Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Loi sur les fake news : l’Assemblée se couche devant l’oligarchie

« L’Assemblée nationale a adopté dans la nuit de mardi à mercredi [10 octobre 2018] en nouvelle lecture, par 45 voix contre 20, la proposition de loi ordinaire contre « la manipulation de l’information » en période électorale. » (Le Parisien)

Les plus gros et plus puissants manipulateurs d’information ont donc fait voter une loi contre les manipulations de l’information qui les protège contre toute contre-manipulation de cette même information. Ces menteurs et voleurs s’apercevront que l’information ne leur appartient pas et ils finiront dans les poubelles de l’histoire avec leur loi bidon.

« Le ministre de la Culture, Françoise Nyssen, donnée partante du gouvernement, était présente dans l’hémicycle pour défendre son texte, dans l’attente d’un remaniement qui n’aura pas lieu avant vendredi. »

Pauvre Françoise, qui laissera dans Wikipédia (on ne dit plus « les dictionnaires ») la trace d’un ministre liberticide en France, pays de la liberté d’expression... Il faut y voir le vice de l’oligarchie, qui se sert de la Culture pour tuer la culture française. Un procédé bien diabolique, mais qui n’est pas nouveau.

Nyssen aura fait le sale boulot d’homme de paille pour des puissances cachées, comme Taubira avec sa PMA-GPA pour Bergé et ses amis pervers, ou Gayssot avec la criminalisation de l’antisionisme pour le CRIF. Les Judas du pouvoir profond prennent leur dîme et disparaissent...

On voit bien que cette loi a été préparée pour empêcher la vague populiste de tout emporter en France, sur le modèle italien, lors du scrutin européen de mai 2019. Car la grande peur des dominants, de Macron, d’Attali et de leurs sponsors, c’est bien de se faire dégager par les électeurs qui redécouvrent les vertus de l’indépendance et du nationalisme.

« Les deux propositions de loi – ordinaire, et organique pour la présidentielle – visent à permettre à un candidat ou parti de saisir le juge des référés pour faire cesser la diffusion de “fausses informations” durant les trois mois précédant un scrutin national. »

Comme de bien entendu, le concept très élastique de fausse information est laissé à l’appréciation du pouvoir en place. Pour ce qui concerne la période électorale, cela veut dire que dès février 2019, on ne pourra plus dire une vérité sur Macron et son arrière-boutique oligarchique, sous peine de déplaire à la même bande de banquiers et de menteurs. On a voulu écrire voleurs et menteurs mais on n’a pas 30 000 balles en caisse pour payer une amende de vérité (dépassement de vitesse de pensée). Donc on a mis banquiers, c’est aussi parlant.

Toute la justice va suivre cette infamie. C’est Nyssen qui explique le topo :

« L’intervention du juge “sera encadrée. Pour qu’elle soit justifiée, l’information devra être manifestement fausse et diffusée de manière délibérée, massive et artificielle”, a expliqué la ministre, visant “les nouvelles viralités de l’information” sur Internet et les réseaux sociaux. »

Pouvoir sera donné au CSA, cette chambre enregistreuse de la parole oligarchique et des lobbies, pour punir un média qui ne serait pas dans la ligne. Là, ce sont RT France et Sputnik TV qui sont visées :

« Enfin, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) pourra, quant à lui, “ordonner la suspension de la diffusion” d’un service “contrôlé par un État étranger, ou sous l’influence” de cet État, s’il “diffuse de façon délibérée de fausses informations de nature à altérer la sincérité du scrutin”. »

Si l’on était taquin, on dirait que toute la télé française ou presque devra fermer ses programmes pendant la période électorale, pour cause d’influence étrangère, à savoir israélienne. Mais c’est même pas de l’humour.

Tant pis si une loi existait déjà pour limiter la diffusion de fausses infos, la loi sur la presse de 1881, ce qu’il fallait, c’était un outil réactualisé pour pouvoir taper sur les nouvelles sources d’information sur l’Internet. Dire que ça arrive en France, c’est même pas pensable ! Tout ça pour protéger les fesses de Macron et de ses employeurs.

« Les députés de gauche, l’UDI-Agi et Les Républicains ont également pointé une définition non-aboutie d’une fausse information, la difficulté pour un juge de trancher dans l’urgence sur des situations complexes et dénoncé le pouvoir de censure exorbitant accordé au CSA. “Nous doutons que la procédure de référé soit suffisante pour qualifier l’infraction. Cela fait peser sur le juge un enjeu assez lourd avec des risques de pression et d’instrumentalisation”, a fait valoir Constance Le Grip (LR). »

Les Français naïfs ont voté à 66% contre le « fascisme » de Marine Le Pen en mai 2017, ils se retrouvent sous le vrai fascisme de l’oligarchie, des puissances occultes qui font les lois et défont toute liberté.

Le mot de la fin à Françoise Paillasse Nyssen, qui a osé cette défense surréaliste :

« Des critiques qu’a repoussées la ministre. “Face à la multiplication des tentatives de manipulation, il est urgent d’agir”, a lancé Françoise Nyssen. “Tous les garde-fous ont été instaurés”, a-t-elle assuré, ajoutant que ce projet “ne restreint en rien la liberté d’expression”. »

Lamentable. Faut vraiment oser balancer ça quand on est ministre, qu’on laisse voter en son nom une loi nauséabonde, et qu’en plus on invoque la défense de la liberté d’expression ! Cette bande de Judas s’est fait retourner l’esprit par les inventeurs de l’inversion accusatoire ou quoi ?

Et la pauvrette d’en rajouter une couche dans l’absurde :

« “Le premier rempart contre la désinformation et la manipulation de l’information restent les médias et les journalistes”, a souligné le ministre, qui va lancer une mission en vue de la création d’un “conseil de déontologie de la presse”, confiée à l’ex-PDG de l’AFP Emmanuel Hoog. Se félicitant de cette création, qu’il avait proposée, Jean-Luc Mélenchon s’est interrogé sur les suites de cette mission :“ Est-elle faite pour enterrer le sujet ou pour le servir ?” »

Un conseil de déontologie ? Quelle connerie, pourquoi pas Décodex, la fake news qui a laminé ce qui restait de crédibilité au Monde... Quant à l’AFP, quelle rigolade ! C’est tout simplement la centrale de diffusion de la propagande non pas française mais oligarchique en France, nuance...

L’AFP sera en charge du ministère de la Vérité de l’Information. Une AFP chroniquement déficitaire, qui n’intéresse plus les nouveaux médias sur l’Internet, qui ne s’y abonneront jamais (d’abord c’est trop cher), tant l’information y est déformée, orientée, polluée...

Il faut savoir que cette évolution désastreuse généralisée découle d’un texte pondu par un obscur comité d’experts, le CAPS, Centre d’analyse, de prévision et de stratégie [1], qui a travaillé sur les « manipulations de l’information » sous l’égide du renseignement européen, lui-même émanation discrète de l’OTAN. Avec la bénédiction des Américains.
Elle est belle, la France.

Notes

[1] Nous avons préparé un gros dossier sur la chose.

Résister à la censure avec Kontre Kulture :

 

La loi fake news contre la liberté d’expression, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

52 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La France Orwellienne.

     

    • Ce livre, ainsi que celui d’Aldoux Huxley (Le meilleur des mondes) devraient être enseignés dès le collège.. à titre préventif et avec explication de texte à l’appui.. Si l’occident s’en sort, il faudra que le système scolaire prenne les devants pour créer une société éveillée, prévenue des glissements possibles vers une forme nouvelle de totalitarisme.. Celui qu’on vit, qui sous couvert de bons sentiments, de "progrès" comme ils disent..

      C’est terrible d’être spectateur d’une catastrophe et de sembler n’en paraitre qu’un des rares à en être conscient.. Un peu comme un syndrôme de Cassandre qui toucherait quelques individus ça et là et notamment sur E&R...


  • Il est grand temps de ne plus écouter France Culture et de saboter son poste de télévision. Bienvenue dans la dictature de la pensée unique ! Les camps d’endoctrinement et le Goulag sont-ils programmés pour bientôt ?

     

    • J’espère bien !
      Pour combattre un ennemi, il est préférable qu’il se découvre totalement !
      Mieux vaut une dictature qui dit son nom qu’une pseudo-démocratie...
      Bon, commentateur sur E&R depuis pas mal de temps, je pense avoir ma place de réservée.


  • En période électoral...seulement ? Que ces gens sont médiocres.

     

    • Il ont peur que ça se voit de trop.
      C’est toujours la même méthode. On promulgue une loi sur un cas particulier et après on étend.
      Une fois la prochaine période électorale passée ils supprimeront les mots "période électorale" et le tour sera joué.


  • Euh.... si je comprends bien "ils" font voter ça juste avant le changement de "gourdes vaines ment", comme ça en prime le prochain pourra au moins se réfugier derrière un "Ah non on y est pour rien NOUS !!" avant d’imposer un "Mais c’est la loi ON doit la respecter POINT !!".

    Y a quand même une chose qui me fascine, c’est qu’ils arrivent chaque jour à me faire halluciner un peu plus de leur niveau de cynisme grossier et crasse... et on a pas tout vu encore je parie.
    Ceci dit, il en est de même pour l’inertie de la masse sans laquelle ils ne pourraient réussir grand chose finalement.

    Jusqu’où va-t-on descendre prophétisait Soral .... je crains que bientôt va falloir rajouter "Et maintenant jusqu’où va-t-on creuser ?"

     

    • TOUTES les lois sont illégitimes depuis 1958, c’est à dire depuis que les sionistes ont fait supprimer la proportionnelle . Elles sont illégitimes car votées par une Assemblée Nationale elle même illégitime, élue grâce à un scrutin qui fausse tous les résultats : le scrutin majoritaire à deux tours . Résultat : Marine a obtenu 13% des voix aux dernières législatives, mais 1% des députés ! 6 sur 577 alors qu’à la proportionnelle elle en aurait obtenu 13 fois plus, c’est à dire… 78 !


    • #2061451

      Jusqu’en enfer et ce sera juste punition !
      « Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes. »


  • et dans pas longtemps il supprimeront " en période électorale ". désolant.


  • "Tu n’as pas le droit d’écouter ça. Tu n’as pas le droit d’écouter quelque chose qui pourrait te faire penser ça"


  • Ils faut que la dissidence Européenne s’allie avec une puissance qui dispose d’un arsenal nucléaire et qui veux combattre cet ennemis mondialiste parasite , s’installer chez eux et faire une base de replie en lancent des attaques ciblé dans toute l’Europe , peut être la Russie quant ils l’auront poussé a son extrême en fin j’espère si non ont y arrivera jamais et ont se mangera le national sionisme


  • Loi dans la droite ligne de la loi dite Gayssot.


  • Merci et chapeau bas aux 512 députés à 7214 € par mois qui considèrent que la liberté d’expression n’est pas un sujet qui mérite qu’on travaille un peu plus tard le soir.

     

  • #2061317
    le 13/10/2018 par Un français pauvre... pauvre français
    Loi sur les fake news : l’Assemblée se couche devant l’oligarchie

    (...)« Les deux propositions de loi – ordinaire, et organique pour la présidentielle – visent à permettre à un candidat ou parti de saisir le juge des référés pour faire cesser la diffusion de “fausses informations” durant les trois mois précédant un scrutin national. »(...)

    Avant et après c’est trois mois précédent un scrutin national ça sera permis ??
    Leurs ficelles sont de plus en plus grosses. Soit les stratèges de l’état profond ont perdu en qualité soit ils sont aux abois et bâclent le travail. Peut-être les deux !
    Quoi qu’il en soit, cette farce démoncratique ne peut que s’écrouler. La question est jusqu’à quand ? Quelle est l’action (ou la loi) du deep state qui va réveiller le peuple endormi ?


  • #2061321

    Une honte ! Mais pour rappel, cette assemblée, de par sa composition politique et sociologique, à quelques exceptions près, ne représente que l’oligarchie ! C’est pour cette raison qu’elle est structurellement illégitime : les classes populaires de la "France périphérique" y sont presque totalement absentes !
    Avec l’effondrement de la Macronie, cette entre-soi va peut-être se terminer plus rapidement que prévu...


  • Marrant que des autoproclamés progressistes s’entêtent à rester en l’an de grâce 1984.....
    Bienvenue en démocrature !!!


  • "l’Assemblée se couche devant l’oligarchie".

    Pléonasme !!!!!!


  • C’est délirant, Georges Orwell et Philip K. Dick nous auront pourtant prévenu des conséquences d’un Etat autoritaire liberticide et populicide, mais on y va quand même !


  • Cette loi sur les« fake-news » est du même tonneau que celle du « secret des affaires » ....


  • Nous sommes en pleine transition, de la démocratie à la gouvernance par les juges.


  • Il s’agit tout simplement d’empêcher Marine de développer ses arguments dans les campagnes électorales, de l’empêcher de faire campagne en prétextant des "fake news" ! Ces ordures veulent empêcher sa victoire annoncée aux européennes . Macron exécutant empressé des ordres sionistes .


  • Qu’attendre d’un gouvernement de collabos au service exclusif de la finance mondialisée ?


  • Serait ce les prémices d’une A.D.L à la Française ?


  • #2061439

    L’a-plat-ventrisme une tradition de 1789 , on change pas une affaire qui marche

     

  • Comme souvent, cette loi sert à la fois le pouvoir en place et les intérêts mondialistes :
    - elle évitera (peut-être) que certaines révélations compromettent la réélection d’E. Macron
    - elle veut servir de digue à tout ce qui s’oppose à la propagande atlantiste
    Ce qui veut dire qu’on devra faire circuler les informations bien avant la période électorale. Quand quelqu’un réalise que les medias ont menti, et qu’il s’est fait berner sur un sujet important, il est méfiant par la suite.


  • Il faut quand même se rendre compte que la loi fake news ne pourra rien contre la vérité. Et il y aura suffisamment de vérités à rappeler aux Français (qui ont trop souvent la mémoire courte) pour contrer les propagandes électorales, de l’augmentation de la CSG àune certaine photo de Macron à Saint Martin...


  • L’Assemblée se couche, c’est normal pour une prostituée.
    Prostituée élue, il faut admettre une certaine forme de responsabilité partagée.


  • RT est financé et contrôlé par un état étranger. Quand est-il de tous les média sous contrôle Israélien en France ... La liste est bien plus longue et payé par les Français, c’est bien pire.
    C’est un peu comme l’élection présidentielle aux USA avec des soit-disant ingérences Russe mais personne ne parle de toutes les ingérences encore Israélienne ...
    Toutes ces gesticulations des énarques ne va qu’ouvrir les yeux à ceux qui les ont encore fermés.


  • Le problème c’est juste le "délibéré". Si les média recopient tous bêtement une dépêche AFP qui s’avère être une fake news on dira que ces pauvres choux ne pensaient pas à mal, vous voyez le genre, alors qu’ils sont sensés tout vérifier. Inversement si vous êtes un mal pensant alors on dira que vu votre sale tête vous l’avez forcément fait exprès...


  • Le temps pour Sputnik et RT France sur les ondes de l’hexagone est désormais compté. Pour ce qui est de E&R, j’espère que leurs serveurs ne sont pas situés dans un pays de l’UE.

     

  • #2061571

    Ce qui me frappe c’est le score 45 contre 20... Il y a quand même plus de 20 députés cumulés chez Merluche, Marine et LR...
    Je vois pas comment l’expliquer si ce n’est qu’ils sont tous en connivence...


  • Je ne dirai qu’un mot : Beurk !!!



  • la création d’un “conseil de déontologie de la presse”, confiée à l’ex-PDG de l’AFP




    L’AFP a été condamnée pour une dépêche datée du 5 avril 2016 et titrée « Panama Papers : la liste des pratiques fiscales opaques s’allonge, le FN et la Société générale épinglés », alors que, relève le tribunal correctionnel de Paris, l’article du Monde sur lequel l’AFP base sa dépêche, « n’évoque ni ne suggère aucune implication du FN »


     

    • J’allais reprendre cette aspect créatif des Nouveaux Charlie planétaires, aussi je profite du rebond :
      Crée en 1918, le syndicat national des journalistes a vu quelques anciens du gaz bien décidés à se gratter une charte, au retour du front : sans doute parce que les (fake) news de la Der des Ders (rien que ça) et autres propagandes en avait laissé plus d’un, vert.
      Déontologie +++ et patati et patata, tiens mets-toi ma plume où je pense.
      Comme le statut du journaliste s’était professionnalisé en 1935, les gonzes ont révisé leur bazar en 1938. Déjà ça révisait ! L’on nous dira qu’ils auraient aussi bien fait de réviser l’Histoire parce que cette dernière s’est mise à bégayer subrepticement, emprunte d’un grand sigmatisme prononcé sur les « S », alors qu’il était plus d’un plumitif à jeter l’encre sur des airs de corne de brume. Que dalle, « Ici Londres, les journalistes parlent à mon c.. »

      N’allons pas médire et avancer que leur truc était de la gnognotte puisque dans les années 70 ce n’est rien moins que la C.E.E. (c’est qui ?) et quelques pays neutres qui ont adopté la petite charte. Un début de réseau social en quelque sorte, qui publie des chartes en veux-tu en voilà...
      Vint 2011 et l’on rajouta quelques bribes dans la caisse de la charte de sorte que les types puissent protéger TOUTES leurs sources d’information mais le mieux, cerise sur le zigoteau, c’est qu’ils peuvent désormais employer tout moyen déloyal, voire utiliser quelques biftons pour obtenir une information. Ce qui était interdit avant ! Vrai de vrai !
      Désormais il nous faudra attendre la nouvelle mouture qui autorisera (peut-être) la compromission ou la corruption.
      Voilà donc, au-delà de la propagande d’État, ce que les JenesuispasCharlie ne doivent plus pourvoir contredire : que ce soit vrai ou faux, la fonction mathématique de leur logiciel donnera FAUX comme résultat. Notez greffier !

      Vivement l’INFAUX de demain.
      Voilà c’est aussi avec ces Guignols qu’il convient de se lancer dans une forme de Brandalisme, politique.


    • L’AFP est au service du pouvoir profond, et, au niveau mondial, elle partage le gâteau avec trois
      autres agences : Associated Press (AP ; US) ; Reuters (UK) ; DPA (Allemagne).

      Aujourd’hui, lire les dépêches de l’AFP, sur la Syrie par exemple, c’est comme aller entendre le prêche à la messe du dimanche (avec tout le respect dû au culte), ou bien se faire injecter une bonne dose de moraline : il y a abondance de qualificatifs et de jugements de valeurs alors qu’elle est censée d.é.c.r.i.r.e.
      Thomas Demorand et Fabienne Sintes (prononcer "Sintesse") ont la banane.


    • @ A human of Zin,

      Mister Macron vous sommerait de dire désormais : « Avec tout le respect que l’on doit au culte

       »...



  • dépassement de vitesse de pensée




    Trop bon ça ! Je m’en rappellerai.



    L’intervention du juge “sera encadrée".




    Et qui surveillera l’encadrement ? et qui encadrera la surveillance... ?

    Gardes, emparez-vous de ces gardes !
    Mais gardes, emparez-vous de ces gardes enfin !

    En plus d’être parfaitement immonde, cette loi ça va être une pùtain d’usine à gaz, j’vous informe les copains.

    À part ce qui revient au CSA, ça sera traité à la 17° ?


  • La gouvernance par les juges. C’est pas un peu talmudique ça ?


  • #2061757
    le 13/10/2018 par je ne suis pas intouchable
    Loi sur les fake news : l’Assemblée se couche devant l’oligarchie

    Pendant ce temps là, c’est Poutine le "méchant" qui chasse le tigre...


  • Quand on mettra les cons sur orbite,

    ils n’auront pas finis de tourner !

     

  • Si on regarde un média (financé par l’) étranger c’est bien pour avoir un autre point de vue .

    En plus ils mélangent tout, média, faux comptes sur les médias sociaux, fausse information, outils de contrôle de l’opinion a large echelle.

    M’enfin quand il a fallut vendre la guerre de Libye ou s’opposer aux printemps Arabes ces outils ont été proposés/utilisés sans que çela ne suscite la moindre interrogation... C’etait bien de la fausse nouvelle et de l’ingérence dans les interêts nationaux et etrangers, non ?

    Et si demain il y’avait quelques mouvement d’opinion à "rectifier" dans notre beau pays, sans nul doute vous vous servirez de ces outils.
    On ne peut pas dénier à autrui les outils que l’on utilise soi-même ..du nucléaire à la guerre numérique.


  • Voté par 45 voix contre 20 ! Ils sont 577 députés ! Où étaient les autres ?

     

  • La liste des lois scélérates proposées par des femmes s’allonge.
    Après Taubira, Belkacem, El Komri, voici Nyssen qui tapine pour la République...


  • Oula !

    ça commence vraiment à sentir mauvais tout ça.


  • Selon un sondage aux USA, 72% des Yankees ne font plus confiance aux medias pour les informer. Nous sommes / seront dans la même situation, celle des soviétiques par rapport à la Pravda (la vérité) ! Un journal qui a fini au clou des toilettes au fond du jardin !


Commentaires suivants