Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Malek Boutih : il faut "éradiquer l’antisémitisme" comme "les USA ont dénazifié l’Allemagne"

L’ancien député PS Malek Boutih a fait de la lutte contre l’antisémitisme son fond de commerce. Est-ce la raison pour laquelle on le revoit sur les plateaux, à l’instar d’un Manuel Valls pourtant cramé, alors qu’il a perdu sa fonction élective au PS et que les macronistes lui ont refusé l’investiture LREM ? Toujours est-il que RMC le reçoit complaisamment le 30 mars 2018. Résultat : zéro question vache, tout le monde se tait, entre acquiescement et hébétude. On a connu les Grandes Gueules plus mordantes...

 

Malek Boutih, que les animateurs appellent simplement « Malek », explique le fond du problème avec un vocabulaire très vallsien, syntaxe glandilleuse comprise (de 3’34 à 4’13) :

« Au coeur de cette radicalisation il y a une école du nouveau fascisme, du fascisme du XXIe siècle qu’est l’islamisme hein, qui est une forme de nouveau nazisme, avec d’autres formes, une autre histoire qui elle embarque les franges les plus radicalisées et certains secteurs, des voyous, on sait que les prisons étaient depuis longtemps des pouponnières à djihadistes mais aussi des gens qui ne sont pas du tout des voyous, des gens qui sont très bien insérés dans la société française, des gens parfois très sympathiques au quotidien mais qui à travers cette idéologie le problème c’est qu’on ne peut pas renvoyer face à ce phénomène simplement une société de consommation et une société qui n’a pas d’âme. »

 

Soupe impopulaire

Décidément, après avoir servi la soupe aux sionistes du PS dans les années 80 et 90 avec SOS Racisme, le revoilà qui ressert la soupe aux sionistes de LREM en 2018. Moralité : on ne se refait pas !

 

 

On aime bien l’animateur qui demande à Malek « comment leur apprendre la démocratie » car c’est justement cette fausse démocratie qui est rejetée par les banlieues, mais pas que : les paysans endettés, les chômeurs durables, les ouvriers mal payés, les jeunes sans avenir, les familles mal logées... ces oubliés des médias dominants qui ne jurent que par les minorités « souffrantes » savent bien que la Démocratie n’est qu’un masque sur un Système dur, le système libéral qui va avec le terrorisme.
Libéralisme et terrorisme vont très bien ensemble, la démonstration en est faite par l’axe Sarkozy-Hollande-Valls-Macron : quand le peuple renâcle trop sous le joug de l’austérité, c’est-à-dire de la paupérisation programmée, ou du racket quasi généralisé, on lui envoie un coup de pompe dans la gueule, autrement dit un attentat.

Boutih, qui est loin d’être con car il relie malgré sa soumission à l’ordre dominant le malaise des banlieues aux mensonges du Système, poursuit son parallèle nazisme-djihadisme (de 5’23 à 5’42) :

« Si on veut éradiquer l’antisémitisme en France, il faut le faire à la manière dont je dirais les Américains et les Alliés ont dénazifié l’Allemagne. Combattre l’antisémitisme c’est pas ouvrir un débat pour savoir qui a raison qui a tort, c’est dès le plus jeune âge éduquer et contrer je dirais cette propagande qui passe à travers les quartiers à travers les familles ! »

Orwell dans 1984 n’aurait pas dit mieux !

Vu le destin de SOS Racisme et ses 30 ans de mensonges destructeurs (on doit à cette officine socialo-sioniste le développement du radicalisme en banlieue en lieu et place d’une vraie gauche, qui a été finalement assassinée, soit la méthode américaine dans les pays musulmans), on ne prédit pas grand avenir politique à Boutih qui marche dans les traces de Valls.

La trahison et son corollaire l’impopularité l’attendent au coin du bois. Comment croire en effet celui qui a été manipulé par Julien Dray à partir de 1984 pour manipuler les banlieues qui étaient en train de s’émanciper politiquement et les ramener dans le giron socialiste, synonyme de chômage longue durée et de neutralisation politique ?

Dernière chose, une petite précision historique à l’adresse de « Malek » : les Américains et les Alliés n’ont jamais dénazifié l’Allemagne. Ils ont conservé, pour éviter qu’elle ne s’effondre à nouveau comme dans les années 1920, tout le corps administratif nazi, puis ont fait leur marché dans le corps des scientifiques concernés par les applications militaires, et enfin dans le réseau Gehlen des agents anticommunistes. La lutte contre Staline primant la morale humaniste, l’opinion publique mondiale aura sa petite dénazification de façade avec la « chasse » aux nazis de pacotille !

Comprendre le repositionnement paniqué du Système
avec Kontre Kulture :

 

Le social-traître Malek Boutih, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

61 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants