Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Lettre ouverte au président Manu (Macron), par Michel (Onfray)

"La main, puis tout le bras dans le c..."

Le 5 octobre 2018, 17 mois quasiment jour pour jour après la prise du pouvoir du chouchou des lobbies, du CAC40 et des forces progressistes de la société française (homos, féministes, vegans, racailles), tout le monde cogne allègrement sur le président Macron.

 

Mais il y a deux sortes de cogneurs : ceux qui se sont trompés sur le personnage, qui ont été abusés par le magnifique portrait fait par la propagande médiatique massive, et ceux qui n’ont pas bougé d’un poil, et qui sont même devenus plus durs à l’encontre du locataire de l’Élysée, qui vient de se faire enguirlander par sa femme que même les murs du palais présidentiel (oxymore) ont tremblé.

Place au coup de pompe de Michel Onfray, le philosophe populaire qui a perdu son émission à France Culture et qui tire sur tous les petits marquis de la Macronie. Ça sent la vengeance mais qu’est-ce qui n’est pas vengeance ? Surtout si c’est bien écrit.. et que ça vise les vrais larbins qui tournent autour du roi.

Une tradition française, qui fait rire et aussi un peu pleurer, car tous ces fils de potes (nique la censure !) vivent grassement de notre pognon : Philippe Besson, l’écrivain naze mais pédé qui a obtenu un poste en Amérique, Agnès Saal, qui pique dans la caisse et qui se fait refiler une caisse toute neuve, oh la chance !, la mère Nyssen qui éjecte Céline de la Culture française, ou le cloporte qui s’en prend à l’éléphant, une Nyssen qui fait refaire l’hôtel particulier de sa maison d’édition à l’œil, puis les copains, la belle brochette de glandus, Benalla l’intouchable au coffre-fort vidé (de ses armes) dans la nuit, Ferrand, qu’on retrouve au perchoir de l’Assemblée malgré ses casseroles, qui n’ont pas empêché son ascension, etc.

 

 

Finalement, la morale de tout cela, c’est que pour les gens de lettres, la proximité du pouvoir rend médiocre, et son éloignement lucide. Onfray n’est jamais aussi bon que quand il est méchant. Idem pour Naulleau, qui épinglait avec son comparse Jourde toute la littérature de merde dans laquelle les autorités ont plongé le pays de force.

Tout le monde en prenait pour son grade, et pas seulement la triste Angot, dans la droite ligne du livre éclatant de Sokal & Bricmont sur les impostures intellectuelles des faux scientifiques, cette fameuse école « française » des années 70, dont l’université pâtit encore...

 

Place aux vives réactions de la gauchosphère

Après une seconde lettre en vidéo, diffusée sur sur michelonfray.com, Jean-Michel Aphatie et Les Inrocks ont sorti les crocs. Ils ont traité Onfray d’« homophobe », mais pas le président d’« homosexuel ». Pourtant, les photos qui tournent semblent sans équivoque : alors, dans la bouche de ces journalistes de gauche, « homosexuel » est-il une insulte ? Qui est à blâmer, le mot ou l’image ?

 

 

Il est vrai que le texte d’Onfray, qui compare la politique macronienne à un fist-fucking (une pratique sexuelle extrême) avec « la main, puis tout le bras dans le cul », laisse peu de place à une nébulosité romantique :

« Mon Chéri, je me permets en effet cette familiarité, mon cher Manu, car des photos t’ont récemment montré partout sur la toile aux Antilles enlaçant un beau black, bodybuildé en prison et luisant de sueur tropicale, ce qui semblait te ravir jusqu’au plus profond – si tu me permets l’expression.

[...]

Quoi qu’il en soit de ce fondement et de son propriétaire, c’est proprement manquer de doigté envers la République que de se laisser mettre de la sorte en arborant ce sourire radieux qui témoigne de ton contentement. Pareil goût relève de ta vie privée qui est celle du second corps du roi, elle ne devrait pas affecter ton premier corps qui est politique et républicain »

La polémique est lancée, on va compter les points.

Qui censure en France et pourquoi,
à découvrir sur Kontre Kulture

 

Les reptations de Michel Onfray autour de la ligne rouge, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2055882

    Il ne manque à Onfray qu’un coeur royaliste pour être totalement aimable, mais je reconnais à sa plume de n’être jamais aussi bonne que trempée dans le vitriol. Macron n’a rien d’un capétien, juste un roitelet usé avant l’heure et sa cour de courtisans n’a pas l’ombre du talent de celle de Louis, quatorzième du nom.


  • Bah, quand on en croque, on la ferme et quand on est sur la touche, on fait sa jalouse....

     

    • Il est sur la touche pourquoi à votre avis ? Il suffit de voir comment il a mangé ce tocard de Moix chez ONPC en lui expliquant ce qu’est le peuple. Excellent, à dix millions de kilomètres de Ouaips qui ne fait que distribuer les bons et les mauvais points en croyant qu’il est une référence en quoi que ce soit.


  • Il a l’air de croire que c’est lui qui prend ces décisions (l’avc sans doute) alors que ce n’est qu’un pion poussé par de puissants financiers étrangers, il ne comprend rien à rien même avec son oreillette.
    Il devrait s’intéresser plutôt non aux pourboires* pour les cigarettes* (qui ont beaucoup augmenté) mais à l’absence totale de perspective de ses actions et donc aux centaines de milliards que sa nullité coûte. Mais là il n’est pas encore assez atteint pour prendre ce risque car pour être crédible il devrait dire des choses qui fâchent VRAIMENT.

    * = les 2 mon général !


  • Toujours croustillant les intellectuels assez honnêtes qui, une fois lourdés par le club du Grand Mamamouchi cité par le conteur de lettre ouverte, rejoignent doucement les troupes, encore trop éparses malheureusement, de ceux qu’ils appelaient encore il y a peu les "réacs". Ce "réac" sous-entendant mon cher Onfray, mon frère de terrain, mon penseur de contrebande, mon cher mis-à-l’index, mon maître et mètre à penser en gauchitude toute proud’hommienne et camusienne, mon grand prof des prolos marginalisés par l’oligarchie repu(t)e qui s’émoustille dans les ors de l’Elysée entourée de torses noirs, nus et beaux et de champagne Veuve Clicquot, oui mon cher Michel ce "réac" sous-entendant ceux qui consacrent leur vie au combat de restitution de la France aux français de tous horizons et qui l l’aime vraiment.

    Encore un effort Michel et vous signerez vos prochains livres à la Nouvelle Librairie face au Luxembourg où les vrais combattants ont été évincés au profit de cette nouvelle droite naissante qui au-delà de son parfum d’apparat aux fragrances de terroirs français pue en réalité le ralliement aux mêmes mondialistes belliqueux qui ont décidé in fine de diluer la France et toutes les vieilles nations d’Europe dans une grande purée maronnasse composée des nouveaux damnés de la rentabilité privée (migrants) qui, équipés à terme de tous les colifichets technos de la modernitude occidentale, ne sauront ni penser ni compter mais consommeront ce que les dits "souchiens" d’ici et d’ailleurs ne veulent plus bouffer au risque d’une nausée permanente qui a commencé avec le règne des président-manager 2:0, ces ados agressifs, méprisants et narcissique (Sarko, Hollande et Macron).

     

  • On est en plein Juliette-Justine de Sade… quel régal, chaque président est pire que le précédent, et le pire est à venir...

    Satan est très fort. Les bobos de mon entourage n’osent plus dire qu’ils ont voté pour ce cloporte, mais ils ne comprennent toujours rien.
    Personnellement, je n’ai jamais réussi à en faire changer d’avis aucun.

     

    • Si si, ils comprennent une chose, les élections démocratiques de notre pays permettent de changer les choses, ils en sont carrément persuadés, en fait par ce changement par cette démocratie qui n’en est pour personne, les bobos se mettent à l’abri, en d’autres termes, ils se gardent leur niveau de vie dans ce système et blablatent pour le reste du populo tant que leurs intérêts ne sont pas remis en cause.


  • Tant qu’à faire, postez la lettre du 4 Octobre. A coté , celle ci parait presque une bluette....


  • D’accord. Beaucoup de prouesse linguistique et de maitrise langagière... mais si la démocratie veut dire seulement élire et se taire, élire et se retirer ... puis ils nous disent qu’en France on peut critiquer dans les limites... alors c’est quoi la différence avec les pays dictatoriaux ? La bas on peut pas critiquer en public et on peut pas changer et en France on critique et on peut rien changer, donc le résultat est le même : la même corruption et la même merde

     

    • Du temps de l’ex-Union Soviétique, un dissident d’Europe de l’est réussit à franchir le rideau de fer et arrive dans un pays d’Europe de l’ouest.
      Là, il se fait remarquer par ses critiques et ses récriminations constantes sur tout : nourriture, logement, mode de vie, etc.
      On l’interroge alors :
      - Dans votre pays avant, comment était la vie ?
      - On ne peut pas se plaindre ;
      - Mais alors pourquoi vous plaignez-vous tout le temps maintenant ?
      - Parce que ici, on peut se plaindre.


  • #2055991

    Après ce qu’Onfray a traversé (décès de sa compagne, AVC), peut-être n’a-t-il plus rien à perdre ?

