Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Macron confie que la crise des Gilets jaunes a été "bonne" pour lui

"D’une certaine façon" !

Emmanuel Macron reconnaît, dans un entretien à l’hebdomadaire Time, que, « d’une certaine façon » la crise des Gilets jaunes a été « très bonne » pour lui parce qu’elle l’a obligé à changer d’attitude face aux Français.

 

Alors qu’il arrive à la moitié de son mandat de cinq ans, le Président estime être « dans la vallée de la Mort » entre la mise en œuvre des réformes et l’apparition de leurs résultats. « La fin de la vallée de la Mort est le jour où vous avez des résultats », selon lui.

« Mon défi est d’écouter les gens bien mieux que je ne l’ai fait au début » du quinquennat, déclare le chef de l’État au cours de ce long entretien filmé réalisé il y a dix jours à l’Élysée.

Interrogé sur la crise sociale qui a ébranlé sa présidence, il souligne : « d’une certaine façon, les gilets jaunes ont été très bons pour moi (...) parce que cela m’a rappelé comment je devais être ».

« J’ai probablement donné l’impression que je voulais réformer contre le peuple. Et parfois mon impatience a été ressentie comme une impatience vis-à-vis des Français. Ce n’est pas le cas », ajoute Emmanuel Macron, qui a placé « l’Acte II » de son quinquennat sous les mots d’ordre d’« écoute » et de « proximité ».

« Maintenant, je pense que je dois prendre plus de temps à expliquer où nous sommes et ce que nous voulons faire exactement », précise-t-il. Il devrait notamment lancer d’ici la fin du mois la concertation sur la réforme des retraites lors d’un déplacement en province.

L’édition européenne de Time consacre sa couverture à Emmanuel Macron pour la seconde fois depuis le début du quinquennat, après une première « une » le présentant en novembre 2017 comme « le prochain leader de l’Europe »... « si seulement il peut diriger la France ».

À la fin de cet entretien, il indique qu’il « écrira » lorsqu’il sera parti de l’Élysée. « C’est pourquoi je suis très tranquille à propos de l’avenir. Le jour où les gens décideront que je ne suis plus au pouvoir, je sais ce que je ferai  ».

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • On croirait qu’il parle d’une autre personne...bipolarité et drogue ne font pas bon ménage !

    La sincérité d’un communiquant est du même acabit que la virginité d’une pute !

     

  • #2280815

    Bref, il ne veut pas revenir à la monarchie ?

    C’est toujours mot compte double avec lui, il nous a quitté, mais a-t-il seulement été là au moins un jour jusqu’à présent "je vous ai entendu" mon cul, tu voles bien trop haut pour nous "Jupiter".


  • Le mec est gonflé à l’hélium, ou a les circuits complètement cramés.

     

  • "Le jour où les gens décideront que je ne suis plus au pouvoir, je sais ce que je ferai." Quand il dit "les gens", il parle du peuple ou de ceux qui l’ont placé là ?

     

  • Ce que que micron ne comprend pas c’est que cela n’est pas finit ce n’est que le debut.


  • Il veut se rapprocher des Français dit-il.Quelle imprudence ou plutôt, quelle impudence ! Il ne faut pas qu’il s’approche trop de la foule "haineuse" de ceux qu’il a fait mutiler et éborgner par sa "milice",il pourrait lui en cuire !Quand je pense à tous les pleutres et les imbéciles qui ont voté pour ça,j’en ai la nausée !


  • Bon cela faisait longtemps que je n’avais pas commenté.
    Permettez-moi de reprendre cette citation :
    "Les cons, ça ose tout et c’est à çà que on les reconnaît".

     

  • #2280852

    Ca lui a réussi car il a compris qu’il n’avait pas assez expliqué ses régressions de merde, d’une prétention et d’une arrogance rare en pensant qu’il s’adresse à des enfants.
    Comme dirait Dieudonné dans son sktech du dictateur noir, le pleuple ?, il est content , il rit ....... On en est là.


