Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Macron désavoue son ambassadeur à Budapest pour qui la Hongrie est un modèle

Peut-on représenter la France en Hongrie et parler comme le Premier ministre du pays, Viktor Orban ? C’est en substance la question qui a été posée au président de la République Emmanuel Macron, lors de la conférence de presse ayant suivi, vendredi 29 juin, la dernière réunion du Conseil européen.

 

Auparavant, Mediapart avait révélé le contenu d’une note diplomatique, rédigée le 18 juin par Éric Fournier, l’ambassadeur de France à Budapest, entré au Quai d’Orsay en 1987.

Ce dernier, nommé à ce poste en 2015, y fustigeait la « presse française et anglo-saxonne », soupçonnée de vouloir détourner l’attention du « véritable antisémitisme moderne », celui des « musulmans de France et d’Allemagne », en continuant d’accuser la Hongrie d’antisémitisme, ce qui ne serait qu’un « fantasme de journalistes étrangers ». Ces derniers devraient, au contraire, saluer selon lui un « modèle » à suivre pour sa « gestion des mouvements migratoires illégaux ».

[...]

Le président français s’est vu obligé de rappeler que la note rédigée par M. Fournier ne correspondait « en rien à la position officielle française ».

[...

Le Monde et d’autres médias sont régulièrement accusés de « magyarophobie » par des relais d’opinions, proches du gouvernement de Viktor Orban, un dirigeant épinglé par l’Union européenne (UE), l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) et les Nations unies (ONU) pour ses entorses à l’État de droit.

Lire l’article entier sur lemonde.fr

Le mondialisme de George Soros contre les nations,
à lire chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents

  • véritable antisémitisme moderne », celui des « musulmans de France et d’Allemagne »




    Il est dans le cathéchisme du système.

     

    Répondre à ce message

  • Il a désavoué la majorité des français depuis qu’on le connait, on est plus à ça près...

     

    Répondre à ce message

  • #1996422

    « véritable antisémitisme moderne »
    J’ai explosé de rire !
    C’est triste de voir les goyim être soit de lécher soit la fesse gauche du pouvoir, soit sa fesse droite.

     

    Répondre à ce message

    • @ ça devient chaud, imaginez que vous gériez un business quel qu’il soit, quand vous recrutez des gens c’est pour qu’ils fassent florir votre business. Là ou je veux en venir c’est que quand les réseaux Rockfeller / Rothschild / Soros recrutent Sarkozy, Hollande, Macron et tant d’autres c’est pour la même chose, ainsi on ne peut leur en vouloir de faire ce pour quoi ils sont choisis : contribuer à élargir leur emprise sur le monde en tenant le petit peuple à carreau. Ceux à qui on peu en vouloir c’est à ceux qui votent pour ces gens ou qui, par dégout, renoncent à voter en laissant faire, celui qui avait tout compris, c’est le général De Gaulle qui avait dit "les Français sont des veaux"...
      Pour finir sur Orban, puisque l’article est sur lui, c’est un vrai bonhomme, se battre comme il le fait pour fermer les "ong" de Soros est la preuve de la droiture et du patriotisme de cet homme, si les Français devenaient plus matures politiquement le paysage politique Français serait propice à l’émergence d’hommes de sa trempe et, le fait que Macron désavoue quelqu’un qui l’encense est un indicateur de plus de la droiture du président Orban. Bravo à lui et respect au peuple Hongrois et à son président

       
  • A savoir,en tant que franco-hongrois,la Hongrie a eu les couilles de mettre dans la constitution Hongroise comme quoi la Hongrie est un pays CATHOLIQUE,et je peux vous dire qu’en Hongrie il n’y a aucun problème de religion.

     

    Répondre à ce message

    • #1996619
      Le 1er juillet à 03:12 par Francois Desvignes
      Macron désavoue son ambassadeur à Budapest pour qui la Hongrie est un (...)

      Toutafé.

