Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Liens d’intérêts au sommet de l’État : enquête sur la guerre secrète de la chloroquine

Le Président a rencontré Didier Raoult ce 9 avril, rendant encore un peu plus ambiguë la position de l’État à l’égard de la chloroquine. Celle-ci a longtemps oscillé et est toujours déterminée par l’avis d’une commission du Haut Conseil de la Santé publique, dont les liens d’intérêts de son président avec des laboratoires interpellent. Enquête.

[...]

Emmanuel Macron s’est rendu à Marseille ce jeudi 9 avril pour rencontrer le professeur Didier Raoult. Celui-ci lui aurait dévoilé une nouvelle étude validant ses intuitions et son protocole de soin. Cette entrevue intervient après des semaines d’atermoiement au sommet de l’Etat. C’est que la position du gouvernement sur la chloroquine, dont l’efficacité médicale n’est pas encore établie selon les méthodes ordinaires des essais cliniques, a fortement évolué avec le temps. Ces hésitations en série ont fini par déboucher sur un décret timoré du gouvernement en date du 26 mars, autorisant le recours à la molécule pour les formes graves de Covid-19 en hospitalisation, alors que les défenseurs du protocole marseillais expliquent qu’il faut, au contraire, l’utiliser dès les premiers symptômes, pour éviter justement ces formes graves. Par ailleurs, la désormais fameuse chloroquine est toujours sujette à l’avis de la commission spécialisée « maladies infectieuses et maladies émergentes » du Haut Conseil de la Santé publique, dont les liens d’intérêts de son président Christian Chidiac avec le laboratoire pharmaceutique Gilead interpellent.

[...]

Didier Raoult invité le 5 mars à l’Élysée

Didier Raoult est pourtant invité le 5 mars à l’Élysée par le chef de l’État pour participer au Conseil scientifique – dont l’infectiologue s’est depuis mis en retrait. L’intéressé nous raconte : « Cela s’est bien passé, j’ai dit ce que je pensais à Emmanuel Macron, mais il ne s’est rien produit de plus. »

[...] Du côté de l’Élysée, on explique que cette entrevue a été organisée à la demande d’Emmanuel Macron lui-même, qui entendait « associer Didier Raoult à cette réunion hybride » :

« Le Président ne se cantonne pas à prendre ses avis auprès de la haute fonction publique. Il collecte des informations autour de lui. Issu d’une famille de médecin, il a entendu parler des travaux de Raoult et sait qu’il n’est pas le Professeur Tournesol », souligne-t-on au Palais.

De retour à Marseille, Raoult continue de mener un premier test clinique sur 24 patients infectés, avec la combinaison de deux médicaments : un dérivé de la chloroquine, l’hydroxychloroquine, anti-paludique employé depuis 1949, associé à l’antibiotique l’azithromycine, déjà utilisé dans le traitement d’infection des voies respiratoires. Le 16 mars, il affirme que, six jours après le début de leur traitement, les trois quarts de ses patients ont vu leur charge virale considérablement baisser.

En réaction à ces annonces, le lendemain, le ministre de la Santé Olivier Véran déclare avoir « pris connaissance des résultats » et « donné l’autorisation pour qu’un essai plus vaste par d’autres équipes puisse être initié dans les plus brefs délais sur un plus grand nombre de patients ». Bien que paraissant encourageants, les résultats de l’IHU de Marseille ne sont pas encore suffisants pour l’exécutif :

« Il est absolument fondamental d’asseoir toute décision de politique publique en santé sur des données scientifiques validées, et les processus de validation, on ne peut pas négocier avec. »

Problème : malgré l’absence de nouveaux tests scientifiques, plus les jours passent, plus la vision du protocole du professeur Raoult semble s’imposer dans une partie de l’opinion comme une solution immédiate à l’épidémie du coronavirus.

[...] Fin mars, outre-Atlantique, remettant en cause la nécessité d’essais cliniques en dépit des réticences de plusieurs de ses conseillers scientifiques, Donald Trump se met lui aussi à vanter les mérites de la chloroquine.

 

Un décret rectifié : informations contradictoires les 26 et 27 mars

Mais le Haut Conseil de la santé publique, lui, fait entendre un tout autre son de cloche le 23 mars, ce qui va conduire à l’écriture du décret encadrant actuellement sa prescription. « Le Haut Conseil de santé publique recommande de ne pas utiliser de chloroquine en l’absence de recommandation, à l’exception de formes graves, hospitalières, sur décision collégiale des médecins et sous surveillance médicale stricte », indique ce jour-là Olivier Véran. Incompréhensible position pour les partisans du protocole marseillais, qui défendent de l’utiliser dès les premiers symptômes.

Le 26 mars, surprise : dans les colonnes du Journal Officiel, la limitation aux « formes graves » a tout bonnement disparu du décret encadrant l’utilisation de la chloroquine pour traiter le Covid-19. Le texte prévoit en effet que « l’hydroxychloroquine et l’association lopinavir/ritonavir peuvent être prescrits aux patients atteints par le Covid-19 ».

[...] Patatras ! Dès le lendemain, un décret rectifié réintroduit une restriction à certains cas graves...

[...]

Imbroglios au Haut conseil de la santé publique

Plutôt que l’effort de « lisibilité » invoqué par le ministère, le soudain revirement du gouvernement s’expliquerait davantage par le fait que le décret initial s’appuyait sur l’avis provisoire d’un membre de la commission spécialisée « maladies infectieuses et maladies émergentes », au lieu de la décision collégiale de l’ensemble du Haut Conseil. Ce membre n’est autre que Christian Devaux, ancien directeur d’unité en maladies infectieuses au CNRS, positionné en faveur du protocole de Didier Raoult, puisqu’il travaille depuis septembre 2016 à l’IHU Méditerranée, avec l’infectiologue méridional.

[...]

Quant à savoir qui, au sein de la commission spécialisée « maladies infectieuses et maladies émergentes » du Haut Conseil, a poussé pour rectifier l’avis du gouvernement, Franck Chauvin botte en touche : « Je ne peux pas vous dire, je ne participais pas au groupe de travail et ne sais pas ce qui s’est passé ». La décision est en tous cas passée par le président de ladite commission, Christian Chidiac, qui n’a pas souhaité répondre aux questions de Marianne.

 

Les liens d’intérêts de Christian Chidiac

Le profil de ce dernier mérite qu’on s’y attarde. Christian Chidiac déclare des liens d’intérêts (avantages, rémunérations et/ou conventions) avec de très nombreux groupes de l’industrie pharmaceutique : Pfizer, MSD, Novex Pharma, ViiV Healthcare, AbbVie, Eumedica... Mais aussi Gilead. Le laboratoire pharmaceutique qui fabrique le remdésivir, médicament concurrent de la chloroquine au sein des d’essais cliniques contre le coronavirus. En effet, entre 2014 et 2019, Christian Chidiac déclare plusieurs milliers d’euros d’avantages perçus en transports, repas, hébergements, inscription à des colloques, mais surtout en rémunérations pour l’écriture d’études scientifiques en tant qu’"expert" au service du géant pharmaceutique américain.

 

 

Plus troublant encore – qui plus est lorsqu’on préside une commission qui va orienter les choix de traitement du pays face à la pandémie –, sur la même période, Christian Chidiac déclare avoir siégé plusieurs fois au « board » de Gilead. À noter : la vice-présidente de cette commission responsable de conseiller la France dans ses choix thérapeutiques, Céline Cazorla, déclare elle aussi des liens d’intérêts avec Gilead. De même, Bruno Hoen, membre de la commission, déclare avoir siégé au « board » de Gilead.

Ces liens expliquent-ils également les atermoiements de la France à l’égard du professeur Raoult et de ses préconisations ?

Lire l’article entier sur marianne.net

 

Christian Chidiac sur BFMTV le 6 mars 2020 :

 

Le point sur l’essai clinique Discovery (avec la Chloroquine, entre autres), un protocole de l’OMS, qui a lieu chez le Pr Chidiac à Lyon (23 mars 2020) :

Chloroquine et politique, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Avant le big pharma, les véritables bénéficiaires de la crise sanitaire et de la période de confinement c’est le système bancaire international. Des milliers de milliards sortis du chapeau comme par enchantement, qu’on va nous demander de rembourser. Travaillez plus pour gagner plus qu’ils disaient...

     

    • Quand comprendrez vous que ce n’est pas une histoire de gagner du pognon ?

      Les maîtres du monde créent l’argent : ils n’ont pas besoin d’en "gagner". Ils distribuent cet argent en fonction de leur volonté.

      Ce sont leurs subordonnées et les esclaves qui ont besoin de gagner l’argent.

      La raison d’être de big pharma n’est pas de gagner de l’argent, sa raison d’être est de contrôler la santé de la population : rendre malade les population pour les affaiblir et les abrutir.

      L’argent qui est transféré à big pharma sert à contenter les collabos et les idiot utiles de big pharma.

      Big pharma pourrait distribuer ses vaccins empoisonnés gratuitement, mais elle fait payer les états pour les endetter encore plus et les mettre en esclavage par la dette.

      Les idiots utiles pensent qu’il y a concurrence entre les grandes sociétés pharmaceutiques mais les propriétaires sont tous de la même famille. Bien sur il reste encore quelques indépendants, mais leur jours sont comptés.

      j’insiste sur ce point car il est important de comprendre les raisons profonde de nos problèmes :

      Si quelqu’un vous empoisonne pour gagner l’argent de la vente du poison ce n’est pas la même chose que si quelqu’un vous empoisonne pour vous tuer.

      La différence est fondamentale à comprendre. Dans un cas vous être victime de la société de l’argent, dans l’autre cas vous être une victime d’une guerre menée contre vous par un groupe. Et c’est pas du tout la même chose.

      Bien sur ce groupe voudrait vous faire croire que ce qui arrive est normal dans une société ou seul compte l’argent.

      Contre la société vous ne pouvez pas faire grand chose rapidement.

      Contre un groupe qui vous fait la guerre vous pouvez vous battre. À condition d’être vous même dans un groupe.


  • "Ces liens expliquent-ils également les atermoiements de la France à l’égard du professeur Raoult et de ses préconisations ?"
    Poser la question, c’est déjà y répondre ! Tous ces gens, bien que médecins, ne sont que des corrompus, volontaires, à la botte des groupes pharmaceutiques, Gilead comme les autres !
    Ce sont ces mêmes professeurs, ou médecins, qui déplorent faussement publiquement le peu de moyens mis à disposition et qui, une fois à la retraite ou en disponibilité, se dépêchent de postuler au scandaleux réservoir des très nombreux médecins dits "intérimaires", pour prendre des gardes afin de "soulager" le planning de leurs confrères en activité à 1200 euros d’indemnités pour ... 24 heures de garde (5000 pour un 31 décembre) soit 4 à 5 fois plus qu’un médecin titulaire ! Et ce pour une qualité de consultation, expérience vécue dans un CHU dans lequel mon épouse fut admise 4 jours, très très discutable ... de l’aveu même des infirmières du-dit service !
    Alors, peut-être, les couplets sur le "serment d’Hippocrate" et le don de soi à la cause sanitaire, mériteraient-ils d’être, dans certains cas (la majorité ?), revus avec un peu moins de trémolos dans la voix !
    La santé des français n’est rien au regard de leurs intérêts personnels ... et cela vaut également, d’ailleurs, pour la quasi majorité des politiques de niveau national ! D’autres corrompus, les journalopes à la mode Barbier, Naulleau, Lapix, Elkrief ou autres tocards audiovisuels, crieront au "complotisme", idiome moderne du fameux "zheures-les-plus-sombres" auquel plus personne ne souscrit, afin de ne pas avoir à exposer les vraies raisons de l’état catastrophique du système de santé français.
    Comme dirait, le plus grand comique de France, "ils ne vont pas se faire chier des heures avec des patients au bout du rouleau alors qu’ils doivent changer de bateau cette année !"