  • Qui bene amat, bene castigat. "Qui aime bien, chatie bien " semble vouloir dire l’éborgneur en chef qui n’a toujours pas accéder aux revendications des gilets jaunes tout en les remerciant - mais un peu tard dirait le renard - de l’avoir rendu moins con . Les ’gilets jaunes’ sont la réponse du peuple au coup d’état provoqués par quelques milliardaires alliés à une fange progressiste pour défigurer la démocratie. macron est une caricature de président, une espèce de Yann Moix de la politique.


  • Macron ne travaillerait-il pas déjà à se faire réélire en 2022, en voulant faire croire qu’il tire une leçon des réactions sociales, réprimées dans le sang ?

    Pour une peu il nous ferait pleurer.

    N’étant que l’employé de Jacques Attali, il serait intéressant de savoir ce que ce dernier pense de son poulain actuellement. Il est d’ailleurs bien silencieux depuis quelques temps.


  • La crise des gilets jaunes a été très bonne pour moi, j’ai appris à mater une révolte et à perfectionner mes troupes anti-émeutes tout en les dotant des équipements adéquats !


  • Macron étouffe le peu qu’il reste de la république comme Macron, commandant de la garde prétorienne, étouffa Tibère entre deux oreillers . Macron lui-même fut obligé de se suicider par Caligula, lui-même assassiné par le nouveau chef des prétoriens dont il moquait le défaut de prononciation ! Ah que c’est beau l’Empire Romain !


  • #2280946

    Elle a été bonne pour lui car cela lui a permis d’effrayer le bourgeois et de fédérer auteur de lui cette classe sociale, qui pourtant, se fait également démonter par les financiers et les anglo-ricain germaniques, même si c’est en moindre mesure que les prolos.

    Il faut bien plus et bien pire pour donner des résultats.


  • Qu’ils arrêtent de vouloir "nous expliquer". Je sais qu’être traité de con par un imbécile est un plaisir de gourmet mais à force, ça gave.


  • Incroyable foutage de gueule, chaque mot est un bras d’honneur, c’est fou...


  • Le DESASTRE de la politique de Macron

     

    • @Fiducie aussi

      La politique menée par Macron est celle imposée par les GOPE. Macron n’invente rien, il exécute les ordres écrits par la Commission européenne. Sarkozy, Hollande et le suivant, feront de même si nous restons dans ce traquenard qu’est l’UE !


  • Il faut laisser le temps au temps .
    Donc, Macron va nous écrire ses mémoires de cinq années de présidence ?
    Foutre, Mitterrand avait écrit avant, pour ensuite tenir 14 ans la présidence !
    Qu’est-ce qu’en pense la régente Brigitte ?

     

  • Macron en mode Persifleur hypnotiseur : « d’une fertaine fafon, les zilets zaunes ont été très bons pour moi (...) parce que cela m’a rappelé comment ze devais zêtre »

    C’est bon pour l’UE et donc in fine pour IsraHell !


  • Macron est mal intentionné mais n’a pas totalement tort sur ce coup là. A l’époque des rois, lorsque le reigne durait 30 ans le souverain était peut-être imbu de lui-même et arrogant mais il était pétri par la fonction et devenait bonne pate au bout d’un moment. Dans le système décadent que nous avons, les "rois" sont remplacés par de nouveaux tous les 5 ans, remplacés pour les erreurs de débutants qu’ils commettent. Et cela les empêchent de communier avec le peuple car ils n’en ont pas le temps. Leurs remplaçants commettants les mêmes erreurs sont sortis eux-aussi au bout de 5 ans et ainsi de suite

     

  • Et bien on a une bonne nouvelle... on va continuer !


  • C’ est un menteur , il s’est contredit :
    « J’ai probablement donné l’impression que je voulais réformer contre le peuple. Et parfois mon impatience a été ressentie comme une impatience vis-à-vis des Français. Ce n’est pas le cas », ajoute Emmanuel Macron, qui a placé « l’Acte II » de son quinquennat sous les mots d’ordre d’« écoute » et de « proximité ».
    Il applique la même technique que l’or ce qu’il était chez Rothschild : l’enfumage

    « La fin de la vallée de la Mort est le jour où vous avez des résultats » : il veut éliminer le système social français , et le remplacer par un système élitiste : un système totalitaire .
    « le prochain leader de l’Europe »... « si seulement il peut diriger la France » : le journal est tous simplement entrain d’expliqué que tout est mis en oeuvre pour dissoudre la France , macron lui-même utilise le mot mort , son subconscient le trahis .


  • Macron est le meilleur président que l’on ait jamais eu car il va réussir à nous faire haïr ce régime anti-Français qu’est la république.


  • Il tente de retourner la situation en sa faveur, alors qu’il sait pertinemment que c’est l’inverse .il est le "président" ( fut-il encore qu’il en soit un) le plus haï¨depuis toujours, avec son gouvernement en carton-pâte .
    Et le contraire est assez facile à démontrer puisque de plus en plus de citoyens se sont réveillés car les GJ ont permis de faire remonter toute la merde du fond .Alors je ne vois pas en quoi ces manifestations peuvent être positive et quel changement a-t-il put opéré puisque la situation dégénère de jour en jour , avec une répression de plus en plus présente .
    macron connaît exactement la situation, mais applique scrupuleusement les directives données par l’UE, avec la complicité de ses maitres qu’ils l’ont fait élire. Les Français ne sont pas à un mensonge de plus ou de moins .


  • L’objectif de l’olligarchie est de remplacer le vieux cligage UMP/PS (droite/gauche) pat un clivage LREM/RN (libéraux/nationaux). De ce point de vue, le """crise des gilets jaunes""" et son traitement politico-médiatique lui a permis de récupérer toute une partie de l’électorat des Républicains, des bourgeois cathos en peau de lapin effrayés par la fiction révolutionnaire de l’automne 2018 et finalement rassurée par la fermeté du pouvoir... bien joué !

     

    • Les bourgeois cathos en peau de lapin effrayés par la fiction révolutionnaire de l’automne 2018 et finalement rassurée par la fermeté du pouvoir ,va être sacrément cocu dans peu de temps ,et ils doivent même commencer à sentir quelque chose qui va leur rentrer dans les sphincters sans vaseline .Tant qu’aux clivages (libéraux/nationaux) dont le terme de (libéraux ) est un terme trompeur ,qui fait penser à (liberté) alors que c’est tout à fait l’inverse , ont bloqué ce clivage pour se retrouver à chaque élection en face du parti RN afin de le diaboliser et de remporter les élections à chaque fois .Je ne pense pas que ce soit bien joué ,mais plutôt trop visible ,et de plus en plus .
      La libéralisation de la France ne se fera pas par les urnes ,mais par les burnes (A soral) .Je suis tout à fait d’accord avec cette formule .


    • La gauche en a pris plein la gueule, avec la mouche rider comme exemple entre autres...
      Ce mouvement a surtout montré que les français ne s’informent plus via la télé mais via les réseaux sociaux et ça c’est bon pour le peuple qui cherche à connaître et s’afranchir de l’esclavage moderne, l’endettement infini.


  • Médiapart révèle qu’Emmanuel Macron a financé la campagne des européennes de LREM aux frais des contribuables en utilisant le Grand Débat.
    C’est sûr que ça a été bon pour lui !


  • Il faisait moins le mariole au Puy-en-Velay.


  • Quel salaud ! C’en est presque drôle d’être cynique à ce point mais le pire c’est qu’il a raison.


  • Effectivement, il a marqué des points auprès de la bourgeoisie de droite et beaucoup le voient maintenant comme le rempart contre la révolte populaire que eux ne souhaitent évidemment pas, ne faisant pas partie du peuple.


  • Il serait temps de se rendre compte comment l’opinion publique est manipulée...
    Dès que le pouvoir a commencé à créer la violence, puis à l’instrumentaliser, c’était évident que ça allait se terminer en faveur de Macron.
    L’infiltration du mouvement par l’extrême gauche l’a empêché d’adapter la stratégie.


  • #2281823

    Et bien, qu’il écrive le plus rapidement possible, son départ sera le bienvenu !


Commentaires suivants