Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Mahmoud Abbas démissionne de la direction de l’OLP

Le président palestinien Mahmoud Abbas a présenté samedi sa démission du poste de président du Comité exécutif de l’Organisation de libération de la Palestine (CEOLP), a dit un responsable à l’AFP.

Plus de la moitié des 18 membres de cette instance ont fait de même. La démission de Mahmoud Abbas de la présidence de la plus haute instance exécutive de la direction palestinienne n’affectera cependant pas ses fonctions à la tête de l’Autorité palestinienne.

En revanche, les démissions provoquent de fait la convocation dans le mois qui suit du Conseil national palestinien (CNP), le Parlement de l’OLP, qui ne s’est pas réuni depuis près de 20 ans.

Vide juridique

"La démission de Mahmoud Abbas du Comité exécutif et celle de plus de la moitié des membres de cette instance a créé un vide juridique. Par conséquent, il a été demandé au CNP de se réunir d’urgence sous un mois pour élire un nouveau Comité exécutif", a expliqué Wassel Abou Youssef, membre du CEOLP.

Les démissions ne prendront effet qu’à la tenue de la réunion du CNP.

Le Comité exécutif est la seule instance habilitée à prendre les décisions engageant les Palestiniens, dans les Territoires occupés comme de la diaspora, notamment dans le cadre du processus de paix avec Israël, aujourd’hui en panne.

C’est ce Comité qui avait signé les accords d’Oslo sur l’autonomie en 1993.

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1251194
    le 23/08/2015 par Richard CLERMIDY
    Mahmoud Abbas démissionne de la direction de l’OLP

    N’est ce pas la ce que l’on appelle le jeu de la chaise musicale ou la danse du balai ? ne serait-il pas alors judicieux de remplacer Mahmoud par le marocain Azoulay, ce qui devrait faciliter la signature des accords de paix futurs entre Palestine et Israel, Azoulay par Sarkozy, dont personne ne semble savoir quoi faire, et Sarkozy par Merkel, pour redresser la France maintenant que nous avons le IV Reich. Il y a evidemment bien d’autres combinaisons !

     

  • Yasser, au secours !...


  • Ce n’est pas une perte pour les Palestiniens lui qui, à quelques reprises, était prêt à vendre son peuple pour un plat de lentilles cédant aux pressions de Washington qui, elle, est sous pression de l’AIPAC. Encore un peu et Abbas aurait pu dormir dans le même lit que Netanyahou. Rappelons-nous qu’Abbas avait été choisi par Bush (l’idiot) et Olmert le qualifiant de "modéré". Pour les yankees et israélites, "modéré" se traduit par "mou". Pour faire face à Bibi, il faut un homme fort, très fort même.

     

    • Claudia



      Ce n’est pas une perte pour les Palestiniens lui qui, à quelques reprises, était prêt à vendre son peuple pour un plat de lentilles...




      mais il l’a vendu , il l’a bien vendu ! que reste t’il de la Palestine aujourd’hui ? Israël par le biais de ses relais médiatiques prépare déjà sont futur pion : Saeb Erekat, négociateur en chef de la Palestine depuis 30 ans( quel beau résultat !!!) . Un pion impliqué jusqu’à l’os dans la traitrise, complice du meurtre de plusieurs combattants du Hamas...Ce mec là est actif depuis 30 ans et n’a obtenu aucun résultat sinon la ruine de la Palestine, et il est encore là, sans scrupule, sans gène. Il n’y a rien à espérer avec ces pions du Fatah ! rien !


  • La tragédie que vivent les palestiniens , aujourd’hui, est indissociable des
    trahisons des régimes arabes , marionnettes des usa .
    Ces trahisons,qui se tramaient en secret, ont été"validées" à Rabat,lors du
    sommet arabe de 1974 . Rappelons, que ce sommet, a"offert" à l’OLP, le
    cadeau empoisonné ; en la désignant comme"unique représentant" du peuple
    palestinien . Bien entendu, cette manœuvre était un acte de trahison
    manifeste,dans la mesure où elle signifie ceci : aucun pays arabe ne doit se
    sentir tenu par un quelconque engagement envers les palestiniens . Cela 
    voulait dire, en particulier et en premier lieu, que ceux qui veulent"normaliser"
    leurs relation avec Israël, ils ont, désormais, feu vert. Cette "occasion" a été
    saisie au vol par l’Egypte de Sadate . D’où les accords de"camp david" 
    signés,entre Sadate, Begin et Carter en 1978. La Jordanie a emboîté le pas à
    L’Egypte . Plus tragique encore,nous voyons aujourd’hui, certains régimes
    arabes s’alignent,sans réserves et sans vergogne, avec Israël,et ce comme
    s’ils étaient membres, à part entière,du "Likoud" . Se fixant,plutôt,comme
    ennemi à abattre : l’Iran .
    Notons que les dirigeants arabes, qui ont refusé de bénir la trahison, sont :
    Kadafi(Libye),Saddam(Irak),Assad(père et fils pour la Syrie) et Boumediene
    pour l’Algérie . On sait,aujourd’hui, ce qu’ a coûté un tel refus à La Libye , à
    l’Irak et à la Syrie . L’Algérie, quant à elle, doit s’inquiéter sérieusement sur
    ce que lui réserverai l’empire du mal .
    De ce sombre et lugubre tableau, il est fatal,que des rangs des palestiniens,
    livrés à l’hyène sioniste,sortent des défaitistes,des traîtres et des 
    "mongoliens" de toutes sortes .
    Les palestiniens sont à plaindre,avant d’être condamnés.