Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Lucien Cerise – Apartheid sanitaire et stratégie sémantique du gouvernement

 

Comprendre l’ingénierie oligarchique
avec Lucien Cerise et Kontre Kulture :

 

Lucien Cerise décrypte, sur E&R :

 






Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Des dommages et intérêts, çà sort de la poche des contribuables. Tous ces fumiers s’en contrefoutent donc. C’est amende salée + de la taule ferme, et longue, qu’il faudra. Des 20 ans de cabane sans réduction de peine possible, au minimum.

     

    Répondre à ce message

  • Entrevue vertigineuse qui de manière analytique rend accessible le secret des dieux et en dernière instance la lumière divine.
    L’un étant en dehors du monde physique est stable car par essence éternel et in fine force créatrice de notre monde changeant émanant de l’immutabilité de la source.
    Le nominalisme serait l’immanence cultivé par l’initié se rêvant maitre de la création ayant pour mission de détruire les émanations imparfaite pour en créer d’autres et établir le paradis sur terre.
    Vision en opposition avec le réalisme privilégiant le caractère transcendant de la création dans laquelle l’homme se doit de mettre son existence à travers la culture, les langues, les dogmes le plus en correspondance possible avec les lois émanant d’une cause extérieur et supérieur.
    L’éternel dualité du fatalisme cyclique, changeant, liquide...(rien ne dure) et le déterminisme des religions monothéistes révélées, conservatrice, minérale visant le salut en relation avec l’éternité céleste, cosmique.

     

    Répondre à ce message

    • #2682685

      Merci pour votre message. Effectivement, nous passons notre vie entre l’Un et le Multiple, l’ordre et le chaos, l’être et le devenir. Le Réalisme soutient ce qui ne change pas, car il soutient des principes de stabilité ; le Nominalisme reconnaît le changement et relève des faits. Si l’on ne voit que l’un des deux, on tombe dans l’idéologie : soit une idéologie fixiste, qui s’interdit de comprendre les changements, et qui se réduit toute seule à l’impuissance ; soit une idéologie liquide, incapable de comprendre le besoin nécessaire de stabilité, et qui s’autodétruit également dans l’idiocratie libérale-libertaire.

       
  • Tiens moi, je relis Pier Paolo Pasolini.
    Dans les "écrits corsaires" et dans le chapitre sur le Véritable Fascisme, il écrit en 1974 : " Il n’est plus rhétorique sur le mode humaniste, mais pragmatique sur le mode américain. Son but est la réorganisation et le nivellement brutalement totalitaire du monde " !

     

    Répondre à ce message

  • #2682560

    Au sujet des solutions, un thème central avait été abordé dès le début de l’interview.
    Bien sûr il faut joindre des organisations et pourvu que celles-ci se multiplient.
    Mais une arme potentiellement déterminante, c’est l’attaque juridique de l’individu exécutant ses ordres aux service de la dictature sanitaire.
    Depuis les procès de Nuremberg, qu’il s’agisse d’un policier, d’un médecin ou d’un fonctionnaire adminstratif et quelle que soit sa fonction, plus personne ne peut dire “Je ne fais que suivre des ordres”.
    Si vous portez atteinte aux droits inaliénables d’une personne, vous commettez un acte illégal, voire criminel.
    Les mesures actuelles sont en contradiction flagrante avec les droits naturels et inaliénables des personnes, et les individus qui veulent vous forcer à porter un masque dans la rue, à vous faire tester, à respecter le couvre-feu ou quoi que ce soit d’autre sur ce même registre, ces individus pourraient se retrouver devant les tribunaux.
    Pour plus de détails, suivre ce lien (qui passe directement à la minute 6 de la vidéo pour faire plus court) : https://youtu.be/-t32643BtKo?t=391

    Il faut faire usage du Droit contre eux et ça, ça s’appelle une quenelle.

     

    Répondre à ce message

    • #2683017

      Je pense plutôt qu’il faut faire sécession, un mot qui revient à la mode, il n’y a plus rien à attendre de ce gouvernement et de ses juges.
      Par exemple faire nos propres procès dans un cadre que nous définissons nous-même.

       
    • #2686210

      @ Boblagratte

      Faire une sécession ? Faire nos propres procès ?
      Bien sûr, il suffit de demander, ça devrait nous être accordé sans problème.

      À un moment il faut arrêter de délirer et plutôt penser à des solutions pratiques.
      Comme pour le corps médical, c’est pas tout le corps juridique qui est d’accord avec ce qui se passe.
      Moi tout ce que je vois ence moment ce sont beaucoup de parleurs. On en entend beaucoup mais là il s’agit plus de parler, il faut agir.
      Aujourd’hui à mon taf on m’a annoncé par des allusions que j’allais devoir porter un masque ou j’allais me faire virer. Ce qui est complètement illégal et je refuse de m’y soumettre.
      Mais comme personne ne veut penser à des solutions pratiques, ce genre d’abus passe sans problème.
      Et demain tous les dissidents finiront par perdre leur emploi, et puis le droit d’acheter quoi que ce soit.
      Quand est-ce qu’on se réveille ??

       
  • Eh bien ! cette entrevue tombe à pic avant l’arrivée du bouquin du patron.

     

    Répondre à ce message

  • Toujours un plaisir d’entendre Lucien Cerise. Lui, Soral et Rachid Achachi sont mes références, mais Cerise a vraiment un truc en plus.
    Ses interventions sont à écouter, réécouter et réécouter pour saisir toute la portée de ses mots.

    Honnêtement, pour moi, c’est l’expert ultime en ingénierie sociale et militantisme, tant sa pensée est articulée et profonde.

    Quelqu’un sait s’il offre ses services à certaines organisations ? Si non, c’est un vrai talent gâché

     

    Répondre à ce message

    • Il a dispense ses précieux conseils aux GJ, ce dont personnellement je lui serai reconnaissante toute ma vie.
      J’avais lu et écouté Lucien Cerise mais c était loin d’être le cas de tout le monde.
      "Neuropirates" est une bombe qui dynamite les présupposés qu’on nous colle dans le cerveau des le plus jeune âge lorsqu’on vit en régime démocratique.
      Sinon je crois que Lucien Cerise collabore a Stategika et une maison d’édition mais pour cette dernière, je n’en suis pas sûre. Il est au Rn aussi depuis quelques années.

       
    • #2683498

      Réponse à Noue et Nadia : merci pour vos compliments ! J’offre mes services aussi à E&R. Je fais des cours de communication stratégique et ingénierie sociale dans le cadre des formations. Pour mémoire, ci-dessous l’annonce d’inscription de l’an dernier, si vous ne l’aviez pas vue passer.
      https://www.egaliteetreconciliation...

       
    • Lucien Cerise,
      toutes mes excuses, j’ai oublié l’essentiel, ces cours !

       
    • Merci Nadia.
      Et Lucien, bien plus qu’un compliment, je parle de vous à mes amis comme l’expert ultime dans les domaines sus-cités, et c’est vraiment toujours un plaisir de vous entendre (sur TVL, ER ou ailleurs).

      Je vous encourage à ne jamais arrêter.

      Avez-vous un blog où vous mettez à plat toutes vos réflexions ? Ou est-ce que ça n’arrive que lors de ce type d’interview ?

      Aussi, avez-vous, en plus de vos livres, une liste de livres à conseiller pour tout ce qui est ingénierie des perceptions, guerre d’informations etc ?

       
    • #2684146

      Le 12 mars à 00:22 par noue
      "Avez-vous un blog où vous mettez à plat toutes vos réflexions ? Ou est-ce que ça n’arrive que lors de ce type d’interview ?"
      - Je n’ai pas de blog, mais j’aborde ces questions pendant les formations E&R.

      "Aussi, avez-vous, en plus de vos livres, une liste de livres à conseiller pour tout ce qui est ingénierie des perceptions, guerre d’informations etc ?"
      - Les publications de l’EGE : Ecole de Guerre Economique.

       
    • Lucien Cerise,

      Merci pour votre réponse, j’en prends note

       

  • Corinthiens 1:19
    L’Écriture dit en effet : Je mènerai à sa perte la sagesse des sages, et l’intelligence des intelligents, je la rejetterai.



    Réalisme ou Nominalisme ?

     

    Répondre à ce message

  • #2683733

    Tres bonne interview et intervention. Merci. La premiere arnaque(et ce par quoi commence le debut de la fin) est le fait que la majorite des juifs ne sont pas semites mais pourtant crient a l’antisemitisme a chaque critique. Le judaisme n’etant pas une race, pourquoi alors faire leur jeu en les associant aux semites ? Le fait d’avoir laisse passer cette connerie permet tout simplement les non sens que l’on vit : sioniste= juif=semite, masculin=predateur, doute=complotisme, gouvernement=etat=rois de France=dieux, regles=lois, unes des journaux mainstreams=verite=jacquesAttaliadit, nationaliste=patriote=raciste, lgbt=pedophile=norme=non-deviants=majorite, etc... Les juges et la justice, ayant pour outil principal le logos, ne sont en fait que des complices. Donc commencons deja par arreter de dire qu’un juif est uniquement semite ou qu’un semite est uniquement juif, pire, y croire.
    Pas d’accord parcontre pour ce qui est de se couper des medias afin de ne pas subir ou se laisser influencer. Si vous etes conscient et un minimum intelligent il n’y a pas de probleme. Meme la merde a besoin de reference, et cela s’apprend des le plus jeune age(a condition surtout que les parents aient une mentalite d’adulte et non d’ado).

    Toujours un plaisir de vous ecouter ou de vous lire.

     

    Répondre à ce message

  • Merci à Lucien Cerise d’avoir pris le temps à 35:00, comme à son habitude, d’éviter le piège de la simplification.
    Nietzsche a aussi fait l’arbitre entre Héraclite et Parménide avec son célèbre aphorime : Tu dois devenir celui que tu es (§270 Le Gai Savoir). Et pour rebondir sur l’erreur comme condition, le paragraphe le plus connu : La vie n’est pas un argument (§121 Le Gai Savoir).

    Le language est une interface entre soi et le réel, un système de représentation.
    La réalité n’est pas le réel (visible), la réalité n’existe que dans la tête de l’homme.
    Il n’en demeure pas moins que les mots, même s’ils ne sont que des outils et des étiquettes, servent aussi à bâtir une société avec sa culture, son code de conduite et ses lois (énonçable) et les mots sont donc une précieuse béquille pour l’homme dans un monde où le vivant devient une question politique.
    Ainsi, il n’y a ni forme commune ni correspondance formelle entre "le visible et l’énonçable", ce sont deux dimensions hétérogènes : "chacun envoie sa flèche dans la cible de l’autre, c’est une bataille" dira Foucault.
    Le Savoir c’est effectuer le "non-rapport" entre le visible et l’énonçable, qui lui-même est pris dans les jeux de forces des relations de Pouvoir.
    Deleuze ajoutera : La vérité n’existe pas indépendamment de la procédure (le Savoir est procédure), et la procédure c’est la combinaison du processus visible et du procédé énonciatif. On peut donc récupérer Foucault et Deleuze contre les progressistes contrairement au mythe répandu dans les cercles de droite.

    Et si nos maîtres s’intéressent désormais au language et ses conventions, c’est afin de diluer notre capacité à penser/effectuer le non-rapport et nous affaiblir aux niveau des relations de Pouvoir, ils ont en ligne de mire l’écroulement de la pensée critique grâce à la "caution morale progressiste".
    Rappelons-nous le fameux "qu’est-ce qui vous fait dire que je suis un homme ?" chez Schneidermann... https://www.youtube.com/watch?v=AJ6...
    Donc si vous dîtes parmi les migrants il n’y a que des hommes ?... cqfd

    Permettez-moi enfin de jeter un pavé dans la marre.
    Lorsqu’un Malien vous dit "je suis Français" en montrant sa carte d’identité, il s’agit déjà du même principe, il faudrait séparer citoyenneté et nationalité...

     

    Répondre à ce message

  • #2688132

    La Force Tranquille

     

    Répondre à ce message