Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les explorateurs urbains à la découverte des châteaux abandonnés

 

 

 

Les explorateurs urbains – les « urbex » – découvrent ou redécouvrent les lieux dans les villes, banlieues et friches industrielles qui ont échappé à la sagacité des passants ou des touristes. En général, ils ne détériorent rien, ils passent juste et font des photos ou des vidéos avec des points de vue insolites.

 

 

En Amérique, ce photographe essaye de sauver les images d’une Amérique disparue :

 

À la redécouverte des traditions :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le premier château : de style Renaissance, mais avec une tour à machicoulis de style moyen âge : zéro . Par contre le deuxième château est du pur Louis XVI, évidemment très beau . Le 18ème siècle est le plus beau siècle de l’architecture, le 19ème, après 1830, n’est plus que de style . Aussi tarte que les églises romano-gothiques construites à l’époque . Le beau Paris, celui d’avant 14, est de style 18ème, tendance Gabriel, le génial architecte du petit Trianon, copié des dizaines de fois, de la splendide place de la Bourse à Bordeaux, de l’hôtel de Crillon et de l’hôtel de la Marine . La place de la Concorde était aussi de Gabriel, mais elle a été gâtée par le second empire, qui n’avait pas le raffinement du 18ème, tout en l’admirant : l’impératrice Eugénie se rêvait en Marie Antoinette… Ce que le Second Empire a fait de mieux c’est l’Opéra Garnier, dont Adolf connaissait le plan par cœur...

     

  • #2345545
    le 18/12/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Les explorateurs urbains à la découverte des châteaux abandonnés

    y’a de l’amiante, probablement,
    pis d’autres saloperies pas répertoriées

    et y’a pas que des "explorateurs urbains"
    qui fréquentent ce genre de lieux

    c’est pas un conte de fées
    p’têtre sur You Tube,
    mais dans la réalité de la vraie vie,
    sûrement pas

     

    • Damned la vilaine amiante !... Y a des cartons entiers de masques à gaz à Pripyat. Ça devrait aller...
      Plus sérieusement, il existe des masques respiratoires qui peuvent s’avérer utiles dans certains endroits (hopitaux, usines...). Mais je confirme, les fées se font rares. A la rigueur quelques fantômes, et encore. lol.


  • L’auteur parle de griffon ou de dragon.

    Je pense avoir reconnu la salamandre emblème de François premier. On retrouve cet animal fabuleux sur les armoiries du Havre, ville et port fondés par ce roi.

    https://commons.wikimedia.org/wiki/...

    Version ridicule en écriture inclusive :

    .....ville et port fondé.es par ce roi.

     

  • #2345559
    le 18/12/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Les explorateurs urbains à la découverte des châteaux abandonnés

    c’était les nazis, qui avaient envisagé,
    dans leur conception architecturale,

    que le bâtiment allait être en ruine
    ils prévoyaient la ruine

    rien que pour ça,
    je les respecte
    Albert Speer

    tandis qu’aujourd’hui, tu vois des p’tis mecs,
    avec des coupes de cheveux fluo
    et des gadgets technologiques
    qu’ils sont loin d’avoir inventé

    une société de baltringues


  • #2345569
    le 18/12/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Les explorateurs urbains à la découverte des châteaux abandonnés

    y’a un grand bouquin,
    sur la ville de Detroit, en ruines,
    par deux jeunes photographes français

    dans le texte d’introduction, sur l’histoire de la ville,
    ils précisent bien qu’il y avait des quartiers, conçus pour les pauvres,
    pour carrer du pauvre
    des Noirs, des Blancs,
    du conflit racial :
    qu’ils s’entretuent


  • pas très malin de montrer ça, ça va donner des idées aux squatteurs de toutes sortes pour aller envahir ces lieux. Triste de voir tous ces châteaux à l’abandon.


  • #2345760

    J’aime bien cette mode, en plus ça permet de garder la forme, de dépasser la peur du vide et de la mort, bref de se sentir vivant tout en redécouvrant la ville pour soi tout en partageant avec des angles de vues inédits, ça fait des belles photos qui plaisent auxn filles et des choses à montrer à ses gamins .
    Je pense que ces gars doivent serrer facilement, ça fait plaisir pour ces blancs.
    Ça me rappel une autre époque quand je grimpais les immeubles et les antennes de téléphonie pour poser des orgonites, ça servait évidemment à rien à part passer pour un psychopathe, mais c’était marrant à vivre . Je plussoie comme on dit chez les vieux geeks ne supportant que les chiens affectueux et les chattes reconnaissantes.


  • Le goût pour les ruines c’est glauque !

     

  • C’est doubleplusbon !


  • Un beau patrimoine en ruine, abandonné, c’est triste. Que sont devenus les propriétaires ? morts sans héritiers, partis en catastrophe ??? Je connais un château en ruine quelque part, j’ai visité le grand salon, je ne suis pas allée trop loin, car une "légende" (qui n’en ai pas une...) dit que son propriétaire n’était pas vraiment un humain comme les autres...

     

  • La chaine youtube "Ici Japon" a une collection de vidéos urbex assez impressionnantes aussi.

    Benoît est un expat’ et auto-entrepreneur français qui vit au pays du soleil levant depuis maintenant une dizaine d’années, et il a déjà fait pas mal de visites de sites abandonnés : complexes hotel/vacances, parc d’attractions atypiques, temples traditionnels reconvertis en sectes, villages et iles abandonné(e)s, chateaux médievaux, etc etc.

    L’urbex en soi c’est pas forcément ma tisane, mais il fait objectivement du bon boulot (comme dirait l’autre) et sa réalisation/production est au top, je vous recommande chaudement d’aller y jeter un oeil si le sujet vous intéresse !


  • Donc ce que je faisais quand j’étais gosse à la fin des années 70, début années 80 cela s’appelle de l’exploration urbaine ? Quand j’étais môme une de nos activités préférés en dehors de sillonner les champs, bois et rivières pour observer ou attraper des animaux c’était de rentrer dans des fermes et maisons abandonnées. Une fois on était même entré dans ce qui devait être une résidence secondaire ! Extérieurement elle avait l’air abandonnée mais à l’intérieur c’était propre, il y avait du mobilier, une bibliothèque avec pleins de bouquins...heureusement que ce jour là ils ne nous était pas venu à l’esprit de faire des conneries ! On avait rien volé, saccagé...juste un peu foutu le bordel avec les livres ! Le proprio a du être surpris en constatant une intrusion, que quelques bouquins été déplacés mais que tout était encore présent...En fait il y a beaucoup de trucs banals que nous faisions quand nous étions gamins qui aujourd’hui ont pris un nom spécial et sont devenus des sortes de disciplines spéciales !

    Cela fait quand même mal au cœur de voir ces jolies maisons châteaux à l’abandon ! Certes la plupart d’entre eux ne sont pas des monuments historiques mais ils représentent quand même une époque, l’histoire d’une famille peut être aujourd’hui éteinte ou alors complètement déclassée...Et surtout quel gaspillage ! L’Europe est des rares si ce n’est le seul endroit au monde où l’on puisse trouver encore et en relative quantité des maisons avec une certaines ancienneté, belles et qui ont une âme...et à des prix accessibles. Nous ne nous rendons pas compte de cette chance ! Il faut avoir vécu à l’étranger pour réaliser à quel point la France en particulier et l’Europe en général offrent un cadre de vie d’une beauté hors norme !

     

    • goy pride,
      pareil pour moi et quelques potes à la même époque,puis quand les 1ers d’entre nous ont eu une voiture, on a commencer à aller voir plus loin en s’équipant de ce que l’on croyait utile au cas ou, cordes, lampes frontales, casques de chantiers etc...
      Vivant entre la vallée de la Loire et la Sologne à l’époque, beaucoup de manoirs et battisses bourgeoises abandonnées étaient en attente de nos visites diurnes comme nocturnes.
      La plupart invisibles de la route avec long chemin et parc pour y accéder, donc inconnues de la plupart des gens.
      Combien de fois s’est on prix pour des bourgeois d’antan en festoyant sur de longues tables d’époque,en effet, nous amenions souvent le pic-nic et mangions sur place.

      Ni photo ni film à l’époque (pourquoi faire ?) nous nous contentions d’imaginer la vie dans ces lieux autrefois.


  • Toujours émouvant de voir des vestiges de vies passées et de s’imaginer celles et ceux qui y ont vécu,qui ont imprégnés les lieux de leurs ressentis et actions.
    Pour l’Amérique,extraordinaire:des milliards pour tuer mais que dalle pour faire vivre décemment sur son propre sol.
    De bons exemples sur ce que fait l’humanité d’elle-même.


Commentaires suivants