    S’il y a du vécu, ressenti dans les tripes, çà peut donner autre chose que de la simple logorrhée : une volonté d’en découdre !

    Mais vu ses penchants pour la boisson, il ferait mieux de pas rester seul et de rejoindre un certain collectif... Ses sorties youtubesques peuvent restées sans réponse, et "tout seul, on ne fait rien" (Soral).


  • J’aimais deja Michel ONFRAY, pourtant dit de gauche, pour sa capacité a ne pas suivre la route que l’on voudrait pourtant lui voir emprunter. De gauche, il est contre la GPA par exemple.
    Avec ce billet, j’ai encore plus d’estime pour lui. Et en plus c’est drôle.
    Je vous remercie.


  • Certes, la lettre ne manque pas de piquant :
    A ceci près qu’on y apprend rien de réellement, neuf, mais passons... bon, macron ne fera pas de 2nd mandat, c’est clair maintenant ; on le voit tous : gamin narcissique, incohérent, aguicheur et hystérique, libéral et incompétent (là, ça va toujours ensemble), plus le mépris du peuple.
    ...nous ferait-il regretter sarkozy ?

     

  • Ce n’est pas une lettre ouverte qu’il faut faire, c’est le défier dans un combat de MMA !


  • Texte ridicule. Onfray, même quand il essaye d’être méchant, il reste couard, gauche...


  • Intéressant. Mais le problème avec Onfray c’est qu’on ne sait jamais d’où il parle (politiquement). Et dire de BHL qu’il est un écrivain de qualité qui s’agenouille devant le pouvoir, n’est-ce pas une inversion accusatoire ?


  • #2056108

    "Ça sent la vengeance mais qu’est-ce qui n’est pas vengeance ?"
    Il m’est d’avis que nous devons faire la différence, tout de même, entre la vengeance et la justice. Une nuance difficile, je le conçois mais la vengeance est négative, pas la justice.
    Répondre à un affront, c’est prévaloir la justice.
    La justice permet de se respecter soi-même, respecter l’être que nous sommes, de respecter l’autre et de se faire respecter par l’autre.
    Si la justice fait mal, elle n’est pas, pour autant, une vengeance.


  • Onfray profite de la vague anti-macron pour se lâcher et pour passer pour un anti-système.

    Hurler avec les loup est facile.

    A moins que Onfray ait choppé un petit cancer, cadeau de nos maîtres (comme DUARTE) et qu’il n’ait plus rien à perdre.

    L’avenir dira ce qu’il en est vraiment.


  • Après avoir visionné la vidéo censurée d’Alain Soral, force est de constater que Michel Onfray à côté c’est de la petite bière...Un collabo qui joue au résistant.


  • Admirable plume ! Me suis régalé.

    Emma ne mérite pas tant ... :)


  • ça égratigne en surface, ça ne va pas à l’os, ça fait dans le futile alors que les tares fondamentales transforment ce triste endroit du monde en quelque chose qui prend de plus en plus des allures de cloaque (il suffit de voir quelles genres de ’’formes de vie’’ stupéfiantes y prospèrent...) ’’En ce temps là, en Egypte, les immondes étaient au pouvoir’’...

     

    • Avant d’aller jusqu’à l’os faut passer par et sur la peau avant, non ?

      Plus nous serons nombreux et que nous soyons, médiatiques ou simples quidam, quel que soit l’angle d’attaque de la Bête, il faut y aller y compris dans le "futile" comme vous dîtes car l’effet papillon ou la goutte d’eau qui fait déborder le vase suis une trajectoire qui ne appartient pas de connaître, ni quel événement futile ou pas, aura l’impact nécessaire.

      D’affaire Benallah, en crise d’hystérie en plein coupe du Monde hip hip hourra devant Poutine ébahi, aux frasques Fête de la Musique, aux poses copain-copain avec les braqueurs antillais, Emma’ va s’prendre les pieds dans l’tapis ....

      Il joue un rôle afin sciemment de diminuer, dégrader, dévaloriser la fonction présidentielle. Je pense qu’il sera le dernier président, comme nous avons le dernier pape avant le grand basculement dans leurre NOM de gouvernance mondiale à durée limitée avant que sonne l’HEURE.

      Ici, nous ne regardons plus les marionnettes s’agiter car nous sommes déjà derrière le castelet et connaissons les maîtres du jeu,n ceux qui tirent les ficelles. C’est un privilège dont ne dispose pas encore la majorité du Peuple, en train de dévorer du Z. qui lui dicte notre Destin après nous avoir suicidés. Beau travail de sayan,

      Tout le comportement d’Emma’ et les bouquins de Z. servent à agiter le peuple avant de s’en servir y compris le départ et les déclarations dernières de Collomb. Ils savent pertinemment où ils veulent en venir et s’en donnent les moyens. Leurs têtes de circonstances à la télé, ça n’prend plus !