  • Ce n’est pas nouveau, les laboratoires achètent des professeurs, des mandarins pour qu’ils appuient dans leur sens. Cela s’appelle du lobbying. Cela se passe dans tous les cercles de pouvoirs : dans toutes les capitales, à Bruxelles une artère proche de la commission européenne est une enfilade de grandes multi nationales ayant des intérêts mondiaux. Ils scannent les députés, les mandarins, membres d’associations communautaires, les élus sans moralité, prêts à tout pour arrondir leurs fins de mois déjà conséquentes. Ces lobbys, ensuite, soumettent aux personnes sélectionnées un texte devant être voté en l’état pour application immédiate. L’argent fait tourner les têtes mais une fois que vous acceptez vous ne pouvez plus vous dépêtrer de cette mafia : vous êtes listé comme soumis, docile et serviable. Tant que nous auront des personnes avec si peu de moralité, nous ne nous en sortirons jamais. L’appât du gain du Dieu Mammon enivre, son acception vous contraindra à tout accepter même l’inacceptable sinon vous signez votre déchéance, votre mise à mort sociale.

     

  • j’aimerais savoir un truc, le fait que Des labos privés utilisent les ressources publiques et nous les malades pour valider leurs médicaments, quelles bénéfices pécuniaires en tire la puissance publique pour service rendu ? car in fine les nouveaux médocs ne sont pas gratuits et coûtent très chers,...

     

    • Je suggère qu’il s’agit d’une forme de rétro commissions versées lors de visites en cabinet privé.
      Les Juges aussi prennent des enveloppes pour influer sur les condamnations et ce d’une manière très subtile, cela se passe en loges...
      En matière de corruption, il suffit simplement d’accepter le moindre présent et l’engrenage se met en route.
      Cela se passe dans toutes les strates de la société, on apprécie le petit cadeau commercial.
      D’ailleurs, qui corrompt l’autre... Quelques fois c’est le client qui fait du chantage au vendeur. Le toubib peut dire :" OK, je prescris ton médoc, j’en parle à ton congrès et je t’envoie la facture de mes vacances en Polynésie ".


  • " Ce Raoult nous commence sérieusement à nous faire caguer car à cause de lui on ne peut pas faire de thunes "


  • 12 mai 2023 : Faut-il légaliser la chloroquine ?

     

  • Ce n’est pas nouveau, les laboratoires achètent des professeurs, des mandarins pour qu’ils appuient dans leur sens. Cela s’appelle du lobbying. Cela se passe dans tous les cercles de pouvoirs : dans toutes les capitales, à Bruxelles une artère proche de la commission européenne est une enfilade de grandes multi nationales ayant des intérêts mondiaux. Ils scannent les députés, les mandarins, membres d’associations communautaires, les élus sans moralité, prêts à tout pour arrondir leurs fins de mois déjà conséquentes. Ces lobbys, ensuite, soumettent aux personnes sélectionnées un texte devant être voté en l’état pour application immédiate. L’argent fait tourner les têtes mais une fois que vous acceptez vous ne pouvez plus vous dépêtrer de cette mafia : vous êtes listé comme soumis, docile et serviable. Tant que nous aurons des personnes avec si peu de moralité, nous ne nous en sortirons jamais. L’appât du gain du Dieu Mammon enivre, son acception vous contraindra à tout accepter même l’inacceptable sinon vous signez votre déchéance, votre mise à mort sociale.


  • L’entreprise à l’origine de ce projet est la Fondation Gates, qui appartient à Gilead Sciences.

     

    • Exactement. C´est l´OMS ( = Bill Gates + big Pharma ) qui a lancé ce projet qui est condamné à l´avance. 4 protocoles sur 5 où on connait déjá l´échec et voilà il reste le Remdesivir , l´antiviral très cher qu´il veulent nous refiler. Ils ont ajouté comme protocole numéro 5 l´hydroxychloroquine , seule càd sans l´Azithromycin et pour les cas sévères (tout le contraire du protocole du Pr Raoult). Les autres antiviraux sont déjà testés (et publiés) par les chinois et ne marchent pas. Quant au prtocole où on traite uniquement des symptomes , on a vu malheureusement le résultat avec tous ces décès . Ce projet est une PARODIE et complèment dépourvu de toute éthique . Ils perdent du temps en entendant leur vaccin (surement de chez CureVac où Bill Gates (et oui toujours lui) a investi des millions de dollars. A suivre !


  • Il n’y a pas une feuille de papier à cigarette entre les banques et le lobby pharmaceutique .Cette pandémie est sans l’ombre d’un doute une manne financière énorme ajoutée aux assurances pour les retraites et l’industrie agroalimentaire .
    Toute cette équipe sanglante mondialisée avec les canines bien aiguisées s’appète à saigner les peuples .Ils ne veulent pas lâcher le morceau avec leurs valets au service .
    Il est sur que le professeur Raoult est un sacré grain de sable à toutes leurs combines .
    Il n’y a que la révolte des peuples qui mettra à mal toutes leurs saloperies .


  • il faut imaginer la perte d’argent KOLOSSAL que le traitement du professeur Raoult peut entrainer. Posons nous la bonne question : si dès le début des symptomes du Covid 19 on donne la CHLOROQUINE associé à l’azithromycine aux patients et que cela les soignent, ceux qui travaillent sur un vaccin ont du soucis à se faire. Pourquoi se vacciner si finalement un protocole avec des médocs pas cher peut vous guérir. Le vaccin sera fait pour des millions ou des milliards d’être humain.

    Maintenant vous pouvez être certain qu’ils (l’oligarchie) vont s’employer à dénigrer
    le professeur Raoult et son traitement. Il y a une semaine BFM avait commencé à critiquer son aspect physique et vous allez voir que son traitement ne sera pas parfait, effet secondaire, dangerosité du médoc etc .......

     

  • Mourad Boudjellal et Zéribi porte parole sur les chaines télé , aussi intéressant que n ’Diaye ou Schiappa comme porte parole du gouvernement
    la France des lumières qui cherche toujours son électricité


  • Avec un gouvernement de pieds nickelés et des docteurs folles amours des labos qui les conseils qui bloquent l’utilisation de la chloroquine , on n’ est pas sorti du confinement et les morts vont continués à être comptés par centaines chaque jour. Nous sommes dirigés par des collabos conseillés par des criminels en blouses blanches travaillant pas pour la médecine mais pour le fric que les labos leurs rétribuent .


  • Mais d’où sort ce satané virus qui, jusque maintenant, effectue un sans faute : le monde de la recherche médicale est sans dessus dessous, l’économie mondiale est bloquée, les beaux rêves mondialistes envolés à jamais et même les marines française et américaine sur le flanc,les portes avions doivent toucher terre le plus vite possible.


  • Et sinon, « l’initiative importante » avec Trump, c’est pour quand ?


  • Visite du président -> Enquête de marianne (il était temps).
    Peut être que le vent est en train de tourner ? Tous ces rebondissements ! Qu’est-ce qu’on s’amuse !


  • L’ export de vente d’armes c’est environ 10 milliards pour 2018. Le chiffre d’affaire de l’industrie du medoc, pour la même année c’est 56 milliards...Pour la France et en €...Comme quoi, l’appellation Bigpharma n’est pas usurpée...


  • Après le scandale des masques, du gel, des respirateurs et des tests, voici le scandale de la chloroquine, dont comme pour tout ce qui précède, nous ne pourrons pas bénéficier, parce que les connards qui nous gouvernement se seront fait rafler le stock sous le nez par le monde entier, quand ils se décideront enfin à en commander !

    Un chirurgien s’insurge dans son blog contre le scandale de l’inertie gouvernementale, du mode de fonctionnement éthiquement indigne et aberrant de Discovery, du refus de faire intervenir les généralistes en première ligne dès les premiers symptômes, et pointe du doigt l’aberration criminelle consistant à n’appliquer le protocole du Pr. Raoult que lorsqu’il est trop tard - dans le seul but évident de le décrédibiliser - au prix de la vie de milliers de malades.

    Un enchaînement de décisions aberrantes et délétères, et qui peut/doit/devrait interroger chaque Français, dès lors qu’il a autre chose que du vent entre ses deux oreilles, et que souligne le Pr.Perronne, ardent défenseur du Pr.Raoult.

    Par ailleurs, chacun doit savoir que si un médecin n’a jamais une obligation de résultat, il a toujours une obligation de moyens, une intangible réalité pour le corps médical dans son ensemble, dont tous les connards qui bloquent ou dévoient à dessein le protocole de Raoult - et ce, depuis des semaines !! - auraient grandement intérêt à se rappeler...

    Ici, le blog du chirurgien. Discovery : un scandale dans le scandale !
    https://blog.gerardmaudrux.lequotid...

    Là, l’Interview stupéfiante et totalement hors des sentiers de la doxa - dont on nous rebat les oreilles - du Pr. Perronne, qui met les pendules à l’heure, ça décoiffe !
    https://www.marianne.net/societe/ch...

    Si ce qu’ils disent l’un et l’autre ne semble intéresser ni les connards criminels du gouvernement, ni les brèles de "chercheurs" à l’ego surdimensionné, pas plus que les lobbys délétères du Big Pharma, serait-ce parce qu’ils ne font pas partie d’une certaine "liste" ?

    Au vu des atermoiements criminels, incompréhensibles, inadmissibles et totalement injustifiables autant qu’injustifiés - dont nous sommes les témoins impuissants depuis des semaines - la question semble devenir chaque jour plus légitime...


  • Oui les dates de déconfinement sont déjà arrêtées par Macron.
    Pour Paris et Yvelines ce sera le 18 mai et ils seront les derniers déconfinés.
    (Source préfectorale)

     

  • Un dés-confinement qui suit l’ordre administratif des paiement !
    Ouarf ! Le 15 ou 16 avril et maintenant le 18 mai !
    [ pourquoi pas le quinze du mois prochain ? ]

     

  • il est parfaitement clair que le gouvernement anti-France qui mène le combat contre les français français , fait TOUT pour empêcher toute guérison et chercher à nous abuser en concluant par avance que la seule "solution" c’est le virovaccin à puçage intégré probablement élaboré en même temps que le virus et déjà dispo via israel pour le bonheur du peuple.
    criminels de guerre contre notre peuple , sournois et sans pardon .

     

    • Quand vous dites, sournois et sans pardon.
      Un sentiment d’impuissance me traverse.
      Je rencontre beaucoup de gens au quotidien, je fais plus de 4 départements dans plusieurs corporations. Peut être 2 à 3 personnes que j’ai rencontré savent qu’ils sont sournois et sans pardons.
      Les milliers d’autres ne comprennent pas ou ne veulent pas comprendre la réalité de ce groupe organisé et sans emphatie.
      Et c’est la qu’est notre faiblesse, c’est la puissance de la compréhension afin de distinguer notre ennemi et comprendre ses intentions.
      Tant que les gens ne voudrons pas voir l’ennemi.,on va s’endormir tranquillement sans pouvoir se battre.
      Et des que dans mon entourage le plus proche, j’ essaie d’étayer, l’on m’écoute, mais l’on me dit de passer à autre chose de plus réjouissant.
      Il n’y a quasiment que sur ce site que l’on peu échanger.
      Mais il ne faut pas lâcher, et s’informer

      Bonne journée à vous


  • Ça n’est pas au gouvernement d’ordonner quoi que ce soit en matière de santé. Le droit à la vie ne le permet pas. Tout au plus peut-il conseillé.

    Tenter de faire du pognon en contraignant des prescriptions comme c’est le cas en France, vous explosera à la tronche. Et c’est d’un mesquin . . .

    C’est mesquin et à courte vue.

    Collez tous ces corniauds et ces guignols, tous ces charlatans du haut comité de santé en taule ou au bagne, et foutez nous la paix.

    Il n’y a pas d’épidémie. Vous vous en servez comme d’une justification pour durcir la société. Ça aussi, ça vous explosera à la tronche.

    Et quand bien même il y aurait une épidémie, que les plus forts vivent, et que les autres disparaissent. C’est la loi qui sert le bien commun qui veut cela. Le système de santé, hormis pour répondre à une éventuelle attaque terroriste via des micro-organismes, est une absurdité.

    Il faut détruire toutes les cliniques privées, les hôpitaux, et les maternités, et planter des forêts ou des parcs à la place.

    On n’a jamais eu besoin de ces machins auparavant, c’est vraiment le truc de socialistes et de chrétiens sortis d’Egypte, qui pourrit et fait dégénérer l’humanité, en permettant aux infectés et aux tarés, de survivre, de se balader partout et d’infecter les autres ou de se reproduire.

    Ce pays est gavé d’individus qui ont des faciès de Gollum, à cause des hôpitaux et des médecins soumis à la sécu., à cause de l’industrie agro., à cause de l’ absence de démocratie et de la concentration des pouvoirs, ce qui permet à des hauts comités de mon cul sur la commode d’envoyer tout le monde dans le mûr.

    Vous crèverez avec votre or, entourés de giga-têtes de cons gonflées de flotte, comme dans l’antiquité.
    Vous l’aurez bien cherché. Vous refaites toujours les mêmes erreurs.

     

    • Dans l’ensemble, aussi peu aimable soit-il, le coronavirus fait à la société humaine ce qu’une meute de loups fait pour un troupeau de cerfs : il écrête sa pyramide des âges et le garde en bonne santé en éliminant les vieux et les malades.


    • « Il faut détruire toutes les cliniques privées, les hôpitaux, et les maternités, et planter des forêts ou des parcs à la place. »
      Vous êtes décidément d’une finesse difficilement égalable, c’est impressionnant ! Juste deux questions Geppetto : au moment où vous vous adressez à nous, vous êtes dans une forêt avec votre ordi ou votre téléphone fabriqué en bois durable ? Vous n’avez jamais eu à être soigné avec autre chose que des plantes ramassées par vos soins (visiblement vous ne connaissez déjà pas la tisane) ? Jamais opéré ni passé à l’hôpital ? Et certain que vous n’aurez jamais à y aller pour aucun motif ? Bref, ce serait bien que certains tiennent un peu compte un minimum de la réalité comme base de raisonnement un minimum stable et raisonnable.


    • @ Eric
      Bien dit ! faudrait pas tout mélanger .
      Vouloir faire du fric avec la santé , les hôpitaux , etc ... et supprimer ceux-ci !
      Pour avoir visité les hospices de Beaune , ça date pas d’hier , mais c’était de la charité humaine chrétienne et rentabiliser les soins qui nous coute déjà un bras en cotisations sécu et mutuelle pour faire encore plus de profits , c’est non !
      Bizarrement , toujours les mêmes ( Buzin , Lévy , and co ) à la tête de cette infamie ...


    • @coconuts, cherchez pas c’est absolument n’importe quoi en effet, mais l’énergumène est coutumier du fait, ça semble même lui être vital et consubstantiel. On n’est vraiment pas sorti de l’auberge, mais passons.
      Un truc plus léger : aussi hallucinant que ça puisse paraître, je suis originaire de l’endroit que vous évoquez !!! Dingue, non ? :-) Quant aux fameux hospices dont vous parlez, il nous reste au moins leur excellent vin ! Alors, santé !


  • Le clip de fin vous ne trouvez pas que ça ressemble à l’opération "Je suis Charlie" que l’on a remplacé par "Restez chez vous"


  • Il va en falloir des balais...pour balayer toutes ces merdes !!Espérons qu’a ce moment là nous ne soyons pas en pénurie de balais...


  • Réponse a @john et fajs,

    ...déconfinement arrété au 18 mai pour Paris et Yvelines.
    .. les départements et régions seront déconfinés progressivement, et Paris et Yvelines..en dernier.
    ...Depuis la semaine dernière chaque région et département sait exactement sa date de déconfinement.
    ...S’ils n’en parlent pas c’est pour une raison qui appartient aus seuls Macron-Castaner.

    De source sùre car cette info. provient des services internes préfectoraux.
    A moins que Macron modifie ses plans.
    Rien d’illogique a ces dates puisqu’on ne peut pas réquisitionner des hopitaux, ou, mobiliser les FO, défense civile, services publics la veille au soir a la dernière minute, sans planifier..


  • Précision supplémentaire si j’ai bien compris le docteur Gérard Delépine :
    - un médecin EST obligé de déclarer tout avantage perçu d’un laboratoire (repas, voyage, rémunération de conférences, etc.)
    - mais n’EST PAS obligé de déclarer ses "contrats commerciaux" avec un laboratoire.

    Cela signifierait que le docteur SansDents devrait déclarer la bouffe à 100 euros qu’il s’est fait payer dans l’année par un laboratoire, mais que le professeur DeLaHaute ne devrait rien déclarer de son contrat de service à 100 000 euros par an pour ce même labo.

    Cela me paraît énorme.

    Merci de confirmer ou non ce que j’écris.


  • Bravo aux gendarmes qui sont allés féter l’anniversaire du jeune autiste Tom !
    Dans l’Etat il faut faire la différence entre les dominants qui vivent dans leurs bureaux aux vitres fumées derrière des ordis et qui révent d’une société dés-humanisée ou les autres sont...’’des rien’’...leurs vies sont des matrices informatiques et le monde réel n’existe pas, comme nos nationalités, nos métiers de labeur, nos frontières, notre sécurité, notre droit du sang et du sol, etc
    ...et ceux qui se donnent a fond pour leurs enfants, familles, voisins, pays, pour la vérité et la justice (comme Alain Soral et E.R.), etc...
    Ce qui se passe traduit la très grande misanthropie du temps, le j’menfoutisme ambiant vis a vis de nos vraies valeurs anciennes françaises, de la part de l’Etat.
    Macron-Castaner pédalent dans la semoule, leurs policiers a la Benalla-Crase qui sont allés éborgner, mutiler, tuer, des GJ sont des milices politiques. Ils doivent payer pour cela. Qu’attend la justice ?
    En d’autres temps le Préfet Lépine l’avait dit :
    ..’’la police politique fait du tort a l’autre’’

    Repousser la fin du confinement a mi-mai pour Paris, c’est largement nous prendre pour des cons, la grippe de 2017 ayant tué 18000 personnes, et alors que la chloroquine guérit du Corona.
    Leur enfumage a assez duré !


  • Bonjour,
    si c’était bigpharma mondial qui avait ou supposé infecter le monde avec son supposé virus tout n’est clair.
    En tout cas Macron est allé demander à Raoult (Tears for Fears) demande se calmer sinon ça va chauffer pour lui.


Commentaires suivants