Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les mesures de confinement n’ont pas d’impact sur le Covid-19 selon une étude de l’université Stanford

Selon l’université de Stanford, après avoir comparé les courbes épidémiques dans huit pays ayant adopté des mesures autoritaires contre le Covid-19 (fermeture d’entreprises, couvre-feu, confinement) et deux autres s’étant contentés de conseils à la population, il n’y a pas de résultats significativement différents dans les deux groupes.

 

Les chercheurs ont étudié les résultats en Allemagne, Espagne, États-Unis, France, Iran, Italie, Pays-Bas et au Royaume-Uni avec ceux de la Corée du Sud et de la Suède.

Ils concluent :

« Bien que de petits avantages ne puissent être exclus, les décrets de confinement obligatoire à domicile et de fermeture d’entreprise ne semblent pas avoir eu d’avantages substantiels sur la croissance des cas dans huit pays aux premiers stades de la pandémie. Des réductions similaires de la croissance des cas peuvent être réalisables avec des changements de comportement résultant d’interventions moins restrictives. »

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La propagation d’un virus reste une énygme. Le prochain confinement déjà annoncé va avoir lieu sans que personne ne s’en étonne ni s’y oppose. Malgré tous les efforts de réinformation. La puissance de la télé et la radio est incroyable. Tout est concentré sur la quantité de vaccins en ce moment. Aucune remise en cause du reste. C’est assez incroyable.

     

    • Non ce n’est pas incroyable, c’est juste évident. L’immense majorité de la population s’en fout, est ignare ou obéit ou les trois à la fois. En URSS, tout le monde savait que tout était faux, mais faisait comme si.


    • Oui, vous avez raison. Une part significative de nos compatriotes ne se réveillera jamais et est prête à accepter toutes les vexations et privations de liberté au nom de la sacro-sainte, incritiquable et indépassable lutte contre la terrible pandémie qui tue 0,1 % des Français. Cette frange de la population, de ce que je peux observer (ce qui n’a aucune valeur scientifique), est essentiellement composée des électeurs de Macron, de ceux de la génération des boomers qui sont prêts à sacrifier leurs enfants et petits enfants sur l’autel de leur égoïsme de génération bénie des dieux.
      Trop jeunes, ou pas nés, pour avoir souffert de l’occupation, trop jeunes pour l’Algérie, trop jeunes pour l’Indochine, trop jeunes pour avoir été de ceux qui en ont bavé pour reconstruire le pays après guerre. Assez âgés cependant pour profiter du plein emploi, de la révolution sexuelle, des Trente Glorieuses, des crédits gratuits du fait de l’inflation à deux chiffres, de la retraite à 55 ou 60 ans après avoir cotisé 37,5 annuités. Et ces gens, qui ont tout eu grâce à leurs parents et grands parents, trouvent normal que leurs descendants se sacrifient pour eux, eux qui n’ont eu à se sacrifier pour personne. C’est répugnant et je pense que la détestation qu’ils suscitent est bien méritée, puisque beaucoup des membres de cette génération soixantehuitarde sont détestables.
      Ceci dit, parler de "génération sacrifiée" pour les jeunes c’est aussi tomber dans une espèce d’excès de langage. Les jeunes de 1914 ou de 1939 ont été sacrifiés (ne parlons même pas des générations antérieures), ça oui. Là il ne faut tout de même pas exagérer. Nous sommes habitués à un tel niveau de confort que notre seuil de tolérance est très très bas face à l’adversité.
      Mon grand-père paternel avait 20 ans en 1912. Il est donc parti faire son service militaire et est revenu chez lui en ... 1919. Alors oui, sa jeunesse à lui a véritablement été sacrifiée. Et il a été remobilisé en 1939 !



    • @Philippe
      De ceux de la génération des boomers qui sont prêts à sacrifier leurs enfants et petits enfants sur l’autel de leur égoïsme de génération bénie des dieux. Trop jeunes, ou pas nés, pour avoir souffert de l’occupation, trop jeunes pour l’Algérie, trop jeunes pour l’Indochine, trop jeunes pour avoir été de ceux qui en ont bavé pour reconstruire le pays après guerre.



      Je viens de lire votre commentaire, très pertinent, globalement très beau, très contextuel, et surtout très réaliste qui modélise parfaitement le mode de pensée (du chacun pour soi)
      Je vous conseille deux ouvrages en lien avec votre commentaire (Non à la société dépressive) https://www.decitre.fr/livres/non-a... De la primauté du bien commun contre les personnalistes.
      Par Charles de Konick, Éditions de l’Université Laval Éditions Fides, 1943 https://www.furet.com/livres/oeuvre...

      Salutation


    • Beaucoup de commentaires un peu plus ingénieux que l’autres. Vous etes tous très clairvoyants et je le pense vraiment. Mais j’espère toujours voir immergé la personne qui s’aura nous rassembler et mettre cette flamme et courage dans le coeur des français. Je sais que on peut d’abord commencer par soi-même mais l’union fait la force. Je suis persuadé qu’il ne faudrait pas grand chose pour que tout se mette en route car vous êtes tous je pense de fabuleux combattants. Il manque juste la flamme pour mettre le feu aux poudres.


  • Les mesures de confinement n’ont pas d’impact sur le Covid-19 ,mais ont d’autres objectifs .C’est une évidence qui saute aux yeux depuis des mois .Quel bel outil de propagande ce COVID ,on en bouffe à toute les sauces ,pourvu que ça nuise dans tous les domaines sociétaux ça gangrène ,que ça ruine,que ça reset ,que ça serve surtout au baksters . Cette mécanique qui fonctionne comme une horloge avec les médias qui viennent graisser la machine en permanence pour ne pas quelle se grippe .
    Mais putain quelle belle fumisterie !!

     

  • Oh ben ça alors !


  • Heureusement que il y a eu l’étude ou sinon j’aurais mis ma propre jugeote en doute.
    A propos, le virus a encore muté : il parle maintenant le sud-africain. Ça ne s’invente pas ! On prétend qu’il serait encore plus virulent que l’anglais. A se demander combien de langues il va finir par parler ce virus. J’attends impatiemment les éclaircissements du docteur Raoult là-dessus.

     

    • C’est en Afrique du sud qu’on eu lieu les essais des vaccin Covid, ça peut expliquer l’arrivé d’un nouveau virus, peut être inoculé...Qui sait. ?
      https://information.tv5monde.com/vi...

      Par ailleurs, nouveaux variants en Angleterre et Israël, pays où il y a eu une grosse campagne de vaccination...Ca ressemble beaucoup au problème de l’Afrique du Sud.
      Au sujet d’Israël, les populations arabes n’ayant pas voulu se faire vacciner n’ont pas été contaminées par ce nouveau variant.
      Le covid 21 plus meurtrier que le 19 dont ils nous parlent est sans doute du au vaccin...
      En fait les gens vont mourir à cause du vaccin mais ils vont dire que c’est un nouveau virus responsable. C’est plus commode pour éviter de retrouver devant les tribunaux


    • Et bien compte tenu qu il y’a 200 pays dans le monde, avec 4 variants par an, on est à 50 prochaines années de confinement et 150 vaccins. Après on va repartir avec le variant anglais II etc etc. Un confinement éternel en perspective pour ne pas dire Dictature pour tous. C’est plus mélodieux.


  • Fermez-moi tout de suite cette université complotiiiiiiste !


  • « Des réductions similaires de la croissance des cas peuvent être réalisables avec des changements de comportement résultant d’interventions moins restrictives. »

    d’accord, mais le confinement, sur l’échelle de la terreur psychologique, c’est top !

    ahlala... vivement le 3ème !


  • bon ben Université de Stanford = complotistes !