      Cette situation de désordre en tous domaines est l’aboutissement de plusieurs mandats présidentiels dont nous vivons bien péniblement la phase terminale puisqu’EnMarche pour aller vers où ? Quelle projet politique ?


  • il se passe des trucs en ce moment


  • #2056217

    Décidément j’aime beaucoup Onfray.
    Là il s’est grillé partout, mais quelle gifle au Pouvoir !
    C’est certain désormais, il ne sera ni à l’Académie française ni au Panthéon !

     

  • #2056261
    le 05/10/2018 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Lettre ouverte au président Manu (Macron), par Michel (Onfray)

    Michel Onfray ne sait pas lire son propre texte.

    C’est ronflant, un somnifère à peine réveillé en sollicitant la complicité du lecteur sur l’homosexualité de Macron, des clins d’oeil qui aguichent vers rien.
    Des petites blagues, et ensuite ?

    Jamais, lorsqu’on est honnête, on ne sollicite une quelconque complicité des personnes à qui on s’adresse éventuellement, qu’on ne connaît pas, dans le but de dénigrer quelqu’un, avec les arguments d’une petite ado.
    On élève l’auditeur ou le spectateur, on n’a pas besoin, afin d’exister soi-même, de chercher une quelconque complicité hasardeuse.

    Lorsque tu entends Guy Debord lire ses propres textes, c’est évident.
    J’avais entendu Philippe Sollers lire Debord, c’était ânonné.

    Avant de lire Céline, je l’avais entendu en entretien.
    J’ai dit "vas-y, ’faut le lire comme ça !"
    J’ai joui.

     

    • #2056628

      Michel Onfray ne sait pas lire son propre texte.

      C’est ronflant, un somnifère à peine réveillé en sollicitant la complicité du lecteur sur l’homosexualité de Macron, des clins d’oeil qui aguichent vers rien.
      Des petites blagues, et ensuite ?



      - Thumbs Up

      En général, tu me casses les couilles avec ta culture Hollywoodienne, mais sur les points (ci-dessus) je suis tout à fait d’accord.


  • Moi ce n’est pas le texte d’Onfray que je trouve jouissif, c’est les réactions qu’il provoque !!!! La rigolade continue !!!


  • #2056347

    bof,complètement pédant,du bla-bla d’salon,du nombrilisme...


  • Quel régal !
    Le style change de ton et c’est bon !
    Vivement la suivante, M. Onfray !
    Et bonjour les procès et la ruine qui va avec !
    Les avocats et d’autres larrons sans frontières sont prêts.


  • #2056390

    En dehors des vannes sur la moitié, la compagne ou la 2/3, cette bafouille aurait pu s’appliquer au Hobbit ou à Pâte molle.


  • #2056424

    Onfray se recycle dans l’humour , c’est bien il se décrispe , ca va aérer son esprit , mais on va vite voir s’il y a mutation ou bien s’il sortait d’un apéro .


  • Il vient d’en pondre une seconde (ou deuxième, il ne sait pas lui-même), nous ne sommes pas près de le revoir sur les service public.


  • Déjà qu’il était ronflant cet Onfray, qu’il devient gonflant, avec son style ampoulé de mauvaise langue de Caen-Caen.
    Car qu’est-ce qu’il se met à déballer dans le plus pur style people de journal de caniveau, lui, le philo-sémite "philosophiste". Quoi ? La kippa lui est tombée de sa tête trop enflée, à force de croire aux théories gazeuses en robe de chambre ?
    Il a dû blesser un type maussade ou une sommité de la triste lucarne, toujours kippu, bien entendu. Sa situation n’est pas très mauvaise, après avoir vendu des millions d’exemplaires jusqu’en supermarché, mais cela risque de se gâter.
    Ce n’est pas tant sa connaissance de la politique qui me fait craindre pour sa santé, mais justement, son inconscience et sa naïveté, car c’est un acharné.
    Autant il nous a asséné des vérités toutes faites sur le 11 septembre, sur la Chwa, sur la "souffrance" des élus par dieu et éditeurs de ses pavés insipides, qu’il va nous aligner des fariboles insultantes sur une série de types dont on se fout royalement.
    C’est dommage que ses capacités soient mises au profit de trucs aussi vaseux.
    Attention : la chute va être lourde !


  • #2057698

    Aujourd’hui dans le grand oral des gg (vers 11 ?) sur RMC Onfray sera interrogé !


Commentaires suivants