Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Libye : la France est de nouveau sur le sentier de la guerre

La communauté internationale attend que de nouvelles autorités libyennes lui demandent d’intervenir militairement contre Daech, désormais implantée dans le pays. Paris est très actif sur ce dossier

 

La France est de nouveau sur le sentier de la guerre et c’est encore la Libye qui est concernée. Le ministère de la Défense et l’État-major des armées poussent à la roue pour une nouvelle intervention militaire avec les alliés occidentaux et arabes. Contrairement à 2011, ce n’est plus un dictateur qu’il s’agit de faire tomber  : l’objectif est de « taper » les miliciens de Daech, qui s’installent dans le pays en profitant du vide politique créé, en partie, par notre précédente opération... Ils seraient aujourd’hui de l’ordre de 3000, surtout dans la région de Syrte. Dans les milieux diplomatiques et du renseignement, on redoute en effet que la Libye ne devienne le lieu de repli de Daech, confronté à une forte pression militaire en Irak et Syrie. « Daech n’est pas un projet territorialement limité. Il peut avoir besoin d’une base de recueil  », indique-t-on au Quai d’Orsay.

Depuis septembre 2014 au moins, Jean-Yves Le Drian n’a eu de cesse d’alerter quant à la dégradation de la situation en Libye, plaidant mezzo voce pour des frappes aériennes et des opérations spéciales, dans le cadre d’un accord politique et diplomatique. Les Affaires étrangères étaient, jusqu’à présent, parvenues à freiner les ardeurs guerrières de l’Hôtel de Brienne, en invoquant le droit international, mais les attentats du 13 novembre ont changé la donne. François Hollande l’a dit  : «  La France est en guerre  » contre Daech. Si l’on frappe l’Organisation de l’État islamique en Irak et en Syrie, pourquoi s’interdire de le faire en Libye  ? Les réticences du Quai sont en train de voler en éclats, d’autant, estime un bon connaisseur du dossier, que les diplomates français « sont à l’Ouest, faute de présence sur le terrain depuis l’évacuation de l’ambassade à Tripoli. »

Lire la suite de l’article sur lopinion.fr

Le retour de la Libye dans les plans occidentaux, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La recolonisation est en marche en Libye, après l’échec que leur inflige la Russie en Syrie, les sionistes se rabattent sur une autre proie agonisante mais gorgée de pétrole et de gaz ,suite au bon boulot des criminels contre l’humanité Sarkozy et Botul Lévy ,Les Libyens ferait mieux de faire appel à la Russie et ses alliés s’ils veulent espérer un jour retrouver la paix !!! Mais apparemment les survivants du charnier créé par l’otan, n’ont plus aucun choix ,la descente aux enfer programmée du peuple Libyen, ne fait que commencer !!!

     

    • peut-être, même si la syrie reste en "suspend", il ne faut pas ce leurrer, les sionistes veulent la syrie et ils feront tout pour l’avoir, elle fait partie du plan du nouvel ordre mondial et du projet pour le grand israel, jamais ils lacherons Assad.


    • ça m’étonnerait que Daesh laisse le Pétrole ou le Gaz aux mains d’autres minables de la Planète -
      malgré l’aviation, les missiles et le reste , les combattants de l’ EI ont un avantage efficace par rapport aux autres , c’est des fanatiques qui n’ont pas peur de la mort - c’est pas le cas des pédales en face - d’ailleurs , c’est pourquoi ils ne les affrontent jamais sur le terrain -
      ils sont aussi bestials qu’ Attila et sa bande de dégénérés ( considéré comme l’événement déclencheur des « invasions barbares » et indirectement de la chute de Rome et de la fin de l’Empire d’Occident.)


    • @dégage

      Daesh est une création artificielle. Les jours où Daesh deviendra trop gênant ils disparaitrons comme ils sont venus.

      C’est triste, ils y a encore des gens pour penser qu’il y a des armées qui se fabrique comme par magie dans le désert. Le Genie dans Aladin est une invention d’Hollywood, la Lampe merveilleuse ne fait pas partie des manuscrits originaux, contrairement à une idée largement répandu.

      Enfin on a recensé 200 théories sur les causes de la chute de l’Empire romain La plus pertinente étant celle de l’effondrement du système financier. Au Vème siècle lors du Bas-Empire, la généralisation de l’étatisme s’est accompagnée de dépenses publiques en hausse continuelle. La pression fiscale exercée sur les propriétaires entraîne la diminution du rendement des petits domaines, voire la désertion de leurs terres par les petits propriétaires qui se placent sous la protection d’un riche terrien ou rejoignent les bandes de Bagaudes.
      Comme pour tous quand DAESH ne sera plus subventionné, les fanatiques redeviendront de doux agneaux pour se frapper un smic à 35h.

      On en reparle dans 6mois l’ami…


  • #1352933

    Les réticences du Quai sont en train de voler en éclats, d’autant, estime un bon connaisseur du dossier, que les diplomates français « sont à l’Ouest, faute de présence sur le terrain depuis l’évacuation de l’ambassade à Tripoli. »



    J’espère que cette fois-ci, il vont avoir recours aux services de Bernard Lugan plutôt qu’à ceux de Béchamel !


  • François Hollande l’a dit  : « La France est en guerre » contre Daech.
    Non. Pour tous ceux qui l’ont bien écouté, Hollande a déclaré être en guerre contre DASH. Traduisez : Mir Couleurs ou Génie sans bouillir. Il faut parfois se fier à ce qu’on entend, c’est très instructif !