  • Juste avec mon niveau BEP je le savais. J’envoie immédiatement mon CV à Stanford et je leur parle direct en arrivant de la grande réinitialisation qu’on nous met bien profond. Faudrait peut-être commencer par là messieurs les universitaires, ça vous éviterait de brasser de l’air. Mais j’oubliais votre confort, salaires et autres subventions. Alors il est vrai qu’il est préférable comme bon nombre, de faire perdurer les avis tant qu’on peut en tirer un petit profit immédiat. Je banni dorénavant tout propos ou discours qui n’évoque pas la grande réinitialisation, le nouvel ordre mondial, pour expliquer nos souffrances. Dans le camp d’en face ils perdent pas un instant.


  • Personnellement j’étais pour le premier confinement parce que je pensais que ca ralentirait l’épidémie et que ca nous permettrais de gagner du temps pour mettre en place une stratégie... Mais ca n’a pas été fait.
    Le confinement ne soigne pas, le confinement ne met pas fin à l’épidémie et il ne sauve aucune vie, mais on pouvait raisonnablement penser (avant le premier) que ca puisse ralentir la progression du virus. C’est tout, rien de plus !
    Si derrière le confinement on ne met rien en place et puis qu’on dé-confine, ben automatiquement ca repart.
    Des analystes on fait remarquer que la génération du baby-boom, qui à vraiment décider de pourrir toutes les générations suivante, arrive en fin de vie et que c’est elle qui augmente les chiffres de la mortalité du covid. Cette génération "surnuméraire" produit logiquement une surmortalité chez les séniors et ca va durer encore quelques années covid ou pas.
    Le pire quand on y pense, c’est que c’est cette génération névrosé qui à "ouvert le monde et ses frontières", ce que les patriotes leurs ont toujours reprocher à juste tittre. Et aujourd’hui c’est encore cette génération qui apporte le confinement et nous enferment dans nos propres frontières...

     

  • Les mesures de confinement n’ont pas pour but d’avoir un impact sur le Covid-19 mais d’impacter ceux sur lesquelles elles s’imposent

    Les mesures de confinement n’ont pas pour but d’avoir un impact sur le Covid-19 mais de donner à ceux par lesquelles elles s’imposent d’explorer un champs d’action d’une iniquité sans limite

    le cadre des mesures sanitaires ayant été dépassé depuis longtemps (a t il d’ailleurs existé ?) il convient d’y voir non plus une lutte acharnée contre une pandémie mais contre la france et les français


  • Comment peut-on accéder au rapport en question ? ce serait possible d’avoir un lien vers la source ?
    Pour ma propre culture personnelle.
    Merci.

     

  • Le pire c’est que de plus en plus de gens ne réagissent même plus à l’annonce d’un nouveau confinement j’ai l’impression. Bon autour de moi, cela n’est pas représentatif sur tout le pays.
    Ils ne se posent pas plus de questions, ça fait peur. Beaucoup ont des discours par moment de bons sens, et puis l’instant d’après leur raisonnement se contredit. Émanciper les masses devient une priorité. Apprendre aux masses à réfléchir, pousser le raisonnement, ça fait peur.

     

  • oui mais tout s’accélère !

    - l’italie s’organise pour soustraire de leurs familles les enfants covid+ (même asymptomatiques)
    - l’académie des soignants demandent d’observer le silence dans le métro
    - les procureurs peuvent demander l’arrestation de personnes a la raison de la mise en danger d’autrui, sans tenir compte du fait que ce délit, pour être caractérisé, se doit d’être fondé sur des preuves cumulatives
    - terminares les masques "fashion", un seul type de modèles sera exigé
    - les campagnes d’inoculation de masse contre le "covid19" semblent faire le lit du "covid21" , qui bientot va lui succéder ( un peu comme citroen et sa ds ) en cause, un phénomène immunologique particulier ( et complexe ) appelé anticorps facilitateur
    la cgt appelle à "mettre à disposition" les "outils de production" de sanofi, installée à Ambarès-et-Lagrave, pour fournir un vaccin "à toutes les populations du globe" ! ....

    à ce train, le 1er confinement apparaitra comme une parenthèse reposante
    dans les semaines a venir certains se lèveront chaque matin heureux comme charrier à nantes en 1793


  • Nombreux écrivent,
    Mais combien prient ?


Commentaires suivants