Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

2 octobre 2019 : "Marche nationale de la colère" des policiers contre Macron

L’occasion historique de fusionner avec les Gilets jaunes !

Le corps de la police va mal, on le sait tous, et on sait pourquoi. Les raisons sont économiques, politiques, juridiques, et sociales. On l’a vu récemment, un policier qui se battait avec un homme au pied d’une cité (un proche de Yassine Belattar) a été mis à pied. Sa hiérarchie l’a suspendu mais sous la pression de ses confrères, elle a reculé, signe d’une autorité incertaine. Le policier de 2019 a un job difficile, coincé entre une population aux aguets (les Gilets jaunes), des racailles qui pénalisent les habitants des banlieues, et une élite qui s’en sert comme bouclier social.

 

Dernière tension en date – on y revient parce que ça cristallise le malaise –, la bagarre entre un policier et un médiateur de Sevran (93).

 

« La demande de suspension d’un policier d’Aulnay-Sevran formulée, jeudi, par le préfet de police, Didier Lallement, a mis le feu aux poudres dans les rangs de la police. Le soir même dès 21h30, une centaine de policiers se sont rassemblés devant le commissariat d’Aulnay à la suite d’un mot d’ordre lancé par le syndicat majoritaire Unité SGP police FO. » (Le Parisien)

Si maintenant les policiers en bande mettent la pression sur les commissariats comme les bandes de racailles, où va-t-on ?! Voici la réaction de Yassine Belattar, le monsieur « Banlieues » de Macron :

« Lamine Ba est mon ami et j’étais avec lui la veille. Jamais il n’aurait provoqué un policier car son travail est connu de tous pour la jeunesse. Merci de diffuser ces images qui prouvent un malaise palpable. L’uniforme ne permet pas tout et surtout n’excuse pas tout. »

Dans l’esprit de la population, au-delà des tensions dans les banlieues (qui de la poule et de l’œuf...), les policiers ont fort à faire depuis la révolte des Gilets jaunes. Pour une partie grandissante de la population, le policier 2019 n’arrête plus les voleurs ou les agresseurs – les racailles bénéficient d’une impunité incompréhensible –, il défend le pouvoir corrompu contre la colère du peuple. Il défend le riche et cogne sur le pauvre. Or le policier appartient au peuple, et au peuple pauvre, ce qui crée un trouble certain.

Cela peut-il faire disjoncter des fonctionnaires déjà bien fragilisés par les médiocres conditions de travail ? Les ministres de l’Intérieur faisant de beaux discours avec de belles paroles tout en réduisant les effectifs et en augmentant la charge de travail en douce, comme dans toute l’administration...

 

« Un collègue qui n’est pas bien dans sa vie personnelle, quand en plus il travaille dans des conditions déplorables, qu’il est confronté à la misère et la violence d’une partie de la société… vous pouvez passer malheureusement à l’acte. » (Fabien Vanhemelryck du syndicat Alliance, cité par Le Nouvel Obs)

 

48 policiers se sont donné la mort en 2019 avec leur arme de service, et ce n’est que la partie émergée de l’iceberg. Devant la surdité du pouvoir incarné par Castaner, qui a littéralement disparu des radars, les policiers organisent une marche de la colère le 2 octobre. Objectif ? On vise Emmanuel Macron.

Qui est concerné ? Tout le monde, car le mot d’ordre a été repris par les vingt syndicats de police.

« C’est historique. Le dernier appel comme ça remonte à 2001. Et si on appelle toutes les organisations à se réunir dans la rue, c’est qu’il est grand temps de lancer le premier avertissement en haut lieu. » (Fabien Vanhemelryck)

Et quelles sont les revendications de la majorité des policiers ? « Une loi de programmation ambitieuse pour un service public de qualité ».

 

 

Au moment où le pouvoir libéral à l’Élysée affaiblit l’État en s’attaquant aux services publics qui sont en quelque sorte la marque sociale de la France, autant dire que ce n’est pas gagné.

En regardant notre agenda, nous découvrons que le 2 est un mercredi. Pour la fusion des cortèges de Gilets jaunes et de Gilets pare-balles, il faudra donc que les GJ avancent un peu leur manifestation du 5 octobre, qui sera la 47e du nom. La fusion des colères, ce que la gauche appelle la convergence des luttes, aurait encore plus de poids. Cela scellerait une réconciliation entre le corps social en lutte et le corps institutionnel de la sécurité.
Le 2 octobre coïncidant avec la date d’anniversaire d’Alain Soral, cette réconciliation nationale pourrait donner lieu à un beau feu d’artifices devant l’Élysée !

Oublions les hypothèses et attendons de voir jusqu’où les policiers vont aller : place Beauvau ? Grilles de l’Élysée ? Dans ce cas, y aura-t-il assez de policiers pour les arrêter ?

Il va falloir se remettre la population dans la poche... Voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

203 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Qu’est ce qu’un Etat qui tolère que ses policiers se fassent injurier d’une façon obscène par des racailles ? Il y a quelques jours passant à vélo sous le pont de la station Barbès j’ai vu des racailles, alignées à 5 mètres de policiers leur faisant face, les injurier copieusement .

     

    • Vous êtes tellement lache et vil que vous cachez derrière le mot racaille un autre mot, ayez le courage de vos opinions minable que vous etes !


    • L’an dernier, l’un de vos très gentils policiers m’a copieusement insulté car je lui ai fait remarquer que nous étions un certain nombre à attendre leur intervention mais aussi que nous espérions qu’un jour le préposé au téléphone prendrait les appelants au sérieux.
      J’ai eu droit à tout, et le but était clairement que nous en arrivions aux mains.

      Alors, que ces gens commencent par respecter la populace sur laquelle ils ne savent faire que cracher ou frapper.

      Le modèle, ce devrait être ceux-là, on est vraiment très loin du compte.

      Ils n’ont que ce qu’ils méritent.
      Aucune compassion pour cette profession, aucune !


    • Pouet vous êtes Policierophobe ?
      de même que Gendarmeophobe ?
      en plus d’être Pouetophile ?


    • à "Lucio" : Au lieu de m’insulter aller faire un petit tour au pied des escaliers de la station de métro Barbès .


    • Lucio, vous pointez juste du doigt la lâcheté de cette police qui ferme sa gueule devant la racaille car il pourrait y avoir danger mais qui éborgne en open bar des jeunes filles et éclate les vieux à la matraque et aux gaz.
      Rien à foutre de ces ordures même la gendarmerie depuis les gilets jaunes commence à virer casaque, les petits chefs les plus pourris prennent du galon (au grand dam de la base).


    • « Pouet vous êtes Policierophobe ?
      de même que Gendarmeophobe ? »

      Si vous le dites ... ça ne me pose pas problème.

      Comprenez bien que ça n’est qu’en réaction à ce que j’observe.

      Souvenons nous, encore une fois, de ce grand philosophe de la communauté, c’est dire si c’est une valeur absolue, Pierre Dac qui avait fait sienne cette pensée : "quand on voit ce qu’on voit et qu’on entend ce qu’on entend, on a raison de penser ce qu’on pense".


    • #2277681

      Effectivement, chez les flics, il y a de tout ! Par exemple, j’ai eu affaire à un voisin peu scrupuleux qui a décidé de m’emmerder en garant sa bagnole juste devant mon garage (c’était il y a quelques mois). Ne pouvant sortir mon véhicule, j’ai appelé les flics, qui ont mis trois heures à venir : deux idiots, qui visiblement ne connaissent pas le code de la route, ont donné raison à ce con qui m’empêchait de sortir. J’ai dû régler cela à l’ancienne ; du coup, il a compris et ne m’emmerde plus... J’ai par contre écrit au procureur de la "Raie" publique pour dénoncer cet individu, déjà connu défavorablement, ainsi que la flicaille qui n’a pas fait son boulot. Mais sa femme étant une pute travaillant dans un bar à champagne, cela crée des liens...N’est-ce pas ?

      Donc, quand on devient "flic", on sait très bien qu’on va devoir travailler aux ordres de connards, qui ne manqueront pas de vous humilier, de vous réduire à un état d’infantilisation, quitte à vous chier dessus et/ou vous envoyer au casse-pipe ; on doit obéir aveuglément à sa hiérarchie, et si vous décidez de prendre une initiative (en tant que commissaire, commissaire divisionnaire), et que cela ne plaît pas à la presse, vous sautez avec effet immédiat. J’ai un oncle qui en a fait les frais et qui a eu la force de changer de métier au bout de 10 ans quand on lui a demandé de fermer les yeux sur un trafic de drogues dans l’est de la France alors qu’il enquêtait depuis des mois et qu’il était prêt à démanteler un réseau important - il y avait juste besoin de renfort, notamment du RAID. Je peux vous dire que même au bout de 10 ans, il est encore intimidé (visite d’anciens collègues, qui lui conseillent de se taire, et j’en passe...).

      Hélas, je ne pense pas que ce mouvement débouchera sur quoi que ce soit : ces gens-là ne se rendent pas compte qu’ils doivent obéir, et que leur bien-être n’importe peu l’administration puisque le but est d’opposer le bas peuple de façon horizontale, et que le pire, cela continue de fonctionner, et que cela ne changera pas ! Et je crois que cela s’applique aussi bien à la fonction publique qu’au privé !


    • @Martin

      votre post est juste et vrai, et relate d’autant plus la réalité du quotidien
      que doivent subir les policiers en/de France !
      effectivement, qu’en France, il y a certainement beaucoup plus de ratonnades
      envers les policiers Français opérées par les racailles et qui sont occultées et passées sous silence !
      qui contrairement à tous ces commentaires anti-policiers,
      et pro-racailles ressemblant plus à des revendications de gauchiasses antifas
      qu’à des commentaires de Nationalistes-Patriotes Français !


    • #2283658
      le 23/09/2019 par Soutien aux forces de l’ordre
      2 octobre 2019 : "Marche nationale de la colère" des policiers contre (...)

      C’est à nous d’aider les policiers contre les racailles et Gj racailles


  • Il a eu de la chance , le bourrin de service. Il avait clairement pas le dessus si le médiateur se mettait à avoiner ! ...


  • 1) S’il y avait une volonté de convergence avec les GJ, ils auraient prévu cette manifestation le samedi 5 octobre.
    2) Ce n’est pas pour rien que les manifs GJ sont prévues le samedi et pas en semaine...
    En toute logique, ce sont les derniers arrivés qui se greffent sur ceux qui tiennent le pavé depuis bientôt 1 an !
    A voir...

     

  • Ce ne sont que des coups de poing. Quand viendra les coups de feu, où seront les macroniens et la LFI ?


  • Il ne faut pas tomber dans la facilité et s’illusionner dans une forme de croyance dont la réalisation est de l’ordre de l’improbabilité. Le corps administratif de la police n’exprime comme ceux des autres corps de la fonction publique que des doléances à caractère catégoriel et composera de plus belle avec le pouvoir à l’encontre de l’intérêt national et de la population des sans dents et du travail productif concret. Ceux qui misent sur un retournement des corps institutionnels des forces armées se trompent désespérément car le niveau de conscience national n’existe pas dans une société libérale où la valeur argent mène la danse et fait la musique.

     

    • Les flics, comme les profs, sont écoeurés car ils ne sont pas soutenus par les administratifs planqués dans leurs bureaux . N’importe quel "chef d’établissement" peut rendre la vie infernale à un prof, il lui suffit de ne pas tenir compte de ses rapports demandant une sanction contre un élève qui a violé le règlement intérieur . Chez les flics comme chez les profs, la lâchage, la trahison des supérieurs hiérarchiques est patent .


    • @ Marcel

      "Les flics, comme les profs, sont écœurés car ils ne sont pas soutenus par les administratifs planqués dans leurs bureaux."

      Faux, archi-faux. Les flics comme les profs sont complices parce que tout ce petit monde sait et qu’en connaissance de cause vote (pour que ça continue). Ils aiment leurs administrations, leur politiciens et chérissent les droits de l’homme. "Hors de la république point de salut". Telle est leur devise.


  • On ne connait pas les tenant de cette vidéo mais clairement on voit bien que c’est le policier qui agresse ici.

     

    • On voit que le flic à voulu faire le kéké en mettant en pratique ses cours bidons de krav maga , notamment sur sa tentative foireuse de lui chopper les jambes , le médiateur de son coté n’a fait que se défendre, a aucun moment il ne su-réagit malgré la violence gratuite de l’assaut qu’il subit, et le pire c’est qu’on voit bien qu’il se défend a minima , malgré cela le flic ne fait absolument pas le poids , on voit bien qu’il compte sur son uniforme et surtout ses collègues pour se donner le charisme du combattant qu’il n’aurait pas eu sans ça. .
      Sans le coup de taser de la femme flic je ne donnais pas cher de sa peau.


    • Le flic a le droit de prendre des mesures pour faire son travail... mais le prendre par les jambes comme ça sur le tarmac ? Si il a tenté de le faire s’envoler, c’est pour qu’il s’écrase la tête au sol ?!

      C’est stupide car il aurait fait plus de dégât qu’autre chose... Un traumatisme crânien parce qu’il n’aime pas le ton de la conversation ?

      Dans l’éventualité où il aurait entendus des choses désagréables... comment croire que la résolution du conflit passe par ce genre de coup de pression ?

      Pourquoi ne pas avoir attendu calmement l’arrivée de collègues avant de tenter une arrestation ? On attend habituellement des policiers un contrôle total d’une situation pas son aggravation. Il est temps que les flics réfléchissent à leurs conditions de travail qui les poussent toujours plus à la faute professionnelle et aux conséquences qu’ils seraient les premiers à regretter.


    • "Pourquoi ne pas avoir attendu calmement l’arrivée de collègues avant de tenter une arrestation ? "_ Réponse : la cocaïne.
      Ils sont tous complètement shootés. C’est l’un des plus gros fléau de ces 5 dernières années, et ça concerne tous les milieux professionnels.

      _ L’Humanité est perdue .


    • @truthion : concernant la consommation de cocaine par les forces de l’ordre, je plussois ; il y a de ça 2/3 ans je vais à la gendarmerie de mon petit bled et le chef de la gendarmerie, la petite quarantaine, qui a sous ses ordres une trentaine de gendarmes rentre dans la pièce où je faisais ma déposition, on discute :le mec sympa mais les yeux exhorbités de rouge et reniflant constamment du nez, attitude classique du cocainoman ; et sa collègue qui le regardait avec des yeux de merlan frits ne voyait même pas qu’il était complètement poudré !
      Et dans les grandes villes un ancien policier m’a dit que pratiquement tous les baqueux en prennent et leur direction le sait et ferme les yeux vue qu’ils font pareil !
      Et leur grand truc à tous policiers et gendarmes c’est la chasse aux fumeurs de joints !!!Pauvre république en totale décrépitude.


  • Qu’ils se démerdent les capos !


  • Je prédis... Un ratage complet. Pour ne pas changer...
    Déjà, en lisant les récriminations nombrilistes, on se demande ce que cette catégorie défend le plus, sa gueule ou celle des "citoyens".
    Je ne vais pas leur dire quoi faire : je ne suis pas des leur, je n’y connais rien, je ne suis qu’un petit con derrière son ordinateur.
    Donc, la seule chose censée qui reste à dire : démerdez-vous.

     

    • C’est, au contraire, une occasion de faire preuve de grandeur d’ame ; en oubliant les rancoeurs et de tendre la main.

      C’est aussi ça la réconciliation, non ? Il va falloir s’extirper de cet esprit de clocher,ou chacun campé sur ses positions... rien n’arrive.

      Je suis eberlué par la teneur des commentaires. Bien sûr qu’il faut les joindre, et le plus nombreux possible : plus gros est l’appui,plus cela restera dans les esprits... l’heure n’est pas à la division : A ceux qui la prone, LA FERME !


    • #2277207

      La grandeur d’âme ? Encore du baratin de perché ...

      Quand vous déciderez de redescendre sur terre et de cesser d’employer des mots qui ne veulent strictement rien dire de concret, on pourra peut-être dialogué, qui sait ?

      On ne se réconcilie pas avec ses bourreaux. Ça s’appelle de la soumission. Voila le mot qui convient pour votre proposition. Donc , non. A présent, c’est une marche en avant vers la légitime défense du Gaulois qui est en marche, Gaulois, qui contrairement aux propos de Macron, n’est pas réfractaire, mais rancunier et vindicatif.

      Ne comptez même pas faire redescendre la pression car cela n’arrivera pas.

      Vous décolonisez les lieux et vous épurez le merdier, ou c’est nous qui nous changerons de piloter des proxy à cet effet.


    • "Grandeur d’âme..." de la part d’un flic... Nous ne devons pas vivre sur la même planète.

      Et pourquoi pas de la part d’un politique, ou d’un juge... ? pendant que vous y êtes.


    • "Descendre la pression" HAHAHA, t’es drôle toi : ça fait des centaines d’années,qu’elle monte la pression, chose... tu te souviens de la madame qui "n’avais presque rien à manger" ? Elle était ou ta pression, le microbe ? Au même endroit qu’aujourdhui : bien vissée devant l’ordinateur...

      La vie, c’est pas un film : nous sommes tous tributaire des circonstances. Vous pouvez restez à pester, ou vous pouvez "faire le beau geste", qui Peut être, mènerait à quelque chose... ? La pression, c’est d’être partout,tout le temps, en grand nombre, cela relève de l’évidence.

      Vaut mieux marcher que de rester assis.


    • #2277207

      Le 13 septembre à 20:02 par alderic-dit-le-microbe 

      La grandeur d’âme ? Encore du baratin de perché ...

      Quand vous déciderez de redescendre sur terre et de cesser d’employer des mots qui ne veulent strictement rien dire de concret, on pourra peut-être dialogué, qui sait ?"

      Il s’agit simplement d’une démarche chrétienne : elle veut tout dire, au contraire...

      Autre chose : votre baratin a propos de gaulois... y sont ou ? Mdr...


    • @ Le Malicieux
      çà fait dix mois que les GJs ont appelé à la réconciliation avec la police, avec quel résultat ?
      Et aujourd’hui t’as vu la moindre revendication de la police dans ce sens ? non, ils demandent juste plus de moyens et plus de sous. Tu rêves mon grand, on ne pactise pas avec ses bourreaux tant qu’ils te massacrent. on ne peut se réconcilier que lors d’une trêve. Or ils ne demandent aucune trêve, au contraire ils demandent à être mieux soutenus par leur hierarchie.


    • En effet @Le malicieux, niveau finesse il faudra repasser. Il n’y a malheureusement pas que lui, même s’il atteint des sommets en termes de rodomontades de matamore (matamore numérique, parce que pour ce qui est de la réalité !) façon « vous allez voir ce que vous allez voir. Ça réfléchit à la louche et par paquet, et bien évidemment sans connaître tous les tenants et aboutissants (pas besoin, avec des idées déjà faites par avance). « La police », « Les flics », tout un programme.


    • @ paramesh

      Belle enfilade de slogans et de lieux commun...

      Pour avancer, il faut se dépasser. J’ai l’impression d’avoir affaire à des adolescents,n’ayant aucun vecu, récitant les leçons apprise... désolant.


    • @ pouet

      Pas les flics, nous.

      Compréhension de texte, à la base, il faut la maitriser ; ensuite, l’on peut se permettre de commenter...


    • #2277969

      Mais lisez donc toutes ces cruches qui se pensent fins en employant des mots vides de sens, et qui relèvent de l’escroquerie intellectuelle. Parce que Jésus, j’ai le droit de te taper dessus. lol. Nan, mais allo quoi !

      Grandeur est une opinion, pas un fait. Et l’âme, personne n’est en mesure de nous la montrer. Vous jouez de la flute et vous pensez nous estourbir avec ? Mais vous êtes méprisants et méprisables avec votre rhétorique moyenâgeuse, et vos piètres tentatives de légitimations. On croirait un curé des années 1600.

      Les flics sont un corps constitué qui relève de l’hubris comme le système monétaire actuel qui permet la finance et la spéculation. Qu’ils se fassent démonter n’émouvra plus personne. Ils sont les gardiens d’un système que tous détestent, à juste raison. En fait, ils vont prendre cher à mon avis. Ils vont payer le prix de leurs crimes.

      Rendez nous notre liberté, et les moyens d’assurer notre propre sécurité. On n’a pas besoin de ces neuneus.

      De toutes façons, vous allez manger et vous ne pourrez pas résister à la vague qui vient. Cet épisode a déjà eu lieu mainte et maintes fois par le passé, avec le même résultat. Vous perdez.

      Ça vous apprendra à nous aliéner. Je pense que tu feras moins le malin dans un futur proche l’asticot. Quant aux Gaulois, ils sont là. Vous avez simplement changé le nom des populations. C’est comme l’autre quiche qui nomme les Samis comme étant des Lapons, ou Christophe Colomb qui nomme les Arawaks comme étant des indiens. Si tu ne les vois pas les Gaulois, cela prouve seulement ton aveuglement et ton inculture, mais cela ne signifie absolument pas qu’ils n’existent pas.


    • #2277992

      Vous donnez vraiment l’impression d’être des charlatans. Vous avez une rhétorique de daube, et vous jouez super mal de la flute. C’est genre "j’ai le droit de te taper dessus, parce que Jésus" puis, quand vient l’heure de la légitime défense " bah non, gars, réconciliation, ne répond pas à nos humiliations et à notre répression, parce que Jésus."

      Et pour couronner le tout, y a en même qui te traite de juif si tu utilises ton droit de légitime défense.

      Hahaha. Vous êtes pitoyables, méprisants et détestables, tout ça en même temps. C’est dans l’air du temps le "en même temps".

      Le corps de la police relève de l’hubris, au même titre que la finance et la monnaie fiduciaire. Il ne mérite absolument aucune excuse, ni compassion.

      La sécurité, notre sécurité, est de notre responsabilité, et de notre ressort.

      Celui qui confie sa sécurité à autrui, perd immédiatement sa liberté.

      Vous avez été mauvais dans la rédaction de la constitution et dans l’édification de l’état. Trop rigoriste, vous n’avez plus aucune flexibilité sous le coude et votre usine à gaz est prête à exploser.

      C’est de votre faute. En plus, vous ne manquez jamais de défendre les causes des conséquences pour lesquelles vous faites les pleureuses ... Vous êtes de trop, car des idiots, on en a déjà plein.



    • Belle enfilade de slogans et de lieux commun...




      quelle enfilade ? j’analyse juste leurs revendications, et en étant objectif, je n’y vois AUCUNE volonté d’apaisement, de remise en question de leur mission, au contraire : des sous et un blanc seing. je le répète, même chez les gendarmes les ordures prennent le contrôle (expérience des rond points où on connait très bien les gendarmes et leurs chefs) Et le pire dans tout ça c’est que les pires ce ne sont pas les CRS (avec mission exclusive de répression politique mais les baqueux, les flics du quotidien, ceux qui devraient avoir le soutien des populations puisqu’ils sont sensés les protéger. (réfléchis, je ne sais pas qui est le plus gamin des deux) : ton argument est théorique (et je suis d’accord en théorie), mais mon argument est pratique or l’expérience c’est justement la confrontation de la théorie à la réalité des faits.


    • .... blablabla.

      La sur- analyse vous a emasculés : elle ne sert plus qu’à vous dédouaner d’entreprendre quoi que ce soit, car il y a toujours " quelque chose", hein ?

      Quelque chose qui justifie de rien faire... vous réagissez EXACTEMENT COMME LES ISRAÉLIENS... totale fermeture qui éloigne tout espoir d’entente.

      Comme je le disais : ni pardon, ni oubli... et ça parle "moyen-age"... fallait la sortir, celle la.

      C’est pas demain la veille avec pareils penseurs.


    • @« alderic-dit- le-microbe contre le reste du monde », le navet ultime bientôt sur vos écrans.
      « Vous donnez vraiment l’impression d’être des charlatans »
      L’avantage avec vous, c’est que l’on passe de l’impression à la certitude.
      « Vous avez une rhétorique de daube, et vous jouez super mal de la flute »
      Alors que ce n’est pas du tout votre cas !!! :-) En parlant de ça, n’hésitez pas à nous apporter un témoignage de vos œuvres concrètes pour que l’on sache ce qu’il y a de réel au-delà du pipeau, du ton martial, de la grandiloquence creuse et de l’outrance de guerrier d’opérette à la loi contre le reste du monde. À un moment donné, ça se soigne, quand bien même vous n’auriez qu’une vingtaine d’années et que vous soyez un no-life qui passe son temps à se faire des films.


    • « à la loi » n’a rien à foutre là évidemment !


  • L’info importante est que le procureur a fait deux fautes, certainement volontaires, pour que les avocats de Balkany le sauvent en appel !
    [ un faux procès pour satisfaire les gogos de GJ pendant quelques mois. C’est ce qu’ils pensent ! ]
    Ce ne sera jamais assez ! On prendra tout !


  • Ils vont faire une petite promenade digestive histoire de mettre la pression à l’exécutif, mais ça s’arrêtera là. Une ou deux primes en plus, quelques promesses d’augmentations et ils seront regonflés pour aller casser du GJ samedi...
    J’espère sincèrement me tromper, qu’enfin arrive cette « convergence des luttes » qui libérera le peuple de France, mais je n’y crois guère...

     

    • Les syndicats du privé et du public convergent, en un mot Bruxelles reprend la main. Les grosses loutres européennes ne veulent plus entendre parler de Gj, la convergence de cette sorte, ça n a qu un objectif,diminuer et faire disparaître les Gj avant une contagion de tous les peuples d’Europe.
      Autrement, c est une tâche ce flic. A mon avis il endosse un costard qui ne lui va pas du tout. Changer de métier lui serait salvateur.


  • Une alliance avec les GJ ? Après que ceux-ci aient été molestés, violentés et mutilés ? Tout ça sur ordre certes, mais avec parfois une certaine jouissance de la part des policiers.
    Il ne faudra pas compter sur eux pour faire la révolution, ils nous rejoindront seulement une fois que le pouvoir sera tombé......


  • En attendant soyez vigilants, ça pue l’attentat, c’est la dernière arme de Macron !


  • Pour résumer, les flics manifestent contre Macron aujourd’hui, et demain au lieu de s’allier aux gilets jaunes vont taper sur ces derniers qui manifestent aussi, entre autre, contre Macron. J’ai bon ?
    Bon après, c’est juste parce que je trouve la situation ubuesque que je souligne ça. Que les flics tapent sur les gilets jaunes actuels qui n’ont rien à voir avec ceux du début qui bloquaient les ronds-points ne m’émeut pas.


  • Si tout se passe comme ils le demandent, ils obtiendrons plus de moyens, qui seront utilisés par la hiérarchie pour augmenter la répression du peuple.


  • L’occasion rêvée...


  • Dès lors où la « Bête » accapare l’oseille, il y en a moins pour l’essentiel des forces de l’ordre qui devraient servir la populace : elle ne gardera auprès d’elle que les mercenaires qui la protège ; CQFD
    Ceux qui s’y trouvent pour la sinécure du boulot à vie et ceux qui sont entrés par vocation (biaisée malgré-eux) ont du mouron à se faire.


  • Ils seront tout seul entre eux et sans gilet jaune. Il fallait se joindre avant aux manifs des gilets jaunes au lieu de participer à l’éborgnement et à la frappe en groupe.
    Bien fait pour eux, de toute façon depuis ce qui s’est passé durant les manifs gilets jaune et l’attitude de la police, bien des personnes comme moi n’en n’ont plus rien à faire.
    Ils n’ont que ce qu’ils méritent et le chien se mordra la queue encore une énième fois de plus avec leur syndicat corrompus.
    Comme l’avait dit certain : "maintenant la police n’aura plus l’appui des gens du peuples". Racaille contre racaille ce n’est plus mon problème.

     

  • Autant j’ai foi en l’Armée (hommes et femmes aux valeurs morales et patriotiques) pour un jour rejoindre le peuple, autant je n’attends rien de la part de la Police... (racailles en uniforme qui éborgnent et rackettent les petites gens)

     

    • Vous seriez TRES déçu par l’armée française. Le niveau y est déplorable.
      Le corps des officiers est complètement vérolé, et chez les militaires du rang on est vraiment bas. Et chez les sous-officiers, c’est un peu l’un ou l’autre. N’espérez rien de ce côté...
      Et ceux qui seraient un peu trop patriotes ont intérêt à se faire discrets...


  • Vous verrez, Macron va leur filer 100 balles et un mars, et ces petits caniches vont se coucher. Rien à tirer de notre Police, on la vu ces derniers mois...

     

    • Bien vu, c’est encore ce qui va se passer, comme d’habitude.

      Un nonos, c’est d’ailleurs à peu près tout ce qui leur reste à ces pauvres policiers, car pour le soutien de la population, il leur faudra attendre quelques générations pour que leurs méfaits sur les citoyens Français Gilets Jaunes se dissipent peu à peu, si ils n’ont pas aggravé leurs cas d’ici la...


    • Non.

      Macron va PROMETTRE de leur filer 100 balles et un mars. Ensuite, une fois les toutous calmés, il va préciser que le 100 balles sera réparti sur 10 ans et qu’au bout de cette décennie le mars sera donné sous forme de prime conditionnée à un comportement exemplaire.


  • Un policier par définition est là pour protéger et servir le pouvoir en place.
    Il restera éternellement un chien de garde pour les oligarques et un donc un ennemi du peuple.


  • Le policier devait faire appel à ses collègues pour le maîtriser si il refusait de se soumettre à un contrôle, il n’avait pas à le saisir par les jambes et encore moi le boxé. Sinon plus personne n’est à l’abri de la police.


  • Lamine Ba... Payé par nous pour faire du social à la con. Il n’est pas le seul, sans vouloir paraître Théo-Cratique. Simple friction entre 2 mondes comme dirait Le Maire de Lyon, sauf que c’est pas les mondes prévus... Mais le monde policier, ces derniers temps, on a du mal à intuiter... Il faut penser bien-pensance, c’est bien. Les flics n’ont qu’à rien faire, ici ou... là.


  • Aux prochaines manifestations, on pourra dire :
    Le forcené qui harcelait les français s’est réfugié à l’Elysée. La police cerne à présent l’Elysée et a formé un périmétre de sécurité autour de l’Elysée.
    Lol


  • Je crains que les "policiers" n’iront jamais dégager Castagner et sa clique et ne rejoindront jamais les gilets jaunes ! Ils n’ont pas compris qu’ils sont au service du Gouvernement au lieu d’être au service de la Nation !

     

  • Le boxeur qui a défendu une femme aux prises avec la police et qui fut violentée presque à mort a été rapidement condamné et incarcéré alors que ce policier improvisé en boxeur qui frappe un travailleur social est défendu et soutenu par ses collègues en uniforme et ne rendra jamais compte à la société.


  • Indirectement ces mecs de banlieues vengent les gilets jaunes à leur façon. Les flics chient dans leur froc quand ils se déplacent dans ces endroits là. Ils osent pas crever les yeux gratuitement comme pour les gj.

     

  • Ce sont des traitres, on a toujours le choix dans la vie.

    Idem pour la gendarmerie, c’est nous qui payons tous ces vendus et ces pourris.

    Vivement "The Purge, American Nightmare"...


  • "Les raisons sont économiques, politiques, juridiques, et sociales." La raison première est IDÉOLOGIQUE.

    Les forces de l’ordre républicaines sont les héritières des "colonnes infernales" mais comme elle sont désormais les dernières grandes corporations de blancs, elles doivent être "écrémées" d’une manière ou d’une autre. Les flics peuvent toujours couiner, l’état judéo-maçonnique ne changera pas sa politique d’un iota car désormais il a suffisamment de nouveaux protecteurs armés : les racailles et surtout les nouveaux migrants non-blancs (et l’eurogendfor puis l’OTAN en dernier recours)

    On ne peut pas servir la France et la république en même temps car la république c’est l’anti-France.

    Je ne sais pas ce qu’il y a chez vous les républicains à cette date là, mais chez nous les Chrétiens, le 2 octobre, c’est la fête des anges gardiens.

     

    • « On ne peut pas servir la France et la république en même temps car la république c’est l’anti-France. » oui, tout à fait d’accord avec vous.

      Parce que cette république moribonde profondément anti-Chrétienne a instauré un système antiChrétien dualiste qu’elle veut maintenir à tous prix. Raison pour laquelle cet État "en déliquescence" judéo-maçonnique ne changera pas sa politique d’un iota puisqu’il vise une république universelle et la venue de l’Anti-Christ, à savoir une illusion éphémère relativement à la fin du cycle actuel. Anti-Christ dont nous voyons d’ores et déjà les mirages (et non les miracles) technologiques, outils et armes de contrôle de la pensée et du social ...

      René Guénon exprime la période que nous vivons dans le dernier chapitre de son ouvrage paru en 1945 « Le règne de la quantité et les signes des temps » - La fin d’un monde p.285 chap. XL

      Période maléfique nécessaire pour assurer la dissolution terminale puisqu’elle est une pièce du puzzle dans l’Unité principielle où n’existent ni limitations, ni séparativités.

      La raison première est de l’ordre du Très Haut depuis 1789 jusqu’à ce jour.

      « Le 29 septembre, Fête de Saint-Michel, Chef de la milice céleste des anges du Bien, il est principalement représenté au moment de la fin des temps (Apocalypse / fondation du Royaume de Dieu) en chevalier ailé sauroctone, qui terrasse le Diable durant la guerre des anges, et avec la balance de la Pesée des âmes du Jour du jugement, juge et guide du salut des âmes, victoire finale du Bien sur le mal.

      « Fêté les 29 septembre et 8 novembre, 8 mai, 6 septembre, 16 octobre et le troisième dimanche de Pâques. »

      Tant que les Gilets jaune et les forces de la Police n’abandonneront pas l’idée républicaine et leur enfermement dans son idéologie, ils continueront à tourner en rond-point, cobayes dans leur roue : c’est la stratégie.

      La gueuse n’est pas de la France, elle est un surgeon, vit à ses dépens. Elle n’a donc aucun intérêt à unir les français mais à les diviser en inventant des chimères. Les Gilets jaune et les flics ont été scolarisés mal-éduqués à l’école de formatage républicaine où l’Esprit divin de la Tradition est occulté ainsi que la véritable Histoire du Royaume de France dont les colonnes infernales des généraux Turreau, Charette, Stofflet, Sapinaud et Marigny. 21 janvier - 17 mai 1794

      Savent-ils qu’ils ont de probables ancêtres sacrifiés sur l’autel sanglant de la gueuse ?


    • suite de mon commentaire #2277453

      « Les Gilets jaune et les flics ont été scolarisés mal-éduqués à l’école de formatage républicaine où l’Esprit divin de la Tradition est occulté ainsi que la véritable Histoire du Royaume de France dont les colonnes infernales des généraux Turreau, Charette, Stofflet, Sapinaud et Marigny. 21 janvier - 17 mai 1794 »

      Savent-ils qu’ils ont de probables ancêtres sacrifiés sur l’autel sanglant de la gueuse ?

      Si les hommes, français d’aujourd’hui, en Gilets jaune dans la rue, sur les ronds-point et les hommes armés, policiers, CRS, gendarmes pouvaient visualiser « en live » les massacres, atrocités, mutilations, meurtres de masse qui ont été commis par ces « colonnes infernales » entre les 21 janvier et 17 mai 1794, ils fraterniseraient immédiatement comprenant lumineusement sur quel véritable holocauste, la dictature républicaine a été fondée !

      Bien sûr, vous n’aurez aucun producteur, aucun Roman Polansky pour réaliser un film de 3 heures sur cette Terreur immonde avec tous les détails sanglants eh oui, véritable chasse à l’homme. Elle se poursuit certes aujourd’hui dans les rues des grandes villes françaises dans des proportions évidemment moindre mais le même esprit de chasse à l’homme perdure ... Et puis, c’est pas fini vu les commandes d’armements létaux effectuées en mai 2019 !

      Quels fruits nous a donnés la république du progrès ? Quel progrès ? Quelles Lumières ? Deux centre trente années passées ?

      Fruits bien amers lorsqu’il vous faut attendre des heures interminables dans un couloir en salles d’urgence pour qu’enfin on vienne vous ausculter, faute de personnel suffisant. Alors qu’il suffirait d’installer des petits centres de santé dans chaque quartiers, villes et campagnes ?

      La gueuse est un surgeon de la France à savoir une pousse qui naît à la souche d’un arbre et qui, séparée* avec une partie de la racine et replantée, peut donner un nouvel individu. Donc, elle ne vient pas de la racine de l’Arbre de Vie. La gueuse un hôte parasite. Ni saprophyte, ni symbiotique. Un parasite ! Ce parasite est entré par force et par ruse. Et il poursuit son œuvre de destruction pour ses seuls intérêts évidemment égoïstes puisque privatisations à tout-va !

      * séparée donc schizophrénie de l’oligarchie, coupée des réalités mais se nourrissant du labeur des humains. Sont-ils encore humains, ne l’ont-ils jamais été ? Saint-Michel est un sauroctone, il a lutté contre un Sauron ...donc La Bête !


  • Et c’est une femme qui lui tire dans le dos !!!!
    Que tous les policier(res) aillent se faire ..........

     

    • Pour une fois qu’on voit une femme flic efficace dans un coup dur , on ne va pas le lui reprocher. le coup de taser est parfaitement justifié. Il a mis fin à une situation dangereuse.


    • Yo Tatananick 45 mon ami.
      une femme flic efficace, c’est une femme flic qui sert le café à ces supérieurs c’est tout.
      Le reste c’est de la mandoline.

      Et puisque tu aimes la police car vu ton texte tu dois vite les appeler quand tu as un soucis, je te signale que même pour un taser , il doit y avoir sommation !!!
      Or sur la vidéo elle arrive et tire.

      Donc qu’elle et toute sa cohorte de futur suicidé aille se faire........


  • #2277173

    Manifestent aujourd’hui et demain tirent au LBD sur le peuple en gilet jaune pour une prime de 100 balles !
    L’occasion rêvée, OK, on va voir
    On demande qu’à y croire
    Mais honnêtement............


  • "CONTRE LE SUICIDE ET LES AGRESSIONS"
    Rien que cette phrase d’inversion accusatoire suffit a éloigner les gilets jaunes ;
    Les agresseurs ils en font partie ,sauf que ce genre de racaille en uniforme pleurniche quand ils se retrouvent devant plus fort qu’ eux , face a des gens qui se défendent ( comme sur la vidéo ci desssus , ou avec Dettinger) , mais ils redeviennent d’un seul coup bien plus fringant et ne dénoncent plus la violence quand elle vient d’eux et qu’il s’agit de se défouler sans aucune retenue et sans aucune pitié sur les gens faibles et sans défense, femmes et vieillards compris.

    Tous ces gilets jaunes qu ’ ils ont mutilé , éborgné et tué pour certain, le tout en riant et en se moquant d’eux , non décidément ça ne va pas le faire.

    Quand bien même les GJ les soutiendraient, que la semaine d’après ils seraient capable de les tabasser de nouveaux de bon cœur et avec zèle pour un poigne de cacahuètes.
    Larbin un jour, larbin toujours.

     

  • #2277178

    J’ai toujours été dégouté par les flics. Leurs métiers est noble au point de faire rêver tout gamins. Mais ils ont sali l’uniforme.

    Je rejoint le camarade Felix Niesche quand il dit que les flic sont des traitres à la vraie France. Ô bien sur il y a toujours des bons flics. Mais globalement en tant que groupe ils se débrouillent toujours pour multiplier les catastrophes.

    Soutenir des collègues pris en flagrant délit de bavure, pression sur les citoyens lambda, cassage de gueule des pacifique GJ etc...

    En tant que groupe ils sont incapable de chasser leurs brebis galeuse et faire preuve de courage vis à vis du vrai pouvoir.

    Bref !

     

  • " le policier 2019 n’arrête plus les voleurs ou les agresseurs "

    Non , il se concentre surtout sur les fumeurs de pétards ...

    Il faut dire que ça fait 20 000 ans que personne n’est mort du cannabis ... donc c’est tout à fait logique !!!


  • #2277189

    Encore n’importe quoi. Le flic n’appartient pas au peuple, c’est une milice oligarchique mis en place par les réseaux pour les servir avant tout.

    Jamais la police n’est au service du peuple. Jamais. C’est comme la sécurité sociale qui t’empêche de te guérir, mais qui te délivre les soins pour te garder sous domination et affaibli.

    Nous avons vécu des siècles et des siècles sans flics . C’était le peuple lui-même qui assurait cette mission de service publique.

    En république, tout le service dit "publique" est au service de l’oligarchie. Tout.

    On ne confie pas sa sécurité à autrui si l’on tient à sa liberté. Les flics sont des garde-chiourmes qui s’assurent que les esclaves citoyens rames comme des forçats.

    Ils n’ont que ce qu’ils méritent. Et ça n’est pas prêt de s’arrêter. Pas une larme pour ces mecs là.

    Fallait réfléchir avant d’ouvrir les vannes de l’immigration, et fallait réfléchir avant de nous aliéner à ce point. Bien fait. Alors là, bien fait.

    On ne va pas prendre la défense de ceux qui permettent à un ordre inique de se maintenir. Certainement pas !

     

  • Les Gilets jaunes ?
    Lesquels ?
    Les gauchistes ont complètement noyauté le mouvement, il n’y aura pas cette convergence...


  • Les policiers ne s’allieront pas avec les Gilets Jaunes, ils les ont "combattus" et ils continueront.
    Je ne me fais pas d’illusions, Macron les manipulera en leur proposant une petite prime et le tour sera joué.
    Ils ne sont pas les seuls à exercer un métier à risques mais eux sont autorisés à "tabasser" lorsque leurs nerfs lâchent.

     

  • Ça marche vraiment bien Gustave Le Bon et Bernays, même ici...

     

  • Le malaise social ne fera qu’augmenter ! Ils auront beau le camoufler en sociétal, il n’en demeure pas moins social, et que SOCIAL.

    En effet, le peuple, la population ne maîtrise plus son existence. Et, on le lui interdit de le faire par des mesures coercitive, désincitative. Pourquoi s’emmerder à créer son entreprise pour une gueuse de république qui vous spolie au fur et à mesure, protégeant les riches&ultras et pénalisant les pauvres ?

    Et le baromètre, ce sont les faits divers, leur violence, leur nombre. La société est en train d’imploser - enfin de ce n’est pas nouveau, puisque ça dure depuis plus de 45 ans (1973 et suivantes ...) !

    La Police n’a pas pour mission de régler des problèmes dits « sociaux ».

    Elle se rend compte dans les faits que plus rien ne fonctionne dans les services publics et qu’il faut toujours sortir le porte-monnaie pour obtenir enfin payer un service ne serait-ce que La Poste euh non ... LA BANQUE POSTALE plutôt banque que postale d’ailleurs ... !

    Nous ne sommes plus dans le « sentiment diffus d’insécurité ». Nous ne sommes effectivement plus en sécurité nulle part à moins d’habiter à la campagne et encore ?

    Le régime dictatorial LREM a plombé la France par sa gueuse à l’agonie. Il est donc contraint de diviser encore plus pour se maintenir au pouvoir. La Police en fonctionnaire fonctionne en ayant fait « du bon boulot » durant les manifs Gilets Jaune. Elle a montré globalement son obéissance. Elle a choisi son camp.

    La confiance, était déjà pas acquise, fragile avec les forces de l’ordre et le 2P2M entre l’élite d’en haut qui se permet tous les délits financiers et magouilles et le petit peuple qui trime, lorgne son compte bancaire jusqu’au 20 du mois, vit à découvert permanent.

    La question de confiance n’est même plus à poser !

    Ils se sont trompés, ils nous ont trompés. Et, ils pensent eux que ça va se poursuivre ainsi ad vitam aeternam ...

    Ça craque de partout ! Le système pense colmater les brèches : que nenni ! Il enfle au contraire son barrage !

    Barrage dont les vannes sont closes, blindées. L’eau continue pourtant d’arriver en abondance. Que fait le pouvoir ?

    Il rehausse le barrage (sa forteresse en réalité). Mais l’eau (les problèmes non réglés, les revendications du peuple) abondent encore et chaque jour +++ : RIC, proportionnelle, rémunérations exorbitantes des ultra-riches justice à +sieurs vitesse, .. contrôle social, pouvoir bancaire.

    Le serpent se mord la queue et se dévore ..

     

    • @Enki
      Le problème est ethnico-culturel, c’est à dire racial.
      Il y a un problème de temporalité avec les peuples que fait venir sur le territoire l’oligarchie de "l’Europe cosmopolite".
      Expliquez-moi pourquoi en Europe de l’est les prolétaires blancs (qui touchent moins qu’un RSA) ne violent pas et ne tuent pas les blancs de la classe moyenne ? CQFD


    • @ Ezra Sûrement parce qu’ils sont meilleurs que les prolétaires blancs de chez nous qui violent des gamines et les enterrent dans les bois. Chroniques criminelles, c’est pas dans les cités, Einstein de la Wehrmacht.


  • Si les policiers manifestent, qui ira leur crever les yeux et les gazer ? Oups pardon mot interdit, qui ira les asperger de lacrymo (et autres) ?


  • C’est moi ou le policier en aide de la première vidéo met une balle ??? Hallucinant.

     

  • Marre de ce pays immature ou la moindre autorité est contestée...il y a des pays ou dans cette situation, le flic avec son calibre lui aurait donné une leçon d’instruction civique en 2 secondes...

     

  • La suspension du flic, même si elle est selon moi justifiée , est très révélatrice de l’état de pourriture de notre système.
    Pour les centaines d’exactions gratuites, et surtout bien plus lourdes de conséquence commises sur des GJ, les flics ont été récompensés !
    ce qui prouve bien que le gouvernement crains bien plus la banlieue que les GJ .
    Ce n’est pas sans les flics qu’il ne peut y avoir de révolution , mais bien sans la banlieue
    Avec la banlieue face a eux , œil pour œil , dent pour dent , ( et non pas leurs armures et leurs flashball contre des mamies en GJ ) ils démissionnent tous dans le mois , même plus besoin qu’ils rejoignent le peuple ses larbins.

     

    • “ce qui prouve bien que le gouvernement crains bien plus la banlieue que les GJ”

      Je comprends votre raisonnement mais on peut tout à fait avancer l hypothèse inverse... Le pouvoir n’éprouve pas le besoin de faire de la répression sur la banlieue qui ne le menace absolument pas. Certes les mecs de cité sont plus brutaux et physiquement plus coriaces que les gilets jaunes mais leur conscience politique est proche du néant et il n’appartiennent pas vraiment à la communauté nationale. Raison de leur présence en France dailleurs...
      Le mouvement gilet jaune est bien plus dangereux pour le pouvoir. D où sa férocité pour calmer les ardeurs du peuple en colère.
      C’est déjà pas mal que les banlieues viennent pas faire chier les GJ... j’ai l’impression que la stratégie oligarchique du diviser pour régner sur fond de tension ethnique marche assez mal en France. Du fait du caractère non-violent du français de souche. Par contre celui-ci a une conscience politique gênante pour nos élites.
      Bon malgré ce que jai dit sur la banlieue le scénario de son alliance avec les GJ est bien plus probable qu un ralliement de la police. Les flics seront toujours contre le peuple. Tant qu on les paiera du moins...


    • @pistache

      En effet, souvenons nous des émeutes de 2005 et 2007 qui ont été stoppées par.........les "business men" des cités qui trouvaient que la présence trop massive de forces de l’ordre dans leur quartier nuisait un peu trop à leurs "affaires". L’état était dépassé et a trouvé là, comme souvent, un allié de poids. Mais je peux comprendre Nico car ce que l’on voit effectivement en premier, c’est que la police et l’état craignent les banlieues. Si l’état lâche un peu de lest sur la chasse au business, en retour d’ascenseur il aura toujours la bienveillance de quelques caïds hauts gradés dont certains sont certainement arrivés au moins au 30ème degré de la franche magouillerie........
      Ce n’est pas Dassault, arroseur de caïds à ses heures perdues, qui m’aurait démenti.


  • Quand des CRS jettent à terre une personne de 69 ans qui manifeste pacifiquement, le rouent de coups de matraques et des coups de pieds, et cela en le traitant de charogne, comme se fut mon cas, je ne vois pas qu’elles peuvent être leurs excuses .
    Je n’ai pas envie de pleurer pour cette engeance de bâtards, qui si elles avaient un tant soi peu de dignité, aurait depuis longtemps, jeter casques et matraques et rejoint les rangs des opprimés, les rangs de GJ .
    Et je ne parle même pas de tous les éborgnés et de tous les mutilés, qui ne l’ont pas été par accident mais sciemment .
    Ce qu’ils réclament c’est plus d’effectifs ... pour quoi faire, sinon pour mieux opprimer les gens .
    Ne soyez pas dupes, ces gens ont vendu leurs âmes, ils ne sont pas de notre côté, ils ne le seront jamais .

     


    • Ne soyez pas dupes, ces gens ont vendu leurs âmes, ils ne sont pas de notre côté, ils ne le seront jamais.




      Le ralliement des Forces de l’Ordre au peuple est pourtant la seule et unique solution pour renverser le pouvoir, donc c’est précisément celle qu’il faut rechercher par tous les moyens.


    • @Titus

      la 4ème république est tombée, non parce que les forces de l’ordre se sont ralliées, mais parce qu’elles se sont déclarées neutres par prudence, vu qu’elles n’arrivaient plus à savoir quel camp allait l’emporter.
      La mémoire était alors encore fraiche, au sujet de ceux qui en 1944 avaient découvert, trop tard, qu’ils avaient pris partie pour le camp perdant.



    • Le ralliement des Forces de l’Ordre au peuple est pourtant la seule et unique solution pour renverser le pouvoir, donc c’est précisément celle qu’il faut rechercher par tous les moyens.



      Pas une seule fois dans l’histoire de l’humanité, le pouvoir de la force a été remis au peuple. Les policiers (qui ont besoin d’un papa symbolique qui leur dit quoi faire) n’ont passé le pouvoir qu’a des généraux ou militaires. Si tu es dans la police, c’est que tu es docile et soumis a l’autorité. Voila pourquoi ils admirent tant les Inspecteurs Harry qui désobéissent au système.

      Le pouvoir n’es pris que par le plus vicieux, le plus malhonnête et celui qui n’a aucun scrupule.Et quand des Sankara ou Chavez arrivent par défaut a se hisser au sommet, on les élimine physiquement.

      L’unique solution ce sera quand le peuple prendra les armes. Ce jour-la, il aura contre lui, tous ceux qui vont defiler le 2 Octobre tandis que leur chef auront déjà quitte le pays.


    • J’ai été militaire, et c’est peut être de l’armée que viendra le salut, car il y a une éthique dans l’armée. L’armée n’a pas pour fonction d’aliéner le peuple, mais de le défendre en cas d’agression ... ce qui est le cas aujourd’hui .
      Mais rêver d’un ralliement des CRS est une utopie complète, une chimère .
      Ceux qui tiennent de tels propos n’ont, à mon avis, pas participé aux manifestations du samedi, sinon ils auraient compris que les CRS ne font pas simplement leur travail, ils en jouissent ... leur zèle en témoigne .
      Autant rêver que Macron et ses acolytes soient touchés par la grâce .


    • @jul



      L’unique solution ce sera quand le peuple prendra les armes.




      Le peuple est désarmé... les Forces de l’Ordres sont armées. L’issue du combat de l’un contre l’autre est donc écrite d’avance. La seule solution, c’est que la police et l’armée cessent d’obéir aux ordres de tirer sur le peuple.


  • Beaucoup ici n’aime pas la Police, les policiers ne vous apprecie pas non plus.

    La Police est un outil, c est celui qui le manie qui est a blâmer, moqués, ridiculisés, conspués certes mais détenteur d un savoir faire, d une expertise.

    La légende veut qu ils sont mauvais, pas de bol nous avons une des meilleures police du monde c est balot.

    A force de la dénigrer vous vous en etes faut un ennemi et vous allez souffrir. Souffrir beaucoup. Il y a des tocards mais paradoxalement assez peu, le recrutement est bien fait et il y des unités entières composées d hommes et de femmes qui savent et aiment se qu ils font. Ca s entraine au tir, ca fait du sol, de la boxe, ca bosse la procedure judiciaire.

    Vous deviez la soutenir et par stupidité d un peuple décérebré qui ne lis plus vous vous l etes aliéné.

    La Police est l outil dont vous aviez besoin, c est dommage elle ne désire rien de moins qu un personnage fort pour vous casser la gueule et avec le sourire.

    Cordialement

     

    • nous avions imaginé dans une démocratie équilibrée qu’une personne qui s’engage dans la police c’est pour servir l’intérêt général, le pays , les citoyens, et , rose, qu’est ce que tu racontes ????????????


    • Te leurre pas ma douce, si ça dérape , tout le monde souffrira et tes héros autant ,voire plus que les autres. On savait déjà qu’ils s’entrainaient au tir sur cible jaune mouvante , mais pour la boxe , le rigolo sur la vidéo, il a du sécher les cours.


    • Rose, je me passerai personnellement de vos conseils à la mord moi le pif ( les autres commentateurs de ce site feront ce qu’ils veulent). Vous sentez la syndicaliste UFGOICR police à plein nez (oui, j’ai mis plein de lettres comme nom de syndicat comme on en rajoute sans cesse avec LGBT). La police a tout perdu avec son comportement lors des manifestations Gilet Jaunes. Gazage de manifestants alors qu’ils sont assis par terre, femmes traînées par les cheveux, une personne âgée bousculée et gravement blessée, Zineb Redouane, octogénaire tuée à sa fenêtre par les "farces" de l’ordre. Je me sens moins en danger entouré d’Al Capone ou d’un membre de Cosa Nostra qu’entouré de "vos" flics. Les manifs Gilets Jaunes laisseront des traces et la cicatrice mettra du temps à se refermer, à moins qu’elle ne se referme jamais.
      Quant au recrutement, il est tellement bien fait que vous n’êtes même pas capable de vous exprimer dans un français correct. Pas vrai gardien de la paix Rose ?


    • Ma petite Rose, je suis d’accord avec toi. La police n’est que ce qu’en fait le gouvernement. Et le gouvernement est élu par les mêmes clampins qui critiquent la police.
      Par contre, les policiers, je ne vous souhaite pas un vrai soulèvement populaire. Car vous allez courir dans tous les sens (regarde les images des émeutes en Ukraine). Renseigne-toi sur toutes les périodes de chaos, elles ont toutes un dénominateur commun : les flics restent cloitrés chez eux et/ou se font dérouiller (souvent en attendant l’armée comme lors des émeutes de Watts). Cogner sur des gens désarmés - comme le font certains d’entre vous aux manifs de Gilets jaunes - c’est une chose, faire face à des foules surmotivées et armées aussi, c’est autre chose.


    • rose,
      "La Police est l outil dont vous aviez besoin, c est dommage elle ne désire rien de moins qu un personnage fort pour vous casser la gueule et avec le sourire."

      belle mentalité, je suis en admiration et mon respect est décuplé, je ressens aussi un ideal humain d’envergure dans ces paroles.
      ça donne envie , aprés ces 10 mois de tabassages de gilets jaunes et de gamellage envers le "personnage fort", de respecter la police.


    • #2277417

      Non, ça n’est pas seulement celui qui manie l’outil qui est à blamer, car un outil pareil ne sert qu’un maitre, et ça n’est jamais le peuple, mais toujours les esclavagistes.

      C’est la raison pour laquelle la constitution US prévoit le droit de former des milices et le droit de détenir et même de porter des armes dans certains états, sans que cela paraisse loufoque aux habitants. C’est l’inverse qui le serait.

      Nous avons des siècles d’existence sans flicaille, et sans voleurs, ni violeurs, ni criminels. C’est bien la preuve que ces trucs là ne servent pas la sécurité civile, mais la sécurité de leur maitre, et uniquement cela.

      Un flic est toujours à blâmer, quoi qu’il fasse, car il sort de la nation en prenant l’uniforme, pour répondre aux ordres des mafieux. Les droits et l’autorité supérieure au simple citoyen que lui octroie cette position n’est en rien légitime, et ça l’exclue de facto de la nation.

      Ce sont rien que des robots et des bulots Sans eux, les chiffres de la sécurité seraient meilleurs puissance 1000. Ce sont des pions au service de la république, donc au service des banquiers. Ni plus, ni moins.



    • Vous deviez la soutenir et par stupidité d un peuple décérebré qui ne lis plus vous vous l etes aliéné.




      CULTE !!!!! A ENCADRER !!! Ou à proposer pour un livre des records !!! 11 lignes, des dizaines de fautes : syntaxe, accords, conjugaison au présent de l’indicatif, concordance de temps... Ma petite Rose, tu sembles avoir un avis sur les habitudes de lecture de tes concitoyens, mais ce qui est certain, c’est que tu dois avoir des difficultés pour lire, en ce qui te concerne... Ma petite Rose, ne te leurre pas : quand Macron parle avec mépris des illettrés, c’est de TOI dont il parle !!! Je te laisse méditer cette définition du dictionnaire : "L’illettrisme est l’état d’une personne qui a été instruite (par scolarisation ou un autre moyen) mais qui ne maîtrise plus l’écriture ou la lecture". C’est exactement ce qui t’arrive. Et tu sais quoi ? Il est possible que cela ait été un des critères de ton recrutement...


    • Syndrome d’hubris avec une touche de sketch des Inconnus .


    • @Rose
      Avant d’être un policier, on est un homme...
      Un policier qui tabasse une personne âgée ou toute autre action malveillante caractérisée devrait déclencher une réaction de la par de ses collègues... et autant te dire qu’avec moi, elle serait très violente ! Pas de soiidarité d’aucune sorte avec les pourris...


  • "Cela scellerait une réconciliation entre le corps social en lutte et le corps institutionnel de la sécurité" : A M E N !


  • #2277308

    propagande de la racaille du Haut pour la racaille d’en Bas

    le méchant policier Blanc Français raciste qui agresse le gentil racaille

    et comme par hasard cette agression raciste de la police Française
    à l’encontre de ce gentil et de cet innocent narcotrafiquant racaille
    a été filmée en direct et dans son intégralité
    par un autre gentil racaille dealer de drogue au service
    de tous les autres gentils racailles trafiquants de drogue de Sevran !


  • bof qu’ils se débrouillent aucun sentiment franchement, ma femme s’est fait chahuter et les a contacter pour obtenir de l’aide il ne se sont même pas déplacer, elle a du s’enfermer dans la voiture je suis rentrer de mon travail j’ai fais 50 km pour venir calmer le jeu les gendarmes étaient trop occuper avec les radars


  • Il faut arrêter de déconner. Les policiers ne peuvent pas être de bons et loyaux citoyens quand ils cassent du banlieusard noir et arabe et être des crapules à la solde du pouvoir quand ils éborgnent et mutilent les gilets jaunes.

    Les policiers sont le bras armé des oligarques et autres sous merde qui sont au pouvoir et tirent les ficelles.

    Je n’ai aucun respect pour les policiers qui cassent du gilet jaune ou du noir et de l’arabe en banlieue.

    Je vis en banlieue par choix, j’ai une très bonne situation et une excellente éducation. J’ai vu le jour dans une famille maghrébine et Musulmane. J’aime la France même si elle ne ressemble plus à rien du tout.....ceci dit, je flippe toujours de la bavure policière à mon endroit parce que je viens d’où je viens et que j’ai le faciès que j’ai.

    Les choses sont complexes et ne se résument pas à ce que les forces du mal que TOUT LE MONDE ICI au moins, à identifié.

    Vive les gilets jaunes et vive le peuple BOSSEUR de la banlieue !!!

     

    • Vous dites ne pas avoir de respect pour certains flics...ok...Mais qu’en est il de votre respect, concernant la racaille "exotique" de vos cités...
      Et pour votre choix de lieu de vie, c’est y pas, un peu, un choix communautaire ?
      Alors votre baratin de responsable d’assos , ça marche plus kamarade...


    • @Vive les gilets jaunes et vive le peuple BOSSEUR de la banlieue !!!

      c’est une farce ou une mascarade que vous nous contez là ???
      @mesencephale sans cervelle dans le cerveau

      les racailles des banlieues ont n’en rien à foutre des gilets jaunes
      sinon qu’à les discrédités et à les diabolisés encore et toujours plus
      en se comportant comme des barbares criminogènes et pyromanes
      lors des manifestations des gilets jaunes !

      et quand aux bosseurs banlieusards racailles qui se lèvent à 13 heures
      pour aller bosser en tant que dealers de drogue et narcotrafiquants
      et surtout en tant que parasites nocifs et nuisibles ...

      vous repasserez quand à votre propagande pro-racaille !


  • en meme temps on voit clairement que le flic (la moitie du poids de lautre) se jette sur lui sans avertissement ni raison et que lautre lui dit "qu’est ce qui tarrives" avant que le flic se rejette sur lui a poings nus...

    donc oui...les flics sans couilles et violents y en a marre si t’as des raisons sors ton petard sinon tiens toi bien batard

    et je suis pas noir ni de banlieue je suis fils de flic...90% de pourris

    et l’autre se ramene avec son taser alors que c’est son collegue qui provoque

    soutiens au banlieusard pour une fois

     

  • Le syndicat de police Alliance c’est celui qui soutenait et votait Sarkozy ?
    Sarkozy qui je le rappelle est celui qui a gangréné la police....
    Bref.


  • Donc si les flics défilent dans la rue, est-ce que les GJ ont l’autorisation de les charger et de leur tirer dessus a coup de flashball ?

    Sinon qui va charger la police ?


  • Suis-je le seul à noter la technique défensive du médiateur ? Il évite une mise au sol en forçant l’agresseur à le soulever, puis il le remet debout , et prépare même ses contres, je veux dire, c’était plutôt joli jusqu’à ce ça sorte le tazer.

     

    • Le policier tente un double legs et se fait sprawler .au passage il subit une guillotine .le noir relâche son étranglement ce qui permet au flic de sortir sa tête,qui revient avec de bien vilains crochets qui trouent l air.
      Il ferait bien de retourner à l ecole de police pour réapprendre les techniques d arrestation plutôt que de prendre pour un chaud en MMA.


  • ce sont des revendications catégorielles et uniquement catégorielles, le reste rien a cirer, on continuera de chérir et a défendre un ensemble de causes dont on maudit les effets

    merci d’arrêter avec les suicides, aujourd’hui, statistiquement, 2 agriculteurs se sont suicidés :
    "Ce serait plus de deux suicides par jour, selon les chiffres de la Mutualité sociale agricole parus cet été. Elle évoque 605 suicides chez agriculteurs, exploitants et salariés" Anne-Claire Le Sann.

    lorsque ces même agriculteurs, a l’époque de la pac, manifestaient pour défendre leurs droits légitimes, ils en prenaient " plein la gueule "

    il suffit de rechercher sur google, "violences policieres" , édifiant ....
    il suffit de regarder la période novembre 2018 - juin 2019, edifiant ....

    « Un collègue qui n’est pas bien dans sa vie personnelle, quand en plus il travaille dans des conditions déplorables, qu’il est confronté à la misère et la violence d’une partie de la société… vous pouvez passer malheureusement à l’acte. »

    c’est le lot quotidien des pompiers, là aussi il ont pu voir l’étendu de vos capacités a de multiples reprises
    https://www.lavoixdunord.fr/archive...

    c’est le lot quotidien des urgentistes, et des personnels soignant, là aussi il ont pu voir l’étendu de vos capacités a de multiples reprises
    https://www.ina.fr/video/CAB91053349 ( entre autres )

    c’est aussi le lot quotidien des fonctionnaires de l’éducation nationale, là encore il ont pu voir l’étendu de vos capacités a de multiples reprises
    http://www.francesoir.fr/societe-fa...
    suite au décès de Timothy, pas une seule organisation syndicale ne s’est fendu d’un hommage, il n’était pas le fils d’un policier .....

    suite a la mutilation de Fiorina, personne , pas un seul, n’a élevé la voix, hormis un obscure stratif qui a été révoqué depuis, toujours en silence et sans bruits
    aucun commissariat ne s’est mit en arrêt, aucun rassemblement n’a été organisé pour lui

    Le policier de 2019 a un job difficile, coincé entre une population aux aguets (les Gilets jaunes), des racailles qui pénalisent les habitants des banlieues, et une élite qui s’en sert comme bouclier social ... bof
    en effet qu’attendons nous pour leurs chanter un magnificat


  • Que les flics dans ce pays arrêtent de se prendre pour des cow-boys si ils veulent être respecter. Ce jeune flic s’est pris pour rambo , il doit faire un peu de boxe alors il s’est emballé pensant que l’autre n’allait pas se défendre et heureusement que ses collègues étaient la sinon il en prenait plein la gueule.

     

  • Il n’y aura pas de fusion car les Français ont d’une part totalement perdu la notion de l’intérêt supérieur de la nation et d’autre part parce qu’ils ont oublié qu’ils constituait un corps social organique. Ce dernier point fait que les Français n’ont aucune solidarité inter-clanique, inter-professionnel...c’est chacun pour sa gueule ! Ainsi chaque corps de métiers, groupe sociale manifeste un jour différent de la semaine ! Les étudiant les jeudi pour le "climat", les profs le mercredi, les urgentistes un autre jour...les gars de la RATP un autre...les syndicats encore un autre...les paysans, subdivisés en viticulteurs, vignerons, producteurs de lait, céréaliers, éleveurs de bovins, éleveurs d’ovins, apiculteurs, maraîchers...manifesteront chacun un jour différent...enfin bref tout le monde fait tout ce qui est possible pour ne surtout pas manifester le même jour que les autres, et si par hasard cela devait arriver parce qu’après tout dans une semaine il n’y a que 7 jours, dans un mois 30 jours...alors tout sera fait pour que cela ne soit surtout pas au même endroit !
    Pour illustrer la société française c’est comme si quelqu’un laissait pourrir sans soin un de ses pieds blessés parce qu’il n’aime pas ses pieds qui puent et qui sont moches. Or c’est oublier que ses pieds, qu’on les aime ou pas, font parti d’un tout organique...et que si perdre un pied ce n’est pas mortel c’est quand même emmerdant !

     


    • et que si perdre un pied ce n’est pas mortel c’est quand même emmerdant !




      en tous les cas c’est moins mortel qu’une gangrène. notre police est gangrénée jusqu’à l’os, il faut la changer de AàZ personnel et stratégie. car TOUTES leurs revendications sont sectorielles (ils demandent juste plus d’efficacité pour mener à bien leur mission et non remettre en question cette mission de police politique


    • Je ne fais pas la même analyse concernant les CRS. Pour moi il ne font pas plus partie du corps social, que ceux qui nous gouvernent . Je les comparerais plutôt à de la vermine ou à un cancer ... quelque chose qui vit au dépend du corps social, et qui nuit à sa bonne santé ... et qu’il faut extirper .
      Si le peuple reprend le pouvoir, il faudra licencier tout ces individus, et certains devront être passé en jugement pour crime contre l’humanité, comme beaucoup (sinon tout) les politiciens . A part quelques maires de villages, tous sont vérolés par le système .


  • La colère il est plus facile de la diriger contre les gilets jaunes...ils vont gentiment et comme d’habitude faire une manif bien gentillette...

     

    • Les flics sont et seront tjr les gardiens du present ..ils sont payés pour que rien ne bouge ....


    • #2277432
      le 14/09/2019 par Les mugs ne servent pas qu’à tremper son flan
      2 octobre 2019 : "Marche nationale de la colère" des policiers contre (...)

      @charliemon cul

      On disait la même chose des gardes Françaises en 1789
      De la garde royale en 1830
      De la garde nationale en 1848.
      Et tout l’encadrement de la commune était constitué de cadres de l’armée et de la police.

      Enfin, si vous croyez que la révolution de 1917 s’est faite grâce à Lénine, vous vous trompez : c’est grâce à l’armée.

      Au contraire, regardez bien octobre 19 : si la police rejoint "idéologiquement" les GJ, ce sera le signe que nous serons passés de la manifestation à l’insurrection.

      Et tout le monde comprend bien que c’est ce qui finira par se passer.


  • Premièrement la police a toujours servi le pouvoir en place ils obéissent aux ordres sans réfléchir..croire qu’ils vont rejoindre le peuple dans une démarche révolutionnaire est un leurre..seuls quelques rares courageux franchiront peut être le cap...ils ne baisseront les armes seulement le jour où en face le peuple sera nombreux , plusieurs millions dans les rues et prêt à en découdre sérieusement....
    Deuxièmement Ils sont devenus des agents du trésor en rackettant les automobilistes et une milice au service de l’oligarchie en réprimant avec une violence extrême toute véritable opposition au système en place...la racaille d’en bas et d’en haut est ultra protégée par le système judiciaire..et les organisations gauchistes..le véritable rôle des forces de l’ordre a été dévoyé ..d’où l’irrespect et la haine progressive de la population à leur encontre.
    Troisièmement Tout l’encadrement de la police et de la gendarmerie est bien souvent Franc maçon carriériste , ces haut fonctionnaires sont bien entendu les alliés des puissants.Donc il n’y a rien à attendre de ces personnes
    Quatrièmement : Logements de fonction minables , salaires médiocres en rapport aux risques et aux heures importantes non payées qui bien souvent sont source de conflits familiaux..divorces, mal aimés de la population toujours vomis par les politicards (surtout de gauche ) bien souvent du côté de la racaille sauf quand toute cette clique pour sauver sa tête en a besoin...travail totalement discrédité et démotivant lorsqu’ils arrêtent des délinquants que les magistrats de gauche relâchent aussitôt.. d’où un nombre important de suicides
    Cinquièmement : Un bon nombre d’abrutis dans leurs rangs qui en toute impunité sont totalement irrespectueux du peuple en les interpellant violemment ou en les tabassant éborgnant dans les manifs..ces types doivent être démis de leurs fonctions car ils nuisent à l’image de la police..le petit pouvoir des médiocres..dans toute sa splendeur.
    Sixièmement : Des forces de l’ordre de plus en plus équipées ; entraînées , protégées tels des robocops donc difficiles à vaincre en combat urbain..nous ne sommes plus en 68..
    Conclusion une manifestation déjà gangrénée par les syndicats aux ordres qui ne sera que très peu suivie ...dans leurs revendications à part la réponse pénale le reste c’est encore les éternelles pleurnicheries syndicalistes pour leur corporation uniquement..D’où échec inévitable sans remise en cause totale du système


  • plus de 10 mois pour prouver qu’ils étaient du coté du peuple , et tjrs à se trouver des excuses et à quémander des tunes tout en mutilant ceux qui en demandent mais n’ont pas l’uniforme.

    à fortiori ... il y a des humains qui se reconnaissent aux fringues dans ce pays .
    pas d’uniforme pas de respect. on en est là avec une police éduquée par sarko , hollande et macron... la mentalitée de singes articulants des articles du code pénale à la moindre occasion pour s’auto gp-iser dans sa vie est devenue un must comportementale chez certains.

    c’est assez ignoble de les voir manifester alors qu’ils massacrent des citoyens manifestant pour des choses encore plus pertinentes.
    un sentiment de honte , c’est tout ce qu’ils m’inspirent ces temps ci.
    racailles comme les autres .
    et c’est pas en leurs disant que "c’est bien ils font leur devoir" que ça va les aider , bien au contraire ils font l’inverse de leur devoir et le savent , mais se voilent la face en espérant grapiller quelques piéces avant les autres.
    ils se servent de leurs unformes pour passer devant les citoyens .
    ils font honte.

     

  • #2277405

    Lamine, c’est ecrit en gros, c’est un gars super sympa, cool, serviable. Un gentil nounours. Et ses potes filment une baston un peu banale et c’est direct dans tous les journaux !
    La presse fait trop bien son job !!


  • Les forces de l’ordre ont choisi leur camp depuis le début des GJ. Tant pis pour eux ils ont choisi le mauvais camp. Puisqu’ils servent la corruption, il n’y a pas de pitié à avoir les concernant. Si ils faisaient ce à quoi ils servent normalement, ils n’accepteraient pas les ordres d’un président élu par moins de 50% des votes...


  • Quelle chance ! Un Schmidt qui attaque seul et par devant ...

    Je suis envieux, j’avoue !

    J’ai hâte de connaître la sanction infligée au dangereux fauteur de troubles... Outrage rébellion violence avec voie de fait sur agent dépositaire de la "force" "publique" au moins 1 an dont 6 mois avec sursis mais le contrevenant étant noir et le policier blanc, un bon avocat(sponsorisé par SOS racisme) plaidera l’agression raciste et son client sera relaxé ; quand au boufon en bleu il va être muté au cap d’Agde, les terroristes et autres violeurs très dangereux étant plus facilement repérable à poil...


  • Comme dans les séries, Netflicssss...
    C’est la bonne femme qui a sauvé son collègue agressé... et Paw-BZZzzzziiiitttt
    elle a "teasé" le black malcommode !
    elle apprend vite la démone !


  • La CGT et autres syndicats qui font grève hier vendredi 13 pour La Défense de leur retraite .. les force de l
    Ordre le 2 octobre ... donc c’est chacun son tour et tant qu’il n’y aura pas de mouvement global et unitaire rien n’y changera ...
    Et perso je n’y crois pas trop


  • Quel sale métier quand même ! On est bien loin de l’image pseudo héroïque qu’un policier est censé avoir. Des hommes serviles qui se tiennent les coudes face aux bavures, face au peuple et qui se défoulent comme bon leur semble. Certains, toujours prêts à profiter de leur petit pouvoir pour tyranniser et exercer la force. Ce hooligan en uniforme de Sevran, j’espère qu’il perdra son boulot. Un homme s’est fait battre et taser gratuitement par une bande de lâches, dont la seule force est dans l’insigne, les armes et le pouvoir qu’on leur donne.


  • Si j’en veux aux flics de s’être couchés devant leurs maitres l’an dernier pour 300€, il faut bien reconnaitre qu’il y’a là une occasion historique à saisir et une opportunité suffisamment intéressante pour faire taire nos divergences et mettre en sourdine les griefs que l’on pourrait adresser aux forces de police.

    Nous réglerons nos comptes à la libération. L’urgence,c’est bien de mettre à bas la dictature libérale. C’est donc une approche stratégique et politique et non plus seulement émotionnelle qu’il faut désormais envisager. Des alliances circonstanciées comme celles-ci peuvent faire trembler le pouvoir et créer un précédent. Des digues peuvent se rompre et ce moment d’unité retrouvée pourrait en rappeler d’autres aux Français.

    Pour un corps social atomisé, segmenté et fractionné par des décennies de libéralisme c’est une précieuse réminiscence dont il serait idiot de se priver.

    Les loges qui contrôlent les forces de police feront tout pour écarter cette menace. Il est donc temps pour les opposants à la politique libérale de Macron de devenir un peuple émancipé et non plus seulement une plèbe incontrôlable. Il y’a suffisament de mécontentement dans ce pays pour que les énergies se fédèrent et pour que les éruptions sporadiques de colère se transforment en lame de fond capable de renverser le pouvoir profond.

     

    • l’occasion unique appartient au passé, elle est morte en novembre 2018, et ce n’est pas faute d’appels
      il ne faut pas inverser le cours des choses, ni se tromper de sens, ce n’est pas en actionnant les aiguilles d’une montre qu’on redonne vie a une horloge, et quand bien même les aiguilles pointeraient sur le même chiffre, cela ne serait qu’un synchronisme d’apparence

      et puis s cela devait etre, à quoi cela pourrait t il servir ? sur quelle niveau se place la radicalité de ceux ci ? probablement le petit cran qui suit celui de la temporalité immobile ( cf F Cousin )
      l’étouffoir universel, auquel pense les stratèges de l’ingénierie sociale ( cf L Cerise )

      le 2 aura lieu un défilé, mi précieux, mi mondain, dans un calme assourdissant, et comme de bien entendu, les principales demandes seront accordées
      les douairières auront beaux jeux de dire, " voyez ils ont été entendus, prenez exemple au lieu de tout casser , abrutis de Gj"
      ne serait pas là aussi, l’étouffoir universel que doivent chercher depuis des mois les stratèges de l’ingenierie ( cf L, Cerise )


    • Les occasions sont celles que l’on se crée. Que certaines aient été manquées et appartiennent effectivement au passé n’hypothèque en rien l’avenir.

      Et par définition, je pense qu’un clivage est fait pour être surmonté. À Béziers en 1907, dans les tranchées, au sein du Cercle Proudhon pendant l’entre deux guerre, dans la Résistance, ... nos anciens ont réussi à traverser des crises autrement plus graves que celle que nous connaissons actuellement et à construire, dans l’épreuve, une unité qui semblait définitivement compromise.

      Quand l’espérance rencontre la volonté et le courage rien ne peut entraver le cours des événements, pas même le défaitisme et le pessimisme de ceux qui prétendent le contraire.


  • Le meilleur moyen que la police a de manifester est de laissé faire les gilets jaunes.


  • Le comportement de ce policier d’Aulnay-Sevran est absolument inadmissible, et ne peut entrer dans le rang des manifestants des GJ .C’est une bavure sans précédent , un violent qui perd complètement le contrôle de lui-même .Voilà tout simplement le genre d’individu qui éborgne, mutile des GJ .Il devrait être sorti des rangs de la police viré et jugé .On ne peut faire partie d’un maintien de l’ordre et avoir un tel comportement, ou alors aller sur un ring avec Christophe Dettinger, ça le calmerait à tout jamais .On évite d’être policier lorsqu’on est haineux et lâche et que l’on perd son self-contrôle

     

    • Il se bat d’homme à homme, sans cagoule, où est le problème ? L’autre ne semble pas le respecter. Le préfet Lallement adore votre commentaire.
      On ne nous donne pas les raisons de l’affaire. Ce "médiateur" présenté comme un brave type selon toute apparence sur sa couleur de peau, qu’a-t-il fait ? De quoi est-il médiateur ? de deals et dealers ?
      Il ne faut pas confondre police et milices racailles introduites ignoblement dans la police, sans numéro identifiant sur leur uniforme prétendu national, qui se font une joie d’éborgner les Français et de discréditer leur profession.
      Il ne faut pas confondre cadres et responsables et autres préfets francs-macs avec la base, trop souvent désespérée par ce qu’on lui fait faire ou ne pas faire. Et ce dans tous les corps de métier.
      Les profs-pas-spécialement-de gauche-conformiste sont dans un cas similaire à celui de bien des policiers.


    • @dixi
      Il est inadmissible car il est représentant de l’ordre.
      Quant à sa conduite d’homme, on peut en discuter...
      Je rappellerai, à toute fin utile, que les travailleurs sociaux "communistes" des années 60 à 80 ont été remplacés par les fameux "grands frères" des années mitterrand (sans majuscule)... pour le résultat qu’on connaît !
      Les "grands frères" étaient présentés comme d’anciens délinquants repentis chargés de "guider" les jeunes pour leur éviter le même parcours...
      Concernant la police, étant GJ, il faudra beaucoup de "preuves d’amour" pour changer ma vision globale de cette dernière !


    • @yul
      L’officialisation administratives des grands frères, c’était également pour contenir la reislamisation de ces populations dans un encadrement laïque. Ça il faut le savoir...

      Une reislamisation qui avait débuté avec les seuls livres francophones disponibles dans les bibliothèques et les FNAC. Exclusivement, des livres d’auteurs intellectuels français et européens convertis à l’Islam.... mais ainsi que des orientalistes français de renom présentant toute l’étendue de cette spiritualité (Eva de Vitray-Meyerovitch, Martin Lings, Titus Burkhardt, Frithjof Schuon, René Guénon, etc. ; Jacques Berque, Maxime Rodinson, Henry Corbin, Louis Massignon... ).

      C’est ainsi qu’on a pu voir les étagères de la Fnac s’ettoffer au fur et à mesure des années de livres salafistes ou frèristes ou même des grands classiques de la littératures savantes islamique MAIS sous éditions wahhabites : c’est à dire avec des annotations en bas de page... s’assurant une réorientation wahhabite... Parfois les annotations remplissant plus les pages que le texte lui-même...

      Tout le monde peut témoigner de ces débuts de recherche identitaire lorsque beaucoup de jeunes suite à la déception de la marche des beurs -hors d’une influence des mosquées- avaient propagés de la spiritualité à partir de livres de la bibliothèque... Les mosquées vont ensuite reprendre la main... pour propager un discours beaucoup plus conservateur et sous contrôle des ambassades et de l’état major de l’Elysée. Rappelez vous à Paris des personnages des plus controversés du Fis se pavanant dans des conférences...

      Les grands frères après l’encadrement des trostkystes (athées) laïques avait pour but de continuer l’encadrement républicain quitte à permettre aux grands frères des petites excentricités folkloriques du bled. C’est sûrement semblable à la gestion des colonies avec des agents administratifs couleur locale. Yassine Beltatar qui parle islam tout en rachetant le bar à ludopathes de Sevran étant une belle illustration des dynamiques en place. Un petit peu de Tarik Ramadan... une pointe... un soupçon de Chalgoumi et vous avez compris la cuisine.


    • @peter
      L’islam ou le trafic ?
      Je ne suis pas musulman mais je préfère tout de même l’islam et ses valeurs (chiite personnellement) que la maille...
      Vous allez me dire pourquoi chiite plutôt que sunnite ?
      J’observe les uns et les autres (notamment leurs accointances) et je me fais mon avis...
      Donc, selon vous, ces "poves" grand-frères auraient été (une fois de plus, ça devient une sale habitude) manipulés par les trotskystes (sur qui je chie allègrement)...
      Et bien moi, je pense que ça leur a permis de mettre les banlieues en coupe réglée en toute conscience (pas "islamistes" mais "prédateurs capitalistes" sûrement, à leur niveau bien sûr)...


  • Vous avez raison : les flics ne réclament que plus de moyens... Puis ils frappent très dur sur les gj depuis 9 mois... avec l’indifférence de la population.... Mais leurs jours sont peut être comptés (?) leur oligarchie préparent une nouvelle armée, une nouvelle police...

     

  • Peut-on aider MR Bâ par un don pour sa défense ?
    ....ptêt pas une bonne idée ça, un coup à se retrouver convoqué par la kommandantur !


  • #2277549

    c’est Christophe Dettinger ??? en flic ???

    pour la campagne de Pub de la marque Boxeur des rues
    le nouveau fournisseur de la Police Nationale Française !

     

  • Le policier en question ne s’est pas attaqué à une fillette, l’insulteur a la carrure pour répondre. Ba, connu des services, n’est pas un saint. Les commentateurs orientés qui le considèrent comme une victime sont aveugles ?

    Les policiers agissent sur ordre :
    - Dans les quartiers, de la retenue
    - Sur les GJ, on fonce.

    C’est malheureusement aussi simple que ça.

     

    • oui mais bon...s’attaquer a quelq’un en un contre un (est ce le but des forces de l’ordre ce genre de concours de qui p... le plus loins ?)quant on est epaulé par trois collègues armées de flasball en cas de féssé (ce qui c’est passé apparement) j’appel pas ça du courage.


  • La teneur des messages : ni oubli, ni pardon... euh, ça vous rappelle pas un certain logiciel ?

    Allez réfléchir dans le coin... ;-)

     

    • @Le Malicieux
      D’où ma remarque sur Gustave Le Bon et Bernays ! Quelques images sans contexte, et certains ici réagissent en hystérique, avec le niveau de conscience d’une femelle en chaleur devant un magasin de chaussures le jour des soldes.
      Sans déconner, vu le niveau des commentaires, on se croirait entre Houria Bouteldja et Charlie Hebdo...
      Comme pour les "affaires" Theo, Adama Traoré et tant d’autres avant. La ficelle est usée, mais vous tombez toujours dans le panneau...


    • C’est bien de le dire.

      Sérieusement, ça fait dur en maudit... c’est pas avec ça qu’on va parvenir à quoi que ce soit.

      20%... c’est le pourcentage de ceux d’entre nous qui sont valables, les autres " trippent" dissidence, mais ne VALENT RIEN.

      Triste constat.


  • désolé mais j’ai du mal à y croire ! la police est intrinsèquement lié au pouvoir , la police c’est le pouvoir. "le policier appartient peuple " et après ?! la racaille aussi que je sache appartient au peuple , ça n’en fait pas pour autant un allié objectif de l’ouvrier en colère. les policiers seront avec nous que lorsque nous aurons pris le pouvoir.

     

  • L’emeute gronde et prend de l’ampleur...


  • Tous les ans, il faut des centaines de tonnes de shit "marocain" (ratio 1g-15g en têtes pour la résine) créé sur de larges territoires avec l’aval d’un roi du Maroc par exemple mais avec certainement d’autres pays africains dans la course, (beaucoup de dirigeants étant de grands amis de la France-franc-maçonne).
    Et cela pour approvisionner les milliers de points de vente de toutes les cités, les moyennes et grandes villes de France, voir d’Europe.
    Comment est-ce que de si grandes quantités peuvent transitées sans accrocs partout, tous les mois, tous les jours ?
    Pendant ce temps, dans la même arène, et tous les ans aussi, il y a des milliers de policiers (comme ce jeune homme qui se mord la queue on dirait bien) payés à démanteler et enrayer les trafics de drogue/shit en France (quand c’est pas pour emmerder le simple français du quotidien), ainsi que des avocats, magistrats, politiques, prisons, gardiens, éducateurs etc.. Toute la clique.
    Sans complotisme, je souligne un petit détail révélateur mais pas primordial : Comme par hasard le Monsieur "cités" de Macron avait rencontré le médiateur la veille... Le monde est petit !..
    Pardon car je sais que l’idée est dans la réconciliation avec les forces de l’ORDRE mais en ce qui concerne les cités et tout ce qui en sort, il me semble que c’est important (surtout pour les flics je dirais, qui jouent ce jeu).

     

  • Honte à ce policier qui ne représente que lui même.

     

    • c’est bien les Français ça !

      quand ce sont les dealers de drogue, les narcotrafiquants qui pratiquent le contrôle d’identité et font respectés leurs lois crapuleuses dans leurs zones de Non droit devenues leurs fiefs
      tout en terrorisant la population locale ! Normal ! tout le monde se la ferme son clapet à merde !
      par contre un policier qui boxe une petite frappe crapuleuse ! Scandale ! esclandres à tout va !


    • Madjid le Magicien, je vois plutôt une racaille en uniforme s’attaquer stupidement à plus robuste que lui. Regarde bien la vidéo je crois c’est le pseudo "policier" qui ce prend une raclée.
      Encore une fois il ne représente que lui même et pas l’ensemble des fonctionnaires de Police.


    • #2278193

      en même temps ce lamine Bâ devenu médiateur et représentant de/pour la République
      grâce à la discrimination positive et au vivre ensemble...
      et surtout grâce à ses antécédents judiciaires de délinquant multi récidiviste et de trafiquant de drogue Afro ...
      que la ville/mairie de Sevran embauche à tours de bras
      pour acheter la paix sociale dans cette ville pourrie jusqu’à la moelle,
      comme d’ailleurs la plupart des villes du Neuf-Trois !


    • Jamel Coke & Mehmet Héro, on s’en fout des antécédents judiciaires de Mr Ba et d’ailleurs d’où tenait vous c’est information ? Vous êtes policier ?
      Quand on choisit d’être policier on se doit d’être irréprochable. Ce jeune homme n’a pas su ce maîtriser et encore moins ce défendre. On voit juste un excès de zèle qui aurait pu mal tourner sans l’intervention par traîtrises de ces collègues.


  • " place Beauvau ? Grilles de l’Élysée ?"

    N’oublions pas la Banque de France.


  • #2277860

    Mr Lamine Bâ le médiateur des Beaudottes à Sevran
    est le copain de Nick Conrad ... de la LDNA !
    un Neuf-Trois tout comme lui !
    le 93 un département sous contrôle des narcotrafiquants
    Afro-Maghrébins et qui n’est plus Français depuis belle lurette !


  • Il faut que la Police s’y fasse, les Médiateurs, nouveaux Politruk, Commissaires Politiques recrutées par les collectivités locales parmi la racaille sont là pour donner les directions à suivre et ne pourront plus être contestés.
    Avec Macron ce ne seront pas les Chemises Brunes mais bien les Chemises à Peaux Brunes.


  • Les simple fait qu’on ait besoin de "médiateurs de quartier", d’autant plus quand ils sont choisis parmi ceux qui créaient la peur juste quelques années plus tôt, est quelque chose de parlant. On a les mêmes par chez nous, la plupart étant d’anciens dealers de halls d’immeubles. Ils se baladent, avertissent des descentes de police, font mine d’échanger deux ou trois coups de poings pour s’amuser avec les gosses, et ramassent quelques billets des trafics...La seule fois où j’en ai entendu un dire quelque chose de sensé, c’était "ne pisse pas dans l’ascenseur : ta mère l’utilise aussi". On en est là. En fait, c’est juste un moyen d’arrondir ses fins de mois avec un SMIC, en ne faisant pas plus que lorsqu’ils traînaient entre la tour et la salle de sport.
    C’est combien, le chiffre d’affaire de la drogue en île-de-France, au fait ?


  • bonjour, comme beaucoup je ne crois pas un instant à la convergence des luttes , entre ceux qui veulent sauver leur système de retraite ( fonctionnaires), les flics larbins du pouvoir et les GJ qui gagnent 1500/1600 brut , rien à voir, d’ailleurs s’il y avait du se passer quelque-chose c’était l’hiver dernier, le mouvement avait pris le pouvoir par surprise.
    J’espère me tromper.


  • Réconciliation nationale avec les cerbères à Macron ???.........
    On ne tend pas la main à des pitbull féroces et enragés !!!...qui ont mutilé, énuclée, frappé, matraqué, gazé le petit peuple de France qui ne demandait qu’à vivre dignement !!!...

     

    • Exactement !
      c’est beaucoup mieux et bien plus moral que :
      de tendre la main aux racailles, aux dealers de drogue
      qui Eux : sont déjà les protégés du Pouvoir Profond et Occulte et qui en plus bénéficient
      de l’impunité totale ...
      Eux : ces racailles du Bas et chiens de garde et d’attaque de leurs Maitres et racailles du Haut !


    • tu as tout à fait raison RPG WC
      que les Français se réconcilient d’abord et avant tout en tendant une main pacifique et fraternelle
      envers tous ces égorgeurs, ces coupeurs de têtes, ces éventreurs,
      ces tueurs de masse (Bataclan, Paris, promenade des Anglais, Nice...etc...etc... et ceci jusqu’au prochain attentat ...etc...)


    • 90% des blessures des gilets jaunes ont été causées par les la BAC, des unités qui sont spécialisées pour les opérations coup de poing en banlieue, non formées pour le maintien de l’ordre, et à qui les autorités supérieures ont donné carte blanche lors des manifestations des gilets jaunes (l’achat par le gouvernement français de centaines de flash-ball en janvier 2019 est un aveu implicite d’ailleurs).

      Moi qui ai fait la plupart des manifs durant les 6 premiers mois, j’ai eu quelques occasions de parler avec des policiers - sans même parler des gendarmes qui ne sont pas loin de prendre fait et cause pour les gilets jaunes -, et beaucoup soutenaient le mouvement, même si il y a des brebis galeuses partout et que certaines unités prenaient visiblement un malin plaisir à casser du gilet jaune (peut être par effet de groupe mais aussi pour se défouler des consignes souvent trop laxistes dans les cités sensibles ?).

      L’important est l’objectif que l’on souhaite atteindre et les moyens que l’on se donne pour y parvenir. Le salut de la France doit primer sur tout et cette réconciliation (une de plus) entre forces de l’ordre et gilets jaunes est impérative et nécessaire.


    • @Pat Trique Benzizi
      RPG WC t’envoie son fumet délicat sous les narines... voyant que tu marches comme un bourricot dans la combine des sionards qui aimeraient nous pousser à la guerre civile avec les musulmans...
      Troll ou abruti que tu es ...revoie ta copie médiocre et déficiente en écoutant bien ce que dit A.S...


    • #2278444

      et entre autres AS précise bien qu’il n’est pas Musulman
      et que les islamo-racailles sont plus nombreux
      que ce que veulent bien faire croire tous ces gauchiasses
      de Francs-Macs qui veulent également faire croire
      que toute la police Nationale est composée essentiellement
      de flics ripoux et racistes !


    • . . . et le vrai-faux Français Franc-Maçon et le faux-vrai Marocain Musulman Maroine-Alexandre Benalla
      en est un exemple type :
      la crapule Benalla engagé par Macron pour salir l’image
      de la Police Nationale et de la Gendarmerie
      et jeter l’opprobre et le discrédit sur les policiers et les gendarmes Français !


  • un résumé de la mentalitée qu’affectionne macron et castaner.

    https://www.youtube.com/watch?v=Wxf...

    le foulard rouge parfait . le flic bénévole.


  • Les médiateurs de cités sont des délinquants et des animaux. C’est la gauche qui a instauré cela, poursuivis par la droite, et aujourd’hui par Macron. Donc, c’est l’appareil d’état dans son ensemble qui en est responsable. Sauf le FN qui n’a jamais été au pouvoir.

     

  • Quand ils ont accepté une rallonge par macron pour tapé sur les Gilets jaunes sa ne les a pas dérangé, maintenant ils pleurent mais ils n’aurons aucun soutien,

    moi je soutien les flics qui se comporte bien, et en particulier cette petite fliquette qui c’est fait tabassé par des jeunes un soir de réveillon par des jeunes exeder par le comportement de la flicailles, mais elle a aussi été protéger par des jeunes,

    ce qui n’est pas le cas de cette crapule en uniforme qui a agressé ce médiateur qui faisait son boulot, et il devrais finir derrière les barreaux au lieux d’étre soutenu par ses collégues,
    vous voulez que les flics soit respecté ils ferait mieux de se débarrassé des brebis galeuses, au lieux des les soutenir...


  • Il faudrait tenter , mais je crois que le mantra gauchiste " tout le monde déteste la police"
    a hypnotisé pas mal de monde . Et si tous les policiers intègres se suicident , va plus rester grand monde pour rallier la lutte .


Commentaires suivants