      Et d’ailleurs, ceux qui croient que le clivage se réduit à celui des juifs vs goyim, ou des blancs vs noirs ou desouche vs immigrés, ou encore musulmans vs républicains, pêchent par naïveté.

      La summa divisio de tous les clivages en politique, est soit de fonder l’Etat sur la solidité des vertus, soit sur l’impunité des vices (Gaume).

      Il y a les adversaires des catholiques qui revendiquent d’être l’Homme par la connaissance du Bien et du Mal, de décider à la place de Dieu de ce qui est Bien ou Mal, d’ être à la fois son propre dieu, son propre Legislateur et son propre Juge.

      Et il y a les Catholiques qui SEULS disent que décider par soi même de ce qui est Bien et Mal aux lieu et place de Dieu c’est reproduire ici bas la révolte de Lucifer dans les Cieux, c’est exactement la définition du péché originel de la pomme, la cause unique et universelle de notre malheur et de notre damnation.

      Le premier terme de l’alternative, en vertu de l’insurrection qu’il revendique, aboutit à une inversion systématique de l’Ordonnancement divin ( ce qui est en bas est en haut, ce qui est Bien est Mal, le métissage c’est bien etc).

      Le deuxième terme de l’alternative qui fait de l’obéissance à l’Ordonnancement divin sa justification, aboutit à une reproduction dans l’ordre social de l’Ordonnancement divin (ce que Dieu a distingué, l’Homme le protège).

      Qui gagne ?

      Depuis 2000 ans, le deuxième terme.

      Chacune de ses victoires est définitive
      Chacune de ses défaites renferme une victoire future plus grande que sa défaite.

      En effet, toutes les hérésies (politiques) du premier terme sont passées comme les comètes dans le ciel ou régressent (arianisme, manichéisme, humanisme, rationalisme, collectivisme, scientisme, naturalisme, panthéisme, fascisme, noachisme, protestantisme).

      Seul croit inexorablement la Pax Christi
      La conception catholique de la Politique.

      C’est un miracle
      Partis à 12 illettrés
      Ils continuent de conquérir le monde
      Sans avoir besoin de changer une virgule à la modernité révolutionnaire de leur doctrine

      Donc, ce serait une erreur grossière de penser comme les sectateurs du premier terme qu’Orban ne fait que passer, et qu’on arrivera à le mater.

      Orban ne passera pas parce qu’il porte le signe de la Croix
      C’est Elle qui vaincra.

       
  • J’ai été deux fois dans cette belle ville qu’est Budapest. En 2007, la ville renaissait doucement de la période coco, mais l’immigration y était forte. Revenu en 2017, changement de décor. La ville a été rénovée, est devenue certes un peu comme Prague (festivités pour occidentaux en mal de bon marché) mais l’immigration a fortement baissé. La population semble avoir relevé la tête et affirme plus que jamais son identité.

     

    Répondre à ce message

  • Attali dit à Macron de désavouer son ambassadeur à Budapest pour qui la Hongrie est un modèle

     

    Répondre à ce message

  • Il faudrait remplacer d’urgence cet énergumène par Francois Zimeray !

     

    Répondre à ce message

  • Les financements accordés à Emmanuel Macron sous forme de prêts : 8 millions de la part du Crédit Agricole, mais également 2.365.910,16 € de la part de George Soros ; 976.126,87 € de la part de David Rothschild et 2.145.100 € de la part de la banque Goldman-Sachs.
    https://vk.com/timebuster

     

    Répondre à ce message

  • il y a les Hongrois et les Hongres ! il semblerait que votre président auto-désigné et auto-proclamé fasse partie de la seconde catégorie .

     

    Répondre à ce message

  • #1997164

    Bravo à se Monsieur qui s’inscrit dans la digne ligne diplomatique du général De Gaulle, il redore le blason de l’intelligence française après les injures de l’ambassadeur de France à Washington proférés l’encontre du président des États-Unis démocratiquement élu
    Donald Trump.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents