Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Macron : "L’Europe ne peut plus remettre sa sécurité aux seuls États-Unis"

Le président français a annoncé le 27 août qu’il présenterait prochainement un projet de renforcement de la sécurité en Europe, estimant qu’elle ne pouvait plus reposer uniquement sur les États-Unis, et qu’il engagerait des réflexions avec la Russie.

 

« Nous devons tirer toutes les conséquences de la fin de la guerre froide », a déclaré Emmanuel Macron, en s’adressant le 27 août aux ambassadeurs français réunis à l’Élysée pour prononcer le traditionnel discours diplomatique de rentrée. Il a précisé qu’il souhaitait le lancement d’une « réflexion exhaustive sur ces sujets avec tous les partenaires de l’Europe et donc avec la Russie ».

 

 

Le président français a appelé à prendre « de nouvelles initiatives » et à « construire de nouvelles alliances » en vue de renforcer la sécurité européenne. Il a estimé que « jamais l’Europe n’avait avancé aussi vite en matière de défense ». Il a évoqué le renforcement de la politique commune de défense depuis l’été 2017, la signature de deux accords stratégiques pour les chars et les avions de combat entre la France et l’Allemagne et la conclusion avec huit autres États membres de l’initiative européenne d’intervention afin de favoriser un « esprit de défense » entre Européens.

Cinq jours de conférence réunissent tous les ambassadeurs français à partir du 27 août, selon l’axe de réflexion : « Alliance, valeurs et intérêts dans le monde d’aujourd’hui ».

Voir aussi, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 






Alerter

38 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2031407

    "Le langage politique..est destiné à rendre vraisemblable les mensonges, respectables les meurtres, et à donner l’apparence de la solidité à ce qui n’est que du vent".

     

    Répondre à ce message

  • #2031425
    Le 27 août à 21:09 par Combattre l’Empire
    Macron : "L’Europe ne peut plus remettre sa sécurité aux seuls (...)

    "souveraineté européenne", il est marrant quand même.

     

    Répondre à ce message

  • "la sécurité et la souveraineté de l’Europe" citation de Macron ! migrations invasives , de plus en plus de zones de non droit et de baronnies de la drogue en France , islamisation rampante de l’Europe en général et de la France en particulier , Francophobie , racisme anti-blanc , perte d’identité , déchristianisation au profit des Loges Maçonniques , etc , etc . . . les ennemis de l’intérieur occupent déjà la France c’est un constat flagrant et un fait indéniable et les ennemis de l’extérieur n’ont jamais été les russes ou les chinois !

     

    Répondre à ce message

  • #2031480

    Alors lui c’est un champion ! N’arrivant plus à faire chier suffisamment les français, il fait appel au cynisme international. Tout cela va finir en sanctions qui iront droit au cul du contribuable.

    Quant aux states, ils sont en train de chercher des poux dans la tête de tout le monde en ce moment, ce n’est pas vraiment la meilleure chose à faire (à moins que ce soit justement le but).

     

    Répondre à ce message

  • pour montrer son indépendance il faudrait que lui et tout les membres de son gouvernement renoncent à participer au dîner du CRIF.

     

    Répondre à ce message

  • Il faudrait qu’il sache que la souveraineté Européenne n’existe pas, pour la bonne raison c’est que l’Europe n’est pas les États-Unis et ne le sera jamais .L’Europe est un assemblage de pays souverains qui représente un continent, ce n’est pas la même chose .À chaque fois on a droit à cette litanie grotesque pour tenter de dissoudre les pays dans une espèce de pays européens qui n’existe pas .Il ferait mieux de s’occuper de son propre pays qui est dans merdier inouï .Mais ça c’est encore une autre histoire, faudrait pour cela avoir des capacités et une représentativité de président qu’il n’aura jamais .

     

    Répondre à ce message

    • Macron qui nous parle de l’Europe ! une Europe étatisée artificiellement pour l’intérêt des banquiers maçonniques mondialistes , une Europe qui date à peine de quelques décennies et qui se désagrège à vitesse grand V quant à la France Millénaire en déliquescence intégrale est ce que Macron en parle de cette France là à l’Europe basée à Bruxelles , à Strasbourg ?

       
  • Le Royaume-Uni parti, la France reste seule avec sa bombe en UE. Si on suit la logique macronienne, qui aura le doigt sur le bouton ? Ca ne tient pas debout, les intérêts sont différents selon les pays ! En fait, Macron se hisse déjà à la sucession de Jean-Claude Drinker et rêve avec ses maître-banksters à une armée qui pourrait intervenir pour mater des peuples récalcitrants.

     

    Répondre à ce message

  • Pour un président "élu " par les Français, SEULE la France doit compter et être protégée !!! C’est une priorité ! L’Europe (quelle Europe ? monétaire, des nations, des lobby, fédérale...) c’est secondaire et ça devra TOUJOURS passer après la FRANCE ! Macron, retire les couilles que tu as dans le cul et greffe-toi les devant, ou dégage !

     

    Répondre à ce message

  • #2032069

    Tiens, le roi des c... vient de s’apercevoir que le rôle de l’OTAN (au moins depuis la dissolution du pacte de Varsovie) n’est pas d’assurer la sécurité de l’Europe, mais de veiller à sa paralysie totale et donc sa soumission inconditionnelle...

    L’OTAN et le parapluie nucléaire américain, on sait ce que ça vaut depuis l’aventure de Suez. Pour le reste, si la France, donc l’Europe voulait assurer elle même sa défense, il faudrait que chaque pays y consacre au minimum 3,5% de son PIB, étant entendu, qu’il faudrait une industrie de défense nationale ou européenne et au moins deux puissance nucléaire dans le coup.

    Bref, Macron a encore enfoncé une porte ouverte et a une fois de plus perdu une occasion de se taire, car l’Oligarchie américaine n’est pas prête à dissoudre l’OTAN, même si le président Trump en rêve surement. Les dingos de Pentagone et autres amis de McCain veillent au grain de l’industrie militaire américaine.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents