses polé­miques, Brigitte Macron devrait se tour­ner vers celui d’Am­bas­sa­drice d’hon­neur de la France. À chacune de ses appa­ri­tions l’épouse du président de la Répu­blique réus­sit le tour de force de char­mer tout à la fois ses inter­lo­cu­teurs et les médias. Un succès qu’elle doit sans conteste à sa person­na­lité ainsi qu’à son style vesti­men­taire, scruté et validé par des obser­va­teurs parfois surpre­nants.

Les visites offi­cielles se multi­plient et la popu­la­rité de Brigitte Macron ne se dément pas. Arri­vée hier en Grèce avec son époux, sa venue était parti­cu­liè­re­ment atten­due par le peuple grec, qui n’avait jusqu’a­lors jamais reçu un président français accom­pa­gné de son épouse, comme le précise Le Pari­sien. La presse avait même été spéci­fique­ment préve­nue du plan­ning des appa­ri­tions de Brigitte Macron  !

Et puis il y a la version moins glamour de Sputnik TV :

Du gaz lacrymogène pour arrêter le rassemblement
contre la venue de Macron à Athènes

 

 

Les forces de l’ordre grecques ont eu recours au gaz lacrymogène et à la force pour disperser le rassemblement organisé par le Parti du peuple (Laïkó Kómma) contre la visite du Président français à Athènes. Deux manifestants et un policier sont blessés.

Afin de mettre un terme à la manifestation organisée à l’initiative du Parti du peuple pour protester contre la venue d’Emmanuel Macron à Athènes, les policiers ont utilisé du gaz lacrymogène et ont eu recours à la force contre les militants, y compris contre l’ancien ministre grec Panagiotis Lafazanis et ses partisans, relate la chaîne ANT1.

La police avait interdit tout rassemblement lors de la visite du Président français en Grèce, mais le leader du Parti du peuple, Panagiotis Lafazanis, avait qualifié cette restriction d’illégale.

La visite du président français de deux jours à Athènes fait partie d’une grande tournée européenne. Les extraits du discours qui suit sont tirés du site d’Europe 1. Il s’exprimait face au Parthénon aux côtés d’Alexis Tsipras, l’homme qui a dû céder à l’Allemagne.

« Ce soir je veux que collectivement nous retrouvions la force de refonder notre Europe, en commençant par l’examen critique sans concession de ces dernières années. »

L’objectif est de « retrouver le sel de la zone euro, inventer une gouvernance forte, un budget de la zone euro, un responsable exécutif et un Parlement pour cette dernière ».

Changer l’Europe sans la changer. Encore plus de gouvernance globale et moins de souveraineté nationale, rien de nouveau sous le solell, à part un petit bras de fer en perspective avec Angela Merkel, la dame de fer (ou d’acier) de l’UE. Devant l’énorme scepticisme des peuples, Macron veut relancer l’idée européenne avec une « méthode nouvelle » et des « listes transnationales » [1].
Bref, pour sauver l’Europe, il faut plus de cette « Europe » qui a failli, avec des peuples qui souffrent de chômage chronique et d’immigration massive. Deux choix économico-politiques qui n’ont rien à voir avec la fatalité.

Notes

[1] Attention, il ne s’agit pas de listes de candidats transsexuels, mais de listes mélangeant les nationalités.

Macron, porte-parole du rouleau-compresseur capitaliste,
à lire chez Kontre Kulture :

 

Macron, les mots et les actes, sur E&R :

 






Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1797733
    Le 9 septembre à 08:58 par MPNF
    Les deux versions du voyage d’Emmanuel Macron en Grèce

    Notre VRP des clubs mondialistes et financiers en marche pour la nouvelle Europe, 52è états des USA. L’Europe, terrain de jeux des multinationales américo-sionistes, où tous y est permis :
    - attentats pour mettre aux pas les gouvernements pour instaurer le tout sécuritaire (derrière de gros enjeux financiers par le fichage de tous en vue d’enrichir les métadonnées américaines) ;
    - promotion des nouvelles fantaisies à la mode : le LGBTIQ,
    - révolutions colorées pour museler les peuples sachant que nos sentinelles de la République sont désarmées puisque leur arme factice ne contient pas de munition ;
    - propagande médiatique tout azimut en faveur des USA, d’IsraHell et de leurs multiples ONG malfaisantes ;
    - perte de souveraineté des Nations : la France n’a pas plus aucune puisque nos salopards de politiques les ont remis à l’UE et les USA via les multiples accords bilatéraux...

    La liste des félonies de nos pourritures de politiques s’étend à l’infinie et ce dernier vendra le peu de France qu’il lui reste : ce chose mal élu est là pour assurer sa liquidation : c’est le seul objectif qu’on lui intime de faire mais les manipulés français l’ont élu certes mais sa base électorale se situe entre 14-20%. C’est un jupitre au pied d’argile n’ayant que peu de légitimité.

     

    Répondre à ce message

  • #1797736
    Le 9 septembre à 09:01 par Doumé
    Les deux versions du voyage d’Emmanuel Macron en Grèce

    Admettons que Tsipras, une fois au pouvoir, n’ai pas eu d’autre choix que de trahir les Grecs lorsqu’il s’est trouvé devant la puissance des banques et de l’U.E. Je dis bien, admettons !
    Quelle est donc cette raison obscure qui "l’a obligé" à envoyer ses garde-chiourmes matraquer et gazer sa population qui ne cherchait qu’à protester contre le traitement injuste qu’elle subit depuis des années par la faute même de ces banques et de l’U.E ?
    Quel salaud !

     

    Répondre à ce message

  • #1797745
    Le 9 septembre à 09:27 par anonyme
    Les deux versions du voyage d’Emmanuel Macron en Grèce

    ’’la popu­la­rité de Brigitte Macron ne se dément pas...sa venue était parti­cu­liè­re­ment atten­due par le peuple grec... Les forces de l’ordre ont eu recours au gaz lacrymogène et à la force pour disperser le rassemblement’’...
    Afin sans doute de modérer l’enthousiasme ’’populaire’’ pour la mamie de Oui-Oui (lisez ’’Oui-Oui en Grêce’’, la suite de ’’Oui-Oui Président’’ ; en feuilletons dans ’’le Parisien’’). La Grèce, une des réussites de ’’ l’Europe’’(et quelle !), ne pouvait échapper à la sollicitude de la mamie de Oui-Oui et de Oui-Oui lui-même (qui tenait à aller se faire voir chez les Grecs). Elle l’a donc emmené promener par là-bas mais en évitant prudemment de lui lâcher la nageoire pour éviter qu’un autochtone (un Bergé ?) lui prît le rond en loucedé. Merci qui ?

     

    Répondre à ce message

  • #1797748
    Le 9 septembre à 09:32 par dixi
    Les deux versions du voyage d’Emmanuel Macron en Grèce

    Et l’autre qui joue les starlettes à 70 ans. J’aimerais la voir sans la peinture ,à la sortie de la douche pour que nous puissions admirer le tableau .

     

    Répondre à ce message

  • #1797759

    20 ans que les européistes obsessionnels et les traîtres aux nations violent chaque citoyen sans que les hurlements de souffrance de chaque citoyen ne fassent réagir une quelconque force de défense.

    Conclusion : l’oligarchie a réussi ce tour de force (!) monstrueux de transformer un des territoires le plus créatif, le plus cultivé, le plus divers, le plus ingénieux en zone de chaos total. Ils appellent ça l’Union Européenne. Les natifs de chaque nation sont voués à être dilués par un métissage forcé et une dénaturation programmée imposée par une violence inouïe.

    Le problème est toujours et encore le même : nous savons, nous comprenons, nous connaissons la plupart des tenants et aboutissants ainsi que les motivations originelles historiques de cette horreur européenne, mais... partout nous ne sommes plus que des manifestants impuissants. Les guerriers viriles, les mères courage ont disparu du paysage européen.

    Le seul endroit où j’ai senti une vitalité dans l’atmosphère, c’est en Russie, dans les grandes villes bien entendu. Les nations d’Europe ont mal vieilli et ont été traitées comme on traite aujourd’hui chez nous les vieux : on les "gère" dans des "zones médicalisées" en les maintenant vaguement en vie...

     

    Répondre à ce message

    • #1797861
      Le 9 septembre à 12:32 par reymans
      Les deux versions du voyage d’Emmanuel Macron en Grèce

      Commentaire malheureusement très juste et très lucide, c’est effrayant
      Je vois mal comment sortir de là, sauf insurrection, auquel cas il y aura de la casse malheureusement

       
  • #1797774
    Le 9 septembre à 10:27 par Domino
    Les deux versions du voyage d’Emmanuel Macron en Grèce

    Rien de nouveau ? Un budget de la zone euro signifie tout simplement un impôt de la zone euro...

     

    Répondre à ce message

  • #1797800
    Le 9 septembre à 11:17 par Juda Nanas
    Les deux versions du voyage d’Emmanuel Macron en Grèce

    Attention les gaz lacrymogènes ça fait couler le mascara, ce qui peut coûter cher ...

     

    Répondre à ce message

  • #1797881

    Rien à attendre de ce militant LGBT

     

    Répondre à ce message

  • #1797884
    Le 9 septembre à 12:48 par Nono
    Les deux versions du voyage d’Emmanuel Macron en Grèce

    Je pense que lui il voulait juste aller à Mykonos.

     

    Répondre à ce message

  • #1797981
    Le 9 septembre à 14:42 par redsniper06
    Les deux versions du voyage d’Emmanuel Macron en Grèce

    Macron est aller se faire voir chez les grecs ....ce qui ne m’étonne pas de lui !!!...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents