Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les reportages de Vincent Lapierre – Royaliste en 2018

Le 12 mai 2018 se déroulait dans le XVème arrondissement de Paris la réunion annuelle de l’Action française. Ce rassemblement qui réunit des militants et des sympathisants de toute la France est l’occasion pour « l’AF » de présenter ses idées. Cette année, le thème abordé par le colloque est « Mai 68 et le Bien commun ». Malgré les menaces répétées de la part de groupes d’antifas, cette réunion s’est déroulée dans une ambiance très conviviale...

 

 

Note : les contributeurs au financement participatif de Vincent Lapierre peuvent visionner la version intégrale de ce reportage sur leur espace privé.

 

Pour aider Vincent et son équipe à se financer, cliquez sur l’image :

 

Pour soutenir Alain Soral
rendez-vous sur la page de financement participatif :

(cliquer sur l’image)

Les reportages de Vincent Lapierre, sur E&R :

Aller plus loin avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

118 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le Nouvel Obbs nous envoie un quoi ????
    Un journa... journa....journal"iste"

    Excellent Vincent !!!!

     

  • En 2017, et ce après 4 ans de (ré-in)formations chez E&R, j’ai tout de même préféré rejoindre la cause royaliste qui, à mon goût, est la structure la plus perenne et la plus équitable. 5 républiques se sont suivies, échecs après misères, la suivante ne pourra bien entendu qu’être "meilleure" ! Si je me dois de rester fidèle à la réconciliation nationale proposée ici, ce n’est certainement pas le modèle républicain qui me fait vibrer. Une réelle monarchie démocratique est possible, encore faut-il pouvoir s’approprier certaines valeurs dans son cœur.

     

    • #1993470

      Le modèle du Liechtenstein est intéressant. Prince et démocratie directe.


    • #1993898

      Pour être un poil plus précis ;)

      Baptème de Clovis : 25 Décembre 489
      Révolution Française : 14 juillet 1789 (on fait simple)
      La monarchie a été un système politique pendant 1300 ans

      Revolution 1789 - 1804 (comprendre terreur et guerres vendéennes)
      Empire 1804- 1815 (guerres Napoléoniennes où la taille des Français a perdu en moyenne 20cm )
      Restauration 1815 - 1830
      Monarchie de Juillet 1830 - 1848
      2° Rep 1848 - 1852
      3° Rep 1852 - 1940 (Guerre de Prusse + 1ere GM 1.6 M morts x2 )
      Vichy 1940-1945
      Gouv Prov. 1944-1946
      4° Rep 1846 - 1958
      5° Rep 1958 on fête les 50 ans de la 5° rep cette année le 4 octobre.

      En 220 ans de chaos, on a eu 10 régimes politiques différents.

      Pour Dieu, la France et le roi.


    • #1993983
      le 27/06/2018 par Emilien Chaussure
      Les reportages de Vincent Lapierre – Royaliste en 2018

      @toto l’asticot
      Bien d’accord ! 1300 de stabilité contre 200 ans de confusions : ’y a pas photo !
      Juste une précision : baptême de Clovis en 498 (ou 496) et non en 89.


  • #1993460

    Le 1er interviewé barbu , qui parle " d’une nouvelle royauté en adéquation avec l’époque qu’on vie " ( un cancer ) , ne sait absolument pas ce qu’était un vrai roi dans le sens traditionnel ... . Comme s’il fallait réinventé une sorte de roi selon des critères de l’ère moderne ( la décomposition ) ... .

     

  • Merci à Vincent pour ce reportage ,qui nous donne un petit peu de fraicheur .Je ne suis pas royaliste ,mais écouter des gens sensés et non agressifs , ça fait du bien .


  • #1993468
    le 26/06/2018 par L’après Macron
    Les reportages de Vincent Lapierre – Royaliste en 2018

    C’est la foi sincère qui permet à un Roi d’envoyer balader les forces de pression financières. Car la foi inspire une ligne de conduite, un sens de l’honneur, du courage, de la vérité et de la justice. Et si le Roi défaille, il est important d’avoir des institutions fortes autour de lui, des institutions en mesure de rappeler et de défendre les intérêts du peuple lorsque ceux-ci sont menacés. C’est en tout cas le rôle qu’a très souvent tenu l’Eglise durant toute la période médiévale.

    Par ailleurs, un directeur de mouvement politique qui ne veut pas parler des complots est soit un naif soit un infiltré.
    L’Histoire de France est faite de complots et le complot fait intrinsèquement partie de la vie politique. Ce monsieur est donc prié d’arrêter de nous prendre pour des imbéciles.

    Mis à part ça, les militants portent une analyse assez juste sur le basculement qui a eu lieu dans notre pays et sur les faiblesses du régime républicain.

    Une dernière précision :
    Les protocoles des Sages de Sion préconisaient de faire en sorte que les individus ne puissent plus voir le rapport qui existe entre la foi, le comportement humain et la société, dans le but de fragiliser les individus et de détruire ces sociétés.
    Ceci nous indique assez clairement la voie de la réflexion que nous devons mener aujourd’hui pour nous en sortir.

     

    • Un responsable de mouvement politique cherche peut-être aussi à utiliser son temps de parole vers du positif. Surtout que beaucoup le font déjà très bien


    • #1994477
      le 28/06/2018 par L’après Macron
      Les reportages de Vincent Lapierre – Royaliste en 2018

      Pour rester dans le positif, il pourrait aussi nous proposer des sorties à Walt Disney, plutôt que de parler de politique.

      Plus sérieusement :
      Par les temps qui courent, les gens ont besoin de savoir, et sortir un "nous, nous ne faisons pas dans le complotisme", c’est prendre de haut une bonne partie de l’élite française (la vraie, constituée par les intellectuels qui ont compris les enjeux actuels du pouvoir), nier et/ou dissimuler leur travail et ce qu’ils apportent à la France, et maintenir dans l’ignorance l’autre partie de la population, comme le font nos fausses élites.
      Drôle de choix également, que de reprendre les termes inventés par le pouvoir pour nous museler.


  • #1993469

    Après avoir écouté attentivement ce reportage , merci à Vincent Lapierre , j’ai l’impression que les intervenants ne savent pas ce qu’était un vrai roi ... . Un vrai roi comme Louis IX par exemple ... .

     

    • Qu’est-ce qui alimente en général un séparatisme ou indépendantisme ?
      — L’économie désastreuse de l’État.
      — Le mal-être social imputé à l’Etat.
      — L’étouffement des spécificités régionales : linguistiques, culturelles, traditionnelles.

      Solution :
      Accorder des autonomies régionales.
      — Le Français langue commune mais langues régionales reconnues et enseignées localement.
      — Traditions, cultures et toutes spécificités à chacun reconnues.
      — Une autonomie où chaque région se gère. Tout ce qu’on attend sont des résultats. Plus il manquera de résultat plus l’autonomie sera restreinte, jusqu’à ce que une ou des personnes compétentes puissent rétablir la stabilité. Ainsi, il ne pourra être reproché à l’Etat une mauvaise gestion, chacun sera directement responsable de ses résultats et ses échecs.
      Toute velléité d’indépendantisme ou de séparatisme sera ainsi court-circuité et n’aura plus aucun motif de revendication.
      Cela aura une certaine dynamique où chacun se sentira libre, responsable et aussi intellectuellement et psychiquement mature.

      Et dernière des chose :
      (Bien qu’étant orthodoxe) décréter le Catholicisme comme Patrimoine Culturel et Social inaliénable de la France.


    • #1993560

      A vos mots on dirait que vous énumérez le programme d’une campagne politique ... .
      L’hypothèse de l’éventualité de la venue d’un vrai roi est entre les seules mains de dieu , pas de la volonté de certains personnages ... .


  • La France a été la reine de l’Europe de 1643 (victoire de Rocroi remportée sur les espagnols) à la défaite de Waterloo (1815) . Dégringolade de la France : en 1800 c’est le n°1 en Europe, en 1900 c’est la quatrième puissance mondiale derrière les USA l’Angleterre et l’Allemagne . 172 ans de zénith monarchique . Aujourd’hui avec 1% de la population mondiale elle semble attendre passivement son effacement définitif par oliganthropie : effondrement de la natalité des natifs, "souchiens" remplacés par n’importe quoi .


  • #1993484

    La monarchie ça va quand le roi s’appelle Philippe Auguste, Henri IV ou Louis XIV . Mais ça ne va plus du tout quand il s’appelle Charles VI (le roi fou qui régna 50 ans !) Henri III la tapette ou le queutard Louis XV qui régna lui aussi 50 ans ! Sans parler de l’incapable-pas-fait-pour Louis XVI .

     

    • Et la République, ça va quand le président s’appelle comment ?

      Louis XV, l’un des pires rois de l’histoire de France, était un bien meilleur chef d’État que 90 % des présidents.


    • #1993618
      le 26/06/2018 par social donc national
      Les reportages de Vincent Lapierre – Royaliste en 2018

      Bien sûr, mais les rois sont aussi des hommes qui sont le produit de leur époque, avec leurs forces et leurs faiblesses... Il est vrai que certains eurent plus de difficultés que d’autres à bien remplir leur devoir, mais au final il faut juger un arbre à ses fruits sur la longue durée ; et en cela entre la monarchie et la République il n’y a pas photo... De plus la monarchie est consubstantielle de l’identité politique de la France qu’on le veuille ou non, et la seule garantie de son indépendance et de sa souveraineté, ce qui serait fort utile aux partisans du Frexit...


    • #1994262

      Avez-vous lu "Louis XV" de Paul Del Perugia ?

      Un bon conseil : lisez le, et à n’en pas douter, vous présenterez vos excuses au Bien-Aimé.

      Salutations


  • Merci à Vincent pour son boulot très important. Vive la France !


  • La France n’a jamais été aussi puissante que sous les trois derniers Bourbons : Louis XIV, Louis XV, Louis XVI . Mais l’annexion de l’Alsace par Louis XIV et celle de la Lorraine par Louis XV ont amené en France des dizaines de milliers d’ashkénazes qui vont s’employer à miner secrètement les fondations de cet Etat : ils sont les auteurs occultes de la destruction révolutionnaire qui leur permettra de piller et de ruiner "la grande nation" . Le point final du désastre : Waterloo .


  • #1993505
    le 26/06/2018 par corréos le bellovaque
    Les reportages de Vincent Lapierre – Royaliste en 2018

    Merci à Vincent pour ton travail et ton courage.
    Pourquoi un Roi sera toujours mieux qu’un Président ?
    C’est juste une question de motivation.
    Parce qu’un propriétaire s’occupera toujours mieux de sa maison qu’un locataire avec un bail de 5 ans et aucun père ne voudrait laisser à son fils une propriété en ruine.
    CQFD.

     


    • Parce qu’un propriétaire s’occupera toujours mieux de sa maison qu’un locataire



      En êtes-vous vraiment certain ? Je pense que l’on ne peut pas schématiser cela dépend de l’humain lui-même du rapport qu’il entretient avec le bien occupé / mis en location.

      Pour répondre à votre question sur le Roi, je pencherai plutôt pour un protecteur de sa Nation, il devrait se soucier d’autrui, de ses sujets du moins ce qui en avait conscience : LXIV, Louis-Philippe, François 1er.

      Sinon, très bon reportage de Vincent Lapierre, comme à son habitude.


    • #1994243
      le 27/06/2018 par corréos le bellovaque
      Les reportages de Vincent Lapierre – Royaliste en 2018

      réponse à MPNF
      En théorie tu as raison, un locataire peut très bien s’occuper de sa maison mais dans la pratique, la plupart du temps, au premier coup d’œil tu sais si c’est une maison de propriétaire ou de locataire.
      Mais ce que je voulais surtout mettre en avant c’est la motivation, puisque tout est une question de motivation. Quelqu’un qui est là pour 5 ans (ou 10 au maximum) ne peut pas avoir la même motivation que quelqu’un qui sera là toute sa vie et qui donnera ce bien à sa descendance. Vincent Lapierre n’est peut être pas l’homme le plus fort, le plus intelligent, ou le plus courageux, mais c’est sa motivation qui fait de lui le journaliste qu’il est.
      Encore merci Vincent


  • #1993509

    Blanchonnet qui nie l’implication des FM dans la révolution de 1789.... C’est une blague ! Maurras doit faire des saltos dans sa tombe. C’est vraiment hallucinant d’entendre des choses pareilles venant de ce cadre de l’AF. Est-ce pour sauver sa peau à l’Educ nat ?

     

    • #1993612

      Blanchonnet a trahi et rejoint la ligne national-sioniste menée par Ring et Bauer...
      Ceci explique parfaitement cela !
      AS.


    • #1993641

      Je vois... Ce pays marche vraiment sur la tête. Merci pour cette piste.

      Prenez bien soin de vous.


    • #1993643
      le 26/06/2018 par The Médiavengers Zionist War
      Les reportages de Vincent Lapierre – Royaliste en 2018

      Merci Alain pour cet éclaircissement. Vincent aurait dû être un peu plus "incisif" dans ces questions. Peut-être dans l’intégralité du reportage ?


    • #1993817
      le 27/06/2018 par PlusQuePresqueToujours
      Les reportages de Vincent Lapierre – Royaliste en 2018

      Merci patron pour cette précision déterminante. Le reportage de VL est comme toujours très bien présenté, il ne manquait que cette remarque pour parfaire l’objectivité. Je ne connaissait pas très bien l’AF avant les deux reportages de VL, il m’a donné envie de m’intéresser a leur mouvement. Leur ligne, leur dynamique tout est pertinent cohérent, articulable avec ma ligne ER... Il ne leur manque, comme ils disent, un vrai ’monarque’ qui ne trahi pas ! La honte le Blanchonnet, je serais de l’AF je quitterais rien que pour ça. On aurait dit du mlp... Bravo aux militants en tous cas.


    • C’est vrai que de prime abord la sortie de ce monsieur Blanchonnet peut surprendre. Puis dans un second temps on se dit que, sachant pertinemment à qui il s’adresse, ceci n’est en rien dû au hasard. C’est la ligne TV libertés - MMLP déjà dépassée par Marion Maréchal Le Pen - et cætera et cætera. Je serais royaliste ou militant sincère de l’AF ou que sais-je encore que ça me ferait bien mal au cul.


  • A Rome un journaliste lui demandant s’il pensait que la France a des racines chrétiennes, Macron vient de répondre que la France a des racines JUDEOS-chrétiennes : c’est exact, depuis le baptême de Clovis (496 ?) les Français croient qu’ un rabbin est le sauveur de l’humanité, et que ce rabbin est né d’une vierge... Ce n’est pas qu’ils soient complètement idiots, c’est tout simplement qu’ils ont eu le cerveau lavé dans leur enfance par leurs aumoniers et curés, ces agents d’Israël : car quel est le petit peuple qui profite de cette croyance démentielle imposée aux goyim ?


  • #1993529

    Ca respire la bonne intention et le bien. Mais la question maintenant c’est “et après cette vidéo, que fait-on ?”

    En attendant de trouver une solution, va falloir se préparer à résister au ver $ se tortillant partout à son aise, avec de quoi faire question répulsion - comprenne qui pourra, faut pas en dire plus sinon tu te retrouves affublé des pires épithètes républicains. Haha.


  • #1993563
    le 26/06/2018 par Honneur et Fidelité
    Les reportages de Vincent Lapierre – Royaliste en 2018

    Quel plaisir d’entendre parler Français en France .


  • #1993574

    Je ne peux pas prétendre connaître le sujet, désolé par avance si mes observations tombent à plat.
    Dans le rapport de forces mondial, la France n’a plus -pas plus qu’aucun autre Etat- la place qu’elle occupait il y a quelques siècles. Le projet royaliste semble trouver sa limite dès qu’on pose la question de ce qu’un roi pourrait faire de plus qu’un président face à une finance globalisée toute puissante.
    Certes, sur le plan théorique, l’idée de pérennité d’un territoire par transmission héréditaire de sa charge est séduisante, plutôt rassurante.
    Mais on dirait bien que, pour que la royauté idéale telle que semble la promouvoir l’AF ait une chance de fonctionner, il faudrait un système pyramidal, que chaque individu soit souverain à son niveau. La simple recherche d’un leader charismatique (qui a mené pas mal d’entre nous sur ce site) montre que nous ne sommes en grande majorité ni souverains, ni probablement réellement désireux de l’être.
    Nous, le troupeau, avons besoin d’un guide qui fasse plus ou moins consensus, mais au bout du compte il devra -quel qu’il soit- manger dans la main de la Banque ou se faire manger (et éventuellement nous avec)...
    Un des rares domaines dans lesquels notre souveraineté individuelle peut se manifester efficacement, c’est l’acte d’achat (ou de non-achat). C’est une forme contrainte de souveraineté, puisque conditionnée par le Marché, mais c’est l’une des seules entre nos mains, et entre nos mains à tous celle-là, quel que soit notre bord politique, croyance etc...
    La fable du colibri en tête, je m’en retourne relire l’excellent G5G de Drac, Ayoub et Thibaud.

     

    • #1993767
      le 27/06/2018 par Francois Desvignes
      Les reportages de Vincent Lapierre – Royaliste en 2018

      @Ronron.

      C’est ce qui s’appelle être sur son chemin de Damas et tous ceux qui l’empruntent terminent dans la gloire de Saint Paul.

      Maintenant, voici un petit éclairage qui je l’espère vous éclairera :

      - Si Dieu est Dieu, Lui seul est Créateur.
      - Tout ce qui n’est pas Dieu est créature.
      - Toute la Création étant ordonnée à partir de son Créateur, la Création est un Ordonnancement hiérarchisé.
      - Toute créature a donc dans cet Ordonnacement sa place et sa fonction, qui déterminent sa vocation et sa destinée, inférieure et dépendante de ses supérieures, supérieure et indépendante de ses inférieures.
      - L’Homme est dans cette Hiérarchie, au dessus de la Terre qu’il domine et en dessous du Ciel auquel il obéit.
      - Quand il obéit ou désobéit au Ciel, il n’est ni souverain dans son obéissance non plus que dans sa désobeissance : dans son obéissance, il obéit librement en exécutant la Souveraineté de son Père ; dans sa désobeissance, il désobéit librement sans rien retirer à la Souveraineté de son Père.
      - la Souveraineté de l’Homme est donc un mensonge, la Souveraineté de Dieu est seule Vraie ou Dieu n’est pas Dieu.
      - Quand l’article 3 de la Déclaration des Droits de l’Homme nous dit "Le princippe de toute Souveraineté réside essentiellement dans la Nation", elle ment, du mensonge de la pomme : " vous serez comme des dieux".
      - Car personne hors Dieu n’est Souverain, encore moins dans son Principe et son essence : c’est tout le contraire ! Ou Dieu n’est pas Dieu.
      - La Déclaration des Droits est une nomenclature de vérités inversées ( il faut le lire à la forme négative pour avoir la Vérité en Politique) et n’est qu’un manifeste de propagande déicide.
      - Par exemple, les hommes ne naissent JAMAIS égaux en droit puisqu’ayant tous des fonctions différentes dans l’Ordonnancement divin, aucun n’ayant ni par sa naissance ni par sa fonction une stricte identité avec son prochain, chacun, Unique non seulement dans son temps mais pour tous les temps, ne peut avoir que les droits de ses obligations, peut-être semblables à ceux de son frère jumeau exerçant au même lieu la même fonction, et pourtant chacun unique comme les marguerites dans le pré où chaque marguerite est Une, aucune n’ayant été comme elle, avant, ni de son vivant ni demain, jusqu’à la fin des temps.
      - Cette singularité de tout, tous orientés vers et ordonnés à partir de leur Dieu Créateur prouve la Gloire et la Souveraineté de Dieu, Seul Gorieux, Seul Souverain.
      - Même et d’abord en Politique.


    • #1994116

      Vous avez bien vu le problème.

      Une société organisée n’est pas pilotée que par une seule personne qu’il suffirait de changer pour que tout aille mieux.
      Il faudrait remplacer des tas de groupes ce qui est actuellement impossible à faire physiquement.

      Tant qu’il y aura des gens qui croient au père noël (comme vous pouvez le constatez ci dessus) nous n’arriveront pas à faire quelque chose de sérieux.

      Quand à l’action personnelle, il faut la faire, pas de doute la dessus. Mais quand seulement 1 colibri sur 10.000 fait son travail, le résultat est maigre. Son action sur la société est réelle mais elle sera visible dans quelques siècles.


    • #1994300

      @Michel
      Pas sûr que les siècles y changent grand-chose, sans vouloir être pessimiste ça me paraît mal barré (d’où la mention de G5G, qui pose une base équilibrante et opérationnelle, au cas où...).
      Pour ne l’avoir jamais croisé directement, pas de problème avec le Père Noël, c’est toujours de ses lutins que viennent les embrouilles.

      @François
      J’ai essayé, sincèrement, de trouver la foi. Bien qu’ayant fini par lâcher l’affaire, ce n’est pas un échec total (de mon point de vue), il m’en reste beaucoup de sympathie pour Simone Weil et quelques autres.
      Peut-être qu’un tas de nuances peuvent faire de souveraineté tel que je l’ai employé un mot fourre-tout, le fait est que dans votre énoncé je n’ai pas compris cet enchaînement :
      "dans son obéissance, il (l’Homme) obéit librement en exécutant la Souveraineté de son Père ; dans sa désobéissance, il désobéit librement sans rien retirer à la Souveraineté de son Père." Qu’il obéisse ou désobéisse, s’il le fait librement ce n’est pas une forme de souveraineté ? Etant entendu que la souveraineté des hommes -qu’elle soit individuelle ou collective- n’est jamais un absolu, puisqu’on dépend les uns des autres, de notre environnement etc.. La souveraineté non comme but mais comme direction, quoi.


    • @RonSwanson



      J’ai essayé, sincèrement, de trouver la foi.




      Est-ce que tu as déjà vu un programme s’écrire tout seul ? de l’information s’inscrire sur un support matériel par hasard ou par agitation moléculaire ? Franchement, l’athéisme (matérialisme, naturalisme) demande beaucoup plus de foi que la foi en Dieu. C’est une croyance tellement irrationnelle que j’ai honte d’y avoir cru pendant tant d’années.


    • #1994402
      le 28/06/2018 par Francois Desvignes
      Les reportages de Vincent Lapierre – Royaliste en 2018

      @Ron Samson

      Souveraineté c’est un euphémisme pour dire divin.
      Seul Dieu est souverain.

      L’homme fait à l’image de Dieu n’est pas comme Dieu, il n’est pas l’égal mais le reflet de Dieu : il n’est pas souverain, n’étant pas Divin.

      Et il n’est pas divin car il n’en a pas les attributs : il n’est ni à la fois le Commencement et la Fin, par Lui rien n’a été créé, il n’est ni l’alpha ni l’oméga, et il n’est pas au dessus du Temps mais dans le temps, être fini en tout, il n’est donc pas infini en tout.

      Il est donc tout SAUF souverain : il est contingent.

      Quand il désobéit à Dieu il exerce une LIBERTE de choix, condition et corolaire de sa responsabilité, mais pour autant ne retire rien à la divinité de Dieu donc à sa Souveraineté.

      Dieu est à l’Homme ce qu’en plus petit vous êtes à votre fils de trois ans : quand il vous désobéit de son libre choix, il ne retire rien à votre Autorité parentale.

      La preuve : la baffe, il va finir par se la prendre.


    • #1994503

      @Titus
      ’me suis sûrement mal exprimé. Le fait est que si les dogmes monothéistes ne me touchent pas au coeur, ça ne fait pas de moi un athée ou un matérialiste. En refermant ces bouquins, j’ai retrouvé une autre transcendance, et l’hérésie me va très bien (au final, j’ai parfois un comportement plus "chrétien" que le représentant de Dieu dans mon village, hé hé). J’accepte le Christ en tant que gourou, mais je suis issu de la forêt, pas du désert. Si ma vie est une prière, je prie debout, sans paroles et sans crainte.

      @François
      Je comprends. Finalement peu de choses nous séparent. Simplement, je crois qu’il est vain de verbaliser une foi tant elle est intime, ou de s’en faire le prosélyte autrement que par l’exemplarité dans notre rapport aux autres et au monde. Pour ce qui est de la souveraineté, si je suis soumis à la domination divine, je ne demande qu’à rester dans l’inconscience de son emprise sur moi....


    • #1995754

      Bonjour. Je vous ai bien lu, et comprends très bien vos remarques.

      Je peux vous apporter un début de réponse, dans le sens où, le "pouvoir absolu" du Roi Très Chrétien n’a pu être exercé que très rarement, la grande noblesse ayant souvent usé de ses pouvoirs et privilèges, dans le sens de son avantage, quand la grande majorité des Rois français pensaient d’abord au bien-être de leurs sujets.
      La meilleure preuve en est la Révolution Française faite soi-disant par et pour le peuple, en réalité contre lui, par les possédants, c’est à dire les grands bourgeois, et nombre de membres de la noblesse, de robe le plus souvent ( de Robespierre, de Saint-Just, etc, etc...), voire de la famille même du Roi comme Philippe Egalité.

      Pour vous renseigner sur le sujet, je vous propose un livre passionnant, de Paul Del Perugia, intitulé "Louis XV".

      Bien cordialement


  • #1993592

    Il est toujours agréable d’entendre et voir des gens sains dans ce pays de fous. Mais bon après, le retour d’un roi reste un fantasme. Il doit déjà s’appuyer sur une noblesse. Elle est corrompue au plus haut point, mondialisée et hédoniste. S’affranchir du pouvoir de l’argent ? La royauté a été dépendante des banquiers italiens pendant des siècles...S’attirer l’acclamation du peuple ? On lui a trop bourré le crâne de mensonges sur le méchant Ancien Régime...C’est pas gagné les gars...

     

    • Et qu’est-ce que la noblesse ? ceux qui se battent, ceux qui prennent les risques, tant dans le domaine des armes que de la parole, de l’industrie, de la recherche. Cette noblesse existe. Elle s’exprime malgré les barbelés. C’est sur elle qu’il faudra s’appuyer.
      Regardez autour de vous. il y a des gens qui continuent de l’ouvrir, bien qu’accablés d’amendes et de procès, pour que la vérité soit dite... d’autres qui lancent des entreprises, qui produisent. D’autres qui rêvent de se battre pour la France, plutôt que pour une entité mouvante, basée au Proche-Orient.


  • La royauté française s’appuyait sur l’église catholique, donc comment on fait avec une église oecuménique ?

     

    • #1993712

      Si vous saviez a quel point les nobles qui se pavanent dans les cours de beaux salons meprisent la populace, les gens du peuple qui sont juste des cerfs. La noblesse existe toujours les grands proprietaire terriens aussi, les beaux chateaux aussi, la royauté vit sur le dos de son peuple. Arretons d associer le Christ, les chrétiens avec la monarchie c’est une arnaque.
      Non au roi non a la monarchie.
      Le probleme de la France c’est la franc maconnerie.
      Une monarchie n y changerait rien tant que la franc maconnerie decide en coulisse


    • Oui, il faut d’abord confondre les antipapes et réaffirmer la seule vraie doctrine catholique. Et les véritables évèques sains de doctrine qui sont dans la Tradition ne sont pas prèts du tout à le faire. C’est la lâcheté des bons le problème, comme disait le grand Saint Pie X


    • #1993772
      le 27/06/2018 par Francois Desvignes
      Les reportages de Vincent Lapierre – Royaliste en 2018

      Lorsque la France par serment juré en 496 s’est faite sacrer bras séculier de l’Eglise c’est à la fois comme garde prétorienne de l’Institution et défenseur de la Communauté.

      l’Eglise -Institution = le Vatican et la cléricature.
      l’Eglise -Communauté = la Chrétienté.

      Ces deux Eglises n’en forment qu’Une : l’Eglise combattante.

      L’institution peut manquer à sa Vocation.
      La Communauté peut apostasier
      Le berger peut aller forniquer avec la bergère
      Et les brebis s’éparpiller dans les bois.

      Le Christ, la France, le Sacre, le Serment demeurent.


  • Je trouve cette vidéo très interessante de part les différentes interventions. Les opinions sont très bien expliquées par les intervenants ce qui rend les choses claires.
    Par contre il y a deux choses que je ne comprends pas : la France est chrétienne ou catholique ? Quelle est la différence entre les deux ?
    Qui serait le roi s’il revenait à guider le France ?
    Merci pour vos lumières....

     

    • Le christianisme englobe le catholicisme, l’orthodoxie (Grèce, Russie...), le protestantisme, d’autres variantes en Orient.
      Ces religions diffèrent sur certains points assez mineurs et chacune est liée à un espace originel historique, géographique et culturel.
      Tous les chrétiens croient que Jesus Christ est le fils de Dieu, et à la sainte Trinité (Dieu est un et pourtant trois : Père, Fils et Saint-Esprit). Tous les chrétiens croient en la virginité de la Vierge Marie, particulièrement célébrée par les catholiques. Les saints ont beaucoup d’importance pour les catholiques, moins pour les protestants.


    • #1993754

      @ddd

      Et pour les chrétien adepte de l’unitarisme ?


    • #1993779
      le 27/06/2018 par Francois Desvignes
      Les reportages de Vincent Lapierre – Royaliste en 2018

      @ddd

      Vous êtes bien intentionné et pourtant erronné : les différences ne sont pas mineures.

      Le schisme entre l’Eglise de Constantinople et Rome est MAJEUR : Pierre est-il Pierre et sur cette pierre (de Rome) le Christ a t il bâti Son Eglise, au singulier et non au pluriel ?

      le schisme entre l’Eglise de Rome et le protestantisme repris dans les protestations de Luther en 1517 (retenez bien la date car elle a eu "deux anniversaires de parenté", 1717 et 1917) est MAJEUR car il a fait plus de morts et continue d’en faire que le régime de Staline.Et même sans compter les morts, le protestantisme ne croit à aucun des 7 sacrements institués par le Christ soit qu’il en réfute l’utilité (la confession) soit qu’il en dénature l’essence (la communion eucharistique) soit qu’il en nie la nécessité (l’Ordination).
      Et St Barthélémy n’était pas un détail.


  • Pour être et demeurer un bon roi de France, le futur roi de France devra être impérativement un vrai catholique : il devra se confesser au moins une fois par mois et communier tous les dimanches. Autrement, le lieutenant qu’il est sera de moins en moins épaulé par le vrai roi de France et le royaume périclitera : Notre Seigneur Jésus-Christ.


  • Le roi est avant tout un arbitre. Il est là pour rendre la justice aux corps intermédiaires qui structurent la société française et qui sont détentrice privilèges et donc de pouvoir, notamment les corporations. Ainsi, la société décentralise le pouvoir au niveau des corps de métiers. Pour rendre la justice, le roi est éduqué à gouverner avec des principes catholiques suivant la doctrine sociale de l’Eglise. Quant aux groupes de pression, ils devront être évidemment interdit mais surtout, le roi devra veiller à respecter les principes catholiques et donc à rejeter les demandes des groupes de pression et coteries contraire aux intérêts français qui ne manqueront pas de s’immiscer dans la société.
    Loin des fantasmes, notons également qu’étant arbitre, n’importe lequel de nos rois de France, et notamment le roi absolu Louis XIV, avait moins de pouvoir que n’importe lequel des présidents de la Vème république. Ainsi Macron a plus de pouvoir qu’en avait Louis XIV.


  • #1993661

    Louis XVI s’est fait avoir par les maîtres du monde.

    Il n’y a aucune raison qu’un nouveau roi ne se fasse pas avoir de nouveau.

    Même motif même punition.

    Il faut arrêter de croire qu’un seul homme dirige un pays. Ce n’est pas en changeant un seul homme que l’on pourra changer un système. Un système c’est quelques groupes puissants qui se disputent le pouvoir. Il faudrait pouvoir éliminer un ou plusieurs groupes : cela n’arrivera pas.

    Si on ne peut pas changer ces groupes, il faudrait changer des millions de gens : c’est très difficile car les maitres du monde contrôlent l’éducation de chaque nouvelle génération. C’est pour cela que l’école est obligatoire, c’est pas pour le bien de vos enfants, c’est comme les vaccins obligatoires.

    La vieille génération qui a légèrement appris est remplacée par la nouvelle qui ne sait rien et croit tout savoir.

    Les maîtres du monde se régalent : un peu de foot et le bon peuple est tranquille.

    Les royalistes peuvent rêver.

     

    • #1993791
      le 27/06/2018 par Francois Desvignes
      Les reportages de Vincent Lapierre – Royaliste en 2018

      La Royauté Française n’est pas une monarchie, c’est une théocratie.

      Ce n’est pas une monarchie : le Roi n’a jamais gouverné seul et aucun des pouvoirs du Roi n’était arbitraire mais au contraire enchâssé dans les contre pouvoirs du Droit de la tradition et de la Coutume. Dans la galerie des Glaces, vous verrez qu’il est inscrit là où était installé le trône : le "Roi gouverne" et en dessous et en tout petit "seul" : il n’a que voix arbitrale en cas d’absence de consensus. Sinon, sa voix n’est que l’incarnation obligée du consensus.

      C’est une théocratie représentative : le Roi par le Sacre est sergent du Christ. C’est du Christ et en Son nom qu’il tient sa charge. C’est à lui que, de son vivant et après sa mort il doit et devra rendre compte de la bonne exécution de son mandat. Son mandat tient en une phrase : ’ edifier sous l’oeil de Dieu la Pax Christi en France afin qu’ elle serve d’exemple et de modèle au monde qu’ainsi la Victoire du Golgotha se propage jusqu’aux extrémités de la terre : le Christ, seul Dieu,seul Roi des rois et seul Roi de France. Le Décalogue pour Loi suprême et les Evangiles pour seul programme.

      La démocratie mais en vrai et à l’échelle planétaire.


  • #1993668

    La France pourra t elle au moins se relever grâce à un retour à la Royauté ?
    Il faudrait savoir si le Royaume est déjà tombé si bas :
    - Déliquescence des valeurs, de la culture et du peuple français par l’Elite dirigeante.
    - Economie mondialisée
    - Dette irremboursable
    - Capacité du peuple à se nourrir autonome reduite à neant .
    - Armée en faillite technique et morale .

     

  • Qui mettre à la tête de la monarchie et pourquoi serait-il légitime de placer lui (ou elle ?) plutôt qu’un autre ?
    La royauté a été amené grâce à un chef de guerre assez charismatique et tellement fort, qu’une troupe a été prête à le suivre pour conquérir son royaume.
    Sa légitimité vient de sa force.
    Aujourd’hui en 2018, on se base sur quoi ? On choisit le prétendant à la couronne de France qui travaille en finance et qui est donc corrompu jusqu’aux os ?
    Ou bien un chaos doit avoir lieu pour qu’un chef de guerre charismatique parvienne à rétablir la paix ?

     

    • #1993796
      le 27/06/2018 par Francois Desvignes
      Les reportages de Vincent Lapierre – Royaliste en 2018

      Sa légitimité vient de l’onction du Sacre
      Sa force vient de sa Foi

      Le Roi de France est le seul roi à être sacré au sens canonique : lorsque l’Evêque lui donne le Sacre, il reçoit une dignité sacerdotale selon le rite des évêques et non selon le rite ordinaire des rois profanes.
      L’huile avec laquelle il est oint, est l’huile céleste du Sacre de Clovis, qui ne provient pas des fruits de la terre mais qui a directement été livrée par la colombe à la nuit de Noêl à l’heure de la naissance du Christ.
      Charles X dernier roi sacré à Reims, et donc dernier Roi de France, guérissait les écrouelles comme tous ses prédécesseurs et seuls les Rois de France comme marque de leur onction, pouvaient faire ce miracle, le miracle étant l’attribut et le gage de la sainteté, la preuve de l’Election divine.

      Il y a des rois et il y a le Roi de France


    • #1994016

      "La royauté a été amené grâce à un chef de guerre assez charismatique et tellement fort, qu’une troupe a été prête à le suivre pour conquérir son royaume.
      Sa légitimité vient de sa force."

      Vous vous trompez. Si au depart c’eût été le cas, la légitimité des Rois n’a jamais été base sur la force seule.


  • #1993703

    La monarchie française a été déshonorée par "le honteux règne de Louis XV" (Chateaubriand) . Mais il y a plus : en 1783, à la demande de la noblesse, l’Ordonnance de Ségur, ministre de la guerre, décida que désormais les hauts grades à partir de capitaine seraient réservés aux nobles : du coup les lieutenants comprirent qu’ils le resteraient jusqu’à la retraite ! Erreur fatale de Louis XVI, tous les sous officiers embrasseront la cause de la révolution et les officiers nobles seront pour la plupart contraints d’émigrer : par sottise et préjugé de caste Louis XVI avait perdu l’indispensable soutien de l’armée .


  • #1993732

    Un anniversaire passe sous silence : aujourd’hui, cela fait vingt ans que Pierre Boutang est mort, ami et admirateur de Maurras, homme d’une culture immense mais qui avait aussi la foi du charbonnier.


  • #1993741

    On s’en fout du Roi machin du Roi bidule, nous devons passer a de nouveaux modèles de société, ni président, ni roi, ni capo communiste, mais autre chose autrement... Le passé c’est le passé, le règne des rois c’est aussi le passé.

     

    • #1993838

      Il y a et il y aura toujours des rois. La dénomination change, au fil du temps. La fonction, jamais.
      Le roi, c’est la personne du peuple. Il incarne la volonté du peuple et mène le pays dans l’intérêt commun, puisque son intérêt est l’intérêt commun.
      On ne peut être roi sans faire preuve d’une moralité exemplaire, même si un certain luxe ostentatoire est toléré, et même parfois voulu : le peuple se sent honoré, glorifié. Les maîtresses du roi, bien que tolérées, n’étaient pas populaires, à moins de remplacer la reine pour de bon en aimant le peuple.
      Le roi protège le peuple des oligarques, prédateurs, et autres lobbies. Autrefois le roi, avec le clergé, protégeait le peuple des seigneurs trop brutaux ou trop oublieux de la fonction essentielle de leur caste guerrière (aristocratique) : défendre le pays contre l’élément intrusif, risquer sa vie et sa santé pour cela. Ces seigneurs ne faisant que jouir du produit de leurs terres, devenaient alors de simples parasites à tenir en respect. Le roi les envoyait à la guerre.
      Autrefois le roi, avec les clercs, les savants, les lettrés, les architectes, protégeait le pays des abus environnementaux : la coupe accélérée des forêts par exemple. Et cherchait à l’embellir.
      Autrefois le roi mettait tout en oeuvre pour que chaque Français ait sa poule au pot le dimanche, sa maison, ses champs, son échoppe, son jardin.
      Louis XVI, dernier de nos vrais rois chrétiens, est à l’origine des oeuvres sociales et pédagogiques, payées par toute la France pour toute la France, plutôt que par uniquement les dons des chrétiens : pour les sourds, pour la retraite des vieux marins, pour les aveugles. Il créa le corps des pompiers, etc. Sa lettre à son fils avant qu’on ne les assassine tous deux est un chef-d’oeuvre de sens du devoir royal. Il fut trop bon, c’est vrai. Le prochain roi le sera moins.


    • #1994409
      le 28/06/2018 par Francois Desvignes
      Les reportages de Vincent Lapierre – Royaliste en 2018

      Ce que nous pensons, Dieu s’en fout mais ce qu’Il pense devrait nous intéresser.

      Car en dernière analyse c’est ce qu’Il décidera qui s’appliquera pour nous.

      Or, Dieu (qui ne change jamais d’avis ) veut régner sur la France et à partir de la France sur le monde.

      Il appelle cela le règne social de notre Seigneur Jesus Christ.

      Ca a remarquablement fonctionné de l’an 496 à l’an 1302 : nous y avons construit la Chrétienté.

      Malgré la piqure de rappel de la triple donation précédée de l’avertissement de la guerre de Cent ans (notre futur si on continue sur cette voie) les choses tournent beaucoup moins bien depuis.

      Et depuis le 27 aout 1789, c’est la Berezina.
      Le 22 septembre 1792 une pure provocation
      Et le 21 janvier 1793, plus qu’un régicide une tentative de déicide sous couvert de régicide.

      Outrance que Lucifer lui-même n’avait jamais osé commettre.

      Depuis nous descendons en escalator aux enfers, chaque année il fait plus sombre et plus chaud que l’année précédente.
      Les cadavres au sens propre et au sens figuré pleuvent.

      Le Monde dont nous étions à la fois le modèle, le libérateur et donc l’Espérance, ne nous regarde plus que pour ce que nous sommes devenus : des ouvriers du mensonge et de l’injustice, mi bourreaux mi geoliers du genre humain, hommes de main de l’Adversaire.

      Notre tragédie est toute entière écrite dans le Livre de Daniel de la bouche d’Azarias (Voix du Quatrième à brûler dans la fournaise alors que seuls trois y ont été introduits ce qui finira de convertir Nabuchodonosor de la primauté de la Royauté christique sur les royautés humaines )

      Lisez Azarias, en trente versets, vous saurez tout de l’Histoire de France et de nos Destinées.

      Azarias a converti Nabuchodonosor, nous convertirons le monde à la Pax Francia qui est la Pax Christi.


  • #1993758
    le 27/06/2018 par Aiguiseur de guillotines
    Les reportages de Vincent Lapierre – Royaliste en 2018

    Ça change un peu. Vivent s’est pas fait insulter, violenter ou embarquer pour une fois. ... mais bon, l’Action Française c’est des faschos, rétrogrades etc...


  • L’idéal pour diriger un pays aujourd’hui : c’est une bénédiction qui nous enverrait un envoyé de Dieu, quelqu’un qui nous guide vers Dieu.
    Le problème c’est qu’il paraît que nous sommes à l’époque où peuvent apparaître malheureusement les faux prophètes, et qui en plus feront des miracles extraordinaires, comme réscuciter des morts par exemple.
    On n’est pas sorti de l’auberge... Distinguer le vrai, du faux ! Si l’on n’a pas été capable de le faire jusqu’à aujourd’hui pour beaucoup de choses, imaginez le reste si ça devient plus sérieux encore.
    Et pour le Roi ?... Oui, pourquoi pas ? Il faut voir...

     

  • #1993787

    Ah non ! Macron comme président c’est déjà une sinécure. Mais qui comptent-ils placer sur le trône de France ? Louis XX est banquier en plus.

     

    • @ Michelly58

      Ne vous inquiétez pas, ce ne sont pas ces royalistes qui décideront de qui sera le Roi. Si Roi il doit y avoir, il s’imposera de lui-même.

      Pour se revendiquer royaliste, il faut :
      - Avoir Foi en Dieu.
      - Accepter l’idée de devenir "un sujet du Roi".
      Avec ces deux conditions primaires, on peut vite faire le tri entre les "vrais" et les "faux" royalistes.

      En France, nous sommes "citoyens de la république Française", en Grande-Bretagne, ils sont "sujets de Sa Majesté la Reine Élisabeth II", sont-ils plus malheureux que nous ?


  • #1993803
    le 27/06/2018 par Francois Desvignes
    Les reportages de Vincent Lapierre – Royaliste en 2018

    Pourquoi un roi sera mieux qu’un président ?

    Parce qu’en élisant un roi on ne se déplace qu’une fois.

    Pourquoi le Roi de France sera toujours mieux qu’un président de la république française ?

    Car le Roi tient ses pouvoirs et ses devoirs de Dieu à Qui il ne peut rien cacher ni mentir.

    Tandis que le président tient ses pouvoirs de ses complices et ne rend ses devoirs qu’à ceux qui le financent.

     

    • #1993851
      le 27/06/2018 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Les reportages de Vincent Lapierre – Royaliste en 2018

      "Car le Roi tient ses pouvoirs et ses devoirs de Dieu à Qui il ne peut rien cacher ni mentir."

      ok, redescends sur Terre : pour la plupart des gens, ce que tu énonces ici équivaut à un aller simple en hôpital psychiatrique.
      Tu as tes croyances, et tu les défends, c’est bien.
      Mais il y a la réalité, et là, ça coince...

      Et je ne parle même pas des lobbies, groupes d’intérêts, groupes de pression, représentants d’intérêts, groupes d’influence, qui, pour tarés qu’ils peuvent être, sont hyper-rodés dans l’action concrète, quotidienne, permanente, tentaculaire.
      Alors, "le Roi tient ses pouvoirs de Dieu", si tu veux, mais tu vas pas loin, avec ça...


    • #1993872
      le 27/06/2018 par Francois Desvignes
      Les reportages de Vincent Lapierre – Royaliste en 2018

      @PalmBeach

      "Si tu dis que l’enfer n’existe pas parce que Dieu n’existe pas, tu sauras qu’ils existent quand tu y seras" (Padre Pio.)


    • #1994043
      le 27/06/2018 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Les reportages de Vincent Lapierre – Royaliste en 2018

      @ François, je suis moi-même croyant (selon ce qu’explique pratiquement Miyamoto Musashi), et je ne doute pas que l’Enfer est d’ores et déjà présent sur Terre.

      Ce que je dis, c’est que tu ne peux pas rentrer avec ce discours qui est le tien dans l’arène politique.


    • #1994204
      le 27/06/2018 par Francois Desvignes
      Les reportages de Vincent Lapierre – Royaliste en 2018

      @Palm beach

      Vous avez raison : nous sommes une cause de scandale pour les juifs (mondialistes) et une cause de folie pour les Grecs (les hédonistes et les libertaires LGBTisés).

      Mais la folie de notre Roi est plus sage que la sagesse des hommes.

      Et notre Roi Qui est Dieu se passera de l’autorisation de ce qui Lui est postérieur et inférieur pour faire ce que bon Lui semblera.

      Donc, de même qu’Il n’a pas demandé l’autorisation au temps de Noe aux Juifs et aux Grecs de l’époque de faire pleuvoir, de même quand Il en aura marre d’entendre les Républicains lui pisser dessus comme ils le font depuis 250 ans, il appuiera sur le bouton "game over".

      Et là, vous aurez 40 jours pour venir nous rejoindre dans notre Arche.

      On est fou ? On blasphème ?

      Soyez logique : si vous croyez en Lui, arrêtez d’avoir honte de Lui.
      Ne vous excusez jamais de croire en Lui auprès de ceux qui Le détestent.

      Il est omnipotent.
      Il peut tout faire.

      Et Bossuet ajoute : " Quand Dieu veut faire voir qu’un ouvrage est tout entier de sa main, il réduit tout à l’impuissance et au désespoir, puis il agit"

      Au plus bas nous tomberons (et la République n’en finit plus de tomber) au plus près l’aube dorée.( Au plus certainement la Royauté sera restaurée).

      Si vous avez compris ce message, vous avez tort : car si aucun n’a entendu et compris ce message d’évidence c’est seulement que nous nous sommes tus et non qu’ils n’auraient pas crus puisque vous même qui l’avez entendu y avez cru, c’est seulemnt que vous n’avez pas osé y croire.

      Même à l’A.F. ils n’osent plus tenir ce discours de vérité.
      Comment voulez-vous qu’ils soient crus ?

      Hildegarde l’a dit au XII
      Ste Emmerich l’a dit au XIX
      Robin l’a dit au XX
      Le père Pel l’a dit
      Le padre Pio l’a dit

      La France reviendra à la Royauté de droit divin
      Elle vaincra la République
      Et le monde sur son modèle l’imitera.

      Jurisprudence et prophéties constantes depuis le XII siècle...c’est pas "ma vérité"...
      C’est votre erreur.


    • #1994443

      @ françois Devignes,
      je respecte totalement votre croyance, mais vous devez aussi la situer dans l’histoire des religions : la monarchie française est à l’origine une justification religieuse d’un pouvoir de la force brute. l’onction royale est d’ailleurs d’origine purement hébraïque.
      que des soudards aient été fait rois est une évidence (Clovis, Capet).(ce qui n’empêche que leurs successeurs ont bâti entièrement la France avec la réussite que tout le monde devrait garder en mémoire.
      Il n’empêche que le système même de la monarchie est un régime politique du kaliyuga (l’âge de la décadence) tout comme les nouvelles religions qui apparaissent toutes dans le même millénaire (-500 +500:cela va du confucianisme à l’islam). institutions religieuses et politiques n’ont rien d’éternel, elle sont les filles de l’histoire et répondent à des aspirations purement humaines.(or Dieu est par définition hors de l’histoire ce qui met en évidence une contradiction sur l’universalité de vos propos).
      Cela dit je vis depuis quelques années dans un vrai royaume et je dois dire que les bienfaits de la monarchie sont incomparables avec nos pseudo-démoraties. un peuple vit parfaitement bien sans politiciens, sans partis politiques et sans élus, les imbéciles appellent ça une dictature, mais pour moi c’est un paradis..


    • #1994465
      le 28/06/2018 par L’après Macron
      Les reportages de Vincent Lapierre – Royaliste en 2018

      Pour comprendre ce que dit Francois Desvignes, il faut sans doute déjà admettre que l’homme est faillible, c’est le premier point, le point indispensable, pour réaliser que tout régime fondé sans Dieu et par les hommes uniquement ne peuvent donner que des régimes peu viables car non éclairés, des régimes spécialement caractérisés par les défauts des hommes : corruption, avidités, mensonges, mœurs douteuses et quête insatiable de pouvoir et de richesses.


    • @Palm Beach Post : "Cult !"

      Miyamoto Musashi... cette manie de toujours aller chercher ailleurs, dans d’autres contrées, peut-être avec un air un peu snob, ce que vous avez au fond toujours eu sous votre nez, en creusant un peu. A mon avis, vous, vous avez un problème avec l’Histoire française non ? A croire que notre pays est devenu le berceau idéal du mondialisme. Combien de désœuvrés de l’âme en France préfèrent aider les guaranis plutôt que de filer un coup de main à leur propre voisin ? C’est dire si le coup porté à leur esprit individuel et historique a été grand. Un besoin de combler le vide, encore et toujours.
      Qu’on ne me dise pas après ça que l’enracinement n’est pas important dans la constitution d’un individu. Pourquoi ne pas laisser Musashi aux japonais et asiatiques qui le comprendront mieux que vous ?


  • En fait, je ne voit pas ce que ça changerait... roi ou pas roi, les états ne sont que des valets du pouvoir mondial de la banque et du marché. Malgré la sympathie que j’éprouve pour ces gens, j’ai quand même l’impression que tout ça c’est du folklore.

     

  • #1993850

    C’est vrai que la reine d’Angleterre ou encore le roi du Maroc veulent le bien de leur peuple respectif c’est bien connu ...

     

  • #1993859
    le 27/06/2018 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Les reportages de Vincent Lapierre – Royaliste en 2018

    Dans notre monde actuel d’images et de représentation, les mecs sont complètement en-dessous de tout niveau "communication"...
    À qui peuvent-ils bien s’adresser, et qui va les écouter ?
    En ont-ils seulement les moyens, sortis du petit groupe de fidèles ?

    Il m’arrive de les voir à la sortie de Cluny - La Sorbonne, au croisement des boulevards Saint-Germain/ Saint-Michel, avec leur petit journal...
    J’ai pas l’impression qu’ils puissent aller plus loin.

    Lors des dernières présidentielles, avant même le premier tour, et pendant le second, Emmanuel Macron était déjà considéré et vendu comme président de la République en couvertures des magazines d’actualités.
    Aujourd’hui, dire "le Roi tient son pouvoir de Dieu", c’est plus la rubrique des faits divers...

     

    • #1993904
      le 27/06/2018 par L’après Macron
      Les reportages de Vincent Lapierre – Royaliste en 2018

      Quels conseils en communication leur donneriez-vous ?


    • #1994040
      le 27/06/2018 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Les reportages de Vincent Lapierre – Royaliste en 2018

      Des conseils ? lol, déboutonner le col du polo, ils auront l’air un peu moins coincés...
      Ensuite, la frontière est floue entre tronche de premier de la classe et tête à claques, surtout lorsque tu prétends détenir LA vérité...

      Et c’est dans cette faille identitaire que le bât blesse, puisqu’ils n’assument en réalité pas totalement ce qu’ils sont...
      Un intervenant se défend absolument d’être fasciste.
      Or la définition du fascisme, c’est une conception du monde au Pouvoir qui s’exercerait à l’exclusion de toutes les autres.
      Lorsqu’on prétend que le Roi est le représentant du Christ sur Terre, c’est un fascisme, ’faut assumer.

      - Donc, il leur faudrait avoir pleinement conscience de ce qu’ils sont, par rapport aux autres, dans un rapport détendu et assumé, libéré de revendications identitaires qui font en fait obstacle à leur discours.
      Je ne vois pas l’absolue nécessité de se balader avec une veste sérigraphiée d’une fleur de lys, c’est aussi ridicule que les "musulmans" en djellaba et Nike.
      À moins de vouloir demeurer à s’amuser entre soi.


    • #1994251
      le 27/06/2018 par corréos le bellovaque
      Les reportages de Vincent Lapierre – Royaliste en 2018

      On ne donne pas le pouvoir à un Roi (élections), il le prend, souvent par la force, et c’est à ça qu’on le reconnait !
      Et ce n’est pas l’Action Française qui le mettra au pouvoir, avec tout le respect que j’ai pour eux.


    • @Palm Beach Post : "Cult !"

      Le fascisme est une expérience politique historique précise, italienne, qui n’a strictement aucun rapport avec la monarchie catholique française, que notre pays a expérimenté avec succès pendant plusieurs siècles, à travers une organisation sociale de bon sens, hiérarchique sur certains points, démocratique sur d’autres, à la fois matérielle et spirituelle, qui semblait bien convenir à notre identité. Je ne vois donc pas pourquoi l’Action Française se réclamerait du fascisme, ça n’a aucun sens. Vous mélangez tout...

      Chaque peuple est différent et trouvera le régime politique qui lui convient en observant son identité et sa propre Histoire. L’identité n’est pas un gros mot... n’étant pas des nomades prédateurs (je l’espère pour vous), nous avons des racines... qui permettent à une belle plante de croître, cette plante c’est notre identité.


    • #1994515
      le 28/06/2018 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Les reportages de Vincent Lapierre – Royaliste en 2018

      @ huckle

      Alain Soral avait fait remarquer la nécessité de considérer le fascisme sous ses 2 aspects :

      - d’une part, l’expérience politique italienne avec Mussolini, qui est passée
      - d’autre part, la définition plus générale du fascisme, qui est une et indivisible conception du monde au Pouvoir qui s’exercerait à l’exclusion de toutes les autres.
      Qui fait qu’au cours des temps historiques, le fascisme s’incarne sous différentes formes.
      C’est pas une question de j’aime/ j’aime pas, c’est comme ça.

      Je ne mélange donc pas tout, mais toi par contre, tu ne retiens malhonnêtement que ce qui t’arrange, dans une vision biaisée, ponctuelle, à court terme.
      Fournissant par là un exemple supplémentaire des nombreux handicaps que vous semblez bien incapables de surmonter, et qui vous condamnent à ne demeurer qu’un petit club communautaire/ identitaire, fleurs de lys et tout le folklore...
      lol, on dirait des ados contents d’arborer le T-shirt de leur groupe de rock préféré.


    • @Palm Beach Post : "Cult !"

      Tel le schtroumpf à lunettes, tu as besoin de citer Alain Soral sur une définition du fascisme, en tant qu’argument d’autorité, car tu n’es pas capable de réfléchir par toi-même.

      Les mots sont importants, je le répète, et le fascisme (y compris lorsque le mot est utilisé de manière générique...ce que personnellement je rejette car cela embrouille l’esprit) n’a rien à voir avec le pouvoir monarchique prôné par l’Action Française. Ce sont deux régimes politiques, deux exercices du pouvoir différents. Pour ma part je ne convoquerai pas Alain Soral car je n’ai pas besoin d’argument d’autorité, mais je te mettrai simplement face à notre Histoire.
      Le petit club "fleur de lys / identitaire" (ça y est, le mot fourre-tout "identitaire" est lâché avec un mépris certain, tu montres ainsi ton vrai visage cher ami ambivalent) que tu décris, assez mal d’ailleurs, se base sur une expérience politique historique qui aura duré plusieurs siècles, ancrée dans notre pays, dans nos racines, avec une cohésion de la société (spirituelle, matérielle, hiérarchique, démocratique...) inégalée jusqu’alors. Chaque chose qui a été détruite est devenue un trou noir que nos sociétés modernes dégénérées essaient de combler sans cesse pour faire illusion. Par exemple, toute la positivité du christianisme, intégrée à la vie courante d’alors, est remplacée aujourd’hui par quelques têtes de bouddha vendues à la foirfouille ou par le cours de yoga de ta copine vegan. Et il me semble que le fascisme ne vient pas combler toutes les lacunes.

      Pourquoi aller chercher ailleurs quelque chose qui, par sa durée et son efficacité, a forcément laissé des traces en nous ? Les français ne le savent pas tous encore, mais ce qu’ils cherchent c’est évidemment leur monarchie détruite, qui a laissé un vide béant. Tu cites Macron et la communication, mais Macron n’est rien, c’est bulle médiatique, un élu par défaut, et élu par peu de monde au final. C’est au contraire le réveil des nations, la souveraineté qui a le vent en poupe, car là nous sommes dans un principe de réalité ; et ce n’est que parce que les français ont le cerveau temporairement lavé par de la propagande et des idées reçues qu’ils n’osent penser à un roi ou au christianisme. Ce n’est pas une chemise ouverte qui fera la différence, mais de la réinformation et de l’affirmation : aussi, les artefacts communicatifs que tu proposes, et qui ne sont pas du domaine du réel, sont une imbécilité.


  • Le problème de TOUS les gens qui veulent du changement, c’est qu’ils veulent du changement sans prise de risque. On ne pourra pas mettre en place une monarchie (ou un autre système pour ceux qui ne sont pas royaliste) sans affronter celui en place actuellement. Il faut dénoncer ET AFFRONTER la république et ses franc-maçons. Rentrer dans le dur du sujet, c’est rentrer dans le lard des franc-maçons. Tant que l’on enclenchera pas le début de la chasse à l’homme, on n’arrivera à rien.

    Les gens ont peur de l’échec mais l’immobilisme actuel c’est l’échec absolu. Si vous vous retrouvez à un embranchement sans savoir où vont les chemins, vous faites quoi ? Vous restez assis à l’embranchement ? Vouloir s’émanciper de cette république de merde, c’est prendre un risque. Il faut commencer par accepter ce risque.

    Si on sait virer une république et ses franc-maçons alors on saura virer un "mauvais" Roi mais pour cela, il faut EXPÉRIMENTER, c’est à dire : rentrer de plain-pied dans l’inconnu. Et si vous voulez avoir un peu moins peur dans l’inconnu, tournez vous vers Dieu, il n’y pas plus puissant comme éclairage (attention, ne confondez pas Dieu et la religion, ce n’est pas pareil).

    Une des qualités premières d’un "bon" Roi, c’est qu’il n’a peur de rien en ce bas monde et il exigera la même chose de ses futurs sujets. On en reviendra donc toujours au point clé : la peur d’affronter la république actuelle. Il faut absolument (et inévitablement) dépasser cette peur. La peur c’est dans la tête, lisez le petit livre "ce qui est caché aux sages et aux intelligents" de Thierry Salmeron (édition Mols).

    Mort à la république.


  • #1993884

    Chers concitoyens,

    n’oubliez pas que la monarchie nous a été enseignée par l’école de la république.

    A l’instar d’un père de famille, le roi est le père de ses sujets, c’est une CHARGE qui a incombé à certains de nos roi avant leurs 15 ans.

    C’est aussi un poste où les intérêts des uns et des autres le disputent et c’est à ce titre qu’il doit décider. A l’instar de tous les gouvernants, il doit aussi composer avec les groupes d’intérêts plus ou moins mafieux (comprendre il a constamment sa tête sous la guillautine).
    Enfin, comme un père de famille est père de ses enfants par la grâce de Dieu, le roi est père des Français par la même grâce de Dieu, de même que vous lisez ces lignes par la grâce de Dieu.
    C’est ce qui s’appelle la monarchie de droit Divin.


  • #1994027

    Pour ceux qui souhaitent avoir des arguments solides pour defendre un retour de la monarchie en France, je recommande plus que chaudement "Les considerations sur la France" de Joseph De Maistre.

    Exposé magnifique d’argument implacable.


  • #1994033

    Etant donné que beaucoup plus de gens sont athées (moi le 1er) et que votre roi est associé au divin,ce n’est pas demain la veille que votre monarchie reverra le jour.
    Recevoir ses ordres ou consignes de Bruxelles c’est déjà le merdier,mais les recevoir d’on ne sait où dans le ciel,oulaaaaa....

     

    • Charles Maurras était également athée, cela ne l’a pas empêché de comprendre les bienfaits d’une monarchie catholique pour la France.


    • @ marsoin

      Quand le Roi aura repris son trône, il redistribuera de titres (baron, duc ...) et vous, à cause de votre athéisme, vous serez en bas de la liste. Blague à part, l’athéisme n’est pas incurable (j’en sais quelque chose) et concernant Bruxelles, un "bon" Roi saurait quoi en faire.


    • #1994877

      @jalon
      Je crois que la raison d’être de la Noblesse était de protéger ses sujets en allant à la guerre...
      Aujourd’hui ce contrat social semble hasbeen...

      Franchement on entretient assez de parasites par la loi de l’héritage, tant de moyens de faire et de mobiliser des énergies, accumulés au fil des générations et aujourd’hui aux mains d’incompétents...

      Non sérieux, le droit de se faire entretenir au nom d’un dieu, cela ira...


    • #1995711

      Le type qui parle de monarchie de droit divin est un allumé qui n’appartient pas à notre mouvement.

      L’AF n’est pas pour une monarchie de droit divin.

      Toutefois, la monarchie de droit divin ne signifie pas que le roi prenait ses ordres de Dieu, il agissait juste en chrétien. Et ça a fait ses preuves : 1500 ans de monarchie.


  • #1994132

    Très intéressant, surpris de voir autant de jeunes dans ce mouvement monarchiste.


  • #1994136
    le 27/06/2018 par Francois Desvignes
    Les reportages de Vincent Lapierre – Royaliste en 2018

    Ce qui fait l’indépendance du Roi de France par rapport à la dépendance du président de la République c’est :

    - La durée
    - L’hérédité
    - La Transcendance.

    Le Président est dépendant :

    - par la durée de son mandat qui le rend l’obligé quinquennal de ceux qui financent son élection là ou une fonction viagère n’ayant pas à être refinancée est libre de tout prêteur.
    - par la non hérédité qui l’incite à gérer pour 5 ans dans 5 ans, jamais au delà là où l’hérédité oblige le dépositaire du Pouvoir à gérer au nom et pour le compte de la seule Permanence
    - par la laicité de sa fonction qui l’oblige à rendre ses comptes à l’opinion versatile au lieu de rendre ses devoirs à Celui qui l’a sorti du néant et Qui est Le seul à ne nous avoir jamais trahis.


  • #1994498

    Ils sont à la ramasse, les gens ont déjà peur de la sortie de l’euro alors le retour du roi !

     

    • "Les gens" c’est qui ? Je vois souvent des eurosceptiques dans le réel, et en général des gens peu dupes qui sont à contre-courant des médias. En tout cas plutôt chez les moins de 40 ans...
      Ne vous laissez pas contaminer par la vision fictive du système et défendez la vôtre.


  • Y’a pas photo, un roi est ce qu’il pourrait arriver de mieux à la France et aux Français.


  • #1994734

    Fils à Papa Premier ?
    Pendant 40 ans... puis Fils à Papa 2 ... et les intrigues de Maman La Manigance si le rejeton meurt trop vite... et alliance avec le cousin pour aller foutre sur la gueule à Tonton 7 et Batard 4...

    Que du bonheur...

     

    • #1996698
      le 01/07/2018 par La rochejaquelein
      Les reportages de Vincent Lapierre – Royaliste en 2018

      Grands ou petits, intéligents ou idiots, Les rois ont fait la France ne vous en déplaise.

      Les intrigues existent en tout système, la république en deux cent ans a changé cinq fois de régime, cela finira par tuer le malade.

      Un roi n’est pas un fils à papa, mais un homme élevé dans la responsabilité de sa lourde tache.
      L’école de la république vous à bien lavé le cerveau. Lisez Gaxotte et Bainville cela vous ouvrira l’esprit et vous rendra libre.


  • #1994971

    La France sans " wesh gros "...


  • #1995176

    Tout ça c’est bien joli en théorie mais comment choisir la première figure d’une future dynastie ? Par des élections démocratiquement manipulées ? Ou bien par un signe divin ? Étant moi même athée comme un bon nombre de français, ça ne va pas être facile de se mettre d’accord... On attend le nouveau messie alors... En espérant qu’il ne soit pas une marionnette ! Parce que sinon on pourrait aussi choisir une monarchie sioniste de droit divin pour quelques générations... L’idée de changement de régime peut apporter le meilleur comme le pire, et le peuple, manipulable à souhait, saurait faire le bon choix ? J’en doute fort. Et tant qu’il y aura du pain et des jeux...

     

    • Être athée n’est pas un problème pour reconnaître les bienfaits objectifs d’une monarchie catholique et de la fin du système des partis gouverné par la Banque. Après tout, Charles Maurras lui-même l’était !

      Quant au choix du roi par le peuple ou par l’église, c’est je crois un problème secondaire, car il n’y aura pas beaucoup de prétendants au trône de France, compte tenu du poids des responsabilités et des obligations que cela implique, et qu’un prétendant se détacherait naturellement.


  • Beaucoup de français de la base dont je fais parti sont monarchistes, mais peu le disent, ça vient des tripes je crois.J’ai toujours pressenti que la révolution française et sa terreur, suivi d’un 19 ième siècle fort déstabilisé par la succession de régime, avait créé une plaie morale dans le cœur de la France.La France a vécu la violence et la grande guerre tuant des millions de français et puis cette vengeance de l’Allemagne avec 1870, 14 18, 39 45.Depuis on a fait 5 républiques et la dernière qui allait comme un gant à de grand homme comme DeGaulle qui essayait d’incarner une fonction monarchique.On nous fait croire qu’on choisit un président alors que c’est piper d’avance.L’homme a besoin de transcendance et la monarchie par ses symboles confortait le sens du mot France et pas un sous état de l’union européenne de Bruxelles et sa technocratie faustienne et matérialiste.Tolkine dans le seigneur des anneaux par son génie créatif nous parle du retour du roi qui va remplacer un intendant(le président) après avoir détruit Sauron le prince du mal. Cest par le petit peuple des hobbits, peuple agricole que ce destin est possible.Ce mythe nous prophétise un retour sur d’un roi en france. Lequel ? difficile à savoir qui et quand.Orléans ou Bourbon, on s’en fiche.Je crois que cela arrivera Mais après surement un chaos.Désolé de faire cassandre mais dans l’état actuel de snapchat, instagram et autre narcissisme seul le réél donnera du sens à la destinée de notre pauvre pays malade.Vive la France et prions pour la souffrance de l’humanité, que l’on soit croyant ou athée et quelque soit nos origines.


  • On pourrait parler des francs mac mais avant ça, concrètement... Les français ont quand même participé à la décapitation de Louis XVI ! Pourquoi ? Parce qu’ils espéraient mieux et qu’ils se sont dit : allez les gars, on tente autre chose... ? (pour le résultat qu’on sait)

    J’ai du mal à projeter un retour de la monarchie en France. De nouveau des ducs, des barons et tout le tralala... Et en face, plus nombreuse, la "populace" (des fois que vous en doutiez, vous comme moi feriez partie de cette dernière catégorie, celle qui participe à entretenir le roi, sa famille, et la noblesse en général). Je ne sais pas si ce serait pire... mais mieux ? J’ai de légers doutes.

     


    • entretenir le roi, sa famille, et la noblesse en général



      Rien à voir avec la république en somme.
      Ah si, maintenant vous entretenez aussi des masses d’allogènes clandestins, sans parler de leur passeurs, nos maîtres, dont la patrie qu’ils ont au cœur n’est même plus de ce continent.


  • Amusant ces royalistes qui en polo Ralph Lauren dénoncent les groupes de pression et les forces de l’argent.


Commentaires